Partagez | 
 

Alexander G. Steinberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 13:29

Alexander G. Steinberg
Bradley James

Identité
Prénom(s) & Nom : Alexander Gregor Steinberg.
Date & lieu de naissance : le 13 juillet 1982 à
Âge : 31 ans.
Emploi/occupation : Médecin militaire de formation, Alexander est rentré dans le civil une fois son diplôme en poche pour se tourner vers la psychiatrie. Il exerce en tant que médecin référent au quartier général du SHIELD, et possède les capacités requises pour être envoyé sur le terrain lorsque la situation le nécessite.
Centres d'intérêts : La lecture reste l'une des occupations que le Dr. Steinberg affectionne lorsqu'il a du temps libre – principalement la littérature fantastique. Tout comme la course à pied, sport original s'il en est. Déjà plus excentrique est l'intérêt qu'il porte au pouvoir évocateur des parfums et les petites recherches qu'il mène dans sa cuisine – rien de dangereux, en théorie. Et, bien entendu, le domaine de la psychiatrie continue à le fasciner... Alexander eut la chance de choisir sa profession par passion et non par contrainte.
Statut : Célibataire.
Groupe : SHIELD.
Caractère
« Alexander ? Ça fait un moment que je ne l'ai pas vu... Mais à l'époque où il était encore à la faculté, il était toujours fourré ici ! Un type très calme et plutôt avenant, si vous voulez mon avis. Ah, par contre, lorsque il se plongeait dans ses révisions, valait mieux ne pas le déranger, Xander... Vraiment, croyez-moi ! Ça l'énervait et le rendait agressif à un point...  Que voulez-vous, il avait horreur qu'on le déconcentre... J'imagine que c'est toujours le cas. Enfin, cette mise en garde ne s'adresse qu'aux humains. Ce jeune homme voue un véritable culte aux chats. Un jour, un matou errant s'est introduit dans la bibliothèque, eh bien, Alexander l'a gardé sur ses genoux tout l'après-midi ! Sous mes yeux ! … Et je n'ai rien remarqué... »
- Alice, bibliothécaire de la faculté de médecine de Cambridge


« Qu'est-ce que vous me voulez, à la fin ? J'ai plus de nouvelles de lui. Alex et moi, ça n'a tenu que trois mois. Oh, non, c'est vraiment un gars bien, c'est pas le problème... Mais ce type, c'était un grand timide, à l'époque – il paraît qu'il a bien changé de ce côté-là, et c'est tant mieux. Est-ce qu'il a toujours ce côté un peu glacial ? On a rompu d'un commun accord. Je crois qu'avoir une relation, ça l'effrayait... … Faudrait que je le rappelle, un de ces jours. Au fait, vous le connaissez d'où, vous êtes un de ses cousins ? »
- James, instituteur à Annapolis


« Hm... Eh bien, pourquoi n'allez-vous pas directement demander à Alexander ? … Hein ? … Bon, d'accord. Xander et moi, on était ensemble en médecine, et on s'est vite bien entendus. Il faisait preuve d'un sacré sérieux quand il s'y mettait, même si ce n'était certainement pas lui qui en avait le plus besoin. Et quand je dis sérieux... Impossible à déconcentrer quand il était vraiment à fond dans ses cours... Imperturbable. Imperméable aux remarques, aux reproches, aux engueulades... Il doit faire partie de ces gens qui ont un squelette externe mental. Que ?... C'est pas compliqué à comprendre ! Certaines personnes ont un squelette mental interne : elles sont facilement atteintes par les petites contrariétés, mais tiennent toujours le choc parce qu'à l'intérieur, elles sont bien plus fortes qu'il n'y paraît. Les gens avec un squelette mental externe, eux... On a l'impression qu'ils sont plus forts que tout, mais le jour où quelque de chose de vraiment grave, quelque chose qui fait vraiment mal, arrive à percer la carapace, eh bien vous êtes surpris des dégâts que cela peut faire. Oui, c'est arrivé une fois. Mais ce ne sont pas vos affaires... »
- Mary, psychiatre à Baltimore


« Bonsoir... Hm ? Euh, oui, c'est ça. C'est bien Alexander et moi sur cette photo. Vous l'avez trouvée où ? Ah... Ok. Mon petit ami ?! Haha, non... Il est pas de ce bord-là, Alex... On se promenait simplement, fuyant la viande à moitié crue du réfectoire – il a toujours détesté ça, on préférait aller s'acheter des glaces, même en plein hiver. S'il a eu des coups bas ? Oui, bien sûr, comme nous tous. Quelque chose de vraiment important ? … Ah, je vois de quoi vous parlez... Cette histoire... Cette fille qui... Comment ça, vous l'ignoriez ? Je... Enfin, mais parlez-en plutôt avec lui, je ne suis pas sa psy et cela ne vous regarde pas ! Au revoir ! Oui, bien sûr qu'il s'en est remis, ça fait des années, la vie continue, il a bien fallu qu'il passe à autre chose... Et si vous faisiez de même, hein ? »
- Kaithlin, manipulatrice radio à l’hôpital de Salisbury

« De quoiii ?... Steinberg ? Vous avez fouillé dans le registre ? Ouais, il vivait là. Et après ? Y'a pas grand chose à dire sur lui. Quand j'le voyais ici, il avait pas l'air désagréable, hein, mais un peu trop froid ou distant à mon goût – ils m'énervent, ces gens-là. Ma nièce, par contre... Elle était intéressée, ça, oui. Non, ça n'a pas marché. Ils sont sortis quelques fois tous les deux entre amis, mais c'est jamais allé plus loin. Ah, elle, par contre, elle m'a raconté un truc drôle à son sujet ! Un, jour, ils sont passés devant un cirque, et un type habillé en clown est venu les démarcher. Eh ben Steinberg, il a complètement paniqué – ma nièce prétend qu'il était pas loin d'en pleurer. Ce gars-là est terrorisé par les clowns... C'est ridicule, non ? HAHAHA !! »
- Luis, gardien d'immeuble à Salisbury
 

Capacités & Mutations
Les capacités de mémorisation et d'analyse plutôt remarquables du jeune médecin lui ont permis, en plus de ne jamais avoir besoin d'écrire sa liste de courses ou d'être facilement lassé par les romans policiers, d'être dispensé de quelques années scolaires et de passer ses premiers examens sans vraiment forcer son talent. Les tout premiers, bien sûr... Par la suite, lorsque la somme de connaissances à acquérir et de travail à effectuer commencèrent à devenir impressionnantes, il dut bien s'atteler à la tâche, comme tout le monde. Alexander a aussi développé dans le cadre de sa pratique médicale la très pratique qualité de parvenir à calmer presque n'importe qui, simplement en dialoguant avec lui - ce qui nécessite parfois bien de la patience.

Eh toi là, t'es qui en fait ?
Prénom/pseudo ♦ Alexander. Âge ♦ Centenaire. Scénario ou inventé ♦ Inventé. Comment as-tu atterri ici  ♦ C'est d'la faute à Victoire ! Fréquence de connexion ♦ Oh, ça dépend... Tous les deux jours, on va dire. Remarque(s) ♦ Je risque d'être un peu perdu dans ce forum. N'hésitez pas à me taper sur les doigts si j'écris des choses stupides. Code règlement ♦ Validé par Victoire :P

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 13:32
Raconte-moi une histoire

Ma naissance a probablement été à l'image de ce que sera ma mort : sans éclat.

Je suis né peu après minuit, le 13 juillet 1983. Personne ne m'en a jamais vraiment parlé, mais j'ai compris assez jeune, d'après les propos tenus par ma tante, que l'accouchement s'était mal déroulé – effrayant ma mère à tel point qu'elle ne voulut jamais retomber enceinte. Mon père l'a probablement regretté... Je fais partie de ces individus dont le patronyme renvoie à un épisode funeste. Les dernières volontés de mon grand-père paternel, décédé avant ma naissance, incluaient le fait de donner son nom au premier-né de ses petits-enfants et de l'envoyer faire ses études en Allemagne – pour que l'origine germanique de la famille ne se perde pas. J'imagine qu'il aurait souhaité me voir marié à une allemande. Navré...

Je ne sais que dire concernant mon enfance. Elle ne présentait guère d'aspérités, en somme. Je ne voyais que peu ma mère, qui travaillait de nuit, et mon informaticien de géniteur ne me posait aucun problème tant que je restais dans une attitude de soumission envers lui. C'est ce que je fis. A vrai dire, cela ne me posait aucun souci à l'époque. Il me demandait simplement de rester tranquille, de LE laisser tranquille ; autant dire que le rat de bibliothèque que j'étais alors – pire qu'aujourd'hui ! - ne dérangeait guère. Lorsque j'y repense, mon attitude était un tantinet ridicule... Mais elle m'évita bien des soucis.

C'est ainsi qu'à l'âge de neuf ans, presque au lendemain de mon anniversaire, je me retrouvai expédié chez mes cousins allemands, en Bavière, non loin de München, avec des connaissances de la grammaire et du vocabulaire allemands pour le moins... Sommaires. Je ne comprenais pas grand-chose, alors quant à m'exprimer de manière compréhensible... Pour être honnête, mes cousins firent de leur mieux pour m'aider et je tissais rapidement avec eux des liens plus profonds que ceux qui m'attachaient à mes propres parents. J'avais de toute manière un solide atout dans ma manche : une maturité certaine qui avait poussé mes professeurs à me dispenser de deux années de scolarité en me faisant directement accéder aux classes supérieures. Je me préparais donc à entrer au Gymnasium et disposais en tout et pour tout d'un peu moins de deux mois pour acquérir un niveau de langue correct. Bien entendu, je connaissais la plupart des notions importantes de grammaire grâce à l'enseignement de mon père, mais mon vocabulaire n'aurait certainement pas rempli un dictionnaire – même au format de poche. Eh bien, je m'en tirai plutôt bien – comme si le choix m'avait été laissé – à force d'acharnement linguistique, et obtins mon Abitur avec mention très bien. Mes parents me rapatrièrent ensuite à Salisbury, estimant que les volontés de mon ancêtre avaient été suffisamment exaucées.

De retour au pays, je ne savais que faire. Je me savais brillant scolairement parlant, et l'on m'avait bien fait comprendre - merci, papa – que je devais me lancer dans des études difficiles, car sinon... Oh, ce serait du gâchis, une perte de temps, et méprisable. Et je l'ai cru. Je ne le regrette même pas, quand je vois où cela m'a mené...

J'ai fait médecine militaire. Cela a été, du point de vue humain, l'une de mes plus belles expériences. Ne me demandez pas de vous expliquer pourquoi, je serais bien en peine de vous répondre. J'ai gardé contact avec la plupart des filles de ma promo – notamment Coraline, découvrant par ailleurs qu'elles ne m'attiraient pas du tout. C'est à ce moment-là que je me suis réellement ouvert aux relations amicales. Jusque-là, j'étais resté dans un cadre très familial.
Diplôme en poche, j'ai été envoyé sur le terrain. Je... Je ne pense pas devoir rendre compte de mes faits et gestes en tant que soldat, qui ne regardent personne hormis mes supérieurs – sachez juste que j'exerçais ma fonction de médecin généraliste dans un hôpital, mais j'aimais mon métier, j'ai goûté à l'adrénaline et cela me plaisait. J'ai vu des morts, des blessés, bien sûr, mais avec un certain détachement : je ne les connaissais pas, le plus souvent.

Et, un jour, le bâtiment explosa.
Du moins son aile droite.
Apparemment, seule l'une des bombes placées avait fonctionné.
C'est ainsi.
Vous n'aimeriez pas vous retrouver enseveli sous des décombres, pas vrai ?
Je m'en suis bien tiré – une clavicule et deux côtes fracturées, qu'est-ce que cela fait ?
Et Coraline a eu le crâne fracassé.
Elle est morte.

On m'a rapatrié, évidemment, avec cinq autres blessés – dont un trauma crânien et une fracture des deux tibias - et une demi-douzaine de cadavres. Avec pour consigne de rester sage jusqu'à ce que les blessures cicatrisent. C'est ce qu'elles on fait. Mais les cauchemars, eux, m'ont hanté longtemps. C'est moins le cas, aujourd'hui. J'ai appris à ne pas les craindre. Ils suivent toujours le même schéma : le calme – la déflagration – le noir – l’oppression – le visage de Coraline. Sur le moment, je n'ai même pas eu le courage de me rendre à ses funérailles.

J'ai vécu chez mes parents quelques temps, mais j'ai rapidement déménagé. C'était assez. Assez de l'inquiétude permanente de ma mère, assez d'être quasiment exhibé comme martyr de la part de mon géniteur – mon fils, blabla été blessé, blabla état de stress post-traumatique, ma famille touchée par la guerre – TU PARLES, OUAIS ! C'est agréable de se montrer et de trouver un prétexte pour cela, n'est-ce pas, cher père ?

Après cela, j'ai été autorisé à réintégrer le civil. Je me suis formé en psychiatrie – domaine dans lequel j'exerce toujours. Et c'est durant mon internat que j'ai été pour la première fois confronté à une mutation. Avant cela, je ne m'y étais pas vraiment intéressé. J'étais assez intrigué par ce sujet – qui ne l'est pas ? Mais je l'estimais bien loin de mon domaine.

Enfin, je ne sais pas, recevoir une délirante ne m'a jamais posé problème en soi, même si, comme c'était le cas cette fois-là, elle faisait une crise de panique en prétendant être assaillie d'images cauchemardesques. Je me suis occupée d'elle. Je l'ai calmée – en partie. Elle m'a finalement confié que c'étaient les peurs de son entourage physique qui la hantaient. Et, effectivement, il s'est avéré qu'elle était parfaitement capable de trouver les sujets d'effroi de n'importe qui – quant aux images, c'était simplement elle qui en venait à les imaginer ; des sortes d'hallucinations, en somme. Elle était tellement convaincue de sa folie – bien que moult tests aient permis de rendre compte de sa quasi-infaillibilité dans sa... Spécialité – qu'elle me permit de me servir d'elle comme sujet d'expérience. La vie civile m'ennuyait au point que... Oui, je crois qu'on peut dire que je me suis senti au-dessus des lois, quoique je ne voie toujours pas de mal particulier dans ce que j'ai fait. Je ne l'ai pas faite souffrir – pas jusqu'à l'insoutenable, du moins. Je ne l'ai pas mutilée, ou quoi que ce soit.

Oui, j'ai fait croire qu'elle méritait d'être internée. Oui, j'ai confronté des patients en somatologie à ce que cette femme m'avait désigné comme leur peur la plus profonde – et parfois irrationnelle, comme c'est mon cas – et elle a eu juste. Avouez que la probabilité de prétendre avec justesse et au hasard qu'un homme est hylophobe est ridiculement faible.

Alors, je me suis intéressé de son cas de très, très près – même hors de mes heures de travail. Je ne détaillerai pas ici ce que je fis exactement d'elle – ce serait un peu risqué, vous ne trouvez pas ? Toujours est-il que mes collègues finirent par se poser des questions. Je faisais pourtant de mon mieux pour rester discret !

J'ai finalement été arrêté, à une heure parfaitement indue, dans mon propre cabinet. Je ne sais comment cet organisme que l'on nomme SHIELD a eu vent de mon existence, mais toujours est-il qu'il m'a soupçonné de faire partie d'un certain... Hm... « Projet X ». Oh, ce n'était pas le cas... Après une certaine somme de... Délibérations, disons, dont un grand nombre auxquelles je n'ai pas pris part, l'on m'a laissé deux choix : intégrer le SHIELD ou finir mes jours en prison – voire les finir tout court. Ai-je besoin d'expliciter mon choix ?

Techniquement... Cela a marqué mon retour à la vie militaire. Je suppose qu'au regard de mes antécédents, tout le monde ne me voit pas forcément d'un bon œil. Eh bien, tant pis. Qui sait, je pourrais peut-être reprendre mes expérimentations, pas de la même manière bien sûr, autrement, un jour... Leur utilité finira sans doute par être démontrée, au vu des événements récents – et de eux qui ne font encore que se profiler. Ce Phénix m'effraie, et je ne peux m'expliquer les raisons de son retour plus que n'importe qui. Et ces Atlantes... Une menace de plus – avait-on réellement besoin de cela ? N'y-a-t-il donc aucun autre peuple à envahir que le nôtre ? Qu'ont donc les Terriens de si intéressants et attirant ? ...Oui, je suis cynique. Mais j'ai le droit. J'ai la désagréable impression de vivre au cœur d'un univers dont les ficelles m'échappent en permanence. Le SHIELD, lui, fait son possible, mais n'est pas au bout de ses peines. Je veux dire, l'existence des mutations est un fait avéré, et serait positive si l'on ne les retournait pas contre l'humanité...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 13:41
De ma faute ! Tout de suite ! X'D
Bienvenue sur le forum mon petiiiit ♡.♡
Il me semble que tout est bon ! ;)


I'm hot-natured
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 13:48
Bradleyyyyyyyyy o/
J'aime beaucoup ton perso ♥ Bienvenue

( et c'est toujours de la faute à Victoire )


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A lie is a story told.
That’s all. And we can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 13:52
Hannnn Bradleyyyy ♥

Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 13:54
Alalala cette Victoire!!!! XD

Bienvenue à toi en tout cas ♥ :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Johnny L. Storm
Quatre Fantastiques
♠ CLASSE & NOM DE CODE : La Torche
♠ EMPLOI : Héros, nova, pilote, acteur, fiancé à temps plein
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 14:06
Eeeet ! Je m'offusque ! (a)
Je te valide dès que j'ai l'ordi ;p


I'm hot-natured
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 14:13
Loki a écrit:
( et c'est toujours de la faute à Victoire )

C'est bien vrai, ça. :51:

Merci à vous tous ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 16:07
Gnagnagna, je vous aime plus si c'est comme ça :P
Je sais même pas si tu mérites ta validation, vilain que t'es (a) ♥

Bienvenue !


Félicitation, le Staff a aimé ta présentation et tu es par conséquent validé(e) ! Nous sommes heureux de te compter parmi nos membres et te souhaitons bon jeu parmi nous ♥

Toutefois, avant de jouer, il y a quelques points à vérifier et quelques tâches à effectuer :

♠ As-tu bien été mis(e) dans le groupe « Membre Validés » ? Si non, fait signe à l’un des membres du Staff.
♠ As-tu bien été mis(e) dans le bon groupe de joueurs ? Si non, fait signe à l’un des membres du Staff.
♠ Viens recenser ton avatar dans le bottin en postant le code suivant:
Code:
[code]<i>Avatar ∅  Pseudo (Perso Marvel)[/code]
♠ Viens recenser ton pouvoir dans la liste en postant le code suivant:
Code:
[code]pouvoir ↔ pseudo[/code]
. Il y aura autant de codes que de pouvoirs.
♠ Rempli ton profil au maximum, si ce n’est pas le cas un membre du Staff viendra te le rappeler.
♠ Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure ME Reborn et aller créer ton journal de bord
♠ Si tu préfères faire des sujets libres et attendre que n’importe qui vienne te répondre, poste le lien ici.
♠ Nous te conseillons de prendre connaissance de ces deux sujets : points rps & points membre
♠ N’oublie pas de voter régulièrement sur les top-sites et de flooder dans la fiche pub sur PRD, ça te fera gagner des points !

L’équipe de ME Reborn te souhaite de passer d’excellents moments en notre compagnie ! ♥

Codage & apparence par © SweetyBB


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rahne Sinclair
Eleve X-men
♠ CLASSE & NOM DE CODE : Wolfsbane, classe 3
♠ EMPLOI : Etudiante
♠ GIF :
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Alexander G. Steinberg   Jeu 20 Juin 2013 - 21:08
Bienvenue Camarade ! \o/
Le dernier médecin que j'ai croisé dans le SHIELD, c'était pas ça, j'espère que tu serais mieux que lui ! (a) ;P ♥


Revenir en haut Aller en bas
 

Alexander G. Steinberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.
» The History Of Mike Alexander





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: First Class :: Les dossiers du SHIELD :: Les fiches refusées/abandonnées-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? America Chavez et PanPan et aussi Jared cherchent un rp ! Pan a ouvert un rp libre !
> 2 missions cherchent encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !