Partagez | 
 

Space, and beyond #1 : Voyager.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
PNJ
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Space, and beyond #1 : Voyager.   Dim 5 Mar 2017 - 22:29

SPACE, AND BEYOND

Episode un : Voyager


Dylan Collins, Rhil Trasam, Ithan Keikwan, Peter Quill, Gamora, Rahne Sinclair et Erika Morgan

On ne compte pas le nombre de fois où l’on stoppe les invasions qui risquent de détruire la Terre. On ne compte pas les jours lorsque l’on combat pour empêcher nos familles, nos foyers, nos pays de sombrer dans une guerre galactique. On compte les hommes que l’on perd, on compte les fois où l’on n’est pas capable de protéger l’humanité d’un danger plus grand qu’elle ne l’imagine.

Deux fois. J’ai échoué deux fois à protéger la planète depuis que je suis en poste. Mon nom est Abigail Brand, je dirige le S.W.O.R.D., une sorte de Nick Fury, si vous voulez, en moins tape à l’œil. Aujourd’hui est une journée spéciale. J’autorise une mission que personne n’a voulu autoriser, une mission folle et aberrante. Pourquoi ? Car c’est mon métier d’empêcher que l’humanité ne tombe… Empêcher que New-York ne se reproduise.


Le regard d’Abigail Brand se pose sur le hangar où se prépare l’expédition. Depuis qu’elle a guérit de ses plaies, Erika Morgan n’a eu qu’une mission : tenir sa promesse envers sa recrue, Dylan Collins et empêcher que « La Ruche » ne s’en prenne à la Terre, ses attaques psychiques envers Collins étant de plus en plus incontrôlables.

Elle a d’abord réussi les deux derniers membres de leur ancienne équipe, la 34ème équipe d’intervention spéciale du S.W.O.R.D., les autres étant soit morts soit dans des situations bien pire. Il y a donc Kylian, le pilote, un casse-cou qui n’hésite pas à prendre des risques contrôlés pour permettre à ses coéquipiers de vivre pour voir le lendemain et Jim, le gros bras, l’ancien second du bâtiment qu’ils utilisaient pour leur mission. Un véritable agent de terrain, dont la formation militaire transpire par tous les ports.

Pour pallier au manque d’effective et Brand refusant de fournir des hommes pour cette vendetta, Morgan et Collins ont dû trouver un autre moyen pour trouver des gens assez courageux, ou fous, pour les suivre dans cette quête.

En activant leur réseau de contacts, les deux jeunes femmes réussirent à atteindre un cercle qu’elles n’avaient pas pensé possible : Johnny Storm, des Quatre Fantastiques, avait répondu à leur appel et le combat contre « La Ruche » était passé de impossible à mortel mais faisable. La réponse de Storm avait ensuite provoqué une réaction en chaîne et se tenait à présent dans le hangar des personnalités aussi diverses que puissantes.

Rhil Trasam, un ancien membre du S.W.O.R.D., que ce soit l’honneur, la possibilité de quitter la Terre ou une menace de Dylan, il est là ainsi que son garde du corps Ithan Keikwan, un combattant extraterrestre hors pair s’étant mis en tête de protéger Trasam, qui l’a déjà suivi et qui compte le suivre dans beaucoup d’aventures.

Que ce soit Trasam, ou Storm, un autre duo a également répondu à l’appel. Un duo spectaculaire, surtout lorsqu’ils se disputent : Peter Quill, l’unique Star-Lord, et Gamora, deux des Gardiens de la Galaxie. Autant dire une puissance de frappe aussi aberrante qu'efficace.

Sans oublier la jeune Wolfsbane, une jeune mutante en quête d’aventures elle aussi, là pour aider à protéger la Terre. Un autre regard sur cette équipe hétéroclite, prouvant une nouvelle fois que l'unité dans la différence n'est pas impossible.

C’est cette drôle d’équipe que Abigail Brand regarde se réunir par la fenêtre, en se disant qu’ils peuvent réussir là où Morgan et son équipe ont échoué la première fois. Les mains dans le dos, Brand a averti les deux commanditaires du vaisseau qui est en train d’être préparé : c’est une mission sans filet, qui a de bonnes chances de rater, qui provoquera sûrement une catastrophe pour la Terre si elle échoue.

En somme… Une journée normale pour le S.W.O.R.D.

Morgan, Collins et Trasam... J'ai l'impression de revenir des années en arrière. Sans oublier deux Gardiens de la Galaxie, un alien et une mutante. Voilà une équipe qui pourrait bien percer le mystère de Centuris Prime...

Sans que personne ne le remarque, Abigail Brand disparait de derrière les vitres opaques qui surplombent le hangar où se prépare le vaisseau pour cette mission. Personne ne sait exactement là où ils mettent les pieds, sauf les deux qui ont déjà posé un pied sur la planète natale de « la Ruche ». Elles ont promis des explications, qu'elles donneront une fois que tout le monde se sera installé devant le projecteur holographique installé dans un des coins du hangar.

Le hangar est un bâtiment gigantesque, et le vaisseau qui s'y prépare l'est également. De nombreuses petites mains s'affairent autour pour que tout soit prêt. Outre le vaisseau, les armes, les véhicules servant à déplacer différentes pièces, caisses et hommes, le hangar regorge de détails que l'on croirait tout droit sortie d'un roman d'Isaac Asimov.

▬ Bonjour à vous et bienvenue dans le premier épisode de ce scénario !
▬ Si vous ne vous êtes pas inscrits, mais souhaitez participer, envoyez un mp à PNJ. Vous pouvez évidemment notez ces réponses dans vos agendas rp.
▬ Vous pouvez poster la longueur de message que vous voulez : le minimum sur le forum est de 500 mots.
▬ Vous avez deux semaines pour répondre. Une réponse en une semaine vous donnera un bonus pour le tour suivant. En cas de non-réponse durant les deux semaines, votre personnage sera légèrement plus malmené que les autres.
▬ Les événements se déroulent après l'intrigue 7.
▬ Il s'agit d'un tour d'introduction pour chacun de vos personnages.
▬ Bon jeu à tous !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter Quill
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Starlord avec une Classe intersidérale
♠ EMPLOI : Capitaine d'un équipage sans navire interstellaire
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Lun 6 Mar 2017 - 1:01

Space, and beyond
Team Vers l'Infini et au delà !

" Et le premier qui y touche aura affaire à moi les gars. " Qu'on ne vienne pas lui dire que le lieu était inapproprié au stationnement, il était invité et l'invité était Roi. Même au S.H.I.E.L.D. ou au S.W.O.R.D. ils devaient connaître cette coutume presque universelle, ce n'est pas parce qu'on s'amusait à rassembler des lettres pour prévenir la partie opposée qu'on était un bouclier ou une épée qu'on ne connaissait pas deux trois trucs de savoir vivre. Notre Gardien délaissa donc sa moto pour continuer le chemin avec sa compagne d'aventures, tout deux avaient eu l'idée un peu folle de laisser le Milano aux enfants en espérant ne pas le retrouver cramer ou en pièces détachées à leur retour. Mais il fallait bien parfois que les parents se détachent un peu de la maison, histoire d'oublier les conneries et autres éclats de voix qui rythmaient irrémédiablement leurs journées de famille hétéroclite... Non OK, en réalité ils avaient surtout été les deux idiots assez curieux et casse-cou pour répondre à l'appel de l’Épée mystérieuse. L'aventure à Asgard avait semble-t-il refroidi les poils de Rocket qui avait rapidement décliné l'idée de suivre le mouvement, suivi par la conscience de Groot qui ne voulait plus lâcher son pote depuis qu'il l'avait retrouvé avec des stalactites dans les oreilles et Drax... Disons que Peter évitait toute tentative de compréhension des agissements du Destructeur.

Enfin il n'allait pas se plaindre, il ne pouvait pas être mieux accompagné et ils s'enfonçaient dans les entrailles d'une base mystérieuse en quête d'une expédition qui allait apparemment leur faire quitter un peu Terra, jusque-là cela correspondait à une bonne journée. Une petite trotte plus tard, le duo fini enfin par arriver à destination et déboucha dans une grande fourmilière où trônait un appareil qui éclipsa bien vite l'animation qui régnait autour.

" Mais c'est qu'ils auraient presque un joli jouet. " Terra n'était pas véritablement connu pour ses vaisseaux inter-planétaires même si la planète commençait à se faire bruyante dans la Galaxie, aussi ce genre d'apparition était intéressant et clairement influencé par certaines technologies. Se laissant porter par sa curiosité, Peter se glissa dans la fourmilière pour s'approcher de l'engin et une bousculade plus loin il pu lever le nez vers le fuselage avec un air amusé. Tout à son analyse, notre Gardien ne pu qu'envisager que la présence d'une telle technologie pouvait peut-être lui faire miroiter l'espoir de trouver quelques pièces utiles pour le Milano mais pour cela il fallait mettre le nez dans les entrailles de la bête et il allait peut-être attendre d'avoir passé le cap des présentations pour ça.

Quand enfin Peter décida de rebaisser la tête vers la marmaille qui gambadait dans les environs il capta aussitôt une silhouette familière qui entretenu la présence de sa bonne humeur avec précision et c'est d'un pas léger qu'il se détourna de l'engin pour rejoindre son ancienne connaissance.

" Commander ! Ne me dis pas que tu es revenu chercher un uniforme. " C'est armé d'une pointe de sarcasme qu'il débarqua donc aux côtés de Rhil qu'il n'avait pas vu depuis... Un certain temps, et qui avait bien prit quelques rides au passage. Le tableau de ces retrouvailles autour d'un vaisseau aurait pu être parfait si du coin de l’œil Peter n'avait pas capté la présence de l'âme damnée qui collait aux bottes du contrebandier depuis déjà bien trop d'années. Lui par contre il n'avait pas changé, toujours aussi fantomatique et glaçant, c'était désespérant. Et personne n'avait toujours cru bon de lui apprendre comment jouer les vivants. Enfin au moins cette fois il l'avait repéré dès le début, il ne pourrait pas le surprendre en apparaissant comme par magie...
© HELLOPAINFUL




★ Fox On The Run ★
You scream and everybody comes a running Take a run and hide yourself away Foxy is on the run And hide away
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ithan Keikwan
Intergalactique
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Shade Walker
♠ EMPLOI : Il en a tellement... Contrebandier intergalactique, combattant (plus ou moins légal), garde du corps, fascination de Rhil, ancien soldat (éducation militaire).
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Lun 6 Mar 2017 - 23:52


SPACE & BEYOND :
I. VOYAGER

The Idiots of Space
Rhil arrivé toujours à le surprendre même au bout de toutes ces années. Et surtout de son envie de se foutre dans les emmerdes. Ou de les éviter en travaillant pour ses anciens patrons. Qu’importe, de toute manière, il était de notoriété publique qu'Ithan lâchait très rarement Rhil et vice versa. Le capitaine ne disait jamais non aux missions quasi suicidaire tant que ce qui se trouvait à la clé était appétissant. Hormis la fois où il avait entraîné de force son capitaine, répondant même à sa place qu’ils acceptaient lorsque la fille de Tips avait été enlevée par des marchands d’esclaves. C’était certainement la seule et unique fois que l'on aurait pu lui mettre l’étiquette d’insubordination sur le front. Sage comme une image, telle une ombre cachée dans celle de celui que l'on surnommait Commander dans le milieu intergalactique et ailleurs encore. Il penchait légèrement la tête sur le côté alors que Rhil garait finalement la moto sur le parc à voitures du S.W.O.R.D. pour finalement se relever en lui rendant le casque. « Merci pour la balade. » Murmuraient ses lèvres dans un sourire taquin alors que ses pas le conduisaient vers l’intérieur des bâtiments. Ces derniers temps, son coéquipier avait retrouvé le sourire, certainement dû aux pièces qu’ils avaient récupérées dans le monde parallèle. Ce qui avait accéléré les réparations du Crius.

ls traversèrent plusieurs couloirs, salles, un petit moment plus tard ils se retrouvaient enfin dans l’un des hangars de l’agence. Ithan croisait ses bras sur son torse alors qu’il observait les engins. Il comprenait mieux Rhil lorsqu’il disait que les Terriens étaient assez archaïques en la manière. Venant d’un peuple hautement technologique, cela lui paraissait un peu barbare même. Mais assez atypique en soi. La forme laissait vraiment à désirer. Pas très beau, la couleur était désagréable aussi. Il espérait au moins que l’intérieur était mieux que ça. Bien plus parfait. Les Echanis et leur obsession de la perfection. Cela en devenait même ridicule pour certains. Cela avait tendance à amuser Rhil qui plus est. Le nez toujours levé vers les différents vaisseaux présents, la présence de Rhil à ses côtés, le rassurait en terrain inconnu. Il détournait cependant le regard en entendant des pas s’approcher, reconnaissant tout de suite le dénommés Starlord et Gamora. Le duo des gardiens, si ce n’était pas magnifique. Mais aucun signe de Rocket, Groot ou Drax. Une équipe hétéroclite au possible, bruyante, intrigante. Et il arrivait toujours à mettre mal à l’aise le capitaine de ce vaisseau. Qui ne le remarqua que dans un second temps.

Un sourire apparut sur les lèvres d’Ithan. Amusé de la situation, comme à son habitude. Il penchait légèrement la tête, polie. « Starlord, Gamora. » Saluait-il tranquillement avant de décroiser les bras de sa poitrine, cherchant des yeux d’autres arrivants. Personne. Il plissait légèrement les lèvres, s'ils n’étaient que quatre pour une mission-suicide, ils n’allaient pas aller bien loin. Quoique, les deux. Gardiens étaient pleins de surprises et Rhil ne manquait jamais d’idée pour se mettre encore plus en danger qu’ils ne l’étaient déjà. Avec tout le respect qu’il lui devait. « Ils ne vous ont rien dit non plus je suppose sur les autres qui nous accompagnent ? » Un sifflement passait légèrement ses lèvres, visiblement un peu agacé de ne pas en savoir. Ce n’était pas une mission comme les autres. Pas comme toutes celles qu’ils avaient pu faire par le passé. Et puis sauver l’univers ou Terre, cela n’avait jamais été dans le contrat de toute manière. Il y avait un début à tout, il fallait croire.



sleep under the stars
© alaska.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rahne Sinclair
Eleve X-men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Wolfsbane, classe 3
♠ EMPLOI : Etudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Mar 7 Mar 2017 - 11:58




To infinity… and beyond !


Qu’est-ce qu’il m’a pris, mon Dieu ? Je serre doucement la croix pendu à mon cou en soupirant un peu. Voilà quelques semaines – un, deux mois ? – que j’ai enfin terminé de retrouver toute mes capacités depuis que je m’étais salement cassée la jambe, et je me jette à l’aventure. Après avoir été choyée et traité comme une princesse fragile à la Tour Liesmith, un peu surprotégée peut-être, je décidais de m’engager dans une mission… Spatiale. Oh, je pense que je savais très bien pourquoi je faisais ça, au fond. Je n’avais pas vraiment le sentiment de mériter mon titre tout frais de jeune x-men que j’avais acquis après l’explosion de New York. Je n’avais pas vraiment eu le loisir d’exercer cette tâche, cet honneur, à cause de mes os brisés… Et maintenant, je voulais prouver (mais à qui ?) que je saurai me montrer digne de ce choix, que je pouvais être utile. Pitié, faite que je sois utile, pour une fois. Que je n’ai pas l’impression d’être un poids pour le reste des volontaires, qui qu’ils soient. Après avoir timidement annoncé que j’étais prête à me porter volontaire, mes professeurs m’avaient poussé à concrétiser mes paroles (Bobby en moins, je l’entendais déjà hurler que c’était insensé et dangereux), et si je les avais finalement écoutés, personne ne m’avait dit qui j’allais rencontrer. Sans doute ne savaient-ils pas eux-mêmes.

Je fus conduite jusqu’au lieu de rendez-vous, un hangar immense, par l’un des chauffeurs de la famille du président. C’était quelque peu gênant, mais Fenrir avait insisté parce que, selon lui, je n’avais pas à payer un taxi. J’aurai sans doute pu m’y rendre sous ma forme lupine, en courant, avalant les kilomètres sous mes pattes immenses, si j’avais su où cela se situer précisément, et si je n’avais pas eu peur d’être épuisée et/ou de me perdre. D’arriver en retard : ma phobie. Tous les regards se posent toujours sur les retardataires, le sentiment d’être jugé écrase tous les autres… J’essaie toujours d’être en avance, si ce n’est à l’heure, et cela me sert assez bien, je crois.

J’avais déjà enfilé ma tenue de combat. La tenue de x-men, pas la combinaison jaune pétante qu’on peut voir dans certains comics, non, Dieu merci ! En sortant de la voiture, je remerciais timidement Ernest et refermait la portière, le regardant s’éloigner. Courage Rahne, tu y es presque. Je passais une main dans mes cheveux par réflexe plus que pour les arranger, et glisser une fois de plus mes doigts à mon cou pour vérifier que ma croix s’y trouvait toujours – évidemment – avant de prendre la direction de l’immense bâtiment. Je restais d’abord un peu en retrait, observant avec un certain émerveillement le vaisseau. Le nôtre ? Certainement. J’avisais ensuite le petit groupe qui s’était formé non loin ; je pouvais reconnaître sans peine celle qu’on appelait Gamora, grâce à sa peau verte. L’homme qui l’accompagnait devait être Peter ; je les avais apperçu au cœur de la bataille de Ne York, avant l’explosion, car nous combattions tous à Central Park… Je connaissais (plus ou moins) les deux autres : Rhil, qui venait assez souvent à l’Institut pour que nous ayons déjà réussi à échanger quelques mots (et même tenir une conversation !), et son « ombre », Ithan. Quelque peu rassurée de voir des visages connues, quoi que je me sentais un peu le petit mouton noir au milieu de ces quatres personnes ayant côtoyé les étoiles, contrairement à moi. Cela me faisait réaliser que beaucoup de personnes que j’appréciais avait déjà été dans l’espace : Leif, Rhil, Rocket… Fenrir, en quelque sorte. Le petit-ami de Bobby. Peut-être étais-je destinée, d’une certaine manière, à m’envoler un jour – aujourd’hui ?

« Bonjour. » fis-je d’une petite voix, avec un léger sourire destinée à me rassurer moi-même plus que les autres. « Je suis Rahne… Wolfsbane, des X-men. » Présentation faite. C’était déjà un bon début…


HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rhil Trasam
Intergalactique
♠ EMPLOI : Mécanicien, ingénieur spatial, ex-mécanien du SWORD et Nova Corps, contrebandier, capitaine de vaisseau
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Mar 7 Mar 2017 - 18:41
Ithan,, Gamora, Peter, Dylan, Erika, Rahne
Space and beyond
So where would you rather die ? Here, or in a space ship ?

Si le cœur de Rhil battait un tantinet plus vite, il aurait déjà eu une crise cardiaque. C’était un retour dans une routine qu’il adorait, qui lui avait manqué comme l’oxygène si propulsé hors de son vaisseau sans équipement adéquat. Son blouson de cuir, celui qu’il traînait depuis 15 ans, martyrisé par les coups de couteaux, les brûlures – sur lequel on voyait encore un patch usé de la NASA. Les boots qui avaient arpenté bien des emmerdes et des planètes. Blasters, couteau. La seule différence c’était qu’à la place de franchir le pont de son vaisseau pour se mettre en route, il avait embarqué Ithan à moto – volée, mais quand on a Harley sous les yeux et pas un sous… il était un contrebandier, après tout. Rentrer dans un hangar du S.W.O.R.D. … c’était un renvoi douloureux au passé. Il avait perdu le droit à tout ça. Il avait quitté l’agence sans un regret à l’époque – parce qu’il partait à Xandar. Elle ne lui avait manqué, tant qu’il avait eu – oh, trois fois rien, un vaisseau, un équipage, l’entièreté de la voie lactée à arpenter. Il n’avait plus qu’Ithan, une droïde et une épave en cours de reconstruction. Il ne les échangerait pour rien du monde, en théorie. Pas revoir les mécanos et ingénieurs s’affairaient autour d’un vaisseau dans un hangar, des agents dans tous les coins, opérationnels jusqu’au bout des ongles, apercevoir les baies vitrées des officiels… Il ne pouvait pas dire qu’il n’en avait pas envie.

« - J’ai déjà vu mieux, » contre-attaque Rhil avec un sourire en coin en entendant l’inaltérable, agaçant et habituel enthousiasme de Peter qui s’approchait de la carlingue.  Mieux : le Crius. Le Milano aussi, bien qu’il ne soit pas au goût de Rhil. Rhil baissa les yeux du fuselage qu’il examinait avec curiosité – le fait qu’il ne soit pas déjà fait agressé par le mécano le plus proche sous entendait peut-être que le dit mécano était déjà là quand il bossait là. «  - Pas vraiment l’uniforme qui m’intéresse. Star-Lord.»   convient Rhil avec un rire dans la voix, moqueur alors qu’il se tournait tout à fait vers son vis-à-vis. Les mains dans ses poches, il eut un léger signe de tête vers le vaisseau. Il en fallait beaucoup pour l’arracher à la reconstructeur des moteurs du Crius, depuis qu’ils étaient revenu de… où qu’ils se soient égarés.
Mais même si ce n’était pas le meilleur vaisseau qu’il ait eu l’occasion de construire/piloter/naviguer à bord, il ne disait pas non à un voyage/une mission suicidaire/une pièce à voler. Il voulait juste retrouver ses ailes et son cambouis, les cieux inégalables, les astres dans le ciel si différents des satellites de la Terre et de l’étoile solaire. Voir le peuple d’Ithan, un jour. Avant de crever comme un con parce qu’il aurait ouvert sa gueule dans une rixe terranienne.

Il recula d’un pas souple pour se mettre au niveau d’Ithan dont il sentait la présence instinctivement. La majorité des gens ne s’apercevaient pas de son garde du corps, lui ne pouvait plus l’ignorer, capable de le retrouver dans le noir. Une nouvelle version de l’instinct de survie du capitaine. A la suite d’Ithan, il salua Gamora d’un signe de tête.
 C’était l’histoire de humains ( ou assimilés dans les deux cas. De naissance terranienne, pour faire cours ) et des guerriers extra-terrestres bien meilleurs qu’eux au combat qui avaient, pour une raison étrange, acceptés de se coltiner leur comparse humain et son incapacité à prendre des décisions tout à fait prudentes et raisonnables.  Ce n’était pas le Crius, ce n’était pas son équipage, et il n’y avait même pas de crédits à la clef, pas de promesses de repartir tutoyer les étoiles. Juste sauver l’univers – le type de missions que Rhil avait toujours honni. Qui l’avaient toujours effrayé jusque dans ses tripes. Rhil chassa fermement la nostalgie qui le prenait à la gorge. Ils feraient avec et d’expérience,  on pouvait avoir bien pire comme équipage. Si on prenait les conditions minimum avec lesquelles le capitaine Trasam prenait autrefois les individus à son bord.. pas de viol, pas de vol de l’équipe, pas laisser crever ses petits camarades comme des moins que rien. On était pas si mal loti. Gamora et Star-Lord étaient même assez compétents pour rivaliser avec l’équipage du Crius, autrefois.  

« - La 34e je suppose. » Répondit-il à la question d'Ithan. C'était ceux qu'ils s'était attendu à trouver là... pas les gardiens de la Galaxie. Si des membres de la 34e hors Collins étaient encore en vie, évidemment. Cela remontait il y a… une éternité. Il baissa d’un ton pour s’adresser à Ithan, doucement. « - Tu devrais apprécier Morgan et Collins, » Apprécier de bosser avec, en tous cas. Il adressa un signe de tête à Gamora, l’air de dire, toi aussi. Il était anxieux à l’idée de travailler avec elles, si elles étaient bien à l’origine de la mission qui les attendaient et sur lesquels il n’avait aucune information. L’époque où il les côtoyait dans les coursives.. il avait changé, c’était le moins que l’on puisse dire. Et elles étaient d’un sacré calibre, déjà dans le temps. Il était ingénieur et mécano à l’époque, son domaine de prédilection où il pouvait sans peine être à l’aise. Il était quasiment certain que ce n’était pas cette gamme de compétences qui étaient demandées aujourd’hui – Peter, Gamora… la petite possibilité qu’il s’agisse de quelque chose d’aussi illégal que risquer l’excitait….. et la présence d’une X-Men annihilait cet espoir.

Rhil sourit gentiment à la rousse qui s’avançait vers eux, conscient de sa nervosité. Il l’avait croisé plusieurs fois à l’Institut – pour autant il ne l’aurait pas imaginée en tenue de terrain. Du tout même. Mais elle faisait illusion au milieu d’eux, sa tenue relativement similaire à celle de Gamora – comme celle de Peter et celle de Rhil rentraient dans la collection printemps du parfait contrebandier. Ithan et sa cape blanche faisaient tâche, mais elle avait un effet apaisant sur les nerfs de Rhil, de familiarité.  « - Hey. » il souffla doucement une onde calme dans sa voix pour apaiser la jeune mutante, maintenant qu’il avait récupérer la possibilité de le faire. Ils n’avaient pas besoin de stress inutile, cela viendrait en temps utile pour leur sauver la vie ça.



We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars.
I'm not getting draw into this mess, there's any army of you, there's only one of me. I'll talk, I'm happy to talk, but there is no way that I am fighting

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Gamora
Gardien de la Galaxie
♠ EMPLOI : Ca dépend du moment
♠ GIF : Gamora
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Mar 7 Mar 2017 - 22:07
SPACE, AND BEYOND
Episode un : Voyager



Terminer une mission pour en commencer une autre. Ca c’est ma vie ! Toujours bouger, toujours me battre, être dans l’action c’est une manière de me sentir vivante. D’autant plus que maintenant je ne suis plus seule et je me bats pour protéger la vie et non la détruire. Ces petits détails ont une importance énorme.

Quelques jours auparavant nous revenions d’Asgard et nous n’avions fait que nous battre et surtout perdre car nous étions mal préparés. Cela ne se reproduirait pas. J’ai de l’expérience, ce n’est pas pour que je vois mes amis, non, ma famille mourir pour des détails.
Pas eux, pas une seconde fois.

Lorsque Peter annonça qu’il voulait partir pour une mission spatiale je fus immédiatement partante. Inutile de donner de fausses raisons. Partir de cette planète était suffisant. Les étoiles sont ma maison. Au moins dans l’espace on ne me regarde pas comme une bête curieuse. Ces humains ont vraiment besoin de faire évoluer leurs mentalités.
Et puis, il était hors de question que je laisse Peter partir seul. Même si je ne le disais pas je tenais à le voir vivant le plus longtemps possible. Il sait très bien se débrouiller seul, mais si par malheur il lui arrivait quelque chose alors que je ne suis pas présente je ne cesserais de m’en vouloir.

Nous nous étions rendus sur les lieux du rendez-vous à moto. Etre passagère ne me dérangeais pas mais il faudrait qu’un jour j’apprenne à utiliser les machines humaines car notre escale risque de durer très longtemps.
La finesse n’étant pas dans mes habitudes j’étais armée jusqu’aux dents, façon de parler… Ou pas…
Nous marchions en direction de hangar, passant par des couloirs. Même si peu de choses étaient visibles les humains avaient mis le paquet en matière de sécurité. Inutile avec nous.
Arrivés près des vaisseaux Peter sorti de son silence :
Mais c'est qu'ils auraient presque un joli jouet.

Mouais…
Un poil archaïque… Ça vole ?


Je le regardais examiner la machine en grand passionné qu’il est. J’aurais bien aimé savoir ce qui lui passait dans sa tête. Car il est du genre imprévisible le garçon.
D’autres personnes étaient présentes dont un visage connu. Deux hommes très dangereux que je préférais avoir de mon côté. Rhil et Ithan. Cela faisait très longtemps que nous ne les avions pas croisés.
N’étant pas vraiment démonstrative je laissais Peter les saluer préférant rester neutre et quelque peu en retrait. Ecouter permettait d’apprendre beaucoup de chose. L’info intéressante était que personne ne savait rien sur rien. Une mauvaise habitude que je n’aimais chez aucune race et qui était habituelle dès qu’un être vivant avec un semblant de pouvoir.

Pourquoi diraient-ils quelque chose. Le seul intérêt que nous avons pour eux sont nos connaissance et nos compétences. Rien de plus. Nous ne sommes pas de leur sang après tout.

Puis une jeune fille rousse arriva. A sa manière d’être, elle était mal à l’aise. Une novice peut-être. Un potentiel danger. Il s’agissait d’une X-Men, je faisais donc fausse route. Elle devait tout simplement être timide. En tout cas j’espère qu’elle sera prête à faire ce qu’il faut lorsque cela sera nécessaire.
Je jetais un coup d’œil à Peter pour voir qu’elle était sa réaction. Inutile que je sème un malaise par une de mes mauvaises interprétations du comportement humain. C’est qu’ils sont compliqués…

Mon attention se porta sur nos hôtes discrets. Qu’attendaient-ils pour se montrer ?


Quand est-ce qu’on joue ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Dylan A. Collins
SWORD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Mer 8 Mar 2017 - 0:30
Dylan A. Collins & La Suicide Squad
Space and Beyond
#1 : Voyager


Qu’est-ce qui pousse quelqu’un à s’engager dans une mission suicide officieuse ? Le devoir. La gloire. La haine. La peur. Le plaisir. C’est la question que je me pose, en dévisageant tour à tour chacune des personnes qui se rassemblent dans le hangar. Je suis installée un peu à l’écart, renouant avec plaisir avec Kylian et Jim, qui m’assurent tous les deux que le Capitaine n’avait pas eu besoin d’en dire plus pour les convaincre de retourner sur cet enfer. Je suis toujours la Rookie, mais je suis avant tout de la 34ème  et nous sommes maintenant si peu qu’il faut que l’on se serre les coudes. Je suis heureuse de les savoir présents, je me sens presque de retour chez moi, même si le reste de la 34ème me manque un peu. Alors que nous échangeons tous les trois et qu’ils m’assurent qu’ils ne me laisseront pas tomber, de nouveaux ‘joueurs’ rejoignent la partie. Si la plupart me sont parfaitement inconnus, je reconnais cependant Rhil dans le lot. J’esquisse un sourire : ce n’était que des mots, il aurait très bien pu accepter mon offre en ne promettant que du vent, mais Rhil a tenu sa parole, et le voilà aujourd’hui. Il est accompagné d’un nouvel inconnu que je devine proche de lui puisqu’il se déplace comme son ombre.
Pour les visages inconnus, j’ai simplement lu le rapport du Capitaine. Deux Gardiens de la Galaxie et une X-men. La réussite de la mission passe maintenant à un pourcentage de chance presque neutre au lieu de négatif. Certains d’eux n’ont peut-être jamais entrepris un tel voyage, mais chacun a vécu son lot d’expériences, j’espère simplement qu’ils auront été préparés à quelque chose de semblable. Rien qu’au souvenir de Centuris Prime et de la Ruche, des frissons parcourent chacun de mes muscles, comme une prémisse d’adrénaline.
Savent-ils seulement ce qui les attend ? La mission étant restée confidentielle et plutôt officieuse, très peu d’informations ont pu leur être transmis. Je retourne donc à ma question de plus tôt : pourquoi s’engager dans une mission a priori suicidaire avec si peu de données ? Mes camarades de la 34ème rejoignent et accueillent les nouveaux et je finis par les rejoindre, toujours en retrait. Je préfère garder mes distances, et peu d’informations sur cette mission. Mon lien avec la Ruche étant à double-tranchant, à chaque crise, c’est un risque de donner accès à ma mémoire, à des données importantes pour la réussite de la mission. Je récupère une boîte de médicament de ma poche et avale un comprimé. Le genre de calmant qu’on me filait à l’HP pour me changer en légume. Aujourd’hui, l’emprise de la Ruche est telle que ça prévient à peine les crises. Je me sens un peu groggy, mais je sais que ce traitement est obligatoire sur notre temps de préparation si je veux être efficace. Si une dérive psy’ avait lieu dans ce hangar, voire pire, à bord du vaisseau, je pourrais compromettre notre sécurité à tous.
Le visage légèrement creusé par la fatigue, je dissimule mon état de faiblesse et m’approche de l’équipe que Kylian a surnommé la Suicide Squad, en lisant les fiches, tout à l’heure. Un signe de tête, et je balaye l’équipe du regard.

« Bonjour à tous… » Mon regard croise celui de Rhil, je pince les lèvres et lui retourne un regard plein de gratitude tout en le saluant sobrement :
« Rhil… Lui, c’est Kylian, notre pilote, il pourrait piloter cet engin les yeux bandés, et nous a déjà sorti de pas mal de galères. Il donne pas toujours l’impression de savoir ce qu’il fait, mais vous pouvez me croire, y’a pas meilleur que lui. Et lui, c’est Jim, les gros bras. Quand il se sert de sa tête, c’est pour casser des pifs. » Mes frères d’arme me chahutent gentiment, se chargeant de me présenter avec leurs propres mots. C’est de bonne guerre, même si le Rookie n’est réservé qu’à une seule personne…
Et cette personne ne devrait pas tarder à nous rejoindre.




We shall know no fear
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Erika Morgan
SWORD
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Iron Valkyrie
♠ EMPLOI : Capitaine au S.W.O.R.D. / Détachée spéciale au S.H.I.E.L.D. en tant qu'Experte Extra-terrestre
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Ven 10 Mar 2017 - 21:12
Erika, Dylan, Gamora, Peter, Ithan, Rhil, Iris, Jun, Rahne
Space and Beyond
#1 : Voyager


On ne nait pas des héros, on le devient. La 34ème est la seule compagnie de héros que je connaisse. Il n’y aura eu qu’eux durant mon temps en tant que Capitaine, et j’en suis fière. Cette mission est mon chant du cygne, l’orgue d’une carrière mouvementée au chemin torturé.

Je relis le SMS de mon fiancé une énième fois. Ne meurs pas. Trois mots qui me font sourire. Cet idiot serait capable de traverser la galaxie pour venir me chercher. Je range le téléphone et rejoins Brand dans la salle de réunion tandis que l’équipe arrive petit à petit.

- Madame ? Je me glisse à son côté tandis qu’elle fait défiler des documents sur sa tablette.
- Vous savez, Capitaine, j’ai toujours pensé que cette promesse était du vent. On en entend tellement dans ce métier. Vous avez été un très bon capitaine et le S.W.O.R.D. aura été chanceux de vous avoir.
- Merci, madame, pour tout. Je m’éloigne de Brand, prête à rejoindre le nouvel équipage. Je m’arrête juste avant de franchir la porte. Une question, madame : Pourquoi prendre de tels risques pour Collins et moi ? Je vois Brand relever la tête d’un air surpris.
- Pourquoi ? Pour que vous puissiez tenir votre promesse à Collins. J’esquisse un demi-sourire tandis que la patronne retourne à ses documents.

On en entend beaucoup de mal sur Abigaël Brand lorsque l’on retourne sur Terre, au S.H.I.E.L.D. Ils ne savent probablement pas la moitié de ses actions, les responsabilités qui pèsent sur ses épaules. Peu de gens le savent, mais Brand fut un modèle pour moi à mon arrivée au S.W.O.R.D.

~*~

Mes bottes résonnent sur les marches que je descends. On oublie à quel point c’est agréable de marcher, de courir, de simplement se tenir debout. Mon regard se pose sur l’assemblée qui s’est regroupée à côté du vaisseau qui est en train d’être préparé.

- On ne va évidemment pas traverser la galaxie dans cette poubelle. Je réponds à Gamora tout en terminant de descendre les marches, d’un accent britannique bien marqué.  Quant à jouer… On aura bien le temps de s’y mettre.

Mon regard se pose sur les survivants de mon équipe. J’ai un pincement au cœur en voyant les trois papoter, Jim charriant Dylan comme si rien n’avait changé. Tout a changé. Ils sont soit morts, soit dans des asiles, soit trop en colère contre moi pour venir. Je reconnais Rhil Trasam dans le groupe. J’ai vraiment l’impression d’être à une réunion d’anciens.

- Je m’appelle Erika Morgan et je suis la raison de votre présence ici. Nous attendons encore deux personnes, elles ne devraient pas tarder à nous rejoindre, mais d’ici là, permettez-moi de vous présenter la chose.

Je m’approche de l’îlot à quelques mètres du vaisseau. Je tapote les codes d’accès et l’écran s’illumine, projetant une image au-dessus de la platine.

- Ce que vous vous apprêtez à entendre n’a jamais été révélé, à personne hormis à la directrice du S.W.O.R.D.. Il s’agit d’une mission qui sera considérée comme officieuse : Nous ne serons pas appuyés par le gouvernement, nous n’aurons pas de filets en cas de catastrophe.

Je balaye l’assemblée du regard, m’arrêtant sur la jeune femme, en retrait. Wolfsbane. Si je m’attendais un jour à voir une X-Men venir en aide à l’agence spatiale. Ma jumelle serait fière, elle qui n’a jamais compris le manque de confiance envers les mutants de la part de Brand.

- Vous pouvez partir à tout moment tant que nous ne sommes pas montés dans la navette de transport. Dès que nous aurons quitté la Terre, il n’y aurait plus de retour en arrière, plus de désistements.

- Je vous présente le Normandy. Il sera notre vaisseau pour rejoindre notre destination. Nous quitterons celui que vous voyez pour rejoindre celui-ci, situé du côté obscur de la Lune. Il a été conçu pour la vitesse et le combat, le premier de sa génération. Dans la première version, utilisée lors de la précédente mission, nous avons mis une semaine à nous rendre sur Centuris Prime. Cette fois, il ne nous faudra que 24 heures.  

Je serre la mâchoire et jette un regard à Rookie. Le passage que l’on redoute toute les deux, ainsi que Kylian et Jim.

- Concernant Centuris Prime… Etant données les circonstances, je crois qu’il est préférable de vous montrer les seules images prisent sur Centuris Prime, par un robot envoyé suite à notre échec avec la 34ème.

J’appuie une nouvelle fois sur l’écran de contrôle et se déroule alors les images de cet enfer vert.  Les épais feuillages laissent bientôt place à des montagnes, toujours recouvert de la même verdure. Au loin se dessine pourtant un temple dont sortent bientôt les immondes créatures que nous avons affronté avec Rookie. L’image se brouille finalement, le robot ayant été détruit.

Voilà ce qui nous attend. Une marée de monstres instoppable, en lien direct avec le cerveau de Dylan Collins. Je la désigne du chef. Que ce soit clair : Ce n’est pas une mission de sauvetage… Je fixe Gamora, le visage sérieux, le regard dur. C’est la plus grosse putain de chasse de la galaxie. Mon regard passe ensuite aux autres potentiels membres de l’équipage. On va trouver leur reine et l’obliger à libérer Collins de son esprit de ruche. Si elle refuse, on fait en sorte que la Ruche ne quitte jamais Centuris Prime.

L’écran s’éteint dans un silence total. Je pose les mains sur mes hanches.

- Vous avez deux heures pour vous décider. Nous partirons ensuite. Appelez vos amis, vos mères, votre copain, j’espère que vous comprenez bien : c’est peut-être la dernière fois que vous le pourrez.

Je quitte la platine de contrôle pour prendre la direction du vaisseau, mon téléphone en main. C’est la dernière fois que j’embarque pour quitter cette putain de planète bleue.



NOUS N'EXISTONS


QUE POUR PROTÉGER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Dim 12 Mar 2017 - 20:57

SPACE, AND BEYOND

Episode un : Voyager


Dylan Collins, Rhil Trasam, Ithan Keikwan, Peter Quill, Gamora, Rahne Sinclair, Jun Moon, Iris Maxwell et Erika Morgan

Dans le bureau de Abigaël Brand.

Les yeux rivés sur la tablette, Abigaël entend le discours du capitaine Morgan. Elle sait tout ce que raconte la jeune femme pour que les troupes la suivent au combat. Elle hésite un instant, puis repose la tablette pour regarder ce groupe improbable. A-t-elle bien fait de donner cette autorité à Morgan ? Elle a été l’une des plus compétentes en son temps, mais cette mission ressemble beaucoup à de l’égocentrisme. La promesse à Collins ? Brand s’en moque. Centuris Prime est un danger pour l’humanité et il vaut mieux prévenir que guérir.

La mission ne sera pas facile, la directrice du SWORD s’en doute, mais elle sait également que c’est juste cette équipe difforme et sans autre point commun que de vouloir « aider »  Dylan Collins qui serait le plus à même de réussir. Notamment depuis l’altercation entre l’équipe du SWORD et ceux qui garde désormais la planète.

Elle regarde à nouveau le dossier sur sa tablette regarde les fiches des deux dernières qui doivent encore arriver. Jun Moon, une de chez elle et Iris Maxwell du SHIELD, dont les capacités de légistes seront loin d’être en trop.  

Sur Centuris Prime.

Ses os lui font mal. Elle ne comprend pas pourquoi elle a si mal. Elle sent les voix qui résonnent dans sa tête, mais pourquoi son corps lui fait-il si mal ? Elle sent le souffle chaud de la créature sur son ventre puis sur ses épaules tandis qu’elle se relève. Marchant avec difficulté jusqu’à la plateforme que l’on pourrait appeler une terrasse, elle regarde le ciel, d’un bleu azur magnifique.

- Oui, mes beaux… Vous l’avez senti aussi, cette excitation, cette envie…. Mais cette peur aussi, cette crainte. Notre petit bébé revient chez elle.

Dans le hangar du SWORD.

Chacun se prépare, se décide. Accepter de partir pour une mission suicide ? Est-ce que cela vaut vraiment la peine ? Le capitaine Morgan a disparu dans la navette. Elle est prête à partir depuis le début de cette aventure, mais qu’en est-il des autres… Ils ont tous des raisons de rester… Mais aussi de partir.  

Les médicaments de Collins font leur effet et elle ne sent pas cet esprit venu d’ailleurs qui lui effleure le cerveau malgré la distance… Elle ne sent pas les pensées qui veulent l’envahir. Non, l’esprit de la Ruche est plus malin que ça, il ne forcera pas son passage, il attend, sagement, le premier signe de faiblesse.

Chacun se décide, discute. Les derniers préparatifs se font autour du vaisseau qui les conduira en dehors de l’atmosphère, qui les fera quitter la Terre…

Hangar du SWORD, quatre heures plus tard.

Brand regarde la trainée de fumée blanche qui se dissipe dans les airs. Ils n’ont désormais plus le droit de faire marche arrière. Là-haut, ils seront seuls face à un peuple uni par la pensée. Un bruit assourdissant fait reculer les mécaniciens, mais pas Abigaël, qui se contente de regarder la super-héroïne se poser devant elle.

- Bonjour Danvers, il ne me rappelle pas vous avoir invitée, et cela fait deux heures qu’ils sont partis.
- Où sont-ils Brand ! Où sont ceux que vous avez envoyés vers Centuris Prime ! Vous savez que la planète est sous quarantaine !
- Oups. Dit-elle en se détournant de Captain Marvel qui repart aussi furieuse qu’elle est venue. Il ne lui reste plus qu’à espérer que ceux du Pike seront plus sensibles que Abigaël Brand.  


▬ Deuxième tour, pas le plus intense, vous m’en voyez navré, je me promets de me rattraper très vite…
▬  Iris et Jun, vous arrivez pendant le laps de temps avant le décollage. Comme vous faites partie du SHIELD et du SWORD, vous connaissez les détails donnés par Erika.
▬ Vous avez le droit de vous désister de la mission, ce n’est pas interdit, mais ce serait dommage !
▬ J’ai noté vos bonus dans un coin de ma tête, comme il s’agit encore du début, il n’y a pas grand-chose à bonifier…
▬ Vous disposez à nouveau de deux semaines, avec le même système de bonus et de malus qu’au premier tour.
▬ Vous pouvez interagir avec la navette, voir l’espace et le vaisseau qui servira pour votre voyage dans l’espace.
▬ Bon jeu à tous !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Space, and beyond #1 : Voyager.   Dim 12 Mar 2017 - 23:53





Space, and beyond : Voyager


♦ Iris, Rahne, Dylan, Rhil, Ithan,

Quill, Gamora, Erika & Jun ♠


Quand j’ouvre les yeux ce matin-là, la première chose qui me vient à l’esprit, c’est que j’y retourne. Un sourire étire mes lèvres. Yeeeah, j’vais retourner dans l’espace ! C’était ma supérieure qui m’avait proposé. Attention, c’était apparemment une mission périlleuse, et il fallait que je réfléchisse à mon choix. J’ai réfléchi. Pas très longtemps j’avoue mais, j’ai réfléchi. Et évidemment, mon choix fut très vite assumé. Je repartais dans l’espace, en vaisseau… Enfin ! Ces quelques années sur Terre, bien que bénéfiques, c’était pas siiii fou que ça. Je veux dire, c’est génial hein, mais il me tarde de retourner dans un vaisseau, avec tout ce que ça implique. Un peu de challenge dans cette vie bordel ! Je n’étais pas informée de comment était composée l’équipe avec laquelle j’allais embarquer, sans que ce soit un souci.

Et vous voulez tout savoir ? C’est ce jour-là, évidemment, que mon réveil n’a pas sonné à l’heure. Genre, le seul jour où j’avais VRAIMENT besoin d’être à l’heure. Super, j’adore. Cette journée commence trop bien. Je me prépare comme je peux et je file. Une fois arrivée, je passe tous les contrôles, nanana, on m’équipe, tout le tralala. Comme au bon vieux temps. Je ne peux pas m’empêcher de sourire comme une idiote tout ce temps-là, il me tarde tellement, teeellement de repartir, que j’en sautillerai presque partout.

Quand j’arrive enfin dans le hangar du SWORD, tout le monde est là, ou presque. Mais quelle équipe ! Il me semble apercevoir au loin une vieille, très vieille connaissance. Ce bon vieux Rhil. Il a l’air tout sérieux, il a dû changer de boulot depuis que je le connais. Je ne sais même plus combien d’année j’ai passé sans le voir. Il est suivi de près par un drôle d’énergumène, mais je poserai des questions plus tard. Pour l’instant, un simple clin d’œil suffit à lui envoyer mon bonjour. Un plaisir de voyager avec lui. Une jeune rousse est là également. Je ne sais pas qui elle non plus. Décidemment je ne connais vraiment personne… Ah si. Si si. Là-bas, c’est Star-Lord ( un bon coup... mais on en parlera plus tard hein), avec la célèbre Gamora. J’suis fan de cette fille, j’ai toujours rêvé de la rencontrer, plus jeune. Et toujours maintenant. Ouah. Deux Gardiens, c’est dingue ! D’ailleurs… Juste 2 ? Oh non… J’aurai tellement aimé rencontrer Rocket, il doit être passionnant… Oui bon ça va, c’est pas parce que j’ai des envies de retourner dans la contrebande de temps en temps que ça fait de moi une hors-la-loi… J’suis fidèle au SWORD quand même. Mais qui vois-je, pour compléter cette super équipe ? Elle arrive en même temps que moi, c’est la belle Iris, spécialiste de la morgue et du trafic d’armes du SHIELD. Mon sourire s’agrandit encore -oui c’est possible- lorsque je la vois. Un petit signe de la main pour terminer mon look d’ado de 13 ans trop contente pour rien part tout seul.

Erika doit se trouver à bord, pourquoi ils… Ah oui, c’est vrai, elle a du faire son speach, et maintenant faut se décider. Bah c’est évident, on y va, on est motivé. C’est parti. Je salue respectueusement tous les membres de l’équipage sans plus poser de questions. Vaut mieux attendre d’être tous enfermés ensemble, c’est quand même super marrant quand on peut plus s’échapper, pas vrai ?

Et puis on monte tous à dedans, et là, c’est le feu. Le décollage. Ca m’avait vraiment trop manqué. Bon normalement c’était pas pour des trucs aussi fou qu’aller dégommer une putain de colonie d’extra-terrestres ultra-chelou, du coup c’est encore plus excitant. Et puis ils sont tous là avec leur tête toute sérieuse. J’dois être la seule à sourire comme ça. C’est la première fois que je fais partie d’une équipe aussi plurielles au niveau des personnalités, particularités.

- Ca va être marrant, je sens !

Je regarde un peu l’équipage, restant concentrée sur mon poste tout de même.


Codage & apparence par © Elorin




Revenir en haut Aller en bas
 

Space, and beyond #1 : Voyager.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» Space wolves VS tyranides
» Space Marines à vendre (pleins d'affaires)
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Space Hulk et eldar





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles :: Base du SHIELD-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !