Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Préparatifs de voyage [PV Donna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Noa Kane
SHIELD
MessageSujet: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Sam 11 Nov 2017 - 12:32
Préparatifs de voyage
Statut du sujet : Privé ft. Donna
Date du rp : Flasback - Avant le tournoi de Midgard
Météo & moment de la journée : Après-midi, temps sec
Autre : Ça se passe dans l'appartement de Noa



Préparatifs de voyage

Feat Donna




Noa avisa son appartement, un peu vide depuis que Donna était partie, et poussa un soupir en ramassant d'un coup de balai les petits amas de poussière qui traînaient sur le sol. Donna... La dernière fois qu'elle l'avait vue, c'était avant son départ pour le Canada.

***


Quelques mois plus tôt, l'agent du SHIELD, en congé, s'occupait de son appartement quand elle eut la visite inopinée d'une personne avec laquelle elle aimait passer du temps : Donna. Une jeune mutante qu'elle avait prise sous son aile au moment de l'évacuation de New York, complètement perdue comme si c'était la première fois qu'elle voyait le jour. Depuis ce jour-là, Noa lui avait assuré un repère stable, et Donna venait quand elle voulait - ou pouvait - mettant un peu plus de vie dans l'appartement de Noa.

Quand Donna vint lui rendre visite pour la dernière fois, l'agent finissait à peine de nettoyer à grandes eaux le sol de l'appartement, à grands coups de savon noir pour nettoyer toutes les surfaces, et l'entrée était à peine sèche. Aussi grimaça-t-elle un peu lorsque la jeune mutante s'engouffra dans la porte entrouverte, et elle lui lança :

Euh, Donna, est-ce que tu peux retirer tes chaussures s'il te plaît ? J'viens de passer la serpillère et c'est pas sec encore.

Avec un sourire qui s'était dessiné quand même sur son visage, contente de voir son amie, elle lui attrapa une paire de chaussettes propres qu'elle lui lança en reprenant :

Tiens, mets ça, ça évitera que tu glisses sur le passage de la serpillère. Et tu peux t'installer, j'arrive !

Puis elle s'approcha de sa cuisine et prépara de quoi grignoter rapidement : café, thé, chocolat, petits biscuits, tout y était. Posant le tout sur un plateau, elle amena ce dernier sur sa petite table de salon avant de s'asseoir près de Donna :

Vas-y, sers-toi, j'ai mis un peu de tout. Ça faisait un moment que tu n'étais pas passée me voir, tout va bien ?

Elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour la jeune femme, qui avait encore un peu de mal avec le monde extérieur ; en avoir été privée durant si longtemps avait de quoi la perturber, et Noa faisait tout ce qu'elle pouvait pour que la transition se fasse sans trop de remous. Approchant la petite assiette où se trouvaient les gâteaux pour la mettre à portée de Donna, elle se leva quand elle se rendit compte qu'elle avait oublié les boissons fraîches, et se dirigea vers son frigo où l'attendait patiemment une bonne brique de jus d'orange frais. Elle était vraiment curieuse de savoir ce qui pouvait bien mener Donna chez elle, si ce n'était pas pour vivre durant un bref moment comme une personne "normale", si tant est que la normalité puisse exister. Elle revint ensuite avec deux verres dans une main et la brique dans l'autre, avant de s'installer pour écouter attentivement son amie.






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Donna Holloway
Civils
♠ EMPLOI : Libraire dans un endroit magique où se mêle musique, pâtisseries et coin cocooning.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Mar 14 Nov 2017 - 16:54
Préparatif de voyage.

Un enfant, sortant du ventre de sa mère, ne se souviens, jamais –à part quelques cas rares- de sa première image, de la première personne qu’il rencontre. Ma première image à moi, fut le soleil qui me brula littéralement les yeux quand, pour la première fois de ma vie, je pu enfin sortir de ma cave. Ma maison, du moins, la maison de Jack n’était qu’un amat de débris et mon cerveau bouillonnait de l’information de tous. Dans la cohue, quelque chose de semblable à tout le monde sorti pour faire irruption dans ma tête : New-York allait être détruit. Si chacun laissé des souvenirs, moi, je ne laissais qu’une cave sombre et un petit lit d’appoint qui avait fait son temps. Je n’étais pas bien jolie à voir et je marchais à tâtons, effrayé par le monde qui m’entourait. Je les suivais, comprenant que je n’avais pas le choix. Les cheveux en vrac, le visage blanc, des vêtements usés, je suivais les autres, la peur au ventre de découvrir le monde de cette manière.

La première personne que j’ai rencontrée, je m’en souviendrais sans doute ma vie. Non, pas Jack, pas ce monstre, mais elle, cette personne que je peux appeler amie à présent. Noa. Elle m’avait repéré dans les milliers de monde qu’elle devait sauver. A l’écart, recroquevillé, apeurée comme une bête sauvage, elle était arrivée, un verre d’eau à la main, son sourire tendre sur les lèvres et son esprit aussi clair que de l’eau de roche pour moi. Ma tête manquait d’exploser avec le flot d’information qui s’y entrechoquée et elle, elle était resté le voyage avec moi, comprenant que  mon silence n’était pas pour rien. Elle avait vu ce que peu de gens avait vu. Même si encore aujourd’hui, j’ai du mal à saisir ce qu’elle y vit.

Je n’ai toujours pas su la mouche qui l’a piqué en m’invitant chez elle, ni moi, à lui faire confiance et à la suivre. L’aide nourricière et maternelle que j’avais eu besoin, c’était elle qui me l’avait apporté. Elle travaillait et pourtant, à chaque fois, elle passait du temps à m’apprendre ce que je ne savais pas, m’offrant son savoir par la voix et par l’esprit. Elle ne m’a jamais réellement reproché mon pouvoir, elle avait surtout compris que je ne le contrôlais pas et qu’entre ça et mon apprentissage de la vie, c’était compliqué. Elle avait écouté, elle avait été là pendant mes nuits agitées des cauchemars de Jack, de mes peurs, calmant mes angoisses avec patience et tendresse. Elle m’avait appris les bases d’une femme, le marcher avec les talons, l’association de couleur, le sourire, aussi et surtout. C’était à elle qu’était destiné mes premiers sourires et mes premiers rires. Elle arrivait à mettre de la légèreté dans mon esprit et passer des instants avec elle était un plaisir. Plaisir qui ne pouvait qu’être que plus appréciable en comprenant qu’elle m’appréciait réellement et que, d’une certaine manière, je lui faisais autant de bien qu’elle m’en faisait.

Elle m’avait aidé avec les démarches de l’héritage de mon père, si bien que pour ne pas la déranger, j’avais pris une chambre d’hôtel, consciente que je ne pouvais m’occuper de mes besoins primaires seule. Elle m’avait fourni des papiers d’identités, un travail, un ordinateur, un téléphone, tout ce qui pouvait me permettre de me débrouiller, en grande partie, sans elle, seule, à l’aveugle. Mon début de vie, je lui devais à elle, peu importe ce qu’elle pouvait bien me dire.
Souvent, nous discutions par textos, par appel, où simplement se voir comme deux amies. Une pause dans nos vies tumultueuses. Qui a dit que le shopping ne faisait pas de bien ?

J’avais réellement tenté de la joindre pour la prévenir de mon arrivé, mais mon téléphone s’était bloqué et j’avais préféré forcé la chance en allant la voir. La porte entrouverte, j’avais passé ma tête, comme si de rien n’était, un léger sourire sur les lèvres. Un léger sourire désolé, je retirais mes escarpins et fut satisfaite de la paire de chaussette qu’elle m’offrit.

- N’est-ce pas toi qui m’avait apprit à me reposer ? Tu devrais profiter de tes jours de repos pour…Et bien, pour te reposer.

Je m’engouffrais dans ce qui avait été pendant un temps mon appartement, avec presque un sentiment de tristesse. Au moins, j’avais quelqu’un quand je rentrais le soir, alors qu’à présent, à part le portier, il n’y avait personne. Même si ça faisait très peu de temps, finalement, que je vivais ma vie, la solitude me détruisait. Etre avec quelqu’un, pas forcément amoureusement s’entend, c’est connaitre ses secrets, son esprit, son âme, accepter qu’il ne soit plus jamais seul dans sa tête. C’est un fardeau pour deux. Pour l’autre de savoir que je peux, pour moi de savoir. Tout court.

Installer sur le canapé, avec cette même façon de ne peux être à sa place, d’être droite comme un piquet, d’attendre, d’essayer de se faire discrète, même avec elle. Même encore maintenant.

- J’ai voulu te prévenir que je comptais passer, mais mon téléphone c’est bloqué…Tu peux y regarder ? Ces p’tits trucs, c’est encore trop compliqué pour moi. Il y a tellement de chose à savoir…


Un petit soupire désespéré avant de lui tendre mon téléphone et de prendre le thé dans ma main, presque directement. Un petit plaisir délicat que j’aimais particulièrement et travailler dans un endroit qui en fait, c’est presque un gout de paradis.

- Je vais bien,  ne t’en fais pas. A dire vrai,…Je voulais savoir si tu avais pu regarder à cet histoire de passeport. Je sais que j’ai été vague dans ma demande et je t’avais dit que je t’en parlerais de vive voix.

Je bus une gorgée de mon thé, celui que j’avais appris à aimer, à en faire mon préféré. Cette petite attention me fit sourire et je tournais mon regard vers elle, après avoir déposé la tasse sur la table, dans des gestes toujours en pleine retenu. Ne jamais lâcher prise.

- Je… J’ai rencontré quelqu’un et…Non, ne me regarde pas comme ça, c’est un ami. Il s’appelle Logan, je ne sais pas si tu le connais, il fait parti des Xmen. Il était venu pour me parler de son école. J’ai refusé d’y aller, je ne veux prendre aucun risque avec les autres, vois-tu.

C’était presque naturel de parler de cette manière et ce sourire sur mes lèvres, cette assurance que j’avais, rien qu’en parlant du mutant qui était devenu bien plus qu’un ami. Cette facilité qu’il été pour moi, de se comprendre, de nos pouvoirs, de nos pensées, cette façon presque paternelle d’agir avec moi et l’affection bien plus que réciproque.

- En…Et bien, en regardant en lui, j’ai découvert le Canada, j’ai compris l’attrait que ce pays avait pour lui et je me suis dit que c’était sans doute une bonne chose que j’y aille seule, me ressourcer, tenter de me retrouver, de me comprendre…

Je lui laissais comprendre que j'étais rentrée en lui, avec facilité, sans presque aucun remord. Une façon d'apprivoiser mon pouvoir. Je la regardais, inquiète. Inquiète, parce que mon choix était fait et que je partirais, mais que j’avais besoin de son avis, de son accord, qu’elle me dise que je n’étais pas si folle, que je pouvais y aller sans avoir peur. L’inquiétude devait se lire en moi. Son avis était important pour moi.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Kane
SHIELD
MessageSujet: Re: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Mar 14 Nov 2017 - 18:25
Préparatifs de voyage

Feat Donna




N’est-ce pas toi qui m’avait apprit à me reposer ? Tu devrais profiter de tes jours de repos pour…Et bien, pour te reposer.

C'est qu'elle apprenait vite, la petite Donna. Depuis le moment où Noa l'avait prise sous son aile et cet instant, elle avait vite compris comment fonctionnait le monde extérieur, l'agent prenant de son temps libre pour lui apprendre tout ce qu'elle savait, et Donna apprenait vite et bien. Noa la laissa se faufiler jusqu'au canapé, le temps de finir son ménage, et elle l'entendit lui lancer :

J’ai voulu te prévenir que je comptais passer, mais mon téléphone c’est bloqué…Tu peux y regarder ? Ces p’tits trucs, c’est encore trop compliqué pour moi. Il y a tellement de chose à savoir…

Pas de problème, j'arrive.

Quand elle eût fini, l'agent alla rincer sa serpillère et ranger son balai avant de s'occuper d'amener de quoi grignoter, avant de s'installer au côté de son amie qui lui tendit son téléphone avant de prendre une tasse de thé. Faisant la moue, elle tenta de déverrouiller l'appareil, alors que Donna répondait à sa question :

Je vais bien,  ne t’en fais pas. A dire vrai,…Je voulais savoir si tu avais pu regarder à cet histoire de passeport. Je sais que j’ai été vague dans ma demande et je t’avais dit que je t’en parlerais de vive voix.

Je t'avoue que je n'ai pas encore eu le temps de demander, mais il y a moyen que je l'obtienne rapidement malgré tout. On ne refuse rien au SHIELD, répondit Noa avec un léger sourire tout en continuant à essayer de déverrouiller le téléphone, avant d'avoir une illumination. Elle ouvrit le tiroir de sa petite table de salon et y trouva un chargeur, auquel elle brancha le téléphone, et l'appareil émit un petit ronronnement satisfait avant d'afficher le symbole du chargement sur son écran. Effectivement, il n'avait juste plus de batterie... Gardant son sourire, Noa reporta son attention sur Donna qui reprenait :

Je… J’ai rencontré quelqu’un et…Non, ne me regarde pas comme ça, c’est un ami. Il s’appelle Logan, je ne sais pas si tu le connais, il fait parti des Xmen. Il était venu pour me parler de son école. J’ai refusé d’y aller, je ne veux prendre aucun risque avec les autres, vois-tu.

Logan + X-men + école. L'équation se mit rapidement en place dans l'esprit de Noa, qui fronça les sourcils en comprenant de qui elle parlait. Il n'était pas connu pour être très causant, alors pourquoi aurait-il tenté de recruter Donna ? Mais Noa la laissa continuer :

En…Et bien, en regardant en lui, j’ai découvert le Canada, j’ai compris l’attrait que ce pays avait pour lui et je me suis dit que c’était sans doute une bonne chose que j’y aille seule, me ressourcer, tenter de me retrouver, de me comprendre…

Même si je ne saisis pas bien le rapport entre Logan, le Canada et toi, je crois comprendre que tu veux t'y rendre, répondit Noa. Alors bon... L'idée que tu y ailles toute seule m'enchante moyen, à vrai dire ; c'est pas forcément un endroit que je recommanderai pour se ressourcer, mais après tout pourquoi pas. La question est : quand est-ce que tu veux y aller exactement ?

Et là, Noa essayait de ne pas montrer l'inquiétude qui la prenait à l'idée de savoir son amie au beau milieu de la neige et de la glace, alors qu'elle n'y avait pas été habituée... Mais elle semblait déterminée à partir, alors elle l'aiderait. Comme elle l'avait toujours fait.






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Donna Holloway
Civils
♠ EMPLOI : Libraire dans un endroit magique où se mêle musique, pâtisseries et coin cocooning.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Mer 15 Nov 2017 - 11:42
Préparatif de voyage.

Les pensées gratifiantes de Noa me firent sourire. J’avais besoin de savoir que je ne faisais pas tout ça pour rien. A mon niveau, je n’avançais pas assez vite, tout était encore terriblement nouveau, mais Noa voyait mes efforts, elle les trouvait formidable. Peut-être avais-je une simple mauvaise opinion de moi ? Ou peut-être que je n’avançais toujours pas assez. J’aurais voulu, surtout, contrôler mon pouvoir. Les deux autres, avec du temps, oui, mais celui-là était le plus handicapant et le plus perturbant. Ils réagissaient tous de manières différentes en le sachant, sans doute pas tous comme Noa qui semblait vivre bien que je puisse encore aujourd’hui être dans sa tête, du moins, qu’elle était dans la mienne.

J’observais avec attention ce qu’elle pouvait faire à mon téléphone pour pouvoir le refaire moi-même la prochaine fois. Histoire de ne plus venir l’embêter pour rien, pour comprendre, pour apprendre, pour avancer seule.

- C’est ça qui est pratique dans le fait d’avoir une amie membre du SHIELD.

Bien évidemment, je ne voyais pas Noa juste pour son travail, je n’avais pas besoin de le préciser, elle le savait. Je ne la voyais pas non plus que comme un mentor, un professeur de vie. Elle était bien plus que ça, elle était ma première réelle amie, elle m’avait montré que l’on pouvait faire confiance aux autres. Elle était une merveilleuse base de commencement. Lorsque je pu constater que le seul souci de mon téléphone fut simplement sa batterie à plat, je baissais la tête d’un air désespéré. Je n’y avais simplement pas pensé et j’avais l’impression d’être une idiote. Où, certains des réflexes des autres n’étaient pas pour moi, comme de brancher un téléphone lorsqu’il est éteint.

Un regard désolé, avec un sourire la remerciant de ne pas faire étalage de ma bêtise où du moins, de mon manque de connaissance. Elle était tolérante avec moi, j’aimais sa tendresse.

L’inquiétude se lisait dans l’agent, autant dans ses yeux que dans son esprit. Elle ne comprenait pas et pourtant, un sourire léger perla sur mes lèvres quand elle pensa que Logan n’était as très causant. Il était différent avec certains.

- Je connais sa réputation, crois-moi, il n’est pas que comme on le voit. Il ne faut pas se fier à la couverture d’un livre… C’est…Charles, si je ne m’abuse, qui voulait, tu sais, les jeunes mutants, tout ça… Et je me suis trouvé un ami de taille, il y a eu quelque chose qui s’est passé, je ne saurais pas te dire quoi. Une compréhension mutuelle, une attention particulière. C’est comme si on se comprenait sans parler, sans même mon pouvoir vois-tu…

Parler de Logan me rendait en joie, je ne pouvais le cacher. Il était l’un des premiers mutants, homme, être vivant auquel je m’attachais avec cette rapidité qui défrayait la chronique quand on connaissait les deux personnages que nous étions. Sans doute l’âge et le regard différent que nous avions sur la vie. Parce que même si j’avais peur du monde, je trouverais toujours la pointe positive dans la vie, c’est ce qui me permettait de ne pas sombrer. Sans doute que nous n’avions pas besoin d’expliquer pourquoi nous tenions à ce point à l’autre.

- Je sais que tu t’inquiètes, mais j’ai vu en Logan où je devais aller. A dire vrai, il est Canadien et il a particulièrement aimé cet endroit, je ne saurais dire, mais c’est sans doute la solitude qui me plait. J’ai envie de me retrouver seule avec moi-même dans ma tête. J’aimerais partir très rapidement, c’est pour ça que je t’avais parlé du passeport…

Reprenant ma tasse dans mes doigts fins, je la reportais à mes lèvres pour boire une gorgée, touchée par l’inquiétude de l’agent et parce qu’au fond, elle était de celle qui me pousserait à me battre, à devenir qui je pourrais être réellement, en me laissant faire mes propres erreurs. Qui sait, le froid me fera sans doute revenir rapidement.

- Je ne crains rien. Que veux-tu qu’il m’arrive ? Et puis, à mon âge, ne doit-on pas voyager ? Je ne connais que cette ville. Je n’ai même pas pu découvrir New York.

J’essayais de la rassurer, comme je pouvais, certainement mal, ça n’était pas ma capacité première, que de savoir trouver les mots, alors qu’avec moi-même, j’avais du mal.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Kane
SHIELD
MessageSujet: Re: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Mer 15 Nov 2017 - 18:45
Préparatifs de voyage

Feat Donna




Noa resta attentive quant à la réponse de son amie, qui la rassura sur Logan :

Je connais sa réputation, crois-moi, il n’est pas que comme on le voit. Il ne faut pas se fier à la couverture d’un livre… C’est…Charles, si je ne m’abuse, qui voulait, tu sais, les jeunes mutants, tout ça… Et je me suis trouvé un ami de taille, il y a eu quelque chose qui s’est passé, je ne saurais pas te dire quoi. Une compréhension mutuelle, une attention particulière. C’est comme si on se comprenait sans parler, sans même mon pouvoir vois-tu…

Hum, meh. Noa supposait qu'elle n'y croirait que quand elle le verrait, m'enfin bon. Elle avait décidé de faire confiance à Donna, il n'y avait que comme ça que son amie pourrait avancer. Mais elle ne put s'empêcher d'afficher un masque un peu dubitatif quand elle reprit :

Je sais que tu t’inquiètes, mais j’ai vu en Logan où je devais aller. A dire vrai, il est Canadien et il a particulièrement aimé cet endroit, je ne saurais dire, mais c’est sans doute la solitude qui me plait. J’ai envie de me retrouver seule avec moi-même dans ma tête. J’aimerais partir très rapidement, c’est pour ça que je t’avais parlé du passeport…

Humpf. L'agent poussa un léger soupir avant de se résigner complètement à l'idée de laisser Donna se promener toute seule au Canada. Elle esquissa un sourire malgré tout quand la jeune mutante tenta de la rassurer :

Je ne crains rien. Que veux-tu qu’il m’arrive ? Et puis, à mon âge, ne doit-on pas voyager ? Je ne connais que cette ville. Je n’ai même pas pu découvrir New York.

Et encore, la New York que j'ai pu connaître était mieux que celle qui a suivi. Jusqu'à ce qu'elles tombent, répondit Noa en se levant pour se diriger vers la commode dans l'entrée où se trouvait un téléphone.

L'on pouvait sentir de l'amertume dans sa voix ; pour elle, New York n'était plus sa ville, et elle avait cessé définitivement de l'être quand elle avait dû évacuer. Et même maintenant elle avait la gorge qui se serrait de temps en temps quand elle en parlait, comme si elle n'avait jamais vraiment tourné la page. Peut-être pour ça qu'elle abattait une masse de travail dès qu'elle pouvait, pour ne pas avoir à y penser...?

Elle secoua la tête et attrapa le téléphone sans fil avant de revenir sur le canapé :

Bon, bouge pas, j'vais appeler pour un passeport. Il te le faut pour quand ?

Elle tapa un numéro sur les touches et mit le haut-parleur, en espérant que quelqu'un réponde rapidement. En même temps, en journée, il y avait peu de chances qu'il n'y ait personne... A moins d'être feignasse. Et si c'était le cas, là elle jouerait la carte du "je connais le patron, fais ce que je te dis et tout se passera bien", même si elle répugnait à le faire.






Revenir en haut Aller en bas

avatar
Donna Holloway
Civils
♠ EMPLOI : Libraire dans un endroit magique où se mêle musique, pâtisseries et coin cocooning.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Ven 17 Nov 2017 - 9:38
Préparatif de voyage.

Une relation de confiance, d’amitié comme je n’en avais pas qu’imaginer auparavant. Parfois, j’avais un certain mal à me dire que tout n’était plus qu’un rêve utopiste et illusoire. Ce que j’avais voulu, je l’avais et pourtant, ça me terrifiait. J’avais forcément enjolivé la chose, voulu des teintes de roses, de blanc, dans le noir de mon cœur. Tout ne pouvait pas être aussi facile et beau. Mes pouvoirs en étaient une belle réponse.

C’était une chose qu’elle n’avait pas prévu encore, pourtant, c’était logique. Un jour, elle et Logan se rencontrerait. Ils étaient les personnes les plus importantes, alors c’était presque logique. Logan voudrait la connaitre, Noa voudrait savoir qui il était réellement. L’idée même qu’ils se rencontrent me fit presque peur. Pourtant, je n’avais rien à craindre, ils m’appréciaient tous deux.

- Avec vos deux caractères, je crains le jour où vous devrez vous rencontrer.

Un sourire presque amusé finit par naitre sur mes lèvres malgré tout. Avant de le perdre quand elle parla de New-York, rebondissant sur mes paroles. Cette ville, elle l’avait connu et aimé et moi, je ne l’avais connu que quelques minutes, survolée à peine et elle avait disparut, emmenant ma vie passée et mon manque de souvenir.

- Excuse-moi, Noa. J’ai tendance à oublier, enfin oublier…Fin, moi je ne l’ai pas connu, certains ne sont pas dans mon cas.

C’était une douleur partagée, même si la douleur était différente. New-York, entre un manque et un souvenir malsain, c’était une douleur tout de même.

Je trépignais presque d’impatience à l’idée de tenir mon passeport entre mes doigts. Je pourrais, ainsi, partir au Canada, me trouver, me chercher, répondre à mes questionnements, mais aussi, un jour, découvrir le pays qui m’a vu naitre et pourquoi pas, y finir ma vie. L’Irlande, c’est joli après tout. C’est chez moi, parait-il, alors pourquoi pas ?

- Hm…Le plus tôt possible, j’aimerais partir début de semaine prochaine.

Je me rendais compte de la chance que j’avais d’avoir Noa dans ma vie depuis le début. Non pas pour l’agent du SHIELD, même si ce dernier point m’aider à tenir droit, puisqu’elle avait une certaine habitude, mais surtout, une amie qui est prête à me laisser faire mes choix, sans m’obliger à suivre ses directives. Ce besoin de le faire, seule, sans dire l’endroit réellement, sans dire quand, juste partir, un sac et moi.

- Et toi, tu es sûre que ça va ? On parle de moi, mais…

Qu’elle me parle aussi d’elle, après tout, c’est la réciprocité qui fait avancer les choses. Je pris un gâteau entre mes doigts, associant le gout du thé à celui du sucre avant de la regarder d'un air amusé. Ce gâteau n'avait pas été fait par elle.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Kane
SHIELD
MessageSujet: Re: Préparatifs de voyage [PV Donna]   Sam 18 Nov 2017 - 16:48
Préparatifs de voyage

Feat Donna




Noa lui fit signe qu'elle ne lui en voulait pas après que Donna se fut excusée d'avoir remué les souvenirs concernant New York. Effectivement, elle ne pouvait pas savoir, d'ailleurs Noa n'en parlait que très peu. Ce n'était pas quelque chose qu'elle aimait raconter, et quand elle le mentionnait elle s'empressait de passer à autre chose pour ne pas y penser, et ça fonctionnait.

Donna répondit à sa question, alors que le téléphone sonnait dans le vide :

Hm…Le plus tôt possible, j’aimerais partir début de semaine prochaine.

Pas de problème. Je le fais mettre à ton vrai nom ?

Après tout, pour un peu plus de sécurité, utiliser une couverture pouvait être une assez bonne idée. Mais en aucun cas Noa ne l'imposerait à Donna. Alors qu'elle commençait à perdre patience, une voix ensommeillée finit par répondre :

Allô ?

Bonjour Jason, c'est l'agent K. Je ne vous déranger pas j'espère ?

Hein ? Que... Agent K ! Quel plaisir ! Non non du tout, en quoi puis-je vous aider ?

C'est le moment de payer votre dette, Jason. J'ai besoin d'un passeport pour la fin de la semaine au plus tard.

Pas de problème, j'peux vous arranger ça. C'est pour vous ?

Non, c'est pour une amie. Je vous envoie un mail avec tout ce qu'il faut.

Le passeport, je dois vous le mettre où une fois qu'il est fait ?

Dans mon casier, par courrier chez moi, peu m'importe tant que je peux le récupérer rapidement. Merci Jason.

Elle eut un sourire de satisfaction quand elle raccrocha et lança à Donna :

Bon, il y a quelques papiers et autres photos dont nous avons besoin pour ton passeport, tu as bien tout gardé en matière d'administratif ? Ça sert toujours, mine de rien.

Elle s'installa confortablement dans le canapé alors que Donna lui demandait, avant d'attraper un gâteau et de l'associer à son thé :

Et toi, tu es sûre que ça va ? On parle de moi, mais…

Là, Noa ne sut que répondre dans un premier temps. Elle n'avait jamais caché quoi que ce soit à son éphémère colocataire, ou presque, mais si c'était pour parler de New York... Non, Donna ne devait pas poser la question pour cela. Souriant, Noa se servit une tasse de chocolat avant de reprendre sa position dans le canapé et répondit :

Ma foi, ça va. Du moins pour l'instant. Mais on reste tous et toujours sur nos gardes, on ne sait jamais. Occupons-nous de toi et de ton passeport va, vu les papiers qu'il faudra fournir...

Elle se leva du canapé et alla chercher son ordi portable, dont un accès sécurisé à la base du SHIELD était possible, préparant son mail pour Jason. Quand elle aurait scanné les papiers de Donna et pris une photo d'elle qui ferait office de photo d'identité, elle guetterait son casier et son courrier très régulièrement. Et connaissant Jason, elle ne doutait pas qu'il était capable de déposer le passeport dans son casier ou sa boîte aux lettres sitôt ce dernier fait. Et Donna pourrait partir pour le Grand Nord sans trop de souci...






Revenir en haut Aller en bas
 

Préparatifs de voyage [PV Donna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Habitations-