Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

The Fall of the Punisher ft X-Men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Frank Castle
Marvel Knights
♠ EMPLOI : armurier ^^
♠ GIF :
MessageSujet: The Fall of the Punisher ft X-Men    Mer 8 Nov 2017 - 17:50
The Fall of the Punisher ft X-men
Statut du sujet : Libre Envoyez moi un mp pour nous rejoindre
Date du rp : 8 novembre 2017
Météo & moment de la journée : Il pleut beaucoup c'est un torrent pas croyable
Autre : you'll see...



Ce soir est étrange, je reviens à peine de la salle de bain couvert de bleu et autres cicatrices, la médecine c'est pas mon fort disons que je fais vraiment le strict minimum ce qui est assez ridicule étant donné la quantité de blessures que je peux accumuler, je me regarde dans le miroir, ça m’a l'air correct, encore une nuit dehors, j'ai une organisation d'esclavage à démanteler.

Je sors de la salle de bain quand j'entends la porte s'ouvrir, je prends rapidement le double canon de mon bureau pour seulement constater qu'il s'agit de Micro, revenu enfin.

"J'imagine que tu as enfin eu mon message ! que me vaut le plaisir ?"

"Frank... ce n'est pas la peine de mal le prendre je te l’ai dit qu'il fallait que je prenne du recul, tu sais en plus pertinemment que je cherche à t'aider, tu dois comprendre que ta quête tout ça… ça n'a rien de facile..."

"Micro, je pense pas qu'on puissent prendre de vacances, mais par là je veux dire plus jamais quand on s'absente t'as vu ce qu'il se passe dehors ?"

Micro soupire il ne sait pas quoi dire forcément il a vu mon message et par conséquent il voit très bien ou je veux en venir.

"Oui j'ai vu, mais j'ai vu aussi que tu te faisais beaucoup de "potes" tu pourrais les laisser s’occuper de cette mission le temps que tu te reprenne, franchement Frank après tout ce qui s'est passé après tout ce qu'on a baver à faire tomber la CIA à faire chier le Shield et compromettre des opérations Hydra, qui ta d'ailleurs valu la taule j'te ferais dire, c'est quoi la suite maintenant ? tu comptes crever ? c'est ça ? admet le Frank tu ne supportes pas le fait de rester un jour de plus dans ce bunker, tu crois que je le vois pas quand tu te réveilles en sueur en pensant à..."

"La ferme..."

"Pas cette fois Frank... regarde toi bordel t'es absolument pas en mesure de descendre à toi tout seul un réseau entier de traite de mutants, c'est tellement diversifié putain il doivent avoir des établissements comme ça dans toute la ville ! pourquoi est-ce que tu laisses pas l'autre la... Logan s'en chargé ?"

"Tu te débine ? ça y est tu comptes me lâcher ? pourquoi tu le dis pas maintenant !"

"Parce que maintenant tu dois rester te reposer putain ! la vie que tu as choisis elle requiert de la minutie Frank oublie pas l'armée... oublie pas ce que tu as appris... tu perds en rigueur en Frank tu es seulement animé par la rage et la haine, et ça te coutera"

"j'ai besoin de toi aux coms ce soir..."

"Ouais... bien sur"

Je ne croise pas le regard de Micro et descend l'armurerie.
Je n'ai vraiment pas envie de me fritter avec lui ce soir, il a des doutes... comment il peut en avoir, il y'a des fois il me fout vraiment les boules, je vérifie justes que les talkies et oreillettes fonctionne mais ne lui adresse pas la parole il sait où il doit me guider, je lui ai laissé les plans d'un immeubles désaffecté potentiel endroit de prostitutions de jeunes mutantes, à vrai ça ne doit pas être l'exclusivité aux mutants mais bon qu'un moyen de le savoir alors je prends le volant et part en direction d'un endroit encore bien funeste que je vais faire en sorte de détruire.

Il ne me faut que quelques minutes pour atteindre l'endroit en question, je me gare entre deux bâtiments plutôt discrets, lorsque je sors je prends mes jumelles pour voir l'étendue du chemin à parcourir, je dois traverser un chantier en construction pour finir par tomber sur l'immeuble en question, de loin il ressemble à tous les autres au final les lumières sont allumées il se font dans la masse, mais c'est ce qui se passe à l'intérieur qui compte, celui-ci se situe près d'une petite rivière.

Je ne mets pas longtemps à rentrer dedans, je parcours le premier étage... rien du tout, je n'entends pas un son, pas un bruit.
Cela commence sérieusement à m'inquiéter et cela empire de minute en minute alors que j'inspecte les autres étages, l'exaspération me prends et je me mets à défoncer des portes à la chaine sans finalement rien trouvé.

A part bien sur une grande pièce comme un salle d'open space seulement éclairé par des néons bien faiblards, j'y trouve une enveloppe sur une table bien posé proprement sans fioriture, j'inspecte rapidement mais ne vois pas de pièges, j'ouvre alors l'enveloppe qui contenait un magnétophone bien vieillot mais intraçable du coup je l'allume il y'a déjà une cassette dedans.

"Monsieur Castle, ravie de voir qui vous avez trouvé l'un de nos anciens bureaux, je dois dire que je suis assez impressionné par la ardeur avec laquelle vous nous poursuivez, pendant un moment je me suis moi-même demandé ce qui pouvait pousser un homme à de tels extrémités, cela provient probablement du fait que n'avez pas su protéger la famille qui vous étais si cher... Je dois vous dire malgré tout que je ne peux pas laisser passer ça et mes collègues seront d'accord avec moi...

Quand à vous monsieur Logan, contrairement à Monsieur Castle vous avez beaucoup à perdre et vous savez pertinemment de quoi je veux parler, il s'agit pas simplement de vos proches mais bien du petit institut dont vous faites partie, alors plutôt que de leur faire du mal il sera question de vous neutraliser tous les deux définitivement, au revoir... messieurs"


La cassette s'arrête et mon cœur fait un bon dans ma poitrine, Logan n'est pas avec moi mais ils ont dû s'imaginer qu'il viendrait.

Autour de moi plusieurs led rouges clignotent elles entourent le bâtiment... je me suis fait baisé, je cours près des fenêtres qui donne sur la rivière, je l'explose en faisant feu avec mon arme, mais je sens déjà les flammes et le souffle de l'explosion me parcourir l'échine.

Un saut magistral... un échec magistral.

Je sens un débris me traverser le flanc, j'atterris dans l'eau, l'explosion retentit encore dans mon esprit, l’impulsion m'a assommé, je dérive dans l'eau.

***

Alors que l'explosion retentit, un groupe de jeunes mutants cherchant vengeance pour ce qu'ils ont subi, voit Frank Castle tomber dans l'eau, ne sachant immédiatement de qui il pouvait s'agir il décidèrent de vérifier, il le remontèrent difficilement et ont reconnu l'homme qui les avais sauvés à la carrière, ils prirent tous rapidement la décision de le ramener à l'institut afin de lui apporter des soins, le voyage se fait lent et pesant, le Punisher est mal en point et ils ont peine à contenir le sang qui sort de son côté Droit ils ne savent si il va mourir, il respire à peine, le transportant dans un fourgon que Frank et Logan aurait reconnu il s'arrêtent devant la porte de l'institut posant délicatement le corps de Frank, il frappe tambourine la porte espérant que quelqu'un arrive vite, le crâne blanc du gilet pare-balles tourne au rouge, la pluie n’arrive pas à l’enlever.



"You know you're one bad day away from being me..."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
J. Logan Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 ☾ Wolverine
♠ EMPLOI : Anciennement militaire, mercenaire, bûcheron, à présent X-MEN & Professeur d'Histoire à l'Académie Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Mer 8 Nov 2017 - 18:25
Logan était assis sur le large canapé qui découpait le salon de l'Institut en deux partie. Face à l'écran de télévision qui montrait un énième film historique, le mutant remuait ses orteils dont les pieds étaient posés sur la table basse devant lui. Il portait un jeans et un marcel blanc, comme le plus souvent. Un mutant s'était endormi sur lui, sa tête posée sur la cuisse de Logan tandis que son bras le recouvrait. Ce gamin était à l'école en permanence, il n'avait ni famille, ni foyer qui l'attendaient quelque part. Cette école était tout ce qu'il lui restait finalement. Un peu comme lui. D'autres étudiants étaient avec eux, regardant le film. Installés sur le canapé, ou bien dans les larges fauteuils, tous en pyjamas, certains discutaient entre eux, d'entre rigolaient et enfin, certains, regardaient quand même le film. Logan était chargé de surveiller les élèves ce soir. C'était lui la baby-sitter et en règle générale, ça se passait plutôt bien. Comme il le disait souvent, il n'était pas leur père. Ils étaient assez libres de faire ce qu'ils voulaient en somme, tant que ça ne dérangeait pas Logan lui-même, ni les autres. Dans la salle à manger derrière le salon, d'autres mutants jouaient à des jeux de société, rigolant de leurs pouvoirs qui les aidaient, ou non, à gagner des parties successives. Mais quelque chose, au cours de cette soirée, renversa cette soirée qui s'annonçait pourtant si calme. Logan entendit qu'on toquait à la porte, violemment, à plusieurs reprises. Les mutants entendirent tous le bruit contre la large porte de l'entrée. Logan tourna la tête, arquant un sourcil. Il sentait l'odeur du sang venir jusqu'à ses narines. Il dégagea son bras du gamin et demanda à un mutant un peu plus âgé « restes là » afin de se lever pour aller voir. Mais avant qu'il n'est quitté le salon, le bruit des portes que l'on ouvre se fit entendre, ainsi qu'un cri strident d'une jeune mutante. Logan couru pour aller voir ce qu'il se passait, tandis que les mutants déjà devant les portes appelaient à l'aide. Lorsqu'il arriva sur place, Logan fronça les sourcils, les élèves s'entassaient devant les portes de l'école, il semblait y avoir quelque chose au sol. L'odeur de sang se faisait ressentir bien plus vivement maintenant que les portes étaient ouvertes et que Logan s'en était approché. « Reculez-vous » ordonna t-il aux étudiants, alors qu'il se frayait un chemin entre les enfants. Très vite, Logan reconnu le crâne peint sur le gilet par balle noir. « Frank ? » lança t-il alors en s'approcha du corps inerte allongé devant les portes. « Merde... » Logan savait que le Professeur Xavier était absent pour quelques jours, il n'était pas là. Les élèves s'agglutinaient toujours autour de lui, alors que la pluie battait son plein, ne tardant pas à mouiller entièrement le corps de Logan. Le sang de Frank s'écoulait violemment sur le parvis de l'école, coulant dans un flot incessant. « Allez chercher les autres professeurs ! » gueula Logan en direction des élèves. Relevant le nez vers les étudiants qui étaient tout près, il demanda aux plus robustes de l'aider à entrer le corps de Frank à l'intérieur. Tirant le malheureux jusque sur le tapis de l'entrée, Logan, dégoulinant d'eau de pluie, approcha son oreille contre le torse de son acolyte. Il pouvait entendre son cœur battre, lentement dans sa poitrine. Il n'était pas mort. Le mutant demanda de l'espace autour de lui, alors qu'il commençait à retirer le gilet pare balles de Frank ainsi que son manteau, pour voir l'état de ses blessures. Il était vraiment dans un sale état, qu'est-ce qu'il s'était passé. «Professeur, c'est qui ? » demanda une voix enfantine. « C'est... un ami... » répondit-il en regardant le corps de Frank. Putain mais ils étaient où les autres profs dans c't'école bon sang ?!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Mer 8 Nov 2017 - 19:28
Assise en tailleur sur le tapis de la bibliothèque, Jean se tenait au centre de la pièce, entourée de plusieurs ouvrages qu'elle avait ouvert à diverses pages. Chacun de ces livres traitaient de la génétique et du phénomène de la mutation. Une bonne partie de ces écrits était l’œuvre de Charles Xavier lui-même, certains datant même de l'époque où il était encore à l'université. Les recherches et les découvertes qu'il avait fait tout eu long de sa vie, étaient tout bonnement fascinantes, si bien que depuis quelques soirs maintenant, Jean consacraient de longues heures à leur lecture. Il n'était d'ailleurs pas rare que Logan vienne la chercher lorsqu'elle tardait trop à venir se coucher, simplement pour lui rappeler l'heure. Captivée par ses lectures, elle ne voyait pas toujours le temps passer, si bien qu'il lui arrivait, une fois minuit passé, de toujours être dans cette pièce à dévorer des pages et des pages de données et d'études.

Certains passages lui semblaient familiers, et étonnamment, malgré la complexité et l'étendue du sujet, tout ceci lui semblait clair et logique … un peu comme si elle était dans son élément. Jean fut en revanche, agréablement surprise de voir apparaître son nom dans la liste des personnes que Charles remerciait pour l'avoir aidé dans ses recherches. A présent, elle comprenait de mieux en mieux le fonctionnement du gêne X, ainsi que les relations de cause à effet dans la propagation de ce dernier parmi la population mondiale.

Ce soir là ne faisait pas exception aux autres, et malgré le son de la pluie battante sur les fenêtres de la bibliothèque, la concentration de Jean n'était en rien perturbée. Pourtant, une sensation la fit relever le nez de ses bouquins. Quelque chose de désagréable venait de lui traverser l'esprit … faisant naître chez elle un frisson tout le long de son échine … une impression de peur … de la panique … Il se passait quelque chose. Refermant le livre qu'elle tenait entre ses mains, la rousse tourna la tête vers la porte de la pièce, les sourcils légèrement froncés tant à cause de cette impression désagréable qu'à cause du doute. Un instant, elle épia le silence, uniquement perturbé par cette pluie diluvienne qui sévissait depuis quelques heures maintenant, à l'affût du moindre son qui aurait pu lui indiquer ou lui confirmer qu'il y avait bien un souci. Mais elle n'entendit rien … jusqu'à ce que le bruit de pas précipités sur le parquet du couloir se fasse entendre. Quelqu'un venait de passer en courant devant la porte. Calmement, Jean déposa son livre au sol, puis se releva pour aller ouvrir la porte et passer la tête dans le couloir.

Là, elle y trouva un élève, tout au plus d'une douzaine d'années, essoufflé et visiblement affolé. Lorsqu'il la vit, il se précipita vers elle.

« Mademoiselle Grey, il faut que vous veniez à l'entrée, y a un mort ! », lui dit-il précipitamment avant de filer de nouveau.

Un mort ? Qu'est-ce que c'était que cette histoire encore ? De mémoire, c'était Logan qui était de corvée de surveillance … qu'est-ce qu'il avait encore trafiqué ? Prenant la direction qu'avait emprunté le gamin, Jean se rendit alors dans le hall, histoire de tirer tout ceci au clair. Visiblement, le dernier Halloween avait laissé quelques séquelles parmi les plus jeunes … et quand bien même il y aurait un mort, qu'est-ce que Jean pourrait bien faire ?

Lorsqu'elle finit par arriver sur place, elle découvrit un attroupement d'élèves, tous plus excités et paniqués les uns que les autres. Au centre, elle trouva Logan penché au dessus d'un homme couvert de sang. Ecarquillant les yeux et portant une main à sa bouche, Jean resta muette sous le choc. Le môme avait raison : il y avait un cadavre dans l'école. Mais rapidement, Logan l'informa que le malheureux était toujours vivant. A cette idée, un frisson parcourut Jean … sans doute une décharge d'adrénaline. Ce fut comme un électrochoc en elle. Il fallait faire quelque chose pour sauver cet homme.

« Emmenez-le à l'infirmerie », annonça-t-elle d'un ton net et assuré. 

C'était étrange … un peu comme si elle avait toujours dit ce genre de chose. C'était venu spontanément … d'une manière si naturelle qu'elle en fut elle-même surprise. Il y eut pourtant comme un instant de flottement, des regards hagards se posant sur elle, comme s'ils cherchaient à savoir ce qu'il lui arrivait tout d'un coup.

« Allez !!! », insista-t-elle en s'impatientant, alors que soudain, un petit groupe se mit en branle pour assurer le transport du blessé vers les sous-sols de l'école, suivi de prêt par la mutante.

En bas, Jean savait qu'il y avait du matériel médical pour prendre en charge de nombreux types de blessures différentes. Une fois qu'il fut installé sur une table d'auscultation, elle l'examina rapidement, évaluant ses réflexes pupillaires … il était vivant, mais inconscient. Devant la quantité de sang et la premier tableau qu'elle venait de dresser rapidement, Jean commença à douter d'être à la hauteur. Certes, elle avait été médecin … mais cela remontait à si loin … elle pensait savoir quoi faire … juste, elle ignorait si elle serait capable de le faire correctement ... et à temps. Relevant les yeux sur Logan, elle hésita une fraction de seconde.

« Je ... »

'… n'y arriverai pas', pensa-t-elle. Mais réalisant que si elle ne tentait rien, ce type était condamné, elle se fit violence.

« Retire-lui ses vêtements … quitte à les déchirer », lui indiqua-t-elle alors qu'elle allait chercher le bras amovible qui permettrait de faire passer un scanner au blessé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Frank Castle
Marvel Knights
♠ EMPLOI : armurier ^^
♠ GIF :
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Ven 10 Nov 2017 - 8:44
Un écran noir et rien d'autre, la sensation est très difficile à décrire, j'ai les yeux à peine ouvert parfois, je sens à peine ma respiration, je sais que l'on me transporte mais je ne sais pas du tout vers où ni même qui me transporte, je reste pendant un moment dehors je sens les quelques gouttes de pluies qui perles sur ma tête, le froid me prends assez vite, mais je le sens à peine je me perds dans les méandres de mon esprit, j'y sombre presque.

On me pose à l'intérieur d'une maison j'ai l'impression que plusieurs personnes crient je ne sais pas ce qu'il s'agit, désormais je ferme les yeux...

La mort... J'y ai songé plusieurs fois, je l'ai rencontré de nombreuses fois au cours de ma vie, notamment à l'armée, le meurtre de ma famille et maintenant aujourd'hui et je crois que c'est enfin la bonne, est ce que je l'ai attendu ? est-ce que je l'ai cherché ? à vrai dire oui, est ce que ce ne serait pas temps de renoncer comme me l'a suggéré Micro dans la soirée ?

On me transporte encore visiblement c'est un lit d'hosto, on va essayer de me soigner je crois, rien n'est sur je n'entends rien et je ne vois rien.

C’est donc ce qu’on voit avant de mourir ? je dois dire que je ne savais pas trop à quoi m’attendre en même temps.

Je peux pas laisser tomber, pas après ce que j’ai vu la bas, mes soupçons avec Logan sont confirmés, ils savent… maintenant il s’agirait de répliquer et de frapper plus fort encore, je peux abandonner en sachant que je peux m’en sortir, mais à part essayer de pas crever pour le moment il n’y a pas grand-chose que je puisse faire, ma vie est entre les mains de gens que je ne connais pas, il y’a un fort risque qu’ils appellent les flics, je pourrais toujours essayer de me barrer, ça risque d’être avant un bon petit moment.
Comment est-ce que j’ai pu me faire avoir ? honnêtement je n’avais aucun moyen de savoir que cet immeuble était piégé, ils avaient prévu le coup il faut dire toute cette mise en scène avec le magnétophone, un peu trop théâtrale à mon gout.

La seule chose maintenant sur laquelle je peux me concentrer c’est de ne pas mourir, encore une fois j’avais échoué, il est possible que l’endroit que j’ai visité est autrefois une espèce d’établissement de luxe, mais pendant qu’on réfléchissait à un plan, les autres en face on fait en sorte de faire les choses proprement, s’il y’avait des empreintes avec l’explosion colossale qu’il vient de se produire, il n’en reste plus rien.

Je ne sais pas comment ils vont faire pour me rafistoler mais ça risque d’être long et fastidieux, à part rester allongé… je ne peux pas vraiment les aider, j’ai vraiment été con pour cette fois et là je vais le payer cher probablement de ma vie… et cette fois ça sera bien fait pour ma tronche.







"You know you're one bad day away from being me..."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
J. Logan Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 ☾ Wolverine
♠ EMPLOI : Anciennement militaire, mercenaire, bûcheron, à présent X-MEN & Professeur d'Histoire à l'Académie Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Ven 10 Nov 2017 - 9:58
Jean ne tarda pas à arriver, en panique, choquée par la scène qui se déroulait alors sous ses yeux. L'Institut n'avait pas pour habitude de vivre de pareils événements, c'était même l'une des premières fois que ça arrivait à vrai dire. Logan essayait de garder son calme, appuyant sur les blessures de son ami comme il le pouvait, comme il avait pu le faire sur les nombreux champs de bataille. Que ce soit durant la Guerre de Succession, ou bien les deux Guerres Mondiales, ou encore la Guerre du Vietnam. Logan avait vu passer sous ses yeux immortels des milliers de cadavres, de lambeaux de chair, de membres arrachés, de sang coulé. Par réflexe, il avait donc mis les mains sur les blessures de son ami, appuyant aussi fort qu'il le pouvait pour essayer de stopper l'hémorragie. Lorsque Jean retrouva un tant soit peu de raison, une fois le choc de la vision passé, elle ordonna à ce que l'on déplace le corps jusqu'à l'infirmerie. Logan aurait pu le prendre seul, lui-même, mais les blessures se seraient remises à pisser le sang. Alors les étudiants se mobilisèrent pour porter Frank, chacun y allant comme il le pouvait, tandis que Logan appuyait toujours sur les blessures. Le transport du corps fut long, compliqué, fastidieux, mais ils parvinrent à déposer le corps de Frank sur la table d’auscultation des XMEN. C'était dans cette pièce d'ailleurs que Logan s'était pour la première fois réveillé dans cette école, après sa rencontre avec Tornade et Scott. Et c'était aussi ici qu'il avait rencontré Jean. Mais voir le corps ensanglanté du Punisher ici, dans cet état, ça donnait un tout autre impact à ce lieu. Les élèves restèrent là, inquiets, curieux et stressés de ce qu'il était en train de se passer. Logan se tourna, les mains encore sur le corps de Frank et leur lança « laissez-nous, Tom, tu les surveilles et... et on va faire de notre mieux ». Il releva les yeux vers sa petite amie, qui lui demanda de retirer les vêtements de Frank. Il hocha la tête et retira ses mains de son ami, ça pissait un petit moins le sang que tout à l'heure. Le mutant retira le gilet par balle, du moins ce qu'il en restait et puis sortit une de ses griffes pour arracher le reste, c'est à dire un pull, un tee-shirt et un pantalon. Frank se retrouvait en caleçon sur cette table, mais ce qui était le plus impressionnant, c'était le nombre de blessures, le nombre de fracture légères –à vue d'oeil- et puis surtout, tout ce sang. L'odeur du sang commençait à envahir l'espace, vraiment. Le scan télékinisé par Jean ne tarda pas à se pointer, longeant le corps du malheureux étendu là. Très vite, les images apparurent sur l'écran qui se trouvait pas très loin. Logan n'y connaissait rien, mais il pouvait voir que certains endroits du corps de Frank était brisé. Il se souvint de la douleur qu'il avait ressenti lorsque Victor lui avait brisé ses griffes, ses os. La douleur était intenable. Frank semblait conscient, même s'il était inerte : ressentait-il de la douleur ? Jean semblait prise par l'émotion, perdue par ce qu'elle était en train de vivre. Elle répétait qu'elle n'y arriverait pas, elle pensait ne pas être à la hauteur. Logan s'approcha d'elle, posant sa main sur son épaule, lui laissant alors une marque du sang de Frank sur sa peau. Plongeant son regard dans le sien, tendrement, il ne tarda pas à lui dire tout bas « Jean, on va y arriver, ok ? Je... j'ai des notions de... de rafistolage. Ca ne sera pas parfait, mais au moins, il sera en vie, c'est le plus important, ok ? » Rassurant sa petite amie comme il le pouvait, il attendit qu'elle lui dise les conclusions du scan. S'il y avait des parties déplacées, il se chargerait de les replacer lui-même. Pour les hémorragies, il ne pouvait rien faire, il n'en avait absolument pas le talent, mais il pouvait aussi recoudre, ça, il l'avait apprit sur les champs de bataille et puis toutes sortes d'autres techniques de rafistolage. Jean lui indiqua les fractures : l'épaule gauche et puis également la cheville droite. Franchement, ça allait. Même si Logan ignorait toujours ce qu'il s'était passé pour qu'il finisse dans un tel état. Logan avança vers l'épaule de Frank, suivant les instructions de Jean, il se mit en place pour lui remettre son épaule dans un craquement assourdissant qui eu pour effet de réveiller son ami qui se mit à hurler. « ça va aller Frank » lança alors Logan à son ami. Finalement, il fit la même chose pour la cheville, tandis que Jean se mettait au travail.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Ven 10 Nov 2017 - 17:44
Avec minutie, Jean s'assura de ne pas se tromper dans le fonctionnement de l'appareil. Hank lui avait expliqué la manière de s'en servir la semaine précédente, mais ces derniers temps, la rousse recevait tant d'informations qu'il ne lui était pas toujours facile de toutes les retenir. Toutefois, l'urgence de la situation ne lui permettant pas non plus de lambiner et de se poser mille et une questions, elle fit au mieux, en espérant de rien avoir oublié d'important. Sans doute Logan avait-il perçu ses doutes et ses angoisses, puisqu'il tenta de la rassurer. Le rafistoler … de toute manière, Jean doutait pouvoir faire mieux. Finalement, les premières images de l'examen apparurent. D'un regard inquiet la mutante parcourut les différentes lésions qu'elle pouvait déceler sur ces résultats, puis elle posa un regard tout aussi inquiet sur l'homme allongé à côté d'elle. Il n'allait pas bien, c'était une évidence … entre ses hémorragies et ses lésions internes, de toute manière, il ne pouvait pas aller autrement.

« Ok … il … euh …, hésita-t-elle, ne sachant par où commencer. Il a une luxation de l'épaule gauche … tu vas devoir lui réduire … deux côtes fêlées … on lui appliquera un bandage compressant en dernier … quelques vilaines plaies qui vont nécessiter que je m'en charge et … sa cheville droite … une entorse ou peut-être une fracture. »

Sans perdre de temps, Logan tira sur le bras gauche du blessé, lui remettant l'épaule en place dans un craquement des plus écœurant, alors que le malheureux s'était réveillé sous l'effet de la douleur en poussant un hurlement. Le mutant fit ensuite de même pour la cheville, Jean détourna le regard … ne pouvant supporter d'être le témoin de d'avantage de souffrance. Nauséeuse et le cœur au bord des lèvres, la rousse se força à prendre de profondes inspirations pour ne pas tourner de l’œil. Il lui restait encore à gérer ses plaies.

Méticuleusement, elle les examina, afin de déterminer une nouvelle fois l'ordre de priorité. Il avait une vilaine plaie au flanc gauche … mais rien qui ne devrait nécessiter plus que quelques points de suture … une fois que l'éclat de métal qui s'y trouvait aurait été retiré. Mais ce n'était pas la pire des lésions … non, le plus inquiétant, c'était celle qui balafrait la cuisse droite de Frank. A en juger par le saignement abondant qui s'en écoulait, Jean soupçonna une atteinte de l'artère fémorale.

« Ok … je … »

Attrapant un paquet de compresses, elle le posa grossièrement sur l'abdomen de Frank afin de comprimer la plaie qui s'y trouvait pour lui donner le temps de gérer l'autre blessure.

« Comprime son flanc … mais sans appuyer trop fort. Il y a un éclat à l'intérieur … si tu comprimes trop, il risque de provoquer plus de dégâts. »

Jean reporta son attention sur Frank. Son état de conscience bien que limité et fluctuant, il n'en restait pas moins qu'il souffrait le martyr. Tentant de lui sourire et de lui parler d'une voix aussi calme et sereine que possible, elle chercha à lui dissimuler son stress.

« Ok … je vais avoir besoin que vous me fassiez confiance … quoi qu'il se passe, sachez que c'est normal. On va vous remettre sur pieds », lui annonça-t-elle après qu'elle soit parvenue à capter son regard chancelant.

Dans le regard de Logan, elle chercha à savoir si elle avait été assez convaincante. Puis, fermant les yeux, elle se concentra sur l'esprit de Frank. Une fois qu'elle eut atteint sa conscience, elle y distilla des ondes apaisantes, tout en neutralisant les flux nerveux transportant les informations de la douleur. Elle espérait ainsi détendre son patient et surtout, lui éviter de trop souffrir avec ce qui allait suivre.

Enfilant une paire de gants, après avoir rassemblé son matériel, la télépathe s'installa au niveau de la jambe du justicier. Lorsqu'elle écarta les bords de la plaie, immédiatement, l'hémorragie reprit de plus belle. Jean n'avait que peu de temps, elle devait trouver le souci … elle le savait. Si elle tardait trop, alors Frank finirait de se vider de son sang dans le sous-sol. Par chance, elle repéra rapidement la lésion sur l'artère. D'un froncement de sourcil, elle bloqua la fuite par télékinésie, le temps de colmater la brèche avec ses instruments. Une fois qu'elle fut sûre d'elle et de ce qu'elle avait fait, elle referma la plaie avec plusieurs points, avant de couvrir le tout avec un pansement.

Elle poussa alors un profond soupir de soulagement … avant de se rappeler qu'il lui restait une autre blessure à gérer. Venant se placer à côté de Logan, elle installa de nouveau son matériel, avant de lui indiquer d'un signe de tête qu'il pouvait retirer les compresses et lui laisser le champ libre. De nouveau, elle examina avec précaution la plaie, repérant l'éclat planté dans la chair de Frank. Délicatement, elle parvint à l'extraire, puis après avoir nettoyé la blessure, elle la referma et la protégea avec un nouveau pansement.

Le plus difficile était fait. A présent, Logan et elle n'avaient plus qu'à nettoyer le corps de Frank, pour éviter tout risque d'infection supplémentaire, bander son thorax pour limiter la douleur de ses côtes, et immobiliser sa cheville droite et son épaule gauche avec des atèles. Alors qu'elle laissait à Logan le soin de rassembler tout ce qui était nécessaire pour faire cela, la télépathe se chargea de préparer une bonne dose d'antibiotiques injectable qu'elle administra ensuite au blessé.

« Je crois … qu'il survivra … », annonça-t-elle en fixant son patient stabilisé et soigné.

Une fois que Logan et elle eurent fini de s'occuper de Frank et qu'ils l'eurent installé plus confortablement, elle administra à ce dernier un léger sédatif pour qu'il se repose, ainsi qu'une transfusion sanguine, histoire de composer tout le sang qu'il avait perdu. Alors, son travail ici terminé, elle quitta la pièce, laissant Logan au chevet de son ami.

Assise le long d'un mur, à même le sol dans le couloir, elle attendit que le temps fasse son œuvre ... prête à intervenir si jamais l'état du blessé se dégradait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Frank Castle
Marvel Knights
♠ EMPLOI : armurier ^^
♠ GIF :
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Sam 11 Nov 2017 - 8:48
Moi qui rester coincé dans mon esprit pendant un moment, je me réveille brutalement ou plutôt une douleur vive de mon épaule gauche me ramène soudainement à la réalité, le craquement provoque une sensation électrique des plus désagréable alors forcément je me lève d'un coup comprimant pas la même occasion mon ventre qui lui aussi a pris cher, je gueule absolument tout ce que je peux, mes yeux s'ouvre et un flou couvre ma vue, je vois une lumière blanche aveuglante, quelqu'un me retient pour éviter que je n'aggrave mon cas sans m'en rendre compte, rapidement la vue me revient, je me tourne vers la personne qui me tient c'est Logan.

"Pu...PUTAIN ! ARRRGGH"

Après m'avoir recadré l'épaule il suit les instruction d'une femme qui se tient de l'autre côté du lit, je ne vois pas clairement son visage, j'espère sincèrement qu'elle est médecin... forcément... Logan ne m'aurait pas amener ici sinon, mes oreilles sifflent encore, mes tympans ne se sont pas remis de l'explosion qui est survenu derrière moi, j'entends faiblement ce que dit cette femme, visiblement elle semble hésiter et puis désormais sur d'elle, elle s'approche de moi tentant de me rassurer, la douleur est franchement intenable, elle me dit quelque chose je n'entends pas mais j'arrive à en déduire quelques mots, je hoche péniblement la tête.

Je vois aussi plein de sang sur le lit, ce qui n'est franchement pas bon signe mais je n'arrive pas à voir plus que ça, je ne sais pas si elle a réussi à contenir la blessure à stopper une quelconque hémorragie, en bref je suis toujours à l'aveugle.
Ce que je sais en revanche c'est qu'elle me retire un gros éclat de mon flanc, ne voulant pas provoquer d'autres blessures internes j'imagine qu'elle essaie de retirer la chose délicatement mais pendant ce temps-là c'est moi qui suis en train de morfler, chaque millimètres retirer fais péter mes cordes vocales, bientôt Logan me met un ballon pour que je puisse mordre dedans et essayer de contenir la douleur, je le prends à pleine dents et serre le plus fort possible, l'éclat est retiré, je ne me sens pas mieux mais au moins c'est ça de fait.

Elle finit par dire autre chose à Logan, elle prend ensuite une seringue pour que je puisse au moins dormir sans cette douleur, je ne peux pas laisser Logan dans le noir il doit savoir seulement je ne peux que lui adresser que quelques mots avant de m'enfoncer dans un autre sommeil profond, je choisis mes mots prudemment et l'agrippe faiblement par la manche de son bras.

"Ils... Ils... savent... ou... tu...tu...vvvi"

Je ne peux pas finir ma phrase, je voulais lui dire qu'ils savaient où il habite, ça aurait au moins pu le faire tinter sur les conséquences, mais je ne peux pas en dire plus je suis trop faible, trop fatigué, je me dis que peut être avec un peu de chance ils nous croient mort, mais il y'a peu de chances que ce soit le cas, si ils savent qui il est ils savent également ce qu'il est capable de faire.
J'espère seulement que ce que j'ai pu dire suffira à le mettre en alerte, mais ça à la limite je n'en franchement aucune idée, Logan n'est pas un idiot il comprendra.

Je m'affale sur le lit, avec le son de l'encéphalogramme qui m'accompagne pour mon sommeil, les battements de mon coeur me ramène dans un monde de rêves ou plutôt de cauchemars, quitte à crever j'aurais préféré que ce soit éveillé rien ne fais plus flipper que mon cerveau et les images qu'ils souhaite me montrer, c'est sur je vais passer une nuit bien transpirante, coincé entre la douleurs et mes cauchemars récurrents.



"You know you're one bad day away from being me..."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
J. Logan Howlett
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 ☾ Wolverine
♠ EMPLOI : Anciennement militaire, mercenaire, bûcheron, à présent X-MEN & Professeur d'Histoire à l'Académie Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Ven 24 Nov 2017 - 16:49
Logan regarda sa petite amie prendre en mains la situation. Après tout, même amnésique, elle s'y connaissait bien plus que lui dans ce domaine. Lui, il réparait les blessures à l'arrache, comme un bourrin, laissant de grandes cicatrices, il s'en foutait quand c'était pour lui, son corps se remettait de tout, donc il n'avait pas besoin d'être précis. Mais Jean elle, elle avait l'art et la manière. Ca faisait toute la différence. Elle avait une voix calme, mais autoritaire, elle prenait confiance, malgré sa crainte. Il sentait qu'elle avait peur, qu'elle était terrorisée, mais elle essayait de ne pas le montrer, et s'il n'avait pas eu son flair, il ne s'en serait probablement même pas rendu compte. Le mutant l'observa alors essayer de stopper l'hémorragie de Frank, alors qu'il compressait -sans trop appuyer- sur un autre endroit ouverte du corps de son ami. Il était vraiment dans un sale état, ça pissait le sang, il en avait sur lui, mais ça coulait sur la table, et puis sur le sol. Aurait-il besoin d'une transfusion ? Quel type de sang lui fallait-il ? Est-ce que ça allait aller, malgré que Jean fasse de son mieux ? Logan restait là, aux côtés de sa petite amie, exécutant les ordres qu'elle lui demandait, essayant de faire au mieux. Finalement, le sang commença à moins couler, et puis à ne plus couler du tout. Jean venait de finir son travail, elle avait l'air plutôt confiante, du moins c'était ce que Logan semblait vouloir comprendre à travers ses mots. Frank allait survivre, il fallait qu'il survive, il n'avait pas le choix de toutes façons. Logan se demandait encore pourquoi est-ce qu'il était venu jusqu'ici, si on l'avait emmené là et pourquoi ici plutôt qu'à l'hopital ? Il y avait beaucoup de questions qui restaient sans réponses pour le moment. Jean et Logan étaient en train de nettoyer tout le sang qui coulait, et puis Jean laissa Logan finir seul. Il passait l'éponge sur le corps de son ami, pour essayer de le nettoyer un peu, alors que sa petite amie préparait une serringue, probablement pour l'endormir, facilitant la réception de la douleur. Elle piqua sa chaire et à ce moment là, Logan sentit qu'on lui tirait sa manche, il regarda la main ensanglantée de Frank tirer le bout de tissu, et il leva instinctivement les yeux vers le visage du Punisher. Là, il lui barbouilla quelques mots, quelques mots englués dans le sang de sa bouche, avant que le paralysant ne fasse effet. Frank tomba très vite dans un sommeil profond et Logan regarda Jean quitter la pièce, le laissant seul avec ça. De quoi parlait-il ? Qui savait ? Et quoi ? Qui étaient ces gens dont-il parlait ? Au départ, Logan se dit que Frank devait subir les contre-coups de l'opération, des médicaments, il devait être perdu entre le réel et l'iréel de la situation. Et puis finalement, il se dit que non. Il avait vraiment voulu lui dire un truc. Le prévenir. Le mettre en garde. Ils savaient où il vivait. Ils. Le mutant serra les crocs et il lança à son ami, dans l'espoir qu'il se réveille malgré la dose animale que Jean avait infiltré dans ses veines. « Frank ?! Qui ça ils ?! » mais non, son ami ne se réveilla pas. Logan souffla péniblement et très vite, reprit le contrôle. Il devait se calmer, ça ne servait à rien de s'énerver contre le corps de Frank dans cet état. Et puis il n'était même pas sûr que... mais comment le savoir ?

Il savait. Il savait comment savoir ce qu'il s'était passé. Le mutant fit demi-tour et quitta l'infirmerie, assise le long du mur, sur le sol, Jean. « Jean ça va ? » demanda t-il inquiet de la voir ainsi. Il s'approcha d'elle, s'accroupissant à son tour face à elle, posant ses larges paumes sur ses genoux repliés. Il lui caressa les cheveux et lui lança doucement « merci pour ce que tu as fait, t'étais incroyable ». Il lui sourit doucement. Elle avait parfaitement réagit, elle était restée calme malgré sa peur et elle avait réussi à arrêter les hémorragies de Frank. Elle avait fait de son mieux, et pour ça, il la remerçiait sincèrement. Il était admiratif d'elle, et il était très fier surtout. Il marqua une pause, profitant du silence de ce couloir et puis racla sa gorge « avant que tu ne partes Frank a essayer de dire un truc... j'ai pas tout comprit » s'expliqua t-il alors. « Il faut que je sache si on est en danger ici, et... et je suis désolé de te demander ça Jean mais y'a que toi qui puisse me répondre... » sous-entendant bien évidemment qu'elle doive pénétrer dans l'esprit de Frank pour savoir ce qu'il s'était passé pour qu'il en soit arrivé à cet état, et surtout, qui était ces « ils » dont il lui avait parlé avant de sombrer.

HRP : Je suis tellement désolée !!! Je pensais pas que c'était à moi de répondre >< Je suis tellement désolé pour toute cette attente du coup ! ><
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jean Grey
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Classe 5 - Marvel Girl ou Phénix
♠ EMPLOI : anciennement professeur et médecin
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Ven 24 Nov 2017 - 18:02
Plusieurs minutes, seule dans le couloir du sous-sol, Jean en profita pour se remémorer cet enchaînement de folie qui s'était succédé depuis l'arrivée de Frank à l'Institut. Même si elle était épuisée par le stress, la rousse n'en affichait pas moins un discret sourire de satisfaction. Elle avait réussi. Elle l'avait stabilisé et il allait très certainement s'en sortir. Elle détailla dans son esprit la liste des choix et des décisions qu'elle avait prises, cherchant à voir si elle aurait pu faire mieux, si elle n'avait pas commis d'impasse ou encore d'erreur. Finalement, elle fut arrachée de ses réflexions lorsque Logan vint s'agenouiller devant elle, posant ses mains rassurantes sur les genoux de la télépathe.

« Oui … ça va aller », lui indiqua-t-elle avec un doux sourire malgré l'épuisement.

Avec tendresse, il lui caressa les cheveux, tout en la remerciant pour ce qu'elle venait de faire pour son ami. Presque gênée par le compliment du mutant, Jean détourna légèrement le regard, les joues rosies. Pourtant, il avait raison, elle avait parfaitement géré … tout du moins, autant que cela pouvait l'être avec les moyens qu'elle avait à sa disposition et ses compétences.

« C'est normal … tu en aurais fait autant si je n'avais pas été là. »

Lorsque Jean reporta son regard dans celui du mutant, elle perçut chez lui un tracas. Quelque chose n'allait pas … elle le sentait. Il lui révéla alors que Frank avait tenté de lui faire passer un message avant que le sédatif n'agisse, mais que malheureusement, Logan n'avait pu en comprendre la totalité du sens. Or, il semblait que c'était une information capitale … suffisamment pour qu'il demande à Jean de s'introduire dans l'esprit du Punisher afin d'éclaircir ce mystère.

Une fraction de seconde, Jean fronça les sourcils. Elle n'était pas certaine de bien avoir compris. Mais devant le regard insistant de Logan, il n'y avait plus vraiment de doute. Se passant une main sur le front, glissant ses doigts dans ses longs cheveux roux qu'elle rabattit en arrière, elle soupira.

« Logan … ce … ce n'est pas si simple, répondit-elle. Dans un esprit conscient, c'est parfois compliqué, mais là … dans un esprit sous sédatif … j'ignore dans quoi je plonge. »

Et c'était d'autant plus compliqué qu'avec le contre-coup du stress de cette soirée, Jean se sentait particulièrement épuisée et vidée de toute force. Les traits inquiets, elle ne quitta pas le regard de Logan … comprenant combien il était essentiel qu'il comprenne ce que Frank avait voulu lui dire. Baissant les yeux tout en poussant un long soupir, la rousse finit par se résigner.

« Très bien … je vais voir ce que je peux faire. »


Aidée de Logan, la télépathe se releva, avant de retourner avec lui dans l'infirmerie, auprès de son patient toujours inconscient. Avec tendresse, elle observa le visage à présent détendu de Castle. Pourtant, les traits marqués de ce dernier indiquaient clairement qu'il avait eu une vie des plus difficiles, et que sa sérénité apparente n'était qu'une illusion provoquée par les médicaments. Avec douceur, elle caressa les cheveux jais de l'homme endormi, avant de reporter son attention sur Logan.

« Je pense que je vais avoir besoin de toi à l'intérieur, lui annonça-t-elle. Je doute que tu apprécies le voyage. »

Lui tendant une main, elle attendit qu'il s'en saisisse pour poursuivre. Puis, posant son autre main sur le front de Frank, la rousse ferma les yeux et se concentra, ressentant les consciences des deux hommes afin de les guider tout au long de ce périple.

Lorsque le pouvoir de Jean s'amorça, elle ressentit une terrible sensation de chute dans le vide, au milieu des ténèbres. Elle ne voyait rien, n'entendait rien … Les seules choses qu'elle ressentait, c'était le vent lui fouettant le visage dans cette chute dans fin, ainsi que la main de Logan serrée dans la sienne.

L'esprit inconscient de Frank n'offrait aucun repère stable … aucun prise pour permettre à la télépathe de stabiliser la connexion.

Des premières images semblèrent se précipiter sur eux, provenant des tréfonds de la conscience de Castle, sans pour autant que la chute ne cesse, images qui disparaissaient au loin tout aussi rapidement qu'elles étaient venue, après qu'ils les eurent croisées dans leur folle dégringolade. Un manège … un sourire … un rire … un coup de feu … un cri … toujours ce manège et sa musique entêtante … du sang … beaucoup de sang. Et c'était sans parler de l'oppressante sensation de terreur et de tristesse qui teintait chacune de ces images … Un chagrin à en perdre le désir de vivre … la perte de l'espoir.

Et finalement, tout cessa. Jean et Logan se tenaient toujours la main, au milieu d'un bâtiment inoccupé et éclairé d'une lumière électrique faiblarde. A quelques mètres d'eux, ils découvrirent Frank, un magnétophone à la main.

« Frank ? C'est Jean, l'interpella-t-elle calmement. Vous êtes endormi … ça va aller maintenant … mais vous avez tenté de nous faire passer un message … quel est-il ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Frank Castle
Marvel Knights
♠ EMPLOI : armurier ^^
♠ GIF :
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    Sam 2 Déc 2017 - 12:54
Enfoncé dans mes rêves... mes cauchemars... je me sens flotté dans mon esprit naviguant dans mes souvenirs les plus marquants, l'armée... le meurtre de ma famille je plonge dans les ténèbres, ceux que je cherche à tout prix à éviter, le sédatif qu'ils m'ont injecté est fort, la douleur semble presque partie je divague, mes pensées sont troubles...

***

Mon réveil est difficile, les rayons du soleil viennent se coller sur mes paupières, je préfère dormir du moins j'essaie, j'entends des pas légers, une porte qui s'ouvre.
Maria vient me voir sur le lit, sa voix tendre et douce fait un réveil presque parfait pour mes oreilles, elle me dit qu'on a du temps que nous ira pour le mieux, elle repart voir les enfants...
Son sang m'éclabousse le visage coupant ma stupéfaction, je reste inerte pour presque quelques secondes alors que je la vois s'effondrer au sol une balle dans la tête...

***

Les bruits, les explosions, les rafales de nos fusils, s'entendent à des kilomètres à la ronde, on est en embuscade l'ennemi nous empêche d'avancer, plusieurs des hommes de mon unité sont à terre certains ont perdu des membres, ils hurlent de douleur, c'est la pire boucherie que j'ai pu voir de ma vie jusqu'a présent, Billy me dit qu'il faut battre en retraite alors qu'il me secoue de toute ses forces, je reprends mes esprits, je sais que je peux aller seul dans ce bâtiment et finir le travail, bien sûr il essaie de me dissuader mais ce n'est pas la peine, je suis déjà parti, les tirs de couverture se multiplient...

Une fois à l'intérieur c'est le noir complet, je me sers de mon instinct de survie et de toutes mes munitions, ils sont acharnés mais moi aussi, je les enchaine uns à uns ils y passent tous sans exception, mais c'est insuffisant, ils finissent par m'assommer, ils m'épargnent, je ne sais pas pourquoi... je suis fait prisonnier.

Une voix féminine me dit inconsciemment de me concentrer, c'est difficile, je divague encore...

***

Je cours de toutes mes forces, il fait nuit et le manège tourne la musique tourne, je cours mais de loin je vois ce qui s’est passé, mes enfants... j'ai peine à regarder ce que ces batards ont fait à mes enfants, je mets un long moment à les détacher, leur sang s'écoule sur le parquet du manège, c'était un piège évidemment mais je suis abattu ils peuvent m'achever maintenant, un autre coup de feu retenti c'est pour moi cette fois ci... rideau.

La voix féminine se fait plus insistante, je suis de nouveau propulsé dans les méandres de ma tête.

***

"Frank ? C'est Jean... vous êtes endormi ... ça va aller maintenant ... mais vous avez tenté de nous faire passer un message ... quel est-il ?"

Sa voix se fait très floue, je me retrouve dans l'immeuble déserté, avec le magnétophone à la main, je regarde autour de moi les détails sont extrêmement précis, je me sens moins irréel, elle doit faire supporter tout ça je crois.

"Les personnes responsables du réseau... ils passent à l'étape supérieur... ils savent qui est Logan et ou il habite, ils savent pour l'institut... l'endroit n'est pas sur... ils peuvent intervenir à n'importe quel moment...

Parler dans un souvenir c'est compliqué, surtout quand ont à vécu un trauma comme ça, plus je parle et plus j'ai du mal maintenir les événements qui arrive, l'explosion survient, je me mets à courir le temps qui s'était arrêter reprends son cours, je brise la vitre et plonge... les conversations télépathiques ne sont vraiment pas fort.



"You know you're one bad day away from being me..."
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Fall of the Punisher ft X-Men    
Revenir en haut Aller en bas
 

The Fall of the Punisher ft X-Men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» the punisher
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles :: Locaux de l'Institut Xavier-