Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

something's coming ... something bad. (barton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 16:03

Barney C. Barton
NORMAN REEDUS

Identité
Prénom(s) & Nom: Charles Bernard ‘Barney’ Barton.
Nom de code: Trickshot.
Date & lieu de naissance: Waverly, Iowa, le quatre aoüt mille neuf ans soixante-seize.
Âge: Trente six ans.
Emploi/occupation: Criminel professionel, ancien apprenti de boucher, ancien, ancien homme de cirque.
Centres d'intérêts: Le rock, son frère, sa vengeance. N'as pas de centre d'intérêt particulier, obsédé par ses représailles.
Statut: Célibataire.
Groupe: Supers-vilains.
Caractère
L’esprit humain un mystère si grand que même avec les explications on s’y perd dedans. On vous assure que c’est quelque chose que même les plus grands scientifiques se posent encore des questions dessus sur le pourquoi du comment de certaine réaction. Comment peut-on savoir comment quelqu’un réagira vraiment ainsi que les répercutions que cela aura sur lui dans le futur ? Même si on connait vraiment une personne de façon dites par cœur, que les yeux fermer vous savez exactement ceux qu’à quoi pense l’autre sans vous tromper et bien cela sera un faux un jour ou l’autre. Oui, car un jour une pensé sortira de votre logique quoi que vous tentez de faire. Si cela n’arrive jamais vous avez face à vous un simple pantin et encore, juste quelque chose qui ne vit pas réellement. Barney est un humain certes mais avec un caractère tout à fait particulier. C’est son enfance, son passé qui ont forgé son caractère et il faut prendre du temps pour comprendre le comment du pourquoi il agira ainsi. Il n’est sur aucuns points la même personne que son frère, Clinton. Il ne lui ressemble pas du tout et l’on peut même dire qu’il est son parfait contraire. C’est tout d’abord son père qui forgea son caractère. N’étant pas sujet aux marques de violence que son père avait, Barney c’est retrouver comme privilégié et a développé une attitude cynique et immorale. Et se découvre même être colérique et s’énerver si on ne lui donne pas ce qu’il désire. Très observateur, tout comme son frère, il est doté d’une grande patience qui vint à se prouver par sa vengeance qu’il passe la moitié de son temps à mettre en place. Observant souvent les autres en hauteur est un moyen pour lui de se sentir en position de supériorité. Loup solitaire, il s’oblige cependant à faire équipe certaines fois pour parvenir à un but qu’il s’est donné avant de retourner à son isolement. Barton est quelqu’un de très rancuniers et n’hésite pas à le montrer. Et ce montrera encore plus rancuniers et ferme quand on parle de trahison. Et il a senti une trahison dans l’attitude de son frère qui la lâchement abandonné pour des principes héroïques débiles. Déterminé est aussi un trait de son caractère. Effectivement, Barney fera tout son possible et plus pour terminer ce qu’il fait. Cela lui fit défaut dans certaines de ses activités criminelles mais il n’en reste pas moins un homme à faire proprement et correctement les choses qu’on lui demandait de faire. Il s’avère aussi bagarreur, n’aimait pas particulièrement que l’on marche sur ses pieds. N’aimant pas non plus être mis à l’écart, il ne prendra pas le temps de chercher ses mots et le fera clairement comprendre. Tout comme son père, Harold Barton, il arrive à tromper et à manipuler son entourage comme il l’entend. Son intelligence augmente ses chances de se sortir des situations délicates qu’il se met régulièrement.

Capacités & Mutations
Un super-héros ou super-vilain pour Barney n'est pas obligatoirement une personne ayant un pouvoir quelconque. C'est une personne comme tout le monde qui as un petit plus qui le fait unique - ou un gros plus pour certains - Il ne possède aucun pouvoir, aucun facteur de guérison et est de ce faite plus fragile que Wolverine ou Hulk mais compense ce point en se protégeant du mieux qu’il peu. Barton est un humain et le restera toute sa vie. Il a cependant ce petit plus qui fait de lui un homme unique. Avec de l'entraînement et de la ténacité, il apprit à se servir d'une arbalète et se retrouve être un très bon Arbalétrier. Il sait se servir d’un peu toutes sortes d’arbalètes mais sa préférée reste l’arbalète à poulies. Son arbalète du moment qu’il nomme affectivement son « bébé » possède des poulies à haute énergie, augmentant la puissance des tirs pour aller jusqu’à 186 livres mais aussi permettant de réduire les frottements de la corde, augmentant ainsi le déplacement du carreau et rendant sa trajectoire plus aisé. Elle est légère, pesant simplement trois kilogrammes pour un corps tout en aluminium et composite. Une détente sensible pour une meilleure disposition à avoir une corde qui répond rapidement à ses commandements. Ses distances de tirs peuvent aller de soixante-dix à cent treize mètres. Une largue marge qui lui permet d’éliminé des ennemis sans faire de bruit. Pour faciliter la visée, une lunette de visée à réticule lumineux a été installée en son viseur. Une arme qu’il chérit, seul chose qu’il se préoccupe réellement. Certains de ses carreaux renferment des substances variées (acide, explosif, fumigène, électrique, sonique, grappin, filet …). Mais il n’est pas excellant qu’en maniement d’arbalète, il se révèle aussi être un combattue compétent, agile et expérimenté aux techniques de combat à mains nues. Il maîtrise toutes sortes d’armes à jet avec agilité, sortant même dans un milieu civile avec un pistolet dans la poche, mais son arme de prédilection n’en demeure pas moins son arbalète.

Eh toi là, t'es qui en fait ?
Prénom/pseudo ♦ Rose noire ; Charline. Âge ♦ Quinze ans. Scénario ou inventé ♦ Scénario. Comment as-tu atterri ici ♦ Par un partenariat si je m'en souviens bien. Fréquence de connexion ♦ 6/7 Remarque(s) ♦ Je tiens à m'excuser, j'ai eu un problème familial important qui à chambouler le court de ma vie et j'ai dû prendre le temps de m'adapter de ma situation actuelle. Mais je ne vous quitte plus jamais maintenant ! Code règlement ♦ Validé par Loki

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 16:03
Raconte-moi une histoire


(pour coller le plus à l'histoire du personnage, un langage cru et peut être violent peut-être tenu dans certaines parties de mon histoire. )


Une vie ne s’amorce jamais sans le contrôle du Destin. Quoi que l’on y fasse. Il y a toujours une bavure dans les plus belles histoires, un côté sombre qui rôde derrière cette énorme parcelle de lumière que peut avoir une existence heureuse. Tellement de choses négatives qui font que la vie est ainsi, paraissant normale aux yeux des tous, car c’est bien connu, la perfection n’est malheureusement pas de ce monde …



« Boug’toi Ban’, on rentre ! » S’éleva la voix de son père depuis l’avant de la boutique. L’interpelé reposa son couteau et prit un torchon pour s’essuyer les mains, regardant son œuvre avec fierté. Mais il savait qu’il ne devait pas s’éternisé, son père, ne lui fera pas de faveur s’il se traîne. Essuyant le reste du sang collé à ses mains sur son t-shirt immaculé jusqu’à là, il remonta vers l’entrée de la boucherie. Harold Barton dévisagea son fils et lui jeta une œillade pour désigner son haut maintenant tout poisseux de sang. « Ta mère s’casse le cul pour que t’es des v’tements propres et r’garde c’que t’en fais ! » Le jeune apprenti redressa le museau pour croiser le regard de son père sans pour autant lui répondre. Harold haussa les épaules et sans chercher de réponse il monta dans sa voiture, côté conducteur. Et dès qu’ils rentrèrent, Barney alla se poser dans un coin du salon, s’effaçant du mieux qu’il pouvait alors qu’il observait son petit-frère et sa mère subir la violence aucunement retenue de son père. Il n’aimait pas voir ça. Il pourrait détourner les yeux, regarder la télévision qui passait un dessin-animé surement amusant mais il ne pouvait pas. Ce serait se voilé la face rien qu’un instant avant que les pleurs de son frère ne le ramène à la réalité. Car il le savait. Il entendait tous ce qui se passait dans la maison. Il entendait parfaitement son frère taper contre un mur, serrant ses lèvres à s’en faire saigner. Il entendait parfaitement son père malmener sa mère le soir, dans leur chambre. Mais il ne pouvait rien faire. Il pouvait juste faire semblant de regarder ce dessin-animé qui au final se trouvait pas du tout marrant. Rire d’un rire totalement faux aux blagues de cet animé pour masquer le flot d’injure que balançait son père. Et puis quand tout le monde partait se coucher, le silence revenait dans la maison. Un silence brouillé par le coup que Clinton venait de mettre dans son mur. Un silence brouillé par une chaise qui venait de tomber au sol dans la chambre de ses parents. Un silence brouillé par le bruit de la télévision qu’il regardait, le regard lointain, ailleurs, plus loin, loin de cette routine. Mais cela recommençait le jour suivant et le jour suivant. Le même dessin-animé à la télévision, à la même heure. Ce dessin-animé qu’il vint à détester. Cette vie qu’il désirait quitter.


« Barney Barton ? » La tête brune se tourna d’un bloc à l’énoncé de son prénom et leva une main hésitante pour se faire repérer. « J’suis là ! » Le policier vint alors à sa rencontre, sa mine sérieuse et indifférente fit comprendre au jeune homme que quelque chose de grave était arrivé. « Vos parents ont trouvés la mort lors d’un accident. Il semblerait en vue de nos témoignages recueillit que le conducteur ait but au volant et a percuté un arbre à une grande vitesse. Nos doléances Monsieur Barton. » Barney n’avait pas écouté le reste de son discours, son esprit était bloqué sur une information. Son père était mort. Le choc passé, une joie malsaine vint prendre place dans son esprit. Mais fut vite remplacé mais un grand mal en comprenant un peu trop tard que sa mère aussi avait péri. Il n’ut aucune réaction démesurée comme il l’avait vu dans certains films. Pas de pleurs. Pas de cris. Simplement un grand silence. Il était partis, à nouveau. Il se voyait dans l’avenir, rentré chez lui et ne plus avoir à faire semblant de ne rien voir. Le raclement de gorge de l’agent le ramena à la réalité et il reprit. « Vous et votre frère, Clinton Barton, allaient être placé en orphelinat. » Le policier énumérait un fait, pas une demande, un fait. Ils allaient finir dans un orphelinat. Barney hocha simplement la tête sans ajouter un commentaire et attendit la permission de l’agent pour partir rejoindre son frère, en courant. Il savait que son petit-frère allait avoir besoin d’aide pour traverser cette phase. Et il sera là. Comme le grand-frère responsable qu’il allait être. Il le protègerait, sera là pour lui, pour toujours.

« Barney, je ne pense pas qu’on … » Tenta Clint mais fut interrompu par Barney : « Ne pense pas. » Il en avait marre de cet endroit. Il n’était pas à sa place, coincé entre quatre murs. Il avait besoin de sa liberté. Se tournant vers son petit-frère, il le dévisagea avant de lui donner ses raisons : « On croupit ici depuis plus de six ans. Les gens ne veulent plus de jouets abimés comme nous, ils veulent du neuf. Donc tu arrêtes de te lamenter et tu grimpes frangin ! » Grimpant avec agilité sur le mur, il quitta cette orphelinat qu’il détestait tant et partit vers l’avenir, vers le monde qui s’ouvrait à lui. Après cette nuit où son destin avait enfin changer, il se mit très vite à la découverte du monde qu’il avait toujours été pressé de visiter. Il avait dormit contre un arbre à même le sol sans aucune couverture mais cette nuit glacée lui parut douce et merveilleuse. Barney marchait sur un chemin malgré le fait qu’il était pieds nues, ayant donné ses chaussures à Clint qui n’en avait plus après avoir passé un fleuve, ils continuaient à marcher vers l’avenir, vers leurs avenirs. Ils s’arrêtaient tout de même quelques fois pour que Barney puisse mettre un peu d’eau fraiche sur ses dessous de pieds meurtris. Mais, malgré les difficultés qu’il rencontrait, ils continuaient. Barney avait envie que son petit-frère ait un avenir propice, sans encombre et ferait le tour du monde pour lui trouver une place confortable. Et c’est là qu’ils trouvèrent, s’arrêtant devant une tante rouge immense qu’il distinguait de suite comme étant un chapiteau, monté pour une troupe de cirque. Le cirque ! Et Barney avait réussi à lui trouver un petit coin de paradis. Il était fier de voir l’étonnement et l’émerveillement dans les yeux de son petit-frère. Après avoir parlé avec les gérants du cirque, Barney réussit à leurs trouver une place, certes pas super génial mais un foyer et quelque chose pour occuper sa journée. Un début dans la vie. Une vie qui s’annonçait belle et douce à partir de maintenant. Enfin, c’est ce que croyais l'ainé.



« Tu vois pas qu’il t’utilise Clint ?! » Barney n’en pouvait plus. Il en avait marre de cette merde de vie. « Le show Barney ! Le show, quand tu vois les lumières des projecteurs courir sur ta peau, quand tu entends les applaudissements qui te sont attribué. Je fais plaisir aux gens Barn’ ! » Que ce surnom il détestait. Que cette vie il détestait. Répondant par une insulte qu’il ne retenu pas, il partit, mettant fin à la discussion. Alors que Clinton continuait à s’améliorer dans l’art du tir à l’arc, Barney réussit à suivre des cours afin d’obtenir son diplôme. Il encouragea même son frère à faire pareil, abandonné le cirque et se tourner vers les études. Il voulait protéger son petit-frère de Trickshot qu’il savait mêler à des affaires criminelles mais Clint refusa de l’écouter. Mais il lui laissa une chance, d’une voix presque douce, protectrice, Barney lui dit : « Je pars moi. Je ne veux plus avoir affaire à ces types. Demain je t’attendrais à l’arrêt de bus. Si tu comprends que la famille est plus importante qu’un foutu numéro de clown, alors je serais là, je te pardonnerais de tout. » Même s’il espérait que son frère le rejoigne le lendemain, il savait au fond que Clint préférait très bien son show. Quand le bus arriva jusqu’à l’arrêt où il attendait, Barney n’ut aucune hésitation et monta dans le bus, rejoignant les places du fond et attendit qu’il redépart. Clint accourut derrière le bus en pleine progression et lorsqu’il le vit, Barney ne fit rien pour arrêter le véhicule. Sa chance était déjà passée. Les jeux étaient déjà faits. Il ne voulait plus entendre parler de son frère dès à présent, marqué au fer rouge de sa trahison.

« Hey, Barney, vient ici ! » Dans la voix qui résonnait dans les couloirs, aucun retard n’était envisageable. Cette voix qui ressemblait tellement à celle de son père. Peut-être que c’était la marque d’autorité et de violence qu’il lui fallait pour avoir un bon équilibre. Rangeant son dossier, Barney vint rejoindre son supérieur, Marko. Un mafieux assez important. Barney avait pour but de s’engager dans l’armée mais au lieu de ça, il finit par rejoindre le gang de Marko. Il était l’homme à tout faire de Marko et cela lui suffisait amplement. Les mafieux lui apprenaient à se battre à mains nus comme à se servir d’arme à feux. C’est un soir pourtant parfaitement calme où il discutait avec les gardes que son passé le rattrapa. Aucuns coups de feux au début, juste des sifflements et des explosifs. Puis, une fois la menace annoncée, les coups de feu se firent entendre. Barney et les autres gardes se firent désarmés par une silhouette bien familière. Une silhouette qui le blessa sérieusement. Le jeune mafieux réussit à atteindre son petit-frère avant d’être dans l’incapacité de faire un mouvement pour s’enfuir. Il eut peur un instant de mourir totalement mais au final en serait content, cela l’éviterait de parler avec son petit-frère. Petit-frère qui resta à ses côtés même quand son associé lui ordonna de partir. « Tu restes ici Clinton ? Très bien, croupis ! » C’est la seule phrase qu’il entendit avant de sombrer. Lorsqu’il revint à lui, Barney se retrouva dans un hôpital, son petit-frère dormait appuyé contre son lit. Ils ne se parlèrent pas et Clinton partit dès qu’il comprit que son ainé allait son sortir. Tous deux ne désirant pas parlé à l’autre.

La mort aux tripes. Il pouvait la sentir cette fois. Froide, amer. Et il la laissa venir jusqu’à lui. Un accident. Un accident qu’il n’a pas pu éviter, son inattention et son impulsivité a fait qu’il s’est retrouvé là, allongé au sol. Impuissant. Attendant la mort. Attendant la fin. Barney avait plus qu’envie d’en finir. Finir avec cette merde que l’on appelait la vie. Il voulait que son frère, déjà impliqué dans cet accident, se sente plus que coupable. Qu’il sache ce que ça fait d’être abandonné par le seul membre que l’on considère comme important dans sa vie. Qu’il sache l’enfer de vivre seul. Qu’il souffre pour le reste de sa vie. Mais la mort ne venue pas. A croire que la vie l’aimait tellement qu’elle a tout fait pour qu’il reste de son côté, qu’il ne passe pas dans le monde des morts. La vie adore lui foutre des claques. Elle adore le voir ramper au sol, impuissant. Et elle veut encore le voir dans ces états-là. Mais Barney, comprenant que son heure n’était pas arrivé se promit de ne plus se laisser ainsi malmener. Il allait montrer à tout le monde qui il était. Qu’il n’était pas un vulgaire chien qui obéit sans rien dire. Sa récupération fut des plus difficile et douloureuse mais l’envie de se venger le garda éveillé et apte à avancer. Lorsque l’ainé des Barton put se servir de ses bras sans trop souffrir, il s’entraîna aux tirs de jet et se trouva une passion pour l’arbalète. Le destin a voulu que son arme de prédilection soit une arme cousine de l’art, l’arme fétiche de son frère. Il s’entraîna, jour et nuit jusqu’à ce que ses muscles le brûlent tellement qu’il effleure l’évanouissement. Il voulait devenir le meilleur. Le plus parfait. Pour que son retour soit inscrit dans la mémoire de son frère. Il se fit aidé de certaines personnes qui lui donnèrent conseils et le soignèrent de ses blessures encore en pleine guérison. Mais certaines blessures ne partiront jamais. Des blessures qui ont été faite depuis des années. Des blessures à l’intérieur qui ne cicatriseront jamais. Qui lui rappellera toujours ce que lui a fait subir son petit-frère. Qu’il était temps de se venger.

« Hey, Trick’, viens voir par ici ! Y’a ton p’tit frère qui passe à la télé ! » Le dénommé Trick’ se retourna vers celui qui l’avait interpellé, lui lançant un regard noir qui ne présageait rien de bon avant que son regard ne s’aventure sur l’écran allumé. Serrant son verre jusqu’à ce qu’il se casse, Barney fixait Clinton, ou plutôt Hawkeye. Il respirait la joie de vivre et ne semblait nullement emprit de remord de sa mort. Se rinçant sa main ensanglantée, Barney décida, sans détour, de quitter ce bar et de prendre la direction de La Grosse Pomme, son arbalète dans le dos et un goût de vengeance dans la bouche. L’heure était venue. L’heure de détruire ce qui l’avait détruit. De faire souffrir son petit-frère.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 16:06
Aaaaaah (Re) Bienvenue parmi nous ♥️♥️♥️ Ravie de te revoir o/
Loki et Barney devraient bien s'entendre ( quoi ? des relations problématiques avec leurs frères ? si peu ) :59:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 16:12
Merci. ♥️ Et je suis pas prête de partir maintenant que tous est réglé. :45:
Loki et Barney ? Bien sûr, en plus tumblr veut qu'on se rencontre ;

Spoiler:
 

:103:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 16:39
    HIIIIIIIIIIII
    Bon retour parmis nous ! ♥️

    Pour moi, tout me semble bon. J'attends juste le passage des autres admins avant de te valider, et l'approbation de Clint aussi ! ;D ♥️ ♥️ ♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 16:58
Re-bienvenuuuuuue parmi nous et bonne chance pour ta fiche :52:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 20:16
:78: :78: :78: :78: :78: :78:
J'ai mon frangin !!J'ai mon frangin !! :77: :77: :73: :73: :52: :52: :42: :42: :43: :43:
Cette fiche me convient parfaitement donc c'est nickel ! ;)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   Sam 25 Mai 2013 - 20:29
Mon beau-frère
Re-bienvenue parmi nous
Pour moi c'est parfait. Je pense que Thor ne m'en voudra pas si je te valide, je sais comment c'est difficile d'attendre

Bienvenue !


Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥️

Toutefois, avant de jouer, il y a quelques points à vérifier et quelques tâches à effectuer :

♠️ As-tu bien été mis(e) dans le groupe « Membre Validés » ? Si non, fait signe à l’un des membres du Staff.
♠️ As-tu bien été mis(e) dans le bon groupe de joueurs ? Si non, fait signe à l’un des membres du Staff.
♠️ Viens recenser ton avatar dans le bottin en postant le code suivant:
Code:
[code]<i>Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/code]
♠️ Viens recenser ton pouvoir dans la liste en postant le code suivant:
Code:
[code]pouvoir ↔️ pseudo[/code]
. Il y aura autant de codes que de pouvoirs.
♠️ Rempli ton profil au maximum, si ce n’est pas le cas un membre du Staff viendra te le rappeler.
♠️ Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure ME Reborn et aller créer ton journal de bord
♠️ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien ici.
♠️ Nous te conseillons de prendre connaissance de ces deux sujets : points rps & points membre
♠️ N’oublie pas de voter régulièrement sur les top-sites et de flooder dans la fiche pub sur PRD, ça te fera gagner des points !

L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥️

Codage & apparence par ©️ SweetyBB


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: something's coming ... something bad. (barton)   
Revenir en haut Aller en bas
 

something's coming ... something bad. (barton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» Obama;Change is coming to america
» trowa barton
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» Clint Barton | | Do you know what it's like to be unmade ?
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-