Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Une Enquête au plus mauvais moment (Mockingbird)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Evan Sabahnur
Indépendants
♠ EMPLOI : Etudiant de l'Institut Charles Xavier, fugitif
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Une Enquête au plus mauvais moment (Mockingbird)   Sam 30 Sep 2017 - 22:06
Evan Sabahnur & Bobbi Morse
Une Enquête au plus mauvais moment
Sous le regard du SHIELD et des Maraudeurs
Il faut avouer que malgré que je sois un bleu, je suis rapide et résistant, je savais agir, mais par contre, entendre sa demande me fait un peu froid dans le dos. Déjà le mot « éliminer », je n’aime pas cette idée, même si ce sont des monstres ou des terroristes, je déteste l’idée de prendre une vie, de blesser ou de faire du mal. En faite j’espère qu’elle sous entendait « mettre hors d’état de nuire » quand elle dit éliminer et non de tuer. Je sens mon cœur qui s’emballe, qui commence à dérailler face à la situation, comprenant bien que le combat va être inévitable et que je vais devoir faire réellement attention de ne pas créer de catastrophes. Mais quand elle annonce qu’en plus je vais devoir la catapulter, là… Je tremble légèrement à cette idée, n’osant pas m’imaginer la lancer vers l’ennemi. Je ne doute pas que j’aurais la force de le faire, ce n’est pas le problème, mais je redoute de ne pas maitriser ma force et de l’envoyer bien trop violemment… Elle ne se rend pas compte de cette force que je dois contenir sans cesse, de cette puissance physique qui se montre souvent trop dangereuse. Quand elle prend ma main j’ai un petit sursaut de ce contact, elle n’a pas peur de me toucher malgré mon apparence, malgré ce que je suis, elle semble vouloir me faire confiance sans me connaître. Mais pourquoi se battrait elle pour moi ? Pourquoi prendrait-elle le moindre risque pour un mutant qu’elle ne connaît pas ? Sur le coup je me demande qui l’envoie, qui est derrière tout cela ? Elle me surveille ou m’espionne ? J’ai bien des questions qui passent dans mon esprit en regardant sa main tenant la mienne, écoutant cette dernière vouloir me rassurer et je prends une grande inspiration avant de faire un signe positif de la tête.

« Je suis prêt… Mais pas de morts. »

J’insiste sur ces derniers mots, ne voulant pas avoir cela sur ma conscience, ne voulant pas qu’à cause de moi une personne perde la vie. Parce que même si ce n’est pas moi qui prendrait cette vie, elle s’éteindrait par ma faute, car j’existe alors que si cet adversaire n’avait pas été envoyé pour moi, il ne serait peut-être pas en danger. Je sais que la réflexion n’est pas logique, mais chaque vie en danger c’est comme nourrir cette chose d’où vient mon code génétique. Le cœur toujours emballé, le stress toujours présent, je crains qu’en lançant cette jeune femme, même si j’arrive à bien gérer ma force, elle se retrouve prise pour cible par un de ceux qui agit à distance et réfléchit rapidement à comment faire pour les déconcentrer. Du coup serrant doucement cette main je fais juste un signe de la tête pour dire que cela va débuter, surtout que je ne peux pas lui faire perdre plus de temps, cela ne ferait que donner l’avantage à l’adversaire. Il me faut juste repenser aux cours à l’Institut, aux entrainements que j’ai eu avec Quentin et les autres.

Bon j’ai trouvé comment faire diversion, l’idée m’est venue soudainement et en regardant la femme dans les yeux, mon bras libre commence à changer, laissant entendre le tissu restant autour craquer, la chair se déformant comme pour imiter notre ennemi, commençant à former un canon en espérant être capable de maitriser cela mais je pense que cela suffira même sans tirer d’attirer l’attention. C’est elle qui me donne cette idée en voulant user d’une arme d’un adversaire contre eux, je vais faire pareil avec une autre de leurs armes. D’un coup je me retourne en catapultant donc cette femme, mais pas directement droit sur eux, plus un peu en hauteur comme un lobe, et en contenant ma force, montrant une grande facilité pour la lancer et à peine je lâche sa main pour qu’elle puisse manœuvrer, espérant que j’ai fait bien et non violemment, je pointe mon canon vers les adversaires en criant pour attirer toute leur attention, criant autant ma peur qu’une tentative de me motiver, visant pas directement l’ennemi pour ne pas blesser mais plus vers leurs pieds. Sans m’en rendre compte une sorte de cable sort de mon coude pour venir se planter dans mon dos, tel un réflexe naturel et la l’énergie se concentre dans mon bras, mais ne sort pas… Cela ne tire pas… Continuant juste à s’accumuler de plus en plus. Au moins j’ai su attirer l’attention des deux adversaires, surement qu’ils sous estiment Bobby, ne la connaissant pas, mais tant que je les « captive », au moins ils ne tenteront pas de la blesser, même si je ne sais toujours pas où se trouve le troisième, celui jouant le caméléon.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bobbi Morse
SHIELD
♠ EMPLOI : Agent du SHIELD
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Une Enquête au plus mauvais moment (Mockingbird)   Sam 14 Oct 2017 - 22:22
Pas de mort… Comment ça pas de mort… Dans ces moment-là on fait surtout ce qu’on peut pour éviter le pire aux civils, à ses coéquipier et à soi-même. Ce n’était pas le moment de palabrer sur le sujet il fallait d’abord qu’on se sorte de là qui à prendre la fuite s’il le fallait. L’équipe en place ferait le ménage le moment-venu.
Je le sentais hésitant, il ne fallait pas qu’il craque et je ne savais pas trop quoi dire ou faire pour le rassurer. Mais pour le moment il y avait 3 abrutis à qui nous devions faire peur.
Je tenais toujours la main d’Evan dans la mienne et je lui souriais en le regardant.
Tuer ne fait pas partie de mes hobbies. Toutefois je ne te cacherai pas qu’il y a toujours des risques. Pendant un instant que je dis que je n’avais peut-être pas prononcé les bons mots. Nos adversaires n’avaient pas bougé et je m’attendais au pire. Je ferais comme bon te semble, pas de morts. Attend toi à prendre la fuite quand je te le dirais.

Evan m’avait donc lancée, une fois dans les aires, je me sentais voler quelques instants. J’adorais cette sensation de planer. Par fois je me dis que j’aurais adoré avoir le don de voler. Mais ma vie était tout autre et le sol se rappelait à moi. Le gamin m’avait projetée de telle sorte que je passe un peu au-dessus d’eux et c’était une excellente idée.
Sans hésiter je me retournais vers l’un de nos adversaire en lui planta le harpon dans la jambe. Quand il hurla de douleur l’autre se retourna et ni une ni deux, je lui assenais un enchainement de coup afin qu’il ait assez mal pour ne plus bouger quelques instants. Evan s’était créé une arme à partir de son corps. Ce gamin était surprenant.
Je me mis à courir vers lui tout en lui hurlant quelques mots.

Evan ! Cours !

Beaucoup de gens qui se prennent pour des héros pensent que le courage est de toujours affronter le danger coute que coute. Dans un sens ce n’est pas faux. Mais il faut aussi réfléchir aux conséquences car les combats peuvent entrainer de nombreux dommages collatéraux. A cet instant je devais songer à Evan, ses convictions et son bien-être. Et pour cela je devais essayer de le conduire en lieu sûr quitte à improviser tout du long. Je courrais vite pour arriver à sa hauteur.

Allez ! On s’en va, tout droit, suis-moi.

Il ne voulait pas de mort, il n’y aurait pas de mort. Mais cela rendrait les choses bien plus complexes. Dire qu’au départ je devais tout simplement le rencontrer papoter histoire de le jauger pour savoir s’il est si dangereux que ça.
Cette situation imprévue me permettait de dire qu’il n’est absolument pas dangereux. Que c’est un bon gamin. J’avais envie de l’aider et de le protéger car il en valait la peine.
L’autre inconnu dans l’histoire c’est comment réagirait mon équipe. Nous avions travaillés sur plusieurs scénarios mais celui-là n’en faisait pas partie. Par chance, il s’agissait de professionnels entrainés et surtout pas de tireurs fous. J’espérai qu’ils feraient le bon choix en nous laissant partir sans se montrer et en s’occupant par la suite des 3 mutants hostiles.

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Enquête au plus mauvais moment (Mockingbird)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» Se retrouver à poil, au mauvais moment. [Pv - Thalia]
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Juste là au mauvais moment... [JEFFERSON]
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: NY Town-