Partagez | 
 

Quand la petite bête cherche la grosse | Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Mar 26 Fév 2013 - 18:09


« La revanche d'un piètre Dieu »

New Delhi, Inde


    L'Inde, la terre promise pour Banner. C'était pour lui un véritable plaisir de revenir. L'air y semblait plus pur qu'a New-York, les gens semblaient plus calmes, différents et moins pressés. Ici les gens étaient vrais et c'est ce que Bruce aimait. Même si c'était dur de quitter certaines personnes - ses amis vengeurs - Banner ne pouvait résister à l'appel de ce si beau pays. Ici il était tranquille, loin du stresse. Comme à chaque fois qu'il revenait en Inde, Banner était parti faire le tour de New Delhi. Il continuait son activité de médecin. Le docteur s'était levé aux aurores, il était complètement lessivé. D'ailleurs il ne savait pas comment Mark, un ami, avait réussi à le convaincre de sortir. Sur le moment cela paraissait une bonne idée mais Bruce traînait visiblement des pieds pour aller à se rendez-vous. Banner était un acharné du travaille qui ne sortait jamais.

    Un dernier regard dans la glace -histoire de constater les dégâts- et Bruce était parti. La nuit était tombée sur la capitale indienne. C'était un autre monde comparé à New-York. Un autre monde que Bruce connaissait comme sa poche. Bruce arriva le premier sur le lieu du rendez-vous. Il jeta un coup d'oeil à son téléphone mais aucun signe de son ami. Banner ne voulant pas jouer les rabat-joie attendit cinq, dix puis vingt minutes. Toujours rien. Si Bruce n'était pas du genre à s'énerver, il n'aimait pas qu'on le fasse déplacer pour rien. Le scientifique regarda sur sa gauche, puis à droite mais il n'y avait personne. D'ailleurs lorsqu'il y repensait il n'y avait pas de bars par ici. Il n'y avait rien d'ailleurs. A part quelques immeubles précaires. Bruce fronça les sourcils. Pourquoi Mark lui avait donné rendez-vous dans une rue quasi déserte ? Surtout qu'il était en retard ce bougre. Au moment ou il allait sortir son téléphone Bruce sentit une vive douleur dans la nuque, comme si une abeille venait de le piquer. Malheureusement ce n'était pas un insecte mais une seringue qui s'était planté dans la peau du scientifique. Banner fronça les sourcils en arrachant l'arme du crime. Il venait de se faire piéger, comme un débutant. Il massa doucement sa nuque en regardant d'où venait cette seringue. Bizarrement Bruce n'avait pas sentit Hulk se manifester. Il trouvait ça étrange mais en était satisfait.

    Une silhouette semblait se tenir au bout de la rue. Sans réfléchir le scientifique se mit à courir dans sa direction. Même s'il n'y croyait pas, Bruce était persuadé qu'il s'agissait de Loki. Comment est-ce que ce minable aurait pu mettre la main sur Banner ? L'aurait-il suivit jusqu'en Inde pour le piéger ? Impossible. Bruce l'aurait démasqué. Bien qu'il se soit fait piqué, Banner ne ressentait rien. Il courrait le plus vite possible vers cette silhouette. Il arriva à un carrefour et manqua de se faire écraser. Qu'importe, Bruce courrait de toutes ses forces. Il était fou de rage. Il aurait prié pour Hulk sorte mais en soit ce n'était pas une solution. La silhouette tourna dans une rue étroite, Banner arriva derrière, a bout de souffle. L'homme avait disparu. Pas de doute, pour Bruce son instinct avait vu juste. Qui d'autre que Loki pourrait être aussi lâche que ça. Le scientifique se redressa. « Montre toi espèce de lâche. Qu'est-ce que tu veux ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Mar 5 Mar 2013 - 12:59

I've got one big problem. Big, green and angry.
    L'Inde. Sale, pauvre, puante, crasseuse. Un concentré de tout ce que Loki abhorrait le plus sur Midgard. Cela lui soulevait le coeur rien que d'y penser, aussi était-il impensable de le voir arpenter les rues de New Delhi... n'est-ce pas ? Pourtant, c'était le cas.
    Pas au sens propre : il s'agissait d'un petit gamin, un indien qui avait tout l'air d'être du coin qui sautillait à la suite de Banner depuis un moment. Loki avait pris une forme plus...locale, car le prince midgardien en Armani tranchait trop radicalement avec les rues de New Dehli, et plus précisément les ruelles dans lesquelles le Docteur Banner oeuvrait. En outre, il n'avait ainsi pas à salir ses précieuses chaussures de cuir. Il n'était cependant pas là pour le plaisir. Il était là pour affaires. Régler un problème. Chasser le monstre. Pas lui, l'autre, le vert et brutal, dont il gardait encore de leur rencontre un souvenir cuisant. Brûlant comme un orgueil blessé.

    Bruce Banner était de sortie ce soir. Et cela avait l'air de le réjouir, à un point... Rien que le forcer à sortir semblait un début de vengeance... Dans l'obscurité, Loki suivait le super-monstre, alors que celui-ci s'éloignait du centre-ville et … de tout. Un ami de celui-ci lui avait donné rendez-vous en dehors de la ville, pour aller faire un tour dans un bar. La rue était déserte, le quartier dénué de bars : Loki en était certain, puisqu'il avait vérifié ce fait avec attention avant d'obliger Marc à donner rendez-vous à Bruce en ces lieux... Au cas où son plan ne marcherait pas, il valait mieux éviter de donner à Hulk des civils innocents à massacrer, n'est-ce pas ? Cela serait une si grande perte...
    Banner était ponctuel, mais Loki n'en était pas surpris. Quoi attendre de plus du parfait gros monstre vert ?

    Loki attendait dans l'ombre. Il avait un plan, il savait ce qu'il avait à faire. Et si tout marchait comme prévu, il n'y aurait aucun problème, pas le moindre Hulk furieux, pas de dieu mordant la poussière. Dans le pire des cas... S'il était sur ses gardes, tout irait bien, non ? Il pourrait toujours s'échapper à temps, si jamais... si jamais cela ne se déroulait pas comme prévu. Lors de leur précédente rencontre, il avait pêché par excès d'orgueil, il avait baissé sa garde et sous-estimé le monstre qu'il avait voulu lâcher sur l'Heliporteur.

    Loki attendait. Il regardait Bruce devenir de plus en plus impatient, au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient et qu'il demeurait seul. Plus il serait impatient, moins son calme serait grand, plus l'entreprise serait risquée, Loki en avait conscience. Mais il refermait une main un peu hésitante sur la seringue qu'il tenait. Oui, hésitante. Il pouvait maîtriser sa voix, son ton, chacun des muscles de son visage, il était un menteur professionnel. Mais son coeur battait un peu vite pour le coup. S'il s'était planté... Il allait s'en prendre une, et sans doute une grosse.

    Pourtant, lorsque Bruce voulut appeler son... ami, qui venait de lui poser un lapin, Loki réagit : Il se téléporta derrière l'avengers, le piqua furtivement dans la nuque, injectant le « produit miracle » et se retéléporta, en sécurité, à l'autre bout de la rue. En sécurité...Tout était relatif. S'il avait énervé Hulk, il lui faudrait se téléporter au plus vite à l'autre bout de cette immonde planète. Mais si ce n'était pas le cas...il voulait être là pour le voir.
    Sous son apparence asgardienne, en costume de cuir mais pas encore en armure, Loki était debout, à l'autre coin de la rue. Malgré la distance, il scrutait avec attention l'avengers, guettant sa réaction. Se prendre une seringue dans le coup, dans une ruelle déserte et en pleine nuit, ça pouvait l'énerver. Et, effectivement, Banner se mit à courir dans sa direction. Au moins, il venait d'obtenir toute son attention. Loki se retourna, et, tournant le dos à son adversaire s'éloigna d'un pas tranquille. Il comptait. Il comptait les secondes qui s'écoulaient, sans que rien ne se passe. Loki entendait bien Banner courir à sa suite, mais... c'était tout. Pas de cri de rage, pas de pas lourds et bruyants, pas d'immeubles en ruine. Un sourire en coin apparut sur ses lèvres, alors qu'il se détendait légèrement. Cela marchait. Personne ne le rattrapa avant qu'il pénètre dans une ruelle sombre, où il disparut.

    « Montre toi espèce de lâche. Qu'est-ce que tu veux ? » Un lâche n'aurait aucune raison de se montrer devant une telle menace, imbécile, songea en réponse Loki. Il se retient : pas la peine d'exciter la bête outre mesure. Il devrait mesurer ses paroles, peser ses mots. Au cas où. Complaisamment, cependant, Loki se matérialisa à quelques mètres de Bruce, avec un sourire qui cherchait à se faire aimable. Et à retenir

    « -Bonsoir à vous aussi, Docteur Banner. »

    Il fit deux pas vers lui, l'air nonchalant. Il ne voyait aucune lueur verte dans les prunelles de l'homme, et même si, spontanément il avait envie de lui rétorquer qu'il désirait un trône, sa place de roi et les avengers exterminés, il se tut. Loki écarta lentement les mains loin de son torse, en signe de paix, et reprit d'une voix lente et douce, mais assurée. Comme s'il cherchait à apprivoiser une bête sauvage...ou un monstre.

    « - Je veux la même chose que vous. La paix dans le monde. Me débarrasser d'un problème. Qui est également votre problème, il me semble. »


A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Ven 10 Mai 2013 - 15:46


Bruce ne se sentait pas très bien. Il se sentait comme envahit par du poison. Il restait sur ses gardes et scrutait les alentours dans l'espoir de voir apparaître son ennemi. D'ailleurs la diva se fit attendre quelque secondes avant de se montrer. Bruce eut un sourire en coin, comme moqueur. Si Hulk ne pouvait pas voir Loki en peinture, pour Bruce c'était la même chose. Il le méprisait au plus haut point. Néanmoins son annonce fit presque rire Banner. Le scientifique avait garder la seringue dans sa main et l'agitait devant Loki. « Sincèrement je crois qu'il en faudra plus pour vous débarrassez de Hulk aussi facilement. Si je n'y suis pas arrivé ce n'est surement pas quelqu'un dans votre genre qui réussira. »

Pour qui se prenait-il ce Loki. Comme si lui pouvait trouver un moyen de contrer Hulk. Bruce y avait passé des années, il avait tout essayé et jusque là rien n'avait fonctionner. Pourtant le docteur sentait que quelque chose n'était pas normal. D'ailleurs il avait du mal à se concentrer. Il était hors de lui mais ne laissait rien paraître. Bruce tenait à rester digne devant son adversaire. D'ailleurs il s'était approché du dieu, n'ayant pas peur de lui. Pour Bruce la tentative de Loki était un échec, c'était certains. Pourtant le fait que Hulk ne se soit pas manifester fut douter pendant une demi-seconde Banner. Il jeta un regard en coin à son bracelet. Son rythme cardiaque était bien trop élevé. Plus les secondes défilaient plus le doute s’installait. Bruce continuait pourtant de se tenir face à son ennemi. Loki pourrait le tuer aussi lâchement que Coulson, oserait-il ? « De toute manière si c'était le cas quels seraient vos projets ? Me tuer ? » Oui Loki aurait pu le tuer juste pour être rassuré ou bien venger son estime perdue ou même par plaisir. Bruce n'avait pas peur de la mort. Il espérait tout de même que Hulk fasse une apparition théâtrale juste histoire de montrer à ce prétentieux que personne ne pouvait abattre le mastodonte.

Le visage victorieux de Loki agaçait de plus en plus le scientifique. Il fallait qu'il fasse quelque chose, quelque chose qui le mette vraiment hors de lui. Qu'attendait le dieu pour agir ? Car à part lancé ses petits piques et tuer lâchement les gens Bruce ne savait pas vraiment de quoi Loki était capable si encore il était capable d'autre chose. Il fallait que Banner agisse et vite avant qu'on ne retrouve son corps dans cette ruelle. Banner avait toujours un plan de secours dans ce genre de situation mais là c'était une première. Finalement Bruce releva ses manches et affronta de nouveau le regard de Loki. « Pourquoi ne pas faire quelque chose de loyal pour une fois mh ? Pas de Hulk juste nous deux, pas de tricherie. » Bruce lui proposait de se battre. Sans pouvoirs, sans feux d'artifices. Si Loki se croyait plus fort alors qu'il le montre et sans tricher. Banner jouait un peu avec le feu avec cette proposition car si le serum avait fonctionner Hulk ne viendrait surement pas l'aider, si en revanche c'était un échec Loki risquerait d'avoir une drôle de surprise. Malheureusement pour le scientifique son etat semblait s'aggraver. Le serum lui faisait tourner la tête. Banner restait impassible, ne tenant pas à se montrer faible devant un ennemi tel que Loki.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Dim 19 Mai 2013 - 12:34

Loki était apeuré, mais curieux. Il devait savoir où il en était avec le monstre vert, et contempler les effets de sa potion de lui-même. Le dieu observait l'humain avec un intérêt scientifique et une curiosité évidente. Non, mieux il l'examinait. De la même façon qu'un scientifique examine une souris dont le corps hésite entre la faire mourir d'un cancer et développer une mutation qui doperait l'évolution de sa race : « est-ce que ça va marcher ou est-ce que ça va m'exploser à la figure ? » « est-ce un grain de beauté, est-il fatigué, ou bien est-ce un symptôme intéressant qu'il faut prendre en compte pour la prochaine fois ? » Sans lâcher une seule seconde le scientifique du regard ( que ce soit par intérêt scientifique ou mesure de prudence ), Loki lui tourna autour, le détaillant avec curiosité.

« Sincèrement, je crois qu'il en faudra plus pour vous débarrassez de Hulk aussi facilement. Si je n'y suis pas arrivé ce n'est surement pas quelqu'un dans votre genre qui réussira. » Loki lâcha un petit rire. Il aurait du s'attendre à ça, le mépris du scientifique pour l'alien néophyte qu'il était. C'était tellement... Pathétique. Et c'était lui que l'on taxait d'arrogant ? Si Banner n'était pas capable d'apprécier une aide apportée de manière altruiste et désintéressée, qu'il aille au diable et continue de massacrer ses petits camarades. Loki pouvait comprendre que l'on y prenne goût.

« -On dit que la magie est de la science qui n'est pas encore expliquée. Or, je suis l'un des meilleurs sorciers des neufs royaumes. Vous êtes bon, mais certaines choses vous échappent : vous n'avez pas encore les philtres d'amour sur Midgard, je me trompe ? » Il lui adressa un sourire brillant, presque mielleux : « -Je n'ai pas dit que cela serait facile : j'attends de nombreux effets secondaires... peut-être que l'un réussira à vous tuer. Et si vous êtes si mécontent d'avoir un … espoir quant à votre... condition, vous devriez passer dans le camps de vilains, vous êtes doué pour le massacre des populations.»

Et cela n'était, en tout état de cause, que temporaire. Mais étant donné que Loki n'avait pas de prévisions précises sur la durée de ce temporaire il préférait 1) garder ses distances 2) taire ce tout petit détail. Pas la peine d'échauffer la bête et de lui faire rogner sur le temps de tranquillité et sécurité dont il disposait.

Que Banner ait déjà tout essayé, il voulait bien le croire. Mais il avait du se contenter de ce qui était disponible à leur époque, sur Midgard. Ce n'était pas le cas de Loki qui était un dieu qui avait sous la main non seulement les neuf royaumes d'Yggdrasil, mais qui avait aussi ouvert les yeux depuis peu sur ce qu'il y avait au-delà. Ajoutez à cela qu'il s'y connaissait plus en potions et en magie que le scientifique, fut-il aussi brillant qu'il l'était... Il avait eu des centaines d'années pour amasser un savoir encyclopédique, lui. Et apparemment, pour l'instant en tous cas, sa tentative était plutôt concluante.

Loki s'immobilisa alors que Bruce s'approchait de lui. Il avait une confiance arrogante en lui et en ses capacités, mais pas dans sa tentative. Il y avait trop de données inconnues dans l'équation... et il était face à Hulk, face au monstre. Il avait beau être un bon menteur, il ne pouvait pas s'empêcher d'être légèrement tendu. Le dieu se força à soutenir le regard de Banner, sans reculer d'un pouce. Il n'y avait pas la moindre trace d'Hulk dans ces prunelles, n'est-ce pas ? Le regard de l'asgardien suivit celui de l'avenger jusqu'à se poser sur le bracelet qui comptait ses pulsations cardiaques. Cela fit augmenter celles de Loki au passage. C'était haut, élevé, mais il était encore en vie : c'était bon signe... en théorie. Faîtes que ça dure.

« De toute manière si c'était le cas quels seraient vos projets ? Me tuer ? » Bouche entrouverte, yeux écarquillés, moue indignée : Loki mima l'offense la plus totale. Lui ? Voyons, ce n'était pas son genre ! Surtout que ce n'était pas parce que Hulk était endormi que Banner en devenait mortel. Hulk l'avait sauvé de la mort lors de l'accident avec les rayons gamma, Loki ne voyait pas vraiment de bonne raison à ce que le phénomène ne se réitère pas. Bruce heureux, marié, avec des enfants et retiré de la vie de super-héros lui convenait parfaitement.

Loki détailla les traits de Bruce, cherchant un quelconque signe de... quoi que ce soit. Colère, rage verte, effets secondaires ? Il aurait bien voulu s'introduire dans sa tête, savoir ce qui s'y passait, savoir les effets que l'injection produisait, de l'intérieur . Mais c'était un risque qu'il ne sentait pas de prendre. Pour l'instant, le monstre était impénétrable et semblait aller bien. « Pourquoi ne pas faire quelque chose de loyal pour une fois mh ? Pas de Hulk juste nous deux, pas de tricherie. » Le regard du dieu trahit la surprise lorsque Bruce releva ses manches : il plaisantait ? Il voulait... se battre ? Physiquement ? Avec des poings et tutti quanti ? Il y avait erreur sur la personne : il n'était pas Thor, se battre comme un chiffonnier n'était pas son truc. La cour royale d'Asgard l'avait assez souvent tourné en ridicule du fait qu'il n'était un simple guerrier et qu'il n'aimait pas particulièrement patauger dans le sang jusqu'aux genoux.
Mais... pouvait-il renoncer à sa vengeance sur le monstre ?

« -Je suis plus ou moins le dieu de la triche. Et en force brute, sans Hulk...Fourmis, botte, dieu, mortel, vous savez... »

Le ton était pédagogique, tandis que le dieu faisait lentement le tour de Banner. Loki se passa la langue sur les lèvres. C'était tentant, très tentant. Mais s'il se retrouvait avec Hulk sur le dos, il allait en baver.... Une série de clones entourèrent soudain l'avenger, parfaitement identiques à Loki et soudainement tous vêtus de son armure complète minor le casque. A la seule différence que l'un d'eux enfonça sans prévenir un petit poignard dans le scientifique. Autant pour la prudence.


A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Sam 25 Mai 2013 - 10:52

Et c'était repartit pour un tour. C'était impressionnant ce besoin de se montrer supérieur aux autres. Si Loki était un sorcier si puissant alors pourquoi n'arrêtait-il pas d’enchaîner les échecs ? Bruce roula des yeux. Les filtres d'amour vraiment ? Non il n'y en avait pas ici parce que c'était surement là quelque chose de purement inutile. L'amour n'était pas fait pour être créé artificiellement. Bruce se contenta de croiser les bras et de rester calme face à ce dieu qui l'exaspérait de plus en plus. « Je vous signale que je contrôle plus ou moins Hulk. Et que si je me retire pour aider les autres c'est bien pour éviter les formes de stresse comme vous. Si vous vous pensez si malin alors pourquoi en êtes vous toujours à des formes d'attaques aussi puérils et lâches ? » On pouvait facilement comprendre à la gestuelle de Bruce qu'il était plus qu'énervé. Personne n'avait jamais vu Bruce en colère et pour cause. A chaque fois qu'il se sentait devenir grincheux soit il se transformait en Hulk soit il tentait de contenir sa fureur.

La proposition qu'il avait fait à Loki semblait l'avoir surpris. Bruce ne lâchait pas des yeux Loki qui lui tournait autour comme un vautour qui traque sa proie. Bien sûr c'était le Dieu de la triche, et c'était bien là quelque chose de lâche encore. Quelqu'un qui gagne sans raison valable, qui passe par de crapuleuses manières pour arriver à ses fins. Ce n'était pas franchement glorieux. Alors, allait-il se battre ou allait-il nous montrer un joli tour de passe-passe ? A peine Bruce avait-il pensé ça que Loki se dédoubla. Ainsi le scientifique se retrouva entourer par plusieurs Loki. Imaginez donc le cauchemar. Déjà qu'un était beaucoup trop mais plusieurs avait de quoi vous rendre fou. Et fou Bruce le devint lorsqu'il sentit un poignard lui traverser la peau. Non seulement Loki était lâche mais stupide. Ne savait-il pas ce que voulait dire le terme sans tricherie ? Banner aurait dû s'en douter mais il pensait que Loki avait un minimum d'honneur. Quoi qu'il en soit Bruce grogna de douleur en fermant les yeux. Décidément ce n'était pas agréable de se prendre un poignard mh. Ce genre de douleurs étaient pour Hulk habituellement. Bruce retira le poignard ensanglanté de sa chair et couvra la plaie de sa main gauche. « Vous n'êtes vraiment qu'un lâche. Un piètre dieu avec une piètre vision de l’honnêteté si toute fois ce mot rentre dans votre vocabulaire. »

Le rythme cardiaque de Banner s'était littéralement emballé. Il sentait bien qu'il perdait le contrôle. Il perdait du sang et le liquide que lui avait administré Loki lui faisait tourner la tête. Il n'avait aucun moyen de savoir lequel de tous ces Loki était le vrai. Il tenta quand même d'envoyer son poing dans la mâchoire d'un des dieu. Son bracelet cessa de biper, le chiffre indiqué semblait ralentir. Bruce retrouva à genoux à tenir sa blessure. Il respirait avec beaucoup de peine. Les yeux fermés il se demandait si son plan allait marcher ou non. Pour l'instant Hulk ne semblait pas vouloir se manifester. Banner se rendait compte qu'il tenait à Hulk. Non pas qu'il affectionnait particulièrement se transformer en énorme monstre vert massacreur mais depuis le temps qu'il vivait avec maintenant, il faisait réellement parti de lui. A ce moment précis Banner s'immobilisa. Il fronça les sourcils et serra les poings. Il révéla soudainement la tête vers ses adversaires, ses prunelles ayant tournées au vert. C'était bien là Hulk qui revenait. Doucement mais surement. Bruce le sentait bien. Tout en se relevant il se sentait changer et sa blessure cicatrisa au fur et à mesure que Hulk apparaissait.

Loki était bien obligé de constater la son échec plus que cuisant. Hulk était indestructible et il fallait se faire à l'idée. Maintenant la haine qu'avait le monstre vert envers lui était plus que décupler. Loki ferait mieux de quitter la Terre avant qu'il ne lui arrive quelque chose parce que le mastodonte semblait bien remonté. Il n'avait pas apprécié le fait de devoir lutter pendant plus d'une demi-heure pour prendre forme. Ça risquait de chauffer pour Loki s'il n'avait pas imaginé de plan B.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Mer 29 Mai 2013 - 22:27

Banner contrôlait de mieux en mieux Hulk : depuis leur dernière confrontation ( si merveilleuse et dont Loki gardait un souvenir si marquant ) Loki avait gardé un oeil sur lui, remarquant les progrès. Car il y avait eu des progrès : après tout, cela avait sauvé Stark, lors des évènements de New York. Hulk était plus ou moins sous contrôle, et Loki semblait fou de tenter ainsi le diable, à le provoquer inutilement. Mais le moins l'inquiétait, et aurait du inquiéter le monstre plus que ce n'était le cas. Il avait besoin de bosser sur la question, de trouver une solution... pour éviter tout accident lorsqu'il se retrouverait face à Hulk sans y être préparer.

S'il avait le temps de voir le monstre venir – et malgré sa stature imposante, ce n'était si facile que ça, surtout quand, comme la dernière fois, il était aveuglé par l'orgueil – il pouvait disons... gérer. Eviter l'humiliation. Se tenir près à se téléporter à l'abri, à n'offrir qu'un clone ou qu'une illusion à l'attaque de Hulk.
Lorsque Loki planta un de ses innombrables petits couteaux dans son cauchemar personnel, il était prêt. Prêt à tout. Prêt à déguerpir en clignement d'oeil au moindre signe inquiétant. Les multiples Loki scrutaient leur adversaire avec attention. Le visage de Bruce exprimait la colère et la douleur, oui...mais rien que cela était étonnant. Le Docteur Banner n'avait pas l'habitude d'être blessé, et le sang que Loki apercevait...rouge. Pas le vert de Hulk. Loki se sentit recommencer à respirer.

« Vous n'êtes vraiment qu'un lâche. Un piètre dieu avec une piètre vision de l’honnêteté si toute fois ce mot rentre dans votre vocabulaire. » … Hm, oui plaît-il, c'était censé être vexant ? Sans doute que telle était l'intention de l'humain. Le provoquer, le vexer, l'inciter à se mettre en colère, agir tel un héros courageux, et blah et blah. Raté. Totalement raté, Loki n'était même pas outré dans sa dignité divine. Piètre dieu, oui, cela l'avait irrité la dernière fois...mais tellement moins que son orgueil réduit en miettes au milieu du béton. Il avait vécu des millénaires avec une bande de guerriers barbares et illettrés qui le raillaient parce qu'il préférait fuir que se faire massacrer et les livres à une masse d'arme. Le fait qu'il soit un lâche malhonnête – et accessoirement encore en vie – était parfaitement entré dans son caractère et assumé : Loki répondit à la pique par un sourire carnassier.

Les Lokis ne se préoccupèrent même pas d'éviter le poing que Bruce avait l'intention de le
Le poing de Bruce alla valser
L'humain était tombé au sol, visiblement affaibli. Loki lutta contre la pulsion de lui envoyer son genou dans le menton ( Hulk au sol, était une vision de pure luxure qui représentait pour le dieu une tentation vraiment très attirante. ) et se contenta de maintenir le cercle d'illusion autour du scientifique.

«- Et vous vous tenez à peine debout. Effet secondaire ? Désolé, je n'avais pas de cobaye pour ... »

Pas la peine de préciser que Loki était plus narquois que désolé dans ses propos. Pourtant, il s'interrompit de lui-même lorsque son regard vert croisa celui de Banner...tout aussi vert. Dommage. Les Lokis reculèrent d'un pas, la même expression . Impossible de s'en empêcher, il l'avait fait avant d'en avoir conscience. De la même manière, son armure complète apparut aussitôt.

« -Oh, oh. »

Il se força à sourire, même s'il n'en menait pas large du tout, alors que le cercle autour de Bruce continuait à s'élargir au fur et à mesure qu'ils reculaient : Loki écarta lentement les mains de son corps en signe … pour tenter d'avoir l'air inoffensif, même s'il y avait peu de chance que cela puisse fonctionner une demi-seconde. Une montre à gousset se matérialisa dans la paume du dieu qui y jeta un regard avant de la faire disparaître. Les illusions effectuaient les actions simultanément : Loki comptait bien sauver sa peau et son honneur, ou ce qu'il en restait. Ne pas montrer sa peur.

« -37 minutes 46 secondes ...Pour un premier essai ce n'est pas si mal. »

Et maintenant, je m'en vais, continua-t-il mentalement, alors que lui et ses clones devenaient de moins en moins opaques, prêts à la téléportation. Loki ne pouvait pas s'empêcher d'observer. Qu'est-ce qui avait raté ?


A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Dim 16 Juin 2013 - 12:21
Même si Hulk semblait vouloir apparaitre quelque chose ne se passait pas comme d'habitude. La transformation ne semblait pas vouloir arriver à terme. En fait lorsque Bruce avait vu que Loki commençait à disparaitre il avait vu rouge. Alors pour ne pas faire fuir son adversaire il s'était concentré de toutes ses forces pour stopper le processus. Comme ça Loki croirait qu'il avait réussit et que ce n'était qu'une fausse alerte. Bruce n'avait jamais reussit à éviter une transformation mais il fallait croire que le produit que lui avait injecter le Dieu l'aidait dans son geste.

Toutes traces du monstre avait disparu. La blessure de Bruce cessait de saigner. Le scientifique resta à terre pendant un petit moment. Il leva ensuite ses yeux vers Loki puis se redressa. « Vous avez gagné, Hulk n'est plus là. » Banner avait prit un air contrarié. Il passa une main derrière la tête faisant mine qu'il ne se sentait pas bien. Il se retrouva de nouveau à terre, perdant connaissance. En fait il voulait voir ce que Loki allait faire. Bruce était malgré ce qu'on pouvait croire un bon acteur. Si le Dieu tentait d'en finir en profitant de son pseudo malaise, Hulk apparaitrait en deux secondes top chrono. Son serum inquiétait quand même le scientifique car ça avait été efficace pendant un moment. Si Loki décidait de le retravailler et qu'il retentait l'expérience peut-être qu'il viendrait à bout du monstre vert pour toujours. Banner devait préparer quelque chose au cas ou cela arriverait. Dès qu'il rentrerait à New-York il allait s'y mettre. Il faudrait qu'il garde sur lui un antidote car il savait que Loki n'allait pas lâcher l'affaire de si tôt.

Le corps de Bruce gisait désormais sur le sol, immobile. De toute façon il n'avait rien à perdre à jouer la comédie. Il était juste curieux de voir comment Loki allait réagir. Peut-être que le Dieu n'allait pas se laisser berner ou peut-être que son égo allait crier victoire. Peut-être aussi qu'il l''enfermerait quelque part histoire de tester des expériences. Loki avait l'air de quelqu'un de plutôt sadique. Il avait un sourire qui reflétait bien sa personnalité. Au fond tout le monde savait que ce Dieu n'avait aucun mérite et que ce n'était qu'un lâche. Tout le monde sauf lui et les moutons qui étaient ses partisans. Bruce n'avait jamais compris comment des gens pouvait l'aduler. C'est vrai après tout toutes ses pseudos attaques contre l'humanité n'avaient jamais vraiment abouties à quelque chose de grandiose. Enfin comme on dit : il en faut pour tous les gouts.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Quand la petite bête cherche la grosse | Loki   Dim 23 Juin 2013 - 19:43

Bruce Banner était toujours en colère; niveau 7 péchés capitaux si Loki était l'envie, le scientifique était lui le pendant colérique, et c'était bien cela qui avait engendré notre ami le monstre vert. Toutefois, à l'instant, il semblait se calmer. Sa colère disparaissait en même temps que le sang de sa blessure; on avait frôlé la catastrophe, mais la situation semblait revenir sous contrôle; le gentil docteur Banner était revenu, et ses yeux bruns croisèrent ceux de Loki.

Loki réapparut pour de bon, lentement. Dans ses yeux passait une étincelle de surprise : c'était tout ? Là comme ça, sans explosion de rage verte dopée aux rayons gammas, il avait gagné ? Fastoche, on rentre à la maison pour l'heure du thé ? Cela ne lui déplaisait pas, hein : certes, il préférait les méthodes compliquées et alambiquées à la simplicité, mais dans ce cas, il ne pouvait dédaigner sa chance ( pour une fois qu'il en avait ! ) « Vous avez gagné, Hulk n'est plus là. » Facile à dire, difficile à croire. Hulk partit... définitivement ? Temporairement ? Prêt à revenir à la moindre occasion pour croquer du jotun tout cru ? L'orgueil de Loki le poussait à le croire...mais le dit orgueil n'avait pas envie d'être froissé par un nouvel échec. Il fit un pas, deux pas vers le corps de Brunce, à présent allongé au sol. Et maintenant ?
Son adversaire ne bougeait pas et semblait la proie à cette sorte d'inconscience, de sommeil d'Odin, qui frappait parfois les mortels. ...Qu'allait-il en faire ? Le laisser là, sur le bas-côté ? Non, Loki percevait toujours sa respiration : il finirait par se relever, même après avoir été détroussé ou battu, et regagnerait ses chers confrères avengers. Avec, à la clef encore une accusation contre Loki, et la possibilité de trouver un antidote à l'antidote trouvé par Loki ( ces humains, jamais satisfaits )... ce ne ferait pas vraiment l'affaire de l'asgardien.

Le téléporter quelques parts pour faire quelques expérimentations ? Tentant, très tentant. Loki avait depuis l'enfance et les cours de magie avec Amora, un penchant «petit chimiste fou », et le cas de Hulk était particulièrement intéressant. En outre, travailler sur Hulk était sans doute la seule façon de chercher à vaincre Thanos – ce qui n'était pas pour rien dans le désir du brun de trouver un antidote au monstre vert - ...mais s'il se re-transformait ou même se réveillait dans une des antres de Loki...Ennuis à court et long termes. Néanmoins, c'était trop tentant; il s'était jusqu'alors tenu sur ses gardes, avec une prudence exemplaire issue de leur précédente... rencontre. Mauvaise expérience s'il en était.
Le tuer ? Là ? Maintenant ? Les vilains perdaient toujours car ils se lançaient dans des discours grandiloquents, ou souhaitaient un combat héroïque et honorable, et blah, et blah... Loki s'en passerait.

« -Docteur Banner ? » Voix douce, presque doucereuse. Loki se tendit, attendit. « -Le monstre ? »

Loki s'approcha encore, donna un léger coup de pied dans la masse humaine qui restait au sol, pour la retourner et vérifier son inertie. Il retira son pied presque aussitôt, comme s'il venait de heurter quelque chose d'à la fois dangereux et particulièrement répugnant. Pas de masse verte et brutale lui arrachant la gorge. Il se passa la langue sur ses lèvres, sentant son coeur battre sous son armure bien trop rapidement à son goût. Il avait un traumatisme à gérer, voyez-vous. Loki matérialisa sa lance dans sa main, pique vers le bas, et leva le bras prêt à frapper, prêt à se téléporter aussi, mais plus tremblant qu'il s'y attendait, fixant le pauvre docteur alors qu'il s'apprêtait le transpercer.


A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la petite bête cherche la grosse | Loki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Petite métisse cherche un maitre
» Petite fée cherche [Libre]
» Une petite gamine arrogante cherche des amis
» Petite chatonne malicieuse cherche un mentor :3 [trouvé]
» Quand la petite patate dessine ♥





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !