Partagez | 
 

Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Evan Sabahnur
Indépendants
♠ EMPLOI : Etudiant de l'Institut Charles Xavier, fugitif
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Ven 1 Sep 2017 - 22:37


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat Cody Christian
Evan Sabahnur

 

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'Identité
Genesis,
Apocalypse, Kid Apocalypse
Laboratoire The World du Weapon Plus en Angleterre, 21 juin 20107 ans & 18 ans Etudiant à l'Institut Charles Xavier, actuellement fugitifCélibataireHétérosexuelProuver aux autres que je ne suis pas comme Apocalypse et que je ne serai jamais comme lui. Mutant

 
Caractère

  Vous savez, il est difficile de savoir ce qui est vrai ou faux chez soi quand la majorité de notre vie n’est qu’un mensonge. Je suis un jeune homme intelligent, considéré comme surdoué pour ce qui est des études, mais malheureusement je suis aussi un être créé artificiellement et dont l’enfance ainsi que l’éducation n’est qu’une illusion qui a été créée puis installée dans mon esprit avant de me faire vivre dans une Réalité Virtuelle avec de faux parents. Et encore ceci n’est pas ce qui est le plus difficile pour moi à accepter, ceci n’est qu’une part du secret qui m’entoure et m’a causé tant d’ennuis dans ma vie… Mon « père » génétique n’est autre qu’Apocalypse, le mutant le plus dangereux existant, la menace pour toutes les formes de vie… Alors oui, j’ai peur de la vérité, peur des mensonges, peur de qui je suis surtout quand je me confronte au regard des autres qui ne voient pas en moi Evan mais En Sabah Nur. La peur est un sentiment qui fait totalement partie de ma vie, un sentiment qui s’est incrusté dans ma chair ainsi que de mon cœur. Cette peur est liée à ce que j’ai fait sous la colère, à ce que j’ai appris sur moi et mon modèle génétique, sur ce que j’ai vu dans le regard des autres. Considéré comme un monstre, comme un danger, comme une menace qui n’aurait jamais dû exister. Et si un jour je deviens celui qu’ils voient en moi ? Si un jour je deviens Apocalypse à mon tour ? J’aurais trahi ceux qui ont cru en moi, ceux qui m’ont éduqué… Je deviendrais un monstre aux mains couvertes de sang. Ce sentiment me fait craindre mes propres pouvoirs, malgré qu’ils aient déjà servi à faire le bien, ils ont aussi apporté le malheur, et c’est pour cela que j’évite de m’entrainer maintenant, de les utiliser ou d’éveiller les autres, ne voulant ni être une arme, ni une cause de malheur. Tout ce que j’ai désiré dans la vie, c’était d’étudier, de trouver ma voie et faire une carrière où je pourrais être apprécié ainsi que respecté par les autres. Bien sur, comme beaucoup j’ai rêvé d’être un héro, de sauver les plus faibles, de devenir comme mon Oncle Charlie, mais cette vie n’est malheureusement pas possible pour moi car quoi que je fasse, je ne serai jamais un héro… Ne serait ce qu’à cause de mon sang, de mes gènes. J’ai envie de faire les choses bien, j’ai envie de devenir quelqu’un de bien, de prouver à tous et de me prouver à moi même que je ne serai jamais Apocalypse. Mais bon, cessons de parler de ce « syndrome » particulier à ma personne, après tout ce serait triste que mon code génétique soit l’unique sens de ma vie et de ma personnalité.

Même si finalement je n’ai jamais connu cet Etat en dehors de la réalité virtuelle, j’aime le Kansas, j’ai aimé la vie à la ferme, j’ai apprécié cette existence avec Pa et Ma… Que je ne reverrai jamais étant donné qu’ils n’étaient qu’un programme. La vie à la ferme avait son charme, puis je me sentais utile et c’est bien un sentiment que j’apprécie, être utile, faire que les autres soient fiers de moi. Je ne suis pas doué pour parler aux gens, souvent timide en faite, mais par contre je sais écouter les autres, entendre leurs maux ou ce qu’ils désirent, alors quand je peux tenter de faire plaisir, je le fais sans rien demander en échange. Je ne suis pas du genre à aller vers les autres pour leur adresser la parole, me lier d’amitié ou pour demander de l’aide, pas que je n’aime pas les gens mais que je crains ce que les gens verront en moi, que je redoute le rejet… Du coup je laisse les autres venir à moi mais la c’est moi qui devient méfiant, qui ne m’ouvre pas. Non pas que je n’aimerais pas, mais outre la timidité mon expérience m’a prouvé que je ne peux pas me fier à n’importe qui, que certains sont des manipulateurs qui chercheront toujours à obtenir quelque chose de gré ou de force. C’est difficile de vivre dans un monde où il est complexe de faire la différence entre le bien et le mal… Attention, je ne parle pas de faire la différence entre des actes bons ou mauvais, mais entre des personnes bonnes ou mauvaises. J’ai été malmené psychologiquement par un jeune de mon âge que je devais considérer comme un confrère, comme j’ai été torturé physiquement par un être odieux considéré comme un ennemi… Donc si confrères comme ennemis me font du tord, il est complexe de faire la différence entre les uns et les autres. Mais c’est pour cela aussi que je refuse de tuer, même si la souffrance est insupportable, même si la haine trouve sa place dans mon cœur, je refuse de tuer qui que ce soit.

Je n’ai pas réellement de passions dans ma vie, enfin j’en avais quand je vivais dans mon monde virtuel mais ces passions ne représentent plus grand chose pour moi, n’étant que du faux à mes yeux, du préconstruit et depuis cette lucidité je n’ai jamais retrouvé de passion en dehors des études ainsi que du travail sur ma personne.  Du coup je ne suis pas quelqu’un de difficile non plus, je mange ce qu’on me donne, je bois ce qu’il y a, j’accompagne et fait ce que les autres veulent, mais vous ne me verrez pas souvent sourire, n’ayant plus la force pour ce genre d’expression. Non je ne suis pas quelqu’un de joyeux ou de souriant, bien trop de choses me préoccupent depuis mes 11 ans, mon esprit ne cesse d’être envahit par les questions sur ma personne, mon avenir, ma nature. Mais je crois que le pire est arrivé depuis que je fuis, que je fuis ceux qui étaient mes amis, ceux qui sont mes ennemis, que je me cache pour ne plus attirer le malheur sur ceux proches de moi, ni sur les autres. Je vis dans un monde qui est destruction, je vis dans ce monde qui ne semble plus avoir rien de bien, alors peut-être que pour aider les autres la meilleure solution est de vivre cacher et de dissimuler qui je suis.

Malheureusement, j’ai aussi un mauvais coté… La colère… Elle est finalement trop facile à éveiller en moi en blessant autrui, en faisant le mal et dans un cas comme cela et bien je perds le contrôle, je ne suis plus le même. C’est comme si En Sabah Nur prenait la place en mon esprit, ne voyant plus les amis ou les ennemis, déversant ma force sur ceux autour de moi comme si cela me soulageait, comme si détruire apaisait cette force qui existe en mon être. Cette colère me transforme en une sorte de monstre, développant autant ma rage que mes pouvoirs, me faisant oublier tous mes préceptes et c’est cela que certains ont convoité chez moi… C’est cela que je hais le plus en moi.


 

Pouvoirs & capacités

  Actuellement je possède une partie des pouvoirs de mon « Père » génétique qui sont en développements. Malheureusement, je le sais d’après les dire de certains de mes anciens professeurs que ceux-ci ne cessent d’évoluer et que je risque de posséder la même puissance qu’Apocalypse, ce qui fait de moi un être convoité par certains mal intentionnés ou craints par ceux qui auraient pu être des amis ou des alliés. Vous pensez ce passage peut être futile, mais non car il est responsable de mon manque de maitrise de ces dons, ils me font peur… je refuse de les libérer, tentant de les contrôler mais il suffit que la peur se montre, que la colère se présente, et je perds tout le contrôle, ne me rendant même pas compte de tous les dommages que je peux causer. Comme si ces dons prenaient le dessus sur mon esprit et me faisaient oublier qui je suis réellement. Je crois que c’est cet esprit guerrier qui vit en moi qui maitrise le mieux mes capacités.

Commençons par parler des dons que je « contrôle » plus au moins. Je possède une une force surhumaine comme mon modèle génétique, celle-ci étant considérée de classe 100+ qui pourrait encore potentiellement évoluer. Cette force est accompagnée d’une Résistance surhumaine me permettant d’encaisser plusieurs formes de dommages physiques, que ce soit des dommages contendants, tranchants ou encore des armes à feu. Cela donne déjà l’impression que je suis un tank et pourtant le pire n’est pas la, mais dans les autres héritages de mon géniteur. Je suis capable de Manipulation Moléculaire sur mon propre corps, ce qui me permet de soigner mes blessures, de réparer mon corps, mais aussi de le modifier à volonté. Ces modifications peuvent être simples comme transformer mes membres en armes blanches, ou plus complexes comme les transformer en canon, ou tronçonneuse, voir encore créer des réacteurs dans mon dos ou sous mes pieds. Cette capacité me permet aussi l’altération de taille, ce qui me permet de rétrécir ou de grandir, pouvant même prendre une apparence plus âgée ou encore de ressembler parfaitement à mon modèle génétique. Toujours en parlant de ces capacités de modifications de ma personne, je sais me rendre Elastique, allonger mes membres ou mon corps, un peu comme Reed Richards. Donc comme vous avez compris et comme je l’ai sous entendu avant en parlant de ma guérison, j’ai la faculté de Régénération, me permettant de soigner la moindre blessure, même de faire repousser un membre ou un organe perdu.

Je n’abuse pas de mes pouvoirs, la majorité du temps je cherche à éviter de les utiliser ou je les cache. Une part de ma personne craint que si je les utilise trop souvent, ils me changeront, ils feront de moi l’être que les autres craints. Cela m’a encore plus marqué quand l’armure d’Apocalypse est venue d’elle même à moi, comme si elle me reconnaissait comme son propriétaire.

La colère et la peur éveillent chez moi d’autres pouvoirs, comme celui de l’Adaptation, mon corps cherchant à s’adapter à l’environnement et l’ennemi, me permettant de résister aux maladies, aux poisons, mais aussi au feu ou au froid. Cette capacité est dangereuse car elle me rend capable de m’adapter aux pouvoirs de mes ennemis, et de temps en temps, quand je ne contrôle rien j’arrive à imiter les pouvoirs de ces derniers ou d’user d’un don que je ne possèderai normalement pas pour me défendre ou passer les défenses de l’adversaire. Mais ces « nouveaux » dons s’oublient tout aussi vite vu qu’ils sont liés à un état où je ne maitrise rien. Je ne pourrais pas volontairement user d’un pouvoir que j’ai manié sous un tel état. Dans la colère, il m’arrive aussi de libérer un Faisceau d’énergie de mes yeux, pouvant blesser autrui ou créer des explosions. Cette énergie est aussi dangereuse que celle de mon géniteur, mais à l’inverse de ce dernier ce n’est pas une chose que je maitrise non plus, ce qui veut dire qu’il sait s’enclencher par accident à cause d’une émotion forte.

Je n'ai pour l'instant développé aucun des pouvoirs Télépathiques, Psychiques, Télékinétiques, Cyberpathiques, d'Absorption ou d'Immortalité de mon Modèle Génétique, et je ne souhaite pas les développer...

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoHankAgeVieuxCode règlement :siren: Pv, scénario, marvel ou inventéMarvelComment as-tu atterri ici ?GoogleFréquence de connexion5/7
RemarquesAucune remarque, je vais tenter d'adapter Evan au forum en évitant d'inclure les morts de certains personnages.

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Evan Sabahnur
Indépendants
♠ EMPLOI : Etudiant de l'Institut Charles Xavier, fugitif
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Ven 1 Sep 2017 - 22:37


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés installé ici depuis un an à présent ?

 
Qui pourrait réellement approuver un sacrifice ? C’est surement une décision pragmatique pour un « mieux », mais je suis contre toutes les formes de sacrifice en dehors du mien. Maintenant je ne suis pas réellement au courant de tous les secrets politiques ni de l’ampleur des décisions, alors je ne pense pas que mon avis compte réellement, surtout vu ma jeunesse. Pour ce qui est du changement de ville… Je dois dire que cela ne me change pas beaucoup, entre le faux Kansas, l’Institut Xavier, le kidnapping, ma fuite… Je ne peux pas réellement dire que j’ai eu une vie très stable avec un vrai chez moi. Donc franchement, que ce soit Los Angeles ou le coin le plus paumé au monde ne changera pas grand chose à ma vie. J’espère simplement que tout ceci occupera assez les X-Men et la Confrérie pour que personne ne me recherche ou me retrouve.


  Une explosion a eu lieu lors d'une réunion mondaine, peu de temps après un incident sur l'une des bases du SHIELD. Si vous n'êtes pas membre de l'organisation, vous ne savez pas que l'incident touche une prison de haute sécurité, mais vous avez dû entendre parler de ces deux incidents : que pensez-vous de cela ? Si vous faites partie du SHIELD, vous savez que les problèmes sont potentiellement plus grave que ce qu'ils ont l'air, et vous entendez un nom être murmuré : Hydra... Pensez-vous que cette organisation criminelle puisse être de retour ?

 
Je ne sais pas réellement si j’en ai entendu parler, des attaques, des explosions, j’en ai vu, j’en ai entendu et franchement je ne me suis pas réellement penché plus sur ces sujets. Je ne veux pas me mêler de tout ce qui est lié à la souffrance ou à la destruction, je ne veux pas savoir le nombre de victimes ou les revendications de ce genre d’attaque. Cela pourrait éveiller les pires cotés de ma personne et je refuse de donner ce plaisir à mon sang d’En Sabah Nur, je refuse de nourrir mon âme de désespoir en ne voyant que la mort.


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?
• Gouvernement, SHIELD, HYDRA : Avec l'alarme de mars, le SHIELD a perdu des agents, connu une fuite de prisonniers et suspecte des taupes entre ses murs... Quelle est votre place là dedans et qu'en pensez-vous ?
• Mutants : La Confrérie se regroupe et se restructure sans Magneto. On dit qu'elle a repris son recrutement actif, y compris au coeur du nouvel Institut et des infrastructures d'intégration des mutants à Los Angeles. De quel côté êtes vous ?

 
Je crois que vous ne me comprenez pas, que ce soit pour une bonne cause ou non, j’évite le combat, j’évite de me battre contre qui que ce soit car cela fini toujours mal, car un moment ou un autre je vais perdre le contrôle. Je ne suis pas un atout dans une bataille et reprendre Asgard n’est vraiment pas quelque chose qui m’aurait fait changer d’avis. De plus je suis réellement très méfiant envers les Asgardiens comme envers tout être se prenant pour une forme de divinité. N’oubliez pas que mon « père » génétique s’est pris pour un Dieu pendant des milliers d’années, il a reçu différents noms divins dans différentes civilisations, cela ne donne pas réellement envie de faire confiance ou de s’approcher d’autres êtres pratiquant ce même jeu.

Si « je devais » être d’un coté, je serais du coté de l’Institut à qui je dois beaucoup, du coté de Charlie ou encore de Deadpool ou de Logan. Mais c’est dans le cas où je serais obligé d’avoir un coté car à nouveau je ne veux pas me mêler de tout cela, je ne veux pas représenter une menace pour mes ennemis ou mes alliés. Je ne veux surtout pas que la Confrérie me retrouve, ce ne serait surement pas une bonne chose vu mon passé avec ces derniers.


 
Votre histoire

 

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Genèse de Genesis

Mon histoire commence par la mort d’une prophétie, celle d’un jeune enfant qui devait être la réincarnation d’Apocalypse. Il y a bientôt une dizaine d’année un groupe de mutant traqua cette prophétie car En Sabah Nur est le Mutant Immortel, celui qui même quand son corps est détruit se réincarne encore et encore, que ce soit dans le corps d’un enfant, que ce soit dans celui d’un être qu’il possède… A chaque fois qu’il a été considéré comme mort, il est revenu et cette fois ces mutants d’un groupe d’élite refusait d’attendre que la puissance du Premier des Mutants s’éveille. Mais ne parlons pas trop du groupe, concentrons-nous sur Charlie Cluster-7 alias Fantomex, un ancien membre de l’Arme X qui était membre de cette équipe chargée de tuer un enfant qui représentait une grande menace pour ce monde.  Cette mission n’avait pas été de tout repos, devant combattre les Sbires du Clan Akkaba, les serviteurs d’En Sabah Nur et de son Général Ozymandias, parcourant le sanctuaire qui accueillait l’enfant destiné à devenir monstre, l’enfant dont la peau était déjà grise et ne pouvant que confirmer qu’il était bien l’incarnation d’un mutant des plus puissants n’ayant jamais existé. Pourtant quand ils se sont enfin retrouvés face à l’enfant, le tuer n’était plus aussi facile. Certes il représentait toujours le mal, l’Apocalypse, mais il n’était encore qu’un innocent, qu’un enfant qui n’avait pas encore son éveil et la naquit le débat de savoir si cet enfant ne pourrait pas être sauvé, si il ne pourrait pas être éduqué différemment et ne point être un enfant comme un autre, un étudiant qui pourrait apprendre une nouvelle vie et devenir un héro. Mais les risques étaient trop grands pour accepter cette solution, alors le groupe de mutant, pourtant composé de spécialistes dans la mort regardèrent l’enfant, aucun n’arrivant à se décider d’être le bras armé qui mettrait fin à tout ceci jusqu’à ce que Charlie Cluster-7 prenne cette décision, redressant le bras et tirant une balle dans la tête du gamin. Ses dons n’étaient pas encore éveillés, le corps ne se régénéra pas et même si ils savaient que l’esprit d’En Sabah Nur reviendrait, ils avaient gagné du temps et évité des morts inutiles. Malheureusement ou bienheureusement, Charlie Cluster-7 se trouvait avec un dilemme en regardant ce corps, en venant refermer les paupières du corps de l’enfant, repensant à ce débat sur les possibilités de faire du petit un autre être que l’Apocalypse. C’est d’ailleurs en regardant son gant plein du sang de ce mort qu’il décida de prendre cet ADN et de le rapporter à Ultimaton dans un laboratoire ayant appartenu à l’Arme Plus, la division naissante de l’Arme X, un laboratoire caché en Angleterre appelé The World. Une seule idée en tête, Charlie Cluster-7 voulait savoir si avec une vie normale, une éducation normale, cet enfant aurait pu devenir quelqu’un de bien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Clonage d'En Sabah Nur

C’était un risque, un très grand risque, mais Charlie Cluster-7 décida d’étudier les travaux de l’Arme Plus, que ce soit sur Captain America, Nuke, Wolverine ou même Deadpool et avec l’aide d’Ultimaton, cette forme de vie cybernétique créé lui aussi par l’Arme X, il décida alors d’utiliser le sang de l’incarnation d’Apocalypse pour créer un nouveau En Sabah Nur, cloner l’enfant.  Bien sur le procédé de clonage n’allait pas créer un bébé, mais déjà un enfant qui avait l’âge de celui que Charlie avait abattu, un enfant qui aurait un âge proche de la première apparition de ses dons mutants, ce qui n’allait surement pas faciliter les choses mais Ultimaton précisa une chose essentielle, le clone ne posséderait aucun souvenir d’En Sabah Nur, il serait un clone certes, mais ce serait une nouvelle forme de vie qui ne serait en rien lié à l’esprit même du Premier des Mutants. Quelque part c’était un mieux pour éviter que les souvenirs d’un être destructeur puissent influencer l’esprit du clone, d’un autre coté cela allait créer un vide dans l’esprit de cet enfant qui allait devoir être éduqué. C’est ainsi que Charlie Cluster-7 se retrouva devant une difficulté qu’il n’avait pas prévue, créer des souvenirs qui allaient devoir être implanté chez cet enfant, lui donner une vie passée, une histoire qui serait surement la base de son évolution, qui forgerait surement son caractère. Ce n’est pas facile de créer des souvenirs, une histoire et de trouver surtout celle qui pourrait aider à faire d’un enfant quelqu’un de bien, de lui donner des chances de grandir dans un milieu sain sans connaître la guerre, la violence ou la cruauté des hommes, un environnement stable sans préjugés sur la différence, sans la pression des grandes villes, un milieu qui permettrait à l’enfant de connaître une vie joyeuse mais neutre pour lui donner les chances et les choix possibles une fois à la maturité. C’est finalement après quelques jours de réflexions alors qu’Ultimaton avait préparé la cuve, que Charlie Cluster-7 avait trouvé quelle vie créer pour l’enfant… Il avait décidé de lui donner une véritable famille, deux parents aimant dans un cadre de vie au revenu modeste mais dans la campagne du Kansas, ainsi il offrait à l’enfant les joies les plus simples de la vie, un environnement qui serait stable et aimant, sans la pression sociale ni celle des grandes villes, une vie paisible où il n’aurait pas la recherche du luxe ou du confort et saurait se contenter de peu. Charlie savait qu’il prenait un risque de créer un tel enfant, c’est pour cela qu’il voulait lui donner toutes ses chances de réussite, qu’il voulait un cadre idéal pour le jeune enfant à naitre. Ainsi allait commencer la vie d’En Sabah Nur, sauf qu’Ultimaton trouvait que ce nom représentait trop son « Géniteur » et Charlie décida alors de le nommer Evan, gardant le nom de Sabahnur pour ses origines mais aussi sa signification « Créateur de Lumière ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La vie VR d'Evan

Une vie humaine digne de l’histoire d’enfance de Superman, ce personnage de fiction qui était d’ailleurs mon héros… Et oui, la seule émission que je regardais souvent à la télévision c’était Superman… Oh, en faite je me présente, Evan Sabahnur, je vis au Kansas avec Pa et Ma, je ne connais pas vraiment le prénom de mon père, mais bien celui de ma mère, Mary Sabahnur. De temps en temps j’avais la visite de mon Oncle Cluster, toujours bienveillant malgré son cagoule ridicule qu’il porte sans cesse me faisant imaginer que son visage devait être soit horrible, soit gravement blessé par un accident. Mais ce n’est point important, j’adorais l’Oncle Cluster, il était toujours gentil et s’intéressait toujours à moi, voulant savoir ce que je pensais, ce que je ressentais, comment j’allais, c’était comme un second père. Je n’avais pas réellement d’amis en dehors de lui d’ailleurs, en même temps nos voisins les plus proches se trouvaient à plusieurs kilomètres, ma maison étant entourée des champs de la famille. Mais commençons par le début, ma jeunesse qui était couverte d’amour de Ma pendant que Pa s’occupait des champs, veillait sur les récoltes. Mes parents ne voulaient pas me mettre à la crèche, préférant s’occuper de moi eux même et souvent Pa m’offrait de petits cadeaux qu’il avait faits lui même en sculptant du bois ou avec la paille. J’étais un enfant normal qui courrait de temps en temps dans les champs, qui allait voler un épi de maïs, qui rêvait de devenir un super héros comme Superman, ne me rendant même pas compte que ma peau grise n’était pas naturelle. En même temps la VR avait été conçu pour que cela paraisse normal aux yeux de tous. La seule chose qui m’inquiétait, c’était l’approche du collège… Dans notre patelin il n’y avait pas d’école élémentaire, l’éducation se faisant à la maison, mais il y avait un petit collège et lycée, un où j’allais rencontrer d’autres enfants, peut-être des amis, peut-être pas, mais cela me rendait à la fois nerveux et timide.

Je m’étais fait du souci pour rien, l’entrée au collège avait été assez agréable, découvrant une passion pour les études, pour l’apprentissage mais aussi pour le sport et pour les autres. Ainsi j’avais fait preuve d’une très bonne capacité scolaire mais j’étais aussi devenu quaterback de l’équipe de football du collège. Evoluant dans dans cet environnement, j’avoue que c’était un peu une forme de paradis, apprécié des autres, appréciant les autres, un cadre idyllique où je pouvais rire, échanger et surtout vivre sans la peur. J’étais heureux quand nous gagnions un match, quand nous perdions, heureux quand je rapportais mes notes à Pa et Ma, heureux quand j’allais enfin aider Pa dans les champs, en apprenant à conduire le tracteur, ou en plantant des graines, cette vie me manque, cette vie pourtant fausse laisse un immense vide en mon cœur. Pour moi le Kansas restera toujours un état de bonheur, d’ouverture d’esprit, de respect. Malheureusement alors que je savourais cette vie virtuelle, mon corps évoluait dans la cuve et Ultimaton remarqua l’éveil de mes premiers dons mutants. Inquiet il alla prévenir Charlie Cluster-7 qui décida alors qu’il fallait l’intégrer à la réalité virtuelle pour me préparer face aux difficultés mutantes. Ainsi dans mon petit canton, je me retrouvais un jour à me voir changer, à ressentir quelque chose d’étrange… Surtout le jour où Pa se retrouva coincé sous le tracteur qui était tombé de coté à cause d’un mauvais virage et d’une mauvaise motte de terre. En voulant l’aider je me suis retrouvé à soulever ce tracteur comme si il était que papier. C’était la qu’arriva Oncle Cluster pour me parler en privé, me raconter l’histoire des mutants et me prévenir que j’en étais un, que j’étais un de ces enfants à part. Non, je n’étais pas un alien recueillit par une gentille famille de fermiers, mais un enfant d’exception comme bien d’autres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
De la VR à la Réalité

Mais tout ce monde de merveille allait prendre fin bien plutôt que prévu. Oncle Cluster était persuadé que mon éducation pourrait être plus forte que ma nature, mais il avait besoin de cette force en moi car un nouvel ennemi fit son apparition. Un Cavalier Immortel d’Apocalypse qui avait décidé de jouer le rôle de son Maitre et d’éveiller cette puissance en lui, une menace assez sérieuse pour que l’équipe de Mutant qui m’avait réveillé s’oppose à ce dernier dont la force était malheureusement supérieur à ce qu’ils avaient calculé. Sous cette menace, Oncle Charlie demanda alors à Ultimaton de me réveiller, de me sortir de ce programme VR, sauf qu’il craignait que le choc soit trop dur alors il prit l’apparence de cet oncle pour me rejoindre dans ce Kansas virtuel et m’expliquer la vérité, me conter que mes parents n’étaient que des illusions et que le monde réel était différent, qu’il était dangereux mais qu’en ce jour ce monde avait besoin de moi. Je sais que Charlie Cluster-7 s’en veut de cette décision prématurée, mais peut-être était-ce mieux ainsi, que j’apprenne enfin la vérité car même si mon existence était jeune, ma mémoire était celle d’un adolescent. Bref, me libérant de ma cuve, au début j’étais perdu, cherchant mes parents, ne comprenant pas ce lieu hautement technologique, mais mon éveil attira aussi le Cavalier Immortel qui cru ressentir la présence d’En Sabah Nur, obligeant Ultimaton à me secouer plus que prévu pour que je prenne conscience de ce monde. C’est seulement en voyant Oncle Charlie se battre pour retenir le Cavalier que je réalisai le danger et fit face pour la première fois à un nouveau sentiment… La peur… la peur de voir cet homme, que je respecte et aime comme un père, souffrir ou mourir, éveillant une nouvelle force en moi, une force que je n’imaginais pas, mon corps changeant et se transformant en une sorte d’armure alors que je fonçai dehors droit sur le Cavalier, le percutant de plein fouet, le frappant sans réellement comprendre la puissance de mes attaques, le faisant traverser plusieurs immeubles avant de tirer dessus avec mes yeux. La peur me poussait à défendre ceux que j’aimais, ceux qui étaient ma famille, et ces actions affaiblirent grandement le Cavalier Immortel, permettant aux mutants qui accompagnaient Charlie Cluster-7 de porter un coup fatal à ce dernier, mettant fin à la menace… Enfin à cette menace car tout cela éveilla une nouvelle peur en moi, une seconde… Qu’étais-je ? D’où venait cette force et pourquoi tous ces mutants me regardèrent comme si j’étais un monstre sorti tout droit de leurs cauchemars. Oncle Charlie m’avait dit de me calmer et d’attendre, il devait parler aux autres, expliquer mon existence et sa décision, expliquer pourquoi le gamin à la peau grise qu’il avait tué était devant eux maintenant et plus âgé. A ce moment la, ils avaient décidé de me donner une chance, de m’intégrer à l’Institut Charles Xavier mais aussi de cacher qui était mon modèle génétique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Institut Charles Xavier

Ce nouvel environnement était pour moi bien étrange, trop évolué peut-être, trop de monde différents. Non je ne parle pas de l’apparence des mutants, mais de leur éducation, parlant de choses que je ne pouvais pas comprendre. Ce qui fut le plus complexe au début était surtout leurs regards sur ma personne, certains reconnaissant les traits particuliers à Apocalypse, mais malgré cela j’avais réussi à me faire quelques amis qui eux ne connaissaient pas les histoires au sujet du Mutant Immortel et ne se souciaient pas de savoir qui je pouvais être réellement. En faite ma vie était entre les étudiants qui m’acceptaient et ceux qui ne cessaient pas de me harceler de questions, parlant de moi comme d’un monstre. Rapidement j’avais montré de très bonnes capacités intellectuelles, un de mes professeurs disant que j’avais une réelle facilité pur l’apprentissage et pour m’adapter aux nouveaux équipements, aux nouvelles leçons, montrant toujours un grand intérêt ainsi qu’un comportement studieux, mais j’avais tendance malgré tout à me renfermer, surtout qu’un élève me prenait pour son souffre douleur, venant toujours tenter de me pousser à bout, de me provoquer ou de me blesser. Le plus complexe fut les premiers tests de mes capacités, quand un de mes professeurs m’emmena dans une salle appelée salle des dangers, voulant vérifier si j’arrivais à contrôler ce que j’étais. Sauf que la je refusai d’user de mes capacités, tentant de fuir les « adversaires » holographiques au lieu de les combattre, ne voulant plus être celui que j’avais découvert en combattant le Cavalier Immortel. A cause de ce comportement, mon professeur poussa la simulation plus loin pour m’obliger à me confronter à ces adversaires et là pour la première fois je perdis totalement le contrôle, libérant toute ma force contre ces hologrammes en perdant carrément la tête, n’étant plus moi même mais étant mes capacités, m’adaptant face à ces faux ennemis pour tenter non point de les vaincre mais bien de les détruire, criant comme pris par la rage, obligeant le professeur à mettre fin à la simulation et à chercher à me calmer, appelant Oncle Charlie pour y arriver, le seul qui était capable de me raisonner. Le pire c’était que je me souvenais de rien de cet exercice, que je n’avais aucun souvenir de ce combat. Considérant que c’était mieux ainsi pour le moment, ils préféraient éviter ce genre de simulation pour l’instant et de favoriser mon éducation, en tout cas le temps que je m’adapte et accepte ma nouvelle vie. Le Kansas me manquait, mes parents illusoires aussi, toute cette vie me manquait, là où j’étais aimé et apprécié, où personne ne venait me faire du mal car j’avais une tête qui rappelait de mauvais souvenirs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une probabilité effrayante

Alors que je tentais de m’adapter à cette nouvelle vie, un homme en partie cybernétique se présenta à la classe pour partager une de ses capacités avec les élèves. En faite ce dernier pouvait, en analysant un jeune mutant et en connaissant son dossier, créer une sorte de simulation de son avenir et ainsi indiquer à ce dernier quel genre de vie il aurait peut-être si il gardait cette voie. Une façon de dire à certains qu’ils pouvaient encore changer, se rattraper ou prendre un autre chemin en étant soit plus sérieux, soit plus prudent. Ainsi un à un les élèves passèrent devant lui puis avaient le droit de voir leur simulation, mais quand ce fut mon tour, après m’avoir analysé le Cyborg quitta la classe sans dire mot, sans me permettre de voir ma simulation. Au début certains se moquèrent, celui qui ne cessait de me harceler en profita pour dire que c’était normal pour « Kid Apocalypse » mais encore je ne comprenais pas réellement cette référence. Triste, blessé, j’avais décidé de sortir de la classe pour retrouver le Cyborg, voulant savoir la vérité mais ce dernier hésita, demandant l’autorisation avant à certains de mes professeurs avant de m’emmener à part pour éviter que d’autres soient témoins. Cette simulation me hante encore aujourd’hui, elle m’effraie et me fait tant de mal… Je sais que ce ne sont que des calculs, des probabilités, mais de savoir que cette possibilité existe est comme une Epée Damoclès qui vit au dessus de ma tête sans cesse. Cette simulation dévoila un homme musclé et imposant, moi dans une vingtaine d’année, volant au dessus de l’Institut Charles Xavier qui était en feu, les cris d’élèves dont la vie s’éteignait, la mort d’un des X men censé protéger les lieux… J’étais devenu Apocalypse, pas En Sabah Nur mais un nouveau Apocalypse qui accomplissait l’œuvre de son « père » génétique, détruisant ceux qui pourraient s’opposer à moi pour créer un monde à mon image. Voilà pourquoi il cachait cette simulation, car il avait vu la pire des situations, celle où le projet de l’Oncle Cluster était un échec et où l’enfant qu’il avait éduqué était devenu le destructeur. Ce coup de poignard était violent pour moi, me poussant à fuir dans ma chambre pour m’enfermer et pleurer, refusant cette vision, refusant cette vie, refusant d’être un monstre, d’avoir ces dons… Je voulais juste être un enfant normal avec une vie normale dans une petite ferme, pas un puissant mutant qui pourrait devenir celui qui condamnerait les autres. C’est un autre mutant qui vint me voir, un autre qui dans sa vie passée a été traité comme une Arme, éduqué et formé pour tuer mais ayant réussi à avoir une vie presque « normale » au point même d’être professeur. Ce dernier essaya de m’expliquer que je n’étais pas condamné à devenir ce monstre, que j’étais seul maitre de mon destin… Il alla jusqu’à me présenter à un professeur qui était aussi Docteur en Génétique, qui à son tour expliqua que ce ne sont pas nos gènes qui font de nous ce que nous sommes, mais uniquement notre volonté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Purge attaque l'Institut

Retrouver le calme n’était pas chose évidente avec ces nouvelles images en mon esprit, surtout quand prime l’Institut subissait une attaque d’anti-mutants liés à la purge. Bien entendu plusieurs mutants partirent aider à défendre les lieux, mais je ne pouvais pas… non… Je ne voulais pas, je voulais éviter le moindre conflit, je voulais juste me cacher et ne pas avoir à me battre de peur de réveiller quelque chose en moi, de peur de blesser les autres. Je me sentais si mal lors de cette attaque, au point que la peur commençait à prendre le dessus, me poussant d’un coup à fuir et courir au lieu de rejoindre les plus jeunes pour me cacher et là je m’étais retrouvé face à des hommes armés de la Purge, prêt à me traiter comme un ennemi, mais mon effroi me fit crié, tel un appel à l’aide, un cri qui balaya mes ennemis ainsi que montrant l’absence de contrôle qui vivait en moi. Heureusement un professeur arriva à temps avant que je ne perde totalement le contrôle, me frappant pour m’assommer et m’emmener dans le refuge avec les autres étudiants, m’enfermant pour le reste de ce conflit. Il faut l’avouer, j’aurais été autant une menace pour mes ennemis que mes alliés, surtout si il j’agissais comme dans la salle des dangers. C’est à partir de ce moment la que le mutant qui me harcelait compris que je n’étais pas Apocalypse comme il pensait, mais que je craignais ce monstre autant que les autres, que du coup je portais un lourd fardeau sur mes épaules. Ce mutant qui était comme mon ennemi allait devenir un ami, prêt à me soutenir et même me défendre, m’intégrant à son petit groupe pour m’aider à évoluer avec les autres, pour m’aider à voir qu’il existait des personnes qui pouvaient voir autre chose en moi que les marques du Mutant Multi Millénaire. Après la lutte, un des professeurs vint me voir, un que j’avais sauvé sans le savoir quand j’avais crié, un qui était blessé par la purge mais tenait à me remercier malgré la situation, pensant que j’avais besoin d’entendre de telles paroles. D’instinct je lui avais demandé si il était sincère, si il voyait réellement quelque chose de bien en moi, et ce dernier m’avait répondu simplement qu’il ne voyait rien de sombre en moi. Ce que j’ignorais à ce moment-là, c’était que le mutant me mentait… Il disait ne voir aucune noirceur, lui qui avait la capacité de pouvoir lire ce qui régnait en l’âme de chacun, mais en vérité il ne voyait qu’Apocalypse en me regardant. Après cette attaque, j’avais décide de commencer à me renseigner sur celui qui était finalement si proche de moi, sur cet homme qui m’avait donné ses gènes, ne découvrant que des horreurs au travers de l’histoire, découvrant pire que cela… L’histoire d’un homme destiné à devenir le Sauver de l’Egypte, le héros et qui pourtant est devenu un être de destruction ainsi qu’un porteur de mort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Phase 1 : Le kidnapping

Alors que l’Ecole de l’Institut Xavier était en reconstruction et que les élèves se retrouvèrent dans un nouveau bâtiment provisoire à Manhattan, alors que Magneto devenait un membre des Dark Avengers, un groupe de mutants de la Confrérie décidèrent de mettre la main sur ma personne. En effet, l’un d’eux n’était autre que le Shadow King et ce dernier avait remarqué mon activité lors de la Purge, voyant en moi une sorte d’occasion. Ainsi il avait formé une équipe composée de mutants pragmatiques, d’anciennes expériences gouvernementales ou de projets militaires pour s’occuper de me capturer et de faire de moi leur nouvelle arme. Profitant des difficultés d’adaptation et d’installation dans les nouveaux locaux, ces mutants lancèrent une escarmouche contre l’Institut pour faire diversion, permettant à l’un d’entre eux de me trouver et de m’attaquer par surprise, me mettant dans un état inconscient pour m’embarquer et rejoindre l’équipe en retraite. Ils savaient qu’avec toutes les difficultés actuelles, les professeurs de l’institut ne remarqueraient pas directement mon absence, sauf que mon ancien ennemi devenu ami lui s’inquiéta rapidement et chercha ma trace, remarquant ma disparition il s’empressa alors de prévenir les professeurs qui ne mirent pas longtemps à comprendre et mettre une équipe sur place, prévenant au plus vite Oncle Cluster qui parti de son coté à ma recherche. A mon éveil, ces membres de la Confrérie tentèrent de me manipuler, de faire de moi un des leurs en prêchant leurs paroles corrompues, mais ils n’arrivèrent à rien avec moi, même quand ils me contèrent qui était Apocalypse, quel était ma destinée, m’informant de toutes les vérités qui m’avaient été cachée, allant jusqu’à parler de l’Enfant qui avait été tué par l’Oncle Charlie pour tenter de faire comprendre que je n’étais que les remords d’un meurtrier. Mais rien de tout cela n’arrivait à me faire accepter leur offre, il n’y avait en moi que la peur, la peur de devenir ce qu’ils voulaient, la peur d’être un monstre, le désir de rejoindre les autres mais jamais un seul doute face à ce que je voulais être. En ce temps, mon plus grand rêve aurait été d’être comme l’homme de fer de mes films préférés, pas de devenir un monstre qui abattrait la colère des mutants sur l’humanité. Devant se déplacer pour éviter que l’équipe mutante vienne à mon secours, ils avaient décidé de me rebrancher à une Réalité Virtuelle pour me provoquer, cela tout en me déplaçant vers le véritable Kansas. Dans cette réalité, l’un d’eux prit l’apparence d’Oncle Cluster pour jouer au Baseball avec moi, me parlant d’Apocalypse et de qui j’étais, comme si ils pensaient que jouer avec mes faux souvenirs de famille pourrait influencer sur ma décision, mais ce leurre avait un autre objectif, réveiller mon manque face à cette vie, cette ferme, ma famille. Ils avaient presque réussi car quand ils me firent sortir de la VR, nous étions arrivés face à la ferme de mes souvenirs, la véritable ferme qui avait inspiré Charlie Cluster-7. Surpris, je ne savais plus ce qui était vrai ou faux, fonçant directement dans la maison en espérant y voir Pa et Ma, mais je n’y avais trouvé que les deux personnes qui avaient inspiré la création de ces personnages, deux personnes qui avaient été tuées par un des membres de la Confrérie. Cette image me rendit fou… fou de colère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Phase 2 : La colère

Ces membres de la Confrérie refusèrent l’Autorité de Mystique, agissant de leur coté, et ils admirèrent ma colère s’éveiller sauf que cette colère ils ne pouvaient pas la contrôler. Mon regard à peine porté sur le meurtrier, ce dernier fut propulsé et tout un flan de la maison explosa… D’ailleurs si ce mutant n’avait pas la capacité de régénérer, il serait surement mort à l’heure qu’il est. Enragé, telle une bête, je m’étais jeté sur les différents membres de la Confrérie présents, détruisant champs et ferme sur mon passage, les attaquant tous à tour de rôle sans répit ni relâche.  Je voulais venger mes parents, malgré qu’ils n’étaient finalement que des inconnus, je voulais venger ces morts en ne pensant qu’à répandre le sang des responsables, agissant sans aucune réflexion profonde, agissant par instinct en suivant mon propre sang et oubliant les préceptes qui m’avaient été enseignés. Bien entendu les mutants présents étaient à la fois fiers du résultat, mais aussi tentèrent de me maitriser sans grand succès au début. Alors que j’avais le dessus, en voyant mes mains couvertes de sang, voyant les dommages autour de moi, je m’étais arrêté net, refusant de les tuer, refusant de continuer, récupérant le contrôle de ma personne… Ce qui représenta une immense déception pour ceux qui m’avaient kidnappé. L’un d’eux se permis d’ailleurs de me passer à tabac pour calmer sa frustration, voulant me voir à nouveau m’énerver surtout qu’un « objet » qu’ils avaient transporté avec eux commençait à réagir à ma présence, signe qu’ils avaient presque réussi. Leur plan retombait à l’eau, pourtant proche de l’objectif et la l’un d’entre eux me guida jusqu’au dit objet, une armure… Celle d’Apocalypse, vide et inactive. Il m’expliqua que j’allais devoir la porter, que je veuille ou non, et que cette dernière m’aiderait à éveiller tout mon potentiel, une force assez grande pour changer ce monde. Mais je ne voulais pas de ce potentiel, ni de cette force, je ne voulais pas devenir un mutant capable de telles choses et avec une si grande responsabilité sur les épaules. Non, j’avais seulement tenté de fuir, courant comme si j’avais le diable à mes trousses, jusqu’à me retrouver face à l’Oncle Cluster qui me frappa sans hésiter pour me mettre hors d’état de nuire, mon Oncle Cluster qui était venu pour me sauver mais avait été intercepté par un des mutants de la Confrérie et avait perdu le combat, se retrouvant captif de l’emprise de ce dernier. La Phase trois de leur plan allait commencer alors qu’ils m’emmenaient vers leur repaire. Ces Confréristes profitèrent de la bataille de la Confrérie contre « Ultron » pour s’occuper de moi sans risquer de se faire remarquer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Phase 3 : La torture

Les deux premières phrases n’ayant pas suffit à m’éveiller comme ils souhaitaient, ils se mirent à torturer Oncle Cluster devant moi, lui apportant souffrance incessante, le malmenant, tranchant dans son corps, arrachant son visage… Mais alors que ces séances me firent uniquement crier et supplier d’arrêter, les mutants de l’Institut venus me secourir étaient enfin arrivés mais malheureusement ne firent pas le poids face à cette équipe meurtrière. C’est la qu’un d’entre eux vint me chercher pour me montrer un des professeurs capturés, un de ceux qui m’avait aidé et sans m’expliquer pourquoi il commença à immerger la pièce où ce dernier était captif, m’expliquant que ma seule chance de sauver la vie de mon professeur était de le tuer lui, ce Confrériste. Je voulais pourtant sauver mon professeur, je voulais l’aider, mais j’en étais incapable, je refusais encore de tuer, je refusais de commettre un acte qui pourrait faire de moi un monstre, qui pourrait briser définitivement mon âme et les dernières frontières entre moi et l’Apocalypse. Voyant que je ne réagissais pas pour sauver mon professeur, il commença à me frapper, me frapper encore, me torturer à mon tour gratuitement, espérant que ma souffrance me face craquer, cherchant tous les moyens possibles pour que le monstre se réveille, mais la peur de faire du mal était bien plus forte que la peur de mourir, me poussant encore et encore à résister. Ainsi obligé d’en arrêter la, il libéra mon professeur pour l’enfermer dans une autre pièce, continua à me maltraiter pour me pousser à me régénérer, pensant que plus mes pouvoirs seraient demandés, plus il y aurait des chances que mon esprit guerrier revienne à la surface. Mais encore une fois ce fut un échec et il m’enferma à mon tour quand l’alarme du repaire se mit à résonner, me laissant seul dans une pièce où se trouvait uniquement l’armure d’Apocalypse. Je ne me rendais pas encore compte que l’équipe venue me secourir n’était autre que l’équipe qui était partie tuer l’Enfant incarnation d’En Sabah Nur dans le passé, que tous ceux présents pour me sauver la vie étaient ceux qui pensaient dans le temps qu’il aurait été mieux de me tuer. Peut-être que ce détail aurait pu changer bien des choses, mais cela allait être trop tard, un autre des mutants de l’Institut arriva pour me libérer, pour me rassurer et dire que tout serait bientôt fini. Un mutant connu pour son manque de sérieux et pourtant qui ici était peut-être un des mieux placé pour trouver les mots justes. Sauf que malheureusement, celui qui avait torturé Oncle Charlie devant moi fit son entré, portant une attaque violente dans le dos du mutant juste devant mes yeux… Encore un qui souffrait par ma faute, qui souffrait car j’existais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Phase 4 : Un éveil partiel

La souffrance, la peur, le désespoir, la colère… Mon regard sur le mutant à terre et sans m’en rendre compte l’armure d’Apocalypse se posa sur moi, mon âme se brisa un instant et Evan Sabahnur n’était plus brièvement… Je ne pensais plus qu’à une chose, sauver ces mutants venus à mon aide, mettre fin à la souffrance de tous et en un instant j’avais balayé mon ennemi, celui qui venait de blesser le mutant venu pour moi, le poussant à fuir. Mais sans aucune émotion, sans écouter les appels de celui qui était à terre, je pourchassai l’ennemi qui se cacha derrière le corps meurtri et presque mort de l’Oncle Cluster, prenant le cœur de ce dernier en otage. Il pensait pouvoir me contrôler avec ce chantage sauf que je n’étais plus réellement la, portant un coup qui envoya valser Oncle Charlie pour attraper ce mutant et le détruire à son tour, le briser de part en part pour qu’il connaisse cette souffrance qu’il avait tant voulu m’inculquer, et à peine le corps inerte de l’ennemi à terre que j’avais repris ma route pour retrouver les autres, m’attaquant à celui qui avait tenté de noyer mon professeur, puis aux autres… Tous un par un, puis ensemble, criant que cette fois-ci ils méritaient de mourir, qu’ils devaient mourir. Ma voix n’était plus celle du jeune enfant terrorisé, elle était celle d’un tyran conquérant qui se libérait en écoutant des os se briser, en admirant le sang qui giclait sur mon armure. Plus aucune de leurs attaques n’arrivait à m’atteindre jusqu’à ce que l’Oncle Cluster, affaiblit, arriva avec les autres mutants venus pour moi. Certains s’attaquèrent aux Confréristes présents, mais Charlie Cluster-7 me fit face, cherchant à me calmer, à m’atteindre, à me parler… Il parlait à Evan, il me parlait comme à un fils et une larme s’échappa, glissant sur ma joue en regardant cet homme sans sa cagoule, tombant à genoux devant lui, tombant hors de l’armure et à bout, perdant totalement conscience… Non à cause de l’épuisement physique mais bien mental. Pendant un instant j’ai été Apocalypse, un bref instant et ces mutants me conduisirent à l’Institut, laissant derrière eux les survivants de cette bataille. Je ne m’éveilla que bien plus tard dans ma nouvelle chambre et décida d’y rester enfermé, ne voulant pas ressortir, souhaitant uniquement lire des livres, d’oublier car oui je me souvenais du monstre que j’ai été, un souvenir créant un doute réel en mon esprit… Ai-je ma place dans ce monde ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je suis désolé... Je dois fuir

Je refusais de revoir mes amis de classe, je refusais en faite de voir qui que ce soit, restant toujours autant enfermé. Un de ceux qui étaient venus à mon secours, plus précisément celui qui était présent quand mon âme avait cédé, vint me rejoindre en passant par la fenêtre, m’apportant un étrange cadeau appelé « Playboy » et s’installant pour me parler. En faite il était venu me faire un « calin », ce qui pouvait paraître étrange pour un tel tueur, mais aussi m’exprimer que jamais au grand jamais je ne serai Apocalypse, que je n’avais rien avoir avec ce mutant et que je ne ressemblais en rien à ce dernier. Il passa un moment pour me dire qu’il serait toujours la pour moi, me donnant des conseils de vie et ajoutant que j’en trouverai d’autres dans le magasine qu’il m’avait apporté. Il pensait que m’intéresser aux filles étaient de mon âge et me détendrait. Bien sur je suis reconnaissant de ses paroles, mais est ce que cela suffisait à me pardonner de ce que j’avais fait, des maux que j’avais créé ? Non… J’étais un monstre et même si je ne voulais pas l’être, d’autres le pensant apporteront la souffrance à ceux qui croient en moi. Alors quand l’évacuation de New York débuta à cause des différentes attaques orchestrées par Thanos, j’en profitai pour me dissimuler sur l’Héliporter et pour disparaître une fois arrivé à Los Angeles, ne voulant plus être une telle menace ou un tel poids pour l’Institut Charles Xavier, voulant ainsi fuir les X-men, fuir mes professeurs, fuir la Confrérie… Juste fuir, voilà maintenant ce qui allait devenir ma vie, la fuite… Depuis ce jour, je tente de survivre en me cachant, évitant les conflits, évitant les combats, évitant les ennemis comme les amis. Je me couvre et me cache comme je peux, usant de mon pouvoir de contrôle moléculaire de temps en temps pour cacher mon visage ou la couleur de ma peau. Fêtant mes 18 ans seul dans la rue, repensant à tout ce que j’ai vécu, à mes accidents… Je me retrouve à me rappeler que du pire, oubliant le meilleur, m’en voulant de plus en plus, me reprochant tant de choses… Une chose est certaine, c’est que je ne veux pas développer mes dons, mais aussi que mon cœur comme mon âme font que plus jamais l’armure ne reviendra à moi, même en cas de rage ou de crise, elle sait que nous ne sommes pas compatible.

 

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hécate
Divinités
♠ EMPLOI : Propriétaire d'un café, mannequin occasionnelle
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Sam 2 Sep 2017 - 16:27
Bienvenue sur le forum :52:
Tu as sept jour pour terminer ta fiche (déjà bien avancée :hihi:), mais si tu as besoin d'un délai ou si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff :amour:
Je dois juste te préciser qu'on a "interdit" de jouer Apocalypse, trop puissant etc, du coup tu n'auras jamais ton papa en rp en face de toi (sauf si on le sort un jour pour une intrigue mais voilà quoi) :77: :love:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Evan Sabahnur
Indépendants
♠ EMPLOI : Etudiant de l'Institut Charles Xavier, fugitif
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Sam 2 Sep 2017 - 16:38
Bonjour et merci beaucoup,

Cela n'est pas un soucis qu'il rencontre jamais En Sabah Nur, il ne l'a d'ailleurs jamais rencontré en Comics en dehors du voyage dans le temps (qui n'est pas autorisé sur le forum en prime donc aucun risque). Pour lui son "père" (enfin Oncle adoptif) c'est Charlie Cluster-7, Apocalypse représente plutôt son cauchemar. (Donc ce serait surtout intéressant justement dans le cadre d'une intrigue de forum si il y a un jour.)

Malgré que certains sites parlent des pouvoirs d'Apocalypses comme la Télépathie, Télékinésie, Cyberpathie et la Maitrise/Absorption de l'Energie, je les ai pas reprises car je trouve que dans le comics ce n'est pas "évident" pour certains, (Surtout qu'un des pouvoirs référencés n'est vu que dans une simulation holographique), trop peu présent pour d'autres, ou exagérés. Donc n'hésitez pas à me dire si vous souhaitez que je retire d'autres choses d'Evan. Actuellement je fais son histoire, je pense que je n'ai pas de questions pour le moment merci. Je travaille surtout sur l'adaptation pour coller au forum en tentant de garder la ligne directrice du Comics (quitte à changer des lieux mais garder le bon fond).

Je suis entièrement à votre écoute si il y a le moindre soucis :) (j'avoue que je n'étais pas certain déjà que le personnage soit accepté vu sa particularité, ses dons et ses origines).

Encore merci :)

EDIT : J'ai fini sa fiche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tommy M. Strange
Indépendants
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Siren, classe 2
♠ EMPLOI : Océanologue & écrivain
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Dim 3 Sep 2017 - 11:38
Tout est parfait pour moi
C'était une fiche bien complète et très agréable à lire, et je suis heureuse de pouvoir te valider :52: C'est vrai qu'on a hésité un peu, vu ses origines et ses pouvoirs, mais au vu de ce que tu as écrit etc, on ne voit pas de raison de ne pas l'accepter :amour: Prend ton envol, petit mutant :drama: Je viendrai chercher des liens, en tous cas :hihi: :love:




Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

La Paperasse

♠️ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des pouvoirs et dans le cas des mutants, ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour qu'on puisse voir ton activité rp

♠️ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs... et d'en chercher et/ou trouver !

♠️ Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] c'est par là, tandis que pour avoir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il suffit de demander !



Pour rp, je fais quoi ?

♠️ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠️ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande à la suite.

♠️ Tu peux t'inscrire à une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour avoir un rp rapidement - dès qu'un petit groupe est constitué, c'est l'heure de rp !

Et après ?
♠️  Chaque groupe a son petit QG pour papoter, menacer autrui, sympathiser, discuter liens et rps au calme donc n'hésite pas à y jeter un coup d'oeil !

♠️ N'hésite pas à passer sur le chat discord du forum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Flood, recherches rps, questions, ça papote sans time-out !

♠️ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

♠️ Une fois un rp terminé, n'oublie pas de nous le signaler bon à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et/ou de nous parler des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui s'y sont déroulés pour qu'on puisse mettre à jour la chronologie !



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rocket Raccoon
Gardien de la Galaxie
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Rocket Raccoon
♠ EMPLOI : Gardien de la galaxie, pilote de vaisseau spatial, criminel recherché
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Dim 3 Sep 2017 - 11:53
J'arrive un peu à la bourre, mais bienvenue parmi nous !  Hâte de voir mini-Apocalypse en jeu :36:  Je viendrais te chercher des liens également (Institut Xavier :cutie:), bon jeu à toi !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Professional A-hole
Not a raccoon
Groot-translator
Better pilot than Quill
2 times galaxy saver
Badass without a plan
Hell of a mechanic
Trash friend




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Evan Sabahnur
Indépendants
♠ EMPLOI : Etudiant de l'Institut Charles Xavier, fugitif
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse   Dim 3 Sep 2017 - 13:12
Merciiii beaucoup :) pour la validation et les commentaires positifs :36:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 

Evan Sabahnur, le "fils" génétique de l'Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches validées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Tommy & co
#1 ...20 rps la lune de miel tout ça tout ça


Strange & Pan
#2 Toujours modeste avec 13 rps!


Wanda
#3 6 rps, la sorcière se déchaîne !