Partagez | 
 

Mission - sous les pavés la plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
PNJ
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Mission - sous les pavés la plage   Dim 28 Mai 2017 - 20:33
Sous les pavés la plage
Sous les pavés, la plage

Depuis quelques jours, un message se like et se partage sur facebook. Il a d'abord été posté dans un groupe de soutient pour mutant avant d'être de plus en plus partagé dans d'autres cercles jusqu'à arriver sur votre mur...



Des organisations mutantes officielles appellent à manifester dans le calme en respectant la loi. Mais la rumeur enfle concernant des groupes de mutants beaucoup plus radicaux qui voudraient, eux, faire des dégâts... Le tout va se passer devant l'amphithéâtre de l'Université Chrétienne de Los Angeles, un établissement privé qui a déjà annoncé avoir employé les services d'une entreprise de sécurité. Dans quel camp serez-vous ? Dans la manifestation pacifique ? Entrain d'assister aux séminaires ? Avez-vous rejoint un groupe qui souhaite perturber violemment les événements ? Ou êtes-vous juste un passant se rendant à un des services de l'université ?




Des gens avaient commencé à se rassembler devant le bâtiment Washington de l’Université Chrétienne de Los Angeles. Etablissement privé dispensant des enseignements très proches des milieux évangéliques, était organisé en son sein une conférence intitulée « Mutants et Aliens comment s’en protéger ». Selon la loi, les manifestants ne pouvaient s’approcher à moins de vingt-mètres du bâtiment. De plus, des gardes vérifiaient à l’entrée les tickets des gens se présentant, expulsant sans ménagement quiconque n’aurait pas de ticket. Le bâtiment Washington était un amphithéâtre classique. En effet, il disposait d’un hall d’entrée, d’escaliers menant dans des bureaux et vers les estrades, de la salle de conférence en elle-même et une salle de détente derrière la scène de l’amphithéâtre.

La conférence allait commencer dans bien vingt minutes, mais déjà, un groupe assez grand s’était rassemblé devant le bâtiment. Une centaine de personnes portaient bannières et panneaux revendiquant des droits égaux aux mutants et aliens.

Bobbi Morse et Ash Weswood étaient arrivées. Possédants un ticket, elles pourraient rentrer sans encombre dans l’amphithéâtre pour assister à la conférence. Les autres personnes entrant dans le bâtiment étaient des gens plutôt bien habillés, d’une certaine classe sociale ou des journalistes avec des accréditations officielles. Les gens passaient par une espèce de cordon de sécurité qu’avaient créé les gardes de sécurité pour garantir l’accès à la porte. Les manifestants scandaient des slogans sans trop d’animosité pour le moment.

James Howlett, perdu dans la foule, avait une bonne vue sur l’entrée. Rien ne semblait particulièrement menaçant pour le moment. Une bonne vieille manifestation de campus, qui comportait son lot de slogans criés, de mégaphones et d’odeur de transpiration… Mais quelque chose lui disait que c’était bien trop calme aux vues du genre de tarés mutants radicaux que ce genre de rassemblement pouvait amener.

Enfin, non loin du bâtiment, la confrérie était à l’œuvre. L’église catholique (surtout les groupes évangéliques) avait toujours été plus ou moins contre les mutants. Bien que la plupart n’avaient pas été virulents au point d’être violent, les mutants de la confrérie savaient bien que les mots et les influences politiques pouvaient faire bien plus de dégâts que des balles. Aujourd’hui, ils allaient lancer un message au monde. Ils allaient leur dire que les mutants ne se feraient plus traiter comme des citoyens de seconde classe.

Manifestants – pour le moment, des cordons de sécurité sont devant les gens entre la place centrale et le bâtiment. Environs vingt mètre sépare la manifestation de la porte principale.

Bobbi et Ash – vous êtes encore dehors. Vous pouvez rentrer et allez où vous voulez dans le bâtiment.

Confrérie – je vous laisse libre de vous organiser comme vous voulez, je vous fais confiance, je sais que vous n’allez pas abuser. Vous pouvez avoir accès à des tickets obtenus en ligne et vous pouvez avoir accès aux autres bâtiments autour qui sont fermés pour le weekend.

Note: en plus de l’entrée principale dans le bâtiment, il y a une entrée annexe, située à l’arrière qui donne sur la salle de repos et donne ainsi accès à la scène de l’amphithéâtre. Les agents de sécurité sont surtout présents devant le bâtiment. Il y en a deux à la porte principale, quatre qui sont devant les manifestants et deux autres à l’arrière de la manifestation. De plus, il y a deux agents de sécurité dans le hall à l’intérieur du bâtiment.

Prochain poste du MJ : aux alentours du 4 juin si les gens ont assez posté/relancé.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Charlie Todd-Morgan
Confrériste
♠ CLASSE & NOM DE CODE : 2 & Network
♠ EMPLOI : Hackeuse, squatteuse, confrériste.
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Mission - sous les pavés la plage   Lun 5 Juin 2017 - 21:59
Sous les pavés le réseau
Mission
#1


 

 

“- Par la calvitie de Magneto, c’est qu’ils ont presque un signe clignotant au-dessus de la tête à base de “la différence nous fait peur, mutants, blacks, gays, femmes et pokémons, tous ennemis de Dieu.”

Le minois de Charlie Todd-Morgan-Storm se déforma dans une grimace dégoûtée. C’était une caricature comme la jeune femme très déterminée, très proches des milieux subversifs du genre des hackers Rising Tide et membre actif de la confrérie des mutants en avait trop vu. Bande de sombres crétins. Ils manifestaient contre les mutants contre ils manifestaient contre la mariage pour tous, les vaccins, l’avortement, l’abolition de l’esclavage et la débauche que consistait ( évidemment ) les transports ferroviaires. Il serait fort avisé en 2017 de comprendre que le progrès se fera avec ou sans vous et que le mutant est l’avenir du prétendu homo sapiens qui ne sait pas voit plus loin que le bout de son nez.

Charlie, fiancée, trentenaire et mutante expérimentée bien dans ses converses était confortablement installée sur un siège de bureau relativement colossal. Le genre de truc qui tourne extrêmement bien sur ses roulettes ( car l’occupant habituel n’a jamais eu le temps dans sa vie pour de telles facéties ), en cuir ( actuellement salit par la tête sous sa semelle en plastique ) et posé devant un bureau en chêne massif avec stylo plume et sous-main de cuir noir inclu ( sur lequel était actuellement posé une tablette avec un clavier holographique déployé ). Tablette sur laquelle elle ne posait pas les yeux. L’angle de vue n’était pas un réel problème pour Network; Pourtant, si elle avait eu l’audace ( ce qu’elle ne ferait pas : flemme ) de se lever le popotin pour regarder par la fenêtre elle aurait vu un spectacle saisissant et qui la concernait au plus haut point.
Une manifestation devant le bâtiment, des pancartes agitées pour défendre ses droits - et cela réchauffait le coeur, parce qu’il y a quelques années, lorsqu’elle squattait des immeubles cradingues au milieu de junkies défoncés jusqu’à ne plus manier leurs pouvoirs, personne ne manifestait pour essayer de la protéger, elle et ses allèles de mutante. Sa mutation lui permettait d’avoir ses organes visuels directement en connexion avec les différentes caméras de sécurité du campus et smartphones des jeunes esprits rebelles. La blonde délavée mordillait le plastique de son gobelet de café à moitié vide en observant le spectacle qui défilait, écrans après écrans dans ses prunelles. Elle les haïssait. Leurs points de vue lui semblaient juste aberrant, pour elle qui par sa mutation vivait dans un futur qu’ils ne vivraient jamais assez bien vieux pour connaître. Elle n’avait rien contre les humains en tant que tels… mais elle refusait de se laisser brider ou ralentir par la majorité sénile. Elle ne parlait pas seule non plus, mais communiquait directement avec son équipe de confrériste, qu’elle gardait à l’oeil par leurs constantes vitales, leurs caméras embarquées, et les caméras pointées sur eux.

”- Tu es sûr qu’ils vont te laisser rentrer, Void ? Ils ont un gay-mut-dar ces gars là. ” Tentative pour rester l’esprit léger puisqu’elle s’était disputée avec son partenaire de mission, lui sur le terrain - Void. Juste avant de venir, et durant la rencontre de la Confrérie organisée dès les premiers tweets des mutants non engagés qui s’inquiétaient d’une telle conférence. La Confrérie n’était plus très unie depuis la Purge - certains avaient virés encore plus radicaux qu’ils ne l’étaient déjà ( ils ne verseraient jamais assez de sang pour être quitte avec ce qu’ils avaient subi en quelques mois d’horreur et de guerre civile ), d’autres refusaient et de se laisser marcher dessus, et de blesser des innocents.  Mais le vote avait été vers une perturbation au minimum. Ils ne pouvaient pas se laisser comme des dangers publics sans rien faire. Autant devenir des dangers publiques et leur rappeler qu’ils étaient dangereux. Ce n’était pas la solution, la partie rationnelle de Charlie en était consciente et avait adhéré aux propositions des plus modérés d’entre eux. Mais le simple fait qu’on puisse tenir une conférence comme ça aux Etats-Unis… d’accord, certains pensaient toujours “comment se protéger des noirs” et “les avocats rendent-ils nos enfants gays” mais c’était pas politiquement correct de tenir un meeting dans une fac sur le sujet.Au moins voir qu’il y avait toujours des gens qui pensaient qu’ils avaient des droits lui amenait un petit sourire sur son visage.

Petit parce qu’elle était un peu inquiète - confiante en ses capacités et en les siens, mais la Purge vous filait la paranoïa et des boutons. Elle leur avait obtenu des tickets d’entrée sans trop de soucis et était entré dans le système comme mâle blanc au Parlement. Elle glissa une main dans son paquet de chips, enfourna une poignée dans sa bouche et mâchonna avec enthousiasme bien que son regard soit toujours composé de données.  “Je compte six agents dehors, 2 dedans dans le hall, je cherche encore des angles pour l’arrière. Soyez prudents..” Depuis les multiples saignées et sacrifices dans leurs rangs avec la Purge, elle était très protectrice avec ses collègues, d’où sa présence presque sur le terrain.
© Gasmask


Progress depends on our changing the world to fit us. Not the other way around.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jared Kensky
Confrériste
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 • Worder
♠ EMPLOI : Couturier
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Mission - sous les pavés la plage   Dim 11 Juin 2017 - 13:11
Titre
Mission - Sous les Pavés
Patiente impatience
- Par la calvitie de Magneto, c’est qu’ils ont presque un signe clignotant au-dessus de la tête à base de “la différence nous fait peur, mutants, blacks, gays, femmes et pokémons, tous ennemis de Dieu.

Tu affiches un rictus amusé à l'entente de cette phrase prononcée par la hackeuse de la Confrérie. Cela sonne ridicule et totalement décrédibilisant pour le corps adverse, mais tu ne lui donneras certainement pas tord. C'est même tout le contraire. Il y a eu tant d'évolution au fil des millénaires, tant d'extinction de masse, de nouvelle créatures découvertes... et ces arriérés doivent comprendre qu'ils ne peuvent se battre contre la Nature elle-même. Ils tiennent tant à nager à contre-courant, mais c'est carpes imbéciles ne pourront jamais se transformer en Léviathan. Ces choses-là, c'est ce que vous êtes et bientôt, très bientôt, vous pourrez enfin le leur faire comprendre. Tu ne réponds cependant pas à ses propos, préférant laisser la réplique à quelqu'un d'autre. Non. Le spectacle à l'extérieur est bien plus éloquent que n'importe qu'elle discours. A plusieurs mètres de toi, une fourmilière bouge, s'agite et si tu grimaces à l'image grouillante que cela te donne, tu restes rasséréné par le fait que toute cette masse n'est pas là pour te rappeler ta phobie. Oh que non. Ils sont contre cette conférence, contre cette recrudescence des idées. Eux qui vous fuyaient ou vous crachaient à la figure il y a encore quelques années. C'est rassurant de constater que certains acceptent le changement. Tu grimaces à cette pensée. Elle te rappelle un vieux slogan moisi pour une campagne présidentielle risible. Tu as déjà trouvé la phrase adéquat, tiens. "Le changement,
c'est maintenant !"

Ouais, accrocheur.

Dans l'oreillette, tu entends la nerd poser une question à son acolyte, un dénommé Void. Tu ne sais pas très bien qui il est et tu peu en dire autant de la jeune femme. Tu n'as jamais eu l'occasion de leur adressé la parole et tu n'as passé cela comme une priorité. Tu les a rejoint il n'y a pas si longtemps que cela. Quelques temps après la fin de New York, ne pouvant plus attendre, ta haine envers ces insectes grandissant un peu plus à chaque manifestation contre vous, chaque débat, etc. Il est grand temps que tu te bouges les miches et que tu participes à vos libertés. Radical ? Probablement, tu ne t'en soucies guère, estimant que tu n'es pas le plus fanatique. Lors de votre "réunion", certains n'étaient pas chaud pour agir, pour rappeler à l'humanité votre potentiel dangerosité. Tu n'as pas fait partie de ce groupe-là, estimant qu'il n'est plus temps de vous cacher. C'est maintenant à leur tour de baisser la tête et de marcher à l'ombre.

- Je compte six agents dehors, 2 dedans dans le hall, je cherche encore des angles pour l’arrière. Soyez prudents...

Si tu étais seul, face à ton miroir ou dans ta douche, tu avouerais que tu es quelque peu nerveux, c'est ta première véritable mission et tu crains de faire une bévue mettant à mal votre équipe, voire la mission toute entière. C'est donc pour cela que tu te forces au plus grand mal, imaginant la conférence à venir comme tes nombreuses réunions avec ton banquier. Tu te souviens avoir mis beaucoup de temps à le convaincre de te fournir les fonds nécessaire pour ouvrir ta boutique, mais là n'est pas le sujet. Sortant de tes pensées, tu attends la décision des autres personnes sur le terrain pour voir s'il vaut mieux pour toi de passer par l'arrière ou l'avant, selon où ton don aurait le plus d'utilité pour votre plan.


QUE TOMBE LA NUIT
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bobbi Morse
SHIELD
♠ EMPLOI : Agent du SHIELD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Mission - sous les pavés la plage   Dim 18 Juin 2017 - 16:27
Sous les pavés, la plage

Une conférence intitulée « Mutants et Aliens comment s’en protéger », rien qu’au titre j’étais dégoutée d’un tel thème. Non mais on est au 21ème siècle on en a vu des choses. On a vécu des guerres on a survécu à des invasions grâce à notre cohésion, pas seulement les pays mais les habitants de la terre quel que soit leurs origines et leurs races.
Bref mon superviseur n’était pas venu me demander mon avis sur la question mais pour me demander de me rendre sur les lieux de manière discrète afin de prévenir un éventuel débordement pour lancer les équipes au plus tôt et éviter un carnage.
J’avais accepté la mission sans rien dire mon opinion n’avait aucun intérêt. On m’avait donné une boite contenant un billet pour accéder à la conférence, une série de cartes, de papiers d’identités et de badges pour me permettre d’aller un peu partout sans problèmes. Je commençais mes recherches sur les personnalités qui seraient présentes. Une demande avait été faite pour qu’une équipe inspecte les lieux avant mon arrivée et pour que quelques agents soient en appuis dans un bâtiment proche de la conférence. J’installais des alertes sur mon smartphone car les réseaux sociaux étaient une mine d’or d’information pour ce type d’évènements puis une fois prête, je pris mes affaires pour me rendre à l’aéroport.

Quelques heures plus tard je me trouvais sur place. Je portais un tailleur cintré avec un pantalon à pince qui me permettait d’être classe tout en pouvant me mouvoir correctement lors d’un combat en cas de besoin.
Je tenais une sacoche en cuir qui contenait le nécessaire de la parfaite petite journaliste version SHIELD. L’appareil photo photographiait, le dictaphone enregistrait mais il y avait des options supplémentaires du genre jet de gaz lacrymogène ou soporifique.
En marchant dans les allées de l’université, j’apercevais au loin une foule importante aux abords du bâtiment où allait avoir lieu la conférence. J’envoyais un message à l’un de mes coéquipiers pour l’informer de la situation.
Plus j’avançais plus j’entendais les protestataire de tous bords. Cela allait des simples pacifistes à des sympathisants de la confrérie qui s’affichaient librement. J’étais en face à une véritable poudrière qui ne demandais qu’à exploser. Je me demandais quand cela tournerait mal car il y aurait bien un moment ou une personne prononcera l’insulte de trop.

Me voilà au pied des marches du bâtiment. Certaines banderoles me dégoutaient en tant que femme, en tant qu’être humain devenue quelque chose de différent. Comment des gens qui avaient une certaine éducation pouvaient penser de telles horreurs.
Là je scrutais la foule à la recherche de visages connus mais pour le moment ce n’était que de simples passants. Je restais sur place quelques minutes pour jouer à la fausse journaliste en prenant des photos que j’envoyais à l’équipe d’analystes en espérant qu’ils repèrent ce que je ne pouvais voir.
Je regardais l’heure, il était encore un peu tôt pour que les personnalités arrivent. Les problèmes de se produiraient pas avant le début des débats nous en étions sûrs à 80%. Il était inutile que j’entre tout de suite car cela paraitrait louche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ash Westwood
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 01 / Curse
♠ EMPLOI : Assistante bibliothécaire / Se cache
♠ GIF : Que sombre le jour
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Mission - sous les pavés la plage   Hier à 19:28
Bloup
Sous les pavés la plage
Foule bestiale
Tu ne sais finalement plus si c'est une bonne idée pour toi de te rendre à cette espèce de conférence, écouter des gens des propos haineux à l'égard des gens comme toi. Secte voulant prêcher leur bonne parole. Mouais... Y'a pas de quoi fouetter un chat et, en temps normal, t'y aurais pas prêter la moindre attention et encore moins la moindre importance. Encore un ramassis d'arriéré qui ne sont pas capables d'accepter que toute chose puisse évoluer. Ils comprennent pas que des créatures puissent disparaître pour laisser place à d'autres. Non. Définitivement non. Leur mémoire courte et leur mauvaise foi ne leur permet pas de comprendre que l'homo sapiens sapiens puissent être la dixième extinction de masse. C'est triste pour eux, mais tu ne peux rien y faire. C'est pas toi qui ira leur expliquer tout ça.

Tu sais pas trop ce qui t'a poussé à sortir et venir écouter toutes leurs inepties. C'est ton jour de congé et t'avais pas envie de traîner chez toi. Alors t'as décidé de sortir de ta grotte et d'aller voir ce qui se passait à l'extérieur. Quelle stupidité on avait encore trouvé le moyen. T'es pas déçue, te marres-tu intérieurement. Tous plus idiots les uns que les autres. Y'a un peu de tout et t'as bien besoin d'une clope au bec pour rester maître de toi-même. T'as pas envie de te barrer manu militari et de paraître suspecte aux yeux des intolérants de service.

- Mort aux mutants !

Tu baisses le nez alors que tu passes à côté de celle qui vient de beugler ça. T'as tellement envie de lui refiler une maladie de tous les diables, mais tu te retiens à grand peine. Tu te fondre dans la masse et surtout pas te trahir. Alors tu préfères l'esquiver et t'éloigner d'elle, préférant plutôt te rapprocher de ceux qui ne ceux qui te cracheraient pas à la figure. Tu tires une latte, sachant que c'est ta dernière cloper avant de pénétrer dans le bâtiment, mais tu percutes quelqu'un et ta cigarette tombe au sol. Et merde, tu pouvais encore tirer encore un ou deux coups.

Sans mauvais jeu de mot.

- Merde ! Désolé. Z'avez pas d'cendres sur vous, j'espère !

Paraître sociable. Paraître Sociable. Paraître sociable.


QUE   SOMBRE   LE JOUR
Revenir en haut Aller en bas
 

Mission - sous les pavés la plage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» [Mission] Sous le feu des projecteurs.
» 7ème partie : sous les pavés de Marienbourg
» Zone ou quête loupée??
» [Mission] Maman, ya un monstre sous mon lit !
» Mission Sith : Un Tombeau sous l'Océan [ Accomplie ]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Long Beach-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Tommy & co
#1 l'Admin modèle & 17 rps (quand même)


Ashitaka Pan
#2 7rps et moisson des votes!


Gamora & Bobbi
#3 fatal serial rpgiste ! 6 rps !