Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Dismatch Illusion - [ LIBRE & Ashitaka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Ashitaka Pan
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Pan
♠ EMPLOI : Gardien de la Forêt
♠ GIF : Don't go.
MessageSujet: Dismatch Illusion - [ LIBRE & Ashitaka ]   Lun 1 Mai 2017 - 13:53
Dismatch Illusion
♣ Statut du sujet : Libre ▬

♣ Date du rp : 8 Février de la présente année !

♣ Météo & moment de la journée :Il est environ six heures du soir, la nuit est en train de tomber et l'expression "entre chien et loup" n'a jamais été aussi exact. Il fait froid, mais le vent ne s'est pas encore levé, les nuages se font éparses.

♣ Autre : Une ruelle peu usitée, proche des zones de marchés/supermarchés/boutiques où l'on peut voler de la nourriture.



Dismatch Illusion
"i am undercover"


L'air asphyxiait ses poumons plus violemment que jamais. Comment pouvait-il un jour s'habituer à cette insupportable pollution que l'être humain faisait subir à la Nature ? C'était le pas lent pour ne pas attirer l'attention qu'Ashitaka s'avançait dans les ruelles les moins utilisés de Los Angeles, vêtu d'un long kimono sombre qui lui permettait de cacher ses jambes poilus. Sa taille ne manquait pas de faire également jaser, aussi essayait-il de marcher en pliant ses jambes -ce qui lui faisait un mal de chien. Peut-être était-ce pour cela en vérité qu'il était bien plus lent que prévu. Même s'il existait des personnes grandes de nature, il dépassait bien trop le record du monde pour faire comme si de rien était. Pour éviter que l'on voit ses cornes -qu'il ne pouvait se permettre de cacher sous un vêtement à cause de leurs imposantes tailles, Pan utilisait son pouvoir d'illusion afin de faire croire à tout ce qui le regardait qu'il avait une simple d'être humaine. Ne cacher que ses cornes demander bien moins d'efforts que ses jambes, aussi pouvait-il faire durer l'illusion plus longtemps sur davantage de personnes. Et passer de trois à dix personnes illusionnées n'étaient absolument pas négligeable, soyons honnête ! Mais autant dire qu'il aura besoin d'un bon bain en rentrant, toutes ces senteurs désagréables de bitume et d'humanité abimaient son nez délicat, et ce n'était bien que pour se tenir au courant des informations sur les mutants ou alors voler des confiseries qu'il se bougeait de sa forêt sacrée. Regardant parfois au delà des artères sombres de la ville, il observait d'un air mélancolique les grandes allées remplies de gens. Comment savoir parmis ce monde qui était exceptionnel ou non ? Ashitaka aurait bien aimé avoir le pouvoir de les discerner.

Passant non loin d'un étalage de pomme, le faune sous couverture s'amusa à en prendre une. Ce n'était pas la mer à boire, et bien qu'il connaisse des lieux naturels où les pommes poussent tels des fruits divins remplies de saveur, il voulut tenter de savoir à quoi ressembler une pomme "humaine". Croquant dedans, ce fut avec dégoût qu'il recracha la bouchée maudite. Tellement de pesticides qui aceptisés le fruit jusque dans son coeur. La pomme était presque molle, sans saveur ni force de caractère. Pile poil comment Ashitaka les détestait; cette pomme était à l'image de l'humanité. Non loin de lui, il vit un sans-abri qui mangeait un morceau de pain dans une boite en cartons. Soupirant doucement face à une nouvelle triste preuve de combien les êtres humains avaient sombré dans l'insensibilité la plus totale, Ashitaka regarda la pomme. Si ces graines étaient toujours présentes... ce n'était pas dans ses habitudes, mais si cela pouvait ne pas gâcher la nourriture. Se cachant dans une encadrure de porte fermée, il stoppa son illusion pendant quelques secondes pour concentrer son pouvoir dans la pomme. Il pouvait sentir l'arbre qui l'avait fait poussé, et toute sa souffrance. Calmement, il reforma le fruit, et revigora sa chair pour lui donner tout le goût qu'il aurait du avoir depuis sa création. Voilà une véritable pomme naturelle -quand bien même elle avait été magiquement reformée. Alors disons plutôt une pomme qui était enfin retournée à la forme qu'elle aurait du avoir. Reprenant alors la couverture de son illusion, il s'approcha du sans-abri et se mit à genoux. Lui prenant alors la main, il mit la pomme dedans, avec un petit sourire gentil. Oui, il en était capable. Se redressant alors accidentellement de tout son long, il repartit rapidement pour une nouvelle ruelle. Oh, et puis ce n'était pas grave, après tout, il était assis, l'angle le faisait naturellement paraître grand.

Mais cela ne le calma pas pour autant, car déjà il pouvait entendre des pas derrière lui, venant de la ruelle qu'il venait de quitter. Il se remit dans sa posture inconfortable qui lui brisait les jambes pour paraître d'une taille "à peu près normal" et marcha lentement, l'air de rien.



GUARDIAN ☼ FOREST


«Wild wond'rous Pan, the forest's sire | Enter this circle as we desire. | Enclose us all, be with us today | Magically join in our sacred play.» wiccan way ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Pietro Maximoff
Hydra
♠ EMPLOI : Fouteur de merde professionnel
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Dismatch Illusion - [ LIBRE & Ashitaka ]   Mer 27 Déc 2017 - 13:14
Ashitaka ♦️ Pietro
Dismatch Illusion
"i am undercover"
Il y a bien longtemps que l'anonymat ne fait plus parti de ma personne. Mon visage, mon nom, mes agissements. Plus rien n'était anonyme maintenant.
Et maintenant que la puce Hydra suivait chacun de mes mouvements, m'obligeait à rentrer à la base à chaque fin de mission, je n'avais définitivement plus de liberté. Aucune.
Ça faisait maintenant plusieurs mois que l'on avait été réduit à l'état de poupée, de pantin. Et par on, je parlais de Wanda et moi. Je ne la voyais pratiquement jamais. Je savais quand elle souffrait mais je n'étais simplement plus en mesure de la protéger où de réduire sa douleur à néant en intervenant.
Maintenant, je ne peux qu'être témoin, un simple spectateur d'un film d'horreur.

Je n'avais pas beaucoup de liberté. Mais à la fin du mission, je pouvais encore prendre quelques temps avant de revenir chez Hydra. Disons que je mettais toujours plus de temps que nécessaire pour avoir un semblant de liberté. Une illusion de quelques minutes seulement. Parce qu'on me rappelle toujours à l'ordre.
Je hais cette position. Haïs le fait de devoir suivre les ordres sous peine de ne plus pouvoir se relever.

Je me suis aventurer dans un endroit de la ville où peu de personne vont. Pour garantir la paix. La capuche sur la tête, habillé de façon à passer inaperçu, il est inutile de dire que marcher à la vitesse de ses pauvres humains me débectaient. J'étais fier de mes pouvoirs mais la cause mutante était encore bien fragile. Impossible pour moi de me montrer. Et Mutant et HYDRA.

Et lorsque j'étais arrivé à l'angle d'une ruelle et de la rue principale, j'avais tout de suite remarqué un sans-abri.. et un homme d'une taille.. impressionnante. Je faisais parti des personnes considéré comme grande mais lui. Puis, il repartit comme si de rien était. Moi, ça me rend curieux, quand même. Je marchais derrière lui jusqu'à ce que mes pas soient facilement entendu et qu'il ne reprenne une pose voûté.
Après m'être assuré que personne n'était autour de moi, je pris le risque d'utiliser ma mutation et en une fraction de seconde, j'apparaissais juste en face de lui.

- Ça doit pas être confortable, du tout.

Dis-je en pointant ses jambes. Mais maintenant que je le regardais, j'avais l'impression de le voir comme un homme normal. C'est bizarre, ça. Il l'était pas tout à l'heure. Enfin, sa taille.

- Comment t'as fait ça ?

Je lève légèrement la tête, lui permettant de voir mon visage malgré la capuche qui m'en cache une bonne partie. Je ne suis pas bien beau à voir. Mes traits sont creusés, mes yeux cernés par le manque de sommeil et je suis persuadé que mon coté beau gosse a finit par se faire aussi la mal.
J'apporte une pomme à ma bouche. Simple de piquer quand on se fait plus rapide que quiconque. Je mord dans celle-ci et penche la tête.

- Tu es un mutant alors ?




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ashitaka Pan
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Pan
♠ EMPLOI : Gardien de la Forêt
♠ GIF : Don't go.
MessageSujet: Re: Dismatch Illusion - [ LIBRE & Ashitaka ]   Sam 30 Déc 2017 - 13:03



Dismatch Illussion


South Los Angeles, 8 Février 2018




L'obscurité des ruelles était propisce au développement des songes, à la remise en question de soi et de l'univers à travers les échos de ses propres pas. Ceux d'Ashitaka étaient trahis par le bruit de ses sabots contre le sol, qui résonnait malgré son illusion. Car il ne pouvait gérer l'image en plus du son. Si sa petite bonne action l'avait mis en joie, comme un pied de nez à l'idiotie et à la méprise humaine, il ne pouvait s'empêcher d'avoir grande hâte de rentrer chez lui. Se courber ainsi lui peinait cruellement, quand bien même son illusion lui permettait de descendre encore de quelques centimètres. Peut-être devrait-il penser à accepter de se grandir un peu. Après tout, il existait des êtres humains parfaitement normaux qui mesuraient au moins deux mètres. Et il faisait toujours moins mal de s'abaissait de cinquante centimètres plutôt que d'un véritable mètre. Le faune s'apprêtait alors à rentrer dans une petite annexe de la ruelle qu'il parcourait. Il ressentait les flaques d'eau sale et la dureté des dalles jusque dans l'os de son pied, cela le faisait frissonner de dégoût. Quand il pensait que beaucoup ne vivaient que de cela, il se demandait en quoi l'humanité valait-elle tant qu'elle avait préféré tourner le dos aux dieux qui pouvaient les sauver. En ceux qui pouvaient répondre de leurs besoins en claquant des doigts. Pourquoi préférer la mort et la désolation, le malheur et l'égoïsme, pour juste un peu de fierté ?

Alors qu'il prenait un tournant, Pan entendit des pas derrière lui. Chose somme toute assez naturel, on ne pouvait vivre à Los Angeles sans voir quelques clampins de temps en temps. Ne pas oublier qu'il s'agissait également à présent de la nouvelle capitale des Etats-Unis, et que la population avait donc pratiquement doublé entre temps. Cela n'inquiéta donc nullement la divinité qui entreprenait son trajet avec attention. Mais la seconde d'après, apparut à son regard un jeune homme encapuchonné, qui pointait ses jambes en lui parlant. Le premier réflexe d'Ashitaka fut non pas de sursauter ou d’émettre un quelconque cri de surprise, mais simplement de hausser un sourcil. Lui qui regardait bien en face de lui tout en marchant aurait du le voir venir. S'il n'en était rien, alors le satyre pouvait parfaitement hausser les sourcils en casant aussitôt l'étiquette de mutant à la personne en face de lui. Cela ne le dérangeait pas, bien au contraire. Quand celui-ci leva la tête, Ashitaka fronça les sourcils. C'était un homme à l'allure très fatigué, dont les traits ne manquaient pas de charme mais souffraient cruellement. Du gâchis. Au delà de cela, le faune crut reconnaitre ses traits. Il avait déjà vu quelqu'un ressemblant à cet homme quelque part, mais il n'aurait su dire exactement qui.

- Ah... tu m'as vu. (il haussa simplement les épaules) Je peux en effet être qualifier... de mutant, disons. Tu m'excuseras de ne pas reprendre ma forme précédente mais si tu as déjà pu me voir, je préfèrerai ne pas ameuter toute la ville.

Qu'un mutant puisse l'apercevoir lui faisait une belle jambe. Il s'en moquait parfaitement et pourrait même en être content. Tout ce qu'il ne voulait pas, c'était de faire réagir une meute de curieux et de haineux autour de lui. Vivons heureux vivons cachés, dirons nous. Le faune le vit alors sortir une pomme et y mordre allégrement à l'intérieur. Fronçant un peu plus les sourcils, il prit un air dur et demanda sans préambule:

- Dis-moi que tu n'as pas volé la pomme que je viens de donner à ce malheureux ?

Ashitaka soupira lourdement et croisa les bras. Il était d'une grande agilité mais il ignorait s'il pouvait s'en servir contre quelqu'un qui allait visiblement aussi vite. Il ne tenait pas à l'affrontement, absolument pas, bien au contraire. Mais cela le décevrait grandement que même un mutant finisse par devenir aussi mauvais qu'un humain. Mais il ne pouvait pas refaire l'éducation de plusieurs milliards d'être humain. Lui-même n'avait guère était irréprochable durant le premier millénaire de sa vie. Aussi finit-il par essuyer le trouble d'un revers de la main pour finalement délier ses bras et regarder le jeune homme avec plus d'attention.

- Hmm... est-ce que l'on ne se serait pas déjà vu quelque part ? Votre visage me dit quelque chose.

S'il avait été un vulgaire humain, sans doute cela serait passer pour la pire introduction de drague au monde. Mais pour une fois, le satyre voyait au delà de la séduction, car cette impression de déjà-vu le tourmentait.


Code by Sleepy


HRP:
 


GUARDIAN ☼ FOREST


«Wild wond'rous Pan, the forest's sire | Enter this circle as we desire. | Enclose us all, be with us today | Magically join in our sacred play.» wiccan way ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dismatch Illusion - [ LIBRE & Ashitaka ]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Dismatch Illusion - [ LIBRE & Ashitaka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: South Los Angeles-