Partagez | 
 

Summertime sadness (Jean Grey & James Howlett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
James Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : The Wolverine / Classe 5
♠ EMPLOI : Professeur à L'Institut Xavier
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Summertime sadness (Jean Grey & James Howlett)   Dim 6 Aoû 2017 - 11:29
Summertime sadness
♣ Statut du sujet : Privé

♣ Date du rp :présent

♣ Météo & moment de la journée : Fin de journée, ciel dégagé, quelques 20 degrés.

♣ Autre : /




Summertime sadness

Jean Grey & James Howlett


Logan avait envie d’être n’importe où sauf ici. Derrière ses lunettes de soleil, il observait la plage de sable fin et l’étendue bleue de l’océan. Une légère brise faisait danser sa chemise blanche dont les manches étaient retroussées jusqu’au coude. Assis à un bar où se produisait un groupe comme on pouvait souvent le voir dans la cité des Anges, le canadien n’était malheureusement pas là pour le plaisir.

Il avait eu une information qu’il refusait de croire, mais qu’il se devait de vérifier. Dix ans plus tôt, il avait pris une vie, celle de quelqu’un qui lui était chère mais qui se devait de périr. C’est ce qu’il se disait, au plus noir de la nuit, quand ses souvenirs remontaient à la surface et qu’il ne pouvait plus dormir, en sueur et haletant. Dix ans avaient passé depuis la bataille d’Alcatraz et lui, n’avait à peine pris que quelques cheveux blancs. Dix ans qu’il avait tué Jean Grey, perdue dans la puissance du Phénix Noir.

C’était un ancien de l’Institut qui l’avait rencardé.  La belle rousse aurait été aperçue dans Los Angeles, sans pouvoir et probablement amnésique. En entendant ce conte, le mutant s’était esclaffé, hilare de cette histoire à dormir debout. Il n’avait cependant pu s’empêcher d’émettre, au plus profond de lui, un certain espoir. Un espoir fou, impensable au bout d’une décade, qu’elle soit de retour.

C’est ainsi qu’il s’était rendu dans le quartier de Venice, où Rhil, celui qui lui avait filé l’info, avait dit avoir entendu parler d’elle. Utilisant ses talents de pisteur et de traqueur, le mutos avait réussi à remonter la piste jusqu’à ce croisement précis, jusqu’à cette heure précise, où le soleil commence à descendre dans le ciel et où les rues ne vont pas tarder à s’animer. Si les informations qu’il a récoltées sont bonnes, elle ne devrait pas tarder à passer par là.

Les minutes s’écoulent lentement, tandis qu’il boit une pinte. Le soleil décroit encore dans le ciel tandis que les espoirs de James se flétrissent. Une fable, il s’en veut d’être tombé dans le panneau des rumeurs et des on-dits. Laissant le compte qu’il faut pour payer sa bière, Howlett se lève et s’apprête à partir quand, du coin de l’œil, il la voit.

Il n’en croirait pas ses yeux, cela pourrait être un simple sosie, un souvenir que l’on veut à tout prix faire revivre. Son nez ne se trompe pas, il n’a jamais vraiment oublié son odeur à elle. Quand elle passe à sa hauteur, il doit se raccrocher à sa chaise. On dirait presque que Logan a vu un fantôme.

Malhabile, il tend une main vers son épaule.

- Je… Jea… Jean ?!




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Summertime sadness (Jean Grey & James Howlett)   Lun 7 Aoû 2017 - 23:03
Assise sur un banc public, la rousse semblait profondément absorbée par un document qu'elle tenait dans ses mains. Ne le quittant pas du regard depuis de nombreuses minutes à présent, elle n'avait de cesse d'en lire et d'en relire le contenu. D'après ce document à entête, c'était à présent officiel : elle était une parfaite inconnue. Malgré toutes les recherches administratives, les enquêtes croisées entre les signalements de disparitions et la période à laquelle elle était revenue, personne n'avait su lui dire qui elle était. Deux mois plus tôt, elle avait quitté l'hôpital dans lequel elle avait été conduite lorsqu'elle avait été retrouvée, en tant que Jane Doe … et aujourd'hui, elle était officiellement cette personne là … une personne qui n'était personne. C'était comme si on venait une nouvelle fois de nier son existence. Même les autorités semblaient abandonner son cas. Qu'en était-il à présent ? Lui demanderait-on de quitter le territoire américain ? Mais pour aller où ?

D'une main tremblante, elle plia le document avant de le glisser dans son sac. Une dernière fois, elle jeta un regard sur le bâtiment fédéral dans lequel elle se rendait régulièrement depuis quelques temps maintenant, dans l'espoir de clarifier les choses, de retrouver une identité … un statut. Peut-être que la prochaine fois qu'elle s'y rendrait, ce serait pour être reconduite à la frontière … la frontière la plus proche. Un instant, Jane s'imagina devoir vivre au Mexique. Elle n'était même pas certaine de savoir parler espagnol suffisamment bien pour cela.

Se passant une main sur le front, la jeune femme tenta de chasser ces idées maussades. Elle devait penser à autre chose … pour l'heure, elle était encore ici. Certes, toujours en tant que parfaite inconnue, mais au moins, elle avait un simulacre de vie. Se relevant, elle marcha alors sur la promenade qui longeait la plage. A cette heure-ci, les gens commençaient à affluer, rendant cette ville encore plus vivante que plus tôt dans la journée. Prenant une profonde inspiration, Jane s'enivra des embruns de l'océan, et finit par regagner un début de sourire. Rien ne servait de se laisser abattre, il fallait aller de l'avant. Avec un peu de chance, on finirait par oublier son cas et la laisser vivre sa vie tranquille. Vu la situation actuelle du pays, il y avait d'autres priorités à traiter qu'une pauvre amnésique en situation irrégulière.

Marcher lui faisait le plus grand bien, et progressivement, elle parvint à se détendre et à mettre toute cette histoire de côté. Son pas se fit alors plus serein, mais alors qu'elle commençait à véritablement flâner, elle sentit une main la retenir au niveau de l'épaule. Machinalement, elle pivota, pour faire face à un homme qu'elle ne connaissait pas. Malgré un physique un peu dur, il y avait dans le regard qu'il posa sur elle, un trouble presque dérangeant et … l'impression qu'il était désemparé. Lorsqu'elle lui fit face, il bredouilla quelque chose … un prénom peut-être. Ce pauvre type ne semblait pas vraiment dans son assiette, comme s'il était désorienté ou perdu. Gênée par la situation, Jane hésita à répondre, tiraillée entre la peur de tomber sur un cinglé, et la déception de ne pas vraiment pouvoir l'aider.

« Euh … je crois que vous faites erreur. Désolée », lui annonça-t-elle finalement, tout en faisant un pas en arrière, l'obligeant ainsi à la relâcher.

Mais elle ne reprit pas sa route pour autant, restant face à lui, à le regarder … à étudier son regard torturé et presque désespéré. Machinalement, elle rabattit en arrière une mèche rousse prise dans la brise. Elle était comme prise de remord. Certes, elle avait une pointe d'appréhension devant ce type à l'air plutôt halluciné … mais, d'un autre côté, elle avait sans doute eu la même expression lorsqu'on l'avait retrouvée quelques mois plus tôt. Pourtant, cela n'avait pas empêché de parfaits inconnus de lui venir en aide. Et puis, à bien y réfléchir, elle avait sous-entendu ne pas le connaître … mais, finalement, qui était-elle pour prétendre une telle chose ? Une amnésique … sans doute la personne la moins qualifiée pour affirmer une telle chose.

Se raclant délicatement la gorge, elle tenta de se donner du courage, afin de surmonter sa peur.

« Je …, hésita-t-elle avant d'émettre un rire nerveux. Est-ce qu'on se connaît ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

Summertime sadness (Jean Grey & James Howlett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» James Howlett, Alias Wolverine
» Fiche Jean Grey
» summertime sadness, le 01/JUILLET à 05h20
» Jean Grey - Un bébé phénix
» Jean Grey





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Venice-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !