Partagez | 
 

Thomas ~ Like a walking sun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 8:24

Thomas Patterson
Liam Hemsworth

Identité
Prénom(s) & Nom: Thomas Patterson
Nom de code: Solem
Date & lieu de naissance: Oxford en Angleterre le 8 septembre 1982
Âge: 30 ans
Emploi/occupation: écrivain
Centres d'intérêts: la littérature, le cinéma, les arts martiaux, la pluie, l’égalité et j’en passe
Statut: Célibataire
Groupe: Projet X
Caractère
impulsif, rêveur, direct, idéaliste, sarcastique, protecteur et renfermé

Capacités & Mutations
Grâce à son gêne de mutation, Thomas est comme un panneau solaire sur pieds. Cette capacité lui permet ainsi de pouvoir utiliser cette énergie comme il le souhaite ; par exemple, Tom peut créer de la lumière comme bon lui semble et ainsi aveugler un adversaire ou tout bonnement faire augmenter sa température corporelle et ainsi devenir si chaud qu’il est impossible de le toucher sans se brûler. Attention, Thomas peut se "recharger" uniquement en présence du soleil, s’il fait nuit son utilisation de pouvoir se retrouve beaucoup plus limité que durant le jour. Par conséquent, s’il advenait à être enfermé pendant très longtemps dans une pièce où les rayons solaires ne l’atteignent pas, il aura de la difficulté à se remettre d’un quelconque mauvais état. Le corps de Thomas vieillit également plus lentement que la normale grâce à sa capacité régénératrice causé par l’absorption de cet énergie, il a donc une apparence beaucoup plus jeune que sa véritable âge.

Suite aux expériences sur son ADN par les scientifiques du projet Neverland, Thomas découvrit qu’il pouvait non seulement contrôler la lumière ambiante, mais également celle de son propre corps. Cette capacité lui permet ainsi de décider à quelle fréquence son corps peut refléter la lumière du soleil pour soit l’augmenter et devenir tel une luciole et briller de toute part, ou en diminuer la fréquence et ainsi devenir invisible à l’œil nu. Bien entendu sa force et son agilité se sont également grandement décuplées, mais il n’en est pas pour autant un superman.

Eh toi là, t'es qui en fait ?
Prénom/pseudo ♦ Fred Âge ♦ 22 ans Scénario ou inventé ♦ Inventé Comment as-tu atterri ici ♦ C’est Lucy qui arrêtait pas de m’en parler et au final j’ai décidé de la rejoindre. Fréquence de connexion ♦ 7/10 Remarque(s) ♦ ~~~ Code règlement ♦ Validé par Pepper



Raconte-moi une histoire
Vous savez, être l’ainé d’une famille de trois enfants n’est pas toujours facile. Tout est encore plus difficile lorsque vous êtes "spéciaux" et que cela doit rester un secret. Mon histoire à moi débute là où tout devrait débuter, le jour de ma naissance. En réalité, j’étais un bébé et un enfant plutôt sage en général, mais un jour je fis une découverte qui changea ma vie. Ce jour-là je découvris que je n’étais pas un humain ordinaire, j’étais un mutant. Avant cette découverte, j'avais remarqué que j'avais quelque chose de spécial, seulement je ne savais pas ce que cela signifiait.

J'étais très jeune la première fois que mes pouvoirs se sont réveillé, en fait j'avais remarqué que durant les jours ensoleillés j'avais toujours beaucoup plus d'énergie que durant les jours nuageux ou tout simplement sombres. C'est normal vous me direz. Bien entendu, mais pour moi c'était sur une échelle complètement différente des autres gamins de mon âge. Avec cette énergie venait également un sens de guérison étrangement plus élevé. J'étais un enfant plutôt maladroit, je me blessais constamment en jouant avec mes amis, mais mes blessures ne restaient jamais longtemps, comme si le soleil m'aidait à guérir plus rapidement. Puis un jour, moi et mon ami Sebastian étions sortis nous aventurer sous la pluie. J'ignorais comment j'avais fait cela, mais j'avais créé de la lumière avec mes mains. C'est à ce moment que j'ai réalisé ne pas être un humain ordinaire.

Puis les années passèrent, la vie évolua et notre famille aussi. Les médias ne parlaient plus que d’une seule chose et mes parents aussi. Selon eux les mutants ne devraient pas exister, c'est une abomination, une erreur de Dieu. J'osais espérer que si un jour ils découvraient ma vraie nature, que peut-être m'aimeraient-ils assez pour changer d'avis. Hélas je ne leur offris pas cette occasion, encore moins lorsque je découvris que ma petite sœur avait elle aussi des capacités. Lucy était encore très jeune la première fois qu'ils se manifestèrent. Sous les effets de sa colère, notre télévision faisait des siennes et s'éteignit au final. Pour éviter les soupçons de notre mère, je m'étais précipité derrière l'objet pour vite la débrancher et porter le chapeau. À partir de ce jour, j'en fis mon devoir de protéger notre secret.

L'été 1994, un merveilleux été que ce fut, j'avais alors onze ans. Le soleil était haut dans le ciel et chauffait glorieusement, je me sentais raviver et plein d'énergie! J'enseignais à mon petit frère, Lucas, comment freiner avec ses patins. Il faisait d'énorme progrès et apprenait très rapidement. Il n'était pas comme moi et Lucy, il n'avait pas développé de gêne mutant et n'avait pas de pouvoirs, mais il était heureux ainsi et nous l'aimions tout autant qu'il nous aimait. C'est durant ce moment que j'avais laissé Lucy sans surveillance pour la première fois, la laissant s'amuser avec son amie dans le parc. Jamais je ne m'étais douté que ma petite sœur de cinq ans se serait lancée tête première dans un conflit qui ne la regardait pas, et ce, pour en devenir la principale cible. Ce n'est que lorsque j'entendis un des garçons qui s'en prenait à elle crier de douleur que je me suis rendu compte de ce qu'elle avait fait. Lucas et moi avions rapidement retirer nos patins et poursuivit les deux garçons qui venaient d'abandonner notre sœur au sol. Lorsque nous les avions tous les deux rattrapés et également plaqués au sol, je leur ai fait jurer, par la force, d'oublier ce qui s'était passé et de ne jamais en parler à qui que ce soit, sinon ils auraient eu à faire à moi.

Une fois rentrés à la maison, le soir venu, moi et Lucas étions aller voir Lucy dans sa chambre pour lui parler de tout cela. Je savais qu'à son âge ce n'était pas quelque chose de facile à comprendre, mais je lui expliquai que cela devait rester un secret et je lui fis également part de quelques conseils afin de mieux contrôler ses habilités.

À partir de ce jour, tout alla bien pendant plusieurs années, enfin bon à la maison du moins. Ce n'est qu'en 2004 que les choses se compliquèrent plus. J’avais vingt et un ans et j’étais déjà rendu au collège, j’étudiais en littérature anglaise dans le but de pouvoir un jour intégrer une grande maison d’édition. Ce n’était pas toujours facile, je n’étais pas vraiment quelqu’un de studieux, mais j’aimais beaucoup ce que je faisais et c’était assez pour me motiver. Lucas était plutôt du genre arts et multimédia et s’était dirigé en design graphique tandis que Lucy n’était encore qu’au lycée, tous deux réussissant plutôt bien à l’école chacun de leur côté, on pouvait dire que tout allait pour le mieux pour nous trois. Ou du moins, c’était ce que nous voulions faire croire à nos parents. Je savais que Lucy avait encore de la difficulté à se contenir face aux traitements d’intimidations, elle a toujours été de ce genre à vouloir aider tous ceux qui se trouvaient en détresse. Pas que je la blâme, c’est noble de sa part et à sa place j'aurais probablement fait la même chose, mais elle avait un don pour se mettre dans les pires situations dont je devais toujours la tirer.

Mais un jour, vers la fin mai, nos grands-parents avaient acheté des billets pour la 106e édition du championnat d’Angleterre de football et toute la famille y était invitée! Comme j'étais heureux ce jour-là, rien n'aurait pu autant briser mon bonheur que mes parents. La journée s'était déroulée à merveille jusqu'à un moment précis, celui où Lucy voulu jouer au héros un fois de trop. Une petite fille traversant la rue allait se faire frapper par une voiture qui arrivait à toute vitesse, Lucy couru dans sa direction et je m'entendis hurler son nom. La voiture sembla foncer droit dans un mur, mais un mur invisible, s'arrêtant ainsi juste devant les deux filles. J'ignore ce qu'il s'est passé exactement, mais j'étais au moins certain d'une chose; Lucy avait usée de ses pouvoirs au grand jour et nos parents avaient tout vu. Sans m’éterniser, j’attrapai le bras de Lucas et je le tirai avec moi vers notre sœur. Une large foule s’était rapidement créer autour de la scène et je refusais de laisser Lucy faire face seule à tout cela, j’éloignai tous les curieux qui tentait de la prendre en photo et je menaçai de mes poings ceux qui s’approchaient trop. Je ramenai ma sœur et mon frère à la maison et nous nous préparions au pire.

Nous avions attendu une heure. Une heure de silence, assit dans le salon à nous regarder et penser la même chose; nous craignions tous l’arrivée de nos parents. À peine eurent-ils passé le seuil de la porte que notre père s’était empressé de crier sur Lucy, n’écoutant pas ce qu’elle avait à dire. J’ai essayé de m’en mêler, mais à chaque fois que j’ouvrais la bouche, je me faisais violement repousser du sujet. Puis pour clore la discussion, il rétorqua avec poison que Lucy devait partir, qu’elle n’était plus sa fille. Cela me remplit d’une colère atroce et je présentai alors ma main devant mon père, fit apparaître une boule de lumière que je laissai mourir rapidement et je le fixai du regard le plus haineux que j'ai pu faire de ma vie.

« Alors tu n’as plus de fils! Moi aussi je suis un ‘monstre’. », lui dis-je dédaigneusement.

Prit par la colère et la surprise, mon père me gifla fortement le visage et ma mère éclata en sanglot devant ce spectacle. Ce fut la goutte qui fit déborder le vase. Je n'ajoutai pas un mot de plus, lui fis immédiatement dos et quittai la pièce. En passant devant Lucy, je mis ma main sur son épaule et lui dis de faire ses bagages, nous allions disparaître de ce foyer ingrat. Une fois enfermé dans ma chambre, je m'étais empressé de faire mes valises, frappant au passage quelques fois dans le mur et lorsque je suis sorti de la pièce, Lucas était devant moi avec ses propres bagages.

« Mais qu'est-ce que tu fais, ça ne te concerne pas. », lui lançai-je aussitôt.

Mais il répliqua rapidement; « Il est hors de question que vous partiez tous les deux sans moi! Puisqu'ils ne veulent pas vous acceptez tel que vous êtes, ils devront m'oublier également! »

Sa réponse m'avait surpris, je ne m'étais pas attendu à tant de solidarité de sa part, mais au fond j'étais bien heureux de ne pas devoir lui dire au revoir. Nous sommes ensuite allés rejoindre Lucy et c'est sous les pleurs de notre mère et les hurlements de notre père que nous avions quitté sans le moindre remords. Certes, nous n'avions nul part où aller, mais grâce à mes bourses d'études j'ai pu nous trouver un petit motel où rester temporairement jusqu'à ce que je réussisse à convaincre mon ami de nous prendre chez lui.

À partir de ce moment, j'eus un peu plus de mal à suivre mes cours, j'avais trop de choses en tête, mais je suis tout de même parvenu à passer au travers de mon année et même tous mes stages. Ce qui me surprit le plus fut la rapidité avec laquelle une des grandes maisons d'édition de New York m'avait contacté, ils voulaient m'offrir un poste dont j'aurais été fou de refuser. Je dois avouer avoir hésité au début, mais Lucas et Lucy m'encourageaient fortement à y aller. Nous avions donc prit tous les arrangements pour quitter l'Angleterre et aller vivre en Amérique.

Trouver un appartement ne fut pas aussi difficile que je l'eus cru, il était même très bien placé par rapport à la ville et tout nous y était facilement accessible. De plus, mon job n'était pas loin, je pouvais donc me permettre d'y aller à la marche tandis que Lucas préféra obtenir son permis de conduire et une voiture, mais Lucy, quant à elle, commençait à m'inquiéter un peu. Depuis notre arrivé à New York, elle n'avait pas repris les cours, elle s'adaptait lentement à notre nouvelle vie, mais je voyais qu'elle gardait encore une forte amertume contre nos parents. Ses humeurs changeaient rapidement et parfois il arrivait qu'elle perde le contrôle de ses pouvoirs, ce qui causait beaucoup de conflits avec nos voisins qui aimaient par-dessus tout venir nous blâmer pour tout ce qui leur arrivait. L'électricité qui coupe dans tout le logement, je peux comprendre que ce soit frustrant, mais rien ne prouve que ce soit réellement nous les coupables n'est-ce pas? Ce n'est que lorsque M. Godfish vint me menacer d'une batte de baseball que je me dis qu'il était peut-être temps de faire quelque chose. Lucas et moi avions alors proposer à Lucy de suivre des cours d'arts martiaux, ce qu'elle n'eut pas de mal à accepter.

Après plusieurs mois, Lucy retrouva le sourire et semblait avoir enfin oubliée nos géniteurs, c'était une bonne chose, car penser à eux n'était qu'une perte d'énergie selon moi. Puis Lucas s'était trouvé un job comme concepteur web et il semblait adorer cela, ce qui me rendit heureux. Mon emploi était super, j'étais l'un des éditeurs principaux et un écrivain accompli! Puis lorsque Lucy atteint ses vingt ans, elle obtenue son diplôme et se trouva un emploi rapidement, ce qui me rendit très fier d'elle. La vie était belle pour nous trois et tout alla pour le mieux jusqu'en 2010.

Depuis un bon moment déjà, les humains avaient découvert l'existence des mutants et de plus en plus, nous entendions parler de leurs opinions vis-à-vis les gens comme nous. Bien sûr, personne ne savait pour nous à part nous-mêmes, mais les médias en discutaient de plus en plus. Le gouvernement avait même développé une sorte de sérum anti mutation, un antidote qu'ils disaient, dans le but de guérir ceux qui étaient malades. Comme si nous étions vraiment malades, quelle bande de lâches, ils n'ont jamais essayé de comprendre ce phénomène, préférant tout de suite essayer d'éliminer le problème plutôt que de le comprendre. Savent-ils au moins qui nous sommes? Bien sûr que non, ils ne se doutent pas un instant que nous n'avons pas choisi de naître ainsi, nous sommes tous aussi humains qu'ils peuvent l'être. Lucas et Lucy avaient été aussi outrés que moi en voyant cela à la télévision, peut-être même plus... Peut-être même trop.

Ce jour-là, j'étais sorti prendre un café sur mon heure de pause. J'étais assit calmement sur un banc au bord de la rue et j'observais la vie circuler, parfois c'était inspirant pour écrire. Pour une journée de décembre ce n'était pas trop froid, une petite neige tombait du ciel et couvrait le sol d'une mince couche. C'était une merveilleuse vision. Mais je vis une voiture familière passer et reconnu mon frère au volant. Tout s'était passé si vite. Plus loin sur la route, un camion venait de sortir de ses lignes et fonça à toute vitesse dans le sens inverse de la route, entrant en collision directe avec la voiture de Lucas. Je me suis levé d'un bon, j'ai jeté mon café au sol et j'ai couru vers l'accident en hurlant son nom. Un des témoins avait rapidement appelé les urgences en voyant la scène se produire devant son magasin, mais moi j'étais trop occupé à essayer d'ouvrir la porte de la voiture. Les secours n'ont prit que quelques minutes à arriver et ils m'ont vite tassé de là pour faire leur travail. Je dois avouer ne pas avoir été très coopératif au début, mais un des policiers était venu s'occuper de moi pour me calmer. Je me souviens avoir monté dans l'ambulance avec Lucas, le fixant tout le long du trajet sans ajouter le moindre mot et une fois rendu à l'hôpital, je fus abandonné dans le couloir des soins intensifs, n'ayant pas le droit de le suivre là où il allait.

Une interminable attente que ce fut. Durant ce moment, j'en avais profité pour trouver le téléphone le plus près et je lançai un coup de fil à la maison. Évidemment personne n'avait répondu, je ne m'attendais pas à ce que Lucy répond dans l'immédiat puisqu'elle travaillait encore, mais je laissai un message lui expliquant ce qui c'était passé et que je l'attendrais à l'hôpital. Ensuite j'ai prévenu mon boulot de mon absence, leur expliquant la même chose, ne sachant pas quand je pourrais y retourner.

J'ai attendu pas loin de deux heures dans la solitude la plus complète, parfois une infirmière venait m'offrir de maigres nouvelles sur l'état de mon petit frère, jamais rien de rassurant. J'étais adossé contre le mur, les bras croisés et la tête vers le bas lorsque Lucy arriva enfin. J'avais reconnu ses pas hâtifs et en relevant la tête pour la voir, je me suis empressé d'aller à sa rencontre pour la serrer dans mes bras.

« Est-ce que c'est grave?! », demanda sa voix cassée. Je restai silencieux.

« Thomas! Est-ce qu'il va s'en sortir?! »

Le désespoir dans la voix de Lucy me brisait tout autant qu'elle pouvait l'être, la simple idée que Lucas ne reviendrait pas avec nous me terrassait. Je restai toujours silencieux, incapable de dire quoique ce soit, incapable de m'avouer à moi-même la vérité. L'accident était bien trop grave, ses blessures bien trop sévères... Il n'aurait pas dû mourir ainsi. Pas à vingt-cinq ans. Il était encore trop jeune. Je ne croyais pas pouvoir m'en remettre. C'est pourquoi moi et Lucy avions prit la décision de déménager, cet endroit nous aurait beaucoup trop rappelé Lucas, nous devions repartir à neuf.

Je n'avais pas eu le cœur de retourner à mon boulot, c'est pourquoi j'offris ma place en tant qu'éditeur à quelqu'un de plus en forme que moi psychologiquement. Je préférais continuer d'écrire dans le calme et la solitude de mon âme. Mes patrons étaient déçus de me perdre sur ce poste, mais ils étaient ravis de toujours m'avoir comme écrivain. Il semblerait que mes idées étaient populaires chez les lecteurs. Cependant, mes éditeurs ne purent point en profiter bien longtemps. Un jour, je me promenais tranquillement dans le parc central de New York, je cherchais de l’inspiration pour mes prochains articles, mais je ne me doutais pas du tout du sort qui m’y attendait.

Après une marche d’une bonne demi heure, j’avais décidé de prendre une légère pause et de m’asseoir sur le banc le plus près. Presque immédiatement, je ressentis une piqûre dans ma nuque et ma main s’y réfugia rapidement avec réflexes. Ce que j’en tirai semblait être une fléchette, je n’en étais pas très certain puisque ma vue s’était rapidement brouillée et ensuite je m’effondrais sur le banc, perdant toute conscience. À mon réveil, je me trouvais dans un endroit inconnu, un endroit que je n’avais jamais visité auparavant, mais dont j’arrivais à reconnaître selon la décoration. Tout me semblait être comme d’un laboratoire, mais une prison à la fois, j'ignore combien de temps j’y suis resté prisonnier, mais Lucy me manquait terriblement. Ces gens firent des expériences sur moi, des expériences douloureuses et si longues. J’ai suivit tellement de séances d’entrainement au combat que cet art m’était maintenant devenu aussi naturel que de respirer. Plus le temps passait et plus je me sentais devenir comme un pantin pour eux, certes c’était probablement le cas, mais ils avaient un control sur moi que je ne pouvais pas questionner, une puce intégrée dans mon corps qui assurait ma loyauté envers eux.

Maintenant nous sommes rendu en 2012 et bien des choses ont changées. Phoenix est de retour, ma mission est de l’éliminer, elle et tout ceux comme elle. Personnellement je n’aurais jamais voulu être mêlé à cela, mais maintenant je n’ai pas le choix d’agir contre les miens. Si je me suis impliqué dans toute cette histoire, ce n'était pas pour aider les humains ni les mutants, je l’avais fais pour Lucy et pour Lucas. Maintenant, je suis forcé d’éliminer la seule personne au monde que je souhaite protéger…


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 11:29
Un projet X et une fiche intéressante Bienvenue à toi !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 12:11
Little broooo !! *out*

Bienvenue a toi ! Je lirais ta fiche en retrant chez moi, je peux rien faire défiler de mon portable... xD
Très bon choix d'avatar en tous cas ;p
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 17:01
Loki: Hehehhe *se sent tout spécial* Merci! 8D

Thor: Big broo! *train* Merci beaucoup! Et y a pas de soucis haha de toute façon je bosse toute la journée alors vous avez tous le temps de lire XD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 17:27
Bienvenue à toi
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 17:38
Je l'ai déjà terminée mais merci quand même xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Stark Industrie
Admin
♠ CLASSE & NOM DE CODE : + ∞
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Mer 6 Mar 2013 - 22:42
Enfin un projet X qui tient la route **
Bienvenue !

Bienvenue !
✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄✄


Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥

Toutefois, avant de jouer, il y a quelques points à vérifier et quelques tâches à effectuer :

♠ As-tu bien été mis(e) dans le groupe « Membre Validés » ? Si non, fait signe à l’un des membres du Staff.
♠ As-tu bien été mis(e) dans le bon groupe de joueurs ? Si non, fait signe à l’un des membres du Staff.
♠ Viens recenser ton avatar dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en postant le code suivant:
Code:
[color=DarkRed][size=15] ♠ [/size][/color] Avatar ↔ Pseudo
♠ Rempli ton profil au maximum, si ce n’est pas le cas un membre du Staff viendra te le rappeler.
♠ Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure ME Reborn et aller créer ton [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
♠ Nous te conseillons de prendre connaissance de ces deux sujets : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♠ N’oublie pas de voter régulièrement sur les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et de flooder dans la fiche pub sur PRD, ça te fera gagner des points !

L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥

Codage & apparence par © SweetyBB



.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Jeu 7 Mar 2013 - 2:14
Mon frère à moi !!
Je sens que nous vivrons des choses fabuleuses!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Jeu 7 Mar 2013 - 6:34
Milles merci à toi très aimable Pepper! *s'incline*

Ma p'tite Loulou! Oui je le sens aussi haha!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Thomas ~ Like a walking sun.   Jeu 7 Mar 2013 - 19:27
[ 3 plombes en retard ! ]

Bienvenue sur le forum, super un projet X sexy !!!!! :84: :34:
Revenir en haut Aller en bas
 

Thomas ~ Like a walking sun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !