Partagez | 
 

It's like we finish each other... governement conspiracy theories ! | Daisy & Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Charlie Todd-Morgan
Confrériste
♠ CLASSE & NOM DE CODE : 2 & Network
♠ EMPLOI : Hackeuse, squatteuse, confrériste.
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: It's like we finish each other... governement conspiracy theories ! | Daisy & Charlie   Dim 18 Juin 2017 - 10:39
It's like we finish each other... governement conspiracy theories !
♣ Statut du sujet :Privé ft Daisy br />
♣ Date du rp : Juin 2017

♣ Météo & moment de la journée : Chauuuuud

♣ Autre : Des précisions à apporter, comme par exemple le lieu du (début)
du rp si le forum est vague (comme habitations, reste du monde, des usa...)



It's like we finish each other... governement conspiracy theories !
Cha
feat.
Daisy

 

 

”- Oh, oh.”

Flûte et zut. Le genre de “oh oh”, si vous voulez tout savoir que vous n’avez pas envie d’entendre lorsque vous êtes en train de squatter un appartement inhabité. Encore moins lorsque vous êtes en train de euh. hacker le pentagone v.2 ( le tout neuf, celui qui ne se trouve plus dans une maison blanche construite par des esclaves, mais au coeur d’une tour high-tech dont l’ego et la taille rivalisait un peu trop avec ceux de monsieur Stark pour être présidentielle au goût de Charlie. Et cela venait de la part d’une blondinette qui vivait dans un loft payé par l’un des 4 fantastique lui-même ).  Donc, un “oh oh” de relativement mauvais augure échappèrent des lèvres de Charlie alors qu’elle était assise en tailleur sur un bureau abandonné, défoncé et bouffé par les rats.

Contextualisation ? Je vous en prie. Il était une fois deux femmes badass, intelligentes, drôles, séduisantes et incroyablement douées de leurs mains. Pour faire traîner leurs mains à une vitesse ahurissante sur des claviers, faire des moues assez moches mais très concentrées, en fonction de ce qui apparaissait sur leurs écrans et de leur quantité de caféine dans les veines. Taux de caféine dans les veines de Charlie : haut. Elle mordillait la paille de son café glacé vide depuis une bonne dizaine de minutes. Il fait une chaleur de plomb à Los Angeles, tout particulièrement dans cet appartement mal isolé - trop mal isolé, trop en ruine pour avoir été refourgué à la meute de new-yorkais qui s’étaient retrouvés réfugiés et sans domicile fixe dan la cité des anges. Plus exactement, les travaux de rénovation auraient dû commencer il y a quelques jours, mais Charlie avait modifiéle contrat pour avoir la paix quelques jours. Fomenter des attentats terroristes avec la confrérie et vérifier les agissements des organisations non officielles et du type pour lequel vous n’avez pas pu voter car vous étiez alors privé de droit comme le commun des homo sapiens… ça demande un minimum de logistique.

En l'occurrence : un endroit où poser ses fesses, son matériel, et conspirer loin des oreilles indiscrètes. Depuis … des mois, depuis l’élection présidentielle, Charlie mettait son nez où il ne fallait pas - SWORD, SHIELD, Avengers V2. Cela lui pendait au nez de dire oh oh à un moment où à un autre. Mais on pouvait être 1) une excellente hackeuse 2) une cyberpathe pour qui internet est un mode de pensée comme un autre, des fois on cale.  Alors on appelle une ancienne camarade pour lui demander si transgresser la loi et risquer une existence enfermée dans une prison de haute sécurité l’intéresse avant de passer demander un triple expresso à la barista la plus proche. Glacés, les expresso, Los Angeles avait tendance à la surcharger de courant avec la chaleur et l’abondance des panneaux solaires. Puis, quitte à être dans la merde, autant l’être avec quelqu’un membre d’une agence gouvernementale officieuse aux multiples ramifications hein ? Le président s’était servi de la Purge pour enfoncer le SHIELD, et de l’attaque de New York pour les dépoussiérer. Un sale opportuniste, et Charlie n’aimait pas sa tête. Ou le fait que son boss a elle se soit fait la malle pour lui cirer les bottes. Oh, ça non, la confrériste n’aimait pas - c’était homo superior, pas homo larbin.

Et hacker en compagnie de Daisy, et des Skittles posées sur la table, était fun. Même au moment où le oh oh fatidique franchit ses lèvres, elle avait un grand sourire dessus. Charlie tapota mentalement le bras de son amie - un frisson d’électricité statique parcourut Daisy, pour attirer son attention. Elles avaient fait une bêtise, ou touchaient au but puisque d’après les écrans holographiques que Charlie avait disposé autour d’elles indiquaient qu’un groupe d’hommes et/ou de femmes en tenues d’assault s’apprenaient à entrer dans leur bâtiment. ”- Si c’est ton équipe, je veux pas les rencontrer de nuit dans une ruelle… oh.” Ce dernier “oh”était différent. Perplexe. Intrigué. Possiblement fort excité dans le futur. Calculant leurs chances et les probabilités que cela arrive.

Dans un battement de coeur qui fit se charger ses cheveux d’électricité statique, Charlie se posa les vraies bonnes questions. Pourquoi les pingouins ont-ils des genoux et quel est le pouvoir hypnotisant des félins fluffy ?  Pourquoi n’étaient-elles pas dans le loft avec la Torche humaine pour les protéger accompagnée d’un blindage performant et une IA qui tenait à leur vie, plus la superbe machine à café moderne que Johnny avait offert à sa fiancée ? Pourquoi est-ce qu’elle apercevait derrière l’équipe d’intervention un individu costumé qui devait appartenir aux Avengers II ou quelque soit les nouveaux mutants/créatures/héros qui bossaient pour le SHIELD et/ou une autre organisation dont elle n’avait pas encore conséquene ? Possiblement capable 1) leur faire mal 2) d’être une preuve qu’elles étaient sur quelque chose ? Charlie joignit ses mains devant elle, un sourire ravi sur le visage, comme une gamine qui vient d'avoir du chocolat. ”- C'est nouveau ça, au moins. ” Et maintenant ? Et maintenant on court et on referme sa tablette sans se soucier de l’éteindre correctement ou de faire les mises à jour nécessaires ?

© Gasmask


Progress depends on our changing the world to fit us. Not the other way around.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Daisy L. Johnson
SHIELD
♠ EMPLOI : hackeuse & agent du SHIELD
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: It's like we finish each other... governement conspiracy theories ! | Daisy & Charlie   Mar 11 Juil 2017 - 17:15
Le « oh oh » de Charlie fut rapidement suivi de mon « et merde » sauf que ni l’une ni l’autre de ces expressions ne possèdent la tonalité habituelle que l’on s’attend à entendre quand deux gamines se font prendre la main dans le pot à cookies. Parce qu’une situation où les deux gamines sont toutes deux des hackeuses adultes (je n’ai pas dis matures) et que le pot à cookies est composé des plus gros systèmes informatiques secrets des États-Unis, rien ne peut être normal. Ou habituel. Ou même complètement sécurisé pour la peine.

Mon regard passe d’un écran à l’autre (merci Charlie pour les avoir mis à des emplacements stratégiques) et je me retiens de foutre une petite targnole à coup de paquet de Skittles à Charlie quand elle use son pouvoir sur moi. La vilaine. Non, en vrai, je dois avouer que je suis assez excitée à l’idée de voir ces gus en noir débarquer, peu importe qu’ils soient du SWORD, du SHIELD ou autre. « Non, c’est pas mon équipe ça. » Ce qui exclut plus ou moins le SHIELD, puisque Hill aurait au moins eut la décence de voir avec Coulson si j’ai encore décidé de foutre la mimine dans le pot à cookies (elle m’en a longtemps voulu pour la dernière fois et je ne tiens pas spécialement à mettre au défi ses menaces). « Mais le gars en collants me dit rien qui vaille. » Je réfléchis un instant tout en mâchant des Skittles, mon cerveau tournant à cent à l’heure alors que les derniers fichiers sur mon ordi viennent de se télécharger. Je ne jette qu’un demi-regard dessus, ne vérifiant pas si c’est ce qu’on cherche parce que ma décision est déjà prise. « Faut qu’on bouge. » L’ordi est fermé avec un claquement, les transferts sur clé terminés, lesdites clés cachées sur ma personne du mieux que je peux et me voilà me jetant presque sur mon sac à bandoulière. « Je veux pas faire ma chochotte, mais on va devoir se battre pour sortir de là, car ça m’étonnerais qu’on arrive à se la jouer ninja pour se barrer vite fait. Ils sont déjà dans l’escalier. » Comme nous le prouve l’écran de surveillance. Malgré le sérieux de mes paroles et l’urgence dans ma voix, je souris à Charlie. « Mais j’ai quand même envie de tester mes pouvoirs. Bon, ok, pas tester, j’ai eu l’occasion de les tester durant le fiasco de New York… » je frissonne rien qu’en y pensant. « J’ai appris deux trois nouveaux mouvements qui pourraient très bien se marier avec mes pouvoirs, alors autant voir ce que ça donne. » Mais je garde en tête l’anxiété d’un combat, la possibilité que ce soit mon dernier. Je n’ai pas oublié mon séjour à l’hôpital après m’être pris deux balles dans le bide à mes débuts dans le SHIELD.

Je m’approche alors de la fenêtre, réalisant très vite que de ce côté-là c’est mort. « On peut speeder dans le couloir pour atteindre l’escalier de secours à la limite. Sauf qu’on risque de croiser ces foutus nazgûl en chemin… » Une fois mon ordinateur dans mon sac, je passe ce dernier par-dessus mon épaule avant de surveiller la porte d’entrée. Je glisse ensuite ma main sur le sol, fermant les yeux en essayant de percevoir les vibrations de chacun. « Ils sont une quinzaine sans compter le mec en collants. » Puis je m’approche de Charlie. « Bon alors Pikachu, t’as une autre idée ? Ou on se la joue Speedy Gonzales ? Parce que je pense pouvoir les retenir un peu avec mes pouvoirs, mais je risque de faire effondrer tout le bâtiment. Ou de faire un trou dans les murs, si je les repousse. » Les vibrations de l’air sont les plus faciles à contrôler, alors ça devrait aller, du moins pour nous. Je rafle ensuite le reste des Skittles de la table, fourrant le tout dans ma bouche et me retrouvant donc à mâcher avec des joues de hamster. « Bah quoi ? J’allais pas les sacrifier au dieu de la poussière… »

code by sixty





Heroes aren't always the ones who win. They're the ones who lose sometimes. But they keep fighting. They keep coming back. They don't give up. That's what makes them HEROES
Revenir en haut Aller en bas
 

It's like we finish each other... governement conspiracy theories ! | Daisy & Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)
» Melodie. (FINISH 1oo%)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: South Los Angeles-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !