Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

Comment survivre aux fantômes de son passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Comment survivre aux fantômes de son passé   Mar 3 Sep 2013 - 19:46

Fury nous avons assigné Thor et moi-même pour un déplacement en Asie et plus particulièrement en Thaïlande. S'il s'agissait d'une mission de reconnaissance, je ne comprenais pas vraiment son choix, des agents du SHIELD aurait été plus judicieux. Seulement ce n'était pas vraiment le moment de contredire les ordres de Fury. Avec tous les récents événements, notre colonel était quelque peu sur les nerfs.
Et puis c'était une bonne raison pour faire visiter ce magnifique pays à Thor. En dehors des Etats-Unis Thor n'avait pas eu beaucoup de possibilité de voyager, cette mission était une bonne occasion de le faire.

Aux commandes du jet, nous étions en route tout en suivant les indications du GPS. Un point géographique nous avais été communiqué par les services de recherches du SHIELD. Notre mission consistait à retrouver la trace de Chitauris qui avaient été repérés dans cette zone. Thor était impatient de leur faire mordre la poussière et cela allait me permettre de revenir dans la course. Rien de mieux qu'une bonne bagarre pour se remettre les idées en place.

Le voyage fut plus rapide que prévus, la vitesse du jet dépassait la norme et cela réduisait le temps de voyage, un atout pour notre équipe. Le paysage ne m'étonnait pas, une vieille forêt avec des habitations abandonnées. L'endroit idéal pour se cacher. Seulement la végétation étant très différentes de notre foret, la connaissance du terrain était en notre défaveur. Il fallait redoubler de prudence et faire attention à ne pas être attaqué par surprise.

Thor et moi-même prirent la décision de nous séparer pour parcourir plus de surface. La forêt étant immense, c'était plus judicieux de se partager le terrain. Toujours équipé de notre radio, cela nous permettait de rester en communication et ainsi signaler tout problème. Munies de mes fidèles pistolets, je m'avançais au plus profond de la forêt en scrutant les alentours. Un bruit m'interpella et m'obligea à pointer mes armes en direction du bruit. Il provenait d'une habitation abandonné situé en plein cœur de la forêt. Cela ne présageait rien de bon, mais c'était le lieu idéal. Immédiatement je signalais ma position à Thor et lui indiqua mon intention de m'y aventurer. S'il m'arriva quelque chose, il savait désormais où me trouver.

Une fois à l'intérieur, l'obscurité ne m'aidait pas dans ma quête. Je finis par sortir une lampe torche et fut contrainte de ranger l'un de mes pistolets. Il m'en restait un malgré tout. Jamais sans mes portes bonheurs. Un bruit étrange provenait dans le salon, je devais avancer délicatement, sans prendre le risque d'être repéré. Glissant le long du mur, j'avançais telle une lionne vers sa proie. Une fois dans le recoin, je bondis dans la pièce, arme pointée sur ce que je pensais être des adversaires et attendait la suite des opérations. Seulement j'étais seule dans cette pièce. Rien à signaler.

Contre toute attente, la porte principale se referma immédiatement derrière moi et était désormais verrouiller. Je laissais tomber ma lampe au sol et sortit immédiatement ma seconde arme.
Je portais ma main à mon émetteur pour prévenir Thor que la situation venait de s'envenimer.

▬ MONTREZ-VOUS !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Ven 6 Sep 2013 - 20:15

Des Chitauris avaient été repérés dans cette zone, à la fois par la foule, le SHIELD, et Loki lui-même. Il suffisait d'une poignée d'extra-terrestres pour semer un chaos monstre dans un ville humaine. Ils n'étaient plus assez nombreux ni équipés pour réitérer leur tentative d'invasion, mais assez efficaces ( terrifiants et laids ) pour faire un massacre assez conséquent et laisser des cadavres sur leur passage. Le SHIELD en avait bien évidemment été alerté, et Loki également, puisqu'il bénéficiait le plus souvent des mêmes informations qu'eux … voire utilisait les leurs. Il y avait un petit groupe de Chitauris en Asie, dans une région boisée et par conséquent très difficile à vivre. Il n'y avait pas grand monde là haut avant que les Chitauris y mettent les pieds, mais depuis c'était véritablement le désert.

Loki haïssait les Chitauris. C'était même pire que ça, ces êtres le répugnaient, le révulsaient. Son alliance avec ce peuple, et surtout Thanos n'avait été que temporaire, de circonstances: il s'était jeté du Bifrost et au lieu de mourir s'était retrouvé dans leur si désagréable univers. Aucun adjectif de la langue humaine ne se suffisait à décrire le mauvais souvenir que cela lui avait laissé. Qu'ils tuent des humains, Loki n'en avait cure. Mais alors strictement rien à foutre, il se sentait plus concerné par ce que Stark mangeait au petit déjeuner que sur les pauvres victimes des Chitauris comme l'avait prouvé sa tentative d'invasion de New York. Que des Chitauris traînent encore... ça l'embêtait plus. Il les haïssait et ils lui rendaient bien, mais ils ne l'inquiétaient pas eux-mêmes. Qu'ils puissent encore être en lien avec Thanos, et sur les traces de leur champion qui leur avait fait faux-bon... c'était plus inquiétant.

Loki s'était donc téléportée sur les traces de ces Chitauris; s'ils étaient en rapport avec Thanos, il les éliminerait avant qu'ils communiquent sa présence au Titan, sinon... il pourrait toujours les aider à semer le chaos dans le coin. Cette perspective tira un sourire à Loki alors qu'il pénétrait sans hésitation dans une cabane du secteur concerné. Il n'y avait qu'un homme dans la maison, dans sa chambre; Loki le saisit par le collet pour plonger son esprit dans celui abruti de l'humain. Il n'avait jamais eu la patience nécessaire pour les interrogatoires et les méthodes habituellement utilisées pour soutirer des informations à des humains. Tout était beaucoup plus simple et rapide quand on pouvait envahir l'esprit d'autrui. Les Chitauris n'étaient pas encore arrivés dans cette zone, mais ils avaient entendu des rumeurs d'autre humains terrifiés ; les extra-terrestres ne devraient pas tarder. Une fois qu'il sût tout ce qu'il voulait savoir, le dieu acheva l'homme d'un coup de poignard avant de le laisser tomber au sol.

Au fin fond de l'Asie, dans une zone pauvre et peu habitée, dans la forêt, une habitation ne possède pas l'électricité ; cela ne dérangeait pas Loki. Il n'avait pas de vision nocturne au naturel, mais il était très loin d'avoir peur du noir ( ça, c'était plutôt Thor ), mais au contraire avait pris l'habitude de tirer partir de la pénombre pour se cacher. Pour faire une blague ou autre chose. Il venait de passer dans le salon lorsqu'il entendit quelqu'un d'autre pénétrer dans l'habitation, Loki se dissimula aussitôt dans les ténèbres, et se tint immobile comme une statue, sans même respirer. Il n'avait pas besoin de pouvoir se rendre invisible pour ne pas être vu. Grâce à la magie, fermer et verrouiller l'unique porte de la pièce était un jeu d'enfant pour le dieu.

« -MONTREZ-VOUS ! » Natasha Romanoff, dite la Veuve Noire, dans toute sa splendeur, messieurs dames. Quelle discrétion pour une espionne de niveau international – voire intergalactique : elle s'était déjà frottée à Loki, après tout. Une impulsion d'énergie eldrich grilla la lampe torche qui s'éteignit dans l'obscurité, au moment où le dieu laissait échapper un rire narquois et moqueur, parfaitement audible, puis :

« -Oui maîtresse. »

Avant de bondir sur la jeune femme ; ses pistolets ne lui feraient rien, et l'occasion était trop belle.


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Jeu 12 Sep 2013 - 15:57

J'étais certaine de ne pas être seule dans cette habitation abandonnée. Des sons étranges m'étaient parvenus et j'étais prête à parier n'importe quoi pour prouver que j'avais raison. Mes doutes se confirmèrent lorsque la lumière s'éteignit subitement, avec ma lampe torche par la même occasion. Me trouvant désormais dans l'obscurité totale, j'étais désormais en mauvaise passe, j'étais vulnérable et facile à atteindre. Je sortis immédiatement mon deuxième pistolets et les pointaient dans le vide, ce qui ne servait à rien, je voulais bien l'avouer. Finalement un rire narquois et moqueur, parfaitement audible se fit entendre dans cette vieille maison.
"Oui maîtresse" Cette voix ... comment pouvait-il ? J'étais désormais capable de reconnaître cette voix entre mille. Cette voix qui me glaçait le sang et me faisait revivre mes pires fantômes. Pourquoi fallait-il que je tombe spécialement sur lui ? Le monde n'était pas assez vaste non ?!?
Je ne devais pas laisser mes émotions prendre le dessus et rester à l’affût de la moindre attaque. Cacher dans l'ombre, Loki était le dieu de la fourberie, cela ne m'étonnerait même pas s'il cherchait à m'atteindre sournoisement, je devais rester sur mes gardes.

▬ Loki quel plaisir de vous revoir. Dois-je comprendre que vous ressentez ne serait-ce qu'un peu d'empathie pour notre chère planète ? Vos visites successives doivent bien cacher un secret

L'ironie, c'était peut-être la seule option que j'avais pour retarder l'inévitable. Seule au beau milieu d'une forêt était la situation parfaite pour le demi-dieu pour se débarrasser de moi sans être dérangé. Je regrettais désormais mon idée de nous séparer. Avec Thor à mes côtés, mes chances de survies étaient plus élevées alors que là ... Ce n'était pas la première fois que je croisais le chemin de Loki et notre précédente visite m'avait laissé un gout amer en travers de la gorge. Sans l'intervention de Clint et du Shield, je serais morte à l'heure qu'il est. Loki voulait-il tant me voir mourir ? Je commençais à me poser sérieusement la question. A moins qu'il ne cherchait que son frère et que par malchance, il soit tombé sur moi. Quoi qu'il en soit, je ne devais pas me laisser intimidé. J'allais devoir redoubler d'astuces pour réussir à lui échapper et avoir une chance de rester en vie.

La première fois je l'avais humilié en dévoilant ses plans maléfiques et la deuxième fois il n'avait pas réussi à se venger. Cette troisième tentative était peut-être la bonne. D'autant plus que mon état était sérieusement diminué par ma condition physique. L'enfant que je portais ne me permettait plus de me déplacer aussi rapidement qu'avant et surtout j'avais perdu en agilité. J'étais vraiment en mauvaise passe.

▬ C'est la deuxième fois que nos chemins se croisent, vous manquerai-je à ce point ?

Ce n'était pas le moment de faire de l'humour, mais je devais le retarder le plus possible jusqu'à ce que Thor arrive et connaissant Loki, papoter ne serait pas bien difficile, j'allais donc choisir cette option en espérant qu'elle serait bonne.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Ven 20 Sep 2013 - 13:06

Loki ne retient pas un gloussement en voyant l'avengers dégainer son deuxième revolver : non seulement les balles de l'humaine n'atteindraient jamais la chair du dieu, mais ne plus elle pointait ses armes dans la mauvaise direction . Du point de vue de Loki elle avait l'air ridicule, pitoyable et terrorisée. Une enfant prisonnière du cauchemar suscité par l'obscurité de sa chambre et qui s'enveloppe dans sa couette pour lutter cotre les monstres du placard. Le monstre était bien réel, et les maigres défenses de la jeune femme ne pouvaient rien contre lui. La Veuve Noire était à l'affût, mais prise dans une toile plus grande qu'elle, engluée dans les rets du dieu. Oh, elle méritait sa réputation,  Loki en avait fait la désagréable expérience. Pour une humaine, elle était forte, très douée dans ses domaines de compétences.  Et un humain à la place de Loki aurait fort à craindre pour ses fesses.
Mais pas le dieu.

« -Loki quel plaisir de vous revoir. Dois-je comprendre que vous ressentez ne serait-ce qu'un peu d'empathie pour notre chère planète ? Vos visites successives doivent bien cacher un secret. » Disons plutôt qu'il était en exil, loin de son royaume natal, de sa famille, de son trône et de tout ce qu'il avait toujours connu et que chaque jour qui passait usait ses nerfs et augmentait son mal du pays. Il n'avait pas vraiment le choix de passer son temps sur cette ignoble planète ; les royaumes restants étaient soit trop barbares pour qu'il les supporte, soit en commerce direct avec Asgard et auraient rapporté sa présence à Odin.  

Mais il n'allait certes pas lui faire le plaisir de le lui avouer. Il était un roi, un prince, l'un des plus puissants sorciers des neuf royaumes et un super-vilain orgueilleux, pas un gamin exilé sans endroit où allait à part le royaume qu'il méprisait et haïssait le plus ( après Jotunheim, mais pouvait-on encore parler de royaume vu l'état dans lequel la colère de Loki l'avait laissé ? ; au contraire, il avait un large sourire moqueur, confiant et assuré. Le sourire d'un psychopathe qui tient sa proie à sa merci. Même si Natasha ne pouvait pas le voir, elle devait le percevoir au léger rire qu'il eut, à sa voix ;

« Je vous en prie, pas de ça entre nous ; baissez votre arme, vous savez très bien que vos balles ne me feront rien, et vous avez l'air d'une parfaite idiote à menacer ainsi une chaise
vide. »


Les conditions étaient idéales et le dieu n'aurait pu rêver mieux pour capturer sa proie. Il prenait le temps de savourer sa victoire qu'il pressentait déjà ; entre Natasha et lui, c'était une histoire personnelle. Son rapport avec chacun des avengers était unique, chacun avait un rapport personnel et particulier avec le dieu, à leur façon. Natasha... C'était une vengeance, une énième vengeance, une vendetta qui ne se finirait qu'avec la mort. Elle avait dupé le dieu de la duperie, et il l'avait très mal pris. Et Clint était entre eux, ce qui n'arrangeait pas les choses.
A présent... Elle était entre les mains de Loki. Seule, vulnérable, alors qu'il était en terrain conquis. Si elle était venue accompagnée, son partenaire n'était pas visible dans les parages. Bien sûr, ce cher Clinton n'avait pas besoin d'être proche de Loki pour que le dieu sache s'il était là ou non...et le lien ténu qu'il avait conservé avec l'archer ne réagissait. Pas de Hawkeye dans les parages, ce qui favorisait encore plus Loki. « -C'est la deuxième fois que nos chemins se croisent, vous manquerai-je à ce point ? » La Veuve Noire ne semblait pas intimidée par la présence du dieu du Mal. Etait-ce du courage, de l'inconscience...ou une ruse ? Gagner du temps, encore une des stratégies de Loki que la Veuve Noire essayait de retourner contre le Maître incontesté de la fourberie dans les neufs royaumes. Elle n'était pas si mauvaise, et c'était sans doute pour ça que Loki ne pouvait pas la laisser tranquille. Parce que d'une certaine manière, il la respectait. Mais pas assez pour laisser l'affront sans vengeance. Le ton sardonique de Loki ressurgit de l'obscurité :

« -Vous croyez-vous capable de me duper, de gagner du temps, d'être plus fourbe que moi ? Voulez vous devenir l'une de mes disciples ,une apprentie ? Je ne suis pas un dieu très exigeant vous savez, il vous suffira de vous agenouiller de temps en temps... »

Un bâton se matérialisa dans la main de Loki ; d'un ample geste du bras, il porta un coup derrière les genoux de la jeune femme pour lui faire plier les jambes et le faire tomber à genoux ; il apprendrait le respect aux humains. De grès ou de force.


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Jeu 26 Sep 2013 - 20:31

"Je vous en prie, pas de ça entre nous ; baissez votre arme, vous savez très bien que vos balles ne me feront rien et vous avez l'air d'une parfaite idiote à menacer ainsi une chaise
vide."
Il n'avait pas tort, mais que pouvais-je faire d'autre ? Je n'étais qu'une simple humaine et la situation n'était pas à mon avantage. Même si je n'avais aucune chance face à Loki, il me restait toujours l'avantage du terrain, si cela venait à se corser, cette vieille habitation allait peut-être me sauver la mise, je devais juste être prête au bon moment et réagir comme il faut.

▬ Jamais je n'aurais imaginé pouvoir vous croiser dans ce genre d'endroit. Vous vous êtes perdu ? Un problème de compréhension avec votre destination ?

Même si je n'avais aucune chance face à lui, je devais malgré tout réussir à comprendre ce qu'il mijotait. Pourquoi se trouvait-il comme par hasard ici, que nous cachait-il ? Une nouvelle invasion ? Lui aussi est à la recherche des Chitauris vagabondant dans cette grande forêt ? J'espérais malgré tout que Loki finisse par se confier. Lors de notre première rencontre, ce genre de situation avait tourné à mon avantage et j'avais réussi à percer à jour son plan diabolique. Il fallait espérer que cela recommence à nouveau, même si je savais que ce n'était pas gagné. Touché dans sa fierté, Loki n'allait pas tomber une nouvelle fois dans le panneau, il allait être sur la défensive et surtout méfiant.
« -Vous croyez-vous capable de me duper, de gagner du temps, d'être plus fourbe que moi ? Voulez-vous devenir l'une de mes disciples ,une apprentie ? Je ne suis pas un dieu très exigeant vous savez, il vous suffira de vous agenouiller de temps en temps... » Merde!!! Était-il télépathe en plus de tous ses dons ? Je priais intérieurement pour que Thor arrive, pourquoi j'ai préféré agir seule encore une fois ? Cela aurait dû me servir de leçon la dernière fois et non, j'étais tombée tête la première. Ma poigne se resserra une nouvelle fois sur mes armes. Je scrutais également les alentours essayant de trouver quelque chose qui pourrait me permettre de prendre la fuite. Je détestais fuir, mais là c'était quasiment du suicide. J'étais seule dans une maison abandonnée, loin de chez nous et en présence d'un demi-dieu. Essayant de trouver une faille, je n'avais pas pris réellement conscience du sens de sa dernière phrase. "il vous suffira de vous agenouiller de temps en temps..." Quoi?!? Pas le temps de réfléchir que j'étais désormais à genoux, comme il venait de le prétendre à l'instant. Un bâton avait surgit de nulle part, ne me laissant pas le temps de réagir. Je me retrouvais face à lui, à genoux. Cette image me donnait la nausée. Jamais je ne lui obéirai. Je préférais encore mourir. Clint n'avait pas eu le choix, sauf que je n'étais pas décidée à subir le même sort que lui.

▬ Jamais je ne deviendrais votre apprentie. Je préfère encore mourir que travailler pour vous.

Je devais absolument laisser une distance entre nous, sans plus attendre, je fis une roulade en arrière avant de sortir l'un de mes pistolets et de tirer plusieurs balles en direction du plafond espérant que ce dernier s'écroule. Je ne devais pas rester dans cette vieille demeure qui n'était pas adaptée pour une confrontation, ni la forêt d'ailleurs. Seulement je devais fuir et rapidement.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Dim 13 Oct 2013 - 15:17

 « -Jamais je n'aurais imaginé pouvoir vous croiser dans ce genre d'endroit. Vous vous êtes perdu ? Un problème de compréhension avec votre destination ? » Essai pitoyable pour connaître la raison de sa présence ici, ses motivations, ses intentions. Elle le narguait et le provoquait pour le pousser à parler. C'était le problème d'être un dieu à la langue d'or : on avait tendance à trop parler, trop confiant dans sa supériorité. Alors elle tentait de le manipuler, de le faire parler. Comme autrefois lors de la première manche de leur relation, lorsqu'il était dans la cage et elle de l'autre côté de la paroi de verre portecteur. Manche qu'elle avait gagné, et Loki refusait de refaire cette erreur.

 « - Du tourisme, très simplement, j'apprends à connaître mon futur royaume. »

Répondit très calmement Loki; ce qu'il disait n'avait aucune importance. Elle était fait comme un rat, et il ne lui dirait rien de plus que ce qui serait nécessaire pour l'abattre.  Ou la mettre à genoux.
Le dieu ne se trouvait qu'à un mètre ou deux de la jeune femme, à présent à genoux devant lui. La vision était hautement satisfaisante et un sourire carnassier et sadique illumina le visage de Loki. La fière et redoutable Veuve Noire était à ses pieds, et Loki se laissa envahir un moment par le plaisir de ce spectacle, envahi d'un frisson. « -Jamais je ne deviendrais votre apprentie. Je préfère encore mourir que travailler pour vous. » Ca pouvait s'arranger. Il préférait qu'elle soit morte plutôt qu'elle travaille pour lui d'ailleurs. Les talents de la Veuve Noire étaient incomparables, mais son CV ne parlait pas en faveur de sa loyauté. Non, il la ferait supplier, implorer son dieu avant de la tuer. Lentement.

A trop savourer le moment, le dieu avait laissé passer l'occasion de l'achever dès à présent. Elle avait repris ses esprits et ses réflexes légendaires et avait repris une distance de sécurité qui devait la rassurer. Comme s'il ne pouvait pas se matérialiser à tout moment, proche à la toucher ? L'instinct de survie devait être le plus fort, même chez les assassins sur-entraînés...
La voyant dégainer l'une de ses armes, Loki eu un rictus amusé: les humains n'apprendraient-ils jamais ? Ils ne pouvaient rien contre lui, les balles ne l'atteignaient pas et ne pourraient pas lui faire le moindre mal.  L'asgardien n'eut pas le temps de réagir que le toit s'effondrait sur les deux protagonistes; mal entretenu, déjà de piètre qualité au départ, il ne fallait pas plus que quelques balles bien placées pour le réduire en poussière. Ou plus exactement en débris, que grâce à sa force divine, Loki repoussa furieusement. Il n'avait rien; Hulk l'avait enfoncé dans le béton et égratigné,  un toit n'était pas un terrible problème. Mais il était enragé.

 «-Exécrable vermine ! »

Ragea-t-il entre ses dents alors qu'il repérait Natasha; elle n'avait pu s'éloigner de beaucoup, elle aussi prise sous les débris de sa diversion. Mais elle profitait déjà de la surprise de Loki pour chercher à s'enfuir. Elle était intelligente, et pas en position de force; contrairement à cet imbécile de Thor elle ne chercherait pas à combattre et à se faire tuer en vain. Encore une des "qualités" de Loki, tiens. Cela pourrait lui sauver la vie, en temps normal.
Comme un fauve, il saisit la cheville de la super-héroïne pour la tirer jusqu'à lui, tandis que l'un de ses petits poignards fétiches - fourbes, minuscules mais extrêmement douloureux et multi-usages - apparaissait dans son autre main, prêt à frapper. L'occasion était trop belle, là au fin fond de la jungle et Natasha Romanoff  devenait une épine dans le pied du dieu.


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Lun 4 Nov 2013 - 14:44

«Du tourisme, très simplement, j'apprends à connaître mon futur royaume.» Loki désirait toujours contrôler notre monde. Sa précédente défaite ne lui avait pas suffi de leçon, il était coriace cet imbécile. Seulement dans la situation actuelle, le plus idiot de nous deux était moi. Si je tenais à la vie, je devais vite prendre la fuite avant que la situation ne se retourne contre moi. Seule dans cette immense forêt, personne ne pouvait venir à mon secours, j'étais seule et en mauvaise position. Cela me gênait de le dire, mais Clint avait raison. A trop vouloir en faire, voilà que j'avais plongé tête la première dans le piège de Loki. Si je parvenais à m'en sortir indemne, je savais exactement ce qui allait m'attendre en rentrant.
L'attitude calme de Loki me perturbait légèrement. Il ne laissait paraître aucune once d'inquiétude. Le regard foudroyant, il ne me lâchait pas, attendant le moment propice pour sauter sur sa proie et n'en faire qu'une bouchée. Imperturbable et sûr de lui, il savait qu'il avait l'avantage du terrain et me dominait dans tous les domaines.

Me voir à ses genoux remplissait Loki de joie et le voir sourire ainsi me répugnait. Pour rien au monde je n'obéirais à ce piètre dieu. Clint n'avait pas eu le choix, il était hors de question que je subisse la même torture. J'avais profité de l'instant pour tirer sur le plafond et ainsi essayer de m'enfuir. Grâce à ses pouvoirs, Loki n'eut aucun mal à stopper cette dégringolade et fit tout valser avant de poser son regard sur moi. Plusieurs débris me tombèrent dessus également, mais je voulais à tout prix réussir à m'éloigner le plus possible. Malgré les chocs et les coups, rien ne pouvait me freiner dans ma course. Seulement j'avais oublié que Loki était capable de se téléporter et était plus rapide que moi, c'est seulement en sentant une poignée se refermer sur ma cheville, que je compris que j'avais échouée. Me stoppant dans ma course, je finis par chuter au sol, mon visage s'écrasant sur ce dernier. Mes pistolets volèrent également me retrouvant sans arme. Du sang coulait désormais de mon nez et la tête commençait à me tourner. Reprenant mes esprits lentement, je finis par croiser le regard diabolique de Loki et remarqua l’apparition du poignard fétiche. Loki avait la ferme intention de se débarrasser de moi et le plus vite serait le mieux. Essayant de me débattre du mieux que possible, j'étais malgré tout toujours prisonnière de son emprise, sa force était supérieure à la mienne. Les secondes défilèrent à une vitesse folle, ne me laissant pas la possibilité de réfléchir à un plan B. Je m'approchais dangereusement de Loki, si je ne faisais rien dans la seconde qui suit, je serais morte.
Dans une tentative désespérée, je réussis à donner un sacré coup de pied en plein visage de Loki, me permettant de me débarrasser de son emprise.

Seulement ce geste l'avait encore plus mis en rogne, ce qui n'arrangeait en rien mes affaires. Mon pistolet se trouvait à quelques mètres de moi, je devais absolument m'en emparer. Rampant sur le sol, j'essayais de m'approcher le plus possible de mon arme, mais un bruit pas rassurant du tout attira mon attention. Roulant sur le dos, j'assistais impuissante à la chute du reste du plafond, qui nous engouffra tous les deux sous les débris. Je m'étais mise en position fœtale dans l'espoir de ne pas être trop amochée et surtout pour protéger mon ventre et mon bébé. Ensevelie sous les décombres, je luttais pour réussir à m'en défaire, d'autant plus que Loki se trouvait à quelques mètres de moi. Avait-il réussi à esquiver ? Etait-il inconscient ? Je ne voulais pas attendre pour le savoir. Me dégageant lentement, je sentis une douleur parcourir tout mon bras. Et merde ! J'avais été touchée ... Cela dit ce n'était pas grand-chose, je devais continuer. La poussière m'empêchait de respirer et il faisait si sombre qu'il était possible de voir au loin. Hors de question de sortir ma lampe de poche, je signalerais ma position et ce serait un jeu d'enfant pour m'attraper.

Une fois sortie d'affaire, je lançais un dernier regard derrière moi avant de reprendre ma route, seulement je n'avais pas été assez prudente. Loki était sortie de l'ombre et avait frappé une nouvelle fois. Instinctivement je portais ma main sur mon ventre. Je craignais pour la sécurité du bébé et les conséquences. Je voulais à tout prix l'épargner, mais pour cela je devais réussir à m'enfuir, seulement Loki avait une nouvelle fois réussit à m'attraper dans ses fillets et cette fois-ci, je ne donnais pas chère de ma peau. Serait-ce la fin de Black Widow?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Mar 12 Nov 2013 - 20:08

 
Un verrou avait sauté dans l'esprit de Loki, et la fureur, la folie meurtrière avaient envahi le dieu. Comme un feu qui dévore tout sur son passage, ou des flots de lave qui dévale les flancs d'un volcan, Loki laissait libre cours à sa haine pour la jeune femme. Sa main s'était refermée autour de sa cheville et il la tirait vers lui : elle avait beau se débattre comme une diablesse, il était un dieu et sa force était infiniment supérieure à celle de l'humaine, aussi talentueuse fut-elle. Loki s'apprêtait à poignarder la jeune femme et mettre fin au problème Black Widow lorsque la jeune femme le frappa au visage.

Loki la lâcha par réflexe, pour porter sa main à son visage et à son nez, avec un grognement de douleur et de rage. La salope, comme disent les humains. Il resta un instant sonné, avant de se relever pour lui courir après, quand le reste du toit s'écroula avec fracas. Loki vu presque ces débris se détacher du toit pour tomber, comme au ralenti sur eux et mettre un instant en pause leur combat.
Le dieu du chaos et de la destruction ne pouvait que se réjouir de cet environnement en ruine et des décombres qui l'entourait, si cela seulement cela ne se dressait pas entre lui et sa proie. Il n'avait pas besoin de lire dans l'esprit de Natasha pour se douter de son désir : fuir. Le premier réflexe de tout animal en danger, la fuite, l'instinct de survie prenant le dessus. Il n'y avait qu'une sortie, et Loki bondit pour couper la route de l'Avengers. Pas si vite. Il la saisit et la repoussa, la rejetant avec violence au sol d'un geste. La fière espionne était blessée, recroquevillée, tenant son bras contre son ventre. Le dieu, essoufflé, enragé et furieux, lui asséna des coups de pieds aveugles, en crachant :

« -Pathétique. »

C'était ça, la meilleure agente du SHIELD, la sauveuse de l'humanité ? Il avait été battu, par ça ? Elle ne faisait plus la fière maintenant, alors qu'il la saisissait par la gorge pour la relever de force. Les jointures de ses doigts blanchis par la colère et la pression qu'il exerçait sur la peau de l'humaine, il la souleva du sol jusqu'à ce que ses pieds ne touchent plus le sol, avant de la plaquer violemment contre le mur le plus proche.
Enfin. Enfin la Veuve Noire était en son pouvoir et il allait en terminer. Un avengers de moins, voilà qui allait rendre service au dieu. Une dague apparut dans sa paume, alors que Loki avait un ricanement satisfait. Puissance. Pouvoir. Sadisme. Triomphe. Ces sentiments l'emplissaient et le rendait ivre de pouvoir, grisé d'être sur le point de commettre un meurtre longtemps rêvé.

Un gémissement sortit soudain des lèvres de Natasha, faisant écarquiller les yeux de Loki. Surprise. Il ne s'attendait pas à une telle manifestation de faiblesse et de défaite de la part de la veuve noire. Machinalement, il baissa les yeux vers elle, pour voir avec ahurissement une longue traînée de sang dévaler ses jambes.  Le couteau disparut dans la main de Loki sans même qu'il le réalise, tant il était perplexe. Tant les rouages de son cerveau peinaient à se mettre en place et à comprendre.

« -Qu'est-ce que ? »



All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Mer 13 Nov 2013 - 18:13
La chance n'était pas vraiment de mon côté aujourd'hui, toutes mes tentatives pour prendre la fuite s'étaient soldées par un échec, à croire que le destin voulait que je reste aux côtés de Loki, ce que je préférais éviter. D'autant plus que la colère de ce dernier ne cessait de grandir et mon coup de pied en était l'un des facteurs.
Le demi-dieu avait l'avantage du terrain et surtout s'était un dieu, ce qui changeait la donne. Après avoir tiré sur le plafond pour que ce dernier ne s'effondre, j'avais réussi à gagner quelques secondes.

La rapidité de Loki m'avait de nouveau prise au dépourvu, il était arrivé de nulle part me stoppant dans ma course et la seconde d'après, je me retrouvais au sol, assaillit de coup de pied. Mon premier réflexe était de protéger mon ventre, ce qui le força à me frapper au visage, dans le dos et au niveau des jambes. « -Pathétique. » Cela sonnait tel un écho, une voix lointaine qui résonnait encore et encore dans ma tête. Loki n'avait pas fait les choses à moitié, ses coups de pieds m'avaient laissé sur le carreau et il me fallait beaucoup de temps pour essayer de rassembler mes esprits et reprendre conscience. Encore sonnée par la force des coups, je ne me concentrais plus sur Loki, je n'arrivais même plus à le voir, mon regard était encore flou.

Il reprit ses coups, mais cette fois-ci je n'avais pas été capable de protéger mon ventre. Il venait de décoché un sacré coup de pied au niveau du bas-ventre et je me pliais en deux sous l'effet du choc. La douleur mit quelques secondes à se manifester, mais une fois présente, elle se révéla insupportable. Je sentis seulement ses doigts glacials se poser sur ma gorge et il me souleva sans difficulté du sol jusqu'à ce que mes pieds ne touchent plus terre, avant de me plaquer violemment contre le mur le plus proche. Il me força à le regarder, je pouvais voir de petits papillons et était incapable de voir clairement.

▬ AU SECOURS!!!!

Tentative désespérée, avec un peu de chance Thor allait m'entendre, du moins je priais fort pour que cela se produise. N'appréciant pas ce geste, Loki exerçai une nouvelle pression plus forte sur ma gorge. Réduite au silence, je n'arrivais pas à garder mon calme et respirer calmement. Je commençais à suffoquer, la pression sur ma gorge étant trop forte, il me restait que quelques secondes avant de perdre mon souffle et perdre conscience. J’étais submergé par des vagues de douleurs et de nausée, en proie à des étourdissements. Loki me maintenait contre mon gré, je voulais me recoquillé, essayer de calmer la douleur, mais j'en étais incapable. « -Qu'est-ce que ? » La douleur étant insupportable, je ne m'étais même pas rendu compte que je perdais du sang ... Après avoir entendu Loki, je pouvais désormais le sentir.

J'ouvris une nouvelle les yeux et croisa le regard de Loki. Ce dernier était différent de celui dont j'avais l'habitude de voir. Inquiétude, remord ? J'étais incapable de le définir, son couteau finit par disparaître comme s'il n'avait jamais existé. Une nouvelle série d’étourdissements me submergea m'empêchant d'y faire face. Jamais je n'avais ressenti une douleur comme celle-ci et pourtant j'étais habituée aux tortures.

▬ Thor ... A l'aide ...

Ma voix était à peine audible, le peu de force qu'il me restait, je l'avais mis dans cet ultime appel au secours. J'espérais vraiment que Thor ai entendu, mais dans le fin fond de cette forêt personne ne pouvait m'entendre, pas même le meilleur d'entre nous.
Loki n'osait plus bouger, il était comme tétanisé, serais-ce ma condition qui le mettais dans cet état ? Lui qui souhaitait tant ma mort... Je ne sentais plus aucun membre de mon corps, seulement cette douleur dans mon ventre. Qu’il en termine , telle fut ma dernière pensée avant que l’hémorragie n’avale le peu de conscience qui me restait. Mes paupières se fermèrent peu à peu, lourdes de fatigue. Je sentis une brûlure parcourir l’intégralité de mon corps et ma vision s’assombrit. Des cris, voici la dernière chose dont j’avais été capable d’entendre, mais tout semblait me parvenir de très loin. La disparition de la douleur était un véritable soulagement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   Mer 13 Nov 2013 - 23:48


Non. Par Odin, par tous les dieux d'Asgard, par … par tout ce qui était possible, non. Merde. Non. Le cerveau de Loki s'était brusquement enrayé, refusant fermement la réalité. Ce n'était pas possible, ses yeux devaient le tromper.. Son cerveau mettait ensembles les morceaux du puzzle, mais refusait de regarder la réalité en face. Ce qu'il avait fait. Loki regardait, presque désespéré le sang s'écouler entre les jambes de la jeune femme. Bien sûr, il y avait deux raisons possibles, mais... Mais le dieu savait que c'était la mauvaise qui avait lieu. Sous ses yeux, à cause de lui. Par sa faute.

« -Non... » souffla-t-il alors que son regard croisait celui de Natasha.

La souffrance qu'il y lu était intolérable, incommensurable. Une souffrance aussi bien physique que morale brillait dans les prunelles de la jeune femme, et le coeur de Loki manqua un battement lorsqu'il plongea son regard dans le sien. « -Thor ... A l'aide ... » La voix était faible, misérable. Un instant Loki eut l'impression de la rêver. C'était la même supplique qui résonnait dans son crâne, un appel désespéré vers son frère comme à chaque fois qu'il se trouvait désespéré. Grand frère, à l'aide, j'ai besoin de toi. Au secours. Mais c'était bien le nom de son frère que venaient de souffler les lèvres de la veuve noire. Thor ? Pourquoi Thor ? Qu'est-ce que son frère avait à faire là ? Le dieu aurait cru que c'était le père qu'elle aurait appeler dans sa peine, pas... A moins que...

« -Thor. »

Souffla-t-il à son tour. Thor était là, quelque part dans cette forêt, cette forêt que Loki détestait soudain de tout son coeur, puisqu'elle était le théâtre de cet événement tragique. Et ils avaient besoin de lui. Les paupières de Natasha se fermèrent et elle sembla sombrer dans l'inconscience. Par réflexe, Loki relâcha son étreinte, la lâcha, comme terrifié parce qui se déroulait. Presque aussitôt, il la rattrapa à nouveau, avant qu'elle ne s'écroule au sol. Le dieu s'agenouilla au sol, déposant précautionneusement la jeune femme dans son mouvement. La fixant, abasourdi.  

Réduire les neuf royaumes à néant, exterminer une race, tuer son propre géniteur... Rien n'arrêtait Loki, il n'avait aucune morale, aucune conscience. Mais cela ? Tuer un enfant ? C'était pire qu'un tabou pour lui, pire qu'un crime...  Il tirait plaisir de la torture et du meurtre de ses ennemis, et voir le corps de la Veuve Noire baignant dans son sang aurait du le rendre fou de joie. Si ce n'avait pas été ce sang là.
Il connaissait la peine qu'un parent éprouve à la perte d'un enfant. Hela et sa corps à moitié mort. Narfi et Vali, ses jumeaux morts il y a peu. Son couple et son coeur étaient morts en même temps que ces enfants, il avait cru mourir de chagrin, être fou de douleur. Le premier pas vers une longue descente aux enfers. Il savait, il comprenait et jamais il n'aurait pu souhaiter cela, même à son pire ennemi. Même pas à une avengers, pas même à Natasha Romanoff. Rendre l'enfant orphelin, oui. La tuer, oui. Mais pas, pas ainsi.

« - THOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOR »

Comme lorsqu'ils étaient petits. Le hurlement de Loki résonna dans la forêt vierge, écho à celui de Natasha sur un volume bien plus puissant. Thor. A l'aide. Penché au-dessus du corps de Natasha, le dieu du chaos hurlait, appelait son frère, aussi bien vocalement que télépathiquement : son esprit, rendu malade par ce qu'il avait fait, lançait un appel désespéré à son frère, dont il cherchait l'empreinte familière avec désespoir. Peut-être n'était-il pas trop tard ?



All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comment survivre aux fantômes de son passé   
Revenir en haut Aller en bas
 

Comment survivre aux fantômes de son passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Koa ou comment survivre
» Interrogatoire ? [Livre 1 - Terminé]
» Guide de survie en territoire zombie [Règles]
» Ariane // Comment redevenir quelqu'un quand on a passé sa vie balottée par les choix des autres?
» Cours 101: comment survivre au ménage





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-