Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Ciarán O'Scáil
Civils
♠ EMPLOI : Sans-emploi, donne de temps à autres des coups de main aux laissés pour compte.
♠ GIF : A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets
MessageSujet: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 1:59


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat Colin O'Donoghue
Ciarán "Chogan" O'Scáil

 

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'Identité
Il est connu par le Gouvernement sous le nom de Shadow, mais se fait appeler Chogan21 décembre 1579 à Tullamore, Irlande438 ans, mais a l'air d'en avoir trente Sans-emploi, donne de temps à autres des coups de main aux laissés pour compte.VeufBisexuelLa magie sous toutes ses formes, la lecture, l'herboristerie, la musique, les vieux objets, les puzzles Civils

 
Caractère

  Si je vous dit que j'ai peur du noir, me croirez-vous ? Oh, pas des ombres, elles sont mes amies les plus fidèles. Non, j'ai peur des ténèbres. Ces ombres froides, voraces, dévorantes, tentatrices. Et je sais que tôt ou tard, elles finiront par m'avoir. Je ne suis pas un héros, je ne le serai jamais. J'ai tué des gens, j'ai cédé à mes ténèbres. La colère, la frustration, le dégoût, je les connais bien. Depuis des siècles, je tente de ne pas les laisser me contrôler, de les éloigner de moi. Donc je pourrais vous apparaître un peu froid de prime abord, mais ne le prenez pas personnellement. Si je ne vous trouvais pas sympathique ou intéressant, je ne vous parlerais tout simplement pas. Je suis pas mal solitaire, cela dit, j'évite de trop m'attacher, sachant que j'ai déjà enterré tant de personnes.
Je peux être un peu mélancolique quelques fois, mais je ne suis pas facilement déprimé. J'aime rire, j'aime parler avec des gens parfois, mais je fais en sorte de ne pas m'attacher. Comme n'importe qui, j'ai peur de souffrir et j'ai suffisamment souffert de survivre à plusieurs de mes amis. Mais si, par hasard, je m'attache à quelqu'un, je suis vraiment très protecteur et loyal. Si on fait du mal à un de mes proches, ça peut être très dangereux, et pour le contrevenant et pour moi. Si je suis réellement en colère, il est très difficile de m'arrêter.
Dans ce que j'aime, la première chose, c'est l'herboristerie. Depuis mes quinze, ma grande passion, c'est aller chercher des plantes pour concocter potions, remèdes et baumes, me promener en forêt et ramener ces trésors mésestimés de Mère Nature. Je fais mes propres tisanes médicinales, quelques tisanes calmantes et des baumes pour soigner les plaies. Je suis également passionné d'ésotérisme et de magie blanche. Oui, ça peut paraître étange pour quelqu'un qui tire son pouvoir d'une possession démoniaque ratée, mais j'aime la magie bénéfique. Je me sers assez fréquemment des connaissances que j'ai acquises dans ce domaine pour aider les plus démunis et les laissés pour compte.
Je vois que vous regardez mes bagues. Vous vous demandez sûrement d'où elles viennent ? Deux d'entre elles appartenaient à des hommes que j'ai tués. Celle autour de mon index était à l'aumônier ayant condamné mon épouse à mort pour sorcellerie. Cette bague est à mon doigt pour me rappeler que quoi qu'il arrive, les hommes auront toujours peur de ce qu'ils ne comprennent pas. Celle que je porte à mon annulaire était celle d'un officier voulant déposséder une famille d'Algonquins de la terre où ils s'étaient installés. J'ai gardé cette bague pour me rappeler la promesse que je me suis faite de n'utiliser mes pouvoirs que pour défendre ceux qui en avaient besoin. Les deux dernières sont ici, pendues à mon cou par une chaîne en argent: ce sont les alliances de mon mariage, ainsi Aiyana est toujours près de mon cœur.

 

Pouvoirs & capacités

  Contrôle des ombres: Mon principal pouvoir consiste à contrôler toute zone d'ombre et solidifier ces ombres pour m'en servir comme des armes d'énergie. La principale utilisation que j'en ai fait est d'étendre les ténèbres vers mes ennemis et de les étouffer ainsi. Je peux aussi créer des ondes de choc, mais je ne l'ai fait qu'une seule fois. Mais comme tout pouvoir a son prix, attaquer avec ce pouvoir renforce le pouvoir du démon auquel je suis lié et il pourrait un jour prendre totalement possession de moi, si je le laisse faire.
Téléportation par les ombres: Le pouvoir que j'utilise le plus souvent, c'est celui de pouvoir passer d'une zone d'ombre à l'autre instantanément. Durant le voyage, je vois un monde dépourvu de toute couleur, de toute joie. Comme un reflet de de notre monde, mais sans la moindre étincelle de vie.
Sorcellerie: Outre ce pouvoir sur les ombres, le démon m'a aussi donné un pouvoir mineur sur la réalité. Je peux notamment créer des potions, des baumes et d'autres décoctions et lancer quelques sorts mineurs. Je peux soigner des blessures si elles ne sont pas trop graves, créer une zone de silence ou dissimuler une entrée ou une petite cabane.

Herboristerie J'ai une très grande connaissance des plantes et de leurs effets. Je sais concocter des remèdes ou des poisons avec des plantes. C'est pour ça que j'aime beaucoup me promener dans la nature. Cela peut s'apparenter à une forme de magie blanche et au moins, c'est une capacité qui ne me vient pas d'un démon essayant de me posséder. Cela vient de moi et de mon travail.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoAnyllanAge26 ansCode règlement Myeuh-muh?… What's Myeuh-muh? Pv, scénario, marvel ou inventéInventéComment as-tu atterri ici ?J'ai trouvé le fofo sur un top-sites, je croisFréquence de connexion3-4 fois par semaine
Remarques-

 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ciarán O'Scáil
Civils
♠ EMPLOI : Sans-emploi, donne de temps à autres des coups de main aux laissés pour compte.
♠ GIF : A man unwilling to fight for what he wants deserves what he gets
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 2:00


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés installé ici depuis un an à présent ?

 
Ayant toujours été plus ou moins nomade, le fait de devoir quitter une ville pour une autre ne me posa pas de problème. New-York me manque un peu, il est vrai, mais j'ai pour principe de ne pas m'attacher à quelqu'un ou à un lieu. Un jour ou l'autre, je devrai le quitter de toute manière. Le sacrifice de New-York ayant permis à ses habitants de survivre, je ne vois pas pourquoi je désapprouverais. Je suis bien conscient qu'entre deux maux, il faut choisir le moindre. Vivre pour combattre un autre jour. C'est une bonne stratégie. Mon train de vie n'a pas changé, j'aide toujours ceux dans le besoin avec le peu de moyens que j'ai. Certes, il est vrai que la Californie n'offre pas les mêmes plantes médicinales, mais j'ai suffisamment roulé ma bosse pour faire avec.


  Une explosion a eu lieu lors d'une réunion mondaine, peu de temps après un incident sur l'une des bases du SHIELD. Si vous n'êtes pas membre de l'organisation, vous ne savez pas que l'incident touche une prison de haute sécurité, mais vous avez dû entendre parler de ces deux incidents : que pensez-vous de cela ? Si vous faites partie du SHIELD, vous savez que les problèmes sont potentiellement plus grave que ce qu'ils ont l'air, et vous entendez un nom être murmuré : Hydra... Pensez-vous que cette organisation criminelle puisse être de retour ?

 
Que voulez-vous que je vous dise ? L'histoire n'est qu'un éternel recommencement. Les gens n'arrêteront pas de s'entretuer simplement parce qu'ils ont changé de ville ou parce que leurs maisons ont été détruites. Tout ce que je peux y faire, c'est soigner les blessés et protéger les plus exposés. Je ne suis pas un super-héros. Je ne peux pas sauver les gens. Tout ce que je demande, c'est qu'on me laisse tranquille.


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?
• Gouvernement, SHIELD, HYDRA : Avec l'alarme de mars, le SHIELD a perdu des agents, connu une fuite de prisonniers et suspecte des taupes entre ses murs... Quelle est votre place là dedans et qu'en pensez-vous ?
• Mutants : La Confrérie se regroupe et se restructure sans Magneto. On dit qu'elle a repris son recrutement actif, y compris au coeur du nouvel Institut et des infrastructures d'intégration des mutants à Los Angeles. De quel côté êtes vous ?

 
Je n'ai pas eu la chance de côtoyer des Asgardiens, mais comme ils ont une grande connaissance sur les plans et les démons, je pense que jeter un œil à leur magie pourrait être vraiment très instructif. Peut-être qu'ils pourront m'aider à contenir mes ténèbres.


 
Votre histoire

 

Les ombres... c'est la première chose dont je me souviens et pourtant je n'avais que quelques jours quand c'est arrivé. Ma mère était une prostituée dans la ville de Tullamore en Irlande. Je ne sais rien de plus d'elle que ce qu'on m'en a dit. Des rumeurs, des ragots, des racontars. Le seul fait sûr et indéniable, c'est qu'elle m'a confié à une sorcière qui a voulu m'utiliser comme réceptacle pour un démon. Et avant que vous m'interrompiez pour me demander comment je sais ça, j'y viendrai en temps utile.

La sorcière en question était au service d'un démon dont je tairai le nom. Ce dernier étant enfermé en Enfer, il ne pouvait venir sur Terre que s'il était incarné dans le corps de "l'innocence née du péché dans les ténèbres de l'hiver". Donc quand elle sut que j'étais né lors du solstice d'hiver d'une prostituée qui, de toute manière, ne pouvait pas m'élever, elle lui aurait proposé une forte somme pour m'acheter. Et c'est ainsi que je me retrouvai couché sur un autel dans la cave d'un taudis à écouter une folle invoquer un démon pour qu'il me possède. Et c'est là que je les ai senti pour la première fois: les ombres et les ténèbres.

Je fais la distinction entre les deux pour une raison très simple: les ombres découlent de la lumière, c'est ce qui permet aux êtres de se reposer, qui les protège des dangers. Les ténèbres, elles, sont les ennemies de la lumière; elles sont froides, opaques, inquiétantes; elles ne sont que haine et dégoût, tout ce qui peut éteindre la lumière dans un cœur. Ce démon est ces ténèbres, et quand il a posé sa main sur moi, sur mon cœur, lors de ce rituel, il a instillé tout ceci en moi: ténèbres comme ombres.

Cependant, avant que le démon ne puisse réellement prendre possession de moi, la sorcière, qui canalisait le rituel, fut abattue par les hommes du comte. Je ne sais pas très bien comment ce rituel marchait, mais apparemment le démon fut renvoyé chez lui, mais pas sans laisser ce qu'il avait déjà mis en moi. Mais ceci n'importe pas pour le moment. Je fus donc adopté par une famille de bons chrétiens, propriétaire de la boulangerie de la ville. Il y avait les deux parents, Cilian et Caitlín, et leurs deux enfants, Filin et Maeve.

J'eus une enfance relativement agréable, même si je dus rapidement commencer à aider dans la boutique. J'avais cinq ans, je crois, quand j'ai commencé à faire le pain. Je faisais tout pour me faire aimer de mes parents adoptifs, mais quand je fus adolescents, je dus bien me rendre à l'évidence: être le fils d'une prostituée n'était pas la meilleure situation pour être respecté et aimé. Oui, c'était de notoriété publique que ma vraie mère vendait son corps et que j'avais été vendu à une sorcière. Mes parents adoptifs ne m'avaient d'ailleurs jamais caché qu'ils n'étaient pas mes parents. Mes seuls vrais amis étaient Filin et Maeve. Dès que nous avions un petit moment pour nous, après nos corvées, nous allions jouer tous les trois non loin du canal. Filin et moi étions des chevaliers armés de branches et nous protégions notre sœurs des dragons et des fées maléfiques. Parfois nous nous affrontions avec nos épées de branches pour savoir qui serait celui qui emmènerait Maeve à la foire. Filin était bien plus fort que moi et il gagnait tout le temps. C'était terriblement frustrant, mais j'aimais mon frère autant que j'aimais ma sœur. Et puis, nous finissions par nous rendre à la foire tous ensemble, bras dessus, bras dessous. C'était le bon temps.

Cela changea quand Filin et moi atteignîmes la puberté. Emmener Maeve à danser devint une priorité pour moi. C'était une magnifique jeune fille et comme me l'avaient souvent rappelé mes parents adoptifs, nous n'avions aucun véritable lien de parenté. Nous nous aimions beaucoup, mais pas comme un frère et une sœur. J'ignore encore aujourd'hui quels étaient ses sentiments à mon égard, mais mes premiers émois d'adolescent, ce fut elle qui les provoqua. Un jour, une semaine avant Pâques de ma seizième année, nous nous retrouvâmes tous trois au bord du canal et mon frère me lança une branche comme à notre habitude, mais il ne me laissa pas le temps de la prendre avant de m'attaquer. Je bondis vers le bout de bois et me défendis du mieux que je le pus. Mon aîné me reprochait mon amour pour sa sœur et me bastonna pendant plusieurs minutes. Je finis par ressentir une vive colère et les ombres se rassemblèrent autour de moi. Filin leva à nouveau son bâton sur moi et une ombre s0enroula autour de son poignet et de son cou. Ma colère était telle que je me mis à espérer que l'ombre l'étrangle. Ce qu'elle fit. Maeve essaya de m'arrêter, mais les ombres produisirent une onde de choc autour de moi. Ma sœur fut blessée et mon aîné fut envoyé dans le canal.

Je crois que le fait de voir Maeve terrifiée par ce que j'avais fait me sortit de ma colère. Et c'est là que je les sentis pour la première fois: les ténèbres. Cela se traduisit par un froid mordant m'enserrant le cœur comme un gantelet de fer. Je regardai sa blessure et mon frère inerte dans l'eau avec terreur. Je ne comprenais pas ce qui venait d'arriver, mais je savais qu'après ça, je ne pouvais pas rentrer chez moi. Je pris donc la fuite.

Je ne sais combien de temps je fuis avant de finir par tomber sur un taudis un peu caché. La nuit était tombée et je ne voulais pas dormir dehors. En entrant dans la cabane, je remarquai plusieurs colifichets étranges et quelques livres poussiéreux. J'allai voir la petite paillasse miteuse et puante qui semblait presque aussi vieille que moi. J'allumai un feu et m'assis devant le foyer. Le froid qui m'avait pris pendant que les ombres étranglaient Filin ne m'avait pas quitté et même le feu ne sembla pas pouvoir me réchauffer. C'était une sensation vraiment très désagréable, mis en exergue par l'atroce solitude qui me prit une fois les battements de mon cœur revenus à la normale.

Je restai plusieurs jours dans cette petite cabane, isolé de ceux qui me voulaient du mal et de ceux que je pourrais blesser. Je n'avais aucune intention de faire du mal autour de moi, mais j'avais peur de ce que je pourrais déclencher. J'en venais à repenser à tous ceux qui m'avaient un jour dit que j'étais maudit. Et si c'était vrai ? Si j'étais réellement condamné à faire souffrir les gens ?

Ce fut à ce moment-là que je m'intéressai aux livres et colifichets présent dans ma demeure de fortune. C'était ma mère adoptive qui m'avait appris à lire pour que je puisse lire les Saintes Ecritures et mieux les comprendre. Et j'adorais lire, tellement que mes parents avaient voulu m'envoyer travailler pour un libraire de la ville. Les livres abandonnés dans la cabane appartenaient à Morgane O'Hara, la sorcière dont je parlais précédemment. En lisant son journal, je découvrais l'origine de ces pouvoirs qui me faisaient tellement peur, mais aussi les raisons de O'Hara de faire ce qu'elle avait fait. Je ne dirai rien par respect pour sa mémoire, mais sachez simplement qu'elle m'a ému aux larmes. Je lus ensuite les divers grimoires et herbiers. Je me découvris une véritable passion pour les herbes médicinales et utiles, et commença à confectionner des remèdes et des baumes en suivant les indications de Morgane.

Après environs deux semaines à survivre dans la cabanes, je dus fuir car mes parents adoptifs m'avaient retrouvés. Je me mis dons à arpenter les routes d'Irlande, n'emportant avec moi que les livres de Morgane et un collier trouvé dans ses affaires. Je regrettais de ne plus jamais revoir Maeve, mais je ne pouvais rester. Mes pas me conduisirent dans un village où je me mis au service du meunier afin de rassembler quelques piécettes pour pouvoir continuer à voyager. Dans un autre, je me fis commis dans une maison de marchand. J'allai de ville en ville afin de trouver du travail et d'ainsi toujours être en mouvement. Je finis par prendre un bateau pour l'Angleterre et mettre un bras de mer entre mes poursuivants et moi.

Je ne vais pas vous raconter tous mes voyages à pied, puis à cheval à travers la Grande-Bretagne, ce serait beaucoup trop long et il ne s'y est pas passé grand'chose de transcendant. La seule chose réellement marquante fut la découverte de la téléportation par les ombres, un autre pouvoir que m'avait donné le démon sans le vouloir. Je dois bien avouer que cela me facilitait grandement la vie. Mais enfin, passons.

En 1606, du haut de mes vingt-huit ans, je m'embarquais avec d'autres colons de la Virginia Company pour le Nouveau Monde. La soif de découverte et de changement d'horizon brûlait en moi comme une flamme inextinguible. Sur le Nouveau-Monde, j'allais pouvoir commencer une nouvelle vie, libre de tous regrets, j'allais pouvoir forger ma propre destinée. Je n'avais guère de profession définie, j'étais devenu un peu un homme-à-tout-faire, mais j'avais su me rendre assez utile pour rejoindre la mission de la Virginia Company. Durant la traversée, pourtant, un homme voulut me dérober le collier de Morgane et cela résulta à une bagarre que le chef de l'expédition désapprouva grandement et je finis la traversée aux fers à fond de cale. Autant dire que je n'étais pas d'humeur à coopérer à notre arrivée.

Arrivé en Virginie, je pus enfin sortir de la cale et je fus autorisé à aider à la construction du fort si je promettais de bien me comporter. Je pris donc part à l'installation de la colonie, mais dès que j'eus un moment de libre, je partis dans la forêt pour étudier les plantes qui s'y trouvaient. J'étais épuisé, mais je voulais vraiment voir les plantes endémiques de cette terre. Durant mes recherches, je tombai sur un enfant indigène dont la jambe était gravement blessée. Mon premier réflexe fut de repartir vers le campement pour prévenir les autres, mais je ne voulais pas que le garçon soit ennuyé par des colons paranoïaques et brutaux. Je me téléportai dans ma cabane pour prendre les remèdes, baumes et pansements que j'avais emporté et repartis vers l'indigène. Faisant des gestes très calmes et posés, je lui fis comprendre que je ne voulais que l'aider. Je parvins à le rassurer et il me laissa soigner sa jambe. Après une bonne heure, la blessure fut traitée et pansée. Je lui fis boire une décoction de thym et de romarin comme anti-infectieux avant de le laisser repartir.

Quelques mois plus tard, durant l'hiver, les vivres se firent rares, mais dès que je sortais du fort pour aller chercher du bois, je trouvais toujours un panier de nourriture pour moi. Cela finit par se savoir et on m'accusa de trahison. Je fus expulsé du fort et banni de Jamestown. Je me construisis une cabane dans une clairière hors du territoire de Jamestown et je commençai une vie de cueillette et de chasse. J'eus souvent la visite des Algonquins qui venaient parfois se faire soigner. En échange de mes soins, ils m'apportaient de la nourriture ou m'apprenaient leur langue. Une jeune femme dont j'appris qu'elle se nommait Aiyana, venait très souvent discuter avec moi et m'apprenait l'utilisation des plantes du pays. Elle était douce, indépendante, intelligente et belle. Au bout de plusieurs mois, nous développâmes une vraie relation de confiance et bientôt d'amour. Quand je fus parfaitement bilingue dans leur langue, le chef du clan de ma belle Aiyana me proposa de l'épouser. Ce fut une magnifique cérémonie et nous nous installâmes tous deux aux abords du campement. J'étais devenu un membre du clan, je faisais office de guérisseur avec mon épouse.

L'année après mes trente ans, les tensions avec les colons se firent plus virulentes. Mes pouvoirs furent mis à contribution, malgré ma réticence à céder à mes ténèbres. Je protégeais et soignais les enfants et les guerriers blessés avec Aiyana. Mais un jour, notre campement fut complètement envahi et la plupart des villageois furent massacrés. Ma femme et moi fûmes capturés et menés devant l'aumônier des colons qui nous condamna à mort pour sorcellerie. Le bourreau n'hésita pas une seconde à décapiter mon amour.

Dites-moi, vous savez ce que c'est, de passer sa vie dans les ombres et de retrouver la lumière ? D'abord, la lumière est tellement brillante qu'elle effraie, blesse, puis on commence à voir les couleurs et on se rend compte que tout est plus beau, plus vibrant, plus vivant. Aiyana était ma lumière, elle rendait mon monde plus beau et plus doux, elle me rendait meilleure. Même si je n'avais passé qu'une année à ses côtés, elle avait illuminé ma vie et je l'aimais plus que tout. Maintenant imaginez qu'on éteigne cette lumière.

À ce moment-là, je ressentis à nouveau ce froid m'enserrer le cœur. D'un seul geste, d'un seul mot, ces gens m'avaient replongé dans les ombres, livré aux ténèbres sans la moindre chance de leur échapper. Ils m'avaient privé de ma lumière, ils m'avaient retiré la beauté du monde. Je saisis les ombres et les lançai à l'attaque du bourreau et des hommes qui avaient fait tant de mal à mes proches. Je me mis à les étrangler avec les ténèbres en maintenant les autres à distance. Des larmes coulaient sur mes joues tandis que les colons mouraient sous mes mains. Au moment où ils tombèrent à terre, je me laissai tomber près du corps sans vie de mon épouse, mon cœur pris d'un froid qu'il n'avait jamais connu jusqu'à lors. J'avais perdu mon soleil.

Encore une fois, je dus fuir. Je n'étais plus le bienvenu auprès de mes compatriotes, j'étais considéré comme maudit par les indigènes que j'avais appris à considérer comme mon peuple d'adoption. J'avais tout perdu, ma vie était détruite et les ténèbres avaient pu s'installer plus durablement dans mon cœur. Je me mis donc à vivre en nomade solitaire, préférant la solitude volontaire au rejet qui finissait toujours par arriver quand je m'attachais aux gens. Je complétai le livre de Morgane avec ce que m'avait appris ma femme au fur et à mesure.

Les semaines devinrent des mois, les mois devinrent des années. J'étais devenu une sorte de mythe pour les quelques tribus que je venais à côtoyer. Une âme maudite, mais qui offrait soin et protection à tous ceux qui en avaient besoin. Les ombres étaient redevenues mes seules amies. C'était moins douloureux ainsi. Je finis également par découvrir que mon corps ne vieillissait plus, comme s'il s'était figé à mes trente ans. C'était un autre effet secondaire de ma demi-possession. Le démon m'avait donné une partie de ses pouvoirs et l'immortalité en faisait partie. Bien sûr, je n'en étais pas invulnérable pour autant. Je pouvais toujours être blessé, voire tué, mais je ne pouvais mourir de vieillesse.

Je passai près de quatre siècles en Amérique, veillant sur les autochtones et quelques fois sur les colons qui en avaient besoin, tentant de maintenir les ténèbres en échec. Je regardai, le cœur brisé, les Européens détruire les étendues sauvages que j'avais appris à aimer et réduire de plus en plus les territoires des Indiens. Bien que je me forçai à être détaché de tout, je ne pouvais m'empêcher d'être soulagé que mon Aiyana n'ait pas vécu assez longtemps pour voir tout ça.

Je finis par m'installer à New-York au début du vingtième siècle. Je vivais dans un taudis, gagnant un peu ma vie en travaillant dans une pharmacie et continuant d'aider ceux dans le besoin avec mes connaissances et mes pouvoirs. Je vis la naissance de Captain America, la destruction d'Harlem par Hulk, Stark Industries fleurir. Puis il y eut la première invasion Chitauri. Tandis que les Avengers s'occupaient de la menace, je me mis à arpenter les rues, me téléportant par les ombres pour essayer de protéger et soigner le plus de monde possible. Je fus blessé gravement, mais je réussis à m'en sortir et fus pris en charge.

Durant la Grande Purge, je dus me cacher pour éviter de me faire tuer. Parfois je dus me résoudre à utiliser les ténèbres pour me défendre ou défendre d'autres surnaturels. Les années m'ont un peu détaché de ces événements, mais en mémoire de la douceur et gentillesse de ma défunte épouse, j'avais choisi d'aider ceux qui en avaient besoin. Je pris le surnom de Chogan, surnom qu'Aiyana me donnait, pour accomplir cette tâche. Ce nom signifie "merle" dans la langue algonquine et il marque bien la fusion de nos deux cultures, les merles étant des oiseaux revenant souvent dans la culture celte.

Tel l'oiseau qui faisait mon surnom, j'ai survolé les derniers événements sans réellement y prendre part. Durant l'évacuation de New-York avant la deuxième invasion Chitauri, j'aidai du mieux que je pus, mais sans jamais trop m'avancer. Peut-être était-ce ainsi que je devais vivre: en survolant tout comme un merle dans le ciel gris. Une vie bien triste, il est vrai. Mais je préfère largement être seul dans les ombres qu'entouré de ténèbres...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Peter B. Parker
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Spider-man
♠ EMPLOI : Lycéen - Super-héros
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 2:09
Welcoooome officiellement par ici

Bon on s'est déjà croisé en cb :hihi: En tout cas bon courage pour ta fichette !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We're running with blood on our knees [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] But I’m only human and I bleed when I fall down. I’m only human and I crash and I break down, your words in my head, knives in my heart, you build me up and then I fall apart, I’m only human, just a little human, I can take so much until I’ve had enough.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bruce Banner
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Hulk.
♠ EMPLOI : Membre des Avengers.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 9:28
Bienvenue officiellement aussi !

Colin 11/10
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 10:13
Bienvenue à toi Tu as donc 7 jours pour terminer ta fiche et si tu as besoin d'aide ou d'un délai n'hésite pas ! Et on s'occupe de ton mp de suite :28:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Daniel Rand
Defenders
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Iron Fist
♠ EMPLOI : Homme d'affaires, propriétaire de Rand Enterprises
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 10:14
Bienvenu dans le coin, hâte d'en découvrir plus sur ton bonhomme !


honor. dedication. but above all, purity of heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] okinnel.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mindy McCready
Fugitif
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Hit-Girl ou The Little Bitch pour les intimes.
♠ EMPLOI : Ex-justicière mise aux arrêts pour PTSD & fugitive sous la garde de Bucky Daddy Bear Barnes
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mar 13 Fév 2018 - 13:19
Bienvenue parmi nous, hâte d'en découvrir plus sur ton personnage :21:




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I am damaged, far too damaged.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Donna Holloway
Civils
♠ EMPLOI : Libraire dans un endroit magique où se mêle musique, pâtisseries et coin cocooning.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Mer 14 Fév 2018 - 17:55
Bienvenue et bon courage pour ta fiche !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Ven 16 Fév 2018 - 21:50
Et c'est tout bon pour nous ! :love: Juste comme tu utilises la magie/est en lien avec un démon, fais attention que jusqu'au scénario Magic, des "perturbations" magiques se sont fait sentir : Amora a créé des portails pour attirer plus de magie sur Terre, en se faisant doublé par Dormammu ce qui a pas mal excité la dimension démoniaque ! ( et conséquences encore en cours en fonction d'à quel point ils arrivent à sauver le monde :face: )




Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

La Paperasse

♠️ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des pouvoirs et dans le cas des mutants, ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour qu'on puisse voir ton activité rp

♠️ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs... et d'en chercher et/ou trouver !

♠️ Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] c'est par là, tandis que pour avoir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il suffit de demander !



Pour rp, je fais quoi ?

♠️ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠️ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande à la suite.

♠️ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] un rp gagné à chaque inscription ! Le staff choisit tes coéquipiers et un petit sujet qui va bien pour être sûr d'avoir un rp à tous les coups et de s'intégrer sans difficulté !

Et après ?
♠️  Chaque groupe a son petit QG pour papoter, menacer autrui, sympathiser, discuter liens et rps au calme donc n'hésite pas à y jeter un coup d'oeil !
♠️ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠️ Et voici la page [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ça mange pas de pain, c'est marrant et on attend vos participations !
♠️ Une fois un rp terminé, n'oublie pas de nous le signaler bon à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et/ou de nous parler des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui s'y sont déroulés pour qu'on puisse mettre à jour la chronologie !



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wanda Maximoff
Hydra
♠ EMPLOI : Esclave de HYDRA
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   Dim 18 Fév 2018 - 21:56
Bienvenue bel irlandais ténébreux!

Au plaisir de te croiser sur le fo et en RP!




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pretty In Scarlet
And if you throw a stone on me (I'm pretty in scarlet)
and if you need some pain to see
and if you live your lies (I'm pretty in scarlet)I will run, i will run, i will run, i will run away
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Ciarán O'Scáil - Let this remind you why you once feared the dark. [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan
» | Remind You ... | [PV Gryfi]
» Remind me the story that I won't get insane | Astrid
» Ciaràn O. Callaghan
» A million mile from home, I'm walking away. I can't remind your eyes, your face





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches validées-