Partagez | 
 

Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Mar 9 Avr 2013 - 18:48
Kitty & John &hearts
«Show me your talent »


Queens… L’un de ces cinq arrondissements de New York City. Il fallait bien que ce décor était totalement différent de l’Institut Charles Xavier. Déjà, ce qui frappait vraiment aux yeux, c’était le monde ! Même en ce début de soirée où le soleil venait de nous quitter, la ville regorgeait de monde. Ça pouvait même en devenir oppressant, mais c’était supportable. Après tout, Kitty n’avait pas l’habitude de sortir à New York. Elle pouvait compter ces sorties sur les doigts de la main d’ailleurs. Mais ce soir, quelques membres de l’Institut, dont Kitty, avaient décidé d’aller boire un verre dans un petit bar que l’un d’eux connaissait. Enfin, ce bar était assez spécial ! Le bâtiment était divisé en deux. De l’autre côté, il y avait une boite de strip-tease. Endroit à éviter, probablement. Kitty se voyait mal aller faire un petit tour là-bas. De plus, ce petit bar était réputé pour accueillir des mutants. Un petit coin de rencontre où la plupart des personnes partageaient la même chose.

La demoiselle suivait le mouvement. Grâce au métro, toute la ville semblait accessible à n’importe qui ! Il s’agissait vraiment d’une invention incroyable. Pas besoin de voiture dans une ville pareille après tout, sauf si on désirait rester coincer dans des bouchons. Enfin bref, le petit groupe arriva près du bar et ils entrèrent à l’intérieur avant de s’installer à une table. Il y avait pas mal de monde, mais l’ambiance était chouette. Le choix du bar avait été judicieux et Kitty était contente d’avoir accepté de venir ici. Il y avait des mutants, mais il y avait surement des personnes normales, sans pouvoirs. En tout cas, Kitty avait pu voir déjà quelques mutants par-ci par-là qui n’étaient pas trop discrets. Ces personnes qui vivaient dans l’indépendance étaient parfois un peu trop sûres d’elles, de leurs pouvoirs. Du coup, ils n’hésitaient pas à les montrer sans penser aux différentes conséquences. Peu de monde appréciait les mutants et encore moins depuis l’attentat du mois de septembre.

C’était l’avantage de suivre une éducation dans l’Institut Charles Xavier, qui avait pour couverture l’éducation des enfants surdoués. Là, Kitty avait pu apprendre à contrôler son pouvoir et le développer un maximum. Elle s’était liée avec beaucoup de mutants, tissant des liens qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de tisser lorsqu’elle était à l’extérieur. Eh oui, une petite intello de classe, ça n’était pas forcément apprécié malheureusement ! Elle s’était également entrainée au combat grâce aux entrainements de Tornade ou encore de Logan. Au début, elle considérait son don comme une malédiction qui pesait sur elle, telle une épée de Damoclès. Mais au fil du temps, elle avait réussi à vivre avec, à apprécier sa différence. Chaque mutant possédait son propre pouvoir et chacun devait le maitriser, plus ou moins facilement. Certains pouvoirs très puissants étaient difficiles à maitriser et le mutant risquait de prendre la grosse tête et de perdre pied. C’était malheureusement ce qui arrivait assez souvent.

Kitty passait une bonne soirée. Les discussions virevoltaient dans tous les sens. Elle avait chaque fois son petit mot à dire. Elle s’éclipsa quelques instants pour aller à la rencontre d’une personne qu’elle connaissait, un autre mutant. Mais sur ce chemin tortueux, où elle évitait une foule de personnes, elle ne put éviter le dernier obstacle qui arrivait avec une bonne vitesse. Il semblait déterminé à aller où il devait aller et poussa Kitty sur son passage. Cette dernière fut propulsée contre le mur. Enfin, pas tout à fait. N’importe qui dans cette salle se serait cogné contre le mur, mais pas Shadowcat. Cette dernière traversa le mur pour se retrouver dans l’autre partie du bâtiment. Vous vous rappelez ? Celle qu’elle voulait éviter. Mais en signe de danger, Kitty avait développé un réflexe qui la déphasait instinctivement, fruit de son entrainement à l’institut Charles Xavier.

Elle avait donc traversé le mur avec grande vitesse. Heureusement d’ailleurs qu’elle avait le pouvoir de le traverser, car le choc aurait été assez violent. Cette personne qui l’avait poussée avait une sacrée force ! Une fois de l’autre côté, Kitty était redevenue tangible et elle percuta quelque chose ou quelqu’un plutôt, elle l’avait sentie. Elle se retrouvait par terre. Elle aurait dû rester avec ses camarades parce que là, elle s’était mise dans de beaux draps ! Comment allait-elle expliquer ça encore ? Bah oui, elle n’était pas arrivée là par la volonté du Saint-Esprit. En tout cas, elle s’était fait envoyer telle une vulgaire petite feuille à travers ce mur. Elle se frotta légèrement sa tête. Elle était redevenue tangible, car vu la force, elle aurait pu traverser quelques murs, encore.

« Euh, désolée… »

Bon, ce n’était pas le tout, fallait peut-être s’excuser ! D’autant plus qu’elle était encore au sol.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Mer 10 Avr 2013 - 15:43
La soirée de jeu... euh, pardon, de travail commençait tout juste pour John. Il travaillait dans un bar ouvert aux mutants, dans le Queens, en qualité de chippendale : mot extraordinairement bizarre et compliqué à prononcer qui signifiait qu'il s'amusait beaucoup et qu'il était payé pour ça. A la nuit tombée, il allait dans ce bar, et faisait mumuse autour d'une barre verticale, tout en étant autorisé à enlever ses vêtements. C'était rafraîchissant; ses maîtresses avaient tendance à lui demander de porter un minimum de vêtements, et 80% du temps John n'aimait pas ça du tout. Là, il pouvait se dandiner, se déshabiller, et jouer autant qu'il le voulait; bref il ne comprenait même pas qu'on parle de travail. Il adorait y aller, et cela se voyait.

Quand il descendait de l'estrade pour aller boire un bol de lait ou se reposer avant le prochain tour de danse, on l'effleurait s'il était sous forme humaine, on le caressait s'il était sous forme féline ( John n'était pas conscient de sa mutation, et donc pas conscient du gros avantage que représentait cette boîte en particulier pour lui : on fantasmait sur son corps humain et on appréciait de le voir en petite tenue surtout qu'il n'était jamais contre un contact physique avec les clients, mais s'il se re-transformait inopinément en chat, cela ne gênait personne. On le laissait marcher sur le comptoir ou dans les jambes des serveuses, parfois on le soulevait pour le poser sur des genoux et le gratter entre les oreilles. Le paradis. ) Pour John qui passait son temps à réclamer des câlins et des contacts physiques, c'était très gratifiant. Il adorait se faire câliner, il n'y pouvait rien ! Et ici, les gens aimaient le toucher, apparemment. Gagnant-gagnant !

Le mutant sauta en bas de l'estrade où il avait dansé pour se mêler à la foule. Il avait bien le droit à une petite pause ! Il y avait toujours moyen de demander du lait à une serveuse, qui se faisaient toujours un plaisir de lui en apportait. Au pire, il en volerait. Il aimait bien voler les choses. John ne portait qu'un boxer noir avec une patte de chat blanche apposée sur la fesse gauche : cadeau de son employeur. John n'avait pas cherché à décoder le présent, et le portait régulièrement, sans plus réfléchir. Il aurait pu, voire aurait dû se rhabiller durant sa pause ( surtout qu'il fallait bien qu'il ait des vêtements au début de son prochain numéro ) mais tant qu'on ne le lui ordonnait pas, il ne faisait pas, na. Il faisait assez chaud dans cette partie du bar – sinon les employés auraient passé la moitié de leur temps en congés maladies pour rhumes et angines à tout va - pour que cela ne lui pose pas de problème.

Quelqu'un le saisit par les hanches, et il se laissa câliner un instant par ses bras inconnus, avant de s'échapper agilement. Il voulait du lait, lui, les câlineries, on aviserait plus tard ! John passait le long du mur pour atteindre le comptoir qui servait les consommations dans cette partie du bar. Sa mutation avait pris le relais; ses pupilles s'étaient fendues comme celles de sa forme féline pour lui permettre de s'adapter à l'éclairage de la boîte de strip-tease. Il voyait dans la pénombre comme en plein jour – quoi qu'en gris – et cela lui permettait d'éviter les obstacles sur son chemin.

Cela n'empêchait des obstacles de lui sauter dessus sans préavis, par contre. John fut soudainement, brutalement et inopinément heurter par... quelque chose. Quelqu'un. Ce qui était complètement ridicule, puisqu'il n'avait à côté de lui qu'un mur.

« -Miawww !»

Un miaulement perçant et mécontent échappa à John alors qu'il se retrouvait par terre. … Un mur l'avait attaqué ? Ce fut la première pensée constructive de John; merde quoi, il n'avait rien vu venir ! « Euh, désolée… » Une petite voix féminine émanait de ce qui l'avait heurté. Ce n'était donc pas un mur. A moins que les murs parlent, ce qui est nouveau. Il grommela, un peu sonné :

« - Un mur m'est tombé dessus ! »

...Nouveau, mais pas invraisemblable. Toujours au sol, John se redressa pour faire face à la jeune fille qui lui était tombé dessus. Rester par terre ne le dérangeait pas plus que ça. Il cligna un peu stupidement des yeux avant de sourire, largement :

« -... B'soir.»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Jeu 11 Avr 2013 - 12:42
Elle aurait dû rester à sa petite place, discutant avec ses amis mutants au lieu de bouger et d’aller à la rencontre d’une personne qu’elle croyait reconnaitre. Oui, elle n’en était même pas sûre que c’était bien la personne qu’elle croyait ! Le périple jusqu’à cette table s’était pourtant bien déroulé. Elle esquivait une à une les personnes qui étaient sur son chemin. Après tout, ces personnes avançaient à la même vitesse que Kitty. Elles n’étaient pas pressées, comme la demoiselle. Et puis vient cette brute digne de Colossus, sauf qu’au moins, Colossus était un gentleman ! Mais cet homme qui s’était approché de Kitty avec rapidité l’avait écartée d’un geste de la main. La pauvre s’était envolée comme une feuille en pleine journée d’automne.

Heureusement pour la petite feuille, elle pouvait devenir intangible et traverser le mur comme une flèche fendait l’air. Sa course fut bien vite stoppée par un obstacle qui s’était mis au travers de sa route. Heureusement d'ailleurs, car elle ne savait pas quand elle aurait pu s’arrêter ! Cet obstacle était tombé, tout comme Kitty. La demoiselle s’était mise dans une sacrée situation, car à part la première justification qui lui venait à l’esprit, avant même de devoir se justifier, c’était qu’elle escaladait le mur et qu’elle était tombée ! Tu parles d’une explication ! Elle allait devoir en trouver une autre pour être un peu plus crédible que cela. Elle se frotta légèrement la tête en s’excusant bêtement à la malheureuse victime. Kitty n’avait pas encore posé ses yeux sur cette personne.

D’ailleurs, la victime du choc s’exprima à son tour. « Un mur m’est tombé dessus » disait-il ! Ah… On est loin de l’escalade et de la chute… Fallait trouver quelque chose de crédible. Elle se releva tout doucement et posa ses yeux sur cet individu lorsqu’il lui souhaita le bonsoir. Wah ! Mais où était-elle tombée ? Dans une salle de bain ? Euh non, disons que la pièce ne ressemblait pas tellement à une salle de bain, mais quoi qu’il arrive, cet homme qui était en face d’elle était presque nu ! Il n’avait qu’un boxer noir sur lui. Kitty baissa légèrement la tête, rougissant un peu. Elle était assez surprise de ce qu’elle venait de trouver ici, mais elle savait maintenant où elle était. Elle tourna légèrement la tête pour voir la salle principale, un peu plus loin qui confirma bien entendu ses pensées. Elle était dans la boite de strip-tease.

« Euh oui… Bonsoir ! »

Nan, mais ne tombe pas des nues petite Kitty ! Bah oui, elle était censée se trouver ici depuis le début pour être tombée sur cet homme-là. Oui, traverser les murs, ce n’est pas possible pour le commun des mortels bien que normalement ce bar était pour les mutants. Ce coin-là aussi ? Elle avait oublié de le demander ! Elle n’avait pas osé en fait… Sinon les autres allaient croire que Kitty désirait faire un petit tour ici, mais ce n’était pas du tout son objectif. Mais le destin en avait décidé autrement. Kitty était-elle vouée à observer des beaux jeunes hommes se trémousser autour d’une barre fixe ? Euh non, pas possible !

« Je ne vous ai pas fait mal ? »

Bah oui, un peu de politesse tout de même. Kitty n’avait même pas demandé s’il allait bien. Après tout, le choc avait été soudain et assez brutal. D’ailleurs, la jeune X-Woman avait eu légèrement mal à l’arrière de la tête, mais c’était vite passé. Mais lui ? Enfin, il semblait aller bien pour un homme quasi tout nu ! Il devait surement être un des danseurs du club ou alors il avait taché ses vêtements ? Euh non, première possibilité ! Enfin, tout cela n’aidait pas Kitty à sortir de sa mauvaise passe. Comment allait-elle faire pour sortir de là ? Elle aurait pu courir et traverser le mur, mais elle préférait rester discrète. Après tout, cet homme ne semblait pas avoir vu une demoiselle traverser un mur pour le percuter. Kitty venait de poser ses yeux sur lui… Enfin, sur son visage ! Elle ne voulait pas regarder ailleurs, histoire qu’il ne s’imagine pas des choses. Après tout, les personnes qui étaient ici venaient se rincer l’œil et Kitty pensait déjà au pire… Si quelqu’un venait lui proposer un show ou Dieu sait quoi !

Mais un seul problème à la fois ! Il fallait justifier le choc, car même avec la plus grande force de volonté, Kitty n’aurait jamais pu percuter cet homme avec une aussi grande vitesse si elle s’était trouvée proche du mur. Enfin, s’il pensait que le mur l’avait attaqué, c’était très bien aussi. Problème réglé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Dim 21 Avr 2013 - 13:02
John restait au sol en se frottant le menton. Il se redressa et s'assit lentement en tailleur, avant de poser son regard sur la personne qu'il venait tout juste de rencontrer. Une jeune fille, plus jeune que lui, et aux joues rouges. John passa sur ce détail sans chercher à l'expliquer – elle devait avoir chaud, non ? Il faisait chaud dans la boîte de strip-tease, et c'était l'une des raisons qui faisait qu'il aimait y travailler. Le mutant était un gros frileux, et le chat qu'il était adoré les couvertures et les maisons surchauffées. « Euh oui… Bonsoir ! » Un sourire lui vint aux lèvres sans qu'il y réfléchisse ou en soit conscient.

« Je ne vous ai pas fait mal ? » s'inquiéta la jeune femme. Spontanément, le mutant secoua la tête. Nop, pas mal, enfin, pas l'impression. Machinalement il s'examina, vérifiant qu'il n'avait pas de bobo nulle part. Au moins, puisque la majorité de sa peau était à découvert, c'était une vérification plutôt facile. Un pansement avec des petits chats sur le pied, un peu usé et qui ne couvrait plus aucune plaie, mais qu'il n'avait pas enlevé depuis que Victoire le lui avait mis. Trop mignon. Il avait bien quelques écorchures sur les mains, mais le temps qu'il les examine, elles étaient déjà en train de s'effacer et de cicatriser.

Comme il n'y avait plus de problèmes de ce côté-là, John voulut les enfoncer dans ses poches; ses mains glissèrent le long de ses hanches, dans le vide. Ah oui, merde. Pas de poches. Ils devraient vraiment faire des boxers à poches, cela faciliterait la vie des chippendales. Quoi ? Des shorts? Quoi qu'est-ce ?

« - Et toi ? Ca va ? »

John remonta son regard vers la jeune femme, un peu inquiet de savoir si elle s'était fait mal. Après tout, ils s'étaient rentrés dedans. Et violemment. Il sauta sur ses pieds nus, et attrapa délicatement la jeune femme par les bras, la remettant debout.

« - Ca va aller ? Qu'est-ce qui c'est passé ? Tu allais où ? »

John, quant à lui, avait déjà oublié sa direction première. Il ne s'en rappellerait certainement que lorsqu'il aurait un petit creux. Il regarda la jeune femme d'un air soucieux, avant de se diriger vers le mur pour la tâter avec concentration.

Avant de lui mettre un coup de pied. Etant donné qu'il était pieds nus, ce n'était pas la chose la plus maligne à faire, il fallait l'admettre. Et ça faisait un mal de chien; il se mit sautiller sur un pied avec un petit couinement de douleur ( quelque chose ressemblant à "kai kai kai miiiiiii"" ). A chacun de ses sauts, il laissait échapper des imprécations (voire des insultes) à l'adresse du mur, qui avait visiblement décidé de lui gâcher la soirée, en l'agressant sans cesse. C'était quoi ces murs qui vous tomber dessus, vous poussant une jeune fille dessus avant de ne pas se laisser frapper sans rien dire, hein ? Ce n'était à rien n'y comprendre ! Une honte pure et simple !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Ven 26 Avr 2013 - 16:26
Tu parles d’une rencontre hasardeuse ! La petite Kitty aurait préféré rester où elle était au lieu de se trouver là. Oui, disons que ce n’était pas du tout le genre d’endroit qu’elle côtoyait fréquemment. Un bar de strip-tease… Eh ben ! Si les copains voyaient ça, qu’est-ce qu’ils penseraient de notre sérieuse Shadowcat ? Enfin, pour sa défense, elle n’y était pour rien ! Non, non, pour rien du tout ! Elle plaidait bien entendu non coupable. Elle aurait pu faire une entrée discrète, tel un chaton qui retombait délicatement sur ses pattes. Mais non, il fallait encore qu’elle rencontre une personne qui, de surcroit, était très légèrement habillée. De quoi la mettre encore plus mal à l’aise !

Bien que ce cette personne semblait avoir de beaux attributs – après tout, s’il était là, c’est qu’il en avait un peu, non ? – il semblait gêner Katherine. Non pas qu’elle voulait s’en débarrasser, c’était juste la situation qui était gênante. D’ailleurs, il n’avait pas relevé le fait qu’elle avait les joues rouges. Heureusement d'ailleurs, car elle ne savait pas du tout comment elle aurait fait pour se sortir de ce pas, déjà qu’elle ne savait pas comment elle allait annoncer qu’elle avait traversé le mur. Enfin, elle n’allait pas le dire comme ça non plus, fallait bien le tourner !

Tout en redressant Kitty, cet homme demanda si elle allait bien. Oh bah, elle n’avait pas trop de bobo, juste peut être un peu sonnée, mais sans plus. La tête avait pris un petit coup, mais c’était supportable. Elle fit un léger signe de tête affirmatif pour lui dire que tout allait bien. Elle secouait également la tête pour voir si rien ne bougeait à l’intérieur ! Tout semblait tenir bon là-dedans. C’est alors que cet homme posa les questions qui fâchent… Concernant la collision. Mais que c’était-il donc passé ? Ah… Bah bonne question mon petit ! Heureusement, la jeune femme avait le temps de réfléchir un peu, car l’homme-presque-nu s’approcha du mur et lui donna un coup de pied dedans.

Mais qu’est-ce qui faisait ? Kitty ne put s’empêcher de lâcher un petit rire. Bah oui ! La situation s’y prêtait pas mal. Le mur était bien solide, en effet. En tout cas, elle avait mal pour lui, car frapper un mur pied nu, ça faisait pas forcément du bien. Entre quelques insultes et sautillements, Kitty essayait de voir s’il ne s’était pas fait trop mal. Mais ça va, pas de sang !

« Qu’est-ce qui vous prend ?»

C’était la seule réaction que Kitty avait eue par rapport à ce qu’il venait de faire. Il semblait assez bizarre cet homme-là mais au fond, il avait bien fait rire la X-woman. Mais bon, il fallait revenir au sujet principal et que Kitty justifier sa présence ici. Présence qui était due uniquement au hasard. Elle n’avait pas forcément envie de voir des hommes se trémousser dans tous les coins de la pièce et puis… elle semblait être jeune voir trop jeune pour ce genre d’endroit. Enfin, peut-être pas… Elle n’en savait rien en fait.

« Je m’en allais… J’étais surement distraite. »

C’était la première justification qui venait à l’esprit de la jeune femme. Elle s’en allait… Oui, enfin, la sortie était de l’autre côté, mais bon… Disons qu’elle faisait un grand tour ! Et pour justifier qu’elle avait percuté le jeune homme, elle disait qu’elle était distraite. C’était une justification tout à fait plausible non ? Elle aurait pu tout à fait être distraite. En tout cas, elle semblait plus plausible que si elle avait expliqué qu’elle venait de traverser le mur ! Même si l’autre côté du bâtiment était réputé pour accueillir quelques mutants, cet endroit était peut-être différent.

« Au fait, je m’appelle Kitty. »

Pourquoi ne pas faire les petites présentations ? C’était toujours plus sympathique de s’appeler par son prénom, non ? Kitty avait donc voulu, spontanément, se présenter à ce jeune homme. C’était la moindre des choses après tout. Elle lui fit d’ailleurs un petit sourire amical. Kitty était quelqu’un de très sociable qui aimait discuter et rencontrer de nouvelles personnes. Bien qu’elle était assez timide parfois, le contact semblait bien passer…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Mer 1 Mai 2013 - 0:40
John souffrait, John miaulait, John sautillait, John avait mal au pied, la jeune inconnue riait. Vous parlez d'une gentille fille. Bon, certes, il y avait de quoi rire : John était plutôt comique et pitoyable lorsqu'il sautillait comme un abruti sur un pied, il faut l'avouer. « Qu’est-ce qui vous prend ?» Excellente question. John n'en avait pas la moindre idée, au demeurant : il était plutôt impulsif et excessivement distrait, ce qui le conduisait parfois – souvent – à faire ou à dire quelque chose et à en oublier le pourquoi du comment à peine quelques secondes plus tard. Pourquoi avait-il frappé le mur ? C'était une action tout à fait idiote et inutile, puisque le mur n'allait pas ressentir de douleur. Il risquait plutôt de se casser un doigt de pieds. C'était le mur qui avait commencé.

« -Mais, le mur ! »

Protesta John pour toute explication : il s'immobilisa, debout sur une jambe, le pied qui avait heurté le mur appuyé sur son genou. Dans cette confortable position de flamant rose ( ou plutôt flamant nu en boîte de strip-tease ) il tendit le bras en direction du mur avec une moue accusatrice. Le mur avait été méchant, le mur l'avait attaqué, le mur lui était tombé dessus et devait être puni.Dans l'esprit du mutant, cela faisait complètement sens. Ce qui faisait moins sens, cependant, c'était la brutale – et douloureuse – dureté du mur.

Le mur avait opposé une résistance soudaine au pied de John, résistance à laquelle et contre toute logique il ne s'était pas vraiment attendu : que s'était-il donc passé pour qu'il soit projeté au sol avec la jeune fille ? Le mur n'avait pas l'air d'avoir bougé, et il était sans doute trop lourd et dur pour cela, à la réflexion. Le cerveau de John était tourneboulé par la douleur qui « Je m’en allais… J’étais surement distraite. » ajoutait d'ailleurs celle-ci à ce moment précis. John ouvrit aussitôt de grands yeux effarés, et secoua la tête en tous sens :

«-Ah non ! Faut pas s'en aller ! »

Se remettant sur ses deux pieds, John bondit près d'elle, et la saisit gentiment par les épaules. Il posa des mains fermes mais gentilles sur ses épaules, de telle manière qu'elle ne se sente pas trop agressée. Il se pencha pour la fixer droit dans les yeux, brisant toute notion d'espace personnel et la supplia du regard :

« -Si tu t'en vas, je vais me faire disputer ! »

...oui, ceci est un argument tout à fait valable à donner à un parfait inconnu pour lui saboter sa soirée en le retenant dans un lieu où il ne voulait pas être, bien joué John. Pourtant, il s'agissait de la plus stricte vérité...peut-être mal comprise et mal interprétée par Cheshire, mais c'était dans ce cas involontaire. Il travaillait ici, et pour continuer à danser tout nu sur un podium, il avait besoin de clients. Des clients, cela voulait dire que le lieu devait être plein de mondes, et que les personnes restent le plus longtemps possible.

Un jour, John avait fait fuir un client ( oui, avoir soudainement un chat qui se frotte lascivement contre vous au court d'une lap-dance, ça peut surprendre, faire peur et faire fuir. On peut comprendre le client qui n'était pas zoophile – dieu merci – et qui en voulait cependant pour son argent. John, lui n'avait pas eu conscience du petit raté de sa mutation ). Le patron lui avait passé un savon monumental ce jour-là. Pourtant, le patron aimait bien John, il l'avait sortit de la rue, lui avait donné ce travail, du lait et des jolis boxers. Mais ce jour-là, il avait bien cru qu'il allait le mettre dehors, ou le frapper, ou lui jeter de l'eau dessus. John avait été terrifié. Cela s'était reproduit plusieurs fois, et John avait comprit une certaine leçon : il ne devait pas laisser les gens s'en aller. Avec un air suppliant et quelques câlineries, il arrivait souvent à les retenir.

Elle ne devait donc pas s'en aller. Elle était charmante en plus, l'air souriante et gentille. Peut-être devrait-il l'entrainer à un comptoir, lui donner à boire ou appeler un autre chippedendale, lui faire un câlin ?« Au fait, je m’appelle Kitty. » John lui rendit son sourire, un sourire gigantesque et heureux. Amie ?! Joli nom. Kitty. Il aimait bien. Ca sonnait bien. Il adhérait. Il lui fit une grimace radieuse:

« John ! Je m'appelle John. Ou Bandit. Ou Cheshire. John, la majorité du temps. Kitty c'est mignon. On dirait un nom de chat. Reste, Kitty.»
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Dim 5 Mai 2013 - 15:41
Spoiler:
 

Kitty ? Méchante ? Meuh non ! Pas le moins du monde ! Fallait dire plutôt que la situation était été amusante, c’est tout. Le chippendale s’était battu contre le mur… La bataille avait été courte et rude, mais il avait perdu. Triste sort ! Le mur gagne toujours ! Surtout avec un pied comme seule arme… Kitty ne s’était pas moquée de lui, car elle se mettait à sa place, ça devait faire mal après tout ! Mais la situation avait été amusante, quand même. Il protesta contre le mur, s’avouant vaincu, car ce dernier était probablement plus coriace que lui. Bonne décision, il n’aurait eu aucune chance à moins d’avoir le pouvoir de le détruire ! Mais il ne semblait pas l’avoir.

En tout cas, Kitty avait trouvé la petite excuse qu’elle s’en allait et qu'elle était distraite. Ce genre d’excuse ne semblait pas plaire au chippendale, car il ne voulait pas qu’elle parte. Euh… Pardon ? Elle devait rester ? Quoi ? Ici ? Dans cet endroit ? Ce n’était pas un genre d’endroit pour elle ! Kitty était une fille joyeuse certes, qui aimait passer des soirées avec ses amis, certes, mais pas dans un endroit comme cela ! Ce n’était pas un endroit pour la petite fille. Mais non, cet homme semblait insister ! Il s’approcha d’elle et posa ses mains sur ses épaules, de manière très douce, mais il réduisait l’espace vitale de Shadowcat. Elle aurait pu se libérer facilement, mais elle n’avait pas envie de l’apeurer… Bah oui, une personne qui vous traverse, ça peut faire bizarre.

« Hein ? Quoi ? »

Ne pas s’en aller… Mais comment elle allait faire pour retrouver ses amis ? D’autant plus qu’il semblait insister, il ne voulait pas se faire disputer ! Bah voilà, Kitty était dans une belle situation maintenant ! Si elle s’en allait, il allait se faire disputer… Quelle galère ! Elle ne voulait pas se sentir responsable de cela… Mais c’était très mal parti ! Elle sentait déjà l’histoire venir… Qu’elle allait devoir rester un peu. Elle redoutait déjà le moment où il allait lui dire si elle voulait une petite danse ! Euh non ! Kitty aimait la danse, elle dansait bien d’ailleurs, mais pas ce genre de danse non plus ! Elle n’était pas tellement partisane de ce genre de choses…

Il venait de se présenter. Il s’appelait John. Enfin, c’était le seul prénom qu’elle avait retenu, car il disait que c’était la majorité du temps comme ça… Sinon, il avait d’autres prénoms. Il aimait bien le prénom de Kitty… Oui, ce surnom lui avait été donné et elle avait adhéré aussi, elle aimait bien. Mais en tout cas, cet homme voulait qu’elle reste. Mais pourquoi allait-il se faire disputer si elle partait ? Il lui fallait forcément un client ? Enfin, une cliente du coup ici ! Elle se sentait un peu seule à vrai dire. Au vu des personnes qu’elle voyait ici, elle se sentait trèèèès jeune !

« Je ne sais pas trop… »

Elle hésitait vraiment… Elle se sentait mal du coup ! Si elle partait, John allait se faire disputer et si elle restait, elle allait être la proie de tous ces chippendales qui cherchaient des clients… Elle aimait la danse, elle avait eu l’occasion de montrer ses talents déjà, mais bizarrement, elle aurait encore mieux aimé se trouver dans une boite de nuit plutôt qu’ici ! Tous ces hommes en boxer, aussi mignons soient-ils, la mettaient tout de même mal à l’aise ! Elle le regardait, se mordant les lèvres à cause de cette hésitation.

« Je veux bien rester, mais un peu hein ! Mais amis m’attendent ! »

Est-ce que l’excuse des amis allait marcher ? Hum… Difficile à dire ! Mais Kitty avait donné sa parole, elle voulait bien rester un peu avec John même si ça lui paraissait bizarre qu’elle ait dit cela. Mais il ne voulait pas qu’il soit disputé, il était gentil lui. Elle ne voulait pas se rendre responsable de cela. Qu’est-ce qu’il réservait à notre petite Kitty ? C’était une bonne question ! La demoiselle se demandait ce qu’il allait faire, du coup.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Sam 11 Mai 2013 - 15:49

« Hein ? Quoi ? » John avait déjà l'habitude d'être perdu et confus, mais alors si en plus son interlocutrice s'y mettait, on était pas sortis de l'auberge ( et encore moins du club de strip-tease ). Kitty semblait surprise, voire mécontente de la demande de John. Mais, mais...il ne voulait pas la fâcher ! Il voulait qu'elle soit contente ! … et en restant au club, elle prouvait qu'elle était contente ! … Oui, oui c'était logique.
John la regarda hésiter, lui faisant littéralement des yeux de chat battus. « Je ne sais pas trop… » Allez ! Promis, il serait aux petits soins, il se plierait en quatre – littéralement, si, il pouvait, les chats ne faisaient pas vraiment partie de la famille des vertébrés – il lui prêterait ses jouets, même sa souris électrique, allez !

Si habituellement, John était souvent du genre câlin et sur-excité, ces caractéristiques étaient exaltées à partir du moment où il était au « travail ». La raison était très simple : il avait le droit ! C'était même ce qu'on attendait de lui, ce pourquoi on le cajolait. Il avait le droit, il devait même, sauter partout, se dandiner avec enthousiasme et se jeter au cou de toute personne qui posait les yeux sur lui. C'était rafraîchissant; Il adorait. Du coup il était peut-être un peu dur à suivre et à supporter, mais le va-et-vient des corps et des visages qui se succédaient dans l'établissement était tel qu'il n'avait pas vraiment à s'en préoccuper. John ne mémorisait pas les visages. Ils passaient, défilaient dans la pénombre. Des yeux, des sourires, une atmosphère. Il y en avait trop, pas assez de noms, il ne réfléchissait pas à ça. S'il lassait certains, d'autres prenaient leurs places. Il n'était pas sûr de voir plusieurs fois les mêmes personnes.

John attendait, impatient, terrorisé, la réponse de Kitty, qui se mordait la lèvre, indécise. « Je veux bien rester, mais un peu hein ! Mais amis m’attendent ! » John frappa dans ses mains avec enthousiasme avant de la saisir par la taille et de la faire tourner vivement. Chic, chic ! Allons-y Alonso ! Il la reposa presque immédiatement, un ronronnement vif sortant de sa gorge sans qu'il s'en rende compte.

« - Merci ! Merci ! Pas longtemps, les amis sont importants. Les miens veulent jamais venir. »

John secoua la tête. Il avait parlé une fois de son travail à Victoire et elle était devenue toute rouge à faire peur ( il avait cru qu'il lui arrivait quelque chose de grave et n'avait su que l'étouffer sous un câlin paniqué ) et lorsqu'il l'avait pris par les mains pour l'emmener ici tout joyeux, plein de projets et d'idées pour la distraire et la ravir toute la soirée .. eh bien euh... Il avait un peu honte de l'avouer, mais elle l'avait distrait à l'aide de sardines et d'un bol de lait, au moins qu'il en oublie d'aller travailler ce soir-là. Cela devait pourtant être chouette d'être là entre amis ! Tous ceux qui venaient là venaient en bandes, en troupeaux désordonnés et ils semblaient tous s'amuser ! Heureusement que tous ceux qui travaillaient là étaient gentils comme des anges, surtout avec John, qui faisait figure de mascotte.

« -Tu veux boire quelque chose ? Du lait ? » John adorait le lait et il y avait toujours des coupelles de lait à sa disposition sur le bar « Des chips ? » Oui, ça ne se buvait pas, mais tout le monde mangeait des chips ici. Des chips et des cacahuètes. Le mutant s'étouffait à chaque fois qu'il en mettait dans la bouche. «  un de leurs cocktails au nom imprononçables et dégoût... »

Oups, il aurait peut-être pas du dire ça. John plaqua vivement ses mains sur sa bouche. Mais c'était vrai quoi ! C'était pas bon ! Vous avez déjà mordu dans un citron ? Eh bien avec des papilles gustatives félines, c'était encore pire. Et l'alcool... Beurk, ce qu'il détestait le plus avec les légumes. Dégoutant. Vite, vite, changer de sujet.

« Tu as peut-être pas tout vu ? Te balader ? Danser ? Jouer ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Mar 21 Mai 2013 - 15:43
Elle avait pris du temps à se décider mais elle ne voulait pas faire de peine à John. Il avait été gentil avec elle jusque-là et c’était probablement la seule chose qu’elle pouvait lui faire pour le remercier. Il semblait vouloir à tout prix qu’elle reste le plus longtemps possible. Enfin, elle avait quand même dit que ses amis l’attendaient. Ils ne savaient surement pas où elle se trouvait à cet instant précis mais ils ne devaient pas se soucier non plus. Kitty était une grande fille, elle savait se gérer toute seule. Mais malgré tout cela, elle se retrouvait ici par le heureux hasard ! Elle allait devoir y rester un peu plus longtemps que prévu, finalement.

Le gentil John semblait heureux que Kitty ait acceptée son invitation, il montra son engouement en la faisant tournoyer quelque peu. Elle lui fit un petit sourire. Il était particulier, étrange mais surtout gentil. Kitty était intriguée par cet homme finalement. Elle ne s’attendait pas à discuter un jour avec quelqu’un comme lui, qui se trémoussait devant des clients. C’était particulier comme métier il fallait bien l’avouer mais il semblait vraiment aimer ce qu’il faisait. Elle était contente pour lui, on inspirait toujours à faire ce qu’on aimait. Oh, Kitty aimait danser c’est vrai, mais pas dans ce genre de contexte, elle le faisait pour s’amuser. Elle ne se déshabillait pas non plus. Elle appréciait juste bouger.

C’était surement le contraire de ces personnes ici qui faisaient ça pour travailler, par obligation ou par choix, il y avait les deux cas de figures. John semblait faire ça par choix car il était heureux d’être ici. Enfin, c’était ce que Kitty supposait en voyant son regard… Il était chaleureux tout en étant mystérieux. Ses airs, ses mimiques étaient amusantes tout en étant spéciales. Il était intriguant cet homme. Elle se contenta de sourire à nouveau en le regardant dans les yeux. Il comprenait tout à fait le fait que les amis étaient importants. Les amis étaient des personnes que l’on choisissait pour être proche de nous, c’était certainement une des choses les plus importantes au monde. Surtout à l’Institut, les amis étaient une seconde famille. Kitty était beaucoup attachée à eux. Ceux de John refusaient de venir ici, de venir le voir sur son lieu de travail. En effet, c’était quelque chose de triste. Mais pas de soucis mon petit Johnny, la petite Kitty est là pour te tenir compagnie ! Elle n’allait pas lui causer du tort, c’était certain !

Kitty souriait à John et ce dernier lui proposa du lait. Du lait ? Spécial comme choix de boisson, en général le lait c’était pour le café, non ? Enfin, il proposait également d’autres boissons plus « classiques » comme des cocktails. Elle eut un léger rire en entendant l’avis de John concernant ces différentes boissons. Elle comprit vite que le lait était surement la chose qu’il préférait. Elle posa son regard sur lui.

« Je veux bien du lait ! »

Kitty lui fit un petit sourire. Après tout, elle aimait bien le lait bien que c’était une boisson un peu particulière pour ce genre d’endroits… Enfin soit ! Elle ne voulait pas le froisser on lui demandant un cocktail au nom imprononçable, comme il disait. Elle lui fit un petit clin d’œil amical et écouta lorsqu’il demanda à la mutante si elle n’avait pas encore tout vu. De ce qu’il proposait, elle était assez curieuse de voir de quoi était composé cet endroit. Après tout, elle n’avait encore rien vu… Puisqu’elle était entrée ici d’une manière peu conventionnelle.

« Je veux bien que tu me fasses visiter. »

Elle souriait, elle était très amicale. Quitte à rester un peu ici, autant faire quelque chose d’intéressant. Elle aimait bien danser, mais elle préférait laisser cette activité à plus tard et surtout… dans un autre endroit ! Elle n’était pas fan de strip-tease. Encore moins lorsque c’était elle qui devait danser de cette manière. Enfin bref, la visite des lieux était la meilleure solution !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]   Sam 25 Mai 2013 - 18:08
John était survolté, prêt à entraîner sa nouvelle amie – oui là, comme ça, c'était sa nouvelle amie, pourquoi pas ? On rentrait dans des gens, on les bousculait, on tombait bras dessous bras dessus et pouf comme ils étaient souriants, gentils et sympathiques, ni une ni deux, on les adoptait ! John avait décidé qu'il aimait bien Kitty. Elle était adorable, voilà.
Donc, à partir de maintenant, pour qu'il la lâche et la laisse tranquille, il faudrait lui balancer un seau d'eau sur la tronche. Non, il n'était pas collant. A peine. Juste un chat en manque d'affection. Jusqu'à ce qu'il se lasse, vous balafre à coup de griffes caractérielles et s'en aille en tournant des fesses. Ah, ces félins, j'vous jure. Des plaies.

« Je veux bien du lait ! » John poussa un miaulement joyeux : excellent choix ! En voilà une personne de goût ! Il se passa une langue râpeuse sur les lèvres avec gourmandise. Tiens, lui aussi il en voulait du lait ! Ces papilles frétillaient d'impatience, vite, vite ils devaient aller du lait ! … Mais ne pas aller courir réclamer un bol de lait en laissant Kitty en plan, un peu de patience John, sois mignon. Il eut un grand sourire au réponse à celui de la jeune femme :

« -Très bon choix, mademoiselle Kitty ! Toutes mes félicitations ! »

Félicitations pour quoi ? Pour avoir choisi le lait, pardi ! Non cherchez pas, il se faisait tard et la folie de John augmentait proportionnellement à la joie qu'il avait à connaître Kitty. Les chats ont des joies simples, excusez-les. Attrapant familièrement la main de la jeune femme, il l'entraîna vers le bar avec douceur. Comprenez qu'il ne lui arrachait pas le bras en la tirant comme une brute à travers la foule, mais tout au contraire, avançait d'un pas sautillant et joyeux.
Sauf que la violence aurait peut-être eu le mérite d'être efficace ( mais c'est mal la violence, très mal, John se rappelait encore de coups de balais violents pris dans l'arrière-train et bord... que ça faisait mal ) : à cette heure-ci, la partie « strip-tease » et antre du péché du club était bondée et il était difficile de se frayer un chemin rapidement jusqu'au bar sans bousculer quiconque. John pouvait se faufiler vite fait bien fait comme un bon petit chat filou, mais pas son amie, non ? Des oreilles de chat lui iraient merveilleusement bien ! Et puis cela permettait de discuter : « Je veux bien que tu me fasses visiter. » John hocha la tête et désigna ce qui les entourait d'un large geste de la main.

« - Espace de danse ! Il y a des genre de... poteaux, on est censé danser autour, c'est bizarre et on a le droit d'enlever nos vêtements ! C'est chouette, parce qu'il fait chaud comme tout, et accessoirement les gens donnent de l'argent, ce qui peut être utile, en échange. C'est rigolo. Mais il y a beaucoup de monde. Je suis désolé.»

Grimace et re-grimace. Autant John aimait les câlins, autant il aimait avoir sa tranquillité. Ici c'était dur. Et il espérait que cela ne dérangerait pas trop Kitty, tout ce monde et toutes les phéromones que son nez félin sentait. Vite, vite la mettre à l'aise ! Heureusement, ils arrivaient près du bar, et le mutant livra un grand sourire à la barmaid:

« -Et...Tadaaaa bar ! Bonnes et pas bonnes boissons, choses à grignoter ! On peut avoir du lait, s'il te plaît ?»

Quoi, comment ça y avait déjà eu mieux comme pub ? La dernière phrase s'adressait à la serveuse, qui leur lança un sourire amusé et semblait presque compatissante envers Kitty. Ce n'était pas tous les jours qu'un hurluberlu vous traîne au comptoir d'un night club pour vous offrir une coupelle de lait. John lâcha Kitty pour sauter sur le comptoir : posant les paumes sur le rebord, il sauta pour y poser ses fesses.
Sauf qu'il y atterrit sous la forme d'un joli petit chat roux qui plongea immédiatement son nez dans la coupelle de lait que la jeune femme avait immédiatement posé sur le comptoir pour lui ( l'avantage de bosser dans un établissement spécial mutant, c'était qu'on ne s'était plus de rien) . La barmaid déposa ensuite une tasse de chocolat chaud pour Kitty ( ce n'était pas la commande initiale, mais les humains buvaient rarement des coupelles de lait. Enfin. A part John, quoi.)
Revenir en haut Aller en bas
 

Show me your talent [John W. Mac'Elorin & Kitty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» The Miz Vs Big Show
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» The Hillywood Show
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !