Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Uprising #2 : Blooming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
PNJ
MessageSujet: Uprising #2 : Blooming   Sam 11 Nov 2017 - 17:02

UPRISING

Episode deux : Blooming


Mindy McCready, Natasha Romanoff, Sam Wilson, Bucky Barnes, Emma Frost, Steven R. Rogers, Anthony E. Stark, Howard Ogden, Noa Kane, Brock Rumlow

Hangar de la base secrète du SHIELD

Cela fait pratiquement 30 minutes maintenant que Nick Fury a disparu après le briefing que vous avez tous entendu. Vous êtes tous prêt ou bien vous êtes en train d’attendre devant le Quinjet visiblement prêt pour le décollage. Vous n’attendez plus qu’une seule chose : l’ordre de Fury. Mais celui-ci n’apparaît pas encore alors que vous vadrouillez chacun à vos dernières préparations dans le hangar. C’est un lieu classique à temps d’autres que vous avez déjà pu apercevoir dans d’autres bases. Hormis les agents de maintenance, les mécaniciens et ingénieurs qui rangent leurs matériels rapidement avant le grand départ. En tout cas, ce qui vous perturbe le plus, ce sont bien les vêtements que vous portez : des uniformes qui ne sont pas les vôtres. Des uniformes inconnus pour certains et pour les autres, une impression de mauvaise blague : des uniformes d’un vert sombre, un casque vous mangeant une partie du visage pour cacher votre identité et surtout le blason de la pieuvre sur votre poitrine. « Ne croyez pas que ça me fait plaisir de tous vous voir habillez ainsi. » Fury glisse son regard sur Rogers qui porte un uniforme un peu différent, plus dans les tons sombres. Sur les talons du borgne, Barnes accompagné d’une gamine en uniforme d’Hydra, ainsi que les agents Kane et Ogden. Ils s’arrêtent à leur tour alors que Fury s’arrête devant le Quinjet.

« Hydra ne sait pas encore que nous possédons toutes les informations dont je vous ai fait part. C’est un avantage certain et c’est pour cela que nous allons devoir la jouer fine autant que nous le pouvons. Nous savons où se trouve la base d’opération d’où le Blackout sera lancé. Hit-Girl sera votre… agent pour vous faire entrer. C’est une mission d’infiltration jusqu’à ce que vous soyez repérés. » Il hésite un instant sur le mot à employer avant de continuer. « Mais une fois à l’intérieur, vous serez seuls. La mission est de stopper Hydra par tous les moyens. J’espère que je me suis bien fait comprendre. Capitaine Rogers, vous serez le commandant de cette mission. » L’œil unique fixe chacun d’entre vous. Pas de sentiments ici. Les enjeux sont trop importants. « Bonne chance à vous tous. » Il se retourne très légèrement, alors que le Quinjet fait ronronner ses moteurs « Lancement de l’opération Blooming. ».

Quelques minutes plutôt, avant l’entrée de Fury

« J’espère que vous avez compris Barnes. J’autorise cette excentricité que parce qu’elle sait où se trouve la base et comment y rentrer. Ainsi que la position de Romanoff. N’oubliez pas qu’elle connaissait les risques. » Nick Fury lance un regard sur Bucky Barnes puis sur l’enfant qui se tient à ses côtés, le regard à moitié vivant. C’était dangereux, très dangereux d’amener cette enfant avec eux. « C’est votre responsabilité. Si vous n’êtes pas capable de faire ce qu’il faut, mes agents eux, le feront. » Un enfant soldat sur une mission aussi capitale, c’était du suicide. Mais elle était malheureusement vitale pour le bien de la mission. Mais si elle devenait une menace, les agents du SHIELD avaient l'autorisation de répliquer. Et de tout faire pour l'empêcher de nuire. Même si Fury ne semble guère apprécier cette dernière option, il tourne les talons pour retrouver les membres ayant répondu à l’appel dans le hangar.


▬ Bienvenue à tous au chapitre II de Uprising, le voilà enfin ! Le nombre de mots pour votre réponse est laissé à votre envie, cependant comme nous désirons du dynamisme et de la qualité à la fois, nous abaissons le nombre de mots minimum à 300.

▬ Vous avez deux semaines environ pour répondre, soit jusqu’au 25 novembre pour avoir un bonus. Le PNJ interviendra lorsque vous aurez tous répondu, soit, dernier délai le 30 novembre. Ceux qui ne répondront tout simplement pas auront donc un malus lors du prochain tour ou au cours du scénario… Attention à vous.

▬ Comme vous l’avez compris, ce premier tour est une petite mise en jambe pour que tout le monde puisse exprimer l’état d’esprit de son personnage sur ce qu’il se passe autour de lui. La mission commencera dès le prochain tour. Mais à la fin de son tour, le PNJ considère que tous les personnages auront embarqués dans le Quinjet pour la suite de la mission. (Hormis si des froussards veulent s’échapper :hihi: )

▬ Concernant vos équipements et armes de bases, vous les portez sur vous ou bien ils sont bien camouflés par une des technologies du SHIELD comme le bouclier par exemple.

Brock et Natasha n’auront pas à répondre pour ce tour, nous nous concentrons principalement sur ceux qui viennent stopper les sombres desseins d’Hydra. Comme vous avez compris, votre scénario sera majoritairement une mission d’infiltration. A vous d’être les plus malins pour ne pas vous faire repérer une fois dans la base…

Bucky et Mindy vous avez une mission supplémentaire que vous devez garder pour vous. Les agents Ogden et Kane sont là pour assurer vos arrières pendant un moment avant de se détacher de vous pour retrouver la mission principale. Tout ceci doit rester secret le plus longtemps possible. Sam, Nick Fury t'as demandé personnellement de rester discret sur la disparition de Natasha, le patron du SHIELD a d'autres priorités. Personne n'est au courant hormis vous pour le moment, mais l'absence de Black Widow peut interpeler certains d'entre vous sans que cela ne intrigue plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : IRON MAN
♠ EMPLOI : Avenger & PDG
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Sam 11 Nov 2017 - 17:48
Mindy McCready, Natasha Romanoff, Sam Wilson, Bucky Barnes, Emma Frost, Steven R. Rogers, Anthony E. Stark, Howard Ogden, Noa Kane, Brock Rumlow
UPRISING
We're Gonna Fight Until The End
Une mission importante était en train de se tramer.  Cependant, il se fichait de ce qui était en train de se tramer. Quelle personne était avec lui dans cette mission.  Il se préparait minutieusement dans ce hangar pourri qui sentait pas très bon. La discrétion était de mise. Ils allaient devoir coopérer, ne pas faire fi du passé de chacun afin de réussir cette mission. De toute façon, il ne voulait pas entendre ce borgne se mettre en colère face à l’échec de cette mission. Ils allaient réussir, mettre Hydra en difficulté. Il regardait l’uniforme informe et horrible qu’il portait pour la discrétion et eut une grimace, cependant, il ne dit rien à ce propos.  Il se demandait où Natasha était, elle n'était pas là, et c'était très bizarre. Il savait qu'elle avait pris des distances avec les Avengers ces temps-ci, mais bon, il pensait qu'elle aurait pu venir. Un membre de plus n'aurait pas fait de mal.   En tout cas, à cause de ce maudit uniforme, Tony allait devoir se laver 3 fois par jour pendant une semaine. Non, mais franchement, Fury avait pensé quoi en leur donnant ce genre d’uniforme. Il savait qu’il devait être discret mais sa nouvelle armure avait un mode infiltration, qui permettait de brouiller tous les signaux. Son armure devenant en plus invisible, personne ne pouvait le voir. Il aurait pu infiltrer d’une autre manière mais les ordres étaient les ordres. Dieu, il haïssait les ordres, surtout s’ils étaient aussi inutiles.

-F.R.I.D.A.Y vérifie tous les paramètres et les configurations de la MARK 46, déclara-t-il à son intelligence artificielle qui le suivait partout.

La MARK 46 était dans une petite valise, de couleur plus sombre que son rouge et or habituel.  Elle tranchait tellement avec les autres, avec des modes opérationnelles. Un mode infiltration avec des panneaux réfléchissants, permettant de le rendre invisible. C’était la première fois qu’il allait l’utiliser et Tony avait besoin de tout savoir concernant celle-ci.

-L’armure est chargée à 100%, tous les modes sont opérationnels ainsi que les paramètres sont viables à 95%, Patron, déclara la voix neutre de F.R.I.D.A.Y.

- C’est plutôt pas mal, s’enquit-il en refermant la valisette qui contenait son armure.

Fury avait fini par venir et faire son petit débriefing. Il aperçut non loin de lui, Bucky Barnes, Steve Rogers. Il vint à mordre sa lèvre avant de l’écouter. Il ne fallait pas qu’il fasse tout foirer à cause de son impulsivité.  Quand Fury avait fini par dire qui allait être le chef de l’opération, il ne put réprimer un son moqueur sortir de sa gorge.  Bien sûr que c’était Captain America, c’était toujours Captain America. Ceci n’était pas une surprise.  Cependant, Tony ne perdit pas sa concentration pour autant. Il devait détruire HYDRA, stopper cette organisation afin qu’elle ne fasse plus de victime, qu’elle ne sévisse plus à l’avenir, c’était son rôle. Il laissait les responsabilités à Captain, lui, il était dans l’action, seulement l’action, c’était beaucoup mieux.  Après ce briefing assez court et heureusement, Tony détestait les choses qui ne se terminaient pas rapidement. Il vint à voir Captain qui était pour le coup totalement différent avec son uniforme plus sombre. Il n’avait plus vraiment l’air de Captain America, aussi patriotique ainsi.

-Alors Capsicle, t’as un plan ? Demanda-t-il avec un petit sourire nonchalant malgré la dangereuse situation qui se déroulait en ce moment.  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Noa Kane
SHIELD
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Agent K, comme dans Men in Black
♠ EMPLOI : Agent au SHIELD
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Sam 11 Nov 2017 - 18:26
Uprising #2 : Blooming




Quand Noa reçut l'appel de son père adoptif pour une mission d'infiltration, elle n'avait pas hésité une seconde. Même si, en voyant l'uniforme d'Hydra qui devrait être le sien durant la manœuvre, elle eut l'impression d'une très, très mauvaise blague. Sérieusement ? Se faire passer pour un agent d'Hydra pour infiltrer une de leur base ? Elle aurait voulu répliquer que là, c'était du n'importe quoi, mais le fait que Fury soit son père adoptif ne la dispensait nullement de rester à sa place de simple agent, aussi enfila-t-elle le costume avec mauvaise grâce, se sentant comme salie. Et le masque pour couvrir la moitié du visage, la pieuvre sur la poitrine... Promis, dès la fin de la mission elle brûlait le costume, tant pis pour la prochaine mission.

Une fois parée, elle se dirigea vers le hangar où Fury lui avait donné rendez-vous, haussant un sourcil en voyant qu'elle n'était pas toute seule sur ce coup-là. Et d'ailleurs, elle n'en reconnaissait aucun sous leurs costumes, ce qui était plutôt bon signe pour la suite. La voix de Fury retentit :

Ne croyez pas que ça me fait plaisir de tous vous voir habillés ainsi.

Noa ne put se retenir de lui lancer un regard noir sous son masque, même si cela ne servait à pas grand-chose, avant de le voir s'avancer vers le Quinjet et déclarer :

Hydra ne sait pas encore que nous possédons toutes les informations dont je vous ai fait part. C’est un avantage certain et c’est pour cela que nous allons devoir la jouer fine autant que nous le pouvons. Nous savons où se trouve la base d’opération d’où le Blackout sera lancé. Hit-Girl sera votre… agent pour vous faire entrer. C’est une mission d’infiltration jusqu’à ce que vous soyez repérés.

Il avait hésité sur ce dernier mot, ce qui n'échappa pas à l'agent K, mais elle n'en laissa rien paraître et le laissa continuer :

Mais une fois à l’intérieur, vous serez seuls. La mission est de stopper Hydra par tous les moyens. J’espère que je me suis bien fait comprendre. Capitaine Rogers, vous serez le commandant de cette mission.

Noa remarqua la présence du Capitaine Rogers, vêtu d'un uniforme plus sombre que les autres, et elle reporta son attention sur Fury qui leur souhaita bonne chance avant de les laisser tous grimper dans le Quinjet qui les attendait patiemment. Elle lança un signe de tête à son père adoptif avant de grimper à bord, avant de se demander pourquoi l'agent Romanoff n'était pas présente cette fois-ci, elle qui était d'ordinaire de toutes les missions d'infiltration... Boarf, Fury avait dû l'envoyer en mission quelque part ailleurs avant celle-ci, c'était possible après tout.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Dim 12 Nov 2017 - 17:25
EVENT /O
Uprising 2 Blooming /o


-LE GRAND JOUR ! LE GRAND JOUR !


« Hum… C’est une mauvaise blague hein ? C’est pas cool Pat’. » Dit t-il d’un air assez blasé dans ce qui servait de vestiaire pour les agents du Sheffield. Pourquoi Howard était ici ? Une mission top secrète, tellement secrète que je ne peux pas vous révéler la nature de cette mission si secrète. Howard souffla un bon coup en enfilant son uniforme.

« En plus d’être méchant, ils ont aucun goût saloperie d’hydre. »
Grogna-t-il, faut dire que cet uniforme le mettait dans un état assez différent, il n’aime pas Hydra comme tout agent du shield qui se respecte, mais pourquoi lui donner un équipement de la sorte, avec le monstre dans son estomac il pouvait très bien changer d’apparence quand bon lui semblait. Mais j’imagine que monsieur borgne avait un plan derrière la tête. Le boss du Shield était balèze niveau plan et Howard devait juste accepter de porter un uniforme qui pousserait sa défunte mère à se réveiller du royaume des morts pour venir lui coller une belle gifle comme elle seule avait le secret.

Howard se redressa observant son nouveau costume. « Moule trop mes fesses, pas cool. » Dit t-il avant de reporter son regard sur un énorme casque, il l’enfila. Un gigantesque casque qui recouvrait son visage de façon à le cacher. Le blond souffla avant de se rendre sur le pont ou visiblement plusieurs agents étaient dans le même état que lui. « ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul dans cette galère. » Souffla-t-il avant de se mettre en rang avec les autres, lui aussi attendait quelque chose et jeta des rapides regards aux personnages qui l’entouraient des grands noms comme de simple agent comme lui pensa-t-il. Il n’arrivait pas à dire qui était qui, fallait avouer que ces costumes faisaient parfaitement leurs jobs.

La voix du patron du Shield raisonna dans toute la zone, il expliquait la mission, le but et ce qui allait se passer une fois que les agents monteront dans le Quinjet pour approcher l’organisation diabolique.

Pendant que Nick Furry parlait, un nom se fit entendre c’était celui du fameux Captain América, Howard fut surprit de ne pas l’avoir reconnu directement. « Les costumes marchent bien. » Marmonna-t-il dans son coin avant d’acquieser les mots du patron. Il était prêt et équipé comme un soldat partant en mission. Et c’est avec cet état d’esprit qu’il monta à bord du vaisseau.[/b]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Lun 13 Nov 2017 - 15:08
Mindy McCready, Natasha Romanoff, Sam Wilson, Bucky Barnes, Emma Frost, Steven R. Rogers, Anthony E. Stark, Howard Ogden, Noa Kane, Brock Rumlow
UPRISING
Il était passé du sniper opérationnel avec Pierce en ligne de visée, au type qui vomit dans les toilettes parce qu’on lui demande de se foutre un masque et une pieuvre sur la gueule. Au passage, prenez un enfant soldat en manque de drogue et un sermon de la part de Fury en résistant à votre envie de lui en foutre une dans la gueule. Ca fera cinq ans de thérapie, merci. On n’était même pas au niveau de “flashbacks” ou de “PTSD” là - faire des cauchemars, les sensations rampantes de déjà vu, déjà tué, ne plus savoir où il était, avoir des moments de vertige, était un quotidien avec lequel Barnes faisait depuis presque trois ans maintenant. Il gérait. Ca ? Nettement moins. La seule chose qui ne l’envoyait pas en position latérale de sécurité et en hyper-ventilation et/ou accès meurtrier incontrôlable était qu’autrefois, il n’avait jamais eu le droit de porter l’uniforme à tête de pieuvre. Surtout pas associer le Winter Soldier à quoi que ce soit, puisque de toute façon il ne se ferait pas prendre. Il pénétrait à son tour dans le Quinet, masse sombre et silencieuse, qui avait au moins eu l’occasion de faire un détour par l’armurerie.

“- Tu as l’air d’un abruti.” Il veut grimacer narquois,  en louchant sur Steve de bas en haut, mais son commentaire ne parvient pas à la taquinerie habituelle. Il savait ce qu’il allait voir en pénétrant à bord  mais reconnaître son ami sous le costume vert, lui causa de s’immobiliser un instant, avant de se reprendre.  Cela… piquait. Brûlait. Genre “je suis mort pour ces conneries ET JE MERITE PAS DE MOURIR POUR VOIR CA.” brûlure. Il eut un tic  avant d’appliquer le casque d’Hydra sur son visage, et ses propres lunettes de combat aux visions améliorées. Respirer, inspirer - revenir en mode combat, calme comme un sniper. Cela avait le mérite de doper son envie d’en découdre, et le poing métallique se serre inconsciemment. Pourquoi il le risquait. Natasha et la gamine. - La chute d’Hydra était également quelque chose qui lui tenait à coeur, empêcher l’attaque de la pieuvre sur les “gentils”, mais il ne voyait aucune difficulté à laisser ce boulot à d’autres. Steve, Sam… Stark. C’était des héros. C’était leur job. “- Les comlinks fonctionnent.” commenta-t-il simplement en entendant les commentaires de mode de autres.  Ce qui lui faisait une belle jambe dans son cas. Lui il était le gars qui abandonne l’équipe principale pour infiltrer une base avec une gamine pré-pubère pour libérer une femme capable de le tuer d’un mouvement. Normal. Il jette un coup d’oeil à Sam, avant de rejoindre Hit-Girl, vérifiant l’état de celle-ci et son armement d'un regard. “- Attends les ordres et tiens moi au rapport.” Les siens - il obéirait à Steve dans un premier temps, mais il avait sa propre mission. Il voulait être sûr que rien ne partirait en couilles avec elle parce qu'elle se montrait tête brûlée - ou avide de vengeance. Il comprenait mais se contrôlait, lui. Et si cela lui faisait un mal de chien de parler à la petite comme un soldat, ce n’était pas l’heure de faire autrement, alors qu’il s’appuie à la paroi du Quinjet, les bras croisés. Les mots de Fury étaient gravés en lui et son regard s’assombrit - il faudrait lui passer sur le corps pour ça et si Hit-Girl dysfonctionnait il l’assommerait et la sortirait de là lui-même. avec ou sans l’accord de Fury - ce n’était pas son boss. Il n’avait plus de maître.
 


To know what they did to you, it would break your captain's heart.

My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Emma Frost
Indépendants
♠ EMPLOI : PDG de Frost international
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Lun 13 Nov 2017 - 17:03
L’avantage d’un costume léger c’est que se changer est rapide. Groupe étrange et disparate aussi la préparation ressemble plus à une bande de loups solitaire forcés de se battre en meute qu’à un groupe de commando soudé par les épreuves. Chaque membre se concentre dans son coin et Nick fait enfin son apparition, un bref speech avant de nous laisser embarquer.

- Ton jovial -

« C’est vraiment pas ma couleur habituelle, il va falloir m’y habituer, j’espère que nous allons rapidement mettre fin à ce genre de mode. C’est affreusement vintage faire renaitre ce genre de coupes, franchement quel manque de gout. En plus il va en falloir des torches pour nettoyer cette bête.»

Hydra !!! Bordel, je comprends mieux pourquoi je m’arrachais la tête en ressources humaines. J’espère qu’ils ont abandonné la mode des bases sous-marines sinon Namor va encore faire une crise d’apoplexie.


- Le ton se refroidit un peu prenant un rythme des mots plus militaire. -

« Tant que je ne suis pas obligée de prendre des châtaignes et de les rendre je m’occuperais de la partie télépathique. Je vais venir un peu discuter avec vous pour tisser un lien entre nous. Cela peut toujours servir de commlink de secours mais cela me sera plus aisé pour déguiser et protéger mentalement vos esprits. Mais ne perdez pas de vue que si je me retrouve sous le feu mes illusions disparaitrons quand je sortirais mon armure. D’ailleurs si je dois détourner leur attention de certains détails n’hésitez pas à me prévenir avant. »

Tout en parlant je passe les mains sur la ceinture et dans mes cheveux.   Bon, l’amplificateur est bien en place. S’ils ont volés des boucliers du Shield cela me sera utile.

«Dernier détail, parler sans devoir ouvrir la bouche peut être utile pendant le trajet au Quinjet nous aurons le temps pour que je vous y habitue afin de pouvoir communiquer à la vitesse de la pensée. Je vous indiquerais aussi comment deviner si je suis là pour faire réseau ou non. Ce n’est pas plus compliqué que le commlink.
Enfin si le capitaine n’y vois aucune objection»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Steven G. Rogers
Avengers
♠ EMPLOI : leader des avengers.
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Lun 13 Nov 2017 - 18:28
Mindy McCready, Natasha Romanoff, Sam Wilson, Bucky Barnes, Emma Frost, Steven R. Rogers, Anthony E. Stark, Howard Ogden, Noa Kane, Brock Rumlow
UPRISING
Un frisson le long de ton échine, ta sempiternelle neutralité se déforma en une moue dégoûtée. Tu te sentais dénigré, le tissu qui te brûlait alors que désormais, c'était tout ton corps qui y était noyé. Ce n'était qu'un banal déguisement, une tenue que tu n'étais pas le seul à porter mais que tu avais vraiment du mal à accepter. Au-delà de ne pas être toi, c'était l'ennemi. C'était des décennies de perdues et des nuits éveillées, c'était la mort et les tranchées. C'était l'hydre, l'ultime sacrifice. Cependant, bien que soldat et non espion, tu avais comme tout le monde suivi les instructions pour te retrouver dans ces tons sombres qui faisaient de toi tout ce que tu n'étais pas. Haut gradé de l'organisation que tu ne voulais que voir mourir, les cendres et les cris de souffrance dans les flammes de la liberté. T'habiller comme eux ne te rendait que plus avide d'une vengeance contenue, rongé par une haine gangrène. Balayant ces songes du revers de la main, c'était un bouclier totalement camouflé que tu attrapais pour le sangler contre ton dos. Seule et véritable arme qu'il te fallait, tu te sentais fin prêt pour cette mission sur laquelle tu focalisais enfin et entièrement toute ton attention.

Ainsi tu te retrouvais dans le quinjet, un soupir las passant la barrière de tes lèvres. C'était devenu une habitude, de soupirer avant chaque speech de Fury. Un désagréable moment qui précédait une désagréable journée. Les minutes qu'il s'octroya à tout déballer te permirent de détailler un peu plus chaque corps qui se présentait, des têtes connues, d'autres moins, pour lesquelles t'aurais de lourdes responsabilités à assumer. Ca te frustrait. Notamment lorsque tu n'avais aucun mal à reconnaître Stark dans toute sa splendeur ce qui amena le plus gros flou de toute cette histoire. Pourquoi lui et pas Romanoff. Pourquoi on envoyait un Avengers là-dedans lorsqu'on savait pertinemment que sa plus grande qualité lui était retirée. Tony devenait presque un civil sous cette immondice verdâtre alors que la tête pensante des opérations comme celle-ci semblait ne pas pointer le bout de son nez. Sans un mot. Sans une explication. Tu pinças les lèvres avant de relever la tête, la commissure de ta bouche qui s'éleva en un sourire fatigué. Toi aussi, t'étais incapable d'en blaguer. « And you look like a jerk. » c'est plat, c'est triste, de toute cette équipe vous étiez deux petits pions brisés. Vos batailles semblaient vaines et ça te motivait d'autant plus quant au fait de devoir tous les protéger. Rogers, héros bien-pensant aux trop gros remords de survivant.

Assuré que votre principal et futur moyen de communication fonctionnait, tu hochas la tête avant de grincer des dents quant à l'appellation. « C'est Captain à partir de maintenant. » la dureté de ton regard ne pouvait être perçue derrière l'immensité de ce casque mais le ton de ta voix était sans appel. Plus de place pour les blagues, même lorsqu'on s'appelait Stark. « Mademoiselle Frost, je ne suis pas certain que vos capacités seront nécessaires.. » c'était le meilleur plan pour mettre certaines personnes dans ce quinjet à terre ; avoir quelqu'un dans la tête. « .. j'aimerais que vous vous concentriez sur d'autres parties de vos pouvoirs qui seront plus profitables. Une fois là-bas, le minimum de parole sera requis et c'est pour ça que je ne vois aucun inconvénient à ce que les membres souhaitant véritablement user de la télépathie viennent vers vous. » ta mâchoire se crispa un instant avant que tu ne prennes une grande inspiration. « Comme on vient de l'entendre, une fois là-dedans, nous serons seuls. On se séparera pour couvrir le maximum de terrain, trouver l'origine du lancement du black-out. Frost et Stark j'aimerais que vous travailliez ensemble, Bucky.. » d'un coup de menton, tu désignas Hit-Girl alors que tu regardais avec hésitation les envoyés de Fury. Pas assez d'informations avec lesquelles travailler, tu passais. « Je partirai avec Sam. Ne communiquez que si vous avez besoin d'aide, n'engagez pas avec l'ennemi à moins d'être repéré et ne détruisez pas la base sans m'en avertir. Des questions ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Samuel Wilson
Avengers
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Sam 18 Nov 2017 - 21:37
UprisingSaison 2
Depuis que Samuel avait enfilé cet uniforme, une grimace avait pris domicile sur son visage. Rien que l’idée de l’avoir sur le dos lui donnait envie de se jeter dans les flammes. Quand on lui avait parlé de cette mission d’infiltration, Samuel avait imaginé quelque chose de discret et pas ça. Pas arriver en troupeau dans une base d’HYDRA habillés comme des haricots verts trempés dans de la peinture jaune. Et en cet instant, Samuel se demandait comment toute cette histoire allait pouvoir aider Natasha. Si la plupart d’entre eux pensaient stopper HYDRA, ce n’était pas vraiment le cas dans le crâne de Sam. La seule chose qui clignotait dans son esprit en cet instant, c’était Natasha et le fait qu’elle avait disparue lors de la réception à laquelle ils avaient participés. La réception pendant laquelle Samuel était reparti sans son binôme. Quelque chose qu’il a avait eu du mal à assimiler parce que bon, on était pas censé laisser quelqu’un à l’intérieur. C’est quelque chose qu’il avait appris dans l’armée et qu’il appliquait à la lettre depuis qu’il avait rejoint les Avengers.

Avengers dont une partie se trouvaient à l’intérieur du quinjet. Steve, Stark… Bucky et la gamine qu’il avait récupéré à la réception et trois têtes qu’il ne connaissait pas. La question du qui était là n’était pas vraiment importante. La question qui importait maintenant était de savoir si tout le monde était capable de faire son boulot correctement. Si Samuel était certain de la réponse pour certaines des personnes qui se trouvaient dans le quinjet, il avait quelques doutes concernant certaines autres. Mais ce n’était pas lui qui avait fait les équipes et ce n’était certainement pas lui qui allait diriger cette mission. Certainement pas d’ailleurs. Samuel n’était pas un leader. Du moins, pas pour ce genre d’équipe. Un soupir passa ses lèvres quand Fury prononça ses mots. Ouai, lui non plus, ça ne lui plaisait pas. Une autre grimace passa sur ses lèvres lorsqu’il entendit la voix de Steve en réponse aux mots de Stak. Pas commode le bonhomme aujourd’hui…

Appuyé contre l’un des parois de l’engin, les bras croisés, Samuel écoute attentivement les paroles qu’eut Steve pour l’équipe qu’ils formaient. Un coup d’oeil à Bucky et Hit-Girl lorsque le nom du centenaire fut prononcé et un sourcil relevé lorsque le sien passa les lèvres du capitaine. Ah? Ok. Tant mieux. Sam connaissait Steve, sa manière de se battre et sa manière de faire les choses. Il préférait faire équipe avec lui plutôt qu’avec des agents qu’il ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam. Lorsque Steve termina son laïus par l’éternel “Des questions?”, Samuel n’eut qu’une envie : répondre “Quand on aura terminé de faire tout exploser, on pourra aller manger des tacos?” tellement la tension présente dans l’avion était présente. Mais en bon soldat et pour éviter de se faire taper dessus, Samuel ferma sa bouche et hocha simplement la tête de gauche à droite pour signifier qu’il n’en avait pas. Puis de toutes façons, s’il en avait, il faisait équipe avec le chef alors…



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mindy McCready
Fugitif
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Hit-Girl ou The Little Bitch pour les intimes.
♠ EMPLOI : Ex-justicière mise aux arrêts pour PTSD & fugitive sous la garde de Bucky Daddy Bear Barnes
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Dim 19 Nov 2017 - 14:17


「Isn't it scary to be ready to die
at such a young age ? 」

Mindy McCready
Les bottines claquent contre le sol, ne lâchant pas une seule fois le rythme soutenu des pas jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent devant juste devant elle. Un mal de crâne pointe le bout de son nez dans son esprit pendant que tout se mélange dans son esprit. Elle a froid et elle a chaud en même temps. Le nouveau cocktail qu’on lui avait directement injecté était certainement moins violent que tout ce qu’on lui avait donné avant, moins abrutissant, mais aussi moins toxique pour la rendre plus nerveuse. Trop dangereux qu’on lui avait répondu, elle avait déjà risqué semble-t-il l’overdose dans le véhicule qui l’avait ramené ici il y a quelques heures. Son corps était de nouveau apaisé, mais les drogues étaient encore là et on lui en avait ré administrer pour le bien de cette mission. Elle n’écoutait qu’à peine l’homme qui parlait à tous, elle ne faisait que suivre l’homme aux cheveux longs. Bucky Barnes. Elle avait entendu parler de lui, comme tous les gamins qui s’étaient un jour rendu au musée où l’histoire de Capitaine America était exposée aux yeux de tous. Mais tout cela… C’était étrange. Une mémoire qui ne lui appartenait plus vraiment.

Hit-Girl. Mindy. Elles sont craquelées, se mélangeant l’une à l’autre dans une parfaite symbiose. Mais maintenant… C’est un cauchemar. L’impression d’être écorchée entre deux personnalités, on avait souillé Hit-Girl et Mindy à la fois. Deux entitées se déchirant l’une et l’autre, s’arrachant les tripes et se défigurant le visage ne supportant pas de se voir l’une et l’autre. Alors quand elle entend son nom de code, celui qu’elle avait pris dès l’âge de ses… Elle ne savait même plus. Elle sent les regards, quelques-uns qui l’observent en tout cas. L’impression qu’on l’enfonce dans un trou si serré en dessous de ses pieds qu’elle aurait du mal à respirer. Mais pourtant elle reste calme et de marbre. Parce que c’était ça qu’elle devait être. Ses yeux derrière le masque qu’elle portait fixés un point invisible et il valait mieux pour elle. Elle ne voulait pas forcément se rendre compte tout de suite que les gens autour d’elle étaient les super-héros qu’elle admirait dans une autre vie, qu’elle avait eu, lui semble-t-il même, des comics à leur effigie. Quand elle montait dans le Quinjet, c’est sans entendre la stupide idée d’une connexion mentale. Capitaine America. Steve Rogers, le héros de guerre était donc bien présent comme elle le craignait. Les nerfs en pelote, elle s’assoit sagement à une place indiquée sans bouger. Les lèvres collées, l’angoisse comme meilleure amie.

La présence qui s’installe a ses côtés ne lui fait au début ni chaud ni froid, mais elle reconnaît la manière de marcher de Bucky. Elle s’assoit un peu plus profondément dans son « siège » de Quinjet alors qu’elle récupère une sensation perdue. Ouvrir de quelques millimètres l’un des Wakizashi accrochés à sa ceinture et le refermer. Les mots qui l’atteignent sont analysés avec prudence alors qu’elle sent dans son dos le Glock 23. « Yes sir. » Mécanique, mais pas sans âme. Pas totalement en tout cas. Quand l’illusion avait été brisée à la petite fiesta de Hydra, elle avait retrouvé un peu de vie. L’équipement de son enfance avait disparu, portant simplement des rangers extrêmement serrés tout comme ses fringues (vous croyez vraiment que le SHIELD à des tailles enfants ?). Tout aller bien aller ? La foutue blague. Mais dans un sens... C'était amusant. Et tordant. On retournait volontairement dans la gueule du loup alors qu'elle pouvait sentir chaque atome de son corps réclamer, comme une bête sanguinaire un peu plus de sang. Juste un peu plus et de préférence, celle d'un poulpe..
Uprising #II : Blooming





I am damaged, far too damaged.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PNJ
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   Lun 20 Nov 2017 - 20:06

UPRISING

Episode deux : Blooming


Mindy McCready, Natasha Romanoff, Sam Wilson, Bucky Barnes, Emma Frost, Steven R. Rogers, Anthony E. Stark, Howard Ogden, Noa Kane, Brock Rumlow

Quinjet

Le calme est maître mot dans l’appareil volant. Mais quelques personnes s’échangent des mots, discret ou non. Tout comme certains ont décidés de faire confiance ou non à Emma Frost pour établir un lien télépathique avec la mutante. Les nuages sont peu nombreux et le soleil ne va pas tarder se lever à l’horizon. Ce qui pourrait vous interpeller, c’est bien une chose : le Quinjet est d’une forme plus massive et l’intérieur est plus large. Vous vous étonnerez ou non peut-être, d’y trouver un petit camion militaire fait pour accueillir une dizaine de personnes environ. Trois places à l’avant et donc six à sept places à l’arrière. Finalement, une lumière rouge s’allume au-dessus de la porte qui vous coupe des pilotes. L’un d’eux finit par sortir, laissant les commandes à son coéquipier. « S’il vous plait. » Il vous appelle tous sans exception, vous invitant à l’écouter d’un peu plus prêt. « Les ordres sont les suivants : on vous largue à ras du sol a environ deux kilomètres de l’entrepôt dans laquelle vous devez vous diriger. Et oui, dans ce camion, directement. »

L’homme se met à fouille sa poche intérieure pour sortir quatre cartes magnétiques, une fois qu’il voit que vous intégrez plus ou moins la situation dans laquelle vous allez être d’ici quelques minutes. « Voilà différentes cartes qu’on a pu récupérer sur les agents d’Hydra. Si j’ai bien compris, vous êtes pile le nombre. Et non, nous ne savons pas à quel niveau d’accréditation cela correspond. » L’agent a presque envie de vous souhaiter bonne chance, mais vous le devinez sans même avoir besoin qu’il ne le dise. Il posait les quatre cartes devant vous : une carte de couleur bleue, une carte de couleur verte, une carte de rouge et une dernière carte de couleur violet. Choose wisely...

Sous-sol inconnu, position ?

Crossbones, tu ne pensais pas te retrouver un jour avec la célèbre espionne Natasha Romanoff juste en face de toi. « Face » est peut-être très exagéré, il y a quand même une vitre blindée entre vous deux et la Veuve Noire est solidement attaché au niveau des poignets, pendant au-dessus du sol. Il n’y a rien dans cette pièce hormis des murs blancs et une porte certainement tout autant solide que les vitres. Tu te sens donc relativement en sécurité face à la terrible espionne. Mais ce qui t’emmerde le plus dans l’histoire c’est qu’on t’a enlevé ton nouveau jouet en la personne de Mindy. Peut-être auras-tu envie de passer tes nerfs sur elle ou non.

Natasha, disons que tu es dans une position plutôt embarrassante. On t’a retiré tes armes, mais aussi ton comlink que tu portais il y a encore peu. Plus de contact avec le monde extérieur ou un Nick Fury qui chercherait à te joindre. Après tout, tu connais les risques et le SHIELD. Mais peut-être n’espérais-tu pas te retrouver en face d’un Rumlow. Tu peux encore sentir le mauvais coup que tu as pris lors de l’accident, on peut dire qu’il était assez violent. Tu peux aussi sentir la trace de sang séché sur le côté de ton visage, visiblement, les soins, c’est un concept chez Hydra pour le moment.

Camion, intérieur d'un entrepôt

Quelle aventure messieurs, mesdames. On peut dire que faire un largage -certes au-dessus du sol-  était plutôt amusant non ? Bon. Lors de votre route, vous n’avez croisé pas grand monde, mais grâce aux informations donnés par le pilote, vous avez trouvé le fameux entrepôt qui de l’extérieur ressemble à n’importe lequel… Sauf peut-être le checkup que vous avez passé à l’entrée. En apparence, les hommes semblent normaux, mais rapidement les trois personnes à l’avant ont remarqué les armes qu’ils portaient discrètement. Malgré tout, vous remarquez autant à l’avant qu’à l’arrière, il y a beaucoup trop de vie dans cet endroit. Ça ressemble plus à un camp militaire qu’à un entrepôt sans histoire. On vous fait rentrer à l’intérieur de l’entrepôt principale… Ce n’est pas la même ambiance. Des agents portant beaucoup plus fièrement que vous l’emblème d’Hydra sont présents, on fait l’appel dans un coin, on court dans l’autre et ça aboie des ordres dans le fond. Pour les plus expérimentés d’entre vous, vous sentez presque l’odeur de la guerre qui plane dans l’endroit. Mindy arrive à se faufiler discrètement hors du camion, alors encore caché sous vos sièges avec les autres... Ou presque. « Vous avez ramené la petite à Crossbones ? Il va être content. Bien joué à vous agents. » Un agent d’Hydra, visiblement un peu mieux gradé que les autres, vous observe et commence à saisir son communicateur.

Vous le savez. Si l'information est transmise, cela pourrait rapidement dégénérer pour vous tous. À savoir qui réagira le plus rapidement et surtout de quelle manière il va réagir...

▬ Et voilà le second tour, vous l'action débute enfin et ce n'est pas sans pression.

▬ Vous avez deux semaines environ pour répondre, soit jusqu’au 4 décembre pour avoir un bonus. Le PNJ interviendra lorsque vous aurez tous répondu, soit, dernier délai le 11 décembre. Ceux qui ne répondront tout simplement pas auront donc un malus lors du prochain tour ou au cours du scénario… Attention à vous.

▬ En parlant de bonus que vous avez tous eu, il a été utilisé pour chacun d'entre vous pour la simple raison que voici : personne ne vous a reconnu ni ne soupçonne votre identité. Les compteurs sont donc de nouveau à 0.

Le MJ vous demande humblement : des cartes vous ont donc été proposés. Le Capitaine Rogers a déjà formé des groupes, je vous demande donc a ce que l'un des membres des groupes dise dans sa réponse quelle carte il détient. La bleue, verte, rouge ou violet. Et oui, n'espérez pas en savoir plus sur votre niveau d'accréditation. Pour les deux du fond qui dorment, précisons au cas où : les cartes n'ouvriront pas les mêmes portes par exemple ou ne vous donnerons pas accès à certaines information alors que d'autres oui. Vous vous doutez bien que comme au SHIELD, un agent de niveau 1 n'a pas le même accès qu'un niveau 3. Attention où vous mettez les pieds donc...

▬ Bon jeu à tous !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Uprising #2 : Blooming   
Revenir en haut Aller en bas
 

Uprising #2 : Blooming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


 Sujets similaires

-
» Libya: Scratching beneath the surface...[/
» Aristide must be part of solution to Haiti crisis
» Défi 30 jours (ou plus) de jeu vidéo





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Extérieur de Los Angeles-