Partagez | 
 

Speed racing | Lucy & Johnny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Speed racing | Lucy & Johnny   Sam 16 Mar 2013 - 2:02




« Highway to Hell ! »

« Highway to paradise ? »


Johnny avait enfilé son costume bleu moulant, sur lequel brillait un magnifique ''4'', marque de fabrique des Fantastiques. Une nouvelle rencontre du style ''Formule 1'' dite amateur avait été organisée au circuit qu'il avait l'habitude de fréquenter, et le jeune Storm ne manquerait ça pour rien au monde. Il était un peu la figure médiatique, l’ambassadeur de ces évènements. Il était attendu, il avait ses admiratrices. S'il était bien content qu'elles soient là, leur présence ne l'affectait pas plus que ça une fois sur le circuit. La prestance, la vitesse, l'adrénaline... Voilà ce qui lui importait le plus. S'amuser, passer un bon moment, profiter de sa vie et – histoire de faire d'une pierre deux coups – affirmer son talent. Le jeune homme monta la fermeture éclaire de sa combinaison de pilotage, attrapa son casque, changea la chaîne devant laquelle Ben était en train de somnoler (qu'on le regarde !) avant de descendre au garage du Baxter Building. Il caressa d'une main sa Torch, sa petite préférée, sa belle ferrari rouge, avant de tapoter le capot pour prendre une ''vraie'' voiture de course, la Torch IV, lamborghini noire méticuleusement customisée de LED bleues. Son petit bijou des pistes.

Malgré les quelques embouteillages qu'il avait pu avoir sur le chemin, le jeune homme arriva bien avant le lancement de l'évènement. Il avait sa moto dans un garage à deux pas de là, mais décida de s'amuser un peu en attendant. Pourquoi ne pas faire deux ou trois – ou bien plus – tours de piste histoire de se mettre dans le bain ? Son programme changea du tout au tout en apercevant une moto jusqu'alors inconnue faire de magnifiques tours de circuit. Il observa la bécane pendant quelques secondes encore, avant de se décider à aller chercher la sienne. L'aller-retour fut rapide, surtout que le jeune blond surexcité était bien décidé à aller taquiner ce ''nouveau'' pilote sur le terrain. Imaginez alors son inquiétude lorsqu'il ne vit plus la moto sur les pistes ; son regard parcouru tout le circuit avant de la retrouver enfin. Arrêtée, cette fois. Parfait, il allait pouvoir défier directement le conducteur avant d'entrer en scène !

Conducteur ou, plutôt, conductrice. En effet, le corps svelte et pourvu de jolies courbes ne trompait pas ; il avait bien affaire à une femme. Et une femme plutôt jolie, d'ailleurs, pour ne pas dire qu'elle était même carrément sexy dans sa tenue de pilotage. La première réaction de Johnny fut la surprise ; ses pensées étaient certainement machistes, mais il n'aurait jamais pensé que ce fut une demoiselle au volant de la moto. C'est qu'elle conduisait indéniablement bien. Mais la surprise laissa vite place à son expression naturelle de confiance en lui. Cette 'révélation' ne pouvait que rendre le jeu, le challenge, encore plus alléchant. Il s'arrêta à quelques pas de la jeune femme, et jeta un coup d'œil intéressé à la moto. Regard qu'il reporta tout de même bien vite sur sa propriétaire pour la détailler – pour ne pas dire autre chose – avec un grand sourire.

- Johnny : Hey ! lança-t-il sans se départir de son sourire. C'est la première fois que je te vois ici ! Puis-je savoir quel doux nom je dois donner à la redoutable pilote qui se tien juste là ?

Johnny, éternel séducteur – et oui, on ne se refaisait pas en deux heures ! – même si le ton de sa voix était plus taquin qu'autre chose. Il avait réellement été impressionné par la conduite de la jolie blonde, et, rien que pour ça, il méritait bien de connaître son prénom, non ?

- Johnny : Je ne vais pas te mentir, ma belle. Ta conduite m'a vraiment impressionnée, et plus encore le fait que tu sois une femme. son regard pétillait Je voudrais savoir comment la demoiselle se débrouillerait face au grand Johnny Storm.

Johnny s'approcha de la jeune femme pour lui murmurer à l'oreille ;

- Johnny : Si vous n'avez pas peur des défis, évidemment... il recula d'un pas, un sourire amusé accroché aux lèvres.


(c) Ségo Soyana


I'm hot-natured

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Dim 17 Mar 2013 - 19:17




« Lightning vs The Torch »

« Quite interesting, isn't it? »


Un ultime coup d’œil à sa superbe combinaison de pilotage flambant neuve et la reine des pistes de courses était fin prête à se faufiler – sur la pointe des pieds et dans un silence absolu – jusqu’à la porte de leur appartement. Protecteur et soucieux de sa sécurité, Thomas n’appréciait guère les activités « dangereuses » et casse-cou de sa petite sœur. S’il la découvrait dans son uniforme de motarde, il l’enfermerait probablement à double tour dans sa chambre. Peu importe qu’elle soit majeure et vaccinée. Lucy arpentait soigneusement le salon lorsqu’elle se cogna le gros orteil sur la table à café. Elle se mordit furieusement la lèvre inférieure et retenu de justesse l’une de ses bottes qui avait menacé de s’écraser sur le sol. Digne d’un film de : Mission  Impossible! Néanmoins, elle réussit miraculeusement à atteindre son but.  

« Thomas! » s’écria la blonde la main sur la poignée de porte, espérant qu’il resterait devant son ordinateur à écrire ses fantaisies. « Je vais rejoindre des amis à l’arcade. Je t’enverrai un texto dans la soirée. »

Une réponse vague et positive parvint à ses oreilles, ainsi que le martèlement répétitif de ses doigts contre le clavier. Signe incontestable de sa grande concentration. Parfait. Elle ouvrit prudemment la porte, la referma et dégringola les trois paliers d’escaliers à une vitesse mirobolante. La belle blonde ne ressentait aucune culpabilité, car ce mensonge le protégerait d’un éventuel infarctus. Elle arriva devant la porte du garage et afficha une expression médusée. Sérieusement…il avait encore changé le code d’accès ? Qu’est-ce qu’il pouvait être obstiné…En général, elle aurait tendance à obtempérer, préférant réduire au maximum l’utilisation de ses pouvoirs. Mais…

« Il est hors de question que je manque un évènement aussi important…» pensa-t-elle en tournant légèrement la tête de gauche à droite.

Il n’y avait personne dans les environs. Lucy se concentra sur la boîte métallique et les chiffres commencèrent à se brouiller. Elle se focalisa sur les circuits électriques et la porte s’ouvrit automatiquement. Puis, les lumières s’allumèrent à sa seule volonté, se posant théâtralement sur sa précieuse Ninja Kawasaki 250R noire. Son bébé d’amour. Impatiente, la mutante grimpa sur l’engin et quitta l’immeuble dans un vrombissement strident. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas conduit sa précieuse bécane, qu’elle espérait faire quelques tours de pistes avant le début de cette « formule 1 » amateur. Heureusement, les routes étaient désertes et Lucy arriva à l’emplacement quelques heures à l’avance. C’était formidable de sentir la force du vent fouetter le cuir de sa combinaison et l’adrénaline aussi élevée que l’aiguille de son compteur de vitesse. Un pur sentiment de liberté. Soudain, un cliquetis attira son attention et Lucy décida de s’arrêter pour vérifier. Elle retira son casque, conçu à l’image de son pouvoir et de sa personnalité pétillante (de couleur noir et argenté, parsemé d’éclairs avec son surnom de pilote et de mutante inscrit sur le côté : Lightning).

« Hey ! C'est la première fois que je te vois ici ! Puis-je savoir quel doux nom je dois donner à la redoutable pilote qui se tient juste là ? Je ne vais pas te mentir, ma belle. Ta conduite m'a vraiment impressionnée, et plus encore le fait que tu sois une femme.»

« Je vais accepter le compliment, même s’il est un peu macho.» dit Lucy d’un ton léger, enclin à la plaisanterie.

La conductrice pivota vers son interlocuteur avec un sourire à la fois modeste et amusé.  Elle s’appuya contre le siège de sa moto en croisant les bras et afficha une mine pantoise (assez rigolote) en reconnaissant l’emblème du milieu. Un dieu nordique et un super-héros, c’est qu’elle attirait les gens intéressants cette semaine !

« Johnny Storm, l’un des meilleurs pilotes de la région. » précisa-t-elle en lui serrant la main. « C’est un plaisir. » ajouta-t-elle rayonnante. « Redoutable ? C’est un peu exagéré. Ça fait une éternité que mon bébé dort dans la poussière. On avait besoin de se dégourdir un peu. » Elle caressa affectueusement la carrosserie. « Mais, je m’appelle Lucy. »

« Je voudrais savoir comment la demoiselle se débrouillerait face au grand Johnny Storm. » Il s’approcha de la blondinette, sa bouche frôlant son oreille. « Si vous n'avez pas peur des défis, évidemment...»

La belle mutante fronça légèrement les sourcils. Mine de rien, elle était très orgueilleuse dès qu’il s’agissait de faire la course, de combat au corps à corps (ayant une ceinture bleue en karaté et une excellente maîtrise en kick-boxing) ou de jeux vidéo. Son immaturité et son caractère enfantin ressortaient à la puissance mille lorsqu’on lui lançait un défi. Par chance, la blondinette était une bonne perdante et préférait nettement mieux rire de ses défaites, plutôt que d’avoir une attitude négative, acide et déplaisante envers ses compétiteurs. Elle oublia littéralement le « cliquetis» que faisait sa moto deux minutes auparavant et s’avança vers la Torche.

« Peur des défis, c’est une blague? » dit-elle en posant son index sur son torse, ses yeux pétillants d’une confiance éblouissante. « Je te paris ce que tu veux que je te bats dans une course ! »


(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Lun 1 Avr 2013 - 15:32




« Speed Racing »

«Lucy & Johnny»


- Blondinette : Je vais accepter le compliment, même s’il est un peu macho. répliqua-t-elle d'un ton léger.

Johnny esquissa un sourire amusé ; c'est qu'elle avait de la répartie ! Tant mieux, une femme qui avait du répondant était toujours plus intéressante qu'une femme qui se laissait marcher sur les pieds. Et pas forcément dans le sens que vous l'entendez ; intéressante sur tous les points. C'est toujours plus sympathique d'avoir une discussion ''mouvementée'' (dans le bon sens, que ça ne se termine pas en baston !), que d'avoir affaire à une femme qui rougissait, courbait la tête et semblait presque désolé de n'être « qu'une femme »...
Son interlocutrice s'appuya contre sa moto, avant d'afficher une tête stupéfaite. Surprise ? Il baissa rapidement les yeux vers le ''4'' qu'il arborait fièrement, alors qu'elle reprenait la parole ;

- Blondinette : Johnny Storm, l’un des meilleurs pilote de la région.
- Johnny : C'est trop d'honneur. fit-il avec un petit clin d'œil alors qu'elle lui serrait la main.
- Blondinette : C’est un plaisir. Redoutable ? C’est un peu exagéré. Ça fait une éternité que mon bébé dort dans la poussière. On avait besoin de se dégourdir un peu. fit-elle en caressant la carrosserie de la bécane – qu'elle avait l'air de beaucoup aimer. Mais, je m’appelle Lucy.

Lucy ? Charmant prénom. Johnny le nota dans un coin de son esprit, avant de lui proposer de quelques tours de pistes, histoire de voir lequel des deux étaient le meilleur – mais ce n'était en aucun cas pour faire naître une quelconque rivalité, il s'agissait plutôt d'amusement, de passer un bon moment. La jeune femme s'avança vers lui pour poser son index sur le torse de la Torche :

- Blondinette : Peur des défis, c’est une blague ? Je te paris ce que tu veux que je te bats dans une course !

Son regard débordait de confiance en elle, tirant un grand sourire à Johnny. Un paris ? Elle voulait vraiment parier ? Hmm, fort bien. Il réfléchit quelques secondes, avant de claquer des doigts.

- Johnny : Hmm. Okay ! Alors, disons que le perdant doit offrir une fantastique après-midi au vainqueur et... Payer le restaurant le soir ! décida-t-il en tirant la langue. Que le meilleur gagne, alors !

Johnny lui adressa un clin d'œil avant d'enfiler son casque. Il courut jusqu'à sa moto, qu'il enfourcha et fit rouler doucement jusqu'à la ligne de départ, hélant quelqu'un qui passait par-là de faire le décompte et tirer un coup pour eux. Il pouvait bien faire ça pour le célèbre Storm, non ? Il fit gronder son moteur en attendant la jeune femme, à laquelle il adressa un dernier sourire par-derrière son casque avant de se concentrer sur la route, le décompter, le départ.

Pan !

Sitôt le coup partit, Johnny élança sa moto sur la piste. La bécane avalait l’asphalte, lisse et sans accroc sous les pneus. Tout son corps vibrait avec le bolide, la moto et l'homme semblant ne faire plus qu'un. Si Johnny était concentré sur son parcours, cela ne l'empêchait pas de jeter de rapides coup d'œil à sa ''rivale'' ; leur petite course ne lui semblait finalement pas gagnée d'avance... Cela n'en était que plus intéressant.


(c) Ségo Soyana


I'm hot-natured

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Lun 8 Avr 2013 - 7:42




« Lightning vs The Torch »

« Quite interesting, isn't it? »


Contrairement à la quasi-totalité de la gente féminine, la belle britannique n’aspirait nullement à devenir la prochaine conquête de la Torche Humaine. Certes, le jeune homme avait un charme fou et un corps de rêve (même un aveugle serait d’accord !). Malheureusement, il faudrait plus qu’une belle gueule pour faire tomber ses barrières. Lucy n’avait aucun problème à flirter ou à profiter de la vie en bonne compagnie. Toutefois, elle refusait de s’accrocher à une paire de biceps en gloussant comme une idiote. C’était une femme forte, indépendante et surtout vieux jeux. Dans le genre : il est possible d’avoir un seul grand amour toute sa vie. Et puis, bien qu’elle ait un physique avantageux, la blondinette n’avait pas beaucoup d’expériences et craignait de souffrir. Les mutants ça repoussent les soupirants, n’oubliez pas ! De toute façon, ils n’en étaient pas encore là. Pour le moment, Lucy trouvait le Fantastique très sympathique et s’amusa à le taquiner davantage.

- Johnny : C'est trop d'honneur.

« Attention, j’ai dit l’un des meilleurs. » dit-elle en soulignant la nuance, un sourire en coin.

Il arrivait que l’impulsivité et la spontanéité prennent le contrôle de son esprit, effaçant toute trace de prudence et de maturité. Son impatience et son enthousiasme étaient visibles. L’occasion de s’amuser ne s’était pas présentée dans les dernières semaines. Elle devait absolument en profiter ! Quant à Johnny, il réfléchissait à sa proposition.

- Johnny : Hmm. Okay ! Alors, disons que le perdant doit offrir une fantastique après-midi au vainqueur et... payer le restaurant le soir ! lui dit-il en tirant la langue. Que le meilleur gagne, alors !

« …Marché conclu ! » dit-elle en évaluant l’enjeu du pari. « Trois tours et le gagnant offre une journée inoubliable à l’autre ! »

Elle remonta la fermeture éclair de son blouson au maximum et empoigna son casque. L’emblème des 4 Fantastique lui adressa un ultime clin d’œil et couru jusqu’à sa moto. Son avantage, c’est qu’il sous-estimait probablement ses talents de conductrice. Et pourtant, ja jeune femme allait lui offrir une défaite cuisante ! Les deux pilotes amenèrent leurs bécanes à la ligne de départ et Johnny intercepta un passant pour qu’il fasse le décompte (la célébrité avait ses bons côtés !). D’ailleurs, l’adolescent jubilait à l’idée de rendre service à la Torche. Les moteurs grondaient à l’unisson et la poussière s’intensifiait derrière eux. Les perles bleues de Lucy étaient rivées sur la piste et sa somptueuse ninja décolla au « pan ! ». Son compteur de vitesse atteignait les cent kilomètres à l’heure alors qu’ils quittaient la première courbe. Le beau Johnny était à la hauteur de sa réputation, mais la britannique se débrouillait mieux que prévu! Légèrement en retrait, une tactique pour lui faire croire qu’il avait une bonne longueur d’avance, Lucy passa à la vitesse supérieure et le doubla. Fière de sa manœuvre, elle se donna un élan et se maintenu sur une roue – histoire de crâner un peu – avant de retomber aisément sur l’asphalte dépourvue d’imperfections. Le bourdonnement des deux moteurs camouflait un « cliquetis » répétitif qui annonçait une éventuelle catastrophe. Occupée à savourer sa victoire, la jeune femme ne s’aperçue du problème qu’en essayant de ralentir pour la prochaine courbe.

« Qu’est-ce que… »

Merde ! Ce bruit qui l’avait forcé à s’arrêter, c’était le câble des freins! Il avait sûrement rendu l’âme lors de sa petite figure de style ! Donc, c’est à vingt-trois ans qu’elle allait mourir ?! Allons, du calme. Il fallait trouver une solution avant d’atteindre la courbe. Couper l’électricité de l’engin grâce à ses pouvoirs ? Non. Ça ne servirait à rien puisqu’il s’agissait d’une partie mécanique. De toute façon, il serait impossible de ralentir suffisamment pour éviter la collision. D’ailleurs, la bande de béton qui ornait le parcours se rapprochait dangereusement et on entendit un fracas épouvantable. À la surprise générale, une bulle magnétique se forma in extremis autour de la mutante, absorbant la moitié du choc et la propulsant violemment vers l’arrière. Son atterrissage avait été brutal et elle n’osait plus bouger. C’était un miracle qu’elle ait survécu et qu’elle ne soit pas blessée ! Lucy inspira profondément et grimaça. Forcément, son dos avait amortis la chute et c’était plutôt douloureux sur le coup. Ses oreilles captèrent des bruits de pas précipités.

« Je pense que tu as gagné. » dit-elle en rigolant, toujours allongée sur le dos. « Pitié, dis-moi que ce n’est pas trop grave… » ajouta-t-elle, se souciant de l’état de sa précieuse ninja. Une perte totale.  



(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Dim 14 Avr 2013 - 16:50




« Speed Racing »

«Lucy & Johnny»


Trois tours. Il lui fallait tenir trois tours. Non que cela le dérange réellement de perdre, mais disons que son égo en serait toujours flatté de réussir à la vaincre. Surtout que même si elle était en léger retrait par rapport à lui, elle n'était pas loin. Johnny se concentra sur la route, sur sa trajectoire, le bolide épousant ses mouvements. La vitesse augmentait et l'adrénaline aussi, alors qu'un grand sourire se dessinait sous son masque. Un événement imprévu lui fit perdre un peu de sa concentration ; la jeune femme venait de le dépasser. Comment ? Et la voilà qui, en plus, le narguait en maintenant sa moto sur une roue ! Johnny pensa à pousser un peu plus sa propre bécane, mais l'arrivée de la prochaine courbe l'en dissuada. Il exerça une légère pression sur ses freins, tout en notant que Lucy ne ralentissait pas. Son attention n'était alors que peu porté sur la piste ; qu'avait-elle derrière la tête ? Elle ne comptait tout de même pas pousser le vice jusqu'à tenter de prendre le virage à cette vitesse ? Elle allait se tuer !

Et... Merde. Johnny freina brutalement en faisant déraper sa moto sans pour autant en perdre le contrôle, effectuant un demi-tour fumant avant de réussir à arrêter la moto, alors que le bruit tant redouté d'un véhicule qui s'explosait contre la paroi de sécurité lui fit serrer les dents. Il descendit rapidement de sa bécane, mettant la béquille et se débarrassant de son casque avant de courir auprès de la jeune femme. Tout en se précipitant auprès de la blondinette, il repensa à ce qu'il avait vu – ou cru voir. Un peu comme si un champ de force magnétique avait entouré la demoiselle... Ce qui tendrait à expliquer qu'elle paraisse simplement sonnée, alors que sa ninja était... Morte.

- Lucy : Je pense que tu as gagné. Malgré ce qui venait de lui arriver, elle trouvait le moyen de lui dire ça en riant. Son inquiétude se muta en sourire amusé, sans pour autant disparaître totalement. Pitié, dis-moi que ce n’est pas trop grave…

Johnny se passa une main gênée dans les cheveux, en regardant les débris de la moto. Il attrapa Lucy par les avant-bras pour la remettre délicatement sur ses pieds, sans la lâcher une fois qu'elle était debout, de peur qu'elle ne retombe.

- Johnny : Victoire par forfait involontaire de l'adversaire. répondit-il avec un vague sourire, avant de faire un léger signe de tête vers ce qu'il restait de la moto de Lucy. Hum, je suis désolé, elle n'a pas survécu au choc... Johnny approcha sa bouche de l'oreille de la jeune femme, afin d'être certain qu'elle seule l'entende : Tu n'aurais pas dû survivre non plus, d'ailleurs.

La précaution était sans doute inutile puisqu'ils étaient seuls sur la piste, même si des gens arrivaient en courant pour s'enquérir de leur état. On n'était jamais trop prudent, avec tout ce qui courait sur les mutants en ce moment, avec la méfiance des gens envers eux, on n'était jamais trop prudent. Il passa un bras autour des l'épaule de la jeune femme pour l'entraîner avec lui hors de la piste, faisant une signe de la main pour indiquer que tout allait bien mais qu'il faudrait dégager la piste. Il demanda également à ce qu'on ramène sa moto plus loin – et si elle avait ne serait-ce qu'une égratignure, ils allaient passer un mauvais quart d'heure. Il marcha sans rien dire jusqu'aux rafraichissements, avant de l'observer avec un sourire.

- Johnny : Que dirais-tu d'en parler un peu autour d'un verre, hum ? Et pourquoi pas une glace ? J'adore les glaces... Il va falloir m'expliquer quel exploit impossible tu as voulu tenter, et... Et le reste, aussi. fit-il avec un sourire et un petit clin d'œil.


(c) Ségo Soyana


I'm hot-natured

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Ven 19 Avr 2013 - 21:09




« The Torch wins, unbelievable ! »

« Well, being alive is more important I guess… »


La réaction du Superhéros en disait long…deux ans d’économies et de restrictions balancées aux poubelles. Johnny aida la miraculée à se remettre sur ses pieds, tandis qu’elle se débarrassait mollement de son casque. Ses yeux se posèrent sur les débris métalliques et un juron typiquement britannique s’échappa de ses lèvres. Prise de vertiges, sa main libre s’appuya fortement sur l’épaule de la Torche. Son bouclier réagissait instinctivement pour la protéger, créant néanmoins un effet d’épuisement à cause de l’énergie requise pour son déploiement. À sa remarque, ses sourcils se froncèrent d’un sérieux inhabituel. Il avait raison. Un humain normal n’aurait pas survécu ou aurait passé les dix prochains mois cloué sur un lit d’hôpital. Elle n’avait aucune explication logique à lui fournir. Ses jambes tremblèrent sous la fatigue et fléchir. Heureusement, il avait passé un bras autour de ses épaules et l’entraînait à l’écart de la foule. Ils arrivèrent devant les rafraîchissements et la blondinette commanda un milkshake au café pour sortir de sa torpeur.  

« Tu te rends compte ? Mon bébé n’est plus qu’un tas de cendres…Je vais me faire engueuler, ça c’est certain. » dit-elle en faisant touiller sa paille.

Son grand frère protecteur serait, en effet, fou de rage. Déjà qu’elle avait bousillé le système d’alarme pour s’emparer de l’engin à deux roues… Lucy avait un fort tempérament et ne se souciait plus de l’opinion des autres à propos de sa « condition ». Mais, elle appréciait grandement la sincérité de sa curiosité. En d’autres mots, il ne lui donnait pas l’impression d’être une « bête de foire ». Bon, un mec qui arrive à s’enflammer de la tête aux pieds, normal qu’il digère plus facilement sa différence ! À cette réflexion, elle ne put s’empêcher de sourire. La blondinette sirotait tranquillement son breuvage au goût divin, cherchant les bons mots.

« Ce dôme bleu que tu as vu…c’est la partie défensive de mon pouvoir. » dit-elle, un sourire en coin. « C’est un bouclier magnétique qui me protège instinctivement en cas de besoin. Je n’ai pas encore réussit à le faire apparaître toute seule. Ça m’épuise. » avoua la jeune femme.

Une fois sa boisson terminée, Lucy lança le récipient en carton dans le recyclage et observa longuement le Fantastique. Pourquoi éprouvait-elle cette envie irrésistible de lui faire confiance, alors qu’elle ne le connaissait que depuis quelques minutes ?

« Je vais te montrer quelque chose. » dit-elle en l’amenant derrière les gradins à l’abri des regards. Elle s’éloigna suffisamment, lui faisant signe de ne pas bouger.

La mutante se concentra sur la friction continuelle de ses cellules et des filaments d’électricité commencèrent à se promener sur l’intégralité de son corps. Sa main se positionna vers le sol et toute l’énergie se regroupa dans sa paume. Lucy envoya une petite décharge électrique sur le bitume et une fissure superficielle s’y dessina. Son électricité à nouveau sous contrôle, la jeune femme rejoignit le Superhéros.

« Je crée et manipule l’électricité. C’est la base de mon gène mutant. » expliqua-t-elle. Puis, elle se souvenu de quelque chose qu'il avait dit. « Pour ton information, je ne prendrais jamais une courbe à 150km/h. J’aime les sensations fortes, mais je tiens à la vie ! » dit-elle en riant. « C’est vrai que ma moto faisait un bruit bizarre, mais tu es arrivé et je me suis enflammée à l’idée de faire une course. J’ai oublié de vérifié…Ce sont les freins qui ont lâchés... » Une nouvelle grimace en souvenir de sa précieuse Ninja.


(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Dim 26 Mai 2013 - 21:33




« Speed Racing »

«Lucy & Johnny»


Johnny soutint Lucy jusqu'à la cabane des rafraichissements, où elle commanda un milkshake au café. Le Fantastique l'imita, mais préféra le chocolat à la caféïne. Accoudé au comptoirs, il esquissa un sourire désolé à son encontre alors qu'elle se lamentait sur sa défunte moto. Il la comprenait, et il s'en voulait même un peu. Rien de tout cela ne serait arrivé s'il ne l'avait défié... Mais d'un autre côté, il ne serait certainement pas en présence de la charmante demoiselle s'il ne l'avait pas fait. Il était partagé entre un peu de remords et la réjouissance de la situation dans laquelle il se trouvait actuellement. Il espérait également qu'elle ne se ferait pas « engueuler » à cause de ça. Engueuler par qui d'ailleurs ? Ses parents ? Possible, mais elle semblait assez vieille pour pouvoir se gérer toute seule sans que papa et maman soient tout le temps derrière. Qui alors ? Un petit copain, un fiancé, un mari ? Il était prêt à lui en payer une. Il avait assez d'argent pour ça – et même plus. Alors faire une fleure à une aussi jolie demoiselle... Un léger sourire s'étira sur ses lèvres alors qu'il prenait une gorgée de sa boisson fraîche.

- Lucy : Ce dôme bleu que tu as vu…c’est la partie défensive de mon pouvoir. C’est un bouclier magnétique qui me protège instinctivement en cas de besoin. Je n’ai pas encore réussit à le faire apparaître toute seule. Ça m’épuise.
- Johnny : Avec de l'entraînement, tu finiras bien par y arriver. fit-il en souriant, se souvenant être lui-même passé par là. Il m'a fallu de longue année d'entraînement avant de réussir à contrôler mes pouvoirs. Et ma maîtrise n'est toujours pas parfaite. termina-t-il avec un clin d'œil encourageant.

La jeune femme termina sa boisson et jeta son carton dans la poubelle. Pour sa part, Johnny la fit brûler dans sa main avec un petit sourire. Il aimait se donner en spectacle, lui ? Non, pas du tout !... A peine ? Il fit glisser les cendres de sa main en soufflant dessus, les éparpillant dans l'air.

- Lucy : Je vais te montrer quelque chose.

Intrigué, Johnny la suivit jusque derrière les gradins. Jusqu'à ce qu'elle lui fasse signe de ne plus bouger, en fait, alors qu'elle s'éloignait de lui. Il observa en croisant les bras sur son torse, histoire de trouver une position confortable. S'il ne se passa tout d'abord rien, il put très vite remarquer l'électricité qui parcourait le corps de la blondinette, alors qu'elle concentrait son énergie dans sa paume pour envoyer une petite décharge électrique sur le bitume. Un sifflement admiratif s'échappa des lèvres de la Torche alors qu'elle revenait vers lui.

- Lucy : Je crée et manipule l’électricité. C’est la base de mon gène mutant. L'électricité ? Voilà qui était intéressant – et qui n'était pas sans lui rappeler un certain vengeur. Pour ton information, je ne prendrais jamais une courbe à 150km/h. J’aime les sensations fortes, mais je tiens à la vie ! lui dit-elle en riant. C’est vrai que ma moto faisait un bruit bizarre, mais tu es arrivé et je me suis enflammée à l’idée de faire une course. J’ai oublié de vérifié…Ce sont les freins qui ont lâchés...
- Johnny : C'est vrai, je ne comprendrais pas pourquoi une aussi jolie jeune femme voudrais se tuer. fit-il avec un sourire en coin. L'électricité ? En voilà une mutation intéressante. Je crois que si je pouvais faire comme toi, je m'amuserai à faire sauter l'ampoule de la salle de bain quand Ben prend sa douche ! dit-il en riant à l'image qui venait de s’immiscer dans son esprit.

Le Fantastique pensa soudainement que la demoiselle n'avait peut-être plus rien pour rentrer – à par un taxi, à la rigueur – puisque sa moto était légèrement... Explosée. Lui avait sa lamborghini, sa moto et, dans le pire des cas, il pouvait même voler.

- Johnny : Je suis désolé, c'est un peu à cause de moi si ta moto est bonne pour la casse... s'excusa-t-il avec un petit sourire désolé. Quand tu voudras partir, tu n'auras qu'à me le dire et je te déposerai où tu voudras. Enfin, si tu veux. proposa le Fantastique.


(c) Ségo Soyana


I'm hot-natured

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Sam 15 Juin 2013 - 8:33




« Speed Racing »

« Lucy & Johnny»



Manifestement, la modestie était au rendez-vous, puisque n’esquissa qu’un simple sourire au compliment de la Torche. Il méritait amplement sa réputation de Casanova, d’où son incertitude à apprécier la flatterie. Ces mots, il les avait probablement dits des centaines de fois et à un nombre incalculable de femmes. Du coup, il aurait toutes les misères du monde à briser les barrières de la belle blonde ! S’il avait envie de les briser, bien entendu. Bref, la mutante aimait bien prendre le temps de connaître une personne avant de la juger, et pour l’instant, Johnny l’amusait beaucoup. Son minois s’illuminait d’une espièglerie enfantine à l’idée d’embêter « Ben » (il parlait sûrement de la Chose) grâce au contrôle de l’électricité. Son énergie positive était contagieuse et elle se souvenu de ce qu’il avait dit à propos de l’entraînement. Il avait raison. La mutante n’obtiendrait rien en refoulant constamment ses pouvoirs. Thomas lui avait toujours conseillé de s’abstenir le plus possible, mais il devait réaliser qu’elle n’était plus une enfant. Il devait comprendre qu’elle avait besoin de s’épanouir. Perdue dans ses pensées, ses perles bleues se focalisèrent à nouveau sur Johnny.

- Johnny : Je suis désolé, c'est un peu à cause de moi si ta moto est bonne pour la casse... » Il avait un petit sourire désolé suspendu aux lèvres. Quand tu voudras partir, tu n'auras qu'à me le dire et je te déposerai où tu voudras. Enfin, si tu veux.

« Ce n’est pas de ta faute, j’ai été imprudente. » assura la blonde en souriant. « D’ailleurs, tu as réalisé le plus grand rêve de mon frère. Ça fait longtemps qu’il cherche le moyen d’envoyer ma moto au dépotoir. Il est un peu excessif niveau sécurité… » Sa proposition était très intéressante, considérant qu’il possédait l’une des huit merveilles du monde ! « Ça serait sympa de me ramener, j’ai laissé mon argent chez moi à cause de ma combine…» Pas pratique !

Une musique style cartoon, qui provenait de sa cheville, interrompit leur discussion. Et oui, il fallait bien qu’elle range son portable quelque part !

« Excuse-moi. » dit-elle avant de s’incliner. La mutante s’empara de l’objet et grimaça en reconnaissant le numéro. Une voix masculine hurla dans son oreille et ses perles bleues roulèrent d’exaspération. « Calme-toi, Thomas. Je vais payer les réparations…t’avais qu’à pas changer le mot de passe ! » La voix s’égosilla de nouveau. « Je suis pas sourde ! Je suis avec quelqu’un là, je te rappelle plus tard ! » Elle lui raccrocha la ligne au nez. « Quel enquiquineur… t’a fait exploser le système de sécurité…bla bla bla…les voisins vont encore se plaindre…c’est de sa faute d’abord…. » La mutante pivota vers le blond, gênée qu’il ait assisté à ça. « Désolé, qu’est-ce qu’on disait ? Ah oui, tu proposais de me ramener. »

En chemin vers la piste de course, Lucy remarqua qu’ils installaient les préparatifs pour le spectacle. Malheureusement, il était préférable qu’elle retourne à l’appartement pour calmer les choses et reposer son dos. Lorsqu’ils arrivèrent près de la somptueuse Lamborghini noire, la belle blonde ne put s’empêcher d’éteindre le capot.

« Je préfère les motos, mais si je devais avoir une voiture, ce serait celle-là ! » La jeune femme se redressa en riant. « Mais, elle serait définitivement orange ! » Sur ce, elle ouvrit la portière et s’installa dans la voiture, suivit de Johnny. « Je suis désolée pour le dérangement. J’espère que tu ne manqueras pas le début du spectacle. Oh fait, il faudrait que je te donne mon numéro, je te dois une journée inoubliable. »




(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Speed racing | Lucy & Johnny   Ven 26 Juil 2013 - 12:49




« Speed Racing »

«Lucy & Johnny»


La blondinette voulu certainement rassurer Johnny en lui assurant qu’il n’y était pour rien, mais ses paroles n’enlevèrent pas au Fantastique son léger sentiment de culpabilité. Il esquissa néanmoins un sourire amusé lorsqu’elle lui apprit que son frère serait ravi d’apprendre la disparition du bolide. Mais quel être humain censé pouvait vouloir la destruction d’une moto, hein ?! Alors, ce devait être de lui que parlait la jolie demoiselle lorsqu’elle lui avait dit qu’elle allait se faire engueuler ?
 
Lucy : Ca serait sympa de me ramener, j’ai laissé mon argent chez moi à cause de ma combine…
 
Une musique l’interrompit dans sa phrase, et elle s’excusa en se penchant, sortant un téléphone de sa botte. Johnny fut amusé par la cachette, et la laissa tranquillement (si il pouvait utiliser cet adjectif pour parler de la conversation houleuse qu’elle menait, très certainement avec son frangin) discuter. Alors qu’elle raccrochait soudainement et râlait contre « l’enquiquineur », Johnny eu la vague impression de se voir avec sa sœur. A croire que toutes les fratries connaissaient les mêmes problèmes !
 
Lucy : Désolé, qu’est-ce qu’on disait ? demanda-t-elle en se retournant vers lui, avant de répondre toute seule ; Ah oui, tu proposais de me ramener.
Johnny : Et je le ferai avec grand plaisir ! assura-t-il avec un clin d’œil.
 
Ils cheminèrent en silence vers la piste, où l’on préparait déjà l’évènement de la soirée. Il conduisit la jeune femme jusqu’à sa Lamborghini noire et bleue, et retint un léger rire alors que la mutante éteignait le capot.
 
Lucy : Je préfère les motos, mais si je devais avoir une voiture, ce serait celle-là ! Mais elle serait définitivement orange !
Johnny : C’est vrai qu’elle est magnifique. Mais rien ne vaut ma TORCH… La Ferrari rouge, ma première, si je puis dire.
 
Johnny n’eut pas le temps de lui tenir la porte qu’elle s’installait déjà dans la voiture ; le Fantastique l’imita bien rapidement. Il inséra la clef et fit vrombir le moteur, avant de s’engager prudemment – tout d’abord – sur la route.
 
Lucy : Je suis désolée pour le dérangement. J’espère que tu ne manqueras pas le début du spectacle. Oh fait, il faudrait que je te donne mon numéro, je te dois une journée inoubliable.
Johnny : Il n’y a pas de problèmes. Et puis, ils peuvent bien m’attendre un peu ; il faut savoir se faire désirer ! lui dit-il avec un sourire, en pensant que, pour une fois, il n’avait même pas besoin de demander de lui-même le numéro de la demoiselle.
 
Lâchant le volant d’une main, il ouvrit la boîte à gant pour en sortir un petit morceau de carton, style carte de visite, qu’il donna à Lucy. Dessus y était inscrit son numéro de téléphone, ainsi que son mail et même l’adresse du Baxter Building ; généralement, il donnait ce genre de carton aux journalistes, histoire de leur faciliter la tâche… Et de faciliter son accès aux écrans.
 
Johnny : Tu n’as qu’à m’envoyer un SMS, je saurai que c’est toi comme ça. proposa-t-il.
 
Johnny se concentra  ensuite sur la route, accélérant sensiblement. Se rendant compte qu’il était en train de prendre la direction du Baxter Building, il demanda à Lucy où elle désirait qu’il la dépose, et lui fit goûter à la vitesse de la voiture. Lorsqu’il la déposa finalement, Johnny lui adressa un grand sourire ;
 
Johnny : Bon courage avec ton frère ! Et n’oublie pas d’allumer ta télé.
 
Sur ce, le Fantastique lui envoya un baiser accompagné d’un clin d’œil, et repartit d’où il venait.


(c) Ségo Soyana
 


I'm hot-natured

Revenir en haut Aller en bas
 

Speed racing | Lucy & Johnny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» It's good to see you again... [Lucy & Johnny]
» Johnny Knoxville. - G
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux
» BMC Racing





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc