Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Jayden Edgerton
Eleve X-men
MessageSujet: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Lun 16 Avr 2018 - 20:45


  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat Cody Christian
Jayden Edgerton

 

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carte d'Identité
OutFit4 septembre 1993, Sydney, Australie24 ans Photographe reporter (élèves xmen)CélibataireHomosexuelMon frère, la photo, le fantastique, le ParKour, le sport, les voyages, s'entrainer. Elèves Xmen

 
Caractère

Jayden a toujours été le plus rêveur des jumeaux Edgerton. D’une nature passionnée, il aime rêvasser, utiliser son appareil photo, voir le monde d’une autre façon. Découvrir le microcosme, en macro.

Il est amoureux de la vie, ayant faillis la perdre, et compte profiter de chaque instant au maximum. Hédoniste, d’une certaine façon, il aimerait prouver sa valeur, et être aimé pour ce qu’il est, indépendamment de l’amour inconditionnel que lui voue son frère. Le Parkour lui apporte la dose d’adrénaline dont il a besoin. Ayant découvert ses pouvoirs, il compte les utiliser pour aider.

Il aimerait qu’il n’y ai plus de dissension entre mutants et humains, même si il choisira toujours le partit de son frère. Loyal, mais d’une nature imprévisible, il reste quelqu’un de très spontané. D’une imagination à toute épreuve, il trouve toujours un moyen de rire et trouver le bon dans chaque situation.  

 

Pouvoirs & capacités

Classe 1 Inventé
  Jayden semble mystérieusement relié à son environnement, la ville en particulier. Il est capable de transférer son corps dans un élément de l’environnement, comme s’il revêtait un « costume » de béton, de maison ou de statue. Concrètement, il devient une présence psionique capable d’animer, « revêtir » des éléments du décor (béton, objet, et, au fur et à mesure, des éléments de plus en plus grands). Son corps disparait, et il est réellement dans ce nouvel objet. Si l’objet est suffisamment endommagé, Jayden est expulsé et sonné. De plus, les dégâts de types dimensionnels ou magiques peuvent réellement le blesser, même à l’intérieur de son « costume ».Il peut voyager d’immeuble en immeuble, ou réapparaitre sur le toit alors qu’il est parti du sol, etc.  Il peut aussi décider de transférer qu'une partie de sa conscience, pour adapter son environnement a ses besoins (pas de grandes transformations, mais une aide pour le parkour par exemple, ou modifier la pente d’une route pour des glissades, ou encore des aspérités pour grimper sur un immeuble etc). Tout ça ne marche pas sur la nature, les éléments vivants, et reste principalement lié aux structures construites et matériaux bruts.
Pour l'instant, il ne contrôle pas vraiment ce pouvoir, et il peut lui arriver sous le coup d'une émotion forte de se retrouver "aspiré" par une structure sans le vouloir, et être éjecté à un autre endroit ensuite. Il s'entraine à déclencher consciemment ce pouvoir, mais ça ne dure parfois que quelques instants, et sur des masses à peu près équivalentes à un camion. Il espère s'améliorer à l'institut pour gagner en maitrise et faire durer son emprise plus longtemps que quelques minutes.


Lien physique, empathique et psionique avec la ville. Son corps étant devenu en lien entre les atomes physiques et son être psionique qui le constitue, il peut donc discuter avec son environnement, ne faisant qu’un avec lui, comme la route, les fenêtre, les bâtiments etc., pour ressentir ou voir des évènements. Il sera alors obligé de faire avec la nature de ce qu’il interroge : pour voir quelque chose, il faut un miroir, ou des fenêtres, ou un rétroviseur de voiture. La route est très volubile, mais ne retient pas grand-chose. Les immeubles sont patients et observateurs, mais fatigués… En pleine campagne, sans aucun élément construit, il sera du coup bien sur beaucoup moins efficace.
De la même façon que pour le premier pouvoir, il ne contrôle pas vraiment ce don. Parfois, le décors va lui parler sans qu'il n'ai voulu le faire consciemment, en plein milieu de situations inappropriées (discours, drague, dans les transports en commun), et abouti à des scènes loufoques ou étranges..

Enfin, les jumeaux Edgerton ont un pouvoir particulier, lorsqu'ils joignent leur mains. Dans un rayon dont le diamètre ira en grandissant, autour d'eux, ils peuvent en quelque sorte prendre le contrôle de l'environnement, quintessence de leurs pouvoirs respectifs. C'est à dire qu' ils peuvent animer, modifier les aspects de ce qu'il y a autour (animer un arbre, changer son matériau, créer des barrières etc). L'effort est intense et épuisant, et ne peut pas durer très longtemps. Si les jumeaux sont séparés d'une façon ou d'une autre, le pouvoir s'arrête immédiatement.

Bien entendu, pour le moment, Jayden ne maitrise pas vraiment ses dons, mais ils s'entraine, avec son frère, et à l'école pour élèves xmens.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
PseudoBrumeAgeTuit ans et demiCode règlementValidé par Bru'Pv, scénario, marvel ou inventéInventéComment as-tu atterri ici ?Recherche google et topsitesFréquence de connexionTous les jours
RemarquesJ'aime la mousse au chocolat

 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ai perdu tous mes charmes et n'ai donc plus d'autre arme que ma pauvre humanité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayden Edgerton
Eleve X-men
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Lun 16 Avr 2018 - 20:45


  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises par rapport à l'évacuation et le sacrifice de New York ? Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez justement de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, avec l'amélioration du camp de réfugié en quartier naissant nommé NY Town ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés installé ici depuis un an à présent ?

 
Avec mon frère on a été attentifs à tous ces débordements. Nous voulions, à la base, venir à New York pour trouver des réponses et nous former à l’institut, car nous avons parfois peur des pouvoirs dont nous avons hérité. Je n'ai pas du tout envie de me retrouver de nouveau coincé pendant des semaines dans une structure.

J’étais effrayé de voir ce qui se passait, et je me sentais totalement inutile et incapable de faire quoi que ce soit. La décision a été prise, des gens ont été sauvés par cette décision. Savoir que New York est à présent dans cet état ne me fais pas plaisir, et avec mon frère on se doute que tôt ou tard il faudra y aller pour chercher des réponses, peut être une pierre ou une météorite similaire, mais nous sommes dans le flou pour l’instant.

J’ai toujours été plus ou moins rejeté ou sujet aux moqueries, avant même que mon pouvoir mutant se déclenche, à cause de mon homosexualité, même si mes parents ont acceptés ce fait, plus facilement peut être que nos pouvoirs mutants. J'imagine qu’être officiellement mort quelques mois doit y être pour quelque chose. Pour mon frère, ce fut pire, et il a tendance a rejeter les « humains », comme il dit. Mais je tente de lui expliquer que les gens qui nous ont accueillis à LA sont humains, comme les mutants sont humains… Pour nous, qui vivions en Australie, la perte de New York est plus symbolique qu’émotionnelle, et puis que ce soit New York ou LA, l’essentiel est d’intégrer l’institut pour apprendre à contrôler nos pouvoirs et éviter de blesser des gens par manque de contrôle. Si j'avais été à New York à ce moment la, mon pouvoir ne m'aurait surement pas sauvé, cette fois-ci.


  Une explosion a eu lieu lors d'une réunion mondaine, peu de temps après un incident sur l'une des bases du SHIELD. Si vous n'êtes pas membre de l'organisation, vous ne savez pas que l'incident touche une prison de haute sécurité, mais vous avez dû entendre parler de ces deux incidents : que pensez-vous de cela ? Si vous faites partie du SHIELD, vous savez que les problèmes sont potentiellement plus grave que ce qu'ils ont l'air, et vous entendez un nom être murmuré : Hydra... Pensez-vous que cette organisation criminelle puisse être de retour ?

 
Comme avec mon frère, avant d’intégrer l’institut, nous étions reporters, nous avons l’habitude d’additionner deux et deux. Même si je m’occupe surtout des photos.

Nous continuons à nos heures perdues à exercer ce métier, cette passion, mais toujours est-il que deux incidents en l’espace d’a peine quelques jours, sur une base du SHIELD et à une réception mondaine, sachant que la première cible compte des agents entrainés et rompus à ce genre d’événements, cela me semble plus que suspect, et surtout peu engageant.

Il ne peut pas s’agir de simples terroristes, ils doivent avoir accès à une technologie ou des renseignements très pointus, peut être les deux. Et peut être qu’il y a des mutants sous cette affaire, mais je ne vois pas le lien. Peut-être que mon frère à ses propres idées à ce sujet. Nous sommes élèves Xmen, mais parfois j’ai du mal à savoir quels seraient nos prérogatives d’intervention. Le SHIELD se soucie des humains, mais quid des mutants ? Ce qui les menace nous menace peut être aussi.


• Avez-vous participé à la tentative de reprise d'Asgard ? Si oui, quel est votre opinion dessus, comment vous en êtes vous sortis ? Si non, quel est votre avis sur les Asgardiens et leur présence ?
• Gouvernement, SHIELD, HYDRA : Avec l'alarme de mars, le SHIELD a perdu des agents, connu une fuite de prisonniers et suspecte des taupes entre ses murs... Quelle est votre place là dedans et qu'en pensez-vous ?
• Mutants : La Confrérie se regroupe et se restructure sans Magneto. On dit qu'elle a repris son recrutement actif, y compris au coeur du nouvel Institut et des infrastructures d'intégration des mutants à Los Angeles. De quel côté êtes vous ?

 
J'aurai adoré aller sur asgard. Ne faire qu’un, si mon pouvoir veut bien marcher, avec un tel environnement, j’en ai des frissons d’envie. Mes yeux ne brillent rien que d’y penser, et mon frère, comme d’habitude me demande de me calmer chaque fois que j’y pense. De toutes façons, je ne pense pas qu’on nous demanderai notre aide, à ce stade.


Mon frère est de plus en plus haineux envers certains humains. J’arrive à le contenir. Mais j’ai peur de ce genre de regroupement mutants bellicistes, comme la confrérie. Si mon frère cède à ces sirènes, je le suivrai. Je l’aime trop pour être loin de lui. Mais j’espère de tout cœur que nous allons trouver notre place, et que cette place ne sera pas au détriment des humains, même si j’en méprise certains.
Et si, au moment de mes brimades, j’avais eu mes pouvoirs ? Je pense que j’aurai dérapé, et je serai peut être à la confrérie aujourd’hui. La frontière entre les convictions et la réalité est parfois fragile.


 
Votre histoire

 


  Du sang. Partout, autour de lui, en lui, en dehors de lui. Et la douleur, bien sûr. Chaque quête est une route que l’on emprunte, dont la douleur met à l’épreuve notre foi, nos doutes, et la véracité de ce qu’on entreprend. Le jeune homme était plus mort que vivant, mais il y avait comme une sorte de calme avant la tempête. Car oui, une tempête se préparait, celle de la révélation, et les nuages qui s’amoncelaient étaient autant de questions qui, frustrées de ne pas trouver de réponse immédiate, allaient finir par éclater, déversant leur torrent de pluie de larmes, de regrets, et les éclairs qui grondaient étaient la symphonie de la perte subie. De l’être si proche, si aimé, et qui était à présent hors de portée.

Il était coincé, son corps n’était plus vraiment réel, il se sentait comme imbriqué dans la structure même des galeries, des matériaux. Il avait beau essayer de sortir, de revenir à la réalité et à son frère qui l’attendait, là-haut, rien n’y faisait.

« Tu es coincé comme moi, ici, et pour un bout de temps, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas eu de compagnie…». Surpris, le jeune homme tourna son esprit, à défaut de sentir son corps,  vers l’être qui lui parlait.

Ça ressemblait à un vieil homme, avec l’allure d’un mendiant, dont le corps était fait de bric et de broc, la structure même des galeries, des constructions que les hommes avaient faite pour explorer. Il était « habillé » de cuivre, de métal, de bouts de ferrailles… Du moins c’est ainsi que Jayden se le représentait, n’étant pas sûr que ce soit réel, mais étant sur d’une chose : il parlait à l’environnement dans lequel il était à présent coincé, désespéré en pensant à son frère.

En regardant dans ses souvenirs, Jayden sut qu’il s’y verrait, tomber, et lâcher la main de son frère, cette main à jamais perdu, hors de portée pour toujours. Il n’était pas au paradis. Parce qu’il n’y avait aucun paradis pour les hommes comme lui, parait-il.

« Ou suis-je ? ».

« Tu le sais déjà. »

Jayden sut que c’était vrai.

« Dans la grotte. Dans le mur de la grotte… Je n’ai plus de corps ». D’où lui venait ce savoir, et pourquoi maintenant ?
« mais moi je ne sais pas qui tu es. Vraiment. Raconte-moi ta vie. »
« je. » Jayden déglutit, mal à l’aise, et impressionné.
« je fais du parkour avec mon frère.. Faisait… On était plutôt doué… »
« Avant. Remonte avant... »
« Adolescent, j’ai toujours… »
« Avant ! »
« A cinq ans, j’ai vu… »
« AVANT ! ». La voix était impérieuse, et ne souffrait aucune logique. Avec cette voix-là, Jayden se sentit capable de revenir à son tout premier cri. Alors il lui raconta.

Il lui raconta comment son frère jumeau, Cooper, était sorti du ventre de sa mère par les pieds, s’agrippant déjà avec ses petites mains à Jayden, et comment lui était arrivé quelques minutes plus tard, par la tête, cherchant déjà le contact de son frère. Les deux jumeaux furent aimés, comme l’on rêve que ce soit le cas.

Leur mère, Lisbeth, était tout en douceur, en boucles blondes, et regard clair. Sa voix chantonnait souvent pour les calmer, son frère Cooper étant plus agité, et lui, Jayden, rêveur. Ils ne manquèrent de rien, et furent baignés de chaleur, de soleil, et de senteurs particulières. L’Australie était vaste, si grande, mais leurs parents avaient décidé de s’installer à Sydney, entouré par l’océan pacifique, l’art y trouvait un écrin dans un musée atypique, et le surf y ferait bientôt deux nouveaux adeptes, l’un agité, l’autre rêveur.

Leur père, grand, les cheveux bruns, le regard gris acier, était un policier dont le travail ne lui laissait que peu de temps pour sa famille. Cependant, il aima ses enfants dès leur premier cri, et il développa un lien très fort avec eux, leur transmettant plus tard la passion du sport, et du surf en particulier. Lorsqu’il n’était pas en service, il s’habillait de façon décontractée, sportive, et quand les jumeaux furent en âge de marcher, il faisait des grandes balades avec eux.
Lisbeth s’inquiétait beaucoup pour son mari, quand il rentrait tard. Elle avait peur de recevoir un coup de fil d’un collègue à lui ou de l’hôpital lui indiquant qu’il était blessé ou pire.

Enfants, les jumeaux étaient déjà très vifs, et réactifs. Il apparut assez vite qu’ils seraient doués en sport, mais qu’ils auraient la bougeotte. Leur enfance n’était pas si différente de celle des autres enfants australiens, mais privilégiée par rapport à leurs cousins éloignés des terres centrales.

Adolescents, ils continuèrent le surf, mais leur véritable passion, comme une révélation, fut le parkour. Les sauts d’obstacles, tout ce qui mettait leurs muscles et leur agilité au défi. Ils commencèrent à s’entrainer durement pour ressentir cette liberté si chère à leur cœur. Leur père en fut fier, surtout quand il vit le déterminisme avec lequel ils se mettaient des poids aux pieds et aux poignets pour se sentir plus légers et plus vifs lorsqu’ils les enlevaient, pouvant alors sauter plus loin, plus haut.

Leur équilibre était de plus en plus impressionnant. Lisbeth, quant à elle, n’appréciait pas trop cette nouvelle activité, jugée trop dangereuse, et y mit officiellement le holà. Les deux jumeaux, têtus, se mirent à faire des petites fugues, pour tout de même continuer le parkour. Ils revenaient immanquablement pour le dîner, ce qui fait qu’à part quelques remarques bien senties, ils n’eurent pas trop de problème.

Mais il apparut, vers l’Age de quinze ans, une différence fondamentale entre les jumeaux, et en même temps un lien encore plus fort. Jayden, puisque c’est de son histoire qu’il s’agit, se sentait plutôt attiré par les garçons.
Dans les ombres cauchemardesques de ses souvenirs, Jayden put revivre une scène particulière.

« Tafiole ! Chochotte ! Alors, t’aimes ça hein ? » . Le garçon avait redoublé. Il avait deux ans de plus que lui et le rabrouait régulièrement. Cette fois-là, il était allé plus loin, le cognant et le faisant tomber par terre, une vive douleur à la mâchoire et à l’œil. Le gout métallique du sang dans la bouche, Jayden avait perdu ses moyens, incapable d’esquiver comme il le faisait habituellement. Mais l’horreur le frappa, alors que d’autres garçons s’étaient massés autour, riant de sa position d’humilié.

Le gros costaud a qui il devait son œil au beurre noir avait commencé à dézipper la braguette de son pantalon, dans l’intention manifeste de lui uriner dessus. C’est alors qu’une furie ressemblant trait pour trait à Jayden lui décrocha un coup de poing mémorable, le faisant à son tour tomber. Rien ne semblait arrêter Cooper, qui donnait coup sur coup, dans un état de rage, tuméfiant à vue d’œil le visage de la brute. Seule la main posée de Jayden sur son épaule le calma, mais ils en furent quittés pour une convocation chez le proviseur, et des parents furieux, officiellement.

Officieusement, leur père, Clayton, fut fier d’eux, et de son fils Jayden qui leur avoua son homosexualité, et de Cooper qui avait pris sa défense.
C’est à cette époque que Cooper manifesta son pouvoir mutant, il arrivait à changer de petites choses chez lui, des griffes, il semblait mieux voir, mieux entendre. Jayden quant à lui avait surtout de drôles d’impressions, comme si il pouvait ressentir ce que ressente les murs, ou le sol… Mais rien d’aussi spectaculaire que son frère, mais si il s’entraina à ressentir… Ils se mirent à suivre les informations, et particulièrement ce qui touchait aux mutants. Les 4 fantastiques devinrent les héros de Jayden, et leur parents n’étaient à cette époque pas au courant des pouvoirs des jumeaux.

A 18 ans, ils intégrèrent tous les deux une école pour assouvir leur passion. Pour Cooper, se fut le journalisme. Pour Jayden, la photographie et vidéo. Etants tous les deux passionnés, leurs études se passèrent bien. Toujours adeptes du Parkour, ils arrivaient à trouver des lieux insolites et des photos incroyables. Cooper avait toujours tendance à protéger son frère, car bien que son homosexualité soit acceptée par la plupart, il y avait toujours quelques nez à casser par ci par là.La loi pour le recensement des mutants était discutée, et les deux jumeaux décidèrent de parler de leurs pouvoirs à leur parent. Ce ne fut pas sans mal, mais les parents décidèrent de garder le secret.

Peu de temps après, la terre subit sa première invasion Chitauri, et les jumeaux, assistent, passionnés, au dénouement via le cable.

Ils assistent la même année au discours de Charles Xavier et trouve en lui un mentor possible à suivre. Mais la venue de magnéto trouble ce moment d’espoir. Un an après, leur pire cauchemar prend forme : le projet SENTINELLES.
A 22 ans, Cooper était devenu le confident de Jayden, sur tout. C’est ainsi qu’il lui racontait les déceptions sentimentales à répétition qu’il subissait, étant d’un physique plaisant, mais ne cherchant pas des aventures sans lendemain, ce qui était malheureusement son lot récurent. Cooper l’entraina dans un projet motivant : celui de devenir un tandem de choc pour un journal local, lui en tant que journaliste / reporter et Jayden comme photographe. L’entretien se passa plutôt bien, et ils gagnèrent leur vie de façon correcte, pouvant profiter de leur situation géographique unique.

Le vieil homme hocha la tête
« Nous y voilà… La grotte. ».
Un frisson parcouru l’échine de Jayden, qui se sentait si triste, si las, si désespéré de ne plus revoir son frère.

Or donc, les deux jumeaux, lassés du parkour exclusivement urbain, se mirent en tête de chercher d’autres terrains de jeu. C’est ainsi qu’ils s’essayèrent à du parkour en nature, plus varié, plus dangereux aussi.

A 22 ans donc, ils tombèrent en pleine après-midi sur un étrange trou dans le sol, dans une clairière baignée par le soleil. Voulant s’approcher du trou, et confiants dans leur équilibre, ils comprirent trop tard que le sol n’était pas stable. Ils tombèrent en poussant un cri affolé, mais purent se rétablir, fruit de leur entrainement. Ils s’en tirèrent avec quelques écorchures, mais furent estomaqués de voir ou ils étaient tombés. Le trou d’en haut était loin, mais ils s’en fichaient. Tout autour d’eux, des galeries, des grottes, étaient creusées, sans doute au fil du temps, peut être par des hommes, peut être par des bêtes...

« Hmmm… poursuit ».

Ils émergèrent dans une salle beaucoup plus grande, et les deux jumeaux étaient excités par leur découverte. D'un seul coup, un petit tremblement, de rien du tout, qui allait tout changer. Car, dans une réaction en chaine, des fissures en entrainant d'autres, un gros morceaux de rocher tomba sur Jayden, trop fasciné pour esquiver ce danger. Il se blessa l'épaule, dans un cri douloureux et qui résonna dans les multiples cavités.

Mais ce qui choqua Jayden, ce fut d’assister aux transformations simultanées, séquentielles, de son frère, qui,face au danger, avait activer son pouvoir de façon plus importante, et chaotique. Griffes, fourrure, peau craquelée, et même ailes à un moment. Comme s’il était matière malléable. Son pouvoir semblait plus fort. Il n’eut pas le temps de réfléchir, tous les murs s’étaient craquelés et la poussière annonciatrice était assez catégorique : les galeries s’effondraient.

Ils ne durent leur survie qu’a leur adresse au parkour. Arrivés en dessous du trou d’où ils étaient tombés, ils durent se rendre à l’évidence : c’était trop tard pour sauter. Jayden voulu serrer une dernière fois son frère dans ses bras, pour ne pas mourir seul, mais, alors qu’il était agrippé à lui, les yeux fermés, il sentit qu’ils bougeaient.

Estomaqué, il vit son frère se creuser un chemin avec ses mains devenues des griffes, et fut pris d’un fol espoir, celui de survivre. Arrivés presque en haut, il se cogna à un rocher, et lâcha prise. Son frère, vif comme l’éclair, tenta de le rattraper, oubliant que ses mains étaient des griffes. Le bras de Jayden fut lacéré, et il tomba, plus vite que ses larmes, plus loin que son cœur, au fond du trou, fixant le regard de son frère à jamais, sachant qu’il ne survivrait pas… Au moment ou leur « mains » s’étaient touchés, une sensation de pouvoir l’avait envahi, et une nouvelle onde de choc avait scellé son destin, hors de portée de son frère adoré.

Tout s’effondra. Le trou, les grottes, la vie de Cooper.
« Je pensais être mort. Et je suis là.. »
« Dans un sens, tu es mort… Tu ne pourras pas partir d’ici. Pas avant d’avoir compris comment le faire. Mais tu vis, dans la matière même. Il faut que tu reconstitue ton corps.. »

Pendant quatre mois, Jayden et son corps furent mis à rude épreuve. Il faillit mourir pour de bon plus d’une fois. Son corps coincé n’avait plus de besoins physiologiques, mais il était désespéré en pensant à son frère. Et puis finalement, il parvint à s’extraire et remonter à la surface. Il retrouva son frère et une fois les larmoyantes retrouvailles passées, il lui fit raconter ce qu’avait fait leur père, pour le retrouver. Ils décidèrent d’aller à l’institut xavier, le nouveau, qui était à présent à Los Angeles pour essayer aussi de parfaire leurs pouvoirs, car Jayden, tout comme Cooper, pouvait a présent sentir dans toutes les fibres de son être les possibilités offertes, fascinantes, mais dangereuses..

Ils y sont depuis un an, et apprennent à développer leur dons, bien que certains autres mutants soient bien plus jeunes qu’eux… Jayden rêve d’aller sur asgard. Cooper rêve de faire payer aux humains. Ils sont aussi reporters à mi temps, lui en temps que photographe, et son frère en tant que journaliste. Un emploi du temps bien rempli.


 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ai perdu tous mes charmes et n'ai donc plus d'autre arme que ma pauvre humanité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Daisy Johnson
SHIELD
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Quake | Skye
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Lun 16 Avr 2018 - 21:19
Bienvenue ici M'sieur ! Bon courage pour ta fiche ! A tantôt !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Maxime O'Neil
Civils
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mar 17 Avr 2018 - 2:43
Des potes à l'institut waiiiiis
Bienvenue à tout les deux !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Steven G. Rogers
Avengers
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Captain America
♠ EMPLOI : Co-leader des avengers. Ancienne égérie et porte-bannière, ancien invader.
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mar 17 Avr 2018 - 11:20
Deux pour le prix d'un, c'est beau :face: ! Bienvenue parmi nous :3.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I can do this all day
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ororo Munroe
X-Men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Alpha - Tornade
♠ EMPLOI : Professeure et Co-directrice de l'Institut Xavier
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mar 17 Avr 2018 - 12:10
Ohoh un autre Cody :hihi: Bienvenue et bonne chance pour finir, on risque de se recroiser :h2:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mar 17 Avr 2018 - 19:01
Et voilà l'autre frère :drama:

Bienvenue à ton tour sur le forum :face: Tu as 7 jours pour terminer ta fiche, si tu as besoin d'un délai ou une question, n'hésite pas à venir nous voir !

Bon courage pour la fin de cette fichette




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The woman who destroyed armies


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Jayden Edgerton
Eleve X-men
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mar 17 Avr 2018 - 19:53
merci pour l’accueil et les encouragements, nous avons terminé à priori (et indiqué dans le sujet adéquat)

- daisy , merci pour l'encouragement,
- maxime : et oui, l'institut c'est le bien !
- captain : ouah ! un autographe ?
- ororo : euh... j'ai pas trop envie de savoir ce que je vais ressentir dans la salle des dangers
- brunhilde : on pourra aller sur asgard un jour ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ai perdu tous mes charmes et n'ai donc plus d'autre arme que ma pauvre humanité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Brunnhilde
Divinités
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Valkyrie
♠ EMPLOI : Souveraine du Valhalla | Chef des Valkyries| Guerrière d'Asgard | Maître d'Arme
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mar 17 Avr 2018 - 22:27
A ton tour :drama:

Une seule chose pour toi
Tout est bien, la seule chose qui me chagrine c'est que même si tu précises bien que Jayden est bien niveau 1, c'est que c'est un peu moins nuancé au niveau des pouvoirs :amour: J'aimerai en apprendre plus justement sur ce qu'il se passe vu qu'il ne contrôle pas, tout ça :love:

Bon courage




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The woman who destroyed armies


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Winter Soldier, traqueur d'HYDRA, père au foyer
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   Mer 18 Avr 2018 - 10:44
Comme ça j'en profite pour vous dire bienvenue :21: Et pour te valider au nom de tout le staff, merci pour les modifications et bon jeu parmi nous :28:




Bienvenue, tu es validé !

Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

La Paperasse

♠️ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] des pouvoirs et dans le cas des mutants, ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour qu'on puisse voir ton activité rp

♠️ Ouvre ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ! Il te permet de tenir à jour tes liens et tes RPs... et d'en chercher et/ou trouver !

♠️ Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] c'est par là, tandis que pour avoir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il suffit de demander !



Pour rp, je fais quoi ?

♠️ En ouvrant ton journal de bord tu pourras chercher des liens et des rps; n'hésite pas à passer sur les journaux des autres pour faire connaissance !

♠️ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] tu trouveras la liste des membres cherchant quelqu'un pour rp : n'hésite pas à leur sauter dessus, ils meurent d'envie de rp ! Sinon, tu peux aussi poster ta propre demande à la suite.

Et après ?
♠️  Chaque groupe a son petit QG pour papoter, menacer autrui, sympathiser, discuter liens et rps au calme donc n'hésite pas à y jeter un coup d'oeil !
♠️ Tu peux donner un coup de pouce au forum en votant sur les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]ou en parlant de nous sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]et/ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠️ Et voici la page [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ça mange pas de pain, c'est marrant et on attend vos participations !
♠️ Une fois un rp terminé, n'oublie pas de nous le signaler bon à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et/ou de nous parler des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui s'y sont déroulés pour qu'on puisse mettre à jour la chronologie !



L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️
[/quote]


To know what they did to you, it would break your captain's heart.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Jayden Edgerton, Chroniques d'un frère disparu [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)
» Chroniques d'un frère de la Côte
» Gévaudan le Frère Loup [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches validées-