Partagez | 
 

Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Dim 24 Nov 2013 - 15:23




Je n'arrivais pas à en croire mes yeux, ce n'était pas réel... J'étais encore abasourdie par le spectacle qui s'offrait devant moi. Tout était simplement parfait, jamais je n'aurais pensé que Reed pouvait être capable d'une telle chose, c'était encore mieux que dans mes rêves. Contrairement à Reed, je devais reconnaître que par moment je pouvais être assez fleur bleue, romantique, adorant les histoires de princesses. Le romantisme n'était pas le domaine de prédilection de Reed, mais cette fois-ci il m'avait bluffé.
Ayant du mal à croire à tout ça, j'avais demandé à Reed si tout cela nous était destiné, il venait de me certifier que oui. Tout ça n'était donc rien que pour nous deux, seulement nous deux ... Cette pensée me remplit de bonheur. J'attendais cet instant depuis un bon moment désormais et savoir qu'il allait avoir lieu me provoquait un grand nombre de frisson dans le corps. A croire que j'étais stressé de rester seule avec mon époux, ce qui était stupide. Comme lors de notre premier rendez-vous à vrai dire ...

Ne lâchant pas ma main, Reed finit par s'approcher de moi avant de déposer un tendre baiser sur mes lèvres. Geste que je savourais avec grand plaisir. Si mon estomac n'avait pas crié famine, je l'aurais embrassé une nouvelle fois, mais la réalité venait de refaire surface. Tel un gentleman, Reed tira la chaise pour me permettre de m'asseoir. Ce geste et tout ce qui suivait me fit sourire, Reed ne cesserait jamais de m'étonner, à mon plus grand plaisir. J'étais curieuse de savoir où Reed avait appris tout ça, car depuis toutes ses années, c'était bien la première fois que je le voyais se comporter de cette manière. Craignant le vexé, je décidais de garder cette question pour moi, je finirais bien par le découvrir. « Au début... je craignais que tu trouves ça un peu "vieux jeu". » Reed venait de déposer ses mains sur la table, bien en évidence. Je saisie l'occasion pour les saisir avant de caresser l'une d'elle pour le rassurer, car je savais qu'à cet instant, il était tendu. Il n'avait pas l'habitude de le faire, c'était une première pour lui.

▬ C'est parfait !

Et encore c'était bien loin de ce que je pouvais ressentir. Il y avait tellement de choses de dire. J'étais heureuse, sur un petit nuage, abasourdie... Ce lieu ne ressemblait en rien à notre terrasse. Même pour notre mariage, voir mieux. « Désolé d'avoir voulu garder la surprise pour moi. Je tenais vraiment à te surprendre... pour une fois. » Comment lui en vouloir après un tel cadeau ? Il savait toujours quoi faire pour me toucher, il savait ce qui me faisait plaisir et ce qui me rendait heureuse. Reed me connaissait mieux que je ne le pensais.

▬ Et bien c'est réussi, j'ai encore du mal à y croire. Mon chéri c'est ... c'est une merveilleuse surprise. Je t'aime ...

Me levant de ma chaise, je m'approchais de mon époux pour lui déposer un doux baiser passionné. Le baiser dura plusieurs secondes ne voulant pas y mettre un terme.
De nouveau installé sur ma chaise, je scrutais minutieusement mon cher et tendre. Je saisie l'opportunité pour creuser davantage.

▬ Mais dis-moi, tu as autre chose en tête n'est-ce pas ? Je le vois à ton regard

Un sourire malicieux se dessina sur mes lèvres. Son regard trahissais son secret, mais il n'y avait pas que ça. Reed me connaissait par cœur, mais moi aussi. Il avait la même attitude que tout dans à l'heure dans l'ascenseur. Ne le lâchant pas du regard et continuant de caresser sa main, j'attendais sa réponse avec impatience.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Mer 27 Nov 2013 - 23:51



J'ai beau faire le nécessaire pour tenter de maîtriser ce stress qui a définitivement pris possession de moi, rien à faire. Comme toujours, je commence à avoir les mains moites et malgré ma faim cela n'empêche pas mon estomac de se tordre dans tous les sens. Susan doit certainement le voir, car il n'y a pas que moi qui la connait. J'étais exactement dans le même état lors de notre tout premier rendez-vous... quoi que pire encore. N'ayant certainement pas l'habitude que ce genre d'évènement nous arrive. Cela prouve que nous n'en faisons pas suffisamment. Il fallait bien qu'un jour, tout ça m'arrive, en sortant enfin de mon laboratoire. Même si je ne le montrais pas, je savais que je ne pourrai pas éternellement me cacher derrière mon ordinateur ni mes expériences et encore moins depuis que j'ai pris la décision de me marier avec celle qui a toujours été la femme de ma vie. Un choix que j'ai fais et que je dois assumer aujourd'hui. Une chose que j'aurai même du commencer à faire depuis le début. Mais bon, à croire que je ne suis pas rapide dans tous les domaines et que j'ai de la chance d'avoir une femme aussi patiente et compréhensive qu'elle. Aucune autre n'en aurait fait de même. Je devais donc la remercier... d'une certaine façon.

Elle semblait heureuse de ma surprise, voir même plus. Il n'y avait pas vraiment de mot pour décrire tout se que son regard et visage reflétait. Mais c'était très agréable et rassurant à voir. Cela me retira déjà un sacré poids des épaules. Elle semblait ne pas y croire... ce qui est compréhensible, c'est probablement la première fois que je lui fais ce genre de surprise. Et finalement ça ne serait pas la dernière. Sentant ses mains se déposer sur les miennes, je replonge mon regard dans le sien, tentant de rester concentrer sur elle et sur rien d'autre. Mon cerveau étant continuellement en ébullition, un rien pouvait m'étourdir ou me déconcentrer. "Et bien c'est réussi, j'ai encore du mal à y croire. Mon chéri c'est ... c'est une merveilleuse surprise. Je t'aime ..." Je la regarde se lever et apprécie tout autant qu'elle le baiser que nous nous échangeons alors. Il est vrai qu'ils étaient finalement trop rare à mon goût... beaucoup trop. Faudra aussi y remédier. Beaucoup de choses à changer, mais simple finalement.

« Je t'aime aussi Susan... »

Noyant mon regard amoureux dans le sien, ça me faisais également beaucoup de bien de le lui dire. Cette soirée, allait-elle finalement créer une forme de déclique chez moi ? Même si ma vraie nature ne sera jamais très loin... "Mais dis-moi, tu as autre chose en tête n'est-ce pas ? Je le vois à ton regard" Redressant complètement la tête, je constate une fois encore que ma femme a réussi à me percer à jour. Je ne pourrai décidément jamais rien lui cacher. Ce n'est de toute façon pas le but, mais son impatience ne manquera jamais de me surprendre.

« J'ai toujours quelque chose en tête, tu le sais bien... »

Lui lançant un petit sourire plein de malice, je voulais la faire encore un peu attendre avant de lui donner immédiatement la réponse. Et oui, pour une fois, c'est moi qui menais la danse. Je me tourne alors légèrement en direction du plateau situé sur ma gauche, afin de saisir deux coupes et le champagne allant avec.

« ... Mais comme toujours, tu as vu juste. Je pense que nous avons quelque chose à fêter. »

Disposant les verres devant nous, je tente alors de déboucher la bouteille sans faire de casse connaissant mon incroyable et imprévisible maladresse. Le bouchon bondit alors quelques mètres plus loin, au delà de la terrasse, se dirigeant certainement droit sur le crâne d'un innocent. Haussant légèrement les épaules, je sers les dents mais garde le sourire tout en servant d'abord ma femme, puis moi. Une fois cela fait, je l'invite à porter un toast.

« A nous... à notre mariage... et à notre futur lune de miel. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Mar 3 Déc 2013 - 16:16




Voir Reed dans cet état me faisait sourire, car je savais que c'était pour la bonne chose. Il était mignon à craquer lorsqu'il était comme ça. Je voulais le rassurer, lui dire que tout allait bien se passer, mais j'étais également curieuse de découvrir la suite. Il me cachait quelque chose, j'étais prête à mettre mes deux mains à couper. Je pouvais sentir ce genre de choses et là j'étais sûr de moi. Reed n'osait pas me regarder droit dans les yeux, première hypothèse qui m'avait mise sur le chemin, ses mains qui ne cessaient de gesticuler, sans parler de son corps. C'était une évidence et il me tardait de découvrir si j'avais raison ou pas.« ... Mais comme toujours, tu as vu juste. Je pense que nous avons quelque chose à fêter. » Je ne voyais pas du tout ce dont il pouvait s'agir, ce qu'il fallait fêter. Avais-je rater quelque chose, notre anniversaire de mariage ? Non ce n'était pas maintenant. Notre rencontre ? L'anniversaire de notre rencontre ? Non c'était en avril. C'était maintenant à mon tour de m'inquiéter. Reed se saisis de la bouteille de champagne et dans une tentative dangereuse, essaya d'ouvrir cette dernière. Besoin d'un champ de force pour éviter une catastrophe ? Reed réussit à faire partir le bouchon qui termina sa chute en pleine rue. Cette scène me fit rire en imaginant la réaction de la personne qui allait se le prendre en pleine tête. Reed leva son verre, je fis de même. Je me sentais honteuse, car je ne voyais pas du tout ce dont il pouvait s'agir. Dans ma tête j'étais en train de revoir toutes les dates nous concernant, mais aucune ne correspondait à aujourd'hui. Quelle épouse je faisais. Ne détachant pas mon regard de Reed, j'attendais avec impatience cette fameuse révélation. « A nous... à notre mariage... et à notre futur lune de miel. » Lune de miel ! Avais-je bien entendu ?
La bouche ouverte, je me contentais de regarder Reed, incapable de prononcer un mot. Après notre mariage, nous n'avions pas pu partir en lune de miel et j'avais finalement oublié cette dernière, consciente que notre statut ne nous le permettrait pas. C'était donc à contre-coeur que j'avais oublié cette idée, mais pas Reed.

▬ Tu parles sérieusement Reed ?

Ma question était stupide, je devais l'admettre, mais j'avais encore du mal à y croire. Peut-être étais-je tout simplement en train de rêver. Je décidais de me pincer le bras pour me réveiller, mais rien du tout. J'étais toujours au même endroit. Mes yeux commencèrent à se remplir de larmes sous le coup de l'émotion. Reed pouvait être énervant parfois, mais il était le meilleur mari au monde. Une lune de miel, il n'avait pas oublié. Je finis par sortir de ma stupeur et me leva de ma chaise avant de m'assoir sur lui. Tout en l'embrassant avec fougue jusqu'à ce que le manque d'oxygène me fasse tourner la tête, je glissai mes bras autour de son cou et je l’attirai au plus près de moi.

▬ Tu sais que tu es le meilleur des maris. Jamais je n'aurais pensé que tu songeais encore à notre lune de miel, enfin je veux dire avec nos obligations ... Tu ... tu ne pouvais pas me faire un plus beau cadeau que celui-ci. Tu as une idée pour la destination ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Mar 10 Déc 2013 - 18:04



Pour le coup, je me rendis compte d'une toute nouvelle capacité extrêmement bien caché chez moi et dont j'ignorais totalement l'existence : celle de faire perdurer le suspense, à merveille. Vu la tête que fait Susan, il semblerait que je me débrouille plutôt bien. Même si, inconsciemment, c'est surtout parce que j'ai encore du mal à trouver mes mots pour faire ce genre de déclaration. Ben oui, c'est pas aussi facile que de réciter une formule de physique quantique. " Tu parles sérieusement Reed ? " Pour en revenir au moment présent, je venais enfin de lui avouer la raison de tout ceci, ou du moins, en partie. Car ce dîner romantique a bien plus de valeur qu'il en a déjà l'air. Il est vrai que nous n'avons pas encore eu droit à notre lune de miel, mais c'est notre tout premier grand dîner en tête à tête depuis que nous sommes mariés et... je fais enfin des progrès dans mon couple ! Enfin, pourvu que ça dure. Je réponds à sa question par un sourire éblouissant. Je ne pouvais qu'être heureux de la voir heureuse. L'ayant plus souvent vu énervé ou contrarié ces derniers temps... il était temps que les traits de son sublime visage changent.

J'inspire profondément, avant de l'accueillir à bras ouvert dans mes bras répondant à son baiser avec la même fougue. Le genre d'échange qui m'avais réellement manqué et dont j'avais finalement cruellement besoin. Comment ai-je pu bien faire pour m'en passer durant aussi longtemps ? Enroulant délicatement mes bras tout autour d'elle, je prend le temps de l'admirer un instant, amoureusement. " Tu sais que tu es le meilleur des maris. Jamais je n'aurais pensé que tu songeais encore à notre lune de miel, enfin je veux dire avec nos obligations ... Tu ... tu ne pouvais pas me faire un plus beau cadeau que celui-ci. Tu as une idée pour la destination ? " Et voilà. Une fois de plus, elle ne manqua pas de réussir à me faire rougir. Baissant un instant et machinalement la tête, comme pour ne pas qu'elle me voit avec cette couleur aux joues qui me faisait presque ressembler à un gamin de douze ans.

« J'avais pensé à Paris. Et pourquoi pas par la même occasion, faire un petit tour dans les plus beaux châteaux
et coins de l’hexagone ? »

Un pays dans lequel nous n'avons même pas encore eu l'occasion de nous rendre, pas même pour une mission. Et puis là, c'est différent. Ce ne sera pas pour jouer les héros, mais pour s'y balader et en profiter comme des personnes normales. Comme monsieur et madame tout le monde, chose qui ne nous est plus arrivé depuis tellement longtemps... Redressant le menton, je plonge intensément mon regard dans le sien, caressant tendrement son visage.

« Je n'ai jamais oublié... et tu le mérites. Nous le méritons. Il est grand temps que nous nous occupons un peu de nous. Je nous ai fait perdre suffisamment de temps comme ça et tu as été plus que patiente avec moi...  »

Je prends le temps de la serrer fort dans mes bras durant un instant, lui déposant un doux baiser au creux de son cou. Il est vrai que je ne me considère pas du tout comme le meilleur mari du monde, loin de là même... Je suis juste enfin conscient de la chance que j'ai d'avoir une femme telle qu'elle...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Dim 5 Jan 2014 - 14:37
Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions
Reed & Susan

Le voir baisser la tête pour essayer de cacher son mal-aise me faisait sourire. Il ne voulait pas l'admettre, mais sa timidité était encore là et je trouvais ça touchant. J lui avais demandé s'il avait une idée pour la destination de notre lune de miel, question stupide, car je savais déjà à quoi il pensait. « J'avais pensé à Paris. Et pourquoi pas par la même occasion, faire un petit tour dans les plus beaux châteaux et coins de l'hexagone ? » Paris !!! La ville des amoureux. Je n'avais jamais eu l'occasion de visiter cette ville et pourtant avec nos obligations, nous avons voyagé un grand de nombre de fois, mais pas Paris.

▬ Excellente idée, j'ai toujours rêvé d'aller à Paris. Et avec un peu de chance, peut-être serions nous un peu tranquille, sans menace, sans super-vilains à l'horizon.

Et sans Fatalis également. Je n'avais pas fait part de cette supposition à voix haute, je ne voulais pas gâcher ce tendre moment que nous étions en train de partager tous les deux. Les fantômes du passé appartenaient au passé. Il fallait profiter de l'instant présent et je ne voulais pas que ce dernier ne se termine. « Je n'ai jamais oublié... et tu le mérites. Nous le méritons. Il est grand temps que nous nous occupons un peu de nous. Je nous ai fait perdre suffisamment de temps comme ça et tu as été plus que patiente avec moi... » Entendre Reed dire cela me fit comprendre quelque chose. Si au début de notre relation cela n'avait pas été évident à cause de notre nouveau statut, j'avais fini par admettre la réalité et voulait continuer à être une 4 fantastiques. Seulement aujourd'hui j'avais beaucoup de mal à accepter cette nouvelle vie. Je ne pouvais m'empêcher de repenser à ce que je désirais et ce que je rêvais d'avoir, une famille ...

▬ Je sais que nous sommes les 4 Fantastiques, que notre devoir est de protéger l'humanité de toutes menaces, mais par moment je ne peux m'empêcher de raisonner de façon égoïste. Je voudrais être une femme comme toutes les autres, avoir une famille ordinaire, profiter de mon époux le soir en rentrant du travail, avoir des enfants que je chérirais plus que tout au monde. Seulement il y a notre mission, notre devoir qui emporte avec lui mes rêves et qui les éloignent de plus en plus chaque jour. Je savais à quoi m'attendre en acceptant ce rôle, mais je pensais également que j'arriverais à mieux le gérer, ce que je ne peux pas.

Je devais faire part à Reed de mes ressentis ces derniers temps, cela allait peut-être m'aider à aller de l'avant. Je ne cessais de broyer du noir et je ne voulais en faire part à personne, ne voulant pas les embêter avec mes histoires, mais je n'y arrivais plus et Reed avait besoin de savoir ce que je ressentais au plus profond de mon coeur. C'était ça la vie de couple, partager des bons comme de mauvais moments. Et grâce à ce fabuleux cadeau, je savais que l'avenir ne pouvait qu'être meilleur et tout ça, c'était grâce à Reed Richards.

▬ Tu me manques Reed.

Je me blottis une nouvelle fois au creux de son cou et laissait perler les quelques larmes que je retenais depuis un long moment désormais. J'étais heureuse, rien de plus. Seulement je savais aujourd'hui que je n'étais pas assez forte pour être une des 4 fantastiques, ces longs mois m'avaient ouverts les yeux. Méritais-je vraiment ces pouvoirs ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MARVEL EVOLUTION REBORN



MessageSujet: Re: Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions    Ven 10 Jan 2014 - 15:30



Mine de rien, ce n'est pas si simple de choisir un endroit où fêter sa lune de miel quand on a déjà eu l'occasion de voir la majorité du globe. D'imaginer qu'on puisse être tranquille quelque part... sans ennuis, sans personne à sauver, sans super-vilain... De plus, je connais les goûts de Susan et sais qu'elle aime être un peu fleur bleu par moment. Voir même assez souvent. Je voulais donc me rendre dans un endroit romantique, un endroit où nous ne sommes même pas allé et où nous n'avons encore aucun souvenir à ce jour et où nous pourrons en construire des rien qu'à nous. "Excellente idée, j'ai toujours rêvé d'aller à Paris. Et avec un peu de chance, peut-être serions nous un peu tranquille, sans menace, sans super-vilains à l'horizon." Je lui souris tendrement. Juste elle et moi, pas de 4 fantastiques non plus. Cela pouvait en effet paraître égoïste, mais un couple se doit de l'être de temps en temps s'il veut entretenir la flamme. Pour une fois aussi, je me mis à laisser parler un peu mon cœur et non uniquement mon cerveau. Ce qui semblerait déjà plaire plutôt bien à mon épouse.

"Je sais que nous sommes les 4 Fantastiques, que notre devoir est de protéger l'humanité de toutes menaces, mais par moment je ne peux m'empêcher de raisonner de façon égoïste. Je voudrais être une femme comme toutes les autres, avoir une famille ordinaire, profiter de mon époux le soir en rentrant du travail, avoir des enfants que je chérirais plus que tout au monde. Seulement il y a notre mission, notre devoir qui emporte avec lui mes rêves et qui les éloignent de plus en plus chaque jour. Je savais à quoi m'attendre en acceptant ce rôle, mais je pensais également que j'arriverais à mieux le gérer, ce que je ne peux pas." Je la fixe un instant, le regard plein de tendresse et de compréhension. Je comprenais totalement son désarroi et j'ai longtemps eu l'impression que je ne pouvais pas y faire grand chose. Hors depuis peu, il m'arrive de penser à la même chose. D'avoir l'impression de passer à côté de ma vie, du plus important, de quelque chose que je ne pourrai jamais faire ou refaire quand il sera trop tard. Même si faire partie des 4 fantastiques reste quelque chose d'unique et de passionnant, j'ai aussi ma vie avec Susan, que j'ai bien trop mise de côté jusqu'à aujourd'hui... beaucoup trop. Malheureusement, nous ne sommes pas seuls dans cette affaire, nous sommes quatre. Il y a Johnny et Ben.

« Je comprends Susan. »

Lui caressant délicatement le visage, je garde mon regard noyé dans le sien. Elle venait de me faire part de ses sentiments les plus profonds, avec sincérité. Elle avait besoin que je l'écoute, que quelqu'un l'entende et la comprenne. Et c'est mon rôle. Néanmoins, lâcher totalement l'affaire est tout aussi difficile que pour elle de poursuivre. Sachant que Susan est une femme non seulement courageuse, mais aussi très forte. Je mourrai d'envie de lui dire qu'elle pouvait largement gérer ce rôle, mais ce n'est ni ce qu'elle a besoin d'entendre, ni envie. C'est à mon tour de faire des concessions et ce repas n'était pas uniquement là pour fêter notre lune de miel. Mais aussi pour croire en de nouvelles résolutions.

"Tu me manques Reed." De lourdes larmes vinrent s'échouer sur les douces joues de ma femme invisible, me touchant en plein cœur. Je n'avais même pas remarqué à quel point elle souffrait, depuis si longtemps, ni à ce point là. Je l'a laisse se blottir dans mes bras, la serrant un instant fort contre moi. Je ferme un instant les yeux, savourant cet instant si rare, qui n'appartient qu'à nous et qui dans l'avenir se produira beaucoup plus souvent. Caressant tendrement ses cheveux, je lui redresse ensuite légèrement le menton de sorte à pouvoir à nouveau admirer son sublime visage. J'essaye ses larmes en douceurs, puis l'embrasse amoureusement. Un baiser devenant ensuite plus langoureux et dans lequel je tente d'y faire passer tous mes sentiments à son égard. C'est à contre cœur que je sépare finalement mes lèvres des siennes.

« Je ferai en sorte que tu ne manques plus de rien. Si tu savais à quel point je te suis reconnaissant, de faire parti de ma vie et de m'apporter tout le bonheur qu'un homme puisse rêver. Tu as tant fait pour moi... Peu importe la vie qu'on a ou l'endroit où on la vit, tant que je serai à tes côtés je resterai le plus heureux. Tu comptes tellement pour moi... »

A mon tour d'avoir les yeux humides. Ce n'est pas comme si j'étais un dur à cuire après tout, ce n'est un secret pour personne. Une sorte de déclic s'est produit en moi également. Et cette lune de miel sera là pour nous aider à remonter cette pente, devenue très vertigineuse au fil des mois, sans même que je ne m'en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
 

Qui voudrait fonder une famille dans ces conditions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Dans la famille Le Quesnoy je voudrais...
» La glorieuse et compliquée famille royale d'Alabasta
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-


Coup de pouce
Un petit vote toutes les deux heures - notez le ici

Un petit mot d'amour sur Bazzart ou PRD c'est 50% reversé aux psys d'HYDRA

Rps entre amis
Vous cherchez un rp ? N'oubliez pas d'aller voir les recherches déjà postées !
Une mission cherche encore des participants, hop hop allez rp !

#Important stuff
Premier post d'un nouveau rp ? Utilisez code de situation du rp | Votre staff vous supplie : Recensez vos actions & événements rps ici

#Membres du mois

Evan & Otto
#1 ...20 rps, ça va il s'intègre bien


Blaze & Spector
#2 Le rider passe, les rps trépassent : 12 rps


Pan & Doc Bizarre
#3 11 rps, petite forme le bouc