Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Morlun
Super-Vilain
MessageSujet: Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)   Mar 9 Jan 2018 - 23:18
Date du rp : Début de l'année
Météo & moment de la journée : Milieu de soirée, temps moche, il pleut des torrents.
Autre :



La ville de Los Angels était balayée par une pluie torrentielle en cette nuit de début d'année, le tonnerre grondant pour couvrir les bruits des grands bouchons sur les rues plus en bas, les lumières jaunes et rouges offrant un spectacle qui agressait les yeux de l'immortel.

Ce dernier se tenait au sommet d'un immeuble, à peine perceptible dans les ténèbres de la nuit et le voile de la pluie. Seul quelques coups d'éclairs illuminaient sa présence massive, tel un vampire qui observait de potentielles proies pour satisfaire sa soif de sang. La comparison ne serait, en soi, nullement fausse compte tenu de ses pouvoirs et buts.

Mais il n'était pas un simple vampire. Il était un Inheritor, une race-maîtresse capable de conquérir des Terres entières. Les serviteurs de la nuit les plus puissants s'agenouillaient, ou périssaient, devant lui, tel était le pouvoir de Morlun.
Et de plus, ces ignobles créatures goutaient du simple sang, là où lui se nourrissait de l'essence même de ses proies.


En parlant de ces dernières, il était temps pour lui d'en traquer une en particulier. Il avait déjà eu l'occasion d'absorber ses congénères mais ce n'était que de très rares occasions, quoi qu'il connaissait son essence et savait que sa mort pourrait lui donner un bon festin, un que le Parker de ce monde ne saurait lui offrir.

Pour l'occasion, il avait même repêché Dex, son sbire, hors des griffes d'une station de police. Ce dernier se tenait près de lui, sous la pluie torrentielle, observant le parapluie de Morlun avec un air de chiot battu. Le chasseur éternel,
dans un effort de petit acte cruel, gardait l'outil désespérément hors de portée de son sbire de poche.


Bien, parle.

Elle possède, bah... honnêtement, je sais pas trop, SHIELD,
c'est compliqué et tout. Mais je crois qu'elle est comme le reste des Spider-Women que vous avez bouffées. Donc ça devrait être facile, p-pas vrai ?


Ses vagues mémoires (quand on vit pendant des millénaires, l'on oublie rapidement) lui permettaient bien de comprendre qu'elle possédait des capacités similaires à Parker mais... différentes. Peut-être moins forte mais avec des capacités plus esotériques et étranges. Il ne comprendrait jamais comment ces totems marchaient, mais ce n'était pas important.

Ce n'était qu'une pathétique petite femme, dans un océan de petits humains ridicules, et son but dans la vie était de servir de festin au cruel chasseur, voilà tout. Ce qu'elle faisait n'était pas important, vu qu'elle disparaîtra bien assez tôt dans les ténèbres de sa mémoire.

Bien, pour l'attirer... c'est très simple.

Vous voulez que je tire partout, patron ?

Pas vraiment.

Morlun fouilla dans la poche de son précieux manteau et sortit promptement une sorte de petite télécommande rouge, un sourire logé sur son visage pâle. Voir la terreur pure sur celui de Dex réchauffa brièvement son petit coeur flétri, mais vraiment juste un tout petit peu.

L'immeuble va partir en flammes, et elle viendra pour tenter de sauver les vies humaines à l'intérieur. Puis je vais simplement me mettre à table.

C'est génial comme plan, ma foi, combien de te-

Morlun pressa immédiatement sur le bouton, dans un geste délibérément nonchalant, et lança la télécommande vers Dex. Des secousses firent trembler l'immeuble alors que le jeune homme s'élança vers le bord, observant le précipice avec une terreur saine.

Saute. Je suis sûr qu'un héros te sauvera.

Morlun rangea son parapluie, observant le saut désespéré de Dex, puis ouvrit simplement les bras alors que les flammes engloutirent le sommet de l'immeuble, les explosions l'entourant alors qu'il contemplait le résultat de sa folie.

De toute façon, cet immeuble n'avait rien d'aesthetique.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jessica Drew
Hydra
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Spider Woman
♠ EMPLOI : Agent d'Hydra infiltré au SHIELD et agent du SHIELD infiltré chez HYDRA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)   Ven 12 Jan 2018 - 9:34
Itsy Bitsy Spider

R
estée enfermée, peu pour moi. Sans doute parce que mentir, dans cette situation qui est la mienne, ne me satisfait pas. Si mentir est le b.a.ba que l’on m’a appris dés le début de ma longue carrière, est donc une facette de ma personnalité, cette fois, tout semble bien différent. Je commençais, doucement, à me faire à ma vie de detective privée, sans plus aucune capacité qui avait fait ma renommée de Spider-Woman. Mieux, je découvrais la Jessica derrière le masque. La femme derrière l’héroïne. Parce que j’en étais une, un temps. Après avoir fait amende honorable de ma carrière Hydra, j’avais repris le chemin de la justice, la vraie. Et pourtant, Hydra  n’était jamais réellement éloigné de ma vie. Si Nick Furry avait gardé un œil sur moi, il ne semblait pas être le seul et maintenant, j’étais l’agent double. Celle sans honneur. Et si un jour on vient à découvrir, que j’en ai parlé à Furry, que je travaille pour lui, dans l’ombre, serait-ce assez pour que l’on me pardonne ? Où devrais-je assisté, une fois de plus, à ma vie qui part à volo, perdant tout. Encore.

A quelques kilomètres, je passe inaperçu dans la foule, me cachant sans me cacher réellement. San Francisco me parait maintenant si loin. Main dans les poches de mon trench, le col relevé, je me moque bien des gouttes qui glissent le long de mon visage, le long de mon dos. Ne plus ressentir la sensation de froid qui pourtant fait frissonner le corps, n’être focaliser que sur ce qu’on pense, sur les choix qui nous ont amené ici. Ai-je fait une erreur ? Peut-être pas. A ma façon, je change les choses et se retourner contre eux sera si facile.

Une secousse retentit et malgré la pluie, une épaisse fumée parvient par-dessus les hauts immeubles. La population s’arrête de marcher, impressionnée, alors que moi, il ne me faut qu’une petite seconde pour courir, aussi vite que je peux, ce qui revient à dire, extrêmement vite. Ne pas arriver trop tard,  ne pas se sentir inutile. Quelques minutes plus tard, je suis devant cet immeuble, bien loin de mon appartement que je comptais rejoindre. Sans costume. Mes yeux se posent sur la masse branlante que représente ce restant d’immeuble. Des gens sont rapidement attroupés paniqués, apeurés. Et s’il reste quelqu’un dedans ? Sans perdre une seconde de plus, d’un saut somme tout impressionnant, je saute au dessus de la foule, me retrouvant devant l’immeuble en flamme. Tu vas me bruler les ailes, Jessica. Et pourtant, représentant pour eux, une mutante de plus, puisque je ne suis connue, généralement qu’avec mon costume. Pas la peine de perdre du temps pour aller s’habiller, la vie humaine est bien plus importante qu’une simple identité. Me débarrassant de ma veste, je m’élance dans la bâtisse, le visage plus sérieux que jamais. L’avantage avec mes capacités, c’est que je suis assez agile pour ne pas déranger un peu plus la structure du bâtiment qui est près à me tomber dessus. De bons en bons, je monte dans les étages, à la recherche d’une quelconque victime à sauver. Ce que, malheureusement, je finis par trouver. Rassurant la jeune femme comme je peux, je finis d’exploser la vitre la plus proche, que le souffle de l’explosion n’as pas ouverte totalement et, dans les bras, fermement, je me jette dans le vide. Un jeu presque récurrent pour moi, maintenant. Si elle crie, je ne montre rien d’autre, mon but, c’est de la sauver, peu importe qu’elle ait peur du vide. Les pieds sur le sol, elle s’effondre à genoux. C’est si spectaculaire que ça, de sauter d’un étage ? L’habitude ne me fait plus rien.

- Reste-t-il quelqu’un ? He ho, regardez moi ! Reste-il quelqu’un ?

Presque sous le choc, elle a du mal à me répondre, mais finit, à demi-mot, par m’apprendre qu’une vieille femme vit à l’étage au dessus d’elle. Mon regard se lève de nouveau vers la bâtisse mangé par les flammes, mon instinct en alerte. Je remonte le batiment en face de celui qui brule, comme l’araignée remontant à sa toile, pour prendre de la hauteur et regarder ce qu’il se passe à l’intérieur, tentant de trouver quelqu’un, d’entendre quelque chose, mais le bruit environnant m’empêche d’entendre convenablement. Poussée par l’adrénaline, je retourne dans le brasier, bien décidée à trouver cette fameuse voisine. Et pourtant, après quelques minutes de recherches, soulevant des débris de ci-, de là, je tombe sur le corps sans vie de cette pauvre femme. J’ai, visiblement, été trop lente.  La chaleur est insoutenable, l’air difficile à respirer et pourtant, je reste là, quelques secondes à la regarder. Je ne peux plus rien pour elle.

Un bruit derrière moi. Si j’ai entendu quelque chose, c’est qu’il y a quelqu’un, un autre espoir.

- Heho ! Il y a quelqu’un ? Répondez-moi, je suis là pour vous aider ! Je suis Spider-Woman, parlez moi !

Que l’on me facilite la tâche, un peu, non ?


Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Morlun
Super-Vilain
MessageSujet: Re: Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)   Sam 13 Jan 2018 - 20:28
Morlun traversait les airs, comblant très, très rapidement la distance qui le séparait du froid béton de la ville. Une chute de cette taille tuerait un specimen humain de façon certaine, ces derniers ne possédant pas la durabilité nécessaire pour accomplir les prouesses physiques étonnantes des Inheritors ou autres individus à pouvoirs. Les derniers cris de mort de Dex, son fidèle servant, démontrait qu'il était parfaitement au courant de ses limitations, agitant les bras alors qu'il s'approchait dangereusement de la rue.

Son boss ne partageait guère sa peur pour la mort, un visage calme logé sur son visage pâle alors qu'il accéléra sa chute directement pour atteindre le béton froid plus rapidement, posant un simple pied au sol et formant un cratère autour de lui, pas une trace de dégât n'apparaissant sur son corps ou ses vêtements. Pour un peu, le béton avait beaucoup plus subi, d'immenses lézardes parcourant le sol et même quelques murs.

Satisfait, Morlun tapa ensuite simplement du pied pour soulever une poubelle, interceptant Dex et le libérant d'une mort cruelle... ou non, d'après les lois de la physique ou même la présence des détritus.
D'après ses cris de douleur, il y'avait quelques objets coupants dans le tas, quoi qu'il semblait en état de bouger d'après ses mouvements. Parfait, ce n'est pas comme si son patron l'aurait épargné, même s'il était désormais immobilisé de la tête aux pieds.


La voiture est proche, Dex. Suis moi et apporte moi des vêtements frais s'ils venaient à être endommagés. Si tu est trop lent, je ferais mes prochains vêtements à partir de ta peau. Adressa t-il, d'une façon effroyablement nonchalante.

Heureusement, son pieutre sbire se démena promptement hors des détritus et partit avec un signe de tête. Il ne craignait pas que Dex s'échappe, il savait où il habitait de toute façon.

L'Inheritor partit donc, rejoignant rapidement l'immeuble enflammé. Il y'avait toujours quelque chose de cathartique dans la destruction, même aussi limitée que celle d'un building. Les masses grouillaient dehors, des grands véhicules rouges s'élançant, mais nul ne sut attirer l'attention du puissant immortel. Ce qu'il attendait, c'était une héroïne, simplement.

Quoi qu'il ne se faisait pas d'illusion. Il s'attendait à voir un fade bouclier franchir les flammes, accompagné d'un "soldat" capable de porter plusieurs personnes sur lui. Ou plusieurs petits jouets de métal, incapables d'être endommagés par les flammes. Les héros étaient très variés, après tout, et il aurait besoin d'un coup de chance pour tomber idéalement sur elle.

Mais l'Araignée était venue hier, et l'autre viendrait ce soir. Et quand Morlun vit finalement une femme sortir, accomplissant une prouesse physique incroyable en franchissant un étage sans dégâts, il sut que la chance venait encore de lui sourire. Il ne débuta pas de suite, conscient que la foule pouvait tenter de faire un effort pour la sauver et que la dévorer devant tout le monde le laisserait vulnérable.

Il pouvait sauter ailleurs, mais il ne voudrait pas tenter le diable, surtout quand une autre occasion vint. Bien, il allait la tuer au milieu du feu, et personne ne risquait de trouver le corps, blâmant le "triste" évènement sur les flammes ou la destruction de la bâtisse. Pour cette raison, il disparut bien rapidement hors de la vue de tous, s'enfonçant dans le bâtiment via un chemin délaissé.

Les flammes ne pouvaient pas le blesser, mais il ne voulait pas abîmer ses vêtements, et il navigua donc dans l'ouragan enflammé de façon relativement posée. Rien ne pressait, après tout, et il était confiant que l'Univers saurait placer sa proie presque devant lui. Il eut encore raison quand il entendit des appels désespérés, plus bruyants encore que les flammes dévorantes.

Elle annonçait son identité, bien, très bien ! Il sentait déjà son énergie au bout de ses doigts, comblant rapidement la distance le séparant de la femme aux pouvoirs arachnides. Fidèle à sa tradition, il émergea hors de la fumée, ses yeux entièrement rouges perçant le voile pour se poser droit devant elle.

Si tu veux m'aider, ne te débats pas. Ordonna t-il, sur un ton faussement amical, levant le poing pour tenter de la frapper, avec le pouvoir de l'envoyer au travers des murs et plus loin encore dans le bâtiment enflammé !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jessica Drew
Hydra
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Spider Woman
♠ EMPLOI : Agent d'Hydra infiltré au SHIELD et agent du SHIELD infiltré chez HYDRA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)   Lun 15 Jan 2018 - 15:13
Itsy Bitsy Spider

R
Un bruit. Une voix, un regard en coin et un saut de justesse pour éviter le poing qui aller s’abattre sur moi. J’ai loupé un épisode, moi ? Le souci, de se déplacer dans un endroit en feu, c’est de ne pas se bruler, de trouver un appui, un endroit pour ne pas devenir une araignée griller. L’idée de génie de d’ignifuger sa combinaison, ça m’évite de rotir bien rapidement sans comprendre ce que ce gus me veut.

- Ne pas me débattre ? Tu me connais mal.

Je m’élance sur lui, tentant de lui assener coup sur coup, qu’il semble bloquer. Il est presque, voir plus fort, que moi. Ça ne sent pas bon et ça n’est pas simplement l’odeur de chaires brûlées, de ces pauvres qui n’ont pu s’en sortir, où des objets présents dans cette bâtisse. Je ne me sens clairement pas en sécurité avec lui ici.

- Ne t’a-t-on jamais appris à ne pas lever la main sur une femme ? Il reste plusieurs choix possible, soit je te détruis ici et te laisses brûler où tu m’expliques ce qu’il se passe, ce que tu me veux ?

Ne suis-je pas charmante que de proposés des options plutôt qu’un combat démesurés dans une arène branlante où nous allons risquer de nous faire plus de mal que prévu ? Il n’en a peut-être pas après moi, il y avait une chance sur combien que ça soit moi qui soit la plus proche ?

- Je dois vérifier que plus personnes n’est en danger ici, je suppose que tu ne vas pas me laisser faire ça tranquillement ?

Il a déjà tenté de me frapper dans le dos, alors j’ose imaginer que question honneur, on a vu mieux, qu’il n’en a pas et que la vie d’innocents lui importe peu. Ce qui soulève une autre question. Est-il responsable de cette destruction ? De la mise en danger et de la mort des habitants ? Serait-il assez fou pour faire ça et pour attendre ici ? Une espèce d’abruti en mal de combat qui attend le premier bon samaritain passe pour faire regretter d’être une personne bien ? De tels fous existent.

Sans attendre réellement sa réponse, je quitte l’étage, aussi vite que je peux, lui échappant, me moquant presque de sa présence pour faire ce que j’étais venue faire. Si possible, faire sortir un maximum de personne qui n’avait pas pu sortir
Pour un immeuble ancien, il semble résistant. Même embrassé par les flammes, que les pompiers plus bas, tentent d’éteindre, m’octroyant par instant, des prises plus compliqués par un immeuble glissant, il résiste.

Arrivé au dernier étage, je constate qu’il n’y a plus âme qui vive, pourtant, mon instinct m’interpelle. Cet homme, il ne doit pas être loin, je pourrais presque le sentir.

- Je n’ai pas envie de jouer à cache-cache. Montre-toi.

Je regarde autour de moi, le verre soufflé m’offre des possibilités de sorties, mais aussi de mise en danger de ceux qui sont en bas. La prochaine fois que j’interviens sans qu’on me le demande, je demande du renfort, ça évitera que je me retrouve dans un cas comme ça. Il est fort, mais il a quoi d’autre pour lui ?

- C'est à cause de toi, tout ça, je me trompe ?

Bien sûr que non. C'est la logique même.



Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Itsy Bitsy Spider (PV Jessica Drew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Betty Aranea Muffet - Itsy Bitsy Spider ♫
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Le cas Drew McIntyre
» 4- Jessica Burciaga vs 5- Alexandra
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Central L.A.-