Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Chapitre II.1 : Changement de plan pour l'échange [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Damian Trevor
Civils
MessageSujet: Chapitre II.1 : Changement de plan pour l'échange [Libre]   Sam 14 Avr 2018 - 5:34


Chapitre II.1




Premier Post






Faire l'amour, c'est plus ou moins comme un combat de boxe, vous ne trouvez pas ? Bon, clairement, à part, si c'est pour ce retrouver au milieu d'une vingtaine de pervers alors que vous êtes totalement aux ordres d'une autre personne, c'est exactement pareil. Je l'ai vu dans une vid... Je veux dire un ami l'a vu ! Et il me l'a ensuite raconté ! Bien entendu.

Tout ça au final n'est qu'un duel, rien d'autre. Votre assaillant vous donne un coup-de-poing dans la tronche, comme votre partenaire peut vous lancer un regard bien plus que charmeur. Alors un revers du droit vous arrive en pleine tronche comme un votre regard se fixant sur la personne désirée qui se mord la lèvre d'envie. De vous, de cet instant, de rien dans ce monde sauf vous. J'en ai pris des uppercuts, des coups si violents a m'en faire tomber de sommeil d'un seul contact, mais ce soir, c'était différent. J'avais envie de quelque chose de bien différent et c'est encore dans ce genre d'environnement pas vraiment conseillé que je me suis retrouvé. Tête contre le bar, verre de vodka accroché à ma main et la voix terrorisant mes pensées tout aussi bourré. Je souriais dans mon sommeil alors que je n'avais pas un sous en poche et que je ne risquais pas de pouvoir payer tout ce merdier, du moins pour aujourd'hui...

Les derniers évènements que j'avais vécus m'avaient assez gonflé pour toute une vie. Je ne comprenais plus exactement quel genre de gosse je pouvais être. J'étais terrorisé de ce pouvoir, de ce don que j'avais en moi, de ce monstre... J'avais peur de lui, peu de ce que je pouvais faire de cette chose, mais d'un autre côté, je n'avais clairement plus le choix. Si je voulais qu'on arrête de me sauver la mise encore, encore et encore, il fallait que je mette la main à la patte... Que je devienne moi-même un prince, comme tout ceux qui dominait cette ville. J'avais choisi mon camp bien avant la tragédie de New-York. Il y avait ce criminel peu connu des autorités ou même des gros super-héros de cette fichue ville. La limace. Ce type était d'un dégueulasse sans pareil. Il empestait, était énorme de graisses, mais était un si bon stratège... Il avait su tirer plusieurs fois des combats de clans à Madripoor, des affrontements entre les différents héros de New-York et de Fisk pour en tirer assez d'argent et enfin se bâtir un empire. Ce mec, malgré tout répugnant, était mon modèle, mon sensei ! Et moi ce que je voulais... C'était d'être lui. Quelques kilos en moins bien entendu.

Je devais commencer en bas de l'échelle, chez lui. Je me retrouvais donc dans ce bar qui n'était autre que le QG d'une opération spéciale pour La Limace. Ce criminel avait prévu de faire rentrer des armes pour un gros nom de la criminalité. Une collaboration qui allait forcément lui rapporter une fortune. Pour m'intégrer au groupe, je devais accomplir a bien cette première mission et le tout, en me faisant repérer pour grimper les échelons. Clairement, c'était pas ce dont j'avais envie pour ma vie. Devenir un criminel, voler des gens, tuer... Tout ça, j'en voulais clairement pas, mais je n'avais pas d'autres choix que de me laisser tenter par du trafic d'armes. Il n'y allait rien avoir de dangereux à part se cacher des flics et des super tarés susceptible de venir nous les briser. J'embarquais alors dans le fil de mes pensées après quelques petits cachets pour me faire m'envoler, ne laissant que des bribes de pensées envahir mon esprit quelques heures plus tard, le temps de me réveiller.

J'avais encore couché avec une fille ce soir, comme une sorte de dernier Nirvana avant peut-être une catastrophe... Une femme, typée asiatique, un tatouage de fleur sur l'épaule. Elle était magnifique et mon envie de rester auprès d'elle était si grande, mais non. Je devais bosser. J'enfilais des vêtements sombres, un bonnet sur la tête et bien entendu un glock à la ceinture. J'étais prêt pour les emmerdes. Je rentrais dans une camionnette avec le chauffeur qui ressemblait à une sorte de géant pas très content. Il ne parlait pas vraiment et se contentait de bosser. C'était pas si étrange, car en regardant ces types, je pouvais lire l'inquiétude dans les échanges de regard. Il y avait donc ce géant plutôt calme cherchant à se rendre encore plus bling-bling qu'il ne l'était, il y avait un roux hyperactif ou plutôt hyper nerveux qui cherchait sans doute sa dose d'adrénaline et une nana plutôt froide, armée jusqu'aux dents cherchant sa prochaine victime. Chacun avait un nom de code... Le Gorille était au volant, la Fouine était en train de se ronger les ongles de stress et la Veuve astiquait déjà son arme pour buter avec classe. Moi... ? J'étais étrangement plus détendu, ajustant mon bonnet. Je laissais le pseudo du Diable me représenter, mon glock à peine chargé.

La Veuve se positionnait sur un toit avec un sniper, pendant que la Fouine et moi-même restions sur le quai qui était notre point de rendez-vous avec les livreurs. Le Gorille restait au loin dans la camionnette pour surveiller les horizons. Sans attendre, les types étaient au rendez-vous. Alors d'une grande camionnette dans le même genre que la nôtre, il déchargeait des caisses de légumes, une dizaine. La Fouine et moi devions faire l'échange avec un bon paquet de fric, en espérant ne pas tomber sur qui que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jonathan Blaze
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : The Ghost Rider
♠ EMPLOI : Cascadeur
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Chapitre II.1 : Changement de plan pour l'échange [Libre]   Lun 16 Avr 2018 - 10:14
L’obscurité m’a toujours semblé être un lieu pour les monstres. Quand j’étais enfant, j’imaginais les monstres, tapis sous mon lit, dans mes armoires, cachés à mes regards. Plus tard, ma conception de la monstruosité changea. J’imaginai que les tueurs et autres déments parcourant les rues étaient les vrais monstres. Pauvre ignorance… Pour une fois, l’enfant voyait plus loin que l’adulte. Mais aurais-je imaginé que je deviendrai, un jour, le monstre caché dans l’obscurité qui me faisait tant frémir ? Non. Je n’avais plus peur de ces monstres de ma vie d’enfants ou d’adultes, car j’étais celui que eux craignaient, la superstition qu’ils se racontaient, une légende dans un monde peuplé d’être inimaginable. Aujourd’hui encore, le cauchemar allait frapper.

J’étais au lieu indiqué. Indiqué par qui ? Une énième personne qui avait espéré trouver grâce à mon jugement… Pauvre fou. J’étais là, installé sur ma moto, me rapprochant d’une camionnette. Au loin, je pouvais voir du mouvement. Il me semblait bien qu’il m’avait dit la vérité. M’arrêtant au niveau de la portière, je descendis de mon bolide et m’adressais au gars, visiblement là pour empêcher les gens d’intervenir. Il ne m’attaquerait pas, pas tout de suite. J’avais l’habitude. Il ne fallait pas attirer l’attention des alentours. Je lui causai donc.

« Désolé, je suis pas sûr, mais le trafic d’arme, c’est bien ici. »

Son visage trahit sa surprise mais, avant qu’il ne puisse faire quoique ce soit, ma chair brula, mes peaux brulèrent, ne laissant qu’un squelette enflammé. Sa surprise se mut en incompréhension. Peut-être en peur. Qu’importe, ma main était déjà plantée dans son véhicule. D’un simple geste, je la soulevais sans problème. Je vis une autre camionnette au loin. Il me fallait éviter une fuite. D’un puissant geste et avec la grande force que je pouvais., je lançais ce missile improvisé sur l’autre camionnette. Strike. Certes, avec une quille, mais strike quand même.

Ce petit coup de pression allait certainement déclencher les feux. J’enfourchais alors ma moto, qui s’était imbibé de feu. Roulant à toute vitesse vers eux, je pouvais déjà sentir leur balles me passaient à coté, en moi, fondant au passage ou encore rebondissant sur mes os. Perte de temps pour eux. En quelques secondes, je fus à leur niveaux. M’arrêtant en un dérapage, des gerbes de flammes sortant de mes roues vinrent éclabousser le visage des hommes transportant des caisses. Je descendis de ma moto. Et je les regardais tous. Ames corrompus, meurtres, vols, viols pour certains. Verdict : mort. Seul un attira mon intention. Son âme était corrompu, mais je sentais comme une superposition. Comme si deux êtres se disputaient son âme, pas deux âmes qui se disputaient un corps. Non, deux esprits qui se disputaient une âme et un corps. Mon regard s’arrêta quelque peu sur lui. Ma voix s’éleva alors, provenant du plus profond des enfers.

« Vous êtes coupables. Le châtiment sera la mort. »

A ces mots, une chaine apparu dans ma main dans une gerbe de flammes. Répondant à mes pensées, celle-ci vint s’enrouler autour d’un des hommes défigurés par mon arrivée. La chaine commença à chauffer et les cris du malheureux se fit entendre. Ramenant la chaine vers moi, son corps se réduisit en cendre.

La couleur était annoncée.


Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre II.1 : Changement de plan pour l'échange [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» [HRP] Changement de forum pour l'Université ?
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» Proposition d’un plan pour réhabiliter les forêts d’Haïti





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: Los Angeles :: Le reste de Los Angeles :: Long Beach-