Partagez | 
 

Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Mer 29 Mai 2013 - 23:00



..................................................







« Alors, vie » Cette phrase retentissait dans la tête de Lorelei, en boucle, à l’infini, elle ne s’arrêtait pas de tourner de partir et de revenir comme une lancinante douleur dans sa tête. La voix d’Héla disparaissait doucement, dans un éco. La jeune asgardienne ouvrit les yeux précipitamment tout en se redressant afin de s’assoir sur le sol, ses mains autour de son coup. Elle avait la respiration haletante, difficile. De l’air dans ses poumons, une chose qu’elle n’avait plus ressenti depuis bien longtemps. Respirait lui était pénible et difficile, revivre la naissance comme un nourrisson à la sortie de sa mère est l’une des épreuves la plus difficile. Sa vision était trouble, elle ne percevait que très peu de chose, elle n’était pas à Asgard elle le savait, elle le sentait ce n’était pas sa terre, ni son royaume. Elle se rallongea sur le sol froid et poussiéreux. Attendant que se mauvais rêve ne passe. Cela ne pouvait être qu’un rêve, un très mauvais rêve ? Non. Lorelei se disait qu’elle allait se réveiller à un moment donner et voir qu’elle était bien chez elle, dans son lit près de sa sœur… ou encore une punition de Héla pour tourmenter son âme et son esprit.

Lorelei resta presque heure allonger sur le sol, elle n’avait plus aucune force, elle avait utilisé toute son énergie pour partir du monde des morts pour partir si loin à travers l’univers. La déesse était à bout de force, elle tenta de se relevé une énième fois, réussissant à ce tourner sur le ventre et s’aida de ses bras pour se relever et se mettre assise. Sa vision était beaucoup plus net, elle se regarda, dans sa robe bleu qu’elle avait lors de sa mort, immaculé de sang… de son sang, déchirer, salle et usé par le temps et le combat qu’elle avait mené avec bravoure. La jeune fille leva sa main face à son visage, elle la fit tourner, bouger remua ses doigts. Laissant échapper quelques larmes de ses yeux, elle sentait son corps, bouger, elle sentit également ses larmes sur sa peau, la douceur de l’eau et l’irritabilité des larmes. Un petit souffle d’air sur sa peau, caresse et froid, sa respiration accéléra, elle était heureuse et se mit simplement à pleurer. Elle était vivante, elle était redevenu chair, os et sang ! Elle n’était plus un esprit errant dans le royaume des morts. Doucement elle se leva, tenant difficilement sur ses jambes, elle avait froid, il faisait nuit, Lorelei regarda le ciel, les étoiles, le soleil allait se lever, il devait être le matin très tôt. Elle essaya de regarder autour d’elle, il n’y avait rien, du sable, de la terre quelque pousse d’herbe. Lorelei avait besoin de soin de repos et elle était perdue dans un monde misérable. Elle essaya de se souvenir ce que lui avait dit Héla, elle n’était pas la seule sur Midgar. Lorelei utilisa ses dernières forces pour essayer de sortir des asgardiens sur la terre… tempi de savoir si ils seront avec elle ou non, elle ne pouvait rester ici dans cet état pareille. Elle avait trop peu de force pour ce téléporter… elle se déplacerait à pieds et même en repend si elle devait…

Elle sentit la présence d’asgardien dans les entourages, éloigné mais là… Doucement elle avança, petit pas par petit pas, entrant dans la ville, suivant son cinquième sens. Les habitants de la ville qui était dehors à une heure pareille, était ivre ou vivait simplement dans la rue. Tous la regardèrent bizarrement, du à sa tenue excentrique que les humains n’avait pas coutume de porter… et puis entre nous voir une si jolie fille, avançant comme un zombi, qui respire comme une fille qui a couru le marathon avec une pneumonie et des habits venu d’ailleurs déchirer et plein de sang… ça inspire pas forcément l’amour ou l’attirance. Petit à petit le ciel devenait de moins en moins sombre, il fallait que Lorelei se dépêche avant que les humains ne se lèvent la voit. Elle préférait rester cacher pour le moment, et si elle devait s’écrouler en pleine rue… elle ne voudrait pas être observée par une foule d’humain qui poserait leurs mains partout !! Lorelei avait les yeux qui se fermait, elle longeait les murs se tenant à ceux-ci pour ne pas tomber, ça sentait l’urine et l’alcool. Elle eut soudain envie de vomir… et elle continua d’avancer. Finalement elle tomba devant un grand bâtiment, où il était écrit « le Burlesque », ne cherchant pas à comprendre, elle sentait une grande présence asgardienne dans ce lieu, ils étaient ici, qui ? Elle ne savait pas mais il y avait du monde. Le jour n’était pas encore totalement levé, il devait être peut-être cinq ou six heures du matin… Un homme s’approcha d’elle. « Je peux vous aider mademoiselle » dit-il en la prenant par la taille. Il s’entait l’alcool à plein nez, sans sens rendre compte, la déesse poussa l’homme plus fort qu’elle n’aurait dû et atterrit contre le mur et resta au sol. Elle n’y prêta pas attention elle était bien trop mal. Elle s’avança vers la porte et y frappa doucement personne ne répondit… Lorelei prit une grande inspiration, puisa dans ses dernière force et frappa dans la porte afin de la faire tomber sur le sol. La rousse se laissa tomber à genoux sur le sol, elle allait bientôt céder de fatigue et d’épuisement moral, physique et d’énergie… Elle entra dans le lieux presque à quatre pattes finissant par ramper sur le sol pour s’éloigner de la porte. Elle regarda autour d’elle, il n’y avait personne pour le moment, mais elle entendit des bruits de pas venant  du plafond… elle ne put plus longtemps rester éveiller et laissa tomber sa tête sur le sol dans un bruit sourd et un dernier souffle.

« A l’aide…. »






................................................
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Dim 2 Juin 2013 - 17:23

« -Hela ! »

Réveil en sursaut, en sueur. Loki se redressa sur son lit, déboussolé par ce réveil inattendu. Les bruits qui provenaient du reste du cabaret lui indiquait que la nuit n'était pas tout à fait terminé. Loki s'était habitué au bruit des humains qui, plus la nuit avançait, devenaient de plus en plus bruyants, malpolis et ivres. ( cela ne signifiait cependant pas qu'il leur pardonnait et n'en punissait pas un ou deux régulièrement ), mais il ne se rendormit toutefois pas, et s'assit lentement au bord du lit.

Ce n'est pas tous les jours qu'un père se réveille avec aux lèvres le prénom de sa fille. Arrêtez tout de suite, si vous continuez cette pensée, Loki vous trouvera et vous dépècera vivant: non il ne se réveillait pas d'un rêve érotique avec sa fille ou une autre abomination de ce genre. Fermez là. Ce n'était pas non plus un mauvais présage, un signal que la jeune déesse était en danger. Juste... qu'il y avait un changement conséquent au royaume des morts et qu'il valait mieux qu'il se lève.

Loki inspira profondément, laissant sa magie arpenter les environs avec circonspection. Qui dit Helheim, dit asgardiens, les humains n'ayant que fort peu conscience du royaume des morts. Après ses retrouvailles avec Amora, le dieu du chaos s'était rendu compte que la présence, l'impression laissée par ses compatriotes était bien différente de celle des humains. A la fois plus forte, plus familière, plus puissante... la maison, malgré tous les griefs que chacun d'eux avaient envers Asgard et surtout son roi actuel. Et effectivement...Amora, près de lui, Skurge lui aussi au Burlesque, Thor quelque part à New York... et quelqu'un d'autre. Un asgardien affaiblit, mais proche.

Les vêtements de cuir qui lui étaient habituels à Asgard se matérialisèrent sur le dieu alors qu'il se glissait hors de sa chambre ( à cette heure-ci, personne ne se poseraient de question sur un tel accoutrement, et en attendant de savoir à qui il avait à faire il y était plus à l'aise. Comme prévu, il y avait encore du monde; bien sûr il y avait moins d'humains que quelques heures plus tôt, et l'ambiance était bien différente. Plus tranquille, plus sous l'influence de l'alcool, plus langoureuse, comme dans du coton. Une serveuse exténuée attrapa le dieu par le bras pour lui souffler : « -Il y a une jeune femme... » Il acquiesça distraitement, et se dégagea avant qu'elle puisse poursuivre. Il savait. Pas ce qu'elle allait dire, mais qu'il y avait une jeune femme à l'entrée dont il ferait mieux de s'occuper, qui qu'elle soit.

A quelques pas de l'entrée, essayant tant bien que de dissimuler, un cadavre. « A l’aide…. » Non, bien, elle était en vie. D'un pas méprisant, Loki s'approcha du corps étendu et mal en point. La robe déchirée, ensanglantée, apparemment épuisée...l'asgardienne semblait bien revenir tout droit du royaume des morts, et être même sur le point d'y retourner aussi sec. Loki ne retint pas une moue de dédain, comme il en avait toujours pour la faiblesse... même s'il y a un an il avait était dans un état similaire, abandonné aux mains de Thanos, … et que la chevelure rousse lui était familière. Le dieu s'accroupit près de la forme humaine, et écarta doucement les mèches qui venait sur le visage de la déesse.

« -Lorelei... »

Souffla-t-il en la reconnaissant, quelque peu surpris. Effectivement, Lorelei était morte, décédée, au royaume des morts. Lorelei, soeur d'Amora. Lorelei, son amie d'enfance. Brutalement, inopinément de retour chez les vivants. « -Ta soeur est là. » lança télépathiquement Loki à Amora, bien qu'il ne soit pas certain de la réaction de l'enchanteresse : niveau problèmes familiaux, les familles d'Asgard étaient des cas.

«-Bon retour parmi nous. »

Grinça-t-il en observant son état. Le dieu passa les mains sous les genoux et dans le dos de la jeune femme, et la souleva en princesse, pour la porter jusqu'à sa chambre, la poser sur le lit. Il devait leur rester des pommes d'Ildrunn et des potions pour la requinquer.




All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Mer 3 Juil 2013 - 17:11
Skurge passait son temps à comprendre pourquoi l'enchanteresse était partie. Le géant avait déjà du mal à admettre ses défaites mais la disparition de se muse ne faisait qu'accroitre le goût amer de la défaite. L'exécuteur n'avait aucune autre option d'avenir mise à part de servir Amora jusqu'au jour où elle tombera « vraiment » amoureuse de lui. Le barbare savait pertinemment que l'affection qu'il éprouvait vis-à-vis d'Amora n'était pas réciproque.

L'humanité était bien étrange et Skurge avait encore du mal à saisir sa place dans ce monde aberrant. Cet exil l'avait permis de grandir et de revenir aux racines de ses ambitions la gloire. Skurge voyagé sur cette planète désuète à la recherche d'une personne capable de rivaliser avec lui de façon martiale. L'exécuteur entendait bien se faire connaitre à travers le monde entier pour ses combats.

Le géant était parti en Chine à la recherche d'un adversaire à sa mesure. Une dizaine de soldats gisaient à l'intérieur du temple dont Skurge avait forcé l'entrée.

« Vous ne pouvez pas réveiller Fin Fang Foom ! Il causera la perte de l'humanité tout entière. »

Skurge enfonça sa hache dans le sol avant d'attraper par le col son interlocuteur. L'exécuteur le souleva sans la moindre gêne. Son visage était à quelques centimètres de celui du barbare.

« Ce dragon fera un adversaire de choix ! »


Le gardien était terrifié par les propos que venait de tenir l'inconnu qui éliminait ses confrères. Skurge avait suffisamment entendu ce prêtre parlait et le projeta contre un des murs du bâtiment. L'exécuteur s'aventura donc dans les profondeurs ténébreuses de ce temple. Le géant voulait combattre cette adversaire qui rachèterait le déshonneur qui s'était abattit sur lui.

Skurge venait de marcher une quinzaine de minute à l'intérieur de ce labyrinthe avant de se rendre compte qu'il était perdu. Le barbare décida donc de marcher tout droit en détruisant tous les obstacles pouvant lui barrer la route. Cependant le géant ressentait quelque chose qu'il n'avait pas ressenti depuis de longtemps... De la magie Asgardienne. Skurge essaya de ne pas tenir compte de ce présage et continua son périple. Une dizaine minute plus tard, le géant était arrivé en face de la grande porte menant tout droit au dragon. Malheureusement, sa hache détectait toujours cette magie Asgardienne mais pour combien de temps ? Il en voulait à Amora mais l'exécuteur allait certainement oublier tout ce qu'il lui reprochait en la voyant. Un choix cornélien s'empara alors de l'exécuteur.

Skurge maudissait Amora et toutes ses manipulations avant de diriger sa hache vers la porte avant de la laisser tomber. Le dragon serait toujours là mais l'enchanteresse pouvait à nouveau disparaitre. Le géant se dirigea vers sa hache et ouvrit un portail pour partir en direction de cette magie Asgardienne.

Le barbare prenait pied dans un bâtiment qu'il ne connaissait que trop bien. Le bâtard cherchait du regard Amora mais ne tomba que sur Loki et la soeur de l'enchanteresse Lorlei. La jeune enfant paressait mal en point. Skurge supposait que le dieu de malice n'en était pas étranger et essaya de lui expliquer de la façon la plus diplomate possible.

« Loki Laufeysson qu'à tu fais à cet enfant ! Je n'ai peut-être pas pu protéger Amora de ton influence néfaste mais si j'apprends que tu lui as fait quelque chose ta tête se détachera du reste de ton corps! misérable insecte ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Jeu 4 Juil 2013 - 22:02


..................................................





Il était pour elle hors de question et inconcevable qu’elle retourne voir la fille de son très cher ami. Malgré tout l’affection qu’elle pouvait avoir pour Loki, elle préférait rencontrer Héla lors de meilleur circonstance que pour sa mort et la punir de ses folies divagantes !   Mais elle était bel et bien là, sur cette terre que l’on nome Midgard, l’un des neufs monde bien loin d’Asgard. Etendu sur le sol comme une pauvre larve inconsciente, elle senti une chaleur réconfortante. Mais surtout une chaleur qu’elle connaissait bien, même très bien. Elle ouvrit lentement les yeux pour distinguer malgré sa vision floue Loki. Son cher et tendre Loki ! Ami d’enfance et même très lointain ami d’enfance qu’elle côtoyait depuis sa petite enfance, pratiquement élevé avec cet homme plus âgé qu’elle. Ami dans le mal, amant dans le lit et souder comme ils se l’étaient toujours promis. Lorelei soupira de bonheur et de repos de se savoir près de son ami. Elle s’avait qu’avec lui, elle ne craignait rien. Qu’il était bon de le voir, mais dans le cas présent de le deviner de l’entrevoir. Elle ne le reconnu principalement qu’à son odeur, la sensation que laisser son regard lorsque qu’il se pose sur nous. Le dieu du mal en personne qui laisse trace sur tout ce qu’il touche. La jeune déesse se laissa à fermer les yeux lorsque celui-ci la reconnu en poussant quelque mèche de ses cheveux. Elle ne rêvait pas, il l’avait reconnu elle était vivante pour de bon. Elle espérait au plus profond d’elle qu’il ne s’agissait vraiment pas d’une punition encore plus douloureuse pour sa pauvre âme en perdition. Oserait-elle user de l’apparence de son père pour torturer la Déesse… ? Elle en serait capable. Mais ici, rien de faux tout est réel, bel et bien réel. Elle n’arrivait pas à parler. Si elle l’avait pu, Lorelei se serait lever comme une furie, se serait jeté sur Loki et l’aurait embrassé de toute ses forces tellement heureuse de toucher de la vrai chaire humaine, chaud et vivante, de toucher son être cher, son ami ! Une gamine qui n’a jamais grandit, pleine de vie, de bêtise et d’enfantillage voilà comment les asgardiens avaient connus la jeune fille. Et après tout qu’elle venait d’endurer, rien n‘était dit qu’elle ne serait pas pire… à la fois mature par la violence engendré mais bien plus excentrique d’avoir retrouvé la vie et de ne plus en merdre une seule miette ! Elle avait envie de hurler de joie, de crier, elle n’avait déjà plus la force de pleurer. « Bon retour parmi nous. »

Lorelei respirait faiblement et se laissa porter par Loki. Instinctivement elle leva sa main faiblement pour attraper le costume au niveau de son tors. Une manière de dire « je ne veux pas partir, je ne veux plus t’abandonner ». Agripper comme un bébé à sa mère, Lorelei laissa tomber sa tête contre le bras du Dieu, elle s’accrochait pour pouvoir enfin le serrait pleinement dans ses bras.

« loki » Dit elle dans un souffle de respiration. Elle voulait qu’il sache qu’elle l’avait reconnu, qu’elle savait qui il était. Lorelei en avait besoin. Déposer sur un lit moelleux, elle entre ouvrit les yeux, elle ne voyait pratiquement plus rien, tout était sombre et étrangement flou. A ne plus rien y perdre, elle fit confiance en Loki sur ses choix.

La jeune asgardienne senti une main passer derrière sa nuque pour la lui relever, et un goulot à la porter de ses lèvres. Elle ne savait ce que c’était, mais elle but sans hésitation ce que Loki lui forcer sans trop de mal à boire. Elle fit une grimace de dégoût, elle reconnu le gout infâme des potions de vitalité que préparer sa sœur, répugnante mais efficace. Mais malgré ce qu’elle pensait, Loki ne voulait certainement prendre aucun risque et lui força à avaler une pomme d’Ildrunn qui dans le pire des scénarios ne la referait pas repartir chez Hell avant un petit moment. Lorelei s’efforçait avec le peu de force qu’elle avait de croquer et de mâcher la pomme pour enfin l’avaler. Au même moment, Skurge entra dans la chambre. Skurge, un vieil ami qui ne s’était que fort peu intéresser à elle. Il ne devait voir en elle qu’une petite fille sans importance. Si Skurge la regardait c’est surement parce qu’elle était la petite sœur de sa bien aimé ! Skurge était présent le jour où Lorelei avait perdu la vie, il avait été également présent pour sa sœur pour la soutenir dans ce moment difficile. Skurge, persuader que Loki avait fait du mal à Lorelei, commença à s’en prendre à lui. Elle était encore trop faible pour s’interposer, elle commençait à peine à ré ouvrir pleinement les yeux et re prendre une respiration normal. La jeune déesse avait de petit vertige et sa température commencé à reprendre une chaleur asgardienne. Lorelei attrapa la manche de Loki, elle ne voulait pas que les deux hommes se disputent, pas maintenant pas ici. Doucement, elle se tourna sur le côté et se mit à tousser. Les effets de la potion et des quelques bouchés de pomme commencer à prendre effets. Sa respiration avait visiblement accélérer pour devenir normal mais beaucoup moins pour elle qui manqua de s’étouffer par la surprise. Ses poumons se remplissaient pleinement et sa faisait mal, grimaçant elle agrippa  les draps de sa main libre. Entre quelque toux, elle laissa échapper un petit.

« Mais … Arrêtez …»





................................................
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Lun 8 Juil 2013 - 21:20

D'un coup d'épaule Loki ouvrit la porte de sa chambre et déposa la déesse qu'il tenait dans ses bras sur lit, avec le plus de délicatesse qu'il lui était possible. Revenir d'entre les morts n'était jamais une promenade de santé et Hela avait visiblement choisi de faire prendre le chemin le plus douloureux à Lorelei. Loki ne se posait pas la question de pourquoi – pourquoi cet état, pourquoi la faire revenir maintenant – il avait appris à ne pas se mêler des affaires de sa fille quant à l'administration de son royaume. Elle était reine et bien assez grande, après tout.

« Loki » Un souffle passa entre les lèvres de la déesse en même temps qu'un faible éclat de vie derrière ses paupières. Elle était en vie, pour de bon, donc. Préférant s'assurer qu'elle le reste, le dieu ne lui répondit pas et alla récupérer une des potions préparées par Amora qu'il conservait dans ses tiroirs; il s'assit au bord du lit pour la redresser contre lui et lui faire boire la potion ( ignorant sa grimace : oui, c'était infect, il en avait assez bu pour le savoir, mais c'était ce qui différenciait la magie d'un simple cocktail apparemment ) avant d'appuyer une pomme contre ses lèvres. Pomme d'Idunn en provenance d'Asgard; Techniquement, lui et Amora avaient encore un peu de temps avant de se faire rattraper par la vieillesse ( et le dieu espérait bien être sur le trône d'Asgard d'ici là de toute façon ) mais Loki n'avait pas du tout l'intention de se faire prendre par surprise par les rides et les rhumatismes ( il aimait bien trop son apparence actuelle pour ça, et il avait pleins d'utilisations en stock pour sa souplesse ) simplement parce qu'il n'aurait plus l'occasion de récupérer des pommes au moment où il en aurait eu besoin. Donc il avait un petit stock, juste au cas où... et puis, ça soignait remarquablement bien les asgardiens au bord de la mort.

Lorelei croquait un bout du fruit, permettant d'espérer une suite favorable lorsque une nouvelle présence se fit dans le dos de Loki...et pas une présence du genre enchanteresse séduisante, tout au contraire. Avant même que Skurge prenne la parole, Loki roula des yeux, fatigué par avance. « Loki Laufeysson qu'as tu fait à cet enfant ! Je n'ai peut-être pas pu protéger Amora de ton influence néfaste mais si j'apprends que tu lui as fait quelque chose ta tête se détacheras du reste de ton corps! Misérable insecte ! » Comme s'il le pouvait, tiens. Qu'est-ce qui agaçait le plus Loki ? Qu'on lui rappelle qu'il était le fils de Laufey ? Qu'on croit encore et toujours qu'il était le fautif même quand il n'avait rien fait ? Qu'un abruti se croie supérieur à lui ? Qu'on considère que coucher avec une fabuleuse déesse était une influence néfaste ? Le cocktail de tout ça risquait fort de tuer un asgardien avant la fin de la journée.

« -Oh la ferme. » La compagnie des humains rendait Loki vulgaire, mais façe à Skurge, Loki n'allait certainement pas se sentir coupable ni s'excuser. Skurge avait été envoyé en exil avec Amora, et pour une mystérieuse raison, Loki devait quand même l'avoir régulièrement sur le dos. Ils ne s'appréciaient déjà pas à Asgard, mais ici la situation n'avait pas connu d'amélioration. « -Appelle moi ainsi encore une seule fois et je t'envoie demander au père de toute choses ce qu'il pense de ta misérable existence. Rends toi utile, va donc décapiter des mortels.»

Loki se serait sans doute retourné vers Skurge pour l'insulter d'une manière trop subtile pour le cerveau du barbare – seul moyen pour le dieu à la langue d'or de se déchaîner contre lui sans avoir à essayer de le tuer ( ce qui lui ferait beaucoup de bien, mais n'était pas encore au programme. Malheureusement ) s'il n'avait pas senti Lorelei lui attraper la manche. « Mais … Arrêtez …» Le regard noir que Loki envoya à Skurge l'accusait largement de tous les maux de Lorelei. Mais le dieu de la fourberie ravala son venin lorsqu'il l'entendit tousser et lui serra la main, avant de l'aider à se redresser, lentement, pour qu'elle soit mieux installée.

« -Doucement... »


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Mer 4 Sep 2013 - 13:51






 ❝ Retour de chez les morts ❞
~ Loki - Skurge & Lorelei ~





Alors qu’elle reprenait doucement endurance, vivacité et énergie à l’intérieur d’elle, de ses organes et de ses tissus divins. Elle regardait autour d’elle, comme endormi, dans un rêve les deux hommes se disputaient sans réellement comprendre la porter de leurs actes… Tout semblé si irréel d’être si longtemps resté en Hell. Lorelei qui tenait la main de Loki avec force, elle sentait la chaleur de sa main, sa douceur doré et les battements de son cœur tapé dans ses veines tout comme pour elle. « Doucement ». Cette sensation était si agréable, dérangeante mais elle en avait tellement rêvé depuis si longtemps. Avec l’aide de Loki elle se redressa dans le lit, s’installant plus confortablement pour respirer plus calmement, elle n’écoutait plus ce qui se passer entre eux, elle s’en fichait à vrai dire. Elle reprenait ses esprits, Loki était près d’elle il ne pouvait plus rien lui arriver. Elle reprit son calme, doucement, petit à petit se calma, les nerfs, la respiration, toussant de moins en moins. La douleur s’effaça d’elle-même en quelques minutes.

Lorelei tourna son visage vers Loki, se redressa vers lui, lâcha sa main et le prit dans ses bras, enlaçant ses deux bras autour de son cou, elle déposa son petit visage contre son cou, collant son corps contre lui, elle était si heureuse de re pouvoir serrer son cher Loki dans ses bras, il était comme son grand frère, elle avait toujours peu compté sur lui comme lui sur elle. Elle avait tout de même espérer qu’il avait eut été attristé de sa mort. Lui comme Amora… Lorelei le serra fort, elle ne dit rien pour le moment, ça faisait juste du bien de le retrouver, d’avoir quelqu’un de vivant contre soi. D’entendre un cœur battre pour de bon pour de vrai, une chaleur, des odeurs, celle de Loki plus particulièrement, le toucher de sa peau, de ses vêtements.

« Dit moi que c’est vrai … dit moi que je suis rentré à la maison Loki ? »

Elle n’était peut-être pas à la maison, elle ne se souvenait pratiquement pas de son arrivé, étant trop faible. Elle se doutait qu’elle était sur Midgard, mais du moment qu’elle était avec Loki elle était à la maison. Elle voulait juste l’entendre lui dire qu’elle était vivante, que son cauchemar était bel et bien fini, tous était fini. Qu’elle ne retournerait pas avant son heure en Hell, que tout aller reprendre comme avant ou du moins différemment. Elle devra s’habituer à cette terre, aux hommes, aux coutumes de se pays, à leur technologie… mais elle s’avait que Loki serrait là pour l’épauler et l’aider. Même si aujourd’hui tous de ce qui pourrait lui arrivé serra toujours moins pire que ce qu’elle a vécu jusqu’à maintenant. Lorelei avait perdu beaucoup de temps, beaucoup de chose avait du se dérouler pendant sa longue absence et certaine révélation seront surement des éclats de rire ou des déceptions mais c’est ce qu’on appelle les aléas de la vie. Elle se dégagea doucement des bras de Loki pour le regarder, elle posa sa main sur sa joue. Elle le contemplait il n’avait pas changé, il était toujours le même. Ses yeux plongés dans les siens, dans ses beaux yeux verts. Caressant doucement sa joue puis ses cheveux noir coiffé en arrière comme il avait toujours fait. Elle lui accorda un petit sourire timide, toujours en le fixant avent de dire d’une petite voix.

« C’est bon de te revoir. »


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Mar 24 Sep 2013 - 22:36

« Welcome back »

Loki scrutait avec une attention douloureuse le visage de Lorelei, guettant chacun de ses mouvements, inquiet de voir son état se dégrader, espérant une amélioration. Mais la main qu'il tenait serrée entre ses doigts était chaude, vivante, et progressivement il sentait de la force et de l'énergie la regagner.

Les humains avaient catalogué Loki comme un être sans cœur, impitoyable et profondément méchant. Ce n'était pas vrai ; il était peut-être devenu fou et psychopathe, mais cela ne l'empêchait pas de ressentir. Au contraire, son problème était qu'il se laissait trop souvent et trop submergé par des émotions. C'était un sensible, voilà, ce qui seyait peu à un guerrier et héritier du trône d'Asgard. A force de chercher à camoufler ses émotions, le petit prince était tombé dans l'excès inverse et s'était transforme aux yeux des mondes en un salaud sans cœur qui ne souhaitait rien de plus qu'asservir l'univers et piquer le trône à son frère. ( le dernier point était vrai ). Mais quand il s'agissait de ceux qu'il aimait – et il y en avait -, de sa famille, il était toujours aussi concerné qu'autrefois.

Une douce chaleur se propageait dans les veines du dieu, alors que le soulagement l'envahissait dès que Lorelei fut assise sur le lit ; déjà son visage n'était plus marqué par la douleur et la souffrance, elle respirait mieux et le cauchemar de l'au-delà semblait derrière elle. Un léger sourire passa sur le visage de Loki quand Lorelei l'enlaça soudainement ; c'était bon signe quant à son état de santé, et rien ne semblait avoir changé dans leur relation. Et c'était réconfortant de sentir le corps d'une amie d'enfance et Loki lui rendit son étreinte. Des souvenirs lui revenaient en force, et le dieu se détendit imperceptiblement. Les occasions où il pouvait être en confiance, être totalement lui-même manquaient sur Midgar. Même avec Amora, leur relation était plus complexe, plus problématique. Alors avoir un câlin de son amie donnait l'impression à Loki d'être en sécurité, d'être à la maison, et cela le rendait heureux.

Il glissa une main dans ses cheveux, dans son cou pour l'attirer contre lui, son autre main posée sur le dos de la déesse. Doucement. Le dieu à la langue d'or resta silencieux, attendant que Lorelei reprenne la parole. Savoir parler, c'est aussi se taire au bon moment, et il n'aurait pas voulu interrompre ce moment pour tout l'or de Midgar. « Dis moi que c’est vrai … dis moi que je suis rentrée à la maison Loki ? » Loki eut un sourire las et amer, sans la moindre joie. A la maison. Le dieu ne s'attendait pas à ressentir un tel pincement au cœur à l'idée de la maison, et de ce que ça lui évoquait. Asgard. Le palais. Ses parents, son frère, ses amis, et même les idiots d'amis de son frère... Son frère avait beau passer son temps à vouloir le ramener à la maison, il fallait être lucide ; ni lui, ni Amora, et sans doute pas Lorelei n'auraient l'occasion de rentrer à la maison.

« -Pas exactement. Tu es sur Midgard, mais en sécurité. Chez moi, pour ainsi dire. »

Il grimaça, et repassa une main dans ses cheveux, les lissant inutilement plus en arrière qu'ils ne l'étaient déjà. Le dieu reprit contenance et laissa la jeune femme s'échapper de ses bras. Sa robe était toujours tachées, ses cheveux emmêlés... Mais elle avait toujours la même beauté et la même prestance surnaturelle qui la rendait plus belle que la majorité des femmes humaines. Sous la caresse de la jeune femme, il eut un petit rire, à la fois malicieux et heureux, sans la moquerie qui le caractérisait depuis un an maintenant. Les choses ne seraient jamais plus comme avant – avant qu'elle meure, qu'il devienne fou, qu'il tente de tuer son frère et qu'il tue son père biologique, tout petits changements – mais cela rappelait agréablement des périodes de leur vie qui s'étaient effacées.

« C’est bon de te revoir. » Toi aussi, Lorelei, pensa furtivement Loki. Il l'avait crue morte, morte pour de bon disons. La mort prenait de nouvelles définitions avec des êtres tels qu'eux. Loki lui-même ne la craignait pas vraiment – au pire, il vivrait avec sa fille pour l'éternité, mais cela ne l'empêchait pas de craindre la mort de ceux qui l'entouraient. Il avait eu peur pour elle et dans le monde des vivants des milliards de choses s'étaient passées. Oui, il était heureux de la revoir, mais répondre qu'elle lui avait manqué était trop sentimental pour réussir à passer ses lèvres. Il éluda la difficulté, comme à son habitude et désigna la pièce d'un geste de la main. Il eut un sourire faussement joyeux comme s'il déballait sa marchandise, avant de finir d'un ton plus doux, plus intime alors qu'il reposait sa main sur celle de Lorelei;

«-Bienvenue au Burlesque, cabaret des dieux en exil. Tu es ici chez toi, pour autant de temps qu'il te plaira. Je peux t'avoir des vêtements propres, un bain chaud. »

Ils avaient du temps à rattraper et des questions à poser, mais d'abord peut-être devraient-il offrir un peu de repos à la jeune femme. Elle devrait affronter la réalité bien assez tôt, la même réalité qui rendait Loki si amer et au bord de la folie.



All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Lun 10 Fév 2014 - 16:41






 ❝ Retour de chez les morts ❞
~ Loki - Amora - Skurge & Lorelei. ~





C’est si bon d’être là, dans ses bras. Je ne voulais plus jamais le quitter. C’est fini, terminé. J’avais vu, il y a bien longtemps les gens qui m’était cher pleurer ma mort pour sauver Asgard, comme une citoyenne modèle. J’avais tout gâché par la suite. Je l’avais vu, lui pleurer, ma sœur et tous les autres qui m’aimaient. Je le serrais du plus fort que je pouvais de mes faibles bras, tout contre moi. J’avais besoin d’entendre son cœur battre, de sentir la chaleur de son corps, de sa peau, de son sang bouillonné dans ses veines de dieu. Il m’avait tellement manqué et je ne parlais pas seulement de sexe, je parlais de lui, de Loki. Le grand frère que j’aurais toujours aimé avoir, le second qui a toujours était le premier dans mon cœur. Amora …. Ma chère Amora, jamais en bon terme mais de la revoir pleurer ça me déchirer le cœur, je les avais déjà tellement fait souffrir ! Je colle mon corps fin contre Loki. Je le sens entourer mon corps de ses mains délicates et chaudes, caressant mes cheveux, mon cou. Je ferme les yeux quelque seconde, sans dire un mot c’était bien trop agréable. Tellement bon, je ne voulais pas gâcher se moment de paix et d’amour. J’étais resté bien trop longtemps en Hel à mon gout. Je n’étais qu’une jeune adolescente quand je suis morte. Et me voilà une jeune femme ! J’avais grandi, j’avais changé physiquement. Mais je ne songeais pas que j’avais changé intérieurement… j’étais peut-être un peu plus réfléchit mais pas grand-chose, je restais une petite fille qui ne pensait qu’à faire mumuse avec la vie et les sentiments des gens. Mais pas eux, pas ma famille, pas mes amours.

« -Pas exactement. Tu es sur Midgard, mais en sécurité. Chez moi, pour ainsi dire. » C’est bien ce que je craignais, j’étais sur Midgard… sur cette pauvre terre pouillé. Je ne m’étais pas trompé en arrivant, Hella ne m’avait pas menti, elle ne m’avait pas dupé ! Peu importe finalement où je me trouvais, je n’étais plus en Hell… j’étais loin de tout ça maintenant, pourtant il y a à peine quelque heures j’y étais encore… Tout aller changer maintenant ! Je sorti de ses bras, il me caressait toujours. Je le connaissais que trop bien, Loki était un beau parleur, mais quand il s‘agissait de se dévoilé, il perdait sa jolie langue. Ses caresses parlait pour lui, je lui avais manqué, il m’aimait. Mais ça je le savais, on ne pouvait pas m’oublié aussi facilement ! J’étais tout de même contente de savoir que j’étais chez lui, avec lui. Tant que je serais avec lui, j’étais comme une petite brebis avec son biquet, je ne craignais rien, je pouvais me remettre tranquillement. Je le regarde désignais le lieu en me disant avec son faux air joyeux. «-Bienvenue au Burlesque, cabaret des dieux en exil. Tu es ici chez toi, pour autant de temps qu'il te plaira. Je peux t'avoir des vêtements propres, un bain chaud. » Je souris amusé, il me fera toujours rire. J’avais tellement de question à lui poser ! Quand étions-nous ? Où étions-nous ? Je ne connaissais rien de ce monde … strictement rien, sauf qu’ils étaient un pauvre petit peuple qui ne servait à rien et qui était faible ! J’ignorais leur vie, leur mode de vie, ce qu’il fallait faire ou ne pas faire. Asgard ? Qu’était devenu mon si beau Asgard ? Thor ? Odin… Fandral… ? Tous ? Que s’était-il passait depuis tout ce temps ! A ces propos je me senti de nouveau comme une princesse… enfin ! Je me regardais quelque seconde, je portais cette affreuse robe bleu tacher de sang que je portais lorsque j’étais morte … quelle horreur, c’était mon sang, je regardais l’entaille dans ma robe, là où la lame de Seth m’avait transpercé… Je grimaçais et me mit en appuie sur mes genoux, enlevant ma robe la jetant loin de moi. Je ne voulais plus la voir ! Je me retrouvais en sous vêtement devant Loki, ce n’était pas un problème c’était Loki, il m’avait vu encore plus dénudé, on avait même fait un plus d’une fois… !

« Je veux bien… Merci » Je respirais fort, le fais d’avoir réalisé que je portai des vêtements souillés, par un passé douloureux m’avais fait remonter une boule à la gorge. Je n’aimais pas y repenser, revoir ses affreuses images. Je veux aller de l’avant tout recommencer ou continuer comme si de rien n’était avec Loki, avec ma sœur avec ceux qui me voudrons. Je m’approche de Loki et pose mon front contre son cou, sans rien dire, sans rien murmurer. Juste qu’il m’épaule. Mes cheveux blonds tombent de mes épaules, ils sont emmêlés, je me sens si sale et pouilleuse, ce n’était pas moi ! Je suis belle et fière, une princesse qui a toujours eux ce qu’elle voulait. Je ne me reconnaissais pas, prenant conscience de ce que j’étais à l’heure actuel.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Jeu 20 Fév 2014 - 19:00




Aux yeux de Loki, cela faisait des lustres qu'il n'avait pas vu Lorelei. Elle avait changé, bien sûr, mais lui de même. Ils étaient tous les deux passés à un cheveu de la mort pour revenir en ce monde...différents, bien sûr. Mais la plus grande différence était que sa charmante amie d'enfance était couverte de boue et de sang, et avait l'air d'avoir réellement traversé l'enfer. C'était le cas bien sûr, mais personne n'était censé le savoir.

Il eut un rictus amusé en voyant l'horreur peinte sur le visage de sa comparse alors qu'elle ôtait précipitamment sa robe souillée. Porter des vêtements tâché de son propre sang n'était jamais une partie de plaisir... Leur rappelant douloureusement qu'ils saignaient comme des mortels, au final. Son regard inquiet se teinta d'amusement alors qu'il laissa glisser son regard sur elle, machinalement. La vision ne dérangeait pas le dieu le moins du monde ; ce n'était pas la première fois que ses yeux se posaient sur le corps de la jeune femme, bien au contraire.

Mais la situation était bien différente. « Je veux bien… Merci » Lorelei était sous le choc, qui ne le serait pas ? Loki la laissa s'approcher de lui, poser son front contre le sien. Elle n'était plus que l'ombre qu'elle-même et le dieu passa lentement les doigts dans ses cheveux entremêlés. Doucement, le fourbe glissa la mèche qu'il tenait derrière l'oreille de la déesse avec une tendresse presque fraternelle.

« -Tout va bien se passer, princesse. »

Princesse souillon. Il existait un conte humain sur ce thème, si la mémoire du dieu ne lui jouait pas de tour. Cela faisait mal de la voir dans cet état. Mais l'une des raisons pour lesquelles Loki aimait tant sa fille c'est parce qu'elle était fière, forte et inflexible. C'est ce qui faisait d'elle une grande déesse, une merveilleuse femme. Il fallait à présent que Lorelei reprenne à son tour du poil de la bête. Sa main glissa et se posa, légèrement sur l'épaule de la jeune femme et il l'écarta de lui pour la fixer dans les yeux ;

« - Reprend-toi, ton état n'est pas digne de toi. »


Maintenant que son amie semblait aller mieux, ou du moins ne marchait plus en équilibre instable entre la vie et la mort, il retrouvait sa morgue habituelle. Et la diva qu'il était apprécié peu le sang et la boue, l'odeur de la mort dans sa chambre. Il s'éloignait de force des sentiments qui pouvaient l'affaiblir, selon le code de conduite qu'il avait adopté depuis que Odin lui avait révélé ce qu'il était et que son cœur s'était brisé pour la dernière fois.  Il attrapa sa main et la fit se lever, tendant le bras pour la faire tournoyer doucement. Posant une main sûre dans le bas de son dos il la poussa doucement en direction de la salle de bain.

« -Et pendant ce temps, je répond à tes questions. »


Il lança un ordre mental à une serveuse pour qu'elle apporte des vêtements convenables pour une déesse telle que Lorelei, et se laissa tomber dans le fauteuil près de la porte qui menait à la salle dos, laissant la porte ouverte pour entendre son amie. Il posa ses bras sur les accoudoirs et joignit ses mains devant lui. Ses doigts s'appuyèrent contre l'arête de son nez avec un soupir. Lorelei était là et il avait l'impression qu'une pièce du puzzle de sa vie venait de reprendre sa place. Il fallait juste un peu de temps pour que tout se remette en place.


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora   Sam 8 Mar 2014 - 19:17






 ❝ Retour de chez les morts ❞
~ Loki - Amora - Skurge & Lorelei. ~






« -Tout va bien se passer, princesse. » Je reprends le contrôle de moi, n’écoutant que la voix douce et réconfortante de Loki, mon ami, mon frère, mon amant. Je souffle pour m’apaiser. Je ne me sens plus moi-même. La vie ne me parait plus ce qu’elle est. J’aurais besoin d’un peu de temps afin de ré apprendre à vivre. Comme je le faisais il y a plusieurs siècles. Loki n’est pas à l’aise avec les sentiments, je le connais. Mais je sais qu’avec lui je peux me laisser aller, sans honte, sans remord. Il me remet une mèche de cheveux et me dégage de lui, tout en me fixant dans les yeux, me tenant par les épaules. « - Reprend-toi, ton état n'est pas digne de toi. » Il a raison. Je me redresse un brin. Je suis une déesse et une princesse ! Les hommes se mettent à genoux devant moi je ne devais pas l’oublier et le perdre de vue ! Je dois remonter la pente je n’ai pas le choix ! Je suis de la classe des battants et pas des faibles ! Loki se pousse du lit, me tendant la main. Je la prends sans hésiter et descendu du lit, beaucoup moins fébrilement ! Il me fait tournoyer avant de me poser au sol. Je le regarde, lui accordant un léger sourire gentil. Il a le don de me rendre heureuse quoi qu’il arrive, sa main dans mon dos, il me pousse vers la salle de bain. Une des serveuses entre et me fait couler un bain, elle est sous l’emprise de Loki. Il ne changera jamais celui-là, lui aussi c’est une princesse en ces lieux, en tous lieux même. Elle s’en va, me laissant des habits propres. Je me dévêtis du peu de vêtement qu’il me reste, les laissant au sol, rentrant dans mon bain. « -Et pendant ce temps, je réponds à tes questions. » Je me frotte les bras, finissant par me laisser glisser dans la baignoire fermant les yeux, quelque seconde. Je remonte, enlève la mousse sur mon visage, ouvre les yeux. Je regarde dans la direction de Loki, assit dos à moi. J’ai de la mousse de partout et dit.

« Je veux bien oui ! … Pour commencer. D’accord on est sur Midgard, mais que c’est-t-il passer Loki. Pourquoi es-tu exilé ? Qu’à tu fais fils d’Odin ? »

Je suis resté plusieurs siècles dans l’ignorance de ce qui se passe dans le monde. J’ai eu su que Loki avait fait de mauvais acte, par certain mort qui arriver ou encore lorsque j’avais croisé Thor et Sif dans le monde des morts. Lorsque j’avais pris possession du Destroyer, j’avais senti l’odeur de Thor mais aussi de Loki, je me doutais que les deux frères avaient eu des siennes…  J’enlève de la mousse de mes cheveux, frottant ceux-ci pour les laver, mes joues ainsi que mon visage. J’en avais bien besoin. Je replonge mon visage dans l’eau, remontant. La mousse flottant sur l’eau cachant mon sublime corps.

« Comment va Amora… j’ai su qu’elle avait pleuré… tu sais quoi. J’ai hâte de la voir, j’espère que ça ira mieux entre nous. »

Ça n’a jamais été l’amour avec ma sœur. Mais après tout ça… elle restait ma sœur et vous savez à quel point les familles asgardiennes c’est le model. Regarde celle de mon ami Loki…

«  Qu’ai-je raté depuis tout ce temps ? … Je dois avoir tellement de siècle à rattraper… »





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Retour de chez les morts ♦ Loki & Amora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Retour de chez le gynécologue. (pv Elodie)
» UNE VIERGE CHEZ LES MORTS VIVANTS
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Retour suspicieux ... [P.v. Loki]
» Drakon L. Thunder ~ Loki est de retour, pour vous jouer un mauvais tour !





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc