Partagez | 
 

Euh... pourparlers ? [Ash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Daisy L. Johnson
SHIELD
♠ EMPLOI : hackeuse & agent du SHIELD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Euh... pourparlers ? [Ash]   Jeu 13 Avr 2017 - 19:08
Euh... pourparlers ?
♣ Statut du sujet :Privé ft. Ash Westwood
♣ Date du rp : présent
♣ Météo & moment de la journée : Début d'après-midi, il fait beauuuuu y'a du soleil et il fait chauuuud


Je soupire alors que je descends de ma moto, garée à l’arrache sur le trottoir. Non, je n’ai pas eu mon permis, alors je me tape le petit calibre. Ce n’est pas ma faute, à l’orphelinat on ne finance pas les permis à Noël et puis l’argent que je gagnais me servais toujours à survivre et pas à me payer le permis. Et il est hors de question que je passe sous la table, je tiens à ma dignité, humph. Enfin bref, me voilà devant une bibliothèque à Long Beach pour une nouvelle mission du SHIELD. Mack n’est pas à mes côtés ce coup-ci, puisque d’une, c’est dangereux et qu’il préfère nous laisser entre « gens pas normaux avec des pouvoirs flippants » (vive le travail de groupe, je ne pensais pas être celle à avoir des couilles dans notre duo) et de deux, ils ont besoin de lui ailleurs. Evidemment, une mission qui peut tourner mal avec des mutants dans le lot et y’a plus personne, on envoie la petite Inhumaine novice. Bon, je me plains, mais j’ai moi-même postulé pour cette mission alors au final, je suis la seule à blâmer. Ah non, y’a aussi cette mutante qui a refilé la coqueluche à l’un de nos agents qui l’a approchée d’un peu trop près. Je ne connais pas les détails, mais je sais qu’Evans est parti un matin et qu’il n’est pas revenu le soir, on l’a retrouvé à l’hôpital avec l’une des pires saloperies pathologiques qui existe.

Du coup, c’est Daisy qui s’y colle. Je soupire, lance un dernier coup d’œil à ma moto garée comme une merde en espérant que la fourrière ne viendra pas la remorquer et m’engage dans la bibliothèque. Lunettes de soleil dans les cheveux puisque nous sommes en Californie donc, hey, y’a du soleil tout le temps contrairement à New York, et veste en cuir pour la classe et le vent durant la conduite, j’observe les livres dès mon entrée. Je dois bien avoir une tronche de demeurée devant tous ces ouvrages devant lesquels je devrais presque m’incliner tellement je les admire. Parce que oui, je n’ai jamais vraiment fini une école, pas même le lycée. Donc le scolaire ce n’est vraiment pas ma tasse de thé et il ne faut absolument pas me parler de philosophie ou de formules mathématiques. Je ne suis pas grande littérature non plus, les comics ça me va très bien.

J’inspecte rapidement les lieux, notant les sorties de secours et les échappatoires potentielles, l’emplacement des meubles, etc.. Rien de suspect à l’horizon, après tout, ce n’est qu’une simple bibliothèque, mais je n’ai pas envie de me retrouver avec la lèpre moi. On n’est jamais trop prudent. Même si, au final, ça ne sert pas à grand-chose puisque je ne sais pas comment fonctionne le pouvoir de cette mutante et qu’il y a de fortes chances pour que je ne puisse quand même pas me défendre quoi qu’il arrive. Je soupire de nouveau et demande « Y’a quelqu’un ? » Je sais à quoi ressemble la personne qui a envoyé Evans à l’hosto, il me l’a décrite. Je ne devrais donc pas avoir trop de mal à la reconnaître. Et puis j’ai caché mon badge du SHIELD, on ne sait jamais. Je n’ai pas pris d’arme, je n’ai pas envie de me retrouver avec un trou dans le pied ou de me faire icer. J’ai déjà suffisamment donné dans ce domaine, merci bien.

code by sixty





Heroes aren't always the ones who win. They're the ones who lose sometimes. But they keep fighting. They keep coming back. They don't give up. That's what makes them HEROES
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ash Westwood
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 / Curse
♠ EMPLOI : Assistante bibliothécaire / Se cache
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Euh... pourparlers ? [Ash]   Lun 24 Avr 2017 - 17:50

ft. Daisy L. Johnson

ft. Ash Westwood

「 La vengeance gratuite 」
Tu es totalement d'une humeur exécrable. En plus du fait que le corbac vient régulièrement te casser les noix pour une raison que tu ne connais pas. Il te veut quoi, à la fin ?! T'es pas sa mère ! Cette fois, il y a tes voisines du dessus qui ont décidé de bien taper dans les travaux même en dehors des heures réglementaires. Et tes voisins dont le mur de leur chambre semble coller à la tienne. Eh bien, ils doivent avoir retrouvé leur amour de jeunesse parce qu'ils y vont comme des lapins et sans aucune discrétion. Tu leur refilerai bien la syphilis à l'un des deux ou la pisse chaude - un truc du genre - quant aux ouvriers, tu hésites avec un bon problème au niveau des os ou des mains.

Tu ne t'arrête pas dans le court de tes pensées assez sombres, même si tu sais que ce n'est, concrètement pas bien. Mais tu t'en fiches totalement. Tu n'as aucune envie d'être sympathique. Et c'est pour cela que, dans le couloir, lorsque tu le mioche mal élevé des parents vivant au-dessus de toi, tu profites du fait qu'il soit en tee-shirt pour le bousculer. Tu as fait croire que tu cherchais tes écouteurs et que tu ne l'avais pas vu. il t'insulte de salope, mais ce n'est pas grave. Parce qu'il s'arrête bien vite dans son chemin pour se plier en deux. Vomissement et courante. Bien fait pour toi, espèce de morveux.

Tu as mal au crâne et tu saignes du pif, mais ce n'est pas grave.
Tu as fait ta bonne action de la journée.

Lorsque tu arrives enfin à ton lieu de travail, tu es à bout de souffle d'avoir tant galopé. Tu as cinq minutes de retard et estime que tu ne t'en tires pas trop mal vu le trajet que tu as du te taper à pattes. Ce qui n'est pas du goût de ta patronne qui t'engueule vertement, t'assurant que ce sera retiré de ton salaire et ce, même si tu lui as expliqué ton salaire. Tu sers la mâchoire alors que tu embarques les livres que tu dois ranger et frôle ses phalanges. Forcément, tu en profites et elle ne s'étonnera pas d'avoir une varicelle carabinée d'ici quelques minutes. Tu te dépêches de disparaître dans les rayons pour essuyer les traces sanguines. Des pas lourd te font comprendre que la vieille bique a du se ruer dans les toilettes du personnel pour comprendre pourquoi son corps la démangeait et ton sourire se fait sinistre.

Depuis le temps que tu voulais te venger.

- Y'a quelqu'un ?

Allons bon. Voilà que tu vas devoir t'occuper d'une personne alors que tu n'en as pas du tout envie. Avant de manifester ta présence, tu t'assures bien que tu ne saignes plus et qu'il n'en reste plus aucune trace. 'Faudrait pas qu'on te pose des questions. Quoique, tu pourrais mettre ton saignement nasal sur le coup de la chaleur. C'est crédible aussi. Finalement, tu t'avances vers l'origine de la voix. Jeune femme. Plus jeune que toi, en tout cas. Queue de cheval brune, veste en cuir et lunettes de soleil à portée d'yeux. Elle semble chercher quelque chose ou, plutôt quelqu'un. Alors, tu t'avances vers, notant ses mains à découvert, la portée de sa nuque ainsi que de son visage.

- Je peux vous aider ?

Qu'elle ne t'embête pas avec des questions idiotes.
Tu es prête à lui refiler la chiasse juste pour la beauté du geste.


QUE   SOMBRE   LE JOUR
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Daisy L. Johnson
SHIELD
♠ EMPLOI : hackeuse & agent du SHIELD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Euh... pourparlers ? [Ash]   Lun 8 Mai 2017 - 21:57
Je continue d’observer les étagères de livres un moment après avoir demandé si quelqu’un est là. Mon regard s’attarde sur les dos des ouvrages et je lis les titres à l’arrache, sans essayer de comprendre. Je sais lire quand même, mais là tout de suite, mon cerveau n’est pas en mesure d’apprécier la quantité d’ouvrages présents. Oh, je suis sûre qu’ils sont tous majoritairement intéressants et que FitsSimmons se seraient déjà perdus dans la section sciences, mais ce n’est vraiment pas mon truc. Lire un rapport et passer des heures sur internet à chercher des infos sur telle ou telle cible ? Pas de soucis. Mais aller coller le nez dans un bouquin ? Vous me perdriez au bout de cinq minutes et encore, seulement si je suis en forme. Ce n’est pas vraiment ma faute si mon éducation scolaire a été complètement ratée. Bon, c’est un peu ma faute, mais je n’ai jamais demandé à me retrouver dans le système. Et les familles d’accueil dans lesquelles j’ai été n’ont jamais prêté attention à mes notes, ou si c’était le cas, j’étais punie parce que j’étais nulle. Donc l’école, non merci, je n’y retournerais pour rien au monde.

Et puis c’est quand même con d’être mal à l’aise en présence de livres. C’est pas comme s’ils allaient me sauter dessus et me bouffer. Ou pire encore, se mettre à me balancer des citations philosophiques pour m’achever. Mais je suis tirée de mes pensées débiles par une jeune femme qui s’approche. Elle semble travailler ici vu sa question. Je l’observe un instant, notant les traits de son visage, sa posture. Je suis presque certaine qu’elle est celle qui a envoyé Evans à l’hosto. Vu l’état dans lequel l’agent du SHIELD s’est retrouvé, il va falloir que je fasse très attention à ce que je vais dire et surtout faire pour ne pas me retrouver dans le même état. Surtout qu’on n’a pas vraiment compris de quoi cette mutante est capable exactement, même si la théorie de Jemma est la transmission de maladies. Mais comment ? Par le toucher ? Par la pensée ? Des maladies comme ça, sorties de nulle part ou il faut qu’elle en souffre d’abord pour la refiler à quelqu’un ? Toutes ces questions qui n’ont pour l’instant pas de réponses et qu’il ne me tarde pas du tout à trouver. « Salut ! » Je lance en sourire, préférant afficher la carte de la bienveillance pour l’instant. Sourire passe toujours mieux que poser directement des questions, surtout dans une situation pareille.

Je regarde alors autour de nous, surveillant les alentours. Heureusement, toutes les autres personnes sont soit sorties soit enfoncées plus profondément dans la bibliothèque, alors personne ne semble être sur le point de nous déranger. Du coup, ce n’est qu’une seconde plus tard que je me rends compte que mon geste est très suspect et pourrait porter à confusion, surtout que je n’ai pas du tout la tête à lire des bouquins et que clairement, je ne devrais pas me trouver ici. Je cherche une excuse pour mon comportement, quand une idée débile me vient à l’esprit et je la mentionne avant que ma langue n’ait fait sept fois le tour de ma bouche. « C’est assez embarrassant mais… Je voudrais savoir si vous avez le premier Harry Potter en stock. » Je baisse les yeux, essayant de m’imaginer Coulson en train de me faire la morale pour que mon jeu d’acteur soit parfait. Ce n’est pas difficile vu le nombre de fois où il l’a fait alors que je venais de débuter en tant qu’agent. « C’est mon copain qui adore l’univers, il a lu tous les bouquins et a vu tous les films et franchement, je ne m’y connais pas du tout. Mais je voudrais les lire pour pouvoir suivre ses conversations. On n’a pas des masses de choses en commun et comme il est assez geek sur les bords, il parle souvent de cet univers, il a grandi avec. Du coup, je voudrais qu’il puisse partager ça avec moi… Mais je tiens à lui faire la surprise. » Je relève ensuite la tête, une lueur d’espoir dans les yeux. Non pas qu’elle ait vraiment ce livre en stock, mais qu’elle ait gobé mon mensonge. Parce que sinon, va falloir que je prépare un plan B et il faudrait qu’il soit vraiment bon…

code by sixty


Spoiler:
 




Heroes aren't always the ones who win. They're the ones who lose sometimes. But they keep fighting. They keep coming back. They don't give up. That's what makes them HEROES
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ash Westwood
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 / Curse
♠ EMPLOI : Assistante bibliothécaire / Se cache
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Euh... pourparlers ? [Ash]   Dim 21 Mai 2017 - 12:19
Daisy L. Johnson & Ash Westwood
Euh...
Pourparlers ?
Demande honteuse ?
C'est pas que t'aimes pas avoir des clients... Clients... des gens qui rappliquent dans des bibliothèques pour emprunter des bouquins ou qui prennent des abonnements pour casquer moins cher, est-ce qu'on peut vraiment les qualifier de "client". Tu hésites. Mais l'hésitation dure quelques micro secondes, puisque tu décrète immédiatement que tu t'en bats les reins. C'est pas comme si ça te touchait, et tant que tu touches ton salaire et que les gens sont pas chiants avec toi, tu t'en fiches. Voilà.

- Salut !

Tu arques un sourcil. Euh... tu dois répondre la même chose, la renvoyer paître ou garder ton déguisement d'employée modèle. Tu t'étouffe à moitié à cette dernière option. Même en supposition, c'est pas crédible. Elle te sourit alors que tu ne fais qu'hocher la tête en guise de réponse. 'Faut pas pousser, non plus. Tu n'as aucune envie de partager sa bonne humeur. Une prochaine fois, peut-être. Quand tu seras riche, tiens. Par contre, elle te fait quoi à regarder partout autour d'elle. Elle a peur d'une attaque surprise ou d'oreilles trop indiscrète, ou quoi. Tu ne bouges pas et restes silencieuse, préférant que cette jeune femme t'explique la raison de sa venue. Tu vas pas faire tous les efforts, quand même.

- C’est assez embarrassant mais… Je voudrais savoir si vous avez le premier Harry Potter en stock.

Effectivement, c'est embarrassant. Surtout que, si elle avait prit la peine de fouiller un peu les rayons, elle l'aurait très facilement trouvé. M'enfin bon. Tu gardes la bouche close avant de dire une énormité. Reste pro', Ash. Tu vas y arriver.

- C’est mon copain qui adore l’univers, il a lu tous les bouquins et a vu tous les films et franchement, je ne m’y connais pas du tout. Mais je voudrais les lire pour pouvoir suivre ses conversations. On n’a pas des masses de choses en commun et comme il est assez geek sur les bords, il parle souvent de cet univers, il a grandi avec. Du coup, je voudrais qu’il puisse partager ça avec moi… Mais je tiens à lui faire la surprise.

Okay, d'accord.
T'as plus embarrassant, sinon ?

Tu acquiesces tout de même, comprenant à moitié. Tu as décroché au mot "geek". Ca veut dire quoi, ça ? Encore un truc de jeune, sûrement. Tu l'invites à te suivre, te détournant d'elle et partant déjà dans le labyrinthe littéraire. Tu as mis un moment avant de, toi-même, t'y repérer. Mais maintenant, tu connais cet endroit comme ta poche et tu arrives sans aucune difficulté jusqu'au rayon et tu lui présentes d'un doigt pointé vers le bouquin désiré, non sans un "juste ici". Là où vous vous trouvez, il n'y a pas un chat. Pas un bruit, pas une mouche qui vole.

Même ta patronne semble n'être pas revenu des toilettes.

- C'est tout ce qu'il vous fallait ?

Pas de patience, juste une marque de fausse politesse. Parce que t'as autre chose à faire que de faire découvrir des bouquins pour mômes à des jeunes adultes allergiques à la lecture. Tu te méfies pas vraiment de ce qui pourrais arriver. A vrai dire, tu t'en fiches à l'heure actuelle.
Certes, tu serais totalement impuissante face à une arme à feu, mais t'as la connaissance des lieu pour toi et aussi ton don. Celui qui peut l'empêcher de respirer correctement le temps que tu te carapates. Ou la courante. Moins dangereux pour elle et bien plus embarrassant. Mais bon, t'en es pas rendu là et tu penses pas que ça va arriver. Elle semble être une gosse de riche qui veut seulement faire plaisir à son boy.


QUE   SOMBRE   LE JOUR
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Daisy L. Johnson
SHIELD
♠ EMPLOI : hackeuse & agent du SHIELD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Euh... pourparlers ? [Ash]   Mer 7 Juin 2017 - 23:10
Je me doute que ça doit sembler suspect, bizarre, tout ce que vous voulez. Mais j’espère quand même que ma couverture de gamine essayant de s’initier à la culture geek pour faire plaisir à son mec passe. En vrai, je suis l’une des pires geek qui existent, et du coup, c’est étrange de me mettre dans cette position, mais quand il faut, il faut. Je la suis donc dans les rangées, ignorant la petite voix dans ma tête qui me dit que mon plan est foireux parce que j’aurai très bien pu trouver le livre toutes seule, je l’avais d’ailleurs vu en passant. Et puis je sais lire, merci bien. C’est pourquoi une fois que nous nous trouvons entre deux rayons de livres, je laisse tomber mon sourire au même moment où elle me demande si j’ai besoin de quelque chose d’autre. « Oubliez le bouquin, je le connais par cœur de toute façon. En vrai, c’est à vous que je suis venue parler. » Je regarde de nouveau autour de nous, mais nous sommes toujours tranquilles. Tant mieux. « En privé. Désolée de vous avoir menti, mais je ne voyais pas mieux pour nous isoler. » La petite voix réaliste dans ma tête me fait remarquer qu’il n’y a personne d’autre dans la bibliothèque de toute manière, mais je l’ignore encore. « Je viens de la part du SHIELD, mais je ne suis pas venue essayer de vous arrêter. Je n’ai pas envie de me retrouver avec une chiasse, la malaria ou toutes les saloperies que vous pouvez filer aux gens. Parce que c’est bien ce dont vous êtes capables, n’est-ce pas ? » Imperceptiblement, je tourne mon corps de manière à lui faire face, mes mains légèrement levées devant moi comme pour prendre le livre, mais en vrai prête à la repousser avec mes pouvoirs si elle cherche à utiliser les siens sur moi.

« Vraiment, je ne veux pas d’emmerdes, je suis simplement venue parler. Parce que vous avez envoyé mon pote à l’hosto, et que personne n’avait jamais vu une manifestation dans ce genre. Et croyez-moi, des mutants et autres, on en a vu dans le SHIELD. » Je ne peux m’empêcher de rire sur la fin de ma phrase, lèvres légèrement retroussées et souriant en me disant que j’en suis la preuve vivante. Mais je garde ça pour moi. « Je suis juste venue vous parler. Pas pour remplir une fiche, pas pour vous embarquer, rien de tout ça. Juste savoir les trucs de base, qui vous êtes et ce que vous pouvez faire. Pour qu’on sache que vous existez. » Je me mords les lèvres et me retient de me gifler pour mon choix merdique de formulation. Bien sûr que ce que je viens de dire signifie qu’on va la foutre sur l’index, mais au moins, avec ma procédure, on s’arrête à l’étape nom, prénom, mutation, sans les tests et autres trucs flippants qui devraient être bannis. « Je m’appelle Daisy sinon, Daisy Johnson. » J’espère que ça lui suffira comme introduction et qu’elle ne va vraiment pas vouloir me coller je ne sais quelle maladie sur le dos. Parce que s’il y a bien un truc que je déteste, c’est d’être malade. J’ai eut ma dose après ma transformation en Inhumaine et toutes les fois où je me suis faite icer.

code by sixty





Heroes aren't always the ones who win. They're the ones who lose sometimes. But they keep fighting. They keep coming back. They don't give up. That's what makes them HEROES
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ash Westwood
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 / Curse
♠ EMPLOI : Assistante bibliothécaire / Se cache
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Euh... pourparlers ? [Ash]   Dim 18 Juin 2017 - 14:48
Daisy L. Johnson & Ash Westwood
Euh... Pourparler ?
Bas les masques
Tu attends une réponse de sa part alors que tu lui demandes s'il lui faut autre chose. En fait, tu aimerais bien l'entendre dire que ce sera tout pour que tu puisses lui souhaiter la bonne journée et retourner à ton travail, là où on te foutera la paix au moins pour la journée. Tu l'entends enfin prendre la parole.

- Oubliez le bouquin, je le connais par cœur de toute façon. En vrai, c’est à vous que je suis venue parler.

Tu te crispes, bandes tes muscles et serres la mâchoire, prêt fuir ou à agir. Tu surveilles le moindre faits et gestes, la regardant s'assurer que personne ne va venir vous déranger/ Tu pourrais en profiter pour t'enfuir, te carapater au pas de course après tout, tu connais ce dédale littéraire mieux qu'elle. De plus, il y a beaucoup de partie de son corps que tu peux attendre pour l'empêcher de te suivre. Mais tu n'es pas stupide, non plus. Tu te doutes bien qu'ils doivent savoir où tu vis et n'hésiteront pas à y envoyer quelqu'un pour te choper. Peut-être ont-ils même surveiller tes trajets. Mais eux n'ont pas eu à subir la Purge, ce qui te donne un net avantage. La fuite, tu connais très bien.

- En privé. Désolée de vous avoir menti, mais je ne voyais pas mieux pour nous isoler.

En effet, c'est aussi très pratique pour toi aussi, si tu souhaites lui refiler une soudaine et violente gastro entérite ou même la diarrhée.

Oui, tu adores refiler la courante.

- Je viens de la part du SHIELD, mais je ne suis pas venue essayer de vous arrêter. Je n’ai pas envie de me retrouver avec une chiasse, la malaria ou toutes les saloperies que vous pouvez filer aux gens. Parce que c’est bien ce dont vous êtes capables, n’est-ce pas ?

Le fait d'apprendre que la jeune femme ne soit pas venue pour t'arrêter ne te convainc nullement de te détendre pour autant de te détendre. Tu acceptes néanmoins de l'écouter, refusant de décrocher la mâchoire. Tu ne vas certainement pas lui faciliter la tâche. Elle te fait à présent face et tu regardes ses mains, cherchant à déterminer si ses mains sont gantés ou non. Ce serait le plus simple. D'ailleurs, la jeunette les lèves en signe de paix, mais tu restes immobile et silencieuse.

- Vraiment, je ne veux pas d’emmerdes, je suis simplement venue parler. Parce que vous avez envoyé mon pote à l’hosto, et que personne n’avait jamais vu une manifestation dans ce genre. Et croyez-moi, des mutants et autres, on en a vu dans le SHIELD.
- Et vous leur fautes quoi à ces mutants ? Vous les catégorisez, les fichez comme des putains d'animaux ? Vous leur tenez la brides et vous faites ce qu'il faut quand ils font quelque chose qui vous conviennent pas ? te braques-tu, énervée.

Tu ne t'occupes ni de son rire et encore moins de son sourire.
A elle de comprendre qu'on t'a assez emmerdé durant toutes ces années.

- Je suis juste venue vous parler. Pas pour remplir une fiche, pas pour vous embarquer, rien de tout ça. Juste savoir les trucs de base, qui vous êtes et ce que vous pouvez faire. Pour qu’on sache que vous existez. Je m’appelle Daisy sinon, Daisy Johnson.
- J'en ai rien à faire de votre paperasse. Votre gars l'a mérité et encore... j'étais de bonne humeur. Ce qui est pas l'cas aujourd'hui.

Tu la regarde fixement. Exactement comme un chien de faïence. Cette fille t'assure qu'elle ne te veut aucun mal, juste comprendre ce qui est arrivé à son ami et ce que tu sais faire. Tu lui demandes alors de te donner sa parole qu'aucun de ses petits copain du SHIELD ne viendront l'enquiquiner pour n'importe qu'elle raison. A ce seul moment-là, tu accepteras de plus ou moins parler.

'Faut pas pousser, non plus.


QUE   SOMBRE   LE JOUR
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Daisy L. Johnson
SHIELD
♠ EMPLOI : hackeuse & agent du SHIELD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Euh... pourparlers ? [Ash]   Mar 11 Juil 2017 - 18:37
Malgré ce que je sais du SHIELD, malgré les paroles tellement pleines d’espoir de Coulson, malgré l’effort constant de la majorité des personnes que je connais qui croient en l’initiation des Inhumains et Mutants, je ne peux m’empêcher d’être d’accord avec ses paroles. Avant que je ne change, j’étais celle qui contrôlait l’index, qui avait pour habitude et mission d’aller trouver les personnes différentes, d’essayer d’en apprendre plus sur eux. Certes, j’étais toujours accompagnée de mon équipe, ce qui est la plus grande différence maintenant puisqu’on m’envoie en solo. Mais je suis passée de l’autre côté, je fais maintenant partie de l’index, mon nom se trouve dessus et rien au monde ne pourra changer ça. Cette fracture qui s’est faite entre moi et les autres, que j’essaie pourtant d’ignorer en riant avec eux, en travaillant avec eux, en essayant de vivre normalement avec eux. Et même s’il n’y a pas de mal à être différent, comme me l’a répété Fitz, le fait est que l’on reste différent, peu importe ce qu’on essaie de croire. Même si on arrive à vivre comme avant, qu’on arrive à vivre avec les autres comme si rien n’avait changé, tout est différent. Et je sais ce que ça fait que de vivre ça.

« On fait des fiches, c’est vrai. Ou plutôt on les met sur l’index. » Je soupire. « On nous mets sur l’index. Le minimum social en matière d’info, c’est-à-dire, nom et prénom, potentiel nom de code, date et lieu de naissance, métier et une description succincte des habilités. C’est tout. C’est comme si tu allais te recenser, avec la partie sur les pouvoirs en plus. » Je reste campée sur mes deux jambes, sans me rapprocher ou m’éloigner, la surveillant autant qu’elle me surveille maintenant. « Et je te donne ma parole qu’aucun agent du SHIELD, tant que j’en ferais partie, ne viendra te chercher des noises. Il devra me passer sur le corps sinon. » Elle n’est pas la première mutante à être une candidate pour l’index. Depuis que Liesmith a réinstauré le SHIELD, l’initiative de l’index est de retour sur les rails, même si Coulson s’était assuré qu’aucune information ne soit pas perdue entre temps après le départ de Fury et la reprise de Hill.

Pour lui prouver que je suis aussi une personne dotée d’habilités surhumaines, j’ouvre la main droite et indique de la main le plafond. « Voilà l’une des choses que je suis capable de faire. » De ma main s’échappe une légère secousse qui fait vibrer l’air au-dessus de nous, secouant la lampe qui se balance avant que l’ampoule ne saute sous la pression de mes pouvoirs. Mon regard est dorénavant empli de détermination, je ne changerai pas mes propos, tout ce que je lui ai dit est vrai et j’y crois. Je prends ce rôle d’ambassadeur des Inhumains et Mutants très à cœur, même si c’est moi qui me le suis donné sans aucune forme de validation. Mais je tiens à aider les miens, même si théoriquement, les mutants et les inhumains ne sont pas tout à fait la même chose biologiquement parlant. M’enfin, ça vient tout des gènes, alors bon…

code by sixty





Heroes aren't always the ones who win. They're the ones who lose sometimes. But they keep fighting. They keep coming back. They don't give up. That's what makes them HEROES
Revenir en haut Aller en bas
 

Euh... pourparlers ? [Ash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Pourparlers ! J'invoque le droit de pourparlers.
» Pourparler ? Au diable les misérables têtes d'œuf qui ont inventé les pourparlers [PV Harley]
» [SCENARIO] Quand les pourparlers tombent à l'eau - A jouer le 28 avril





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Long Beach-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !