Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Hey ! On s'tape une gueulante ?! [Feat Rocket Raccoon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Wade T. Wilson
Marvel Knights
♠ EMPLOI : Mercenaire.
♠ GIF :
MessageSujet: Hey ! On s'tape une gueulante ?! [Feat Rocket Raccoon]   Jeu 2 Fév 2017 - 19:07
Titre du rp
♣ Statut du sujet : Privé ft. Rocket Raccoon
♣ Date du rp : Présent. Mars 2016.
♣ Météo & moment de la journée : Temps dégagé. Début de soirée.




Fait-moi un câlin !



« J'suis en beauuuuuuuuuuuuuté c'soiiiiiiiiiiiiiir ! », hurle t-il comme pour tout le monde, mais ouais c'est presque ça, c'est à la cantonade rien de plus, il s'en fout qu'on lui réponde, mais ça l'éclate bien de voir qu'il se sent enfin.... Femme. Oui ce beau short vert fluo avec ce petit haut rose flash, rien n'est trop beau pour lui. Il gambade avec ça sur le dos, il a fait du sport oui, dans cette belle salle de gym pas trop loin. En faite... il a grillé un fusible dans son cerveau y a pas moyen. Il en soupire en y repensant. Il s'est levé pour quoi c'matin ? Faire chier les mecs devant la banque, non ? Résultat ? Une balle dans la fesse droite. Ensuite il est allé dévaliser une boutique de vêtements féminin. Nouveau résultat ? Il porte un shorty d'sport, un haut rose avec un beau soutif jaune. Donc au final oui, il se sent femme aujourd'hui. Tout cela dans la bonne humeur, il gambade et il a fait du sport avec ses congénères féminines. Bon... actuellement il a une bosse difforme sous son masque, mais il a pu s'adonner au voyeurisme. C'est tout ce qui compte. T'es juste un putain de pervers.... Mais on aime ça.... Bien sûr qu'on ne peut qu'aimer ça, il se gratte le cul en s'demandant s'il va aller rendre visite à des gens, mouais pas la meilleure idée non plus, il s'est pas quoi faire en faite.

Attend ! Regarde là-bas !

C'est la fourrière !

C'est un rat !

Non un oiseau !

Un écureuil !

UN RATON LAVEUR !

OMG OMG OMG SO CUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTE

Allez, cerveau de Deadpool ko. Il craque, il se tortille du cul dans son accoutrement débile, il veut cet animal, il l'appelera Junior. Pool jr. Il sera le frère de Chaton et il finira pas servir de capote en fourrure de plain gré ou non. Propagande avec Brigitte Bardot, la folle aux animaux, bon projet d'avenir, lui foutre les boules en faisant l'hélico-bite avec la capote fourrure du futur, c'est ce qui est prévu maintenant. Il sourit derrière son masque en lycra, il s'amuse simplement à imaginer ce qu'il ferait s'il choppe cet animal. Job accepté ! Il retire ses vêtements de la dernière mode et part se cacher dans un coin. On bute les humains ? Non non, on est des gentils. Prime si on libère l'animal ! Non pas de prime personne cherche un raton laveur. Ah... Bon bah....

« TCHATCHATCHAAAAAAAAA !!!! »

Il se glisse sur le côté, un regard à droite et à gauche. Rien de suspect, tout est en ordre. Il s'agenouille et rampe sur le trottoir, il sait qu'on le voit pas, il est trop fort. C'est le meilleur dans son domaine. En faite on le voit très bien, on se demande même s'il ne cherche pas une lentille ou je ne sais quoi d'autre de très petit et pas détectable à l’œil nu. Cela revient à du pariel au même, il est juste ridicule, mais lui s'pense dans un super film. Non Deady « La Capote Tueuse » n'est pas un super film à gros budget, c'est même tout le contraire. Il continue alors de ramper, allant de poubelle à lampadaire avec le plus grand sérieux du monde. Il a une chance, les mecs qui s'acharne sur l'animal ne font pas attention à ce clown. Il inspire longuement, passe de l'autre côté du véhicule et grimpe dessus comme il peut. Son regard est dirigé vers le lointain, main en visière. Il se sent femme, d'humeur à sauver la veuve et l'orphelin d'une fourrière. Il inspire longuement avant de crier.

« Hiiiiiiiiiiiiiii Stark stark dans sa nouvelle armure rose bonbon Hello Kitty ! »

Les têtes se tournent choquées vers le ciel et ce grand dadais, abrutis qu'il est fait pareil, il y croit dur comme fer à sa putain de connerie. Des gifles mentales et il revient vers son sujet principal, celui de sauver la peluche vivante, c'est ce qu'il doit faire. Il bondit sur la cage, tire dessus pour l'avoir dans ses bras et s'casse en courant. Oui ce n'est pas tous les jours que la fourrière se fait voler un animal, bah ça leur fait moins de travail, c'est pas négligeable.

Dans sa tête, il est comme un fou, il court pour sa vie, pour s'éloigner le plus loin et vite possible d'eux. L'envie de câliner la bête est là. Oh oui, il doit avoir une grenouillère de nourrisson Hello Kitty dans un coin d'son appartement. Il couine à l'imagination de le voir vêtu de ce petit ensemble trop choupinou. Il inspire un coup au final et s'arrête non loin. Il tourne à un virage et s'arrête dans une impasse. Il pose la cage et ouvre la porte, retirant l'animal, il sourit au travers de son masque, tout content de sa nouvelle acquisition.

« Tout doux mon beau p'tit Clarinette-.... Rocket ?! Naaaaaaah comment tu casses mon trip ! », s'apostrophe t-il d'un ton larmoyant.

Il lâche sans pitié la bestiole à terre, il est dépité, lui qui pensait avoir acquis un super truc, c'était juste l'autre fou furieux d'Rocket, p'tain, mais ça veut dire.

« Attend si t'es là. Gamora est là aussi, mmmmmmmmmmmmmh?~ Mon poto Rockinouuuu mon raton-laveur de l'espace préférééééééé ! »

Vas-y lèche lui le cul tant qu't'y es.

Laisse-le, il fait ça pour Gamora.

Bon point, continue Deady vas-y !

Il s'était accroupit pour poker ce petit animal dans l'espoir d'avoir une information sur où se trouvait cette merveilleuse plante verte. Cela voulait aussi dire que PlayBoy était là. Yerk. Concurrent direct dans sa conquête de la belle, ça lui plaît pas du tout.

« Par contre tu voudrait bien enfiler une grenouillère rose pour une photo ? J'veux montrer à Spidey comment c'est cute Hello Kitty sur un animal.... T'peux bien m'accorder ça, hein, hein, heiiiiiiiiin ? »

Oui, il n'avait pas changer pour un sous et c'est ce qui fait de lui, le personnage le plus chiant de toute cette joyeuse bande de lurons. Il était le King de la connerie et se maintenait sans soucis à la première place.


1033 mots
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rocket Raccoon
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Rocket Raccoon
♠ EMPLOI : Gardien de la galaxie, pilote de vaisseau spatial, criminel recherché
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Hey ! On s'tape une gueulante ?! [Feat Rocket Raccoon]   Sam 1 Avr 2017 - 19:51
Rocket & Deadu
On s'tape une gueulante ?
Tu me touches, j'te tape !
Dans la vie, y a des extrêmes, des cons et les humanoïdes qui rentrent dans les deux catégories. Avec la putain de loose intergalactique qui me colle comme du chewing-gum aux coussinets et Quill aux emmerdes et/ou Gamora – les deux allant et de paire, et avec Quill à un point qui a tendance à me faire mimer d’avoir la germe au volant, j’attire les dégénérés du bulbe asphyxiés par des Krees hydrophobes.

« - Hey, du con, tu m’écoutes ? Face de steak tu m’entends quand je parle ? J’ai le traducteur qui déconne ou quoi ? »

Pourtant, y a pas à dire je braille. J’ai même vu une fenêtre se fermer et littéralement entendu un voisin me dire de la fermer – pourtant mes ravisseurs ( par le littéralisme de Drax, je sonne comme une demoiselle en détresse, sans être une, demoiselle, ou en détresse ) font la sourde oreille, à croire qu’ils sont aussi sourds, qu’aveugles et déprivés de leurs facultés mentales complexes. Je suis dans ma cage ( la cage qui me contient, j’ai pas d’affection particulière pour ces barreaux et ce grillage et  je suis à deux doigts d’essayer de la niquer avec les dents avant de leur refaire le portrait tendance picasso et masse de plasma coagulé ) et j’ai les pattes serrées autour des barreaux, le museau fourré entre eux pour pousser ma gueulante dans les règles tandis que 1) j’ai la queue tordue, ébouriffée, confinée, tout ce que j’aime, la dernière fois Quill a pris le temps de prendre une photo avant de libérer, ce faux frère 2) je secoue la cage de mon poids pas si plume que ça en espérant que ces enfoirés se rendent compte qu’ils transportent quelque chose supérieur à un animal nuisible qui lave sa bouffe dans la rivière. Ou mieux, que leurs bras de fillette ( Gamora, Baby-Groot, moi-même et même Quill ont des biceps plus imposants que ça ) lâchent prises et me libèrent.

« - Non mais l’imberbe à tête de postérieur de Skrull malade, tu m’as regardé ? Je vais t’exploser de la mitraille dans l’anus ? Est-ce que j’ai le poil dégarni ? J’ai plus de vocabulaire que toi australopithèque, et ça se dit évolué ? »

Pourquoi je n’en fais pas un petit feu de joie en réduisant la gélatine qui leur sert de matière grise en tout petits bouts pré-machés pour chiens errants ? Pas parce que les sermons de Quill sur « tuer ça se fait pas, non même s’il t’a traité de nuisible  ça vaut pas le cou… et il a volé ma bière allons lui refaire le portrait » ont finalement eu un effet bénéfique sur mon karma. Non, plutôt parce qu’un baby Groot de 18,6 cm aux dernières mesures effectuées avec amour par Drax a chapardé mes blasters pour courir les cacher parce que c’est drôle ( faites des gosses j’vous jure entre lui et Peter… ). Oh, et avant de faire la remarque de « comment un truc aussi petit peut soulever aussi lourd » je vous prierais de me regarder entre les moustaches, et Wolverine, tant qu’on y est, ça nous fera des vacances qu’il vous compte les poils de cul.

« - Moi personne, pas bestiole puante ? Capiche ? »

Je me frappe la combinaison du poing avant de les désigner de la patte griffue, à défaut de pouvoir leur arracher les yeux. Groot ? Disparu. Je l’ai vu me faire coucou. Puis faire coucou à quelqu’un d’autre derrière moi et si ça ne sentait pas autant le tacos moisi, le talc pour bébé et le parfum pour femme, j’aurais pu jeter un coup d’œil. Là dans le doute, je m’abstiens sérieusement. Ensuite Groot s’est cassé, j’espère pour aller chercher Gamora et non pas un des deux abrutis qui vont faire des remarques ou pour aller chanter aux plantes du jardin botanique.
Les têtes choquées, se tournent vers le ciel et moi je profite des trente secondes de répit pour faire un geste essentiel à ma survie : mettre mon front dans mes coussinets. Oui, messieurs, dames et êtres qui ne rentrent pas dans les codifications humaines terraniens rétrogrades : je me facepalm. Ou me facepaw, si vous voulez vraiment rentrer dans les détails.  Non Tony Stark n’est pas dans le ciel dans sa nouvelle armure rose bonbon Hello ( quoi ? ).  Parce que Tony Stark et son QI a peu près acceptable ont plus de sens commun et de bon goût que ça, malgré la couleur orange flashy à laquelle tient Peter pour le Milano. Enfin, on peut pas demander grand choses à des gens qui se baladent avec des noms de code comme Star Lord ou du latex qui couine.

J’étais la face entre les pattes, en train de pousser un cri de … euuuh… rage, frustration, désespoir, pourquoi moi, pourquoi je suis là ? Lorsque… l’individu que je refuse d’avoir dans mon champ de vision bringuebale la cage sans aucun respect pour ma personne – au moins, on s’tire des péquenauds de terraniens en blouse jaune et verte, sans que j’ai à utiliser mes ressources intellectuelles. C’est toujours ça de pris, et j’aime avoir une occasion de râler. Par contre être extrait de la cage comme un clebs, ça c’est « non non non »

« - Dégage tes pattes de là, Deadpool, espèce de crevard, je sais pas où ça a traîné ! »

Enfin si, je sais que ça a traîné dans des trus pas recommandables que l’esprit humain et … rocket racoonien n’est pas capable d’appréhender. Déjà que je ne suis pas friand de câlins et de camaraderie, mais alors là c’est le pompom. Une fois, ma pirouette pour atterrir sur mes pattes arrières effectuées, je m’époussète le poil d’un air revanchard et furieux avant de remettre ma combinaison en place dans les divers plis de mon anatomie. Merde, ça va mieux.

Je dresse une oreille pendant qu’il couine autour de moi comme un bébé chien particulièrement moche. « - Tu m’payes combien pour Gamora ? » La capacité de Gamora a attiré l’œil des crétins congénitaux est assez impressionnante et je n’aimerais pas avoir une peau imberbe verte dans son genre. Bien que ça soit souvent bon pour marchander, et elle est tout à fait capable de le découper en petits morceaux à coups de sabre jusqu’à en faire du carpaccio. Et ça, ça serait fun ( et j’ai faim . Et puisqu’on est pas de la même espace, ce n’est pas du cannibalisme )  Quill m’en voudrait mais Drax serait ravi d’encourager en mangeant du pop corn : vendu, on fait ça.

« - Garde tes distances ! »

Je peste quand même en montrant les crocs, babine retroussée et je fais quelques pas pour me dégourdir les pattes pendant qu’il… me… supplie. De faire des choses innommables. Je lui tourne le dos et me préoccupe plutôt de régler mon blaster à photons à énergie maximale maintenant qu’il est réapparu entre des cartons d’emballages de fast food.  Je me retourne et je vise l’immense cible rouge qui fait les yeux suppliant sous son masque – boom. Explosé, boom boom.

Malheureusement, la vermine revient toujours et je patiente bien gentiment en mâchonnant le cheese-burger intact trouvé, mon blaster fumant au bout de la patte.
« - T’en portes déjà une des grenouilles t’as qu’à la foutre en rose et remuer tes miches jusqu’à faire la magie du bassin dont Quill rabâche les oreilles de Gamora jusqu’à ce qu’elle arrête de faire semblant de l’écouter..   » Non mais de toute façon c’est non, et l’idée est franchement … non. Mais où il va les pécher, ces idées, je grogne mentalement en me grattant l’oreille du blaster.


Professional A-hole
Not a raccoon
Groot-translator
Better pilot than Quill
2 times galaxy saver
Badass without a plan
Hell of a mechanic
Trash friend




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wade T. Wilson
Marvel Knights
♠ EMPLOI : Mercenaire.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Hey ! On s'tape une gueulante ?! [Feat Rocket Raccoon]   Dim 16 Juil 2017 - 20:47


Fait-moi un câlin !



Et pourtant, il était là, à vouloir cette maudite photo, après tout ce n’était pas si dérangeant pour un mammifère comme lui de lui en refiler une, non ? Ah, on dirait que oui, il semblait recharger quelque chose ou bien de faire la tronche, mais Deady n’abandonne pas, il supplie, il n’a le temps que pour poser sa main gantée sur la jambe du raton avant de voir l’explosion de couleur et de lumière arriver droit vers, vers sa jolie tête de crème brûlée. Il explose. Des morceaux icie t là, rien de plus, rien de moins, une jolie trottoir refait à la Klein, sauf que c’est pas son magnifique bleu profond, mais un rouge bien vif qui décore et montre un monochrome qui a du charme. Cerveau ? Cerveau…. Ah, tous semblent déconnectés, c’est l’ennuie quand on le fait exploser comme il faut. Le mythe du cavalier sans tête c’est pour lui, mais le mythe de la purée ou bien du gaspacho, très peu…. Les cellules s’activent, il semble y avoir quelques petits soucis de rapidité, mais c’est comme ça. Le cerveau revient, se reconstitue par petits morceaux.

Un, deux, un, deux….

J’te r’çois !

Moi pas trop…. Ah ! Jarte ! Le côté droit c’est à moi !

Pas d’pl’ce ! Laisse-moi… squatter !

Les voix reviennent dans ce petit amas de chair, ce n’est pas comme si cela avait une quelconque incidence, pour lui ce n’est rien de plus qu’un volonté de revenir, un devoir qui l’oblige à revenir. Après tout Deadpool n’est-il pas actuellement dans les bras de sa dulcinée ? Si, mais cela semble trop beau pour être vrai. Elle semble sécher ses larmes invisibles d’un mouchoir en soie noir, elle lui fait signe d’adieu. Le Latex vivant rumine, fulmine et hurle en silence. Ce n’est pas pour cette fois qu’il y arrivera. Il revient doucement alors. Une main se reforme, rampe sur ses doigts rachitiques. Au loin un pied, une jambe et bien entendu le tout se retrouve pour reprendre une apparence moins classe. Il ressemble à de la bouillie. Sa mâchoire se termine, de l’os, un morceau de chair.

« ‘culey ! J’t’ai pas d’visé dans la tronche mwaaaaaaaaa….. »

La mâchoire se décroche, il gargouille une colère sans nom, il essaie de bouger la tête pour recoller les mandibules. Il soupire et fixe d’un de ses yeux reformés le nuisible. Si seulement il pouvait juste le rôtir et le donner à boucher à Croco…. Ouais, c’est une bonne idée, il garde ça dans un coin. Sa cervelle reprend une jolie forme, ses bras arrivent à le soulever, putain il va encore devoir se tartiner de crème fraîche pour garder sa chair bien tendre.

Ah ! Deady t’es vivant !

T’avais des doutes ? Regarde plutôt ce rat qui bouffe.

Ouais… il se croit tout permit le pire, on fait quoi du coup ?

On l’rase !

La proposition semble abandonnée à partir du moment où le grand brûlé semble retrouver des capacités intellectuelles viables. Des options qui lui permettent de marcher, parler et bien sûr de frapper des rats de laboratoire comme ce rongeur de merde qu’il va bientôt utilisé comme balais à chiotte dans pas longtemps. Sa colère est bien présente, il aime pas qu’on l’explose, ça fait mal, c’est chiant, long à revenir, bref, c’est pas la meilleur solution pour jouer avec lui et il compte bien le faire comprendre et le plus vite sera le mieux. Il retrouve sa capacité à parler, il n’hésite pas à continuer d’essayer de parler, le temps que sa langue et ses cordes vocales soient bien mis en place. Il louche par moment.

« Ouais ouais, cool l’idée, comme si j’avais pas déjà essayé, saleté à puce ! J’te demandais juste un truc, jolie remerciement pour t’avoir libéré de ta cage de puanteur. Prochaine fois assure-toi que je crève, ce serait cool pour toi et l’avenir de ta jolie fourrure. Tu crois que la colonie de puce que tu transportes va apprécier la pipette des véto ? J’ai bien envie de voir tien, voir comment tu vas te gratter de partout pour que ça cesse. Sinon, à part le fait que t’as bien apprécié m’exploser la gueule, comment t’as fait pour te retrouver entre les mains des mecs de la fourrière ? Et pitié, tire pas une deuxième fois, ça fait mal, genre vraiment et j’en ai pour deux à trois heures avant d’arriver à me déplacer vers mon appartement. Et partage un morceau du burger, radin. », souffle t-il d’une voix plutôt fluette et sans vraiment d’intonation grave. Il a du mal à parler pour le moment, ou du moins à se faire entendre. « Pour Gamora ?… J’te paie en pâté pour chat, fouine. »


793 mots
Revenir en haut Aller en bas
 

Hey ! On s'tape une gueulante ?! [Feat Rocket Raccoon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Rocket Raccoon, le Raton Laveur qui ne lave pas vraiment grand chose.
» Je n'arrive pas a un sbire Rocket...
» J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed )
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» ~° Je m'en tape le coquillard !





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Central L.A. :: Echo Park-