Partagez | 
 

Le murmure des livres [pv Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Ash Westwood
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 / Curse
♠ EMPLOI : Assistante bibliothécaire / Se cache
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Le murmure des livres [pv Andrew]   Lun 20 Mar 2017 - 20:30
Le murmure des livres
♣ Statut du sujet :  Privé ft. Andrew T. Laiden
♣ Date du rp : 13 mars
♣ Météo & moment de la journée : 10h30 du midi, 15°C ; ensoleillé avec une légère brise


ft. Andrew L. Taiden

ft. Ash Westwood

「 Du corbeau à la Tourette 」
- Mais dégage !

Il va vraiment falloir que l’on t’explique pourquoi ce volatile s’est pris d’affection envers toi. Okay, tu es venu le voir alors qu’il avait du mal à tenir en équilibre alors qu’il voulait chiper un morceau de gâteau tombé sur le sol. Tout ça à cause d’une patte manquante. Tu n’as pas vraiment eu de difficulté à l’attraper, bien que tu ais poussé plusieurs jurons bine senties à cause de ses coups de bec. Finalement, tu étais parvenue à l’immobiliser sans risquer de lui faire mal aux ailes et il ne t’a fallu que quelques secondes pour lui faire repousser son membre manquant. C’est quelque chose que tu maîtrises plutôt bien, à force d’utilisation. Certes, tu as toujours la migraine et le sang qui coule de ton nez, mais tu sens qu’à force d’utilisation, tu n’auras plus tout cela. En attendant, tu préfères assassiner du regard le corbeau installé sur ton pied de lit, croassant pour tu ne sais quelle raison. Sûrement celle de te lever si tu ne veux pas être en retard pour ton boulot. Presque inquiète, tu jettes un coup d’œil sur ton réveille-matin et tu ne sais pas si tu dois être soulagée ou agacée. Dix minutes d’avance. Tout ça parce que tu as eu trop chaud cette nuit et que tu as décidé de dormir la fenêtre grande ouverte.

Nouveau croassement.
Premier soupir.

Grognant quelques injures, tu finis par te lever de ton lit, te fichant totalement de ta quasi nudité. Tu n’as jamais été quelqu’un de très complexé par ton physique et puis, à part ta voisine d’en face qui a le nez scotchée devant sa télévision, à dévorer toutes les informations qui y passent. Tu n’as pas la télé, toi. Tu n’en veux pas et tu n’en as pas besoin. Les médias racontent toujours la même chose et si tu veux savoir ce qu’il se passe sur le monde extérieur, eh bien Internet est ton meilleur ami, voilà tout. Ta douche est rapide et c’est pareil pour le café, grimaçant alors qu’il est encore brûlant. Il va falloir que tu reprennes l’habitude de prendre ton temps. En attendant, tu balances une chaussure en direction de l’oiseau qui n’arrête pas de faire du voyeurisme. Par contre, tu bloques devant ton maigre dressing. Tu n’as jamais aimé faire des emplettes, mais tu dois avouer qu’il faudrait que tu te fasses quelques achats. Ceux que tu apprécies habituellement porter sont, pour l’instant, dans un panier à linge sale et tu n’as devant que des vêtements que tu ne portes plus depuis longtemps. Bon, pas le choix. Tu finis par opter une chemise d’un bleu de minuit et d’un jean noir. Pas de soutien-gorge. On ne peut pas dire que tu as réellement besoin. Merde. Ca ne va même pas avec tes pompes habituelles. Bon, va pour tes vans. Tu n’as de chaussures féminine, n’étant pas à l’aise avec et tu préfères te sentir confortable que bien. Tu passes en coup de vent ton maquillage et ton brossage de dent. Tu as passé beaucoup trop de temps à potasser devant tes habits. Sac en bandoulière, paquet de clope, clef du studio, casque et portefeuille. C’est bon. Tu peux commencer ta journée.

- Ma famille et mon, on vit dans rue…

Tu enfonces ton casque sur ton crâne, mettant ton son presque à fond pour ne plus entendre le ton larmoyant de la femme se baladant dans la rame de métro afin de quémandes quelques pièces. System of Down résonne donc dans tes oreilles et ce n’est certainement pas plus mal. Tu n’as pas envie d’entendre tous ces faux larmoiements, voir toute cette hypocrisie. Alors tu fais comme les autres et tu n’en as rien faire de la suite. Tu préfères surveiller ton sac et garder un œil sur les différents arrêts. Ce n’est pas vraiment une heure où il y a beaucoup de monde, cela dépend des métros plus ou moins bondés par les habitants et tu as déjà eu beaucoup de chance de tomber sur une place assise.

C’est déjà ça.
N’est-ce pas ?

- Pétasse !

Garder son calme. Surtout ne pas s’énerver. Une femme âgée est venue te voir, papier à la main et voilà que tu lui demandes de te suivre dans les différents rayons de la bibliothèque afin de l’aider à trouver les volumes qu’elle cherche. A vrai dire, tu n’as pas eu besoin de demander et c’est pour cela que tu ne te sens pas du tout visée par toutes ces nombreuses insultes dont la vieille femme te crie presque aux oreilles. Syndrome de Tourette. Ou un truc du gens. Pas vraiment quelque chose que l’on peut contrôler et tu peux voir, par son regard désolé, que ce n’est pas du tout volontaire. Tu lui offres un mince sourire. Ta patronne vous surveille du coin de l’œil, mais elle ne peut pas te dire grand-chose. Elle retourne à son travail, le nez collé à son écran d’ordinateur. Tu restes à ses côtés jusqu’au bout, n’hésitant pas à lui serrer la main afin de lui souhaiter au revoir tandis qu’un homme bien habillé pénètre dans la bibliothèque entre deux « connasse ! ». Ca va. Personne ne remarquera à part la vieille dame qui ne prononcera plus aucun juron contre son gré. Tu grimaces légèrement, un mal de crâne pointant le bout de son nez. En parlant de pif, tu sors rapidement un mouchoir dans le but d’effacer toute trace de sang et retourne immédiatement à ton travail. Tu as pas mal de bouquin à ranger et tu profites de disparaître dans les nombreux rayons pour donner un dernier coup de kleenex sous ta narine.

Personne ne doit se douter de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Andrew T. Laiden
Civils
♠ CLASSE & NOM DE CODE : +100
♠ EMPLOI : Agent du SHIELD - Confrériste en infiltration
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Le murmure des livres [pv Andrew]   Jeu 23 Mar 2017 - 17:13
Andrew T. Laiden & Ash Westwood
Le murmure des livres
I wish I could find the Cure


Je marche tranquillement mais d’un pas sûr, à travers une foule de piétons que je ne considère même pas. J’ai quitté le QG du SHIELD il y a de ça bien une vingtaine de minutes maintenant. Journée de congés, finalement… Une chance que je sois tombé sur ce dossier avant qu’il ne tombe dans les mains de quelqu’un d’autre. Un signalement de potentiel mutant, qui agirait un peu en cachette, du moins, c’est ce que le maigre témoignage indique. Le ‘stagiaire’ qui voulait faire remonter cette information sans doute pour se faire remarquer a malheureusement eut assez peu de chance de s’en remettre à moi. Il y voyait la possibilité d’éventuellement l’intégrer à ceux que le SHIELD appelle les Inhumains et dont il semble vouloir grossir ses rangs. Une chance, vraiment, pour la Confrérie, que je puisse les devancer sur ce coup-ci.
Je ne perds pas mes vieilles habitudes. Deux ans et bientôt trois d’infiltration, mais je reste sur mes gardes. Je protège ma couverture et je me méfie toujours d’une hypothétique surveillance ou filature. Alors plutôt que de me rendre immédiatement à l’adresse de la bibliothèque, le dossier dans ma mallette, je fais un détour au cinéma. J’achète un ticket, pour un film. C’est un cinéma où l’on repasse de vieux films, et je prends plaisir à m’y rendre, parfois. L’avantage, c’est qu’il n’y a vraiment pas grand monde. Je m’installe au fond de la salle, dans un coin bien à l’obscurité. J’attends que la lumière s’éteigne complètement et que la musique soit forte avant d’utiliser mon don de téléportation pour me rendre dans un cul-de-sac, un croisement de rue plus tôt que la bibliothèque. On n’y voit jamais personne. A part peut-être quelques clodos ou autres camés.
Une fois téléporté, j’ajuste ma chemise, ma veste et enfin mes lunettes et je reprends ma marche jusqu’à la bibliothèque. Quand je passe la porte, parmi le silence qui règne, j’entends bien deux ou trois éclats de voix. Une femme a l’air confus, les cris viennent sans doute d’elle. Et je comprends à ses brusques mouvements qu’elle souffre probablement d’un syndrome de Tourette. Je ne suis pas particulièrement compatissant, je l’étais autrefois, dans ma vie d’étudiant en médecine. Mon regard se pose plus particulièrement sur la femme qui se trouve juste en face d’elle. « Le Corbeau ». C’est le nom qui ressort du témoignage. Et je comprends mieux pourquoi ce surnom. Des cheveux noirs de jais, une peau presque blafarde, des yeux sombres maquillés de noir. Elle semble presque irréelle et je ne vois qu’elle. Je pense ne pas me tromper sur notre mutante présumée.

Je l’observe de loin, du coin de l’œil et tandis qu’elle termine avec sa cliente une femme derrière un bureau s’éclaircit la gorge pour attirer mon attention.

« Bonjour Monsieur, puis-je vous renseigner ? » me chuchote-t-elle, dans tout ce silence.

Je lui adresse mon sourire le plus charmant et lui réponds à voix basse :

« Bonjour. J’écris actuellement un article dans une revue scientifique sur la médecine alternative, et j’aurai besoin de consulter certains de vos ouvrages. »

Elle me demande plus en détails quel genre d’ouvrages je souhaite consulter et je donne quelques noms d’auteurs qui me reviennent, des livres qui ont déjà leur place dans mes propres étagères, mais bon, il me faut bien un prétexte pour approcher la jolie Corneille. Jolie, en fait, je ne sais pas vraiment, elle a un certain charme, dirons-nous, derrière ce look d’éternelle adolescente. La femme au bureau griffonne un billet qu’elle arrache de son bloc, puis me le tend en m’indiquant la Corneille.

Mon prétexte est tout trouvé. J’approche avec mon billet et le tend à la femme, à mon tour. Mais avant tout, les bonnes manières :

« Bonjour, votre collègue m’a dit de m’adresser à vous. Je recherche quelques ouvrages sur la médecine alternative. » Je lui adresse mon plus charmant sourire. « Médecine chinoise, herboristerie, sorcellerie, vaudou… et pourquoi pas du mystique. »

J’attends patiemment, observant attentivement son visage, détaillant un peu son apparence. Elle semble avoir ce profil type de personne capable de disparaître sans éveiller le moindre soupçon. Discrète et pourtant différente. Le genre de personne en éveil, à regarder le monde marcher à l’envers, consciente de son dysfonctionnement mais impuissante. Je continue de sourire tandis que nous nous dirigeons vers une rangée de livres où doit probablement se trouver mon propre ouvrage sur la question.






Any trouble, better call the Chaman
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ash Westwood
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 / Curse
♠ EMPLOI : Assistante bibliothécaire / Se cache
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Le murmure des livres [pv Andrew]   Ven 24 Mar 2017 - 18:09

ft. Andrew L. Taiden

ft. Ash Westwood

「 Médecine alternative 」
Le silence est presque total alors que tu t'affaires à ranger les livres dans leur bon élément. Si ce travail paraît simple au premier abord, il ne faut pas du tout se fier aux apparences car tu t'éclates très souvent les yeux à lire et relire les étiquettes fin de placer le bouquin dans le bon ordre alphabétique. Tu t'arrêtes de temps en temps pour lire le titre, juste par curiosité, et tu te déplaces avec ton chariot le poussant sans trop de brusquerie. Il manquerait plus que tu fasses tout tomber en un fracas assourdissant dans cet endroit où l'on fait vœux de silence dès lors qu'on pénètre dans ses murs. Tu n'as jamais été une très grande fan des romans. Oh, il y en a qui orne ta maigre bibliothèque, mais ils ne servent que pour te détendre le cerveau, lorsque tu veux profiter d'un peu de rayon de soleil et d'une clope en extérieur. En plus de ne pas être une grande lectrice, tu n'as jamais été une étudiante chevronnée, préférant grapher tes cahiers, plutôt que de les noircir de notes pour tes cours. Il faut dire que tu n'as pas eu la meilleure influence. Tes amis du lycée séchaient assez souvent et vous retrouviez à crapahuter sur les toits, rigolant à gueule bec durant vos séances de Parkour. Ensuite, vous terminiez à chaque fois votre trajet au skate parc de la ville où tu t'emparais immédiatement de bombe de couleur pour décorer encore et encore les murs bien trop gris à ton goût. Le samedi, vous passiez la soirée sur le toit de ta maison, buvant de la bière et vous nourrissant de mal bouffe tandis que vous vous amusiez avec ta guitare. Aurais-tu eus plus de facilité à trouver un travail en ayant été un peu plus sérieuse durant ton cursus scolaire ? Tu n'en es pas sûre et tu ne veux pas le savoir. C'est inutile de ruminer le passé. On ne peut pas le modifier.

Il est tel qui doit être.

- Bonjour, votre collègue m’a dit de m’adresser à vous. Je recherche quelques ouvrages sur la médecine alternative.

Tu t'arrêtes dans ton travail tandis que tu te tournes vers l'inconnu qui t'adresse la parole, ton regard valsant entre lui et le papier tendu. Dire que ce type est désagréable à regarder serait absolument mentir. Et comme tu n'escomptes pas lui avouer le fond de ta pensée, tu ne renieras pas intérieurement qu'il est ton genre d'homme. Enfin. Genre d'homme. C'est vite dit. Tu bloques un peu sur sa paire de lunettes - on ne peut pas tous avoir une vue parfaite, hein - c'est surtout ses habits et sa coupe d'adulte trop sage qui te dérangent légèrement. Tu te demandes brièvement à quoi ressemblerait-il s'il ne portait pas ce costume, mais des habits bien plus simples. En tout cas, il t'adresse un sourire charmant auquel tu réponds par un plus mince, plus discret. Tu ne fais pas dans le sourire commercial, n'appréciant guère l'hypocrisie de cette fausse politesse.

- Médecine chinoise, herboristerie, sorcellerie, vaudou… et pourquoi pas du mystique.

Tu ne caches pas ton haussement de sourcil tandis que tu récupères le morceau de papier, reconnaissant l'écriture de ta patronne. Tu opines du chef, invitant l'homme à te suivre dans les rayons adéquats. La plupart des gens cherchant ce type de lecture ne font généralement pas appel à toi. Du moins, ils te demandent juste le rayon et non les bouquins. Peut-être ont-ils trop honte de ce qu'ils cherchent. Pas cet individu. Murmurant pour toi-même, tu répètes inlassablement le titre d'un livre, espérant que cette invocation puisse être efficace. Tu finis par en trouver au moins un et le tend au désireux afin que tu puisses chercher les autres. Enfin, tu te décides à prendre doucement la parole, murmurant :

- Vous écrivez un roman ?

C'est une question idiote, tu en conviens très bien, mais tu es déjà tombé sur quelques gens cherchant ce type d'ouvrage afin de peaufiner leurs histoires et les rendre plus crédible. D'autant plus que cela te permet de placer une conversation polie afin de ne pas lui faire croire que tu te fiches totalement de sa personne. Ce n'est pas vrai, bien évidemment. Tu n'es juste pas une grande bavarde et tu n'as guère envie de te mêler de sa vie privée. Ah, en voilà un second et il te faut t'accroupir pour l'attraper. Médecine alternative. Est-ce que ton don de guérison en serait ? Tu ne sais pas vraiment. A vrai dire, tu ne sais pas du tout comme tes capacités fonctionnent. Tu touches et te concentres sur ce que tu souhaites et cela marche. Il n'y a que pour la résurrection que tu dois t'envahir de pensée négative et ce n'est pas une mince affaire. Alors si tu devais te ranger dans une catégorie, ce serait certainement dans la sorcellerie. Heureusement que tu ne vis pas au Moyen-Âge. Tu ne pèses certes pas très lourds, mais le poids de la Bible resterait tout de même bien plus léger que toi.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le murmure des livres [pv Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Les livres Star Wars
» Le Murmure des Chimères
» Livres ou Films???
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Adaptation des livres au cinéma ???





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Central L.A. :: Downtown-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Tommy & co
#1 l'Admin modèle & 17 rps (quand même)


Ashitaka Pan
#2 7rps et moisson des votes!


Gamora & Bobbi
#3 fatal serial rpgiste ! 6 rps !