Partagez | 
 

Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Lun 24 Juin 2013 - 13:31





Après tout ce qu'il s'était passé entre nous, jamais je n'aurais pensé devenir l'épouse de Reed Richards. Nous étions trop différents, nos projets ne nous permettaient pas de poursuivre notre histoire et j'avais préféré partir plutôt que de continuer à souffrir.
Plusieurs années après, nos chemins se croisèrent à nouveau, pour finalement ne plus se quitter. Cette histoire dans l'espace, nos pouvoirs, notre mission ... Beaucoup de facteurs changèrent complètement notre destiné et me voici aujourd'hui marié avec l'homme dont je suis amoureuse depuis mon plus jeune âge. Comme si mon rêve d'adolescente venait de se réaliser. Même si nous avons rencontré un grand nombre d'obstacle, je suis heureuse d'être devenue madame Reed Richards. Reed avait gagné en maturité et en confiance, heureusement d'ailleurs, sinon jamais notre histoire n'aurait vu le jour. La science, le principal sujet de notre séparation. Trop d'équations, de variables... entendre ce discours me m'était hors de moi. Heureusement aujourd'hui c'était de l'histoire ancienne et chacun se focalisait sur l'avenir.

Notre vie avait subis un virage à 180°, aujourd'hui tout ce que nous avions connus ou vécus n'étaient plus que de l'histoire ancienne. Aujourd'hui nous étions les 4 Fantastiques et notre mission était de protéger la population. Notre vie avait été chamboulée et aujourd'hui chacun avait acceptée sa destiné, avec ses avantages et ses inconvénients. Nous étions désormais sous les feux des projecteurs et cette soudaine célébrité s'avérait difficile par moment (excepté pour Johnny qui en rafolle). Il suffit de repenser à notre mariage. Enfin bref, je ne devais pas repenser à cette période et me concentrer sur l'avenir. Plongé dans mes dossiers, je pris la décision de sortir un peu de cette bibliothèque pour m'aérer l'esprit.

Johnny et Ben étant à l'extérieur, j'espérais pouvoir profiter de mon cher mari, mais ce dernier encore très pris par ses multiples recherches, cela allait être une sacrée épreuve. Arrivée devant son bureau, je tentais de l'ouvrir discrètement pour ne pas l'alerté, mais finalement mon idée venait de tomber à l'eau, suite à cette découverte.

▬ Non mais je rêve Reed !!

Une vraie porcherie, comment pouvait-il se retrouver dans toute cette pagaille. J'avais finalement capituler concernant son labo, c'était la seule pièce du Baxter Building où je n'avais pas mon mot à dire, mais pourtant cela serait bien de temps en temps. Un vrai goss, même Johnny était plus propre.

▬ Johnny et toi, vous voulez ma peau c'est ça.

Il y avait des dossiers partout, par terre, sur son bureau, de la craie gisait sur le sol, ses blouses en vrac, sans parler des canettes de soda et des sandwichs. De quoi faire une attaque cardiaque. En résumé ce n'était plus le bureau de Reed, mais sa grotte. Une vraie porcherie, j'avais l'impression de vivre avec un adolescent. Enfin bref, je n'étais pas venu pour me disputer avec ce dernier, mais pour profiter de sa présence et essayer de le faire sortir de ce fichu laboratoire.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Mer 11 Sep 2013 - 20:09
8 Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience. Qui cherche encore, l'amour a trouvé. 
Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions ?



Tant de choses se sont produites depuis que nous ne faisons plus vraiment parti de la "norme". Certaines choses nous ont rapproché comme d'autres éloignés. Mais malgré tout, nous sommes restés soudés et unis comme jamais. C'est ce qui fait d'ailleurs en majeur parti la force de notre équipe, ainsi que de mon couple avec Susan. Même si bon nombre de disputes sont toujours au rendez-vous, nous arrivons la plupart du temps à discuter et à faire des concessions chacun de notre côté... surtout du mien, car j'en suis conscient, je suis responsable de la majorité de nos prises de tête. Travaillant plus qu'il ne faudrait, passant plus de temps dans mon laboratoire qu'aux côtés de ma chère et tendre femme invisible sans oublier les nombreuses fois où j'ai du prendre sur moi pour ne pas parler boulot en dehors du boulot. Des efforts titanesques pour moi, mais anodines pour les autres. D'autant plus que je ne suis pas très doué pour exprimer mes émotions, me faisant peut-être parfois passer pour un bonhomme sans cœur alors que c'est bien tout le contraire. A chaque fois que je la vois, que je pense à elle, mon cœur s'emballe aussi vite que lorsque j'arrive une expérience scientifique... bon d'accord, pour le coup la comparaison est loin d'être des plus charmante.

Comme toujours, cela fait plusieurs jours que je travaille d'arrache pieds dans mon laboratoire et que j'y passe même la plupart de mes nuits. Sachant déjà que cela ne va pas du tout calmer les ardeurs de ma chère et tendre. D'autant plus que je me suis promis de veiller à passer un peu plus de temps avec elle, à penser à notre avenir... Sauf dans les cas d'extrême urgence. Car nous restons malgré tout les 4 fantastiques et avons donc certains devoirs envers la population. Raison pour laquelle je me trouve à nouveau bloqué dans mon laboratoire personnel. Eh oui, pas même Susan et encore moins Johnny n'a le droit d'y mettre son nez. Tout du moins... pas sans une raison valable. Sauf que je ne me rend pas souvent compte du bordel qui s'y trouve, mais l'arrivée précipité de Susan me ramena très rapidement à la réalité. Je n'entendis même pas la porte s'ouvrir, seulement le son de sa voix apparemment aurifié par tout ce bordel accumulé depuis des jours. Je sers les dents tout en me préparant à affronter la tempête Susan. Je ne pu malgré tout m'empêcher de marmonner à voix basse.

« Tous aux abris... »

Je tourne sur ma chaise afin de poser un regard plein de tendresse à cette femme de caractère que je ne peux m'empêcher de vénérer et encore plus d'aimer pour ce qu'elle est depuis toujours. Je tente également de lui sourire en espérant que ça apaise un peu plus ses nerfs... même si en me retournant je me rend finalement compte que sa réaction est totalement compréhensible. Comment ai-je pu ne pas me rendre compte de tout ce foutoir ? C'est que ça devient grave...

« Non surtout pas... Excuses-moi, je viens tout juste de me rendre compte de... tout ça. Je vais arranger ça au plus vite ne t'en fais pas. D'ailleurs je pensais le faire une fois mes recherches terminées. »

Me levant de ma chaise, je me rapproche de Susan pour lui déposer un tendre baiser au coin des lèvres. Je ramasse ensuite en vitesse les quelques dossiers se trouvant sur le passage afin de libérer un peu le chemin. Heureusement qu'elle est là pour me faire redescendre de mon nuage de temps en temps, sinon je n'ose même pas imaginer dans quels conditions je vivrai... Etourdi depuis la nuit des temps, j'en oublierai presque de m'interroger sur la raison de sa venue.

« Euhm... Tu as besoin de quelque chose chérie ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Mar 17 Sep 2013 - 1:24




Cela faisait plusieurs jours que je n'étais pas rentrée dans le laboratoire de Reed et je découvrais donc le désastre. Reed était un accro du travail, personne ne pouvait dire le contraire, mais de là à négliger son poste de travail, là il battait tous les records.
J'en avais assez de répéter sans arrêt les mêmes choses, aux mêmes personne. J'étais un membre des 4 Fantastiques et non la femme de ménage, j'avais donc décidé de ne plus mettre le nez dans ce genre d'affaire, j'avais bien mieux à faire. Que Johnny continu sans changer son style de vie ne m'étonnait pas, lorsqu'il pouvait faire le contraire de ce que je lui demandais, il en profitait, mais Reed ! Il allait m'entendre.

Une fois rentrée dans le laboratoire de Reed, ce dernier tourna sur lui-même et m'offrit son plus beau sourire et il savait que je ne pouvais y résister. Seulement cette fois-ci je n'allais pas tomber dans le panneau, mon mari savait quoi faire pour attirer mon attention, mais cette fois-ci j'avais la ferme intention de lui remonter les bretelles. Ce n'était pas deux adultes qui vivaient au Baxter Building, mais bien deux adolescents. Son sourire était synonyme d'apaisement, mais je n'avais pas changé mon comportement pour autant. Les mains posées sur les hanches, je ne lâchais pas Reed du regard et était bien décidée à lui faire part de mes émotions du moment.
« Non surtout pas... Excuse-moi, je viens tout juste de me rendre compte de... tout ça. Je vais arranger ça au plus vite ne t'en fais pas. D'ailleurs je pensais le faire une fois mes recherches terminées. »
Ses fameuses recherches, qu'est-ce que je pouvais les maudire parfois. Tellement absorbé par son travail, Reed était même capable d'oublier sa vie sociale. Régulièrement délaisser pour ses recherches, je préférais de ne l'embêter avec mes histoires et gardé cela pour moi, mais cette histoire de labo pas ranger avait été la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase.

▬ Tu es donc en train de me dire que même sans mon intervention, tu allais ranger tout ça ?

Puis un clin d’œil histoire de bien lui montrer que j'étais en train de le taquiner. Reed se leva enfin de son fauteuil et vint déposa un doux baiser sur mes lèvres. J'exagérais en disant cela, mais c'était comme s'il ne m'avait pas embrassé depuis des lustres. J'appréciais ce geste, mais je n'allais pas baiser les armes si facilement. La particularité des Storm résidait dans leurs forts caractères et de nombreuses fois Reed s'y était frotté. Comment allait-t-il réussir à se dépatouillé cette fois-ci ?
Reed profita de ma présence pour ranger les quelques dossiers vagabondant sur son bureau, mais ce n'était pas terminé pour autant et je n'étais pas prête à le laisser tranquille. « Euhm... Tu as besoin de quelque chose chérie ? ». Alors celui-là ne perdait rien pour attendre.

▬ Tu m'avais promis de mettre de côté tes recherches pour passer un peu plus de temps tous les deux, mais je vois que ce n'était que des mots.

J'avais réussi à avouer à Reed ce que j'avais sur le cœur depuis un long moment. Ce n'était certes pas la meilleure façon de le faire par téléphone, mais encore une fois il avait dépassé les bornes et cette situation ne pouvait plus durer. Il m'avait promis de changer de comportement et de revoir ses priorités. J'attendais de voir s'il tiendrait sa parole, mais à le voir encore enfermé dans son laboratoire, je m'étais encore une fois trompée ... S'était comme revivre notre première histoire.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Jeu 26 Sep 2013 - 3:51
8 Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience. Qui cherche encore, l'amour a trouvé.
Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions ?



Et c'est ainsi que ma splendide et caractérielle épouse entra une nouvelle fois en scène, comme bien souvent par surprise. Mais disons que je commence à être légèrement habitué à son petit côté surprenant, ce n'est pas tout le monde qui sort avec la femme invisible. Elle fait partie des rares personnes à me connaître à la perfection, et c'est réciproque. M'étant quelque peu attendu à ce genre d'intrusion un jour où l'autre, je réussi à verrouiller juste à temps l'écran de mon ordinateur de sorte à mettre celui-ci en veille et à l'abri des yeux de lynx de Susan. Car contrairement à ce qu'elle peut croire, je n'étais pas en train de travailler... enfin si, mais plus précisément sur notre lune de miel. « Tu es donc en train de me dire que même sans mon intervention, tu allais ranger tout ça ? » A la vue de son clin d’œil, j'esquive un petit sourire en coin tout en faisant mine de ranger deux ou trois dossiers par-ci par-là. Non bon d'accord, j'avoue que sans certaine de ses interventions j'ai un peu de mal à m'autodiscipliner... C'est presque comme si j'appréciais de la voir énerver. Ce qui n'est pas totalement faux car il faut bien avouer qu'elle est débordante de charme lorsqu'elle l'est. Néanmoins, la contrarier n'a jamais été mon objectif. Elle est ordonné, je ne l'ai jamais été, c'est ma nature et il en sera difficile de faire autrement.

Très préoccupé par ce projet de lune de miel et par son intervention surprise, j'en deviens une fois de plus étourdi. Un défaut qui n'échappe bien évidemment pas à la belle blonde. « Tu m'avais promis de mettre de côté tes recherches pour passer un peu plus de temps tous les deux, mais je vois que ce n'était que des mots. » Je range le dernier dossier que j'ai en main avant de me redresser et de tourner mon regard vers Susan. Il est évident que je n'ai pas oublié cette promesse et encore moins notre dernière discutions par téléphone. J'ai juste l'intention de lui faire une surprise, mais comment le lui cacher sans lui faire perdre patience ? Je n'ai aucun mal à lire la déception sur son visage. Une émotion que je ne supporte pas de voir sur sa petite bouille d'ange et qui me fait bien souvent culpabiliser ou craquer.

« Non Susan, ce n'est pas ce que tu crois... je clôturais seulement quelques dossiers histoire d'être tranquille... »

Mouai bon c'est vrai que je n'ai jamais été trop doué en matière d'excuses, mais c'est toujours mieux que rien. Je lui fis à nouveau mon petit sourire d'ange, en espérant que ça l'apaise quelque peu, avant de me rapprocher d'elle et de lui saisir les mains.

« Je t'ai fait une promesse et je compte bien la tenir, comme je te l'ai dis. Tu me fais confiance, non ? »

Je l'enlace tendrement dans mes bras tout en lui déposant un petit baiser sur son front. Seulement plusieurs petits problèmes persistent. Le premier, qui est que je n'ai plus que quelques minutes pour régler la réservation de nos vacances, sans quoi tout ce que je me suis donné tant de mal à organiser ne soit synchronisé. Et le deuxième, qui est que je comptais sur Johnny et Ben pour m'aider à préparer un dîner aux chandelles surprise sur la terrasse. Hors Susan n'était pas censé rentrer aussi tôt et n'est pas non plus censé savoir que Ben et son frère sont ici et de mèche avec moi. Gardant ma petite femme bien au chaud dans mes bras, j'attrape subtilement mon téléphone portable dans une des poches de mon pantalon avant d'user de mes poignets et doigts élastiques pour envoyer un message urgent à Johnny afin de le tenir au courant de la situation.

« Et si on commençait par sortir de ce labo ? »

Rangeant l'appareil dans ma poche, je me recule légèrement de sorte à pouvoir noyer mon regard dans le sien. Je n'ai plus qu'à croiser les doigts pour que tout soit prêt.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Dim 29 Sep 2013 - 22:32




Voir Reed s'efforcer de ranger son bureau rapidement me fit sourire. C'était comme attraper un enfant qui avait fait une grosse bêtise. Cette pensée résumait assez bien ma vie actuellement, Reed pouvait se comporter comme un adolescent parfois et j'étais là pour le rappeler à l'ordre. Au début je trouvais cela amusant, mais désormais cela me m'était hors de moi, j'étais son épouse, pas sa mère. Enfin personne ne pourrait change Reed, il est ainsi et justement c'est de cette manière que je l'aime.
Par moment je me posais la question et si Reed faisait exprès de m'énerver ? Johnny se faisait un réel plaisir à le faire, mon mari choisissait-il cette même voie ? Si c'était son objectif, il n'allait pas être déçu, car j'étais également une grande joueuse et un challenger de taille.

Voir Reed enfermer dans son bureau, sous tous ses dossiers ne pouvaient m'empêcher de repenser à sa promesse. Je pensais sincèrement qu'il allait la tenir, mais je m'étais une nouvelle fois trompé. Ses recherches étaient plus importants que moi et j'allais devoir l'accepter. Malgré tous mes coups de gueule, Reed ne changeait pas et je ne savais quoi faire pour qu'il comprenne réellement que cette situation ne pouvait continuer. Devais-je partir pour qu'il réalise ma présence ? Si c'était la seule solution pour sauver mon mariage, j'étais prête à le faire. Je ne pouvais plus supporter être placé en seconde après ses recherches. Il s'était engagé et notre alliance le prouvait parfaitement.
Reed était un bourreau de travail, j'en étais totalement consciente, d'ailleurs lorsque nous sortions ensemble un peu plus jeune, il était le même. Ce n'était pas une surprise pour moi, mais au fond de mon coeur j'espérais malgré tout que son amour était plus fort que ses recherches ...

Remarquant la déception sur mon visage, Reed s'empressa d'ajouter " Non Susan, ce n'est pas ce que tu crois... je clôturais seulement quelques dossiers histoire d'être tranquille... " J'avais entendue cette excuse de nombreuses fois et je n'en avais assez de me laisser avoir par ses excuses. Je lui avais pardonné à plusieurs reprises, trop d'ailleurs, que j'en avais assez d'être prise pour une idiote. Son sourire devait me rassurer, mais cela ne fut pas le cas. Cette fois-ci j'étais à bout, j'avais besoin d'actes, plus de paroles. Remarquant que cela n'avait pas fonctionné, Reed s'approcha de moi et pris les mains " Je t'ai fait une promesse et je compte bien la tenir, comme je te l'ai dis. Tu me fais confiance, non ? " Même si j'avais beaucoup de mal à le croire, l'intensité dans ses yeux me dictaient le contraire.

▬ Reed, tu me dis à chaque fois la même chose ... Je ne te demande pas non plus d'arrêter de travailler, je veux juste profiter un peu de toi ne serais-ce que le temps d'une soirée

J'en avais assez de tout le temps me quereller avec Reed à ce sujet, j'étais lasse de cette situation. Cela devait faire la millionième fois que je lui faisais remarquer sans obtenir un seul changement. Reed me prit dans ses bras et je profitais de ce rapprochement pour essayer de trouver la moindre information qui pourrait m'éclairer sur ses recherches. J'étais bien curieuse de savoir ce qui pouvait lui prendre autant de temps. Seulement Reed avait pris soin de bien tout ranger et plus rien ne traînait sur son bureau. Pareil pour son ordinateur, aucune fenêtre ouverte, je ne pouvais pas savoir sur quoi il planchait.

▬ Sur quoi porte tes recherches mon ange ? Cela doit être important vu le nombre d'heure que tu passes ici

J'étais toujours dans ses bras et n'avait pas attendu pour poser cette question qui me brûlait les lèvres. J'étais de nature curieuse et Reed savait que je n'allais pas lâcher l'affaire avant d'obtenir une réponse crédible. Reed me tenait toujours informer de ses recherches, mais celle-ci rien du tout, il avait émis de le dire ou peut-être était-ce voulu. " Et si on commençait par sortir de ce labo ? " Reed qui veut sortir voir le monde extérieur avais-je bien entendu ou mon esprit me jouait des tours ?

▬ Ce n'est pas moi qui vais te dire le contraire. Depuis le temps que j'ai envie de te voir hors de ce laboratoire

Un sourire se dessina sur mon visage, enfin j'allais pouvoir passer un peu de temps avec mon époux. J'avais la ferme intention de rattraper le temps perdu et ne pas perdre une seconde. Lui tenant toujours la main, j'ouvrais la marche et m'empressai de sortir de cet endroit qui commençait à me sortir par les yeux. Qui aurait cru que ma plus grande ennemie ne serait pas une femme, mais les recherches de Reed.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Ven 11 Oct 2013 - 23:07
8 Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience. Qui cherche encore, l'amour a trouvé.
Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions ?



Cela fait un bon moment maintenant que je sens à quel point Susan ne supporte plus mes mauvaises habitudes. Très mauvaises habitudes, que j'ai depuis la nuit des temps et dont je ne me rend pas toujours compte. Cela fait parti de moi, j'aime mon travail, j'aime travailler et mon cerveau est constamment en ébullition. Malheureusement, il n'y a encore aucun médicament sur Terre capable de calmer ces symptômes et de me rendre différent. Je vais juste devoir faire avec. Apprendre à mettre certaines choses entre parenthèse et ouvrir un peu plus les yeux sur ce qui m'entoure. Sur Susan, qui a toujours été là pour moi, qui a fait bien plus de concessions que j'en ai fait pour elle et que je ne tiens pas à perdre une nouvelle fois. Je l'ai déjà perdu une fois, il est hors de question que ça se reproduise. A présent, nous sommes marié, je me suis engagé avec elle et je tiens à lui montrer à quel point je l'aime. Chose peut-être anodine pour beaucoup, mais difficile pour moi. Il m'est plus facile de mettre des mots sur des équations que sur mes sentiments, pourtant loin d'être absents.

Raison pour laquelle j'ai décidé de lui faire la surprise pour notre lune de miel et de lui organiser un petit diner romantique. Le genre de diner que nous n'avons plus eu depuis trop longtemps à mon goût. Un diner durant lequel j'ai bien l'intention de me racheter, de me faire pardonner et surtout de lui ouvrir mon cœur. Il est temps que je cesse d'être égoïste, inconsciemment ou non et que je lui apporte ce don elle a besoin. Même si pour le moment, les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu. Ça m'embête de devoir compter sur Johnny et Ben, mais disons que pour cette fois c'est le prix à payer pour m'assurer qu'elle passe une soirée de rêve. Les choses ne s'arrangent pas lorsqu'elle commence à m'interroger sur le sujet de mes "recherches", qui n'en étaient pas bien sûr. La connaissant, elle ne lâchera pas le morceau tant que je ne lui dirai pas la vérité. Je n'avais donc pas d'autres choix que de gagner du temps...

« Oui... très important. »

Après l'avoir serré tendrement dans mes bras et avoir envoyé un message urgent à la Torche, je ne lui donne pas l'occasion de rétorquer que je l'invite à sortir du laboratoire. Une proposition qui ne manque pas de la surprendre, une chose qui a des chances de me faire gagner des points et qui va peut-être la détourner de sa précédente question.

« J'imagine bien... »

Marchand tranquillement en direction de l’ascendeur à ses côtés, je commence déjà à être envahi par le stress. Comme si j'allais passer un examen ou comme lors de notre premier rendez-vous. Stupide n'est-ce pas ? C'est alors que mon portable se mit subitement à sonner, invitant ma jolie épouse à me lancer un regard noir. Levant une main comme si elle pointait une arme dans ma direction, je riposte, un sourire gêné au bord des lèvres.

« Du calme... ce n'est pas le boulot. »

Sortant à nouveau le portable de ma poche, je lis avec soulagement que tout est prêt juste à temps. Lâchant un grand soupire de soulagement, j'invite et autorise ensuite mon beau-frère à valider la réservation sur mon ordinateur. Concentrant mon regard sur ma femme invisible, j'appuie sur le bouton de l’ascenseur qui s'ouvre instantanément devant nous. Une fois à l'intérieur, je tente de contrôler ce stress inexplicable et surtout incontrôlable. Espérant que Susan n'ai pas remarqué grand chose. J'appuie sur le bouton menant directement à la terrasse, avant de faire face à ma jolie blonde et de la regarder tendrement.

« Je tiens à te montrer quelque chose sur le toit, si ça ne te déranges pas. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Lun 4 Nov 2013 - 22:37




Pourquoi avais-je du mal à croire Reed ? Ce dernier m'avait certifié que cela n'avait aucun rapport avec le travail et j'étais prête à le croire, mais après tous les récents événements, je ne pouvais pas y croire autrement. La menace ne cessait de grandir et nous étions constamment en danger. Les recherches de Reed était importantes dans ce genre de situation, mais j'en avais ras le bol. Reed était avant tout mon mari et je ne demandais pas grand chose, juste passer un peu de temps avec lui. Avoir la chance de le retrouver et d'être de nouveau heureux ensemble. « Je tiens à te montrer quelque chose sur le toit, si ça ne te déranges pas. » Normalement cette remarque devait me rassurer, mais malheureusement ce n'était pas l'effet escompté. L'attitude de Reed m'avait mise sur la route, il était stressé, plus que d'habitude même. Il me cachait quelque chose, j'en étais certaine. Craignant de voir ce qui m'attendait sur le toit, je venais d'appuyer sur le bouton de l'ascenseur pour bloquer ce dernier. Je me tournais une nouvelle fois vers Reed, le regard dur, signe que je ne plaisantais pas et que je prenais ça très à coeur.

▬ J'espère pour toi qu'il ne s'agit pas d'une nouvelle création ou je ne sais pas, car je n'ai pas vraiment la tête à ça. Avengers ou non je commence à en avoir marre Reed, tu m'entends ? Je veux juste être normal le temps d'une soirée, rien de plus.

Je venais de le toiser tel un petit enfant, mais ma patience avait des limites. Ne le lâchant pas du regard, je continuais de le défier, craignant d'entendre la suite. D'accord nous étions des supers-héros, mais nous étions des êtres humains avant tout et j'avais des besoins et des désirs de femmes normales. Je ne demandais rien de plus que de passer une soirée loin de toutes menaces, toutes recherches, toutes créations, des 4 fantastiques.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Sam 9 Nov 2013 - 17:49
8 Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience. Qui cherche encore, l'amour a trouvé.
Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions ?




Comme je m'y suis attendu, ma très chère épouse n'a aucun mal à lire la moindre de mes expressions faciales ni à décrypter l'intonation de ma voix. En même temps, il est vrai que ce n'est pas très compliqué de voir lorsque je suis en plein état de stress en sachant que c'est peut-être l'émotion que j'exprime le plus souvent au quotidien. Paradoxalement, il est facile de voir quand je mens étant donné que je suis loin d'être un professionnel dans ce domaine, que cela m'arrive très peu souvent d'en arriver là et que j'ai horreur de ça... Bref, ma femme me connait par coeur et cela me touchait beaucoup. Même si, comme toujours, je ne le démontre pas, je la connais tout aussi bien. Je voyais bien que mon état ne manquait pas de l'inquiéter, de l'intriguer. S'attendant certainement au pire... Car oui, la pauvre elle a déjà eu droit à bon nombre de mauvaises surprises avec moi. Mais ce soir, pour une fois, j'avais la ferme intention de rattraper tout ça et surtout de tenir une promesse.

Alors que nous sommes à présent tous les deux dans l'ascenseur, je tente de figer mon regard sur les étages dans l'espoir peut-être de tenir le coup jusqu'au sommet. Mais c'était sous-estimer Susan, qui avait cette fois bel et bien la certitude que je lui cache quelque chose. Elle a raison bien évidemment et je me devais de ne rien lui dire... Tout en évitant de passer par la casse mensonge, si possible. Détournant tout doucement mon regard sur elle, j'esquive un petit sourire innocent en guise de réponse. Elle est têtue, mais il m'arrive de l'être également. J'avais vraiment pour but de lui faire une surprise aussi grandiose que tout ce que je peux ressentir pour elle, de lui montrer à quel point je peux changer pour elle... Ce n'est pas maintenant que j'allais tout gâcher, à quelques mètres de ça. Malheureusement pour moi et pour la surprise, Susan décida de stopper l'ascenseur et de me "gronder"... ou plutôt de me mettre en garde. Sur quoi donc ? Elle croit une fois de plus que je tiens à lui montrer une nouvelle création ? Me croit-elle aussi cruel que ça ? Je veux bien croire que mon comportement l'ai traumatisé, mais à ce point là tout de même...

« Susan... »

Je soupire, me tournant complètement face à elle. Je pose délicatement mes mains de part et d'autres de ses épaules, souriant à nouveau. En fait, elle aussi était quelque peu stressé de ce qui l'attendait, mais pas pour les mêmes raisons que moi. Quel beau mélange faisons-nous. J'allonge mon index jusqu'au bouton d'arrêt afin de faire redémarrer le mécanisme.

« Je n'ai jamais eu l'intention de te mentir, ni te montrer une de mes nouvelles créations, rien de tout cela... »

Je lui caresse doucement le visage, tandis que l'ascenseur s'arrête enfin. La porte s'ouvrit sur un petit tapis rouge, orné de pétales de roses menant jusqu'à une table au centre. Décoré d'autres fleures en tout genre et d'une nappe rouge sang et bien sûr... sans oublier les chandelles, les couverts et le petit buffet sous couvercle à côté. Le romantisme à l'état pur... tout du moins, je l’espérai. J’espère aussi que j'en ai pas fait un peu trop, ou pas assez... bref... j'attrape la main de Susan, tout en la laissant admirer ma petite surprise. Moi-même étais aussi un peu surpris, on peut dire que Johnny et Ben avaient vraiment fait du bon boulot, même peut-être plus que ce que je leur avais demandé. Mon cœur se mit à battre un peu plus fort que la normale, espérant vraiment que tout cela allait lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Mer 13 Nov 2013 - 21:42




« Je n'ai jamais eu l'intention de te mentir, ni te montrer une de mes nouvelles créations, rien de tout cela... » J'étais sûre d'une chose, Reed n'était pas un menteur. Son regard me le confirmait. Depuis notre rencontre, Reed ne m'avait jamais menti et je savais qu'il disait vrai. Ce n'était pas la peine de croire quoi que ce soit.

▬ Je suis désolé chéri, il faut croire que cela m'est monté à la tête

Je m'en voulais un peu d'avoir mis sa parole en doute. J'avais confiance en Reed s'était une évidence, jamais je ne mettrais sa parole en doute, mais c'est vrai que cette histoire de travail m'obsédait plus que je ne le pensais. Je finis par m'avancer vers mon époux avant de le prendre dans mes bras et déposer ma tête sur son torse pour ne plus le lâcher. L'endroit où je me sentais le mieux c'était dans les bras de Reed. Réconfortant et chaleureux, je pouvais m'y blottir pendant des heures. Seulement le son de l'ascenseur m'obligea à m'éloigner de Reed.

La porte s'ouvrit finalement et s'est alors que je découvris un tapis rouge orné de pétales de roses. Étais-je en train de rêver ? Nous étions toujours au Baxter Building ? Je devais croire que oui, il s'agissait bien de notre terrasse, mais cet endroit était ... Magnifique ... Cela ne ressemblait en rien à l'image que j'avais de la terrasse avant cette découverte. Stupéfaite devant la scène qui s'offrait à moi, je sortis finalement de l'ascenseur et avançait délicatement sur le tapis rouge. Je n'osais même pas marcher dessus, j'avais encore beaucoup à croire ce qu'il se passait devant mes yeux. Une table se trouvait au milieu de ce magnifique décors, décorée d'autres fleures en tout genre et d'une nappe rouge sang se mariant parfaitement bien avec l'ambiance. Des chandelles se trouvaient également sur la table, Reed n'avait pas fait les choses à moitié. Perdue dans l'admiration de ce spectacle, je venais soudainement de me reconnecté à la réalité lorsque Reed attrapa ma main, .

▬ Reed, c'est ... C'est magnifique

Je ne cessais de me répéter, mais j'avais beaucoup de mal à réaliser ce qu'il se passait devant mes yeux. Reed m'avait bien eu sur ce coup-là. Elle était juste parfaite. Mon penchant romantique était des plus satisfaits, jamais je n'aurais imaginé Reed capable d'une telle surprise, elle était juste parfaite, j'en restais bouche bée.

▬ Tout ça c'est ... c'est pour nous ?

J'étais comme une petite fille devant ses cadeaux Noël. Incapable de réaliser ce qui était en train de se dérouler. Je vivais un rêve. Et dire que j'avais douté de mon mari, comment avais-je pu être si stupide?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Lun 18 Nov 2013 - 18:16
8 Parce que la science nous balance sa science, science sans conscience égale science de l’inconscience. Qui cherche encore, l'amour a trouvé.
Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions ?




Fort heureusement, je fus très rapidement soulagé de constater que Susan avait encore une grande confiance en moi. Car il est vrai que lorsque l'on perd la confiance de quelqu'un, surtout dans un couple, difficile de faire en sorte que les choses tournent bien. La belle blonde se calma donc et fut sous le choc lorsque les portes de l’ascenseur s'ouvrit. En effet, on pouvait dire que j'avais pris l’initiative de réaménager toute la terrasse de notre immeuble juste pour une soirée. Bon, surtout avec l'aide de Johnny de Ben. Car il est vrai que sans leur aide, l'évènement n'aurait peut-être pas été aussi impressionnant et surtout avec mes goûts assez... médiocre en matière de décoration et romantisme. Non pas que je ne le suis pas, mais disons que ce n'est pas vraiment mon fort. Dans tous les cas, Susan semblait plus que comblé par la surprise, ce qui me fis un très grand soulagement. Prenant délicatement sa main, je plonge mon regard dans le sien, tout sourire. J'étais vraiment content de la voir comme ça... j'ai vraiment été bête de ne pas l'avoir fait plus souvent.

« Absolument rien que pour nous... »

Un petit sourire malicieux aux coins des lèvres, je me rapproche un peu plus d'elle de sorte à l'embrasser tendrement. Puis, tel un véritable gentleman, je l'invite à prendre place sur une des chaises disposées devant la table. Tirant cette dernière, je l'aide ensuite à s'installer. Encore merci à mon cher beau-frère pour ses petits cours de galanterie... Et oui, je suis vraiment nul en dehors de mon laboratoire et avec la gente féminine. Je ne pensais d'ailleurs pas non plus que Johnny s'y connaissait en bonne manière. A mon tour, je m'installe juste face à elle, ne la quittant pas des yeux. C'est mon portable, qui déstabilisa un instant, vibrant à nouveau. J'y jette un petit coup d’œil furtif, lisant le message de Johnny me confirmant que les billets pour la Lune de Miel sont enfin réservés. Encore un soulagement... Je redresse la tête, puis me racle un instant la gorge. Pourquoi ai-je encore l'impression d'être stressé ? Décidément, c'est vraiment difficile de lutter contre certain de ses gros défauts...

« Au début... je craignais que tu trouves ça un peu "vieux jeu". »

Disposant mes mains sur la table devant moi comme si je ne savais pas où les mettre, je prend encore le temps de réaliser le décor qu'ils ont réussi à faire. Il est vrai qu'au final, le résultat est tout simplement sublime, peut-être même presque plus que le jour où on avait tenté de se marier ici-même. En espérant que cette fois un hélicoptère ne viendrait pas détruire tout le travail et encore moins un surfeur d'argent. Souriant cette fois-ci plus timidement, j'admire et dévisage la beauté de ma femme invisible tant adorée.

« Désolé d'avoir voulu garder la surprise pour moi. Je tenais vraiment à te surprendre... pour une fois. »
Revenir en haut Aller en bas
 

Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Dans la famille Le Quesnoy je voudrais...
» La glorieuse et compliquée famille royale d'Alabasta
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Ashitaka Pan
#1 6 rps, 2e fois #1 !


Jonathan Blaze
#2 5 rps démarrage d'enfer !


Gamora & Bobbi
#3 5rps, une valeur sûre !