Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

avatar
J. Logan Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 ☾ Wolverine
♠ EMPLOI : Anciennement militaire, mercenaire, bûcheron, à présent X-MEN & Professeur d'Histoire à l'Académie Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   Ven 10 Nov 2017 - 10:38
A son réveil, Logan grogna doucement en s'étirant dans son lit, mais il fut vite interpellé lorsqu'il se rendit compte que Jean n'était plus là et qu'il se retrouvait seul dans le lit de la belle. Il se redressa, et vit un mot sur sa table de chevet. Il sourit en le lisant et se laissa à nouveau tomber en arrière, cherchant encore un peu de sommeil. Oui, il était épuisé avec ses journées qui n'en finissaient plus, entre Frank, la mission, les X-MEN, Jean et puis Donna, le mutant était tout le temps en train de faire quelque chose, de prévoir quelque chose, de penser à quelque chose. En fin de matinée, lorsqu'il se réveilla pour la seconde fois, Logan se décida à quitter la chambre de sa petite amie, enfilant son jean, faisant le lit et ouvrant la fenêtre, il ne tarda pas à quitter les lieux dans cette tenue pour aller dans sa chambre, qui se situait à peine à quelques mètres. Le mutant alla prendre une douche, enfiler des vêtements propres et alors qu'il était en train de quitter sa chambre, il se fit interpellé par un élève. Un jeune élève, d'environ une dizaine d'années. Ce gamin rencontrait un problème, son pouvoir était en train d'évoluer de façon étrange, il avait besoin d'aide, et surtout, qu'on le rassure. Logan lui proposa alors d'aller en salle d'entraînement, afin qu'il puisse constater lui-même cette évolution. En effet, le mutant se rendit compte après quelques exercices que le pouvoir du gamin devenait instable. Il allait falloir qu'il en parle à Charles-Xavier afin qu'il apprenne à ce gamin à se contrôler, afin de ne blesser personne par accident. Ca arrivait encore parfois, qu'un élève suite à une trop forte émotion se laisse aller et ne puisse pas se contrôler et que son pouvoir fasse un dégât. Finalement, alors qu'il venait de retrouver l'étage principal de l'école, Logan fut alpagué par Tornade. Elle avait besoin de régler une affaire avec lui, concernant la mission dont Logan avait pu parler aux XMEN. Il avait besoin de savoir si les XMEN étaient prêts à se lancer dans cette affaire. Finalement, après ce rendez-vous et le déjeuner, Logan avait un seul cours. Un cours avec des dernières années de secondaire. Ils semblaient pour la plupart tous à l'ouest, si bien que le cours n'avança pas vraiment. Lorsque le cours se termina enfin, Logan quitta sa salle de classe et en passant à travers le couloir, il eu une vision qui le fit sourire. Jean était là, au centre d'une des classes principales et flottait au dessus du parquet brillant de la classe. Logan s'approcha sans faire de bruit, posant son épaule contre l'embrasure de la porte. Il observait sa petite amie en action. Elle volait, clairement, figée comme un i, certes, mais elle volait au dessus du sol. Un sourire se dessina sur les lèvres du mutant, alors que très vite, sa petite amie tourna la tete vers lui, perdant le fil de sa méditation, elle tomba pieds joints au sol. « Oh-ça va ? Excuses-moi je ne voulais pas te déranger » lança t-il alors qu'en meme temps, elle s'excusait et promettait de remettre la salle en ordre. Logan ne pu s'empêcher de rire et s'avança lentement, passant rapidement une main sur les reins de Jean, il l'approcha d'elle pour embrasser tendrement ses lèvres, collant leurs deux bassins l'un à l'autre. Finalement, il se recula et lui lança « tu arrives à t'élever, c'est cool ça, tu y arrives depuis longtemps ? » demanda t-il, curieux. Il n'avait pas le souvenir qu'elle lui en ait parlé. Jean avait prit l'habitude de le tenir au courant de ses avancées, en matière de pouvoirs et c'était plutôt quelque chose qu'il aimait bien. Ces moments avec elle, où il pouvait la voir apprendre, se contrôler et prendre des forces de jour en jour. Bientôt, elle retrouverait ses pouvoirs et peut-être qu'à ce moment là, il allait à nouveau la perdre... En fait, il évitait de trop y penser, le pouvoir de Jean était instable, oui, mais il ne voulait pas être pessimiste.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   Sam 11 Nov 2017 - 9:03
D’une signe de tête et d’un sourire, Jean rassura le mutant lorsque ce dernier s’enquit d’elle. Elle n’était pas tombée d’assez haut pour se faire mal, tout au plus, d’une dizaine de centimètres. Toutefois, ce petit incident fit réaliser à la rousse combien cet exercice ne devait pas être pris à la légère. Si d'aventure, il lui arrivait la même chose en pleine mission alors qu'elle se trouvait à une hauteur plus conséquente, la chute n'aurait certainement pas les mêmes répercutions. Jean devait donc être certaine de parfaitement maîtriser cette technique pour vouloir l'utiliser et l'exploiter sur le terrain sans encourir le moindre danger.

A peine l'avait-il retrouvée que Logan s’était déjà rapproché d’elle, l’enlaçant pour ensuite l’embrasser. Comme à chaque fois, cette proximité avec lui … sa main dans le creux de ses reins … le contact de ses lèvres … cette manière qu'il avait de la revendiquer amoureusement comme lui appartenant … fit naître une douce chaleur chez la mutante. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle aurait souhaité poursuivre cette étreinte indéfiniment. Il lui demanda ensuite depuis combien de temps elle était capable de léviter. Une nouvelle fois, Grey lui adressa un sourire. Dedans, on pouvait y percevoir une certaine satisfaction personnelle. 

« Ce sont mes premiers essais »
, lui annonça-t-elle avec une pointe de fierté dans la voix. 

Se détachant de lui, elle reprit place au centre de la pièce, regagnant sa concentration en vue de lui faire une démonstration. Mais avant de se lancer, elle préféra pourtant le mettre en garde que le résultat n'était pas encore forcément garanti.

« J’en suis au début … du coup, c’est encore un peu brouillon, le prévint-elle. Mais je crois que je commence à saisir le truc. »

Libérant une nouvelle fois son pouvoir, elle se focalisa sur son propre corps, l’enveloppant de sa télékinésie pour le soulever et le placer en suspension au dessus du parquet. Cette fois-ci, elle y était arrivée avec plus de facilité, et plus rapidement, comme si elle avait besoin de se concentrer de moins en moins pour parvenir à un résultat. Redoublant d’effort, elle parvient à se déplacer lentement jusqu’à se rapprocher de Logan. De concentration, elle en tirait légèrement la langue sans même s’en rendre compte. Comme placée sur un coussin d'air, elle dériva progressivement dans la salle, flottant au dessus du sol sans jamais le toucher. Certes, pour le moment elle manquait encore de grâce, se rapprochant d'avantage d'un animal à moitié paniqué que l'on aurait placé en apesanteur … Mais malgré tout, elle se déplaçait. Une grande première pour cette séance où jusqu'alors, elle s'était simplement contentée de quitter le sol et de s'y reposer. Arrivant à proximité du mutant, elle ouvrit les bras comme pour venir l’étreindre, et finit par l’enlacer lorsqu'il fut enfin à portée, regagnant alors le sol avec une certaine délicatesse.

« Avec un peu de pratique, je devrais pouvoir me déplacer plus vite, plus haut et plus longtemps », supposa-t-elle. 

Un instant, Jean crut voir passer une ombre sur le visage de Logan. Quelque chose venait de le contrarier, mais rapidement, il s'était obligé à penser à autre chose. Pourtant, la rousse l'avait bien senti … cette angoisse … aussi fugace fusse-t-elle … elle avait été là. Avait-il des soucis … cette histoire de trafic de mutants peut-être qui continuait de le miner ? Ou bien était-ce de la revoir se déplacer ainsi qui avait rouvert de vieilles blessures ? Il se montrait parfois si secret, même avec elle … comme s'il cherchait à la préserver. Ce n'était pas la première fois que la télépathe remarquait ce genre d'attitude chez Logan, mais chaque fois, elle préférait ne rien dire, si disant que le jour où il serait prêt … le jour où il en éprouverait le besoin, alors il se confirait à elle à ce sujet.

Pour l'heure, Jean fit en sorte de garder bonne figure et de le soutenir, se contentant de lui adresser un sourire plein de douceur.

« J'imagine qu'avec de l'entraînement, je serais même capable d'amener des personnes avec moi avec cette technique. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
J. Logan Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 ☾ Wolverine
♠ EMPLOI : Anciennement militaire, mercenaire, bûcheron, à présent X-MEN & Professeur d'Histoire à l'Académie Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   Dim 12 Nov 2017 - 15:19
Il s'agissait des premiers essais de Jean, ce qui étonnait le mutant, parce que même si c'était la première fois qu'elle essayait, elle semblait vite comprendre comment ça fonctionnait et surtout, elle semblait maitriser cet élément de son pouvoir. Il pu en juger lui-même quand elle lui fit une démonstration personnelle. Il pu constater par lui-même à quel point Jean arrivait rapidement à se concentrer, du moins comparé à avant, et puis aussi, comment elle gagnait en rapidité. Il sourit en la regardant, ses gestes étaient lents, ils étaient gracieux, un peu comme une danseuse qui se serait en transe, une transe silencieuse, où ses gestes sont d'une parole et d'une beauté sans nom. Logan aimait la voir ainsi, il aimait la voir prendre confiance en elle, dans ses mouvements, en son pouvoir. Il restait là, silencieux, se collant le dos au mur, afin de l'observer attentivement. Il avait un sourire dessiné finement sur ses lèvres. Lorsqu'elle se posa au sol, lentement, Logan avait toujours ce regard doux posé sur elle, sur ses formes, sur ses gestes. Il l'écouta à nouveau, avant de retenir un rire et de proposer « tu veux essayer sur moi ? » sourit-il davantage encore. La main du mutant vint passer sur ses lèvres, alors qu'il frappa l'une de ses mains dans l'autre, devant lui, pour se donner du dynamisme. « Allez vas-y, essaie » lança t-il à nouveau en faisant quelques pas en direction de la mutante. Il s'arrêta à quelques mètres d'elle, la regardant en souriant et lui lança « tu peux m'éjecter ? » demanda t-il, avec un regard malicieux et une once de défi. Oui, il voulait qu'elle essaie. Déjà, il ne craignait rien, il ne craignait pas les blessures, ni les mauvaises chutes. Il était incapable de se fracturer le moindre petit os étant donné que tout son squelette était recouvert d'adamantium. Et puis pour les mauvaises chutes, les bleus ou les égratignures, ça ne le tuerait pas -sans jeux de mots. Alors elle pouvait y aller, bien au contraire, il était le meilleur cobaye qu'elle puisse avoir. Il était là, face à elle, à plusieurs mètres toujours, à attendre qu'elle veuille bien essayer. Il la vit alors se concentrer, et après de longues minutes, Logan fronça les sourcils. La sensation était étrange, lui qui n'aimait ni l'avion, ni perdre le contrôle, il n'allait pas franchement aimer cet exercice, mais c'était pour la bonne cause... alors il prendrait sur lui, bien évidemment. Une première sensation, celle de moins ressentir l'apesanteur : dans son propre corps, mais surtout parce que ses propres pieds quittaient le sol. Il leva les bras, comme pour retrouver un certains équilibre « Wooo... » laissa t-il échapper d'entre ses lèvres. Son corps n'était pas du tout en équilibre, ni même stable, et s'il n'avait pas autant eu de mal avec cette sensation de non contrôle, il aurait certainement trouvé ça très amusant. Il était au dessus du sol, à une quinzaine de centimètres de ce dernier et très vite, il leva les yeux vers sa petite amie, concentrée. « Projette moi » la défia t-il alors, un sourire dessiné sur ses lèvres. Quelques secondes après, son corps était projeté contre le mur de la salle, dans un immense fracas. Logan sentit sa tête cogner, ainsi que son dos. Il grimaça, mais ne tarda pas à sourire, fier des résultats de sa petite amie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   Dim 12 Nov 2017 - 17:52
Comme c'était souvent le cas lorsqu'il la regardait, Logan affichait un sourire plein de douceur, loin de l'expression taciturne et sévère qu'on lui connaissait habituellement à l'Institut. Avec Jean, il semblait si différent … comme serein et accompli, et ce détail n'échappait pas à la rousse, même si cette dernière se gardait bien de le faire remarquer. Le mutant proposa alors à la télépathe de s'exercer sur lui après qu'elle lui ait fit part qu'elle se soupçonnait capable de faire léviter d'autres personnes qu'elle. Un instant, Jean resta silencieuse et circonspecte … n'était-ce pas trop tôt ? Elle venait tout juste de réussir à le faire avec elle. Elle se rappela ensuite à qui elle avait à faire. Si Logan estimait qu'elle était prête, alors, c'est qu'elle devait l'être. Et puis … avec lui, elle ne risquait pas grand chose en cas de dérapage. Mais elle fut bien rapidement arrachée de sa réflexion lorsque le mutant claqua ses mains avec détermination. Le son produit résonna dans toute la pièce avec force, manifestation évidente de la volonté de Logan de vouloir la pousser à s'y mettre. Déjà, il s'était éloigné d'elle, se mettant en position avec un sourire encourageant. C'était certain … elle ne pourrait pas lui faire changer d'avis. Roulant des yeux, sans non moins lui sourire, elle accepta d'un hochement de menton. Il avait l'air si ravi de participer à son entraînement qu'elle ne s'imaginait pas un seul instant décliner son invitation. Visiblement, après une bonne nuit de sommeil, il avait pris sa décision quant à la conversation qu'ils avaient eu avant de s'endormir. Et Jean devait bien l'avouer, elle était soulager et heureuse qu'il ait pris le choix de participer à ses entraînements.

Puis, affichant soudainement un air presque provocateur, il lui demanda si elle était capable de l'éjecter. Une fraction de seconde, Jean crut avoir mal compris. Ce n'était plus vraiment un exercice de lévitation. En plus, contrairement aux apparences, Logan n'était pas vraiment un poids plume … l'adamantium dans son corps lui faisant largement dépasser le quintal, si bien que la rousse doutait pouvoir l'éjecter. Le soulever et le déplacer, sans doute, mais lui donner assez de vitesse d'inertie pour le projeter, elle en était moins sûre. Pourtant, elle ne parvint pas à résister longtemps à cet air goguenard qu'il lui adressait. Oui … il savait s'y prendre avec lui … il savait comment la faire réagir … c'était indéniable. Et quand il lui lançait ce genre de regard et qu'il utilisait ce ton là … ça ne manquait jamais de faire mouche.

Se concentrant, Jean se prépara, fixant Logan du regard. Puis, elle tendit un bras en sa direction, main ouverte vers lui, comme pour canaliser son pouvoir. Lentement, elle parvint à l'envelopper avec sa télékinésie, puis, elle assura sa prise, resserrant doucement sa volonté sur le corps du mutant. Enfin, elle le souleva … fronçant légèrement des sourcils en sentant une certaine résistance liée au poids de ce dernier. Bon sang ! Il pesait le poids d'un âne mort ! Finalement, après avoir redoublé d'effort, elle parvint à lui faire quitter le sol, doucement, centimètre par centimètre, focalisant toute son attention sur lui. C'était la même chose qu'avec n'importe quel objet … le même processus, que ce soit sur quelque chose d'inanimé ou de vivant. Ici, la différence principale, c'était vraiment le poids. Jamais Jean ne s'était attelée à soulever une telle masse … En fait, maintenant qu'elle y pensait, elle-même devait être la charge la plus lourde sur laquelle elle s'était exercée … ce qui était très loin de ce que représentait Logan.

Lui-même ne semblait pas très à l'aise avec le phénomène, cherchant à garder un équilibre qui dans les circonstances actuelles n'existait plus. Il aurait beau tenter n'importe quoi pour influencer son mouvement ou sa posture, cela ne changerait rien à ce que Jean souhaitait le voir faire. Placé en lévitation, et donc privé de tout appui possible, c'était tout bonnement inutile. Les sourcils toujours froncés par la concentration, la télépathe s'osa malgré tout un léger sourire. Elle était satisfaite des résultats qu'elle obtenait. Lentement, elle fit tourner le mutant sur lui-même.

Logan releva alors le regard sur Jean, affichant de nouveau, cet air provocateur et lui demanda de le projeter. Alors, il était vraiment sérieux … Regroupant ses forces, la mutante en perdit son sourire, le visage fermé sous l'effort et la concentration. Elle le sentait en elle, ce pouvoir, lové au plus profond de son être, habituellement calme et imperceptible … et à présent, elle avait la sensation de le sentir tournoyer sur lui-même, comme s'il entrait dans une sorte de dynamique productive. Elle pouvait le percevoir à la lisière de sa peau, prêt à surgir … prêt à se déchaîner. C'était comme s'il n'y avait plus rien d'autre, juste elle et cette puissance. Lorsqu'elle se sentit prête, elle écarta d'avantage les doigts de sa main tendue vers Logan, libérant sa télékinésie et projetant le mutant à travers la pièce. Lourdement, il alla s'écraser contre le mur avec un grognement et une grimace particulièrement explicites, avant de retomber au sol sans ménagement. Surprise d'un tel résultat, et également inquiète pour Logan, elle se précipita à sa rencontre, s'agenouillant à ses côtés, les mains posées sur sa bouche de confusion.

« Je suis désolée, Logan ! Je savais pas que ce serait si violent. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
J. Logan Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 ☾ Wolverine
♠ EMPLOI : Anciennement militaire, mercenaire, bûcheron, à présent X-MEN & Professeur d'Histoire à l'Académie Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   Mer 15 Nov 2017 - 10:06
Le choc fut court et intense. Le large et lourd corps de Logan vint frapper le mur arrière de la pièce dans laquelle se trouvaient les deux mutants. Un bruit sourd à faire trembler les murs. Logan retint un grognement alors que l'arrière de son crâne venait frapper à son tour le mur en bois vernis. Il resta quelques secondes ainsi, à ne pas bouger, alors qu'il entendait déjà Jean s'empresser d'arriver à ses cotés. La voix de la petite amie de l'immortel se fit entendre, alors que son corps venait de tomber à genoux tout près de lui. C'est à cet instant que Logan ouvrit les yeux, commençant déjà à se redresser, restant assis pour être à la même hauteur que Jean. Il passa sa large paume à l'arrière de son crâne, il grimaça une seconde et puis, un sourire aux lèvres, il lança « mais non, t'excuses pas, c'est moi qui te l'ai demandé » rigola t-il face à la réaction amusante de sa petite amie. Il l'observait en souriant largement, alors qu'il se redressa, aidant Jean à faire de même. Une fois debout, il regarda l'endroit où il se trouvait auparavant, puis l'endroit où il avait atterri. Rien à redire, elle avait de la force, elle avait réussi à faire bouger son corps -lourd- d'au moins la moitié de la largeur de la pièce. C'était impressionnant surtout pour un premier essai. De quoi était-elle finalement capable, de quoi serait-elle capable très prochainement, lorsqu'elle parviendrait à recontrôler tous ses pouvoirs ? Logan était vraiment content qu'elle puisse déjà faire ça, c'était bon signe pour la suite de son entraînement, mais aussi pour la mission qui les attendait d'ici très peu de temps. Bientôt, ils allaient se lancer dans une mission dangereuse et Jean voulait en être. Seulement la condition était qu'il n'ait pas besoin de s'inquiéter pour elle une fois sur le terrain. Et même avec ses pouvoirs, même avec ces entraînements, il allait s'inquiéter, c'était une évidence. Il avait confiance en elle, elle était assez intelligente pour se sentir capable ou non et il lui faisait confiance, mais dans son fort intérieur, il allait etre mort de trouille. Peur que ses pouvoirs échappent à son contrôle, peur que ses pouvoirs la détruisent encore une fois, et qu'il la perde. Il était à la fois fasciné par ses dons, autant qu'ils lui faisaient peur finalement. Après tout, c'était les pouvoirs de Jean qui étaient à la base de toutes ces fois où il l'avait perdu. D'ailleurs... est-ce qu'il ne devait pas lui avouer pour la dernière fois... cette fois terrible où elle lui a demandé de la tuer ? Non. Non, il ne peut pas lui dire ça comme ça, il... c'est trop tard, et ça ne servirait à rien, n'est-ce pas ? Le mutant s'approche de sa petite amie pour l'embrasser sur les lèvres et très vite, lui lance « c'est dingue la force que tu arrives à avoir en si peu de temps » il était vraiment fier d'elle. Elle se donnait du mal pour réussir, pour y parvenir, à retrouver ses pouvoirs, sa force, ses capacités. Elle s'entraînait tellement longtemps, tous les jours, c'était une acharnée et il adorait ça, pour être honnête.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   Mer 15 Nov 2017 - 18:05
Péniblement, le corps visiblement perclus de douleur, Logan se redressa légèrement. Le visage grimaçant, il se passa une main à l'arrière du crâne, comme pour atténuer la sensation du choc. Il avait beau avoir la capacité de se régénérer presque instantanément, il n'en était pas pour autant exempt de ressentir la souffrance physique de son corps maltraité. Les traits du visage à la fois inquiets et culpabilisant, Jean l'observa se remettre peu à peu du choc. Finalement, il lui adressa un sourire, lui annonçant qu'elle n'avait pas à s'excuser. Culpabilisant encore légèrement, la rousse trouva malgré tout la force de lui sourire en retour. Elle était soulagée qu'il s'en soit remis si vite … même cela n'avait rien de surprenant. Mais malgré ce pouvoir qu'il détenait, elle n'avait pu rester sereine … c'était irrationnel, elle le savait … mais elle ne pouvait pas faire autrement que de s'inquiéter pour lui lorsqu'elle le voyait se blesser.

Le mutant se releva, aidant Jean à en faire de même. Il observa ensuite la pièce, remontant du regard la trajectoire qu'il avait emprunté lorsqu'il s'était vu projeté contre ce mur. A première vue, il semblait satisfait du résultat qu'avait obtenu Jean. Cette dernière était la première surprise d'un tel résultat. Jusqu'à maintenant, elle s'était contentée d'utiliser son pouvoir sur des objets d'un poids plus modeste et qu'elle pouvait elle-même déplacer à main nue. Mais avec ce qu'il venait de se produire dans cette pièce, la mutante prenait conscience que grâce à son aptitude, elle était largement en mesure de dépasser sa simple force physique. Certes, elle manquait encore clairement de finesse et de précision lorsqu'elle tentait de manier des objets … mais pour ce qui était de la force et de la puissance, elle ne cessait de faire des progrès de jour en jour. Aujourd'hui, elle avait été capable de se placer en lévitation et de projeter Logan comme un simple édredon … que serait-elle en mesure de faire demain ? Et après demain ? Déplacer une voiture ? Un camion ? Elle ignorait ses limites et jusqu'où s'étendait son potentiel. Tout restait à … redécouvrir.

Après un baiser, Logan la félicita pour ses progrès. Lui aussi semblait impressionné par les résultats que Jean était parvenue à obtenir en si peu de temps. Les joues légèrement rosies, elle le remercia.

« J'ai un très bon coach … il sait comment me pousser à me dépasser », rajouta-t-elle en lui souriant timidement.

Affectueusement, elle lui frotta délicatement le dos, comme pour chasser toute trace de douleur … comme pour défaire ce qu'elle avait causé … pour finir par l'enlacer et le serrer contre elle un long moment. Ainsi, elle resta à le garder contre elle, à sentir sa présence rassurante … le soutien qu'il lui apportait. Heureusement qu'il était là pour elle … heureusement qu'elle pouvait compter sur lui … il était son repaire dans cet endroit … celui qui lui redonnait du courage dans les moments de doutes … de la motivation dans les instants de faiblesse. Celui … qui lui donnait de l'amour … un amour sans retenu.

Finalement, lorsqu'elle se détacha de lui, elle n'aurait su dire combien de temps s'était écoulé durant cette étreinte. Elle regarda alors autour d'elle, avant de reporter son attention sur Logan.

« Ok … ce sera bien suffisant pour aujourd'hui. Je vais ranger et je te retrouve plus tard. »

Après un dernier baiser rapide, elle se mit alors au travail, remettant en place chaque meuble qu'elle avait écarté pour se donner suffisamment d'espace de travail.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan   
Revenir en haut Aller en bas
 

Tu peux y aller, j'suis indestructible ft. Jean&Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


 Sujets similaires

-
» je ne suis pas bavard, je peux quant même? mwhaha
» Je suis un peu Perdu..
» Je ne peux m'empêcher de facepalm '-'
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles :: Locaux de l'Institut Xavier-