Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

A nice walk with you [pv. Tommy Strange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
♠ GIF :
MessageSujet: A nice walk with you [pv. Tommy Strange]   Sam 22 Juil 2017 - 15:08
A nice walk with you
♣ Statut du sujet : Privé ft. Tommy Strange

♣ Date du rp : Présent, Juin 2017

♣ Météo & moment de la journée : Début de l'après-midi, il fait chaud et humide avec quelques nuages.





 

 
A nice walk with you

 
 Tommy & Brunnhilde
 

Don't walk behind me; I may not lead. Don't walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend. ▬ A.C.
Qui ça pouvait bien être celui-là encore ? À vrai dire, y’avait pas mal d’humains qui traînaient dans les parages depuis que le camp Asgardien avait ouvert ses portes aux alentours de Los Angeles. Les chercheurs et les historiens venaient prendre des notes, poser des questions pour leurs dossiers. Il y avait aussi les simples curieux intrigués par tout et n’importe quoi, se poussant même lorsqu’ils croisaient un Asgardien faisant plus des deux mètres de haut de peur de se faire écraser par leurs carrures massives. Et enfin ? Quelques superhéros en relations amicales avec les dieux Nordiques. Ceux qui avaient participé au raid sur Asgard par exemple. Ou ceux qui aidaient à l’entente entre les gens de la Terre et ceux d’une autre planète. Voilà ce que se disait le forgeron. Mais c’était la première fois qu’il voyait un énergumène pareil. Le forgeron asgardien avait même arrêté de frapper de son marteau le bout de fer encore rougeoyant pour dévisager l’humain aux lunettes et au sourire un peu intimidé. Bien qu’il ne semble pas bien effrayé d’être là. C’est vrai que les humains curieux avaient tous le même air ahuri avec des étoiles dans les yeux. Mais lui non, c’était un peu comme s'il était chez lui.

« Et vous lui voulez quoi à Brunnhilde au juste ? » Grondait un peu le forgeron de ces petits yeux noirs, la voix grave, abimée par les fumées des forges. L’air bourru, pourtant ce n’était pas un mauvais bougre. Mais il se méfiait des étrangers. Il avait entendu par des humains possédants une grande force que certains de leurs congénères n’étaient pas vraiment très contents de voir des extraterrestres vivre si près de chez eux. Ou tout simplement parce qu’ils n’avaient rien à faire sur la même planète que la leur. Chacun pour soi et Odin pour tous comme il dirait bien. Mais ce n’était pas vraiment le sujet de conversation. C’était plutôt qu’il voulait savoir comment l’humain devant son nez connaissait la Valkyrie. Enfin ce n’était pas vraiment ces affaires de toute manière, c’était une grande fille qui pouvait se débrouiller toute seule. « Hmpf. Elle doit être dans le camps, je suppose. Continuez tout droit, vous tomberez sur la place principale. » C’est qu’il supposait bien en plus parce que voilà que, se détachant de la masse, une grande femme blonde s’approchait d’un pas assuré en leur direction. Levant même un bras pour se faire voir :

« Tommy ! » Baissant de nouveau sa mimine, elle accélérait le pas pour rejoindre le forgeron et surtout son ami. Une fois à sa hauteur, elle se baissait très légèrement pour venir prendre dans ses bras le jeune mutant et le serrer avec une certaine force. Tout en faisant très attention à ne pas lui briser les côtes par inadvertance naturellement. Elle se détachait de lui avant de s’adresser à l’Asgardien. « Ne fais pas attention à Thormon. Il est grognon, mais c’est l’un des meilleurs forgerons de tout Asgard. » « Le meilleur tu veux dire Valkyrie. » « Oui, bien sûr, pardonne-moi. » Elle lui offrait un clin d’œil amusé avant que le grogne ne retourne à son fer brûlant et Brunnhilde sur son mutant sirène. Un visage familier enfin dans le camp et non plus ces vieux Asgardiens prêt pour la nouvelle bataille qui les attend très prochainement. Elle se poussait très légèrement pour inviter Tommy à venir la suivre à travers les tentes, un léger silence s’installant entre eux pendant quelques mètres avant que finalement Brunnhilde ne reprenne la parole. « Je suis contente de te voir. La dernière fois… C’était un peu compliqué. »

Elle avait dû discuter avec Loki, le fils mal aimé d’Odin avait même lancé un sortilège sur son pauvre ami pour qu’il aille batifoler plus loin avec Stephen. Enfin ce n’était pas le meilleur moment en vérité. Ils avaient de quoi discuter tous. Surtout sur le danger potentiel que pouvait représenter Amora, juste assez pour que le Loki vienne lui en parler directement. Il connaissait assez la haine que pouvait ressentir Brunnhilde à son égard, c’était un secret de polichinelle. « Je m’excuse pour le comportement de Loki. » Et pour le sien aussi. Elle lui offrait un sourire désolé alors qu’ils continuaient de marcher à travers les allées du camp avant d’arriver au centre de celui-ci, les cuisiniers déjà au front pour préparer les repas de la journée. « Ça te dit que je te fasse visiter pendant que l'on discute ? On finira par ma tente pour se reposer un petit peu. ».
©BESIDETHECROCODILE





The woman who destroyed armies
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MessageSujet: Re: A nice walk with you [pv. Tommy Strange]   Mar 22 Aoû 2017 - 17:56





“A nice walk with you”

...

Tommy était partie après avoir déjeuner, laissant Stephen a ses méditations ou autres occupations de Sorcier Suprême pour se rendre au campement des Asgardiens, avec l’idée de retrouver Brunnhilde. Il avait l’envie pressante de la retrouver, afin de pouvoir passer un peu de temps avec elle : un peu plus que lorsqu’il y avait eu le banquet post-sauvetage, pour tout avouer. Lorsqu’il y repensait, il rougissait jusqu’aux racines en se remémorant son comportement… Et comment la soirée s’était rapidement terminé au Sanctum Sanctorum. Ce n’était pas comme si, en plus, ils étaient revenus de leur voyage de noces peu de temps auparavant – et il n’était absolument pas en période de « chaleur ». Il soupçonnait Loki – on le lui avait affirmé, même – d’avoir enchanté le breuvage qu’il lui avait fait boire et qui avait conduit à le rendre totalement incontrôlable sentimentalement parlant. Il ferma les yeux pour chasser tout ça de son esprit, parce que même s’il avait largement apprécié cette soirée, il ressentait tout de même une gêne terrible et une certaine honte vis-à-vis de son amie. C’est pourquoi il venait à la fois pour s’excuser, et prendre de ses nouvelles.

Il avait avancé un peu au hasard entre les tentes et les habitations, errant à travers le campement à la recherche de la grande Valkyrie d’Odin. Au bout de quelques minutes, il tomba sur un (sur le ?) forgeron du campement, et lui demanda poliment s’il savait où il pourrait trouver Brunnhilde. Il avait gardé ses lunettes sur son nez, et souriait timidement. Ses joues étaient également légèrement empourprées, surtout lorsque l’homme lui demanda ce qu’il voulait à Brunnhilde. Il ne ressemblait pourtant pas à une groupie, et n’en était de toute manière pas une. Une partie de lui voulait bomber le torse, se gonfler de fierté et annoncer qu’il était de toute manière marié, et pas à n’importe qui, à ça non : au Sorcier Suprême. Mais la part la plus importante de sa personnalité l’empêchait de s’en vanter, quoi que cela ne soit pas trop dur à remarquer. Surtout si on l’avait vu au festin. Il se racla légèrement la gorge, lorsque le forgeron repris la parole pour lui indiquer un endroit où il croiserait certainement la blonde guerrière : mais celle-ci fut plus rapide, et Tommy répondit à son bas levé par un signe de la main, rayonnant. Il avait l’impression qu’on devait sans cesse le sortir de « mauvais pas », et cela ne le dérangeait pas plus que cela, quand il n’avait pas l’impression d’être un poussin que l’on devait couver.

Lorsqu’elle arriva à sa hauteur en se penchant légèrement pour le prendre dans ses bras, le mutant se hissa sur la pointe des pieds pour glisser ses bras autour du cou de la guerrière et l’enlacer avec un petit roucoulement satisfait. Elle faisait décidément partie des personnes qu’il appréciait le plus et qu’il adorait voir. Il la relâcha lorsqu’elle en fit de même, ne voulait pas plus que cela se retrouvé pendu à son cou. Il avait déjà eu son lot de ridicule au milieu de ce campement, il ne tenait pas à ce que cela empire. Il rit légèrement, doucement pour ne pas risquer de vexer qui que ce soit, aux paroles de son amie, et adressa un grand sourire à ce Thormon avant qu’il ne retourne à son activité et que Brunnhilde ne l’invite à lui suivre. Tommy se sentait soudainement plus détendu et heureux maintenant qu’il avait trouvé la femme, et un léger silence qui n’avait pas grand-chose de gênant s’étira dans l’air avant que Brunnhilde ne vienne le briser. Et le visage du mutant s’empourpra férocement.

« Oh non, c’est moi qui devrait m’excuser… J’ai été, hum… »

Terrible. Il avait été terrible. Il s’était senti comme s’il aurait pu faire l’amour à Stephen dans l’une de ces tentes malgré la population présente dans le campement, et il se sentait diablement gêné par ça. Il était d’un naturel assez pudique, même s’il pouvait se montrer câlin et tactile avec Stephen, il n’outrepassait jamais les limites du raisonnable et de la bienséance. En y repensant, il avait l’impression d’avoir piétiné allègrement cette limite, et se surprit à jouer avec son alliance, légèrement anxieux. Il prit une inspiration pour oublier tout ça – après tout, personne ne lui avait réellement fait de remarque et peut-être son comportement était-il passé plus ou moins inaperçu au milieu des festivités. Peut-être, sans doute, y avait-il eu pire. Il se détendit et hocha la tête en retrouvant un grand sourire :

« J’adorerai visiter !  Je n’ai, hum, malheureusement pas vraiment eu l’occasion de pouvoir explorer les lieux, la dernière fois. » Oh, il avait voulu, mais pas de la bonne manière, et la seule chose que Stephen avait bien voulu lui faire explorer avait été le Saint des Saints, comme s’il ne le connaissait pas déjà : décevant. « Tout va bien, d’ailleurs ? Vous ne manquez de rien ? » Il s’inquiétait sincèrement pour son amie, qu’il n’avait plus l’occasion de voir tous les jours. Il ne perdit ni son sourire ni sa bonne humeur, mais il annonça d’une voix légèrement plus basse avec une touchante sincérité : « Ça me manque de ne plus te voir à la maison, même si je sais que tu dois avoir fort à faire ici. »


HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
♠ GIF :
MessageSujet: Re: A nice walk with you [pv. Tommy Strange]   Jeu 7 Sep 2017 - 23:02

 

 
A nice walk with you

 
 Tommy & Brunnhilde
 

Don't walk behind me; I may not lead. Don't walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend. ▬ A.C.
Un sourire amusé parcourait les lèvres de Brunnhilde lorsqu’elle vit l’air gêné de Tommy. C’est vrai que Loki n’avait pas eu de peine -ni hésiter- une seule seconde à trafiquer la boisson de son ami et petit ami de Strange pour les envoyer roucouler ailleurs et loin d’une conversation capitale. Pour les deux Asgardiens en tout cas. Enfin, il fallait oublier le dieu fourbe pour le moment, elle préférait profiter quelques instants de sentir son ami contre elle. Profiter de son affection et de sa présence avant de se redresser pour le relâcher. Elle lui offrait un petit sourire avant de retourner à sa discussion avec lui tout en marchant à ses côtés. Une main sur la garde de son arme, Brunnhilde écoutait attentivement les propos de Tommy. « Non vraiment Tommy. Loki est juste comme ça. Il ne faut pas y faire très attention… Et puis dans le fond, Stephen devait être très content. ». La grande blonde eut un clin d’œil complice, pour voir le mutant rougir un peu plus. La faisant rire sans aucune pudeur face à la gêne de son ami. Elle adorait taquiner cet humain, certainement beaucoup trop gentil pour son propre bien.

Voyant son grand sourire, elle fit un petit geste de la main pour l’inviter à suivre sa direction et son pas à travers le camp. Elle ne pouvait plus s’empêcher de rire dès à présent. Bien sûr qu’il avait eu envie de visiter le camp et de profiter de la fête, mais il avait mené un autre genre de fête que Brunnhilde pouvait tout à fait comprendre pour sa part. Autour d’eux, des tentes abritant principalement les artisans en tous genres. Après les forgerons, il y avait aussi les charpentiers dans un autre secteur, et avec Tommy ils passaient devant les tisserands entrain de travailler les fils de gestes mécaniques et surtout très experts dans ceux que s’affairaient au travail. Brunnhilde saluait quelques personnes d’un signe de main ou d’un sourire. Parfois même d’une exclamation suivit du prénom de ladite personne qu’elle connaissait. Après quelques minutes, la place principale du camp fut enfin en vue. Elle détournait la tête pour écouter un peu plus attentivement son invité alors qu’ils traversaient la place tranquillement. « Oh non ne t’en fait pas pour nous. La vie s’organise au mieux ici. La magie nous permet de vivre dans des tentes qui sont magiquement équipés et très confortables par exemple. ».

Elle expliquait en parlant de ses mains alors qu’ils s’enfonçaient dans une nouvelle allée pour se diriger toujours dans le petit chez-soi de Brunnhilde. « Concernant la nourriture, nous nous en sortons aussi. Entre ceux qui sont assez civilisé pour aller trouver ce qu’il faut en ville plus des aides de l’Etat de votre pays… Oui. Nous mangeons à notre faim. ». Elle posait une main réconfortante contre le dos de Tommy alors qu’ils continuaient de marcher ensemble alors qu’ils n’étaient plus qu’à quelques pas de sa tente. Elle s’arrêtait tout devant pour s’occuper de l’écouter plus attentivement. Un petit sourire apparut sur son visage avant de secouer la tête pour rassurer le mutant, posant une main sur l’épaule de Tommy.  « Moi aussi ça me manque de ne plus te voir aussi souvent. Mais je n’habite pas si loin que ça. » Un petit clin d’œil plus tard, elle l’invitait à entrer dans la tête pour passer à sa suite. « C’est vrai qu’il y a toujours quelque chose à faire dans les parages. Mais ne t’en fais pas, j’ai toujours du temps pour toi. Ça me fait vraiment plaisir de te voir ici. C’est simple mais je t’en prie, fais comme chez toi. ».

La tente comptait deux pièces. La principale dans laquelle ils étaient, la plus grande des deux. Comportant un sol confortable, une table avec quelques sièges ; des documents éparpillés ici et là. Et le plus important sur un meuble : de l’alcool avec des verres, prêt pour le service. La grande blonde adorait s’offrir un moment de repos une fois la nuit tombée pour boire son verre en paix. Séparée avec des draps de la tente, la pièce du fond abritait le lit de Brunnhilde, un coffre avec des habits et naturellement un lieu pour se laver en toute tranquillité. « Puis-je t’offrir quelque chose à boire ou à manger ? Et installe-toi. C’est très modeste par rapport à chez vous, mais c’est la vie dans une tente. » Elle ne s’en plaignait pas. Au contraire, elle aimait aussi cette vie un peu a la sauvage. Cela lui redonnait presque une seconde jeunesse. Elle se servait alors un verre de cervoise en lui tournant le dos, attendant sa commande. « Comment va Stephen ? Vous supportez la vie sans m’avoir dans vos pattes à ouvrir la porte quand il ne faut pas ? ».  
©BESIDETHECROCODILE





The woman who destroyed armies
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MessageSujet: Re: A nice walk with you [pv. Tommy Strange]   Lun 9 Oct 2017 - 18:28





“A nice walk with you”

...

Maintenant qu'il était de retour ici, Tommy pouvait observer le campement d'un œil vif. Outre les légers problèmes qu'il ait pu rencontrer la fois précédente, le fait qu'il y ait bien moins de monde lui permettait également de mieux profiter de sa visite. Le mutant sourit doucement, rassuré, mais l'aurait sans doute plus été si son amie n'avait pas fait de sous-entendus avec ce petit clin d'œil complice qui garda ses pommettes bien rouges, si ce n'est plus. Et elle rit, lui arrachant finalement un léger sourire amusé ; il n'y avait rien de méchant, elle aimait le taquiner et, comme d'habitude, il tombait dans le panneau.

« Oh, ça, pour être content... Je pense que oui, il n'est pas agoraphobe, mais, hum, tu le connais... » fit-il en se raclant la gorge.

Pas sûr que Wong ait partagé leur joie de la soirée, cela dit : Tommy ne savait toujours pas comment il était rentré de la soirée, où Stephen et lui l'avait honteusement abandonné. Cela dit, il n'en avait pas été réellement outré, ayant échappé à un spectacle qu'il aurait préféré ne pas voir, de toutes manières. Il esquissa un grand sourire en emboîtant le pas de la grande blonde, qui riait encore de lui ; il sentait que son petit manège n'allait pas être oublié si facilement. Ce serait un évènement à ranger avec la fois où il s'était retrouvé nu sur le pont de Brooklyn, le soir de Noël... Il secoua la tête pour chasser ses pensées, observant plutôt les tentes des artisans autour d'eux. Ses parents seraient fous, s'ils savaient. Et s'ils étaient plus jeunes, ils auraient pris le premier avion, non pas pour rendre visite à leur fils, mais pour venir vivre au milieu des Asgardiens.

« J'en suis rassuré. » répondit-il avec un sourire. « Parce que, tu sais que si vous manquiez de quoi que ce soit... Je serai ravi de pouvoir vous aider d'une manière ou d'une autre, et je suis certain qu'il en va de même pour Stephen, même s'il ferait le grognon. »

Il hocha la tête avec un sourire tendre et un regard entendu. Pas certain qu'elle fasse appelle à eux s'ils manquaient d'un peu de quelque chose, mais au moins, il ne serait pas dit qu'il n'ait pas proposé. Tommy se laissait guider et expliquer avec joie, la main de son amie dans son dos évitant (sans le vouloir) qu'il ne s'attarde trop, jusqu'à ce qu'ils arrivent devant la tente de cette dernière.

« Oui, c'est vrai que tu n'es pas si loin que ça. Et que ce n'est qu'à une poignée de seconde quand on a la chance d'avoir un Sorcier Suprême qui veut bien faire le déplacement. »

Tommy pouffa un peu, et entra dans la tente lorsqu'elle l'y invita, avec un grand sourire attendri. Il ne voulait pas voler trop de temps à Brunnhilde, mais son amie lui manquait et il ne pouvait imaginer se contenter d'un petit « Bonjour ! Ca va ? » de cinq minutes avant de repartir. Pas alors qu'il revenait d'un mois de voyage de noces et qu'il ne pouvait plus la voir tous les jours puisqu'elle n'était pas chez eux : il comptait bien en profiter un peu. La prochaine fois, il demanderait certainement de l'aide à Wong pour faire beaucoup de biscuits, ou de pain d'épice, et les offrirait aux Asardiens, même s'il doutait de pouvoir en faire assez pour tout le monde. Ce serait déjà bien. Et puis, il avait cru voir Brunnhilde et Wong arriver ensemble à la fête après la cérémonie de leur mariage... Un léger sourire flotta sur ses lèvres mais il chassa rapidement ses pensées : il gênerait ses amis plus qu'autre chose s'il essayait de jouer les entremetteurs et de les pousser dans les bras l'un de l'autre, alors qu'ils n'en avaient pas envie, ou bien qu'ils étaient tout à fait capable d'y parvenir tout seul s'ils le voulaient.

Le mutant laissa son regard se promener dans la tente avec un léger sourire. Etrangement, il trouvait que cela correspondait bien à la Valkyrie. Comme elle le lui avait fait remarquer, l'intérieur était "simple" (en même temps, il s'agissait d'une tente), mais elle avait l'air douillette et confortable. Ca ne le gênerait pas de vivre dans une tente comme celle-ci, pas après avoir vécu plusieurs mois dans la cabine de son bateau avec une cabine nettement moins douillette. Il finit par se diriger vers un siège pour s'y asseoir avec un sourire :

« Tu as quelque chose de non-alcoolisé ? N'importe quoi fera l'affaire. » il esquissa un sourire amusé en rajoutant : « Stephen n'aimerait pas que je boive alors que je rentre en voiture. Tu le connais, il le saurait de toute manière, et je ne tiens à l'inquiéter... Et bon, d'accord, vos alcools sont tellement forts ! »

Il rit doucement avant de lui lancer un regard pétillant. Il n'avait pas tant l'habitude de boire que ça, alors l'alcool asgardien aurait certainement des effets fulgurants sur lui, autant éviter ça. Si Brunnhilde n'avait que de l'eau, il saurait s'en contenter : il adorait ça, d'une manière ou d'une autre, après tout.

« Oh, Stephen va bien. C'est un peu étrange d'être à présent marié et de ne plus t'avoir, mais... On survie. Tu n'es pas loin, de toutes manières, comme tu dis. » il sourit un peu, avant de rajouter : « Je suis vraiment heureux avec lui, et content d'être un mari comblé. » il pouffa un peu, et secoua la tête avant de demander d'un air taquin : « Et toi ? Tu n'as personne en vue ? »



HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
♠ GIF :
MessageSujet: Re: A nice walk with you [pv. Tommy Strange]   Jeu 2 Nov 2017 - 12:08

 

 
A nice walk with you

 
 Tommy & Brunnhilde
 

Don't walk behind me; I may not lead. Don't walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend. ▬ A.C.
La douceur et la timidité de Tommy détonnait complètement avec l’ambiance du camp. Ça braille, ça s’engueule, ça rit très fort, bref, c’est un chef-lieu Asgardiens avec beaucoup trop de vie. Au moins, être bien caché dans une tente lui permettait d’être certainement plus à l’aise et Brunnhilde un peu plus détendu. Pas qu’elle soit vraiment dans l’état d’esprit inverse en général, c’est juste que c’était une ambiance si particulière et parfois trop familière ; cela lui prenait beaucoup trop d’énergie de calmer ces petits guerriers avec leurs haches et leurs épées pointues. En tout cas, pour passer à autre chose, son ami lui, semblait rayonnant de bonheur et de sérénité. Elle le savait tout juste revenu de sa petite lune de miel et vu son sourire, elle ne doutait pas un instant qu’il avait dû passer un merveilleux moment. En toute honnêteté, Brunnhilde ne pensait pas un jour voir Stephen aussi amoureux ni même aller jusqu’à épouser cette personne. Il pouvait être un personnage assez sombre et complexe malgré toutes ces qualités, ces défauts rivalisaient sévèrement pour faire un bon contrepoids.  Passons cela, Brunnhilde ne peut que sourire lorsqu’elle se sert le premier verre et refermer la bouteille.

« J’avais oublié ce petit détail oui. » Elle fouille dans les quelques bouteilles qu’elle possède avant d’attraper du lait pour en verser dans un gobelet en toute tranquillité. « Tu vois, si vous aviez des pégases, vous pourriez rentrer en toute sécurité. » Un rire s’échappait de ses lèvres avant de se tourner vers lui, venant faire glisser tranquillement le gobelet remplit de lait pour lui mettre sous le nez. A son tour, elle s’avachit sur un siège juste à côté, pour lui faire pratiquement face, avec son flegme habituel. Une jambe sur l’accoudoir, buvant un verre avant de le reposer pour garder le bras sur l’autre accoudoir. A savoir si elle n’aurait pas, un jour une scoliose à force de se tenir n’importe comment ; mais que voulez-vous, elle était à l’aise ainsi. Souriante à la réponse de Tommy, elle était rassurée. Après tout, elle n’avait rien à faire chez un couple marié et comblé. Même si Wong devait bien le supporter. Elle était certaine, le jour où elle avait annoncé son futur départ, Wong lui mimer des lèvres un « traitresse » très faux naturellement. Wong aimait vivre avec eux alors que la Valkyrie y soit ou pas, ça lui faisait au final, moins d’inquiétudes.

« Moi ? » Elle arquait un sourcil, avant de secouer la tête. « Tous des ivrognes et une belle bande bras cassée. Enfin, après, un peu d’alcool, une belle barbe et un charme certains, je ne dirais pas non. » Elle offrait un clin d’œil tranquille et complice à Tommy. Bien que n’ayant jamais totalement retrouvé l’amour de sa vie comme Sigmund, on ne pouvait pas dire que Brunnhilde ne savait pas s’amuser. Un peu de bons temps, ça ne pouvait pas faire de mal et cela avait un délicieux effet reposant sur tout son corps. « Pauvre Wong, je ne sais pas s’il s’est remis de la soirée du mariage… » Rien que d’y penser, elle ne pouvait pas s’empêcher de pouffer un peu débilement. La Valkyrie était… collante. Terriblement lorsqu’elle avait bu. Et sans pour autant être en désir de chercher un compagnon ou une compagne pour la nuit, elle se mettait simplement à aimer les gens et à les garder auprès d’elle. Elle boit une nouvelle gorgée de bière et pointe son ami, un faux air en colère sur le visage. « Et non, même si Wong est gentil et à un magnifique crâne, ce n’est pas mon genre. »

Certes, il y avait l’ami de Rhil, le témoin du mariage. Un certain Tips qui n’arrêtait pas de la coller -surtout là pour aider les Asgardiens- mais qui avait la fâcheuse tendance à lui coller aux bottes et à lui sourire comme jamais avec son immense sourire naturel grâce à ces cicatrices. Pretty face qu’elle l’appelait. « Après, l’ami de ton ami Rhil, celui aux cheveux blancs et à la cicatrice sur le visage… Il est intéressant. »
©️BESIDETHECROCODILE





The woman who destroyed armies
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MessageSujet: Re: A nice walk with you [pv. Tommy Strange]   Dim 12 Nov 2017 - 19:50





“A nice walk with you”

...

Après avoir été ensorcelé, Tommy ne tenait pas à être totalement ivre dans le campement. Quelle réputation allait-on lui faire, après ? Autant éviter de se ridiculiser une fois de plus, et restons raisonnable. Et puis, au-delà du fait de craindre de se montrer une nouvelle fois parfaitement ridicule, il conduisait. Et même s’il n’avait bu, disons qu’une bière humaine, Stephen n’aurait sans doute pas apprécié : alors une bière ou il ne savait quel alcool Asgardien ? Certainement pas, voilà qui était absolument hors de question. Les paroles de la guerrière lui arrachent un léger rire, et il se penche en avant pour lui confier doucement :

« Ah, c’est vrai ! Mais, tu sais, même si j’adore tous vos truc magique, mystique ou vintage… Je reste un homme simple, j’aime bien ma petite voiture de personne normale sans pouvoir ni origine extra planétaire ! » pouffa-t-il légèrement avant de s’enfoncer à nouveau dans son siège.

Il la remercia pour le verre de lait, en la regardant s’asseoir n’importe comment. Ça avait toujours eu le don de faire rouler les yeux de Stephen vers le ciel mais ça l’avait, lui, quelque part, toujours beaucoup amusé. D’un côté, il y avait la Valkyrie droite, fière, et de l’autre… Brunnhilde, « juste » Brunnhilde. Bru. Après avoir répondu à ses questions à propos de Stephen et d’eux en général, il lui demanda à son tour si elle avait quelqu’un en vue. Non, Tommy ne cherchait pas à caser son amie (quoi qu’il aurait adoré qu’il y ait quelque chose entre elle et Wong), il était simplement curieux. Et prêt à passer une annonce et à trier les prétendants. Le jeune océanologue gloussa discrètement en s’enfonçant à nouveau dans son siège, prenant une nouvelle gorgée de lait.

« Tant que ce n’est pas de la barbe de Stephen ni de son charme qu’on parle… Il y a quand même peu de monde qui ne porte pas de barbe ici, j’ai l’impression ! »

Ah, quelque chose que Tommy ne ferait jamais. Boire et baiser. Enfin, si : avec Stephen. Et il l’avait certainement déjà fait avec Brittany mais il préférait oublier. Non, il voulait dire, « boire et baiser n’importe qui ensuite » ; il n’était pas comme ça, il ne l’avait jamais été, il ne le serait jamais. Et puis, à présent, il valait mieux qu’il ne le soit pas. Le mutant sirène préféra oublier tout ça, et secoua légèrement la tête comme pour en chasser toutes ces images moches. En fait, Brunnhilde s’en chargea à sa place, et de fort belle manière : Tommy rit immédiatement en reposant son verre sur la table pour éviter d’en renverser le contenu partout.

« C’est bien vrai ! Bah, je ne pense pas que ça lui ait déplu, tu sais. Bon, je crois qu’il a toujours en travers le fait que Stephen n’ai pas sauvé sa fiancé, à l’époque… Il m’a raconté ça un soir où Soulmate était absent et qu’il avait un peu bu, mais… Comment ça, pas ton genre ? » demanda-t-il d’un air à la fois faussement outré et faussement déçu, une main posé théâtralement sur son cœur comme si elle venait de le lui embrocher : « Moi qui pensait qu’il allait oublier toute cette histoire dans les bras d’une grande guerrière blonde, ah, tu m’assassines ! »

Il rit de bon cœur, avant de se redresser dans son siège – il s’était laissé glisser pour accentuer le côté dramatique de sa performance – et secoua la tête pour se calmer en reprenant son verre. Et pour écouter sa belle dame avec une attention toute particulière, un léger sourire flottant sur ses lèvres.

« C’est vrai ? Dis donc, toi aussi tu aimes les vieux, Bru ? Enfin, je dis ça mais c’est que tu parais fringante comme une jeune demoiselle, tu sais ! » il termina tranquillement son verre, réfléchissant quelque peu. « Je ne le connais pas bien, mais si c’est un ami de Rhil, il est forcément… Bien, non ? Je n’ai pas trop eu l’occasion de lui parler, malheureusement. C’est un rendez-vous, que tu veux ? Je peux t’arranger un date. » son œil pétillait de malice mais, si elle lui disait oui, ma foi… Il se débrouillerait pour lui arrangeait ça ! Mais à part ça, non, Tommy n’essayait pas du tout de caser Brunnhilde.

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Revenir en haut Aller en bas
 

A nice walk with you [pv. Tommy Strange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Les mondes connus :: Camp Asgardien-