Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

On the prowl (PV Peter Parker)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Morlun
Super-Vilain
MessageSujet: On the prowl (PV Peter Parker)   Ven 22 Déc 2017 - 20:03
Statut du sujet : Privé ft. Peter B.Parker

Date du rp : Present

Météo & moment de la journée : Jour, ciel bleu et calme :p

Autre : Bonne chance !


Quel monde désuet.

Morlun avait vu quelques dimensions, dans sa longue vie. Il avait écumée les terres arides d'un monde englouti sous le désert, avait admirée la vue depuis des montagnes qui atteignaient l'espace, tué des vauriens au sein d'une planète ravagée par une guerre éternelle aux raisons oubliées et s'était fait familier avec les entités qui erraient dans les mondes.

Mais celui-ci était définitivement étrange, d'une façon sur lequel il était difficile de poser le doigt. Il reconnaissait bien les caractéristiques habituelles d'une "Terre". Les Avengers, les mutants, les Asgardiens, les Totems. Tout ce qui s'était déroulé normalement dans les autres mondes était arrivé. Les entités qui avaient réussies à détruire la planète dans d'autres univers avaient été vaincues ou sommeillaient et des organisations maîtresses du monde ailleurs complotaient dans les ombres, vaincues auparavant.

Mais quelques personnes étaient différentes, certains évènements avaient connus une fin différente et des individus appartenaient à des camps dont ils ne faisaient pas partie auparavant. C'était étrange mais rien qui ne saurait lui susciter rien de plus que ça. Ce n'est pas comme s'il se souciait de tout autre que sa chasse, après tout.

L'aspect le plus regrettable était la destruction de Ne York et la perte des nombreux restaurants ou cafés hébergés dans la ville. Il avait trouvé des endroits qui sauraient l'héberger mais, hélas, aucun ne possédait le charme de ses anciennes locations. Los Angeles était une ville grasse qui se complaisait dans sa richesse et son attitude insolente, très éloigné de ses goûts de haut niveau. Il espérait que la prochaine dimension serait plus... normale.

Quel genre de totem est-ce ?

Morlun et Dex étaient assis dans un café, l'aspect punk et nerveux de son sbire attirant quelques regards étranges de la part des clients. Peu importe la dimension, Dex était toujours le même, un fait fascinant qui lui permettait de faire ce qu'il voulait avec ce dernier : il y'en avait toujours un autre à cueillir après tout.

Là où Morlun s'était trouvé un croissant, Dex avait seulement une tasse de café assez petit pour qu'il puisse y tremper seulement son petit doigt, l'Inheritor avait décidé d'être généreux.

H-habituel... héros et tout, très différent du dernier mais vu que c'est pas la même ville, il est sans doute un peu déconcerté.

Bien. Ce n'est pas grave, je sais comment l'attirer.

Dex faillit répondre "comment' mais se tut, devinant sans doute ce que Morlun préparait. Bien, il se lassait, souvent, de devoir répéter les mêmes consignes simples. Peut-être qu'il devrait garder un Dex vivant ? Il n'aurait pas à devoir sans cesse tuer les mêmes individus et répéter les mêmes ordres.

Hm, non, c'était amusant.

C'est très simple. Je n'aime pas cet endroit, provoque un massacre et fais-toi plaisir.

Le ton de Morlun restait casuel et difficile à entendre, ce dernier observant son profil avec un verre vide, ne daignant pas observer la réponse de Dex.

Mais, comment je ?

Morlun posa son regard sur son larbin, et ce dernier se leva sans un mot, posant sa main tremblante dans sa poche pour sortir une arme à feu. Il existait de meilleurs moyens de faire la peau d'une multitude d'homo sapiens mais un pistolet était simple et net, quoi qu'un peu grossier. Et il fallait espérer attirer le bon héros.

Quoi que, ça lui ferait un petit hors d'oeuvre, ou un dessert quand il se sera repu du totem de l'araignée.

Les coups de feu partirent, mais Morlun ne dit rien alors que certains corps s'écroulèrent près de lui, déclenchant un vent de panique qui plongea la salle en un instant. Au mieux, il ajusta son manteau, levant les yeux vers la porte et espérant que ce Spider-Man là n'était pas trop lent.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter B. Parker
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Spider-man
♠ EMPLOI : Lycéen - Super-héros
♠ GIF :
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   Mar 26 Déc 2017 - 3:21

ON THE PROWL

ft Morlun

Peter s'assura une dernière fois qu'il avait bien fixé son sac à dos derrière la benne à ordure, poussant celle-ci de quelques centimètres sur le côté pour camoufler son bien avant de se redresser en s'étirant légèrement. Jouer les justiciers en dehors des alentours de son quartier n'était toujours pas une habitude pour lui encore moins dans la partie la plus animé de la ville et en pleine journée mais depuis la perte de NY l'un de ses plus gros désavantage était la perte de ces repères. Tout était différent, nouveau quartier nouvelles rues et si il pouvait compter sur ses sens pour le guider connaître son terrain était un net atout.

L'adolescent avait profité de son détour habituel pour revêtir le costume de l'araignée ou du moins ce qu'il portait lorsqu'il laissait Peter Parker pour Spider-Man. Si son but initial avait été de passer près de sa librairie préférée il avait rapidement changé de destination, s'arrêtant comme à son habitude dans une ruelle pour se changer. Il aurait sûrement du s'arrêter à la librairie, pendre des nouvelles de Donna, s'assurer qu'elle aille bien, qu'elle soit en sécurité, mais depuis "l'incident" il avait en quelque sorte peur d'y retourner, parce qu'à ses yeux il ne serait sûrement plus jamais Peter, l'étudiant studieux et souriant ayant un faible pour le chocolat.

Après avoir ajusté les lentilles de ses lunettes de protection il prit une petite impulsion, bondissant à quelques mètres du sol avant de tisser une première toile, ajustant sans problème toutes les suivantes pour se déplacer aussi agilement qu'il en avait l'habitude. Si NY town offrait toujours quelques que délits à se mettre sous la dent, les quartiers plus riches de L.A n'étaient pas non plus à plaindre. Lorsqu'il intervenait dans le secteur c'était en général pour des braquages, des vols à la tire ou ce genre de choses mais cette fois là quelque chose de bien plus familier capta son attention.

La première détonation lui fit immédiatement changer de direction et ses gestes de firent plus précis et puissant, donnant de plus grandes impulsions à son corps lorsqu'il s'élançait dans les airs pour gagner en vitesse. Trouver la source des coups de feu ne prit que quelques secondes et Peter avait simplement suivit l'agitation et la panique se dirigeant à l'endroit exact d'où les gens cherchaient à fuir.

Dans l'urgence, il aracha presque la porte du café en bondissant à l'intérieur de la pièce, laissant son regard analyser la situation l'espace d'une seconde. 3 personnes au sol, deux hommes debout, une arme. D'un geste rapide, l'araignée pressa deux doigts contre le capteur de son lance toile, désarmant l'individu avant de jeter le revolver plus loin, l'emprisonnant sous une toile juste au cas où. L'instant d'après il avait déjà bondit, passant aisément au dessus des deux individus dans un salto pour se retrouver derrière l'homme précédemment armé. Il veillait toujours à canaliser sa force surtout lorsqu'il frappait directement un homme et n'eut aucun mal à l'immobiliser, coinçant ses bras dans une toile solide avant de balayer ses pieds pour le laisser tomber au sol.

Tout s'était passé rapidement et Peter posa enfin un regard sur les corps, se dirigeant vers le plus proche pour prendre son pouls tout en jetant un bref regard à l'homme qui n'avait toujours pas bougé.

" Allez-vous en et prévenez les secours ! "


Ce n'était pas le moment de paniquer il le savait, mais les cadavres était une chose à laquelle il ne pourrait jamais s'habituer heureusement il avait sentit un battement, faible, mais il y avait encore de l'espoir. Toujours préoccupé par la blessée, Peter fronça les sourcils sous son masque sentant une désagréable sensation bien trop habituelle lui remonter dans la nuque.
L'homme araignée se redressa lentement, adoptant de nouveau une position défensive avant de se tourner vers l'homme derrière lui. Il ne présentait aucune peur sur son visage, aucun effroi ni même aucune peine et Peter fronça un peu plus les sourcils presque persuadé de pouvoir lire une sorte de satisfaction sur son visage comme ci c'était exactement ce qu'il attendait.

"Écoutez j'ai aucune envie de vous faire du mal...ces gens ...Ils ont besoin d'aide... alors laissez moi les aider."

Il n'était même pas sur de pouvoir réellement leur porter secours mais il préférait essayer plutôt que des le condamner, n'osant même pas imaginer qu'il pouvait déjà y avoir des morts parmi eux. Toujours en garde, l'adolescent se baissa à nouveau, ne quittant pas l'homme des yeux tandis qu'il venait presser ses mains contre la plaie où s'était logée la balle, essayant de stopper l'hémorragie.
Les secours ne tarderait pas, il le savait, et il commençait à se retrouver dépasser par les événements, n'ayant certainement pas envie d'attirer l'attention sur lui et surtout ne devinant en aucun cas les intentions de l'inconnu qui le surplombait.

Code by Fremione.




We're running with blood on our knees But I’m only human and I bleed when I fall down. I’m only human and I crash and I break down, your words in my head, knives in my heart, you build me up and then I fall apart, I’m only human, just a little human, I can take so much until I’ve had enough.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morlun
Super-Vilain
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   Mer 27 Déc 2017 - 0:32
C'était vraiment une sensation bizarre. Attendre.

Morlun était en soi un être patient, qui avait vu le jour avant certaines civilisations. Depuis sa naissance, il traquait des proies. Il avait appris à être patient, à attendre le moment opportun pour frapper et complètement anéantir sa cible dans un élan de furie éphémère. Il avait passé des mois ou même des années dans une dimension, à lorgner sur une cible pour essayer de trouver une occasion clé.

Qu'était quelques secondes, pour lui ? Quand une vie humaine ne tenait que d'un instant à ses yeux immortels ? Il fallait croire qu'il s'adaptait trop aux pensées humaines, parce que l'arrivée de ce tisseur semblait lui être bien trop long, sans doute parce que le décor autour de lui était véritablement hideux et les circonstances prêtaient au bruit. Les humains ne mouraient décidément pas dans le silence, malheureusement.

Un instant, il trahit la peur de tomber sur un autre super-héros. Peut-être l'homme aveugle ou cet individu grossier à la peau "indestructible" (un don fort peu utile contre l'absorption vitale) ? L'idée de perdre son temps de manière supplémentaire lui paraissait si déplaisante qu'il se jura intérieurement de massacrer Dex en rétribution si un tel acte venait à se produire. Ses peurs furent finalement disséminées quand la porte du magasin fut arrachée hors de ses gonds, un acte de force qui appartenait au tisseur.

Quand Spider-Man entra finalement dans le magasin, Morlun se contenta de nouer une serviette autour de son cou, l'air tranquille. La défaite éclair de Dex confirma qu'il s'agissait là d'une araignée plus expérimentée dans ses pouvoirs ! Fort bien, il aimait mettre de l'effort dans ses chasses, ça l'empêchait de se rouiller.

Lentement, Morlun se dirigea vers le super-héros, lançant un regard vers Dex, accroché encore à la toile. Le sauver ne serait pas difficile, mais il n'en avait simplement pas envie. Il n'aura plus besoin de lui une fois qu'il aura festoyé sur l'araignée. Il vivra donc. En prison, mais il vivra, un sort que ses congénères ont de quoi envier.

Merci, Dex.

L'Inheritor posa la tête vers l'Araignée et se pencha très lentement, ses yeux rivés sur les masques blancs du jeune homme, posant le doigt sur la chair de la victime par balle. Son pouvoir agissait lentement sur les superhumains ou Asgardiens, mais un humain normal n'avait aucune chance : une momie prit très rapidement la place de la victime de Dex, sa force rejoignant l'éternelle cohorte des victimes de Morlun.

Pourquoi aider un cadavre, araignée ?

Morlun leva le poing, des veines apparaissant brièvement sur la dite main, puis lança un grand coup de poing en direction de l'araignée, avec suffisamment de puissance pour, si le coup n'était pas esquivé,
propulser le super-héros plus loin dans l'immeuble et au travers du mur, qui tenait plus du papier mâché qu'autre chose devant la force de Morlun.


Ce dernier se nettoya brièvement le manteau et suivit l'Araignée, marchant d'un pas très lent, les bras à peine levés.

Mon nom est Morlun, je suis venu te tuer. Rien de personnel.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter B. Parker
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Spider-man
♠ EMPLOI : Lycéen - Super-héros
♠ GIF :
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   Ven 5 Jan 2018 - 2:06

ON THE PROWL

ft Morlun


"... Non "

C'était plus un murmure qu'autre chose et même si l'adolescent essayait de canaliser le timbre de sa voix, il ne parvint pas à contrôler le léger tremblement de ses mains  appuyées contre le corps sans vie et méconnaissable de celle qu'il avait voulu secourir.
La mort restait une expérience à laquelle il n'était toujours pas apte à faire face et il doutait que ça viendrait avec le temps, mais bien que le choc était toujours présent, sa tétanie se transformait doucement en tension tandis qu'il serrait les poings.
La colère était une pente rugueuse il le savait et bien qu'il tentait de réfréner ce sentiment, il ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi cette scène surréaliste venait de se produire.
Ses réactions étaient beaucoup moins fiables lorsqu'il peinait à garder son esprit concentré sur lui même, encore plus si il était atteint psychologiquement, c'est pourquoi il su que lorsqu'un long et désagréable frisson lui parcouru la nuque il était déjà trop tard. En une fraction de seconde Spider-man s'était redressé, son regard braqué vers cet homme à ses côtés, prêt à encaisser le coup qu'il ne pourrait éviter. Il eu tout juste le temps de protéger son visage à l'aide de son avant bras mais ne s'était pas préparer à la violence ni même à la force de son adversaire. Le corps de l'araignée fut projeté aussi facilement qu'une poupée de chiffon, traversant le mur du café pour finir sa course encastré dans le mur en briques du bâtiment voisin.

Un long gémissement de douleur échappa à   l'adolescent qui se remit presque immédiatement sur pied, passant inconsciemment ses doigts sur sa lèvre inférieure à travers son masque.
Sa tête bourdonnait toujours légèrement et il pouvait sentir un liquide poisseux s'agripper au tissus de son masque bien qu'il était incapable de savoir si ça venait uniquement de sa lèvre ou également de son nez mais ses pensées n'était focalisées que sur une seule chose, l'homme qui s'avançait et se présentait à lui.
Inconsciemment il remerciait son organisme de récupérer aussi facilement bien qu'une légère pointe de douleur était encore présente dans sa voix.

- ...Desolé mais tu vas devoir attendre ton tour alors prends un ticket et fais la queue comme tout l'monde

Ce n'était pas le premier à le menacer et c'était loin d'être le dernier si en plus on prenait en compte ceux qui en ont uniquement après Peter Parker la liste devenait bien trop importante pour un gamin de 16 ans.

- T'as l'air vachement relax, c'est quoi ton secret la tisane ? Le Yoga ?


Par réflexe et pour mettre de la distance entre eux, Spider-man s'était perché un peu plus haut sur le mur, restant accroupi contre celui-ci sans quitter ce Morlun des yeux. Hors de question qu'il l'attaque de plein fouet, ce mec venait d'ôter une vie rien qu'en effleurant un corps et l'avait frapper avec une violence bien plus déroutante que celle qu'il avait connue entre les serres métalliques du Vautour. Pour le moment il ignorait tout de cet homme, d'où il venait, qui il était, pourquoi il en avait après lui, de quoi il était capable hormis le petit numéro auquel il venait d'assister.

Son regard revint quelques instants sur la boutique où quelques corps restés étendus au sol. Évidemment derrière l'humour il restait extrêmement sérieux et vigilant mais même si il ne pouvait pas laisser cet homme s'évanouir dans la nature, rester là devenait tout aussi dangereux, les secours n'allaient probablement pas tarder et il était hors de question que d'autres innocents  subissent le même sort que les clients du café.

- Tu sais si tu veux ma peau va falloir être un peu plus rapide que ça


Le provoquer n'était peut-être pas une bonne idée mais il avait vraiment besoin de l'éloigner des civils et il devait bien avouer que cette attitude presque nonchalante le perturbait.

- Et comme jsuis un gars sympa je vais essayer de pas bouger trop vite d'accord ?  

C'était plutôt ironique vu qu'il n'avait pas été foutu d'esquiver le premier coup de son adversaire mais encore une fois il avait juste besoin de le titiller assez pour être certain qu'il le suivrait.
A peine sa phrase terminée, l'araignée lança une toile vers le toit du bâtiment, prenant une petite impulsion pour se lancer vers celui-ci et débuter son petit jeu, s'assurant que Morlun était toujours derrière lui tandis qu'il cherchait un endroit plus isolé et moins risqué

Code by Fremione.




We're running with blood on our knees But I’m only human and I bleed when I fall down. I’m only human and I crash and I break down, your words in my head, knives in my heart, you build me up and then I fall apart, I’m only human, just a little human, I can take so much until I’ve had enough.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morlun
Super-Vilain
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   Dim 7 Jan 2018 - 18:14
Il avait une petite idée de comment les Araignées agissaient, depuis qu'il avait commencé sa longue chasse. Etablir un profile psychologique de sa proie était un atout important dans la chasse, particulièrement parce que les variantes de l'homme au costume d'araignée tendaient à être très changeantes.

Il aurait pu être un Spider-Man machiavélique qui attaque les innocents et affronte les "super-héros"
pour le plaisir du butin ou du combat. Il aurait pu être un enfant ou jeunot qui sait à peine se servir de ses pouvoirs et qui est totalement désemparé devant un ennemi aussi fort que Morlun ou un vétéran, conscient de toutes ses capacités et expérimenté avec les super-vilains de son monde, capable de provoquer un combat difficile.


La question qui était intéressante était bien ses relations. Est-ce qu'il avait rencontré les Vengeurs ou autres équipés de super-héros ? Morlun ne craignait guère les affrontements directs mais il ne pouvait dévorer l'araignée quand d'autres héros étaient présents, et atteindre Parker ensuite serait un exercice frustrant, il devait s'arranger pour défaire le héros masqué bientôt si c'était le cas, où il serait forcé de rester plus longtemps qu'il ne l'aurait désiré dans cette dimension étrange.

Les piques furent lancées, et Morlun se contenta d'y sourire. Il cachait bien sa peine devant le meurtre d'un macaque parmi tant d'autres. Il se demandait s'il continuerait de sourire après quelques heures d'horreurs supplémentaires ? Faire craquer ses proies était bien l'une de ses activités préférées,
en dehors de causer la cible à faire plus d'erreurs, il y'avait quelque chose de délicieux dans le désespoir pur, comme du sel sur une viande.


Morlun leva presque le poing quand Peter se lança vers le haut du building. Hum, il était plus intelligent que ses pairs, en cherchant à l'éloigner avant d'entamer le combat... ou attendait t-il qu'un autre héros se lance à son secours ? Soit, il aimait bien les courses-poursuites. Cette araignée allait être amusante à poursuivre si elle continuait d'être intelligente, au lieu de foncer vers sa mort comme tant d'autres arachnides. Une bonne chasse était bien tout ce que ce monde affreux pouvait lui offrir !

Morlun se dirigea simplement vers un mur près du building et leva la tête vers l'araignée, levant simplement le poing pour l'enfoncer au travers du mur en premier, levant ensuite l'autre poing pour percer la structure. Laissant brièvement comprendre à l'Araignée ce qui allait se passer, l'Inheritor brutal bondit directement, enfonçant ses pieds et poings sur le mur pour entamer une âpre course vers l'Araignée, parodiant sauvagement la propre locomotion de son ennemi !

Je te remercie de simplifier ma tâche. Adressa t-il une fois assez proche, en réponse délayée aux mots de Parker, bondissant ensuite en avant pour tenter de choper le corps ou même une jambe ou bras du héros, afin de pouvoir tenter de passer au travers du second mur pour les sortir une seconde fois du bâtiment !

En cas d'échec, l'Inheritor se contentera d'atterrir, se retournant ensuite vers l'Araignée avec un sourire sauvage avant de continuer la course, toujours plus haut !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter B. Parker
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Spider-man
♠ EMPLOI : Lycéen - Super-héros
♠ GIF :
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   Jeu 11 Jan 2018 - 2:12

ON THE PROWL

ft Morlun


Oh god  Ce fut la première chose qui lui traversa l'esprit en voyant son adversaire combler aussi facilement la distance qui les séparaient. Malheureusement pour lui, cet individu semblait en savoir assez sur l'araignée alors que lui même ignorait toujours tout de cet homme. Lançant un regard derrière lui, il était prêt à s'élancer à nouveau en ne lésinant pas sur ses efforts pour le semer cette fois.

" Tu sais quoi j'apprécie, c'est pas souvent qu'on me remerc..."

La fin de sa phrase fut interrompue par le poids qui s'était accroché à sa cheville tandis qu'il avait déjà décollé du sol et presque immédiatement il fit pivoter son corps posant son pied libre contre le torse de son adversaire pour se maintenir correctement. Habituellement il retenait ses coups, surtout pour éviter de tuer qui que ce soit, bien conscient de sa force contrairement à un être humain normalement constitué, mais vu ce que cet homme avait démontré jusqu'à présent, il pouvait se laisser aller sans crainte de nuire à sa vie.

" Les remerciements ok mais j'suis pas d'humeur câlin aujourd'hui "

Prenant appuis sur sa jambe libre, l'araignée envoya son pied directement sous la mâchoire de Morlun, profitant de cet élan pour se libérer de sa prise et retomber sur ses pieds après une petite acrobatie. Il se remit immédiatement en garde, conscient qu'il devait éviter de le sous-estimer et prêt à esquiver son prochain coup en rappliquant par une petite salve de toile pour le maintenir tranquille si il se décidait à bouger dans sa direction.

" Pourquoi t'es ici, tout ça, ça t'as servit à quoi ? "


Evidemment il avait fait ça pour attirer l'attention, mais comment aurait-il pu savoir que c'est Spider-man qui viendrait et pas quelqu'un d'autre, était-ce vraiment lui qu'il attendait ? Et si oui, que voulait-il exactement. Fronçant les sourcils, et maintenant toujours une distance de sécurité avec cet homme, il en profita pour lancer un rapide regard autour d'eux, jusqu'à étirer un petit sourire sous son masque.

" J'sais pas si t'es au courant mais y'a d'autres héros ici... même si tu me tue y aura quelqu'un d'autre pour te barrer la route "

Sans attendre plus longtemps, Spider-man était de nouveau en mouvement, fonçant directement sur son adversaire avant de sauter par dessus lui au dernier moment, prenant assez d'élan pour franchir plusieurs mètres et lancer une toile qui s'accrocha à la façade d'un bâtiment en rénovation.
L'araignée se glissa entre les échafaudages, prenant appuis sur l'une des barres métalliques tout en fixant le bâtiment qu'il venait d'abandonner, attendant un signe de son adversaire, et il viendrait, il en était certain. Au moins ici il éviterait au maximum les dommages collatéraux et c'est ce qui importait pour le moment, hors de question d'avoir plus de sang sur les mains aujourd'hui car même si il le refoulait pour le moment, l'adrénaline prenant largement le dessus sur ces sentiments, la vision d'horreur à laquelle il avait assisté le hanterait pour un moment et il n'était même pas certain de pouvoir un jour l'effacer de sa mémoire.


Code by Fremione.




We're running with blood on our knees But I’m only human and I bleed when I fall down. I’m only human and I crash and I break down, your words in my head, knives in my heart, you build me up and then I fall apart, I’m only human, just a little human, I can take so much until I’ve had enough.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morlun
Super-Vilain
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   Ven 12 Jan 2018 - 20:05
Hm, la surprise. Depuis le tout début de son existence (et donc de sa chasse), il ne se lassait jamais de l'observer sur les visages, même masqués. C'était quelque chose que le tissu ne pouvait pas couvrir,
surtout qu'il connaissait le visage habituel des Spider-Men à force de les dévorer.


D'ailleurs, alors que l'instant semblait aller le mener vers son repas, il se demandait si ce dernier était jeune. Ils étaient frais, en général. Pas autant rongé par les nombreuses épreuves de la vie d'une araignée et donc moins aigris. C'est toujours amusant de les poursuivre, en général. Quoi qu'ils sont un peu résistants, et ce dernier ne comptait nullement déroger à la règle de ses prédécesseurs, tournant son corps rapidement.

Morlun pouvait encaisser des coups de Spider-Men, mais il n'avait pas anticipé que Peter s'habitue aussi promptement à la surprise. Un peu pris par surprise, il laissa aller le jeune homme quand le pied de l'araignée s'écrasa contre son menton, aucun sang ne partit de sa bouche mais un grognement étouffé de surprise accompagna tout de même la chute de l'Inheritor, qui se souvint alors qu'il se trouvait dans un immeuble, en plein saut.

L'Inheritor s'écrasa comme une pierre en bas de l'immeuble, avec assez de force pour craquer le sol et soulever de la fumée, renversant du matériel et perturbant les pas de quelques spectateurs. Un choc pareil aurait tué un homme, mais il ne fallut pas plus d'une seconde à l'hédoniste cannibal pour se relever et remettre ses vêtements en place, se débarrassant de la poussière sur sa précieuse tenue et craquant un peu son cou.

Agile.

Ce qu'il avait oublié, c'est que les Spider-Men tapent fort, et que sa proie actuelle savait que Morlun pouvait encaisser. Rien de gênant mais l'araignée pouvait établir de la distance et le distraire ou le ralentir avant l'arrivée des renforts, ce qui l'empêcherait de déguster sa force vitale... et le forcerait à rester dans ce monde, hélas.

Constatant qu'il était un peu en retard, Morlun se contenta de quitter le bâtiment d'un pas nonchalant, ignorant les passants. Il pourrait se servir d'eux comme otages mais il aimait bien cette petite chasse, et opta donc pour un simple saut vers l'immeuble. Il n'avait aucune idée de la localisation actuelle de l'individu mais cela ne saurait tarder. Quand il touchait quelqu'un, il avait toujours idée de leur présence.

Mais encore ne fois, ce n'était qu'un moyen facile. Et ce n'est pas qu'il était honorable, ho non. Il voulait juste tourmenter sa proie. Le vampire marcha donc sur les poutres de métal, entrant dans le labyrinthe avec une sorte de plaisir malsain.

Je suis au courant. Je sais tout sur toi et tes connaissances et je sais que rien ne peut te sauver de moi. Ce sera juste un dessert gratuit.

Le vampire continua sa chasse, levant la tête et marchant quasiment les mains dans les poches, d'un ton beaucoup trop lent et calme pour que ce soit normal.

Mais mon but n'est pas de simplement... dominer la ville ou me faire des ressources financières. Je ne suis pas un bouffon sur une machine ridicule ou un misérable alien à but vestimentaire. J'ai tout le pouvoir que je veux, et la seule chose qui me manque, c'est... ta...
VIE !


En un instant, Morlun bondit vers la position de l'Araignée et lança un grand coup de poing, avec assez de puissance pour traverser une poutre en métal proche et la coupe en deux ! Se retournant rapidement, les yeux ancrés dans une couleur rouge-sang, le sinistre immortel dévisagea Parker et leva la main pour tenter de lui attraper la tête !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On the prowl (PV Peter Parker)   
Revenir en haut Aller en bas
 

On the prowl (PV Peter Parker)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» GOD! FLOOD ♥
» peter parker ϟ ennemies are friends too
» Fred's LMS ; Peter Parker
» « With great power, comes great responsibility » | Peter Parker ~ Spider-Man
» Peter Parker | Spider Man





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Central L.A.-