Partagez | 
 

A Magic World #1 : The Forest.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar
William "Billy" Kaplan
Young Avenger
♠ EMPLOI : Etudiant & apprenti héros
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Dim 16 Avr 2017 - 0:11






A Magic World

It’s a world of laughter, a world of tears
It’s a world of hopes and a world of fears
There’s so much that we share that it’s time we’re aware
It’s a small world after all

There is just one moon and one golden sun
And a smile means friendship to everyone
Though the mountains divide
And the oceans are wide
It’s a small world after all

Jamais Billy n’avait voulu inquiéter Teddy. Il tentait généralement de limiter les dégâts : il n’avait pas confiance en lui, il ne s’aimait pas spécialement, mais il faisait toujours plus d’effort pour son petit-ami. Le voir en haillon brisait un peu son cœur, imaginer sa panique plus encore. Mais l’urgence de la situation ne se trouvait pas là, aussi se changea-t-il rapidement après en avoir informé Teddy. Il s’accrocha dans son dos pour le laisser les mener jusqu’à la forêt en question – il n’en eut de toute manière pas vraiment le choix. Tant qu’ils ne savaient pas vraiment de quoi il en retournait, Billy préférait ne pas abuser de sa magie. Et Teddy n’avait pas voulu qu’il se fatigue ou risque une nouvelle migraine en les y téléportant. Ils ne s’étaient encore jamais rendus dans cette forêt, ou pas exactement là, mais le « détecteur de magie » de Billy les y guida plus précisément que n’importe quel GPS.

Si Billy avait peur ? Evidemment. Il ne savait pas de quoi il s’agissait, il ne savait pas ce qui avait provoqué cela. Il n’avait pas les années d’expérience de Stephen Strange en art mystique, ni la maîtrise de la magie de Loki. Il n’était qu’un gosse de 18 ans parfois dépassé par ses propres pouvoirs qu’il pouvait avoir peine à maîtriser. Alors oui, au fond de lui, c’était un peu la panique. Mais il avait Teddy, avec lui. Son ancre, sa bouée, le bras bienveillant auquel il pourrait toujours s’accrocher, la personne en qui il avait le plus confiance, même plus qu’en lui-même. Alors ça irait, il saurait faire face, quoi qu’il arrive, pour ne pas décevoir son petit-ami. Pour ne pas le voir mourir sous ses yeux – cauchemar récurent – et surtout pas de sa main – cauchemar l’étant d’autant plus.

Il y avait déjà des personnes connues, sur place. Notamment Loki, sous la forme qu’ils connaissaient le mieux pour la côtoyer le plus. Ou Brunnhilde, que Billy avait déjà rencontré par le passé… Il n’y avait pas si longtemps que cela, en fait, vu qu’ils étaient rentrés d’Asgard il n’y avait pas si longtemps que cela. Lorsqu’ils furent à terre, le jeune sorcier ne pris pas la peine de répondre à celle qu’il identifia comme étant une démone, n’ayant lui-même pas les réponses. Billy s’appuyait légèrement contre Teddy : s’il allait mieux et que le cachet faisait effet doucement mais sûrement, il n’était pas encore tout à fait remis et apparaissait un peu fatigué.

« Ca va aller. » répondit-il en souriant, plus touché par l’attention de sa guerrière favorite qu’il ne voudrait bien l’admettre devant elle (pas par fierté mais de peur de passer pour une groupie bonne à être internée) : « Vous avez eu le temps de vous remettre ? » En voilà une question sérieuse. Brunnhilde avait été blessée, contrairement à lui. Aucune cicatrice de sa guerre à Asgard.

Le silence de la forêt ne le choqua pas, pour la simple et bonne raison qu’il était à la fois occupé à se concentrer à s’éveiller qu’il se préoccupait de la perturbation magique environnante. Il profita de ce qu’il jugea être un moment d’accalmie pour chuchoter à Teddy ce que sa condition de magicien pouvait lui apprendre sur son environnement : ça sentait mauvais, la magie était perturbé, c’était pas normal et, oh, l’une des femme était Hela la fille de Loki et l’autre, elle « sentait » la démone. Mais tout va bien chéri, ne t’inquiète pas, je suis là et en pleine forme, tu vois. Un grand sourire, et ça repartait. Et s’il n’entendit par le battement d’aile des oiseaux, qu’il n’entendit pas les voix entendues par Kin ou qu’il n’avait pas la sensation d’être épier comme Hela, il avait senti quelqu’un d’autre approcher – et il ne parlait pas d’Amora.

« Tee… Y’a quelqu’un d’autre- » Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’une voix retentie. Mais personne ne se montra. Billy fut tenter de prendre les paroles au pied de la lettre et de glisser, grâce au lien mental qu’il avait créé entre lui et Teddy, qu’ils seraient tout aussi bien dans leur lit à lire des comics, mais… Ils étaient des héros, non ? Des apprentis héros, mais des héros quand même. Il regarda plutôt Brunnhilde, qui était la plus proche d’eux : « Il y a quelqu’un… Quelque chose, caché dans les arbres. Ami ou ennemi, je ne pourrai le déterminer mais… Il semble nous donner de bonnes informations. »


HRP. J'ai la chanson de Disneyland dans la tête, j'espère que vous aussi.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


We can be hero
But maybe, that's the point. That there are no guarentees. There are no happy endings. But you show up anyway. You don't give up. You NEVER give up. Maybe that's what it takes to be a HERO. — Wiccan.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Sam 22 Avr 2017 - 0:01
A Magic World
“- Hela.” Serait-ce un sourire sincère qui s’affiche sur le visage du dieu des mensonges alors qu’il se redresse lentement de son examen du PQPDC ( pentacle qui pue du cul, retenez l’acronyme on risque de le revoir sous sa version arbre, porte, et brume, respectivement AQP, PQP, BQP ). Par les miquettes d’Odin, c’est cela même, de la joie, et le dieu vient enlacer la jeune femme, déposant délicatement un baiser sur chacune de ses joues, gardant son précieux visage entre ses longs doigts de magiciens-emo. Son ravissement est réel alors qu’il la considère quelques instants, l’observant avec attention, elle, son âme, sa magie, sa présence même ici. “- Tu es fantastique.” Il n’avait jamais été vraiment partisan de flatter l’apparence de ses enfants - son patrimoine génétique foirait un peu leur esthétique et le métamorphe était bien placé pour savoir que les apparences ne signifiaient rien. Il était perplexe quant à sa présence, de mauvaise augure pour beaucoup, si loin… Mais heureux de la revoir oui.

Il glissa un bras autour de ses épaules, la gardant près de lui nonchalant. Leur similitude soudain frappante de traits et de style vestimentaires au même âge, lui tirant un peu de soulagement dans l’atmosphère oppressante des bois.Même s’ils avaient l’air de la partie la plus métal-emo d’un groupe de jeune maintenant que Billy et Teddy les rejoignaient - Loki leur adressa un V de deux doigts hors de ses mitaines noires.  … Brunnhilde était-elle la grande soeur raisonnable ou la dealeuse de drogue ? Plus après la pub et l’AQP. Au temps pour moi, la tante-vodka-démon est arrivée - Même si se faire appeler trésor avait toujours de profonds effets néfastes sur sa psyché. Exemple type, ça lui donnait envie d’ensorceler des gens pour qu'ils aillent s’empaler sur l’Empire State Building radioactif. Il roula des yeux - il allait commencer à ignorer le sous-entendu insultant comme quoi il traçait des pentacles dans la forêt à poil en chantant et comme quoi il avait besoin d’aide.

Ce n’était pas en restant immobiles qu’ils découvriront pourquoi ils étaient là, n’est-ce pas ? Pourtant, le spectacle sur lequel ils tombent à de quoi impressionner un dieu et un maître de la sorcellerie. Loki émet un sifflement bien mal à propos, se détachant de sa fille pour s’avancer, les chevilles dans la brume. La forêt est dévastée comme après une déferlante de magie pure, et incontrôlée - oui, oui, je sais, t’as l’air de vachement t’y connaître dis donc. Il effleure du bout des doigts un tronc éventré, palpant délicatement les résidus magiques avant de relever la tête à l’apparition qui se dresse devant eux et s’approchait assez pour en percevoir la surface absolument noire et vide, les inscriptions qui la décorait. D’un pas de danseur, Loki recula souplement - il savait reconnaître un piège quand il en voyait un de 3 mètres de haut tout de même.  Il aperçut dans un recoin de son champ de vision, Brunnhilde qui se rapprochait. Il lui adressa un léger signe de tête sans la regarder tout à fait. Loki se remémorait sa question précédente, laissée en suspens par l’arrivée de leurs petits camarades. Il lui souffla comme un confidence de mauvais augure :

“- De 1 à 10 ? J’aurais dit 7, on est loin de nos prophéties mais… “ouvrir la voie aux démons.” Je nie pas avoir du des plans de plus en plus alambiqués et abscons aux néophytes d’années en années… Mais ça, ce n’est pas une bonne idée. Même pour moi. Même pour Amora. Elle n’est pas idiote, par Odin.”

Tout du moins, il avait toujours considéré son amie comme telle. Ils avaient tous les deux une assez longue liste de défauts, mais ils étaient intelligents et débrouillards. A moins qu’elle ne se soit attaquée à plus fort qu’elle - il avait commis cette erreur aussi, par le passé. Et il risquait de la commettre à nouveau, puisque le plaisir de sauver Amora et qu’elle ait une dette envers lui le poussait à la crétinerie. Au moins, que Frigga en soit remerciée, il n’avait pas cette fois à s’associer avec des crétins. Ou presque : une voix les interrompt, bien cachée, pour euh… leur demander ce qu’ils font ? Mais c’est aventuriers stupides à la rescousse d’enchanteresse qui mérite pas voyons ! Loki a une moue dégoûtée, fronçant les sourcils et le nez:

“- Malpoli.” Pour parfaire cette déclaration d’intention, il… fit signe de venir en direction des arbres, vous savez avec les doigts recourbés. Sauf qu’au bout de son doigt il avait un bouc, qui se vit soudainement tiré de son arbre par un filament de magie émeraude qui venait le saisir par la taille pour l’attirer au niveau du sol, lui et son arc sans sommation ni vraiment de délicatesse - juste assez pour lui faire manger la brume comme les autres sans rien lui casser.

“- Je vais me sentir complexé.” Il murmure, un sourcil arqué et la mine maussade, presque vexée sous les petites cornes de sa couronne en observant le nouveau venu. Avant de le désigner du pouce, par-dessus son épaule et lever la voix pour être audible du Cercle des Clampins Magiques Dans La BQP.  “- Je suis d’accord avec lui. Mais je déconseille aussi de faire demi-tour.” L’énergie, les flammèches, la brume, les rires de psychopathe… A partir d’un moment, même Loki saisissait l’idée du panneau pas toucher, interdit. Il n’écoutait pas mais il le voyait c’était tout à son honneur. Sans bouger de sa position, il pirouetta sur ses talons… Quand on ne peut plus reculer, et que se téléporter n’est juste pas drôle, il faut aller de l’avant. Il avait déjà entubé des démons et au pire un peu de chaos… un peu plus… un peu moins… Loki, tu te fais vieux.



A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Sam 22 Avr 2017 - 13:56
Nom Prénom & Nom prénom
A Magic World #1 : The Forest.
scénario événement
Loki se retourna vers elle, affichant un visage presque poupon sous cette forme plus jeune. Ses traits avaient été adoucit mais il persistait dans son regard cette lueur espiègle qu’il gardait toujours. Ses doigts se posèrent sur son visage naturellement glacé et il déposa un baiser sur chacune de ses joues. Peu habituée à entrer en contact physique avec quiconque, Hela accueilli l’affection de son père avec un sourire. Il devait être le seul être dans ces mondes qu’elle croyait quand il la complimentait. Les habitants de Helheim devaient être trop effrayé pour affirmer leurs propres opinions et le reste des humains étaient tellement insignifiants qu’elle n’était même pas sûre d’écouter ce qu’ils avaient vraiment à dire sur elle-même.

Brunnhilde la remarqua et elles échangèrent un regard neutre et professionnel. Deux collègues, éloignées mais tellement proches de par leurs responsabilités. Finalement, en plus des deux jeunes hommes qui semblaient connaitre son père étant donné le signe qu’il leur avait envoyé, une autre femme arriva qui dégageait une aura magique très forte et très sombre. Que de beau monde… Même si elle ne connaissait presque aucun individu présent à part les Asgardiens, il lui semblait qu’elle avait là la fine fleur des êtres magiques et puissants de Midgard.

Mais bientôt, ils furent tous attirés par un endroit étrange. Hela ne sut pas très bien si c’était le tableau qu’elle contemplait ou bien une ambiance particulière qui la fit se sentir mal à l’aise. L’endroit ravagé, l’arbre et la brume formaient une image étrange et bientôt son père la libéra de son étreinte pour aller jeter un coup d’œil. Hela se tourna vers le chemin qu’ils venaient tous d’emprunter et resta un instant, tournée, à observer la brume et les arbres qu’elle discernait. La Déesse avait cette impression, ce frisson, comme si on l’observait attentivement, tout près… Elle manqua presque de lancer une boule magique en direction de la voix dans les arbres. Elle n’était pas à l’aise. Finalement, ce fut son père qui se chargea de l’extirper de sa cachette.

Se détendant légèrement, Hela se rendit compte que l’impression d’être observé n’était pas parti. Une part d’elle essayait de se rassurer en lui susurrant que c’était le lieu qui lui donnait cette impression… Mais une autre, toute petite voix, lui disait qu’ils n’étaient pas seuls. Hela observa les alentours, en ignorant presque ce qui se disait autour d’elle… La jeune femme cherchait une présence. Ses yeux se posèrent sur le miroir sombre en dessous de l’inscription. Hela s’approcha du miroir jusqu’à en être à quelques pas seulement du passage. Ses yeux fouillaient la pénombre. « Il y a quelqu’un ? Je sais que vous nous observez... » dit-elle, plus comme une affirmation qu’une question… En tout cas, elle savait qu'elle était observée, elle. Hela se tourna et ses yeux bleus glacés se posèrent sur la femme qui avait appelé son père « trésor ». Ce goût de fange dans l’arrière de sa gorge, cette odeur de brûlée en la regardant… « Est-ce que vous voyez ou entendez quelque chose ? Après tout, ce message semble s'adresser à vous. » elle savait reconnaître des entités démoniaques quand elle en voyait. Et le fait que le message au-dessus de l’arbre parle de démon n’était possiblement pas une coïncidence. Il était possible que cet être puisse percevoir des signes que le reste du groupe ne pouvait pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kin Eastwood
♠ EMPLOI : Patronne d’un bar chic de Los Angeles, investisseur de génie et reine auto-proclamée du bon goût et de la mode
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Dim 14 Mai 2017 - 14:46

Affectant une attitude nonchalante et dotée de son flegme typiquement anglais, la démone observa tranquillement leur glorieuse assemblée, non sans réprimer difficilement un petit frisson au goût de « on va souffrir, on va en prendre plein la tronche et je pourrais vous dire je vous avais prévenus ! ». Elle n’aimait pas ça. D’expérience, réunir autant de gens maîtrisant la magie n’était jamais une bonne chose. Et se faire plus ou moins convoquer par Amora n’augurait rien de bon et certainement pas une sortie shopping démoniaque. Suivant le groupe sans un mot, elle se figea bientôt alors que des flammes ne s’allument dans un craquement suivi d’un rire enfantin à vous glacer le sang. Non seulement c’était de très mauvais goût, mais Kin supportait peu sinon pas du tout les enfants, ces irritantes petites créatures. La jeune femme reporta son attention sur l’arbre face à eux et le message tout à fait joyeux et engageant qui l’ornait : Noire est la nuit, viennent les jours sans espoir. Ô Reine des Ombres, ouvre la voie aux démons. Si un murmure féminin n’avait pas accompagné sa lecture, Kin aurait très certainement lâché un petit rire moqueur. Seulement elle semblait être la seule à l’entendre, puisque de toute évidence, elle était la seule idiote à tourner la tête dans tous les sens pour voir quelle personne n’était pas capable d’énoncer un message clairement.

Irritée, inquiète, la démone était à deux doigts de tourner les talons. Mais ce message, ce message ! l’enchantait plus que de raison. Ouvrir la voie aux démons ? C’était une catastrophe aux yeux des autres mais pas aux siens. Glorieux chaos qui découlerait très certainement d’un acte aussi... eh bien mauvais. « Ce n'est pas votre territoire ! Qui êtes vous et que faites vous dans cette forêt ?! Vous devriez quitter la brume ! Elle est dangereuse, mais vous avez déjà pu voir ce qu'elle pouvait faire. Cet arbre n'est pas naturel, et résiste aux flèches ainsi qu'à la magie de la nature. » Interrompue dans ses rêves de cataclysme démoniaque, elle soupira. Bien, bien, bien, si leur présence n’était la bienvenue, elle pouvait toujours les laisser se débrouiller avec cette situation et... Amora. Cette situation était bien trop grotesque pour être une blague de mauvais goût de l’enchanteresse qui avait plus de classe que cela. Et elle était curieuse de voir qui était l’inconnu qui les menaçait et les mettait en garde en même temps. Evidemment il ne fallu pas longtemps à Loki pour dénouer ce mystère qui amena à eux... quoi qu’il fut, elle le trouva tout à fait assorti à leur drôle d’assemblée. Et ne pu s’empêcher de rire un peu en entendant le murmure de Loki. Complexé, lui ? Certainement l’être le plus puissant de leur compagnie ? Allons bon, ce n’était pas la taille qui comptait, devait-elle le lui rappeler au risque de subir un mouvement d’humeur ? Elle décida que non et fut bientôt interrogée par celle qui était visiblement la fille de son patron.

« Est-ce que vous voyez ou entendez quelque chose ? Après tout, ce message semble s'adresser à vous. » La démone sourit presque gentiment (presque, elle n’était pas une saleté de diablesse pour rien) et haussa les épaules. « Comme c’est délicat de votre part. Je ne pense pas que ce message s’adresse à moi. Cependant... » Son regard s’éclaira d’une lueur joueuse. « Cependant il me paraît bien moins alarmant qu’à vous. Ouvrir la voie aux démons, Lucifer tout puissant ! Ce serait à la fois idiot et terriblement amusant. Darling, ne pensez pas un seul instant que je ne sois pas capable de faire quelque chose qui pourrait nous conduire au chaos le plus total. C’est beaucoup trop tentant. » Elle s’interrompit un instant, imaginant un instant faire cette chose particulièrement idiote puis revint à elle. « Oh et si cela vous paraît important, j’entends quelque chose. Un murmure de femme, mais je n’arrive pas à saisir ce qu’elle dit.  Amora très chère, pourquoi nous avoir conduits ici ? Vous savez bien que je ne serais d’aucune utilité... » soupira-t-elle en fixant le miroir sombre qu’elle mourrait d’envie d’effleurer. Qu’y-avait-il de l’autre côté ? Des démons ? Une forme de magie si terrible que même Loki ne pourrait pas la maîtriser ? Son instructrice aux prises avec un ennemi inconnu ? Elle ne parvenait pas à se décider sur l’une ou l’autre de ces hypothèses. Vraiment... pour une fois, elle aurait réellement aimé que Stephen soit là, tout insupportable fut-il.

HRP : désolée de l'attente .__. vraiment, j'essayerais d'être plus rapide la prochaine fois


The mortal world is at peace... and if I pull one tiny thread their whole world unravels into chaos.
Glorious chaos ▵
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Lun 15 Mai 2017 - 19:12

A MAGIC WORLD

Episode un : The Forest


William Kaplan, Kin Eastwood, Loki, Brunnhilde, Amora Incantare & Theodore Altman, Hela Lokidottir, Ashitaka Pan

Parc naturel de Los Angeles, 16:45

Le corbeau s’était envolé et posé à quelques branches de là où le groupe faisait la connaissance de Pan. Divinité de la forêt, celui-ci se joignait au groupe sans y être vraiment invité, éloignant un peu les pensées de la porte-miroir qui ne laissait personne de marbre. Il en allait de même pour ce drôle de message, qui semblait presque enchanter les agents du chaos qui marchaient dans cette communauté magique rassemblée.

Le lien psychique reliant le corbeau à son maître ne semblait pourtant pas lui permettre de recevoir d’autres ordres. Il n’arrivait à pas convoquer les créatures grandguignolesques tapis dans les environs, qui se seraient fait un plaisir de réduire en charpie déités et thaumaturges intrus. Il n’y arrivait pas et cela l’angoissait quelque peu. Le rire de petite fille qu’il entendu ensuite fut la dernière chose qui traversa son esprit avant qu’il ne tombe au sol, mort.

Son maître, très loin de là, dans une autre dimension, perçut cette mort et serra du poing. Cette Enchanteresse lui donnait définitivement du fil à retordre et il allait devoir faire appel à un autre de ses serviteurs pour se débarrasser du fardeau représenté par les sept compagnons d’infortunes.

Le rire de l’enfant fut perçue par ce groupe, mais avant qu’ils ne puissent faire le moindre geste, ne serait-ce que de s’exclamer, qu’un spectre aux cheveux blonds et à l’apparence enfantine apparue à côté de Loki. Flottante dans les airs comme se jouant de l’apesanteur, légèrement translucide, cette apparition ricana avant de prendre la parole.

- Non, Loki, Amora n’est pas stupide au point d’ouvrir un passage vers cette dimension. Elle insista sur « cette », comme si cela paraissait clair pour tout le monde où menait le miroir, ce qui n’était évidemment pas le cas. Mais elle est suffisamment avide pour être manipulée par plus fourbe qu’elle.

Tournoyant autour de Loki en parlant, elle se déplaça ensuite vers Kin.

- Tu comprends cette tentation, n’est-ce pas ? Tu arrives à saisir la volonté qui anima Amora. Pirouettant en parlant, désormais la tête en bas, la jeune fille continua son monologue. Tu connais bien le pouvoir des miroirs, mais ton papa ne t’as jamais parlé de celui-ci, je suppose qu’il avait peur de ce que tu en ferais. Hahahaha oh.

Disparaissant et réapparaissant entre Teddy et Billy, l’enfant ria de plus belle.

- Quel désespoir peut bien avoir fait venir le Démiurge en personne ? La situation doit être bien grave… Et toi… Son regard se posa sur Teddy un instant. Tu connais la vérité et tu restes là, pendant que…

L’enfant ne termina pas sa phrase, relevant la tête vers la brume. Elle disparue une nouvelle fois en réapparaissant cette fois-ci devant le miroir sombre.

- Je n’ai malheureusement plus le temps. Il va vous falloir faire vite pour sauver ce qui peut encore l’être. Elle m’a chargé de vous protéger jusqu’à ce que vous ayez réussi à passer ce portail et à empêcher que la Terre ne tombe. Elle serait bien venue vous aider mais…

Elle ne termina pas, une nouvelle fois, sa phrase. Cependant, elle se mit à crier, un cri aigu comme savent le faire les enfants qui souffrent. Les mains sur les oreilles, la jeune fille se transforma petit à petit, vieillissant à vue d’œil, ses traits rappelant à chaque seconde passante un peu plus une Enchanteresse bien connue. Un genou à terre, la désormais adulte Amora continuait de crier avant que plusieurs traits de lumières ne commencent à apparaitre sur son corps, avant de disparaitre d’un coup, ne laissant dans l’air que quelques résidus magiques.

- Elle se défend bien malgré sa condition. Beugla une voix sourde et grave derrière eux. En se retournant, le groupe peut découvrir un funeste duo.

- Ce n’était qu’une petite illusion, comme quoi grand-père n’arrive même pas à emprisonner une simple magicienne. Commenta la femme à son côté.

Se  dressait désormais face au groupe la fratrie Hellstorm, Satana et Daimon. Pour peu que l’on ait des connaissances sur les Enfers et les engeances qui les composent, on connait ces deux entités, descendance de l’implacable Dormammu. Surnommés l’Anti-Christ et la Reine des Enfers, les Hellstorm ont la sale réputation de n’avoir aucune pitié. Son trident bien en main, Daimon le brandit en direction du groupe.

- Ma sœur, il semblerait que ce soit ce groupe d’amateurs qui pose problème à Grand-Père. Dit-il en riant face au dit groupe.
- Voyons donc voir pourquoi il les craint tant. Ricana à son tour Satana, pleine d'assurance.

Avant que les deux êtres maléfiques ne lance son attaque, revenons quelques instants dans le passé, tandis que le double en filagramme d’Amora subissait la magie impie de la Reine des Enfers. Son cri aigu ne fut perçu qu’un instant par les Sept Magiciens avant que ce ne soit la voix d’Amora qui ne prenne place dans leur crâne pour un message aussi succin que rassurant.

- Les renforts arrivent, restez en vie. Il vous faut passer le portail au plus vite… Prenez également garde, ce que vous verrez une fois la porte franchie n’est pas réelle. Gardez-le en tête.

La voix disparue en même temps que le corps d’énergie, laissant les aventuriers en proie avec un terrible destin et surtout, une interrogation avec un grand I : Comment ouvrir la porte ?

▬ Je m'excuse pour l'attente que vous avez dû subir et pour la pauvreté du post. Sachez cependant que la prochaine réponse sera plus mouvementée, soyez donc prêts !
▬ Si vous ne vous êtes pas inscrits, mais souhaitez participer, envoyez un mp à PNJ. Vous pouvez évidemment notez ces réponses dans vos agendas rp.
▬ Vous pouvez poster la longueur de message que vous voulez : le minimum sur le forum est de 500 mots.
▬ Vous avez deux semaines pour répondre. En raison de l'attente prolongée, aucun malus ne sera donné en cas de retard, le tour du personnage sera simplement sauté.
▬  Les événements se déroulent après l'intrigue 7.
▬ Vous sentez tous que la fuite n'est pas envisageable. Si l'un de vous essaye de prendre la tangente, les flammes qui dansent dans le brouillard se renforceront, n'hésitez pas à essayer !
▬ Arrivée des renforts estimée : 1 ou 2 tour.
▬ Bon jeu à tous !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Ven 26 Mai 2017 - 14:35

 

 
A Magic World : I. The Forest

 
  Brunnhilde
 

You gain strength, courage, and confidence by every experience in which you really stop to look fear in the face. You are able to say to yourself, 'I lived through this horror. I can take the next thing that comes along. ▬ E.R.
« De mieux en mieux. » Murmurait doucement Brunnhilde entre ses lèvres à la réponse de Loki, visiblement agacée. Pourquoi, pourquoi par Odin avait-elle suivi cette maudite voix, celle appartenant clairement à celle qu’elle avait jurée un jour de tuer ? La prochaine fois, elle se roulerait en boule dans un coin et repenserait à voir sa stratégie. Au moins dans cette histoire, la guerrière avait le réconfort de voir deux jeunes gens comme elle les aimaient -courageux- venir à leurs rencontres. Offrant un petit sourire aux deux garçons, elle hochait simplement la tête à la question de Billy. « Bien mieux. Mais on dirait qu’on ne peut nous accorder trois jours de répit avant qu’une maudite enchanteresse ne fasse des siennes. » Pas idiote que disait Loki. Cela dépendait de quel point de vue se placer. S’attirer la colère d’une Valkyrie par exemple était un acte très stupide si elle vous tombait sur le coin de la gueule et Odin savait à quel point elle pouvait faire mal. Jouant un peu des mandibulaires, elle finit par suivre la petite troupe de nouveau du côté du pentacle. Puis la forêt. Enfin, vous connaissez la suite. Pendant qu’ils lisent les inscriptions, Brunnhilde surveille les alentours.

Voici bien des lustres que la guerrière n’avait pas vu un satyre se promener sur Midgard. Arquant simplement un sourcil, elle laissait Loki s’occuper de lui. Bien qu’amusée en voyant sa moue visiblement vexée d’avoir un concurrent cornu dans les parages. Il fallait de tout pour faire un monde, mais le léger agacement de Loki amusait au moins Brunnhilde. Ce qui suivait cependant, ne lui donnait pas envie de rire. Une forme fantomatique, lui rappelant quelqu’un sans avoir à la nommer apparut à leurs côtés. Riant d’eux, des phrases qui n’ont aucun sens, des vérités à moitié dîtes. C’était le domaine de Loki de raconter des histoires, elle en avait l’habitude. Et les prophéties, ce n’était pas non plus la tasse de thé de la Valkyrie. Bien heureuse de ne pas voir la blondinette s’approcher d’elle, lorsqu’elle se mit à hurler et à se transformer en sa vieille ennemi Amora, Brunnhilde laissait apparaître au bout de ses doigts Dragonfang. Si quelqu’un arrivait à mettre à genoux l’Enchanteresse, cela commençait à devenir intéressant. Un ennemi de taille donc. Se tournant avant les autres, elle contemplait les deux entités démoniaques leur faire face. Des copains de Kin semblerait-il.

« Les renforts… » Elle voulait bien voir la tête qu’ils avaient les renforts d’une Amora. Elle se fichait de sauver la blonde, mais elle ne se laisserait pas battre par des démons. Elle en avait mâté des plus coriaces et le tour d’Amora viendrait plus tard. Comparée à elle, elle avait de l’honneur. Abattre un ennemi en état de faiblesse non causé par sa faute était déshonorant. « Teddy, Kin, Hela et le … Satyre avec moi. Si ce n’est trop te demander mon cher Loki, avec Billy, ouvrez ce portail. » Un trait d’humour. Donner un ordre à Loki, c’était plutôt drôle. Resserrant sa poigne autour de la garde de son épée, elle se mettait un peu plus en avant. Pas question d’appeler Aragorn ici. Trop dangereux. Celui au trident semblait le plus attrayant aux yeux de Valkyrie. C’est donc par lui qu’elle commencerait la bataille. Ce qui ne manqua pas, puisque ce dernier semblait aussi l’avoir remarqué. Et ainsi leurs armes se croisèrent violemment.
©BESIDETHECROCODILE


death before dishonor
She never seemed shattered; to me, she was breathtaking mosaic of the battles she's won.
©GroggySoul
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kin Eastwood
♠ EMPLOI : Patronne d’un bar chic de Los Angeles, investisseur de génie et reine auto-proclamée du bon goût et de la mode
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Ven 14 Juil 2017 - 13:48

Une enfant. Génial. Absolument génial. Dire que Kin était contrariée était un euphémisme. Cette histoire commençait à lui courir sur le haricot. Se retrouver à courir dans les bois en ne portant pas de Chanel ! au lieu de passer une soirée tranquille avec son père à regarder du catch et dévorer des âmes... à quel putain de moment cela pouvait passer pour une bonne idée ?! Lorsque la démone devenait vulgaire, il fallait s’attendre à tout et l’apparition d’une gamine spectrale était non seulement grotesque et d’un ridicule achevé, mais également flippante et énervante. Sa petite voix de crécelle était follement agaçante et lorsqu’elle s’adressa à elle, l’anglaise ne put s’empêcher de lâcher un ricanement railleur. On en parlait de la manipulation de base ? Elle avait une confiance totale en son père et savait parfaitement qu’il y avait certaines choses auxquelles elle ne devait surtout pas toucher. Des artefacts magiques surpuissants ou les sous-vêtements de Strange, au choix.

Lorsque la gamine disparut dans un cri de souffrance, elle ne chercha même pas à cacher son évidente satisfaction se manifestant par un sourire ravi. Bien qu’aimant profondément Amora, son adoration avait des limites et ne pouvait pas tout à fait éclipser son horreur des enfants. L’enchanteresse aurait certainement pu prendre une apparence plus agréable à ses yeux et, égoïstement, elle lui en voulait pour ça. Malgré son envie de s’appesantir sur le fait que son mentor -ou du moins son image- venait de disparaître de la plus étrange des façons, la démone fut bien vite interrompue dans sa réflexion. Encore ! Cela devenait une habitude, un running gag perdant de sa force à mesure qu’il se répétait. Et elle haussa un sourcil pour le moins étonné.

Sa première réflexion fut qu’ils étaient foutus, tous, sauf peut être Loki qui ne lèverait sans doute pas le petit doigt pour les sauver. Sa seconde pensée fut qu’elle sentait l’énergie démoniaque de ces deux intrus irradier comme un soleil brûlant. Et la troisième la fit se rendre à l’évidence : elle adorait ça. Un ronronnement incongru s’échappa de sa gorge un instant avant que la voix d’Amora ne résonne dans son crâne. Sérieusement ? Les renforts ? Quel genre de renforts pouvaient bien venir ? Si c’était l’Emmerdeur Suprême elle hésitait entre trouver ça rassurant ou totalement flippant. « Teddy, Kin, Hela et le … Satyre avec moi. Si ce n’est trop te demander mon cher Loki, avec Billy, ouvrez ce portail. » A l’appel de la valkyrie, la démone secoua la tête et regarda ses ongles d’un air follement intéressé. « Je ne crois pas non. Mes bottes sont neuves, ma manucure est parfaite et je n’ai aucune envie de me lancer dans un corps à corps avec ces deux-là. Enfin pas dans ces circonstances parce qu’ils sont follement sexys et tout à fait mon genre. »

Se détournant du combat, elle rejoignit à grands pas le miroir et l’observa plus attentivement. Si son père avait été là, il aurait trouvé la solution dans l’instant, après tout il n’était pas le démon des miroirs pour rien. Et elle dans tout ça ? Elle était de loin la plus faible du groupe et cela lui déplaisait horriblement. Si ce n’était la menace de la destruction de la Terre -et donc de son tout nouveau restaurant- elle aurait levé son majeur bien haut et aurait rejoint Daimon et Satana dans l’instant. Une demi-démone n’avait rien à faire ici, Amora avait été stupide de l’appeler. Avait-elle encore le choix ? Non pas vraiment, toute retraite était coupée et même si cela lui donnait l’impression d’être un simple pion, il fallait absolument qu’elle passe ce foutu portail. « Loki chéri, j’ignore si je serais utile ici mais sans doute davantage que contre nos séduisants adversaires. » Et elle posa sa main sur le miroir. Voyons Kin, tu es la fille du démon des miroirs. Fais comme papa nous a appris. Traverse-le. Sa silhouette se brouilla et bientôt elles furent trois Kin prêtes à faire ce qu’il faudrait pour s’en sortir, quitte à poignarder tout le monde dans le dos.


The mortal world is at peace... and if I pull one tiny thread their whole world unravels into chaos.
Glorious chaos ▵
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Ven 14 Juil 2017 - 16:33
Nom Prénom & Nom prénom
A Magic World #1 : The Forest.
scénario événement
Kin, la démone répondit de manière assez sarcastique. Hela ne le prit pas vraiment pour elle. La femme semblait être habituée à un certain comportement et vu son aura, il ne fallait pas s’attendre à réellement autre chose. En tout cas, la Déesse n’aurait pas eu besoin de la mise en garde de Kin pour savoir qu’elle était puissante. Sa magie démoniaque suintait par tut ses pores et la jotun ne doutait pas un instant qu’elle serait le genre d’adversaire redoutable dont il fallait se méfier. Elle mentionna ensuite Amora, une collaboratrice assez proche de son père. Soudain, un rire retentit juste avant qu’une espèce de spectre d’enfant n’apparaisse aux côtés de Loki. L’enfant se mit à parler de beaucoup de choses. D’une autre dimension, des miroirs dimensionnels et du démiurge. Finalement, retournant au miroir, elle leur indiqua qu’ils n’avaient pas beaucoup de temps pour empêcher la Terre de sombrer. Enfin, elle disparut non sans donner à voir un spectacle particulièrement douloureux. Le message caché passa dans la tête de la Déesse et elle manqua de sursauter. Hela se recula pour se rapprocher un peu plus du groupe. Amora était quelqu’un avec énormément de pouvoir. Elle-même pouvait possiblement ignorer l’étendu de tous ses pouvoirs. Ainsi, savoir que quelqu’un d’encore plus puissant la retenait en otage n’était pas rassurant. Surtout, l’affrontement entre deux forces magiques ne signifiait rien de bon, pour personne. Déjà que la Terre avait souffert de beaucoup de dommages physiques et magiques, ouvrir des portails à tout va n’allait pas améliorer leurs affaires. Surtout des portails qui semblaient mener vers des mondes maléfiques.

Puis ce fut une autre voix qui s’éleva, appartenant à des engeances qu’Hela connaissait de loin sans avoir eu la « chance » de rencontrer. Satana et Daimon en personne. Tout cela n’annonçait rien de bon. Elle connaissait de loin la « famille » à laquelle ils appartenaient et savoir qu’ils allaient devoir se frotter à eux ou à leurs proches inquiéta la Déesse. Elle qui ne voulait pas faire trop de vagues… Brunnhilde, chef des Valkyries commença à lancer des ordres. Hela la respectait assez pour ne pas se sentir insultée par cette prise de pouvoir. Après tout, elle n’était pas dans son élément alors que Brunnhilde semblait bien plus familière avec tout ça. De plus, Hela était assez incertaine de la puissance de leurs ennemis et elle ne voulait pas commettre d’impairs. Elle lança un signe de tête entendu à sa collègue. Kin, elle, refusa tout net et finalement, ce n’était pas étonnant. Hela appela dans ses mains une première boule de magie, noire et violette, vibrante, prête à exploser au visage de n’importe qui s’approchant trop de leur groupe. Ses mains, blanches, fines, se feraient aussi un régal d’envoyer quelqu’un dans les ronces ou d’aspirer la vie à la vitesse de l’éclair. Si l’un des deux démons bougeait, elle enverrait immédiatement une première boule avant d’en préparer une autre. Elle n’aimait pas forcément les confrontations à main nue et préférait tout régler à distance… N’ayant aucune idée de quand ce portail serait ouvert, il fallait économiser ses forces et aussi, garder ces éléments perturbateurs loin d’eux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Ven 14 Juil 2017 - 18:07
A Magic World
A chaque fois que Loki roulait des yeux dans ses orbites, il se souvenait d’à quel point associer un sort de silence – ou de désespoir causé par la stupidité crasse de la race humaine, asgardienne et démoniaque tout autant – serait une excellente idée. Ils finiraient par lui donner la migraine et le pousser dans ses vices (se jeter sur une ottomane avec un verre de vin et un magazine de jeu vidéo, un mortel soumis au massage de sa voûte plantaire). Pourtant lorsqu’il aperçut l’enfant rôder autour d’eux, son estomac se serra et ses lèvres retroussèrent, déformant le joli visage du jeune homme. Il suivit l’apparition des yeux, observant ses traits sans dire un mot. Il laissa échapper un reniflement à peine plus qu’un murmure – voir quelqu’un se promener sur des traits innocents, connus et autant haïs qu’aimés le troublait, juste assez pour qu’il se méprise profondément. Disons que ça devrait lui être réservé comme genre de comportement déviant.

« - Autre chose à dire que de banalités ? Je sais qu’un fourbe peut la manipuler, cela fait des millénaires dans mon cas. » Son trouble s’apaisa lorsque les formes d’Amora se matérialisèrent au sol, assortis d’un hurlement à glacer les os. Les yeux du dieu du chaos restèrent de marbre, alors qu’il semblait patienter sur le côté. Etendre une enfant souffrir lui était éminemment désagréable, Amora… c’était son amie d’enfance, une amie proche. Mais lui, comme elle,  étaient au-delà de cela. Loki autrefois ne parvenait jamais à contrôler ses émotions, susceptible de céder à des explosions de colère ou de larmes sans difficulté. Plus le temps passait, plus il s’endurcissait, conquérait et passait du temps en compagnie d’une certaine gemme pleine d’âmes, plus il oscillait d’un extrême à l’autre. Amora savait mieux que quiconque de ne pouvoir compter sur des renforts . La sensation d’une anomalie agaçait Loki. C’était le monde à l’envers, et il était partagé entre une certaine curiosité bien naturelle et une incrédulité totale.

De plus, les démons ne l’impressionnaient pas. Il les avait trop trompés sans qu’il ne soit en leur pouvoir de répliquer pour cela. Méphistophélès ou les autres avaient tous leur faiblesse et ils étaient à ses yeux plutôt ridicules, tombant sans cesse dans les mêmes schémas, incapables d’écrire les leurs. Quant aux âmes, le dieu pouvait  faire de même, c’était risible. Un dieu n’a rien à craindre de démons – les seconds devaient bien être soumis aux premiers, si l’on écoutait les religions. Tout au lieu était-ce un agréable exercice que de leur rendre la pareille.

« - Daimon, toujours pas de t-shirt. Je suis heureux d’être assez âgé pour apprécier. » Un sourire en coin, torve et ironique se dessinait sur les lèvres de Loki. Il connaissait mal Satana, mais Daimon était un ancien … partenaire. Ou la dernière personne ayant considéré qu’un minuscule gamin rempli de chaos et de sarcasme jusqu’aux yeux pouvait être un side-kick de qualité. Avoir Loki comme side-kick vous classait déjà assez haut dans la série des fuck-ups. Se balader à poil avec un pentacle sur les tétons, sauver des mioches, être sauvé par Loki… c’était hors catégorie. Surtout pour un type roux qui se prend pour un rockeur cool. Enfin. Des démons. A ce propos… « - Utile ? Là-bas ? C’est un concours de crétines ? » Ses prunelles se réduisent à deux fentes vertes, la magie qui remontait doucement pour gorger son organisme de magie, renforçant leur éclat jusqu’à le rendre clairement malsain et visiblement par nuit noire au brouillard de purée de pois. Le peu de respect qu’il avait pour Kin n’était pas suffisamment pour penser qu’elle pourrait faire mieux que Amora. Et il détestait sauver autrui.

Lentement, Loki s’avança dans le no-men-sheep-god entre eux et la 2e fratrie pensant que le cuir et les clous étaient seyants. Levant lentement ses doigts bagués de puissance, en l’air, en signe d’innocence, le jeune homme s’avançait lentement, un sourire de sale petit con aux lèvres. « - On ne tire pas sur le side-kick, personne ne veut que la triste perte de ma glorieuse personne ne crée plus de héros dans ce monde. Je fais un assez bon travail ainsi de mon vivant, et mon gisant a un cœur de pierre. » Le corps à corps n’était pas dans ses goûts, bien qu’il en soit plus que capable. Se battre était terriblement… chiant. Il préférait de loin noyer ses ennemis (momentanés) sous les paroles pour les embobiner ou juste les faire se suicider de désespoir. Progressivement, la ligne de ses épaules s’élargissait légèrement, et le jeune homme devient une femme en armure, au corps capable de supporter une dose de magie assez importante pour ouvrir une porte vers une autre dimension, absorber des âmes et annihiler des esprits, et accessoirement ne pas se faire projeter par un démon musclé pour mesurer la confiance que les deux se vouaient.  Elle commenta tranquillement, le regard chatoyant. « - Billy, Teddy, par pitié, gardez vos effusions baveuses pour l’intérieur. Tenez vous la main s’il le faut, mais pas de drama. » Et, pour une fois elle était sérieuse. La magie du démiurge leur serait plus utile là-bas, à condition que Billy ne cède pas à l’une de ses crises habituelles de doutes et de drama-queen sujet aux hormones et à des pouvoirs divins. A condition. Faites du tai-chi les gars.

De son côté, Loki haussa les épaules, rejetant ses cheveux en arrière avant de lever ses paumes contre la surface du miroir à quelques centimètres, ignorant avec superbe Kin. Regarder était affaire de prudence, mais plutôt que plonger son esprit au travers du miroir, Loki préférait en révéler la surface, ouvrir le portail pour ses alliés du moment. Ongles noirs, anneaux magiques, moue boudeuse, Loki referma les paupières à 90% pour se concentrer, jusqu’à ne plus laisser voir que sa magie verte qui suintait de son corps, les tourbillons de magie manipulant le portail-miroir pour forcer le passage, écartant la surface lisse – il était gentil d’attendre que ces petits camarades passent plutôt que se tailler seul, non ? Filez lui un bon point et un carambar.





A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ashitaka Pan
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Pan
♠ EMPLOI : Gardien de la Forêt
♠ GIF : Don't go.
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: A Magic World #1 : The Forest.   Ven 28 Juil 2017 - 22:45
A Magic World
"they are about to destroy my world and I need to fight for it"


Pour résumer, que c'était-il passé ? Pan qui avait voulu être avant tout prévenant s'était fait attraper comme un sac, de la manière la plus prévisible possible venant d'un groupe pareil. Par la magie. Un véritable lasso qui le traina au sol, parmi cette brume néfaste et pleine de mauvaise énergie. Il s'était fait avoir comme un misérable débutant, comment avait pu laisser son esprit se faire avoir par ce foutu oiseau de malheur qui trainait proche de lui, comment ? Ses yeux s'étaient comme concentré sur cette petite cible, il avait fait confiance aux êtres en bas qui ne chercheraient pas à faire du mal à quelqu'un qui essayait de les prévenir. Mais non, à présent ils étaient dans la même embrouille et Pan regardait d'un air presque meurtrier l'auteur de sa décadence. Il avait des cornes lui aussi, mais elles n'étaient pas naturelles et le faune en retira un rictus de mépris augmenté par sa fierté cruellement blessé. Il se défit pourtant sans honte de ses liens, quitte à s'en arracher la peau des mains en y mettant tout son pouvoir. Que l'on ne l'y reprenne plus. A présent au même niveau que les autres, il récupéra son arc et ses flèches qu'il avait fait tombé dans sa chute -comble du ridicule. Et l'arma à nouveau pour prévenir toute attaque extérieur. Avec un petit froncement de sourcil, et un air de surprise, il remarqua Billy, dont il se souvenait le nom de ce petit banquet à la lisière de sa forêt. S'approchant de lui, le faune le salua d'un coup de tête en souriant. Au moins une personne potentiellement censée dans cette histoire.

Mais les événements qui se passèrent par la suite furent si confuses et si rapides, des éclats de toute sorte, des gens que tous semblaient à peu près connaître. Il se sentit comme un étranger dans toute cette histoire et s'en voulut alors subitement d'avoir mis son nez là dedans. Oh bien sûr ce n'était qu'une émotion passagère car jamais il ne pourrait s'en vouloir d'essayer de sauver sa forêt. Mais il avait la désagréable sensation que tous n'étaient pas là pour arranger les choses et que les volontés personnelles pourraient faire bien plus de dégâts que possible. Toujours était-il que Pan trouvait le deuxième cornu quelque peu trop bavard. Mais au moins le miroir semblait "ouvert". Il tremblait rien qu'à l'idée de s'avancer dans un inconnu auquel il n'aurait peut-être aucun pouvoir. Mais s'il avait une chance de vaincre la chose de l'intérieur, alors il le ferait. Il s'infiltra à l'intérieur, l'arc bandé et sans demander son reste. Il n'y avait aucun autre chemin inverse à faire. Il ne pouvait juste retourner en arrière, à sa source, alors que cette chose lui dévorait tout ce en quoi il portait attention, tout ce qui le maintenait en vie.



GUARDIAN ☼ FOREST


«Wild wond'rous Pan, the forest's sire | Enter this circle as we desire. | Enclose us all, be with us today | Magically join in our sacred play.» wiccan way ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
 

A Magic World #1 : The Forest.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» EDH for magic
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc