Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

ANYWAY ☾ pv. Stark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Lorelei
Divinités
♠ EMPLOI : Arnaqueuse et cambrioleuse
♠ GIF :
MessageSujet: ANYWAY ☾ pv. Stark.   Lun 13 Nov 2017 - 22:06
Anthony E. Stark et Lorelei
ANYWAY
This world's gone crazy, It's hard to believe.


Ce serait si facile de trouver un être qu’elle pourrait manipuler pour qu’il lui offre toute son attention. Certes, c’était bien plus que de l’intérêt qu’elle cherchait en ce dimanche après-midi plutôt chaud pour la saison. La température était assez clémente, mêlée au soleil permettait aux gens présents à cette faire de piquer sans doute la dernière bronzette de l’année. L’alcool coulait à flot, tout comme l’argent également. Lorelei se retrouvait dans un quartier qu’elle visitait à chaque fois que l’invitation le lui permettait. Dans ces maisons qui étaient gardées de grandes grilles et que l’on pouvait accéder qu’avec un code plus ou moins compliqué, pour ceux qui n’avaient pas de pouvoir. La déesse n’avait pas été spécialement été invitée à cette fête semi-privée, mais disons qu’il lui avait fallu d’entendre des rumeurs sur cette occasion pour vouloir s’y infiltrer. Elle était « malencontreusement » tombée sur le garde de la maison lors d’une de ses sorties dans un café et de ses charmes, elle avait réussi à avoir accès à la maison. Elle n’eut même pas besoin d’user de ses potions, ses sourires et ses lèvres plaquées sur les siennes avaient suffi. Elle n’avait pas tenté de trouver un homme intéressant à arnaquer depuis deux semaines maintenant et ça datait. Pas que l’argent lui manquait, elle en avait bien assez pour subvenir à ses besoins jusqu’à deux générations, sans doute. Il y avait quelque chose de vivifiant dans l’idée de convaincre autrui. De devenir la seule personne qui compte, que toute son attention se porte sur elle. Cette idée que certains étaient déjà en couple, voire gay, rien ne l’arrêtait, car si ce n’était pas ses charmes qui faisaient effet, c’était à l’aide de ses filtres d’amour.

Lorelei ne s’insinuait pas dans les histoires de politiques ou de guerres. Ce qui comptait le plus à ses yeux c’était sa survie et elle ne s’était pas attachée assez à quiconque sur cette planète pour vouloir mettre sa vie ne danger au profit des autres. La déesse se contentait de s’amuser, de boire, de se droguer, d’utiliser ses pouvoirs et de vivre à cent à l’heure. On la considérait sans aucun doute d’égoïste, mais à part ses « amies » qui faisaient le même job qu’elle, elle ne côtoyait jamais personne bien longtemps. Les hommes à qui elle soutirait de l’argent restaient dans sa vie pour environ un mois, sans plus. Le temps de s’emparer de leur vie entière. Elle comptait bien entendu séduire le propriétaire cette maison qui en ferait jalouser plus d’un. Elle était si grande qu’elle ne pourrait sans doute pas visiter toutes les chambres, ou du moins, le maître de maison ne les baptiserait pas avec elle. Elle avait une robe rouge avec un dos ouvert, mais elle s’était déjà munie de son maillot de bain une pièce d’un noir de jais, qui lui aussi laissait paraître son dos. Les gens retournaient la tête à son passage et elle souriait, déjà elle sentait que cet après-midi serait des plus intéressants. Et elle n’avait aucune idée à quel point. L’alcool qui coule à flot, elle observe les autres humains s’enivrent à un stade qu’elle-même ne pourrait jamais atteindre avant des heures et des heures. Elle converse avec plusieurs personnes, des célébrités hollywoodiennes ou des producteurs qui n’ont de cesse de lui proposer des rôles au cinéma. Elle n’a pas envie de s’afficher devant tous ces humains, elle préfère de loin détenir sa part de mystère.

Quand elle observe le maître de maison, un certain Howard, entrer dans sa demeure, la blonde se lève de sa chaise longue pour le suivre. Elle arrive facilement à le rattraper, dans un des couloirs de la maison qui sont plutôt sombres, les portes étant fermées un peu partout. Quand il lève les yeux sur elle, elle peut déjà s’apercevoir qu’une lueur en lui s’illumine. Qu’il trouve qu’elle a l’air de la plus femme qu’elle a rencontrée de sa vie. Elle n’a même pas à ouvrir la bouche, déjà son corps se colle doucement au sien et son visage qui se tient à quelques millimètres de lui. Il a l’air d’être totalement envouté, c’est bien plus facile qu’elle ne l’aurait cru. Son cœur n’était pas pris, il lui suffisait d’une belle femme pour qu’il se laisse aller. L’envie du jeu devient plus forte que jamais, quand elle fronce des sourcils. Elle n’aurait qu’une envie, le changer en pierre et pouvoir regarder son corps tomber au sol et éclater en mille morceaux. Cet homme, il n’est pas connu pour ses œuvres de charité, avec un peu de recherche, il est facile de découvrir qu’il a obtenu son argent grâce à des trafics vers le Mexique. Un léger rire s’échappe de sa bouche quand elle tente de se rapprocher de sa nouvelle victime, ne faisant pas spécialement attention au bruit vers sa gauche…



ok shut up.
Boys can't buy my love, I'm a motherfucking woman.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : IRON MAN
♠ EMPLOI : Avenger & PDG
♠ GIF :
MessageSujet: Re: ANYWAY ☾ pv. Stark.   Mar 14 Nov 2017 - 21:00
Anthony E. Stark et Lorelei
ANYWAY
This world's gone crazy, It's hard to believe.
Encore une nombreuse fête sur la côte hollywoodienne. Encore une fête où il avait été invité et il n’avait pas su dire non. Après tout, Tony Stark n’avait jamais dis non à des fêtes. Sauf lorsqu’il était avec Pepper, qu’il avait commencé à devenir quelque peu adulte et moins adolescent fêtard. Avec Pepper, il s’était posé. De moins en moins, il faisait des fêtes, de moins en moins, il apparaissait dans la presse à scandale. Il adorait toujours autant les fêtes. Tony a toujours été un grand fêtard et il ne s’en cachait pas. Il était connu pour son génie, pour ses inventions, pour Iron Man mais surtout pour ses coups de gueules, sa franchise déplacée et surtout ses bêtises. Il allait parfois, dans les rues, dans sa voiture. Partout, où Stark était, où Stark buvait, l’ambiance était là. C’était en général, une fête réussie avec lui. Il avait le truc, la décadence dans la peau. Il n’avait qu’à se laisser aux rythmes des courbes de jolies femmes, verre après verre, et Tony Stark se déchaînait comme jamais, créant une ambiance extatique. Cependant, en ce jour, tout avait changé pour tout le monde. Le Grand Tony Stark était resté le même, mais il s’était tout de même assagi depuis un certain temps. Depuis l’Afghanistan, en réalité. Quelque chose avait changé. Etait-ce l’enlèvement en lui-même ? Ou était-ce tout simplement, le fait que tout cela avait ouvert ses yeux. Qu’il avait trouvé un véritable but dans sa vie, outre que de suivre les traces de son valeureux père.

Il avait passé sa journée à travailler sur ses armures ou une technologie nouvelle qui serait capable d’aider les plus démunis. Malgré qu’il ne fût pour rien face à tout ce qui se passait, il se sentait coupable. La culpabilité régnait dans son cœur depuis tellement d’années. Il n’arrivait pas à faire face tout simplement. Il devait aider les gens, il devait les sauver autant qu’il en avait emporté avec ses armes toutes aussi dangereuses les une que les autres. Il améliorait ses armures encore et encore, il voulait les rendre invincible, se rendre invincible pour aider ces gens. Voilà, Tony Stark, l’homme qui voulait désarmer le monde créait des machines de mort et de destruction absolus. Ainsi, était l’ironie du sort. Le soir, il venait à se préparer. Un costard, un look Casual Chic. Un costard blanc qui coûtait la peau des fesses, un t-shirt violet et des baskets qui allaient en raccord avec celui-ci. Il mit des lunettes de soleil, une montre. Retouchant une dernière fois sa barbiche parfaitement taillée, mit un peu de parfum dans son cou et il partit, prenant une belle voiture pour l’occasion. Une Audi R-8 violette. Il arrivait bien vite sur les lieux de la fête. Le vigile le laissait passer, prenant une photo avec lui. Après tout, qui ne voulait pas prendre une photo avec le Grand Tony Stark. Il rentrait et la fête battait à son comble. Il venait directement saluer son cher ami milliardaire avant d’aller au bar, prendre un cocktail peu riche en alcool. Un bon Malibu Coco avec des glaçons. C’était le meilleur cocktail.

Il voulait voir le propriétaire pour lui parler. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu ses amis de la Jet-Set. Il venait voir une femme mais elle lui avait dit qu’il était parti avec une femme dans les couloirs. Il remerciait la jeune femme avec un sourire charmeur et allait dans ce couloir. Il vit le propriétaire embrasser une femme blonde.

-Hey mec ! Tu as commencé tôt dis moi ! S’exclama-t-il pour couper les deux amants d’un soir. Et dire que je voulais me saouler avec toi, se plaignit-il.

Il ne le pensait pas vraiment. Tony avait été comme ça auparavant. Avant l’Afghanistan, Avant Iron Man, surtout avant Pepper et son amour intense pour cette magnifique blonde vénitienne au caractère bien trempé, ainsi qu’une patience illimitée.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lorelei
Divinités
♠ EMPLOI : Arnaqueuse et cambrioleuse
♠ GIF :
MessageSujet: Re: ANYWAY ☾ pv. Stark.   Jeu 16 Nov 2017 - 2:35
Anthony E. Stark et Lorelei
ANYWAY
This world's gone crazy, It's hard to believe.


La vie des Midgardiens était si fragile. À bien y penser, cela devait expliquer pourquoi cette planète était toujours attaquée. Ils paniquaient pour un rien et à part une très brève partie de la population, ils ne savaient pas comment se protéger. Heureusement qu’ils étaient friands d’apprentissage, car ils commençaient à avoir des technologies intéressantes, mais cela n’avait rien à envier de certains endroits que Lorelei avait visité. Elle était une déesse, ce n’était pas rien. Les hommes de cette planète étaient si faciles à convaincre, tout comme les femmes. Certes, ces dernières étaient parfois plus réticentes aux charmes de Lorelei, mais il lui arrivait d’user de ses potions. Elle n’était pas fermée à l’idée d’une aventure avec une femme, pour la déesse qui vivait depuis aussi longtemps, il était évident qu’elle arrivait à oublier l’idée du sexe de la personne qui lui faisait face. Elle était féministe, à en croire ce que ses « amies » lui avait dit. Ouverte à l’idée de manipuler un homme riche ou une femme riche, tant que cette personne détenait assez de pouvoir ou d’argent pour en devenir intéressante. De toute façon, elle ne croyait plus à l’amour depuis si longtemps qu’elle ne pensait jamais à une éventuelle possibilité de procréation. Ni d’un avenir tout tracé. Elle prenait son pied comme elle le voulait et c’était elle qui décidait, comme elle aurait tant voulu être en mesure de faire dans sa jeunesse. Peut-être se serait-elle éviter bien des problèmes.

Elle a ses lèvres appuyées contre les siennes, mais elle songe rapidement à le changer en pierre. Jusqu’à ce qu’elle entende une voix la sortir de sa torpeur. -Hey mec ! Tu as commencé tôt dis moi ! Elle fronce les sourcils et d’une main, immobilise Howard en le retenant contre le mur. Et dire que je voulais me saouler avec toi Elle est agacée, l’Asgardienne. Quand elle se tourne enfin pour tenter de déceler l’identité de l’homme, cela lui prend quelques secondes supplémentaires pour bien absorber ce qu’elle voit. Elle se rappelait d’un homme arrogant, aux airs charismatiques incomparables. Des années plus jeunes. Lors de ses passages ultérieurs sur la planète, elle avait fini dans le lit de cet homme. « Anthony… » Sa langue qui claque sur son palet, pour émettre un son amusé. Elle laisse également échapper un rire mélodieux quand elle se souvient de leurs moments passés ensemble. Elle se concentre une dernière fois sur Howard : « Chéri, tu nous laisses tranquille maintenant, ok?! » Des mots doux qu’elle susurre tel un poison qui s’immisce dans l’esprit du milliardaire. Il lui sourit une dernière fois avant de passer à côté de Tony en ne lui jetant pas un seul regard.

Elle peut à son tour se rapprocher de Tony pour qu’il puisse l’observer un peu mieux, ses lunettes de soleil dégageant sa longue chevelure bouclée. « La vieillesse te va plutôt bien, tu sais. » Qu’elle commence, pour le taquiner. Oh, elle sait très bien qui lui fait face. D’une certaine manière, elle savait qu’il n’avait rien du jeune homme qu’elle avait connu autrefois, mais rien ne l’empêchait de vouloir faire… la conversation. Lorelei n’écoutait pas la télé, elle n’en avait pas d’ailleurs, mais rien ne l’empêchait de voir le visage de Tony sur les premières pages des journaux. Ironman. Ça lui ferait une très belle image à son tableau. Elle se rapproche assez pour passer une main sur son épaule et de sa force surhumaine, le force à se retourner comme pour aller rejoindre la fête au dehors, et l’alcool. « Tu peux toujours te saouler avec moi. Allez, on a plein d’années à se raconter, non? » Cette après-midi serait bien plus amusante qu’elle ne l’aurait cru, en fin de compte. Un challenge de plus pour la Ice Queen…


ok shut up.
Boys can't buy my love, I'm a motherfucking woman.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : IRON MAN
♠ EMPLOI : Avenger & PDG
♠ GIF :
MessageSujet: Re: ANYWAY ☾ pv. Stark.   Sam 18 Nov 2017 - 22:59
Anthony E. Stark et Lorelei
ANYWAY
This world's gone crazy, It's hard to believe.
Il était dur de surprendre Tony. Ce milliardaire au charme révoltant avait tout vu, tout connu. Dans cette fête, qui pouvait dire qu’il avait survécu à un enlèvement de terroriste ? Qui pouvait dire qu’il avait survécu avec shrapnels proches de son cœur ? Qui pouvait dire qu’il avait créé une armure surpuissante ? Qui pouvait qu’il avait sauvé le monde plusieurs fois ? Personne, à part lui. Tony avait côtoyé la mort pendant des années. Il ne s’en était pas rendu compte, mais il avait chéri la mort, il avait passé un pacte avec elle. Et tout cela pourquoi ? Pour un peu plus d’argent dans son portefeuille. A cette époque, il se fichait de ce qu’il était en train de faire. Il voulait faire la fête, boire, coucher avec une fille tout en profitant de son argent. Il servait la mort inconsciemment. Au lieu de servir de protecteur, il était la personne qui donnait du malheur. Au lieu de protéger, il semait le malheur et la souffrance sur son passage. Il se rappelait encore de ce que Yinsen lui avait dit. Il ne devait pas passer sa vie à réjouir la mort. Il devait servir la vie, donner du plaisir aux gens. Il devait sauver cette petite planète fragile. La Terre avait besoin d’Iron Man, des Avengers sinon elle était perdue à jamais. La Terre devait être libre, indépendante et forte. Il faisait tout pour que cela soit possible, même si la situation n’était pas forcément évidente aux vues des réfugiés. New-York n’était plus. La ville de sa naissance n’était plus qu’un souvenir. Qu’une tragédie, qui allait être inscrit dans les livres d’histoires. Avec nostalgie, il se souvenait de ses passages éclairs au World Trade Center, de ses balades à Central Park avec Tante Peggy. Des spectacles qu’il a été voir avec Pepper ou autre à Broadway. New-York n’était pas que sa ville natale, mais elle avait incarné son enfance. Cependant, comme pour beaucoup de gens, New-York était parti mais demeurait intacte dans leur cœur.

Anthony observait les amants d’un soir s’embrasser et il décida de les agacer en parlant. Oui, Tony aimait énerver les gens, les embêter, trouver leurs points faibles. Son père lui avait appris très peu de chose, mais ceci, Howard Stark lui avait très enseigné. Son père avait une telle philosophie de vie, qu’elle avait déteint sur Tony. Howard lui avait appris à observer, à voir les gens sous leurs vrais jours. Cependant, depuis l’histoire d’Obadiah, Tony faisait de plus en plus attention à ceux qui l’entouraient. Depuis l’Afghanistan,  Tony ne pensait plus à lui-seul, il était passé de milliardaire narcissique et égocentrique à quelqu’un de plus ouvert envers les personnes autour de lui. Il observait la belle blonde se tourner vers lui, prononcer son prénom en entier. Iron Man leva un sourcil intrigué.

Personne ne l’appelait Anthony. Il y avait eu que son père et il avait détesté cela. La jeune femme claqua sa langue contre son palet, ses prunelles luisaient d’une lueur animale et malicieuse. Elle avait l’air d’une tigresse et lui, était sa proie. Un rire mélodieux franchit les lèvres de cette femme. Elle lui disait quelque chose, mais impossible de mettre un nom. La belle femme vint parler à son ami Howard, d’une voix claire, comme une douce mélodie. Comme un tintement de clochette. Soudain, elle s’approchait de lui. Ensorcelante et taquine. Il fut d’autant plus intrigué par son ton taquin, sa familiarité et surtout son compliment. La vieillesse lui allait bien ? Ok, Tony a toujours été un bel homme. Mais, la jeune fille était trop jeune pour l’avoir connu jeune. Il fronçait les sourcils, essayant de comprendre la jeune femme. Il ne savait plus qui elle était. Le devait-il ? Cela lui empêcherait de refaire une énième bêtise. Il cherchait au fond de sa mémoire, mais tout était flou. Un sourire taquin et malicieux apparut sur les lèvres du milliardaire, il observait la jeune femme derrière ses lunettes de soleil, malgré l’obscurité du couloir.

-Excuse-moi, trésor mais on se connaît ? Demanda-t-il d’un ton taquin.

Généralement, les femmes avaient une grimace en entendant cela de sa part. Tony était un playboy auparavant, comment, pouvaient-elles croire qu’elles comptaient pour lui, en l’espace d’une nuit. En tout cas, il était sûr de l’avoir déjà vu quelque part mais où ? Il n’arrivait pas à s’en rappeler.  Cela l’agaçait. Tony aimait savoir, aimait connaître et détestait de ne pas arriver à quelque chose. Qui était-elle ?  Voilà, la question qu’il se posait.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lorelei
Divinités
♠ EMPLOI : Arnaqueuse et cambrioleuse
♠ GIF :
MessageSujet: Re: ANYWAY ☾ pv. Stark.   Mar 9 Jan 2018 - 20:47
Anthony E. Stark et Lorelei
ANYWAY
This world's gone crazy, It's hard to believe.


Elle aimait l’attention, savoir qu’on l’observait quand elle entrait dans une pièce. Lorelei avait toujours été une personne superficielle, autant sur Asgard que sur terre. D’autant plus qu’elle n’avait plus de famille, ou c’était tout comme. Il ne lui restait que ses « amis » et encore là, elle n’en avait pas vraiment. Elle avait ses collègues d’arnaque, ces femmes avec qui elle passait le plus clair de son temps. Elle n’aurait jamais dévoilé qu’elles étaient ses amies, pourtant, elle protègerait chacune d’elle si elles le lui demandaient. C’était plus facile de faire comme si elle n’avait pas d’attache, ça lui évitait bien des mésaventures. Solitaire comme elle souhaitait le montrer, elle était pourtant dans cette fête en train de trouver une proie pour son propre plaisir. Une femme solitaire qui aimait avoir l’attention, oui on peut dire que c’était plutôt paradoxal. Allez donc dire cela à la déesse. Elle se retrouvait près du héros Ironman, ça pouvait en impressionner plusieurs, mais pas la blonde. Tout ce qui l’intéressait c’était le fait qu’elle l’avait déjà eu dans son lit, par le passé. Quand Stark était encore très jeune, avant qu’on ne lui donne cette étiquette d’Avenger. Mais lui, il avait l’air de ne pas la reconnaître et ça ne lui faisait pas spécialement plaisir à l’Asgardienne. Elle avait utilisé son prénom, mais même dans leur jeunesse elle ne l’avait sans doute simplement jamais appelé. Ça avait été l’histoire de deux ou trois soirs simplement, et pour s’amuser. Il a bien vieillit, mais comme elle l’a vu à la télévision, il est toujours aussi beau gosse. Il était surtout milliardaire, ce qui le rendait d’autant plus intéressant. Elle se ferait un beau plaisir à l’avoir sous son aile, si elle en avait besoin.

-Excuse-moi, trésor mais on se connaît ? Elle ne sait s’il est sérieux ou non, mais qu’il ose lui poser cette simple question la fait frissonner de tout son être. Un léger rire jaune sort d’entre ses lèvres et elle lève les yeux au ciel.

« Ta mémoire te fait défaut, par contre. » Qu’elle dit, avec un sourire qui ne laisse pas sa place. Elle appuie davantage de force sur son épaule pour le ramener à l’extérieur.

« C’était il y’a presque vingt ans de cela, à Las Vegas pour être exacte. » Il devait se poser davantage de question, parce qu’elle avait l’air aussi jeune qu’auparavant. Après tout, elle ne lui avait pas révélé son identité par le passé, cela ne voulait pas dire qu’il n’arrivait pas à faire le lien.

« Oui je sais, et non je n’utilise pas un masque de jouvence à tous les soirs. Disons qu’avant, je ne pouvais pas te dire qui j’étais. Du moins, je ne le voulais pas. » Elle hausse les épaules, mais elle l’a amené vers la piscine, ils sont à nouveau sous le soleil maintenant. Elle se rassoit à la chaise qu’elle occupait quelques minutes plus tôt, elle est bien mieux à se faire bronzer qu’à l’intérieur. Du moins, jusqu’à ce que Stark se décoince un peu et qu’il lui offre de se rappeler le bon vieux temps, non, ça elle ne dirait pas non. Elle pouvait sentir le regard de tous les êtres fêtards sur eux, mais pour une fois, elle n’arrivait pas à dire si c’était elle qu’on regardait ou non. C’était bien la première fois qu’elle éprouvait cette sensation et étrangement, on ne pouvait pas dire que ça lui déplaisait. Un serveur passa à côté d’elle et Lorelei s’empara d’un verre de ce qui semblait être un Cosmopolitain, l’une de ses boissons humaines préférées.


ok shut up.
Boys can't buy my love, I'm a motherfucking woman.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anthony E. Stark
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : IRON MAN
♠ EMPLOI : Avenger & PDG
♠ GIF :
MessageSujet: Re: ANYWAY ☾ pv. Stark.   Lun 15 Jan 2018 - 23:26
Anthony E. Stark et Lorelei
ANYWAY
This world's gone crazy, It's hard to believe.
L’attention aimait Tony Stark. Tony Stark aimait avoir de l’attention sur lui. C’était bien connu de tout le monde d’ailleurs. Tony Stark aimait briller, que le monde le remarque. Que les groupies hurlent son nom, que ses anciennes conquêtes parlent de lui. Il aimait que les médias le traquent, le photographient. Bon, pas dans des positions compromettantes, ça, il ne le voulait pas parce que c’était humiliant. Complètement humiliant d’ailleurs. Cependant, il aimait que les médias le prennent en train de marcher dans la rue, en voiture ou même lors d’un gala ou d’une fête. Il aimait que les gens fassent attention à lui. Cela l’aide à le rassurer, bien sûr, il se sentait plus seul que jamais et traqué. Cependant, quand il rentrait dans une fête, que des personnes vinrent l’embrasser, serrer sa main, des femmes lui susurrer des « mots doux » dans l’oreille. Tony adorait cela. Il avait l’impression de se sentir important, plus puissant qu’autre choses. C’était peut-être un complexe, un caprice de star né dans son enfance. Il fallait le comprendre. Quand on naissait dans une famille telle que la sienne, il n’était même pas né que son existence était déjà médiatisé. La grossesse de sa mère, sa naissance. Cela aurait pu s’arrêter à là. Il aurait pu continuer une existence dans l’ombre des feux de projecteurs, faire ce qu’il avait à faire sans que les médias le traquent à la moindre de ses exploits. Rester innocent face au monde cruel et charognards des médias, des célébrités. Cependant, son père n’avait pas voulu. Il n’avait jamais voulu cacher son fils, le protéger des flashs cruels des journalistes. Il les avait même encouragés à le traquer. Tous ses exploits avaient été exposés aux yeux du monde. Tout ce qu’il voulait lui, ce n’était pas de se faire prendre en photo à côté de son invention, c’était de rendre fier son père, pas qu’il soit sous le feu des projecteurs. Cela, son père n’avait pas compris et l’avait toujours poussé au devant de la scène. Photoshoot avec son père avant que celui-ci parte pour son travail ou sa recherche. La presse, des photoshoot pour montrer ô combien la Stark Industrie avait un héritier prometteur. Sur ce genre de photos, on voyait son père et lui travailler ensemble, figés dans un moment de complicité. Une complicité qui n’avait jamais eu lieu. Elle était là, éphémère, juste pour la photo et après son père partait, pas un seul regard, un seul mot.

Alors cette jolie blonde venait de faire attention à lui. Il se sentait enjoué, dans une situation de force. Elle semblerait être une ancienne conquête car son visage lui était familier mais Tony n’avait jamais eu une très bonne mémoire pour cela. Il en avait eu tellement de son lit. Le seul visage tangible était son ex, Pepper. La femme de sa vie.

-Oh, tu sais, les femmes dans mon lit, ça vient et ça va sauf pour la dernière, s’enquit-il avec un sourire moqueur. Il y en a eu tellement que j’en ai oublié, ajouta-t-il avec un sourire enjoué.

Il aimait vexer ce genre de femme, ses anciennes conquêtes en faisant genre qu’il ne les reconnaissait mais pour le coup, celle-ci lui semblait vraiment familière. Ce n’était pas une histoire que d’une nuit, à coup sûr. Puis elle vint à lui parler de Las Vegas, il y a 20 ans et il comprit pourquoi ce visage lui semblait vraiment familier. Il avait clairement le souvenir dans sa tête, une belle blonde à Las Vegas avec qui il avait fait la fête et bien plus même. Loren.

-Loren ? Demanda-t-il en écorchant un peu son prénom.

C’était déjà un miracle qu’il se souvint du début de son prénom. Il avait dû mal avec ce genre de choses. Il ne fallait pas lui en vouloir, lui-même, il ne comprenait pas. Tony Stark était capable de résoudre n’importe quelle équation mais pas de souvenir des prénoms, des dates d’anniversaires ce qu’il avait mangé le matin même. Elle l’emmena sous le soleil, prenant une flûte de champagne tandis qu’elle prit un cosmopolitain. Il la regardait, hochant la tête face à sa véritable identité. Il se fichait bien de cela. L’importance, c’était qu’il avait trouvé un moyen de tromper l’ennui. Tony s’était calmé avec les fêtes grâce à Pepper mais une petite soirée de folie, c’était rien.

-Alors que veux-tu qu’on fasse ? Demanda-t-il avec une voix enjouée.

Il regardait son verre où le liquide pétillant semblait l’attirer avidement. Il la but cul sec, l’alcool ne lui fit rien, cela passait comme si c’était de l’eau. Peut-être que ce soir, il allait finalement s’amuser.






Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ANYWAY ☾ pv. Stark.   
Revenir en haut Aller en bas
 

ANYWAY ☾ pv. Stark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Mister Stark
» Stark Lawcoe et sa renommée !
» Demande de Promo' de Stark Lazar
» Compte de Stark Lawcoe
» Can you bring me home ? [PV Mister Stark]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Habitations-