Partagez | 
 

[Flashback] Un passé pas si différent que cela (Wanda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Evan Sabahnur
Indépendants
♠ EMPLOI : Etudiant de l'Institut Charles Xavier, fugitif
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: [Flashback] Un passé pas si différent que cela (Wanda)   Sam 23 Sep 2017 - 1:15
Un passé pas si différent que cela
♣️ Statut du sujet : Privé ft. Wanda
♣️ Date du rp : Flasback Hiver 2014
♣️ Météo & moment de la journée : En pleine journée alors qu'il neige dehors
♣️ Autre : Institut Charles Xavier à New York




Wanda Maximoff & Evan Sabahnur
Un passé pas si différent que cela
Père dangereux, passé comme une arme, une vie différente...
Une journée qui avait commencé comme bien d’autres, des cours passionnants comme celui du Docteur McCoy qui savait éveiller tout mon intérêt pour la science, un cours plus sportif par la suite, un entrainement sur la maitrise de nos capacités, un brin d’histoire sur les mutants. Une journée qui aurait été parfaite si il n’y avait pas toujours ces élèves qui cherchaient à me provoquer, me bousculant un peu, m’appelant Kid Apocalypse, le Monstre, mais heureusement, un de mes anciens tortionnaires était devenu un ami, Quentin qui était pourtant celui qui m’avait nommé ainsi en premier décidait cette fois de prendre ma défense. Il faut dire que ma classe était assez particulière… Un squelette avec des yeux et un corps de gélatine transparent, un jeune homme avec des centaines d’yeux, un autre avec deux visages, une fille requin, une fée en pierre, un petit alien insectoïde et reptilien, moi… et Quentin qui finalement est celui à l’apparence la plus normale mais aux capacités bien particulières aussi. Notre classe était particulière pour une chose, c’est que nous étions les jeunes qui ne pouvaient pas s’intégrer facilement dans la société moderne car nous avions une apparence pouvant effrayer les non mutants, ou des capacités qui pouvaient représenter un danger, pour cela que nous avions aussi plusieurs cours intensifs sur notre avenir, sur l’égalité, sur la maitrise.

Oui une journée comme une autre, où entre deux cours mon regard se pose sur une jeune élève, une jeune femme que je croise de temps en temps et avec qui j’aimerais réussir à parler plus ouvertement, avec qui j’aimerais échanger mais je n’y arrive point. Surement car je reste encore bloqué sur mon passé virtuel, à me dire que toutes mes rencontres d’antan n’étaient que des programmations adaptées pour faire mon éducation vers une vie « positive ». C’est difficile alors d’imaginer le comportement que pourrait avoir une personne de chair et d’os qui n’a pas été construite pour interagir avec moi.

Mais finalement, ce n’est pas réellement une journée comme les autres car une rencontre se fait, une qui aurait pu être prévisible, qui aurait pu surtout ne mener à rien, au vide, au silence ou même l’absence d’un regard. Pourtant, même si je ne connais pas cette jeune femme que je vois dehors malgré la neige, juste dans le parc de l’institut, je sais d’où elle vient, j’ai entendu les bruits de couloir, les rumeurs, les mots qui s’échangent. La fille de Magneto. Je ne vais pas dire que je peux la comprendre, chaque personne réagit et vit différemment d’après sa propre expérience, mais je sais ce que cela fait d’avoir un père considéré comme « ennemi », comme « dangereux ». Bon, certes pour moi ce n’est pas mon père mais mon modèle génétique, mais pour les autres cela ne fait aucune différence, je suis le fils d’Apocalypse et les autres me regardent ainsi au point que j’ai l’impression de temps en temps que ce dernier est plus mon père que celui qui m’a éduqué dans la réalité virtuelle.

Je reste un instant à la regarder, la trouvant bien seule et c’est peut-être cela qui me donne la sensation que je pourrais « échanger » avec elle, que je saurais peut-être presque la comprendre, en tout cas plus que d’autres qui ne savent pas ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas venir du bon coté, de ne pas être né dans le bon « milieu ». Je sais ce que c’est d’être considéré comme une arme, après tout même si Oncle Cluster avait voulu me donner une éducation normale, il m’a aussi éveillé pour combattre un ennemi, comme si il avait libéré une arme contre ses adversaires du moment. Enfin ce sont des petites choses qui peuvent réussir à créer un contact sans mettre de jugement face aux antécédents. De toute façon, je suis très mal placé pour juger, mon comportement n’a pas toujours été exemplaire. L’inconnu, la colère, cela avait déjà provoqué des accidents qui pèsent sur ma conscience.

Je la regarde, et je me revois à mes premiers jours ici, seul de mon coté, peu sociable, peu prompt à créer le contact, un peu sauvage… Et je cesse de réfléchir longuement, poussant la porte de l’institut pour m’avancer dans cette neige sans en ressentir le froid, sans avoir eu besoin de me couvrir, avançant pas à pas dans un rythme presque suave pour m’arrêter à deux pas derrière elle, prendre une première inspiration et ouvrir la conversation par des formalités simples.

« Bonjour, faites attention de ne pas prendre froid. »

Certains peuvent trouver ce genre de mots futiles, mais il n’y a rien de plus simple pour ouvrir un contact que d’utiliser des formalités basiques. En faite je pense sincèrement, en étudiant le comportement humain, que ce genre d’archétypes de la communication sont une nécessité pour permettre à des personnes plus timides ou moins ouverts à la converse d’échanger. Après tout un simple – Bonjour. Ça va ? – permet facilement de lancer une conversation, surtout si justement vous tentez de faire parler une personne sur sa situation, car quelque soit sa réponse, il y a une multitude de façon de rebondir. Bref, le plus complexe est toujours le lancement.

« Vous savez… Malheureusement la solitude n’apporte pas beaucoup de réponses. En faite elle a tendance à ramener plus de questions qu’autre chose. »


Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Un passé pas si différent que cela (Wanda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Théodore C. Deschanel ~ Pour être irremplaçable, il faut être différent.
» différent jeux
» Un coucher de soleil ... Différent ?





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Hors-jeu :: What if ?... :: Flashback-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Tommy & co
#1 ...20 rps la lune de miel tout ça tout ça


Strange & Pan
#2 Toujours modeste avec 13 rps!


Wanda
#3 6 rps, la sorcière se déchaîne !