Partagez | 
 

Iron-surgery [Tony&Bucky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Garde du corps de Moony Stark. Winter Soldier ( c'est un job si )
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Mer 24 Avr 2013 - 21:04

Le plat de pancakes se fracassa au sol. Les délicieuses crêpes gisaient au milieu des débris de porcelaine. La serveuse revint précipitamment à la table de Bucky, visiblement inquiète qu'il ait à ce point détesté le petit déjeuner servit qu'il ait décidé de le balancer par terre.

«-Il y a un problème ? »

Oui, il y a un problème. Mais avec lui, pas avec les pancakes. Bucky resta figé un instant, les yeux fixés sur le bras qui s'étendait à présent au travers de la table, à l'emplacement des feu pancakes. Il portait sa veste de cuir à manches longues et un gant, mais il s'agissait de son bras gauche, de son bras cybernétique qui venait de faire des siennes et de l'inscrire d'office à un régime sans pancakes. Les mâchoires serrées, le Winter Soldier déposa un billet sur la table avant de sortir du petit café-bar-brunch .
Les pancakes étaient l'apothéose. Déjà, parce que les pancakes étaient sacrés aux yeux de Bucky : c'était sa nourriture préférée – ex eaquo avec la vodka – mais aussi parce que ce n'était que la suite d'une longue série de problèmes et autres dysfonctionnements. Il avait traqué le Mandarin à travers toute la Sibérie et depuis son bras avait des ratés. Il bougeait dans tous les sens, sans que Bucky puisse le contrôler, faisait des étincelles.. Il devait même l'enlever pour dormir !

Le Winter Soldier aurait du contacter ses supérieurs, leur indiquer qu'il y avait un problème et que son bras avait besoin d'une maintenance. C'était déjà arrivé, cela ne posait pas le moindre problème. Mais cette fois, il devrait se débrouiller seul. Il n'osait appeler personne.
Il voulait vivre.
S'il appelait ses patrons, il savait très bien ce qui se passerait : ils répareraient son bras sans poser de question. Et ils le placeraient très certainement en stase, en sommeil : pour le réparer, pour que ses maux de tête s'apaisent, pour qu'il arrête de faire n'importe quoi et reste un parfait soldat. Il se réveillerait peut-être dans dix jours, peut-être dans un an ou peut-être jamais, il était à leur disposition. Bucky n'avait jamais contesté cet état de fait : il était le Winter Soldier. Mais à présent, il voulait vivre. Il venait juste de revoir Natasha... Il l'avait laissée tomber une fois, mais cela ne se reproduirait pas, et il y avait de nombreux dangers dont il devait la protéger.

Bucky prit le chemin de la Tour Stark. A pied, son bras ne lui permettait pas d'utiliser sa moto. Stark. Iron-Man. Entre hommes de fer, ils devraient pouvoir s'arranger non ? Il avait besoin de son aide, son bras pouvait peut-être intéresser suffisamment l'avenger pour qu'il l'aide... Et s'il avait un update sur son bras il n'allait pas s'en plaindre: après tout la technologie initiale venait du M16 britannique, il n'allait pas faire la fine bouche. Alors qu'il franchissait les barrières de sécurité, celles-ci se mirent à lancer des sonneries d'alarmes stridentes. Comme d'habitude, son bras les dérangeait. Ca et ses armes.

« - On ne bouge plus !»


Bucky leva les yeux au ciel et obéit à l'agent de sécurité, levant le bras droit pour se faire fouiller. Tout cela...C'était pour la galerie. Le summum de l'hypocrisie diplomatique : à chaque fois qu'il entrait dans un bâtiment du SHIELD ou affilié à des super-héros, il subissait un interrogatoire et une fouille en règle, jusqu'à ce qu'on appelle son ambassade et qu'on accepte enfin son passe-droit. Les américains le détestaient. Il détestait les américains. Pourtant, il était censé leur demander conseil sur la meilleure façon de gérer le problème mutant ou extra-terrestes, et ils étaient censés l'aider, pour ne pas déclencher une nouvelle guerre mondiale et froide. Bucky regrettait la guerre froide. C'était une période beaucoup plus simple.

«-L'autre bras! »

Bucky eut un bref rictus et, de sa main humaine, décrocha son bras robotique , pour agiter la prothèse robotique sous le nez de l'homme:

« - Pour ça, il va me falloir monsieur Iron-Man. »


To know what they did to you, it would break your captain's heart.

My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Ven 26 Avr 2013 - 22:29
❝ Like a surgeon ❞
Relax eyes closed
deep breath
let go


Encore à faire des folies celui-là. Lui, c'est Tony, notre inventeur de génie préféré, adoré, adulé par les foules, le héros de ces damoiselles, la fine fleur de l'Amérique, le voici, le grand, le beau gosse, PDG de vos cœurs innocents. On l’aperçoit sur les transports en commun, dans le métro, New York ne connaît que lui, bref, c'est un héros national, et il s'en revendique pleinement. Même après l'attaque du Phénix qui l'a brisé physiquement et moralement, cela ne l’a pas empêché de se relever. Bien au contraire, notre ami est habité par une force surhumaine qu'il déploie dans son labo. L'émulation intellectuelle tourne à plein régime. Le mécano travaille d'arrache-pied. Il redouble d'efforts afin d'anticiper les futures attaques. Il ne veut plus se faire avoir comme un débutant.

Mieux vaut prévenir que périr comme dirait Howard Stark. Ses adversaires, la prochaine fois, n'auront aucune chance. Comme d'habitude, Tony en a oublié de déjeuner. Jarvis est obligé de rappeler à l'ordre son créateur. La voix se fait insistante et réprobatrice. « - Monsieur, vos forces vitales ne peuvent pas être optimums sans la dose de protéines et de glucides journaliers ! » Tony grommelle mais il se plie aux conseils de sa petite maman immatérielle. Quand ce n'est pas Pepper qui lui fait la morale sur les cinq fruits et légumes de la journée, c'est Jarvis qui s'en mêle pour le soi-disant bien-être de son maître.

Retrouver ses jouets après sa convalescence lui a permis de se refaire une santé de fer. Évidemment, il y a eu des restrictions sérieuses : pas plus de quatre heures d’affilée. Pendant un mois, aucune nouvelle technologie n’a été conçue au grand dam de Stark Industries. En manque de machines et de trucs à bricoler le pauvre, il a eu du mal à se réadapter à une vie normale sans gadgets. A présent qu’il se sent parfaitement d’attaque pour concrétiser ses plans sur la comète, il ne quitte plus son atelier perso sauf urgences.

Tout en pianotant sur un écran, en pleine cogitation, il grignote un sandwich thon-mayo. A ce moment-là, Jarvis interrompt le processus pause-détente-à-la-Stark. Plaît-il ? « - Monsieur, je me dois de vous informer d’un homme-machine à l’entrée qui semble avoir besoin de vos services. » Avalant sa bouchée, le technicien ne réagit pas aussitôt. Oui, et alors ? C’est censé l’amadouer, le divertir, l’amuser, lui faire perdre son temps ? Tony attend des précisions. « - Vous devriez jeter un œil, Monsieur… » Depuis quand Jarvis lui suggère de faire œuvre de charité ? Eh oh, ce n’est pas l’hôpital des machines en voie d’extinction ou à recycler ici.

Le bon docteur Iron Man pousse un soupir excédé mais, poussé par la curiosité, il décide d’agir en citoyen modèle histoire de se donner un minimum de bonne conscience. Stark prend son ascenseur privé et parvient en bas en un rien de temps. Il fait signe aux vigiles de foutre la paix à l’inconnu. S’approchant de l’homme, Tony enlève ses lunettes de soleil, examine le membre mécanique d’un œil d’expert, mâchonne un chewing-gum extra mentholé et siffle comme on siffle une jolie fille à grosse poitrine. Touchant la mécanique du tournevis, il lance son diagnostique :

« Hum pas mal, dernière génération, prothèse D324, agencement RRN, joli travail, mais un peu endommagé si je ne m’abuse, c’est la vie, n’est-ce pas ? Vous avez un beau bras…Monsieur… ? »

Le célèbre milliardaire tend une main amicale à sa nouvelle conquête. « Après vous, on va arranger ça au bloc opératoire. » Il lui montre le chemin de l’ascenseur VIP. Et c’est parti.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Garde du corps de Moony Stark. Winter Soldier ( c'est un job si )
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Lun 29 Avr 2013 - 13:43


Bucky n'avait pas encore eu l'honneur de rencontrer le grand Tony Stark. Bien sûr, il le connait : qui ne connait par Tony Stark, Stark Industries et Iron-man ? C'était le premier super-héros à avoir véritablement revendiqué ce rôle et la semaine précédente il avait courut au travers de la Sibérie pour récupérer une armure qui voulait le concurrencer.
Mais il ne l'avait pas croisé, ni même aperçut volant dans le ciel depuis son arrivée aux Etats-Unis : selon les journaux et les infos glanées à droite à gauche, le génie a eu un accident, s'est frotté à plus fort que lui et s'est retrouvé à l'hosto pour quelques temps. Si, malheureusement pour le reste du monde, il est toujours en vie, il est presque discret ces temps-ci : il bosse dans son coin, fabrique des gadgets sur lesquels le Kremlin bave mais il n'a pas joué la diva héroïque ces temps-ci.

Iron-Man est calme, sage, pendant que le Winter Soldier poireaute dans le hall de sa tour. Bucky doute un instant de l'intelligence de sa venue : Tony Stark a beau multiplier les galas de charité, il n'est pas connu pour être d'une générosité sans bornes. Pourquoi l'américain l'aiderait-il ? Il comptait sur sa curiosité scientifique, mais il était toujours encadré par des vigiles... Les vigiles le lâchent quand un homme se joint à eux. Stark. James a assez vu son visage sur les tabloïds et les fichiers du KGB pour le reconnaître. Un peu plus petit que prévu, peut-être.

Pas moins malpoli et diva que prévu pourtant : sans préparation, il s'approche et tâte la marchandise. Bucky lutte contre son instinct, ses habitudes et des tas de bonnes raisons pour ne pas éloigner son bras de l'inventeur. C'est son bras, merde. Spontanément, Bucky veut ramener son bras contre son torse et l'éloigner de cet individu et de son tournevis. Mais cela, serait contre-productif, n'est-ce pas ?

« Hum pas mal, dernière génération, prothèse D324, agencement RRN, joli travail, mais un peu endommagé si je ne m’abuse, c’est la vie, n’est-ce pas ? Vous avez un beau bras…Monsieur… ? » ...Ca c'est un compliment qu'on ne lui avait jamais fait. Même si Bucky était fier de son bras, hein, faut pas déconner, il était magnifique son bras. C'était rare que quelqu'un voit son bras autrement que comme une simple prothèse métallique – alors qu'il était tellement plus que ça – et les termes employés sonnent presque comme une flatterie pour le Winter Soldier. Avec en prime le sifflement – il faisait assez ça lui même - il a l'impression d'être une jolie donzelle qu'on conduit à une chambre nuptiale: merde, il est le Winter Soldier, il mène la danse, pas le contraire. Pour une peu, il en aurait rougit. S'il ne s'était pas senti comme un animal acculé, il aurait apprécié Stark, à une autre époque. Il sourit cependant, amusé par son interlocuteur à l'haleine mentholée.

« - James Smith. Et, merci...monsieur Stark. »

Par « Monsieur » Stark attends un nom de famille, or Bucky n'a que des noms de famille d'emprunt. Le mensonge lui vient cependant naturellement, même s'il était peu crédible. Il serre brièvement la main tendue, de sa main humaine. Il ne fait plus confiance à l'autre. « Après vous, on va arranger ça au bloc opératoire. » … Erk. Bucky a passé trop de temps sur des tables d'opération pour les apprécier encore. Une fois allongé dessus, il ne se réveille plus, ou lorsqu'il se réveille, il est à nouveau modifié.

Lorsqu'ils sortent de l'ascenseur pour entrer directement dans l'atelier laboratoire d'Iron-Man, c 'est au tour de Bucky d'émettre un sifflement admiratif . Il n'est qu'un soldat, un agent : ce n'est pas lui qui avait mis au point la technologie qui le servait lors des missions et il n'y comprends que le nécessaire. Mais il a l'oeil assez exercé pour voir quels bijoux peuvent bien s'y cacher. James fait quelques pas timides, suivant Tony. Il tends son bras avec une certaine réserve à Stark, voyant que celui-ci est avide de travailler dessus. Comme un gosse. Il a envie de lui dire de faire attention, il est intimidé et cela ne lui va pas.

« - Si je vous mets une gifle, ce sera contre ma volonté.»


To know what they did to you, it would break your captain's heart.

My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Mar 30 Avr 2013 - 18:01

❝ Bucky needs Tony ❞
We are Iron men honey, aren’t we ?
we will rock you


Un bras mécanique, quel qu’il soit (en l’occurrence, un échantillon aussi sophistiqué), c’est un nouveau jouet pour Tony Stark. On ne peut pas lui offrir meilleur cadeau de noël. Bricoler, réparer, retaper des machines c’est son truc à lui, son baba, son ecstasy. Papa Stark lui a transmis ses gènes. Enfant, il avait déjà un tournevis comme hochet. Un peu autiste sur les bords, il ne faut surtout pas le déranger quand il s’amuse dans son atelier. Il ne tolère que Jarvis et Pepper. Toute intrusion est vue comme un crime. Évitez par conséquent de lui dire un truc méga important qui mette en jeu votre vie, car cela ne serait guère stratégique ; il devient dans ces moments-là sourd au monde extérieur, complètement hermétique. Vous n’existez plus. Lui il vit dans un méca-monde, univers à part entière où il n’y a que son ego et ses cellules grises qui le remplissent.

Là j’peux vous dire qu’il est en pleine extase, il fantasme comme un ado sur cette petite merveille de la science. Ses yeux ne quittent plus la mécanique qu’on lui remet entre ses mains de mécano génialement fou. Le type semble apprécier l’attention (bien qu’excessive) qu’on porte à sa greffe métallique. L’inconnu peut lui faire confiance, là-dessus Tony est un vrai professionnel. « Bien, commençons. Musique maestro ! » Ici c’est la caverne de Batman, mais remplacez Bat- par Iron- vous serez gentils. Notre séducteur de première fait la cour à cet étranger, plutôt beau gosse d’ailleurs, grand, bien taillé, euh boxeur ? Athlète ? La poigne qu’il exerce lui rappelle celle de Captain America à s’y méprendre. Le mec pousse un sifflement qui ravit notre mégalo. Pour la peine, il lui lance un clin d’œil de connivence.

Son hôte lui tend son bras avec quelques réticences. « Si je vous mets une gifle, ce sera contre ma volonté. » Tony s’esclaffe bruyamment et tapote son cœur de fer en lui adressant un sourire qui se veut rassurant.

« Monsieur, votre bras est entre de bonnes mains, je m’en porte garant. N’oubliez pas que nous sommes deux Iron Men. Je sais ce que je fais, c’est mon métier. Et même pas besoin d’anesthésie locale, génial non ? » Le mécanicien s’empare du bras et demande à Jarvis un scanner complet. Il a besoin d’un visuel. Il saisit un fer à souder et autres pinces, clés, etc.

« - Réseau endommagé, court-circuit, rebootage des capteurs. Temps estimé de réparation : quarante minutes et quinze secondes si monsieur ne se laisse pas distraire. »

Stark relève la tête, fait une mine outrée. « Pour qui tu me prends ? Je ne suis jamais dist-… » De manière inattendue, il se tourne vers son invité d’honneur. « …Dites-moi, John…euh James Smith, vous faites quoi dans la vie ? Vous n’êtes pas d’ici a priori… » Quoi, l’accent russe ? Tony est un clown, mais il a un minimum de sens de l’observation.

La voix immatérielle fait un grand retour quelques minutes plus tard, comme pour répondre à son bien-aimé maître. « - Monsieur Smith n’est pas recensé. Dois-je approfondir les recherches ? Dossier…error. Serveur bloqué. » Tony secoue la tête d’un air désolé. « Jarvis, ce n’est très poli de ficher nos… » L’intonation british retentit et interrompt son créateur : « - Dossier confidentiel du SHIELD. Dois-je pirater monsieur ? » Quoi ? Hacker Nick Fury, encore ? ça devient techno-critique. Il ne va pas être content, mieux vaut s'en abstenir. Le type est agent ou quoi ? « Vous êtes qui vous ? » Il pointe son tournevis sur ledit James Smith d’un air suspicieux. Pas de mensonge, sinon pas de réparation. L’heure de vérité a sonné. La comédie a assez duré, c’est ça la générosité, ça ne mène qu’à des embrouilles. Mais on ne l’a fait pas à Tony Stark.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Garde du corps de Moony Stark. Winter Soldier ( c'est un job si )
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Ven 3 Mai 2013 - 18:37





Every broken machine needs a good mechanic.

Dès que Bucky voit l'atelier Stark, il est persuadé d'avoir eu raison de venir. L'air limite concupiscent que Stark porte à son bras est tout simplement terrifiant. Il a eu raison de lui confier son bras, il en prendra grand soin. Par contre, James en vient à douter que Stark le lui rende un jour, tout compte fait. Son bras n'est pas une pièce à ajouter à la collection de la diva, merci bien ! Il comptait bien sur la curiosité scientifique de Stark pour le forcer à l'aider... Mais il apparaît que curiosité est un euphémisme par rapport à ce que semble agiter le scientifique. La musique résonne dans l'atelier pendant que Iron-Man s'excite sur son bras, et que James projete un regard admiratif sur l'ensemble, essayant d'ignorer le clin d'oeil de Tony bien que celui-ci l'amuse.

Clin d'oeil, joie excessive, rire gras en se tapotant la poitrine, court galante prononcée... Bucky se sentait dans la position d'une pucelle qu'il aurait emmené dans un bar glauque dans les bas fonds de St-Petersbourg... La peur en moins, merci bien. Bucky suivit le geste de Tony du regard alors que celui-ci tapotait avec assurance la lueur bleue qu'il avait implanté au coeur de la poitrine. C'est vrai. L'arc réactor. C'était le point délicat dans la mise en oeuvre du dynamo pourpre, la version d'Iron-Man que la Russie avait cherché à mettre au point. Et quand ils avaient finalement réussit à contourner le problème, le Mandarin était arrivé.
Bucky laisse Tony gesticuler dans tous les sens, simplement très satisfait de pouvoir ôter son bras sans mettre du sang partout. Il déteste les aiguilles. Il repère un plan de travail dont un coin et à peu près vide et, s'aidant de son bras restant,
Entre Iron-Men, ils pouvaient bien se faire confiance...n'est-ce pas ?

« - Réseau endommagé, court-circuit, rebootage des capteurs. Temps estimé de réparation : quarante minutes et quinze secondes si monsieur ne se laisse pas distraire. » Tout d'abord, James ne marque pas la surprise, estimant qu'il doit s'agir d'un système aidant Stark dans ses travaux de mécanicien... Si on oublie la fin de la réplique... et que Stark réponds comme s'il parlait à un autre humain. James fronce les sourcils, et parcourt la pièce du regard. Il ne voit personne d'autre, et cela le mets mal à l'aise. Où est-il encore tombé, et qui est-ce qui se cache dans un coin ?« …Dites-moi, John…euh James Smith, vous faites quoi dans la vie ? Vous n’êtes pas d’ici a priori… » Bucky cligne des yeux, se re-concentrant sur son interloctueur réel et si présent; il réponds d'une voix tranquille :

« -Garde du corps... » Il a la carrure de l'emploi, et cela peut expliquer sa prothèse sans trop de problèmes ( le mensonge idéal aurait sans doute été d'être un chercheur ou un scientifique quelconque... Mais Bucky aurait eu du mal à soutenir le mensonge à trop long terme...surtout face à quelqu'un du calibre de Tony Stark. ). Il a été garde du corps d'un russe en fuite, une fois, un russe qui s'amusait à le torturer mentalement. « -Eh oui, je travaille à l'ambassade de Russie. »

Il sourit d'un air naïf, comme pour s'excuser du léger accent qui a filtré dans ses paroles, et qu'apparemment l'avenger a noté. Il n'était pas un génie pour rien, hein ? Techniquement, il est capable de parler un anglais absolument parfait et d'en moduler l'accent pour ses missions d'infiltrations. Naturellement il a plutôt un accent de Brooklyn, paraît-il : mais lorsqu'on passe sa vie dans en Russie à parler russe, un accent russe surgit parfois quand on fait pas attention, comme à présent.
James se mords la lèvre et se décide après un moment à poser la question qui le taraude, puisque on en est à se poser des questions personnelles : il agite vaguement la main comme s'il ne sait pas trop quoi désigner.

« -C'était qui...Il y a quelqu'un ? »

...Apparemment oui. « - Monsieur Smith n’est pas recensé. Dois-je approfondir les recherches ? Dossier…error. Serveur bloqué. » … Crap. Une foule de jurons qui traitent à peu près tous d'un goulag malodorant en Sibérie traversent l'esprit du Winter Soldier, alors qu'il relève la tête d'un air surpris. Qui ou quoi ce soit, cette personne, ce JARVIS a décidé de se renseigner sur lui. Des John ou James Smith, il a du en trouver une flopée pourtant : Tous les recenser et les comparer avec l'individu qu'est Buchanan prends normalement un certain temps. Assez de temps pour que James puisse faire ses petites affaires tranquillle.

« Jarvis, ce n’est très poli de ficher nos… » Tout à fait d'accord. D'accord, le gouvernement de Bucky a lui-même cette salle habitude et Bucky n'aime pas du tout ça ( parce que ça va avec leur habitude de le tenir en laisse, ce qui au bout de 40 ans peut fatiguer sérieusement ). L'adrénaline circule à flots dans les veines du Winter Soldier, mais il entrouvre la bouche d'un air surpris. Il peut tout à fait gérer, il a connu pire.

« - Dossier confidentiel du SHIELD. Dois-je pirater monsieur ? » Alors non, on va éviter de pirater le SHIELD, cela pourrait remonter à Bucky et il a l'ordre de se tenir en apparence tranquille. Ensuite... Holy cow. Bucky observe les ennuis arriver tel un transsibérien sur lui. Qu'on ait rien sur lui, c'estune chose. Avoir un dossier du SHIELD sur lui... C'est autre chose. Un problème. « Vous êtes qui vous ? » Excellente question, je n'en ai pas la moindre idée pour dire vrai. La tête surprise de Bucky se transforme en moue, alors qu'il se secoue la tête pour lâcher.

« -... Au moins, je suis fixé, Fury a bien un dossier sur moi. »

Il aurait volontiers croiser les bras d'un air sceptique... Merde, c'est dur d'avoir l'air crédible avec un bras.
Et ensuite ? L'impasse. La vérité ? James Buchanan, dit le Winter Soldier, agent infiltré de la Russie, je ne connais pas mon nom de famille, ni mes parents, ni rien en-dehors de ma patrie, j'ai ma tête qui déconne, je passe ma vie en stase. Génial, même pas sûr que ça paie la réparation. Surtout que Bucky n'a pas la moindre intention de trahir ses boss. Mais il fait quoi du coup ? Calcule les options. Foutre le bordel, se battre avec Tony et foutre le camp ? Il n'a qu'un bras, ses armes à l'entrée, au revoir sa couverture, il aurait le SHIELD aux fesses. Le regard exercé de l'agent observe Tony, qui fait obstacle entre lui et son bras, bras qu'il doit absolument récupérer avant de sortir. Bucky fait la moue, et rive son regard à celui de Tony

« - Un homme de fer qui a besoin d'un bon mécano. Tout simplement. » Gagner du temps. Il fait le geste d'écarter le tournevis « - Tout ce que j'ai dit est la vérité. Mais Nick Fury... est un vieux fou paranoïaque qui aime avoir des dossiers sur les gens qui le regardent dans le mauvais oeil.»

Ce n'est pas parce qu'on est paranoïaque que personne ne vous en veut pour de vrai.


To know what they did to you, it would break your captain's heart.

My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Sam 8 Juin 2013 - 13:27

❝ Lucky Bucky ❞
We’re up all night to get funky
We’re up all night to get lucky


Bucky Barnes est officiellement le nouveau joujou de Tony Stark, c’est indéniable. Il y a bien longtemps qu’on ne lui a pas montré une mécanique d’une telle envergure. Une greffe électrique extraordinaire pour soldats extraordinaires. Sûr que peu de gens se baladent avec une pièce de collection pareille. C’est bon on l’a perdu, c’est comme donner sa sucette à un bébé. Dans le regard malicieux du génie psychopathe accro des machines, on peut facilement déceler ceci : beau-bras-youhou-je-vais-te-voler-et-m-’enfuir-avec. Mauvais plan Stark. Le regard du super soldat inconnu le dissuade légèrement.

A un contre un, même un bras en moins, l’autre le démontrait en un instant. Il a l’œil exercé, Tony, il sait reconnaître les guerriers aguerris quand il en voit un et celui-là n’a pas l’air rouillé même en uniforme civil. C’est bizarre qu’il pense à Steve en cet instant alors qu’il reluque le mi-homme mi-machine. Ils n’ont rien à voir, mais l’air de ressemblance dans l’attitude le frappe. Okay, un militaire, un agent ou quoi que ce soit d’autre qui a un balais au mauvais endroit, il n’y a pas une immense différence, mais tout de même. Dans le maintien et la droiture, notre génial milliardaire peut observer des similitudes, des détails qui paraissent anodins mais qui n’en sont pas pour lui. Un cerveau comme celui-ci, je vous jure, c’est épuisant à la longue.

Stop Sherlock, retourne à ta réparation express, on a assez perdu de temps. Tout en l’écoutant, le mécano soude des fils, rebranche, vérifie les connexions et les capteurs. « Ah oui, c’est Jarvis, mon acolyte, il me seconde en tout. » Il fixe ledit Smith qui semble débarquer de manière plutôt brutale dans le monde de Tony Stark. Bienvenue chez moi l’ami. « C’est une intelligence artificielle, mais je me demande si elle ne dépasse pas sa propre condition de IA par moments… » Réflexion métaphysique. Jarvis est une banque de données phénoménale, mais c’est aussi une entité attentionnée, fidèle, voire humoristique, presque humaine.

Et puis vient ce moment où la grande question de l’identité cachée est révélée au grand jour. Plus de cachotteries entre nous mon p’tit gars. On n’apprend pas à Tony Stark à concevoir un réacteur ARK, c’est bien connu. Notre ingénieur pousse un soupir…compréhensif. What ? « Fury, toujours là pour vous casser les…bref, j’dirai rien, c’est promis. Je vous couvrirai si vous m’aiguillonnez un peu sur vous et vos…activités. Au fait, vous auriez pu trouver mieux, j’veux dire, James Smith, ça manque d’imagination. » Tous les agents semblent adhérer à ce système de noms trop communs, mais j’vous assure, vous prenez comme nom : Melchior Rasmamünchentrucmuche, tout de suite ça passe mieux, même si on est amené à vous demander trois fois d’épeler votre patronyme.

« Qu’est-ce que j’y gagne, moi, dans tout ça, monsieur… ? »

Allez hop on monte les enchères publiques. Jarvis semble comprendre par lui-même que hacker le SHIELD n’est pas très recommandé pour le moment, il se tait donc, mais il doit sans doute poursuivre ses recherches sur le bonhomme. Incorrigible. Tony se demande ce qu’un agent peut bien lui apporter. Dieu merci il n’est jamais à court d’idées.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Bucky J. Barnes
Marvel Knights
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Winter Soldier
♠ EMPLOI : Garde du corps de Moony Stark. Winter Soldier ( c'est un job si )
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Iron-surgery [Tony&Bucky]   Mar 11 Juin 2013 - 19:25






Tony Stark est content, Bucky est inquiet. Pas inquiet pour la réparation, non, plus les minutes passent et plus il a confiance dans le mécanicien inventeur de génie pour le lui rendre comme neuf... voire avec quelques améliorations sur lesquelles le soldat ne crachera certainement pas. Mais il est plutôt inquiet à cause de la sensation de vide qui s'étend depuis son épaule jusqu'à... eh bien son épaule, son moignon : il lui manque un bras. Cela n'est jamais pratique dans la vie de tous les jours, bien qu'il soit parfaitement capable de neutraliser la plupart de ses ennemis sans. Mais la part paranoïaque de sa personne craint que Tony tarde, oublie, de le lui rendre, trop heureux d'avoir un nouveau jouet : ce qui explique le regard sévère, noir et menaçant que le russe dirige vers Iron-Man ( alors qu'en fait, il ferait mieux de le supplier de lui réparer son bras, déjà. Mais la diplomatie n'est pas russe) .

Et la présence de Jarvis n'est faite pour le rassurer : « Ah oui, c’est Jarvis, mon acolyte, il me seconde en tout. » … Un acolyte invisible, que les sens affinés et exercés du Winter Soldier sont incapables de remarquer. Très rassurant. Pas du tout capable de lui chiper son bras pendant qu'il se gratte le nez de l'autre. Génial. « C’est une intelligence artificielle, mais je me demande si elle ne dépasse pas sa propre condition de IA par moments… » … Ca, ça lui parle déjà plus. Bucky a déjà croisé et travaillé avec plusieurs intelligences artificielles, même s'il n'en a jamais croisé d'aussi évolué : La Russie préfère les soldats conditionnées: la masse communiste du peuple, avec une loyauté et une obéissance digne d'une IA. Voire meilleure, hacker un être humain sans âme, ni conscience étant impossible selon le gouvernement, et Bucky les croyait ( puisqu'il était l'un de ces êtres )

Alors il se tranquillise, du moins jusqu'à ce que cette fichue IA décide de mettre ses circuits pile là où il ne faut pas. Bucky accuse Fury, puisque c'est somme toute, de la faute du directeur du SHIELD. D'après ses fiches, Iron-Man et le directeur ne sont pas exactement cul et chemise, et le soupire de Tony le lui confirme, détendant ses muscles et réflexes qui se préparaient, mine de rien, à combattre s'il le fallait. Point de cela, cependant: « Fury, toujours là pour vous casser les…bref, j’dirai rien, c’est promis. Je vous couvrirai si vous m’aiguillonnez un peu sur vous et vos…activités. Au fait, vous auriez pu trouver mieux, j’veux dire, James Smith, ça manque d’imagination. » James a un sourire amusé en l'entendant parler. Fury le casse...oui. Il ne l'avait rencontré (officiellement) qu'une seule fois, et c'était l'effet qu'il faisait : du genre à emmerder alliés comme ennemis, à suspecter tout le monde et à n'avoir aucun allié à part son oeil valide.
James Smith. Ouais. Okay. Ce n'est pas son meilleur coup. Habituellement ses identités lui sont fournies par ses employeurs, elles étaient belles, originales, vérifiables. Parfaites. Là, il est venu tout seul comme un grand, et la parfaite machine à tuer obéissante n'a pas l'habitude de prendre des initiatives qui ne concluent pas par la mort d'un (ou plusieurs) homme(s).

«-Je manque d'imagination, » convient-il.

Personne ne lui a jamais demandé d'être original ou créatif : il tue discrètement, efficacement, c'est tout, pas de style ou de fioritures pour lui, l'important est que le travail soit fait. Ce qui, par la force des choses était devenu sa marque de fabrique. Il aurait pu reprendre un de ses anciens pseudonymes mais...Il hausse les épaules et mime une grimace dramatique :

« -Je me suis dit que vous ne laisseriez pas entrer Yasha Romanovitch ? »

Yasha, ou James en russe. Quant à Romanovitch... nom de famille courant qu'il a déjà emprunté sans se faire prendre sous ce nom là, raison pour laquelle il le confie au super-héro : il n'y aurait pas de dossier à ce nom, il n'est pas stupide. Et qu'il prenne cela comme « aiguillon » quant à son identité et activités, la situation est déjà assez étrange comme ça ( être couvert par Iron-Man ! ) il n'a guère envie d'ajouter encore une alliance ou amitié improbable avec le héros américain. « Qu’est-ce que j’y gagne, moi, dans tout ça, monsieur… ? » Excellente question, à laquelle Bucky, en tant que tueur à gages et mercenaire assermenté par le Kremlin est parfaitement coutumier. Il fait la moue et balaye l'atelier de son bras restant:

« -Curiosité scientifique ? Ne faites pas semblant, vous ressemblez à un gamin le matin de Noël. Vous aimez mon bras, je vous intéresse. » Bucky se mord la lèvre, levant la tête pour inspirer profondément avant de reposer son regard clair sur l'ingénieur. Le regardant par en-dessous, il finit par lâcher avec un sourire en coin : « - Disons que je suis homme à tout faire. Mettons que vous pourrez faire appel à moi. En cas de besoin. Sauf, bien évidemment si c'est pour faire plaisir à Fury. »

Proposition risquée. Hautement risquée même, car le Winter Soldier ne peut pas se permettre d'aller à l'encontre des voeux de sa patrie, et les désirs d'Iron-Man ( en dehors des femmes, des robots et des cocktails) sont opposés à ceux auxquels il est fidèle. Mais Stark n'est pas Fury, et Bucky n'est de toute manière pas tenu de lui obéir ( contrairement aux siens ). Et puis, s'il peut mettre des bâtons dans les roues du SHIELD, avec qui il est forcé de jouer au chat et à la souris depuis tant de décennies...


To know what they did to you, it would break your captain's heart.

My dreams are the worst I've ever had. Images of the Winter Soldier fold in on each other... I see things I forgot happened... Like a door unlocking in my mind... Torture... Slaughter... And training others in their use... So much horror... I wake up vomiting


Revenir en haut Aller en bas
 

Iron-surgery [Tony&Bucky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Harley Dowkins " Le Iron Man " miniature : ont est liée Tony !
» ♥ Tony Stark / Iron Man ♥
» Tony Stark | Genius, billionaire, playboy and philantropist [Fini]
» Iron Sky (nouveau film qui sort en novembre 2011)
» Demande d`avatar et signature pour Tony





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !