Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

How to trap a hero? [Steve Rogers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Lun 9 Sep 2013 - 20:20






 ❝ How to trap a Hero? ❞
~ Steven R. & Lorelei ~





10 Septembre 2013 à 15:00

« Demain, 10h, entré du parc à Brooklyn » Lorelei venait de recevoir ce SMS de Loki, il avait été absent de la nuit et de la journée, il devait être avec sa rousse d’humaine. La jeune blondinette se leva de son lit sans répondre au message il était bien sur affirmatif qu’elle s’y rendrait comme prévenu. Ma proie passait apparemment tous les jours parce chemin, il serrait aisément facile de le trouver avec l’accueil qu’on lui préparer. Lorelei parti à la salle de bain et se préparer pour sa journée de demain. Choisir ses vêtements pour demain et répéter son rôle qu’elle tiendrait à la perfection comme toujours. Elle se regardait dans la classe avec un sourire diabolique, cette blague risque de rester dans les anales pendant un sacré bout de temps. Finalement, Lorelei ne savait que très peu de chose à propos de Rogers, sa cible. Il était un soldat de ce qu’elle savait, il était le célèbre Captaine America, membre des Avengers et puis quoi d’autre ? Ah oui il a hiberné pendant un sacré bout de temps.

11 Septembre 2013 à 07:00

Le  réveille fut matinal. Lorelei se rendit à la douche pour être parfaite tout à l’heure, elle se fit de jolies boucles anglaises bien rondes dans ses cheveux blonds. Un traie de crayon noir sur ses yeux, du mascara et du rouge à lèvre rouge sur ses lèvres. Elle enfila une jolie petite jupe cintrée noir lui arrivant sur les cuisses et un petit top très élégant en dentelle bleu. Une paire de chaussure à talon haut noir vernis. Une fois prête-t-elle sorti de la salle de bain pour prendre son petit déjeuner au Burlesque dans un coin tranquille à l’abri des regards indiscrets. Un bon verre de jus d’orange le matin c’était parfait et de quoi manger. Son téléphone vibra sur la porte, elle le prit et regarda, un message de Loki confirmant que tout était bon. En remontant aux chambres Lorelei le croisa sortant de sa chambre, la complimenta. Tout devait marcher parfaitement. Elle prit son sac à main en cuir noir fermé par un petit noeud rouge tout à fait adorable la sangle constitué d’une chaine fine. Son téléphone portable dans celui-ci. Et la jeune asgardienne parti du Burlesque en direction de Brooklyn.

Sur le chemin en prenant les transports en commun remplie d’humain, elle se retenait de ne pas écraser ses insectes infectes… elle se demandait à quoi ressembler réellement se Rogers, elle n’avait vu qu’une photo de dossier mais entre photo et réalité on a bien souvent des surprises agréables comme déception… Une fois arrivé près de Brooklyn quelques bonnes minutes en avance, elle entra dans le parc comme une touriste se baladant pour prendre l’air. Près d’un endroit reculé où il y avait un point d’eau deux hommes se montrèrent à elle. Elle comprit qu’ils étaient les hommes engagés de Loki, il en manquait un. Apparemment il faisait le gaie. La seule chose que Lorelei leur dit fut : « N’hésitez pas à taper je ne sentirais rien ». Si ca pouvait les rassurer, elle était asgardienne il lui en fallait beaucoup pour avoir mal et après tout ce qu’elle avait vécu, une petite bagarre avec trois humains ce n’était absolument rien ! « Il est là » Dit l’un des bonhommes en courant vers la blondinette. En s’approchant d’elle il la poussa sur le chemin pour être au moins aperçu par Rogers sur le passage. Lorelei se laissa violenté sur le chemin en titubant sur ses talons en criant « AAAIE HaaaaAAAA» L’un essaya de lui arracher son sac. QUOI ?! Ah non pas mon sac neuf ! Lorelei se contenait de ne pas le prendre par le colle du blouson et de le jeter dans le lac ! Il fallait faire la pauvre faible. Forçant à tenir mon sac l’un des autres types envoya une bonne gifle à Lorelei au visage, elle fit genre d’être un peu sonner par le coup pendant qu’un note lui crier dessus des insanités et de lâcher son satané sac avant de la poussé contre l’arbre le plus proche essayant de lui soulever sa jupe. « HAAAA LACHEZ MOI HAAAAAA » Il y allait un peu fort trouvait Lorelei, ils ne voulaient pas non plus la violé sur place quand même. Elle faisait croire qu’elle essayait de se débattre sans pouvoir bouger face à trois hommes aussi musclé et elle une pauvre petite jeune fille sans décence.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Ven 20 Sep 2013 - 22:20
Steve sortit de son petit appartement en chantonnant discrètement des chants militaires qui lui trottaient dans la tête. Il ferma à clé derrière lui et descendit les escalier en essayant d'être le plus discret possible. Il n'avait pas vraiment l'intention que des fans se jette sur lui comme la dernière fois, il avait presque déclenché une émeute.

Il avait l'intention de se rendre au QG des Avengers pour faire sa séance d'exercices quotidienne dans la grande salle de sport privée des avengers.
Il n'avait pas mit son costume depuis quelque jours, car les délits se calmaient peu à peu, d'habitude caché sous sa chemise, le plus souvent. Cependant, il gardait toujours son bouclier qu'il accrochait dans son dos ou l'arrière de sa moto. En effet, il avait un petit secteur dans la salle de sport bien à lui destiné à lui servir de lieu d'entrainement au lancé de bouclier. Il l'avait donc toujours avec lui.

Il s'était habillé d'une simple chemise à carreau ainsi qu'un jean et sa veste en cuir marron, ses habits habituels quoi. Il enfourcha sa moto en continuant de siffloter machinalement et démarra l'engin avant de partir à une vitesse assez rapide mais raisonnable. Il passa dans la rue où, à chaque fois qu'il croisait des gens, il avait le droit à des cris de joie des civils de voir Captain America dans leurs rues, comme tout les jours. Il arriva alors près du parc de Brooklyn.

Soudain, il crus entendre des cris. Il s'arrêta doucement en fronçant les sourcils, intrigué. C'était des cris de femme. Par reflexe, il attrapa son bouclier accroché au porte bagage de sa moto et marcha rapidement vers l'endroit d'où venait les cris. Il constata alors qu'une jeune femme se faisait agresser par une bande de malfrats qui essayaient de lui voler son sac et lui soulever sa jupe.
Très vite, Rogers tendit son bras derrière lui pour prendre de l'élan et dans un geste rapide envoya son bouclier vers les agresseurs. Il en toucha un dans la tête qui tomba net, très assommé, et un deuxième du même coup qui vola quelque mettre avant de s'écraser contre un arbre.
Un troisième tenta de s'approcher de Steve mais n'eut pas le temps de faire quatre pas qu'un nouveau lancé de bouclier le plaqua au sol, aussi assommé que les autres. Rogers s'approcha alors de la jolie jeune femme, même pas essoufflé.
Il lui demanda alors d'un ton bienveillant:

- Vous allez bien? Ils vous ont blessé?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Dim 29 Sep 2013 - 20:34






 ❝ How to trap a Hero? ❞
~ Steven R. & Lorelei ~





Lorelei n’avait pas vraiment eux le temps de réagir, de comprendre ce qui venait de se passer. Même avec sa vigilance asgardienne elle n’avait pas vu venir Steve et sa rapidité effrayante. En moins de deux les trois agresseurs étaient au sol, complètement assommés, inaptes à quoi que ce soit. Sur le coup, Lorelei resta contre l’arbre sans bouger… mais c’était qui ce gars ? Loki ne s’était vraiment pas moquer d’elle en lui disant de faire attention à Rogers…. Il était incroyable. Elle ne l’avait même pas regardé, trop occupé à regarder les malfrats au sol … ils avaient dérouillés méchamment ! Elle n’avait pas envie finalement d’être à leur place. Elle releva ses yeux verts des complices au sol vers droit devant elle. Elle en était restée choquée le souffle court. Et il en fallait beaucoup à Lorelei pour rester dans un tel état. Elle secoua discrètement la tête, elle devait se reprendre et jouer son rôle comme prévu.

La jeune blonde se tourna vers le grand costaud qui arrivé près d’elle. Il était grand, parfaitement musclé comme un asgardien, il était parfait, beau, même très beau. Un regard gentil, profond et protecteur. Ce fut très bizarre pour Lorelei cette sensation à la fois première et effrayante. Les hommes étaient loin d’être parfait et même de vrai homme sensible et fidèle. C’est pour ça qu’elle ne leur faisait jamais confiance et ne voulait pas d’un homme. Elle ne pouvait compter que sur elle, son physique était le pourquoi les hommes s’intéressaient à elle, seulement ça. Elle redescendit un peu sa jupe et cramponna son sac contente qu’aucun ne les déchirer, ni cassé et pour le coup volé. Elle continua de diriger son regard vers l’homme qui venait de lui sauver la vie, l’air terrorisé, apeuré et quelques larmes qui coulaient de ses joues. « Vous allez bien? Ils vous ont blessé? »

« Euh … non… non je ne crois pas. »

Elle regarda son corps, posa sa main sur sa joue où l’homme l’avait giflé. Elle n’avait mal nul part elle était asgardienne. Elle releva son regard vers le super héros pour lui dire d’une petite voix.

«  Merci monsieur…. Merci infiniment... vous êtes un grand guerrier courageux »

Elle s’approcha de Steve et alla dans ses bras, ayant besoin de réconfort et de tendresse. C’était sûr que le coup de la petite demoiselle blonde agressée en larmes qui cherche le réconfort pour calmer sa terreur allait jouer sur les sentiments de ce pauvre Steve. Elle attendait qu’il est de la réticence pour utiliser sa magie. Tant qu’il n’était pas réfractaire, elle laissait sa beauté naturelle et sa magie asgardienne faire le travail.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Ven 4 Oct 2013 - 19:52
- Non non, je vous en pries, c'est normal. répondit Steve d'un ton toujours aussi rassurant.
Quand soudain, elle s'accrocha à lui. Sur le coup, Rogers fut surprit et un peu gêné mais il faut avouer que ce n'était pas la première fois qu'une de ces jeunes femmes qu'il avait secouru - ou séduit sans le vouloir - s’enfouissait dans ses bras protecteurs en guise de remerciement... Mais là, c'était différent, elle était très séduisante. Non, Steve n'avait pas de mauvaise pensée, juste celle que cette jeune femme était simplement magnifique. En fait il ne savait pas trop ce qu'il ressentait puisque cela faisait tout de même plus de 70 ans qu'il n'avait pas eut de sentiments amoureux. Mais était-ce de l'amour? Non, pas aussi rapidement... Quoi qu'il avait très vite trouvé Peggy ravissante la première fois. Peggy... Il repensa à elle, elle lui manquait atrocement mais il fallait tourner la page. Il faut aller de l'avant. Il ferma un court instant les yeux en se rappelant de sa douce voix et les rouvrit avant de détacher délicatement la jeune femme de lui sans lâcher ses épaules toute fois. Il se pencha quelque peu et demanda:
- Vous voulez que je vous raccompagne chez vous?
Il n'avait aucune intention "suspect" dans cette phrase, ça ne lui avait même pas traversé l'esprit une seconde. Il voulait simplement qu'elle soit plus tranquille chez elle qu'ici, où elle venait de se faire agresser.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Ven 11 Oct 2013 - 21:46






 ❝ How to trap a Hero? ❞
~ Steven R. & Lorelei ~





Lorelei sorti de ses bras tendre et musclé. Et plongea son regard dans celui de Steve. Il avait de magnifique yeux bleu époustouflant, Loki avait omit de lui dire se détail ! « Vous voulez que je vous raccompagne chez vous? » Lorelei sourit timidement, il fallait qu’elle trouve quelque chose désormais pour lui faire comprendre qu’elle ne venait pas d’ici, une jolie touriste asgardienne… Certes elle savait éperdument que Steve connaissait l’existence d’Asgard mais il n’était pas connu la bas … comment faire passer cette chouette information sans pour autant tout faire capoter. Il fallait trouver quelque chose. En souriant timidement, elle plongea son regard dans celui de Steve et lui dit.

« Euh, mon chez moi est bien loin. Je suis actuellement à l’Hotel, à Manhattan je crois… je ne viens pas d’ici. J’ai encore un peu de mal avec vos noms. »

En disant ses mots, Lorelei eut une idée tout à ait stupide mais que l’humain ne pourrait détecter… C’était particulièrement stupide et irréalisable mais cet humain goberait sans aucun mal … ce n’est qu’un humain, aussi intelligent soit-il. Elle se rapprocha de lui plus ou moins sensuellement et le huma profondément comme si elle sentait son doux parfum, son odeur charnelle et dit doucement dans un murmure en regardant son tours -ce qu'elle avait en réalité devant les yeux-.

« Vous connaissez seigneur Thor … ? Vous sentez son odeur, l'énergie asgardienne. »

Comment Steve pouvait dire le contraire ? elle pourrait toujours lui dire que l’odeur asgardienne partait au bout de plusieurs mois à la rigueur et s’il persistait un petit coup de magie et hop hop on en parle plus. Avec ce que venez de dire Lorelei, elle se doutait que Steve réagirait subitement. Il devrait comprendre qu’elle est Asgardienne, même si elle n’est pas l’image même du touriste avec ses lunettes de soleil son bermuda et la casquette. Elle est juste radieuse et sublime. Elle releva ses yeux de biche vers lui, il était grand et le regarda avec un magnifique regard d'insouciance et de naïveté féminine. Elle pouvait presque entendre Loki vomir quand elle lui fessait se regard qu'il détestait. Il faut dire que monsieur corne de bique n'aime pas les sentiments dégoulinants de chose mignonne. Quoi? Comment fait Lorelei pour obtenir quelque chose? Et bien ça grâce naturel voyons! Et son côté bestial fait le reste. Mais avec ce grand corps en guimauve elle s'attaquait au morceau de manière tout à fait différente!


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Dim 13 Oct 2013 - 20:10
Steve fut plutôt surprit par cette déclaration... plutôt étrange.
- Ah? hum... Thor a une odeur? Je ne sais pas je... je n'y connais pas grand chose en Asgard et tout ça...
Rogers ne put s'empêcher de rapprocher son nez de son bras pour vérifier qu'il ne sentait pas quelque chose de mauvais, tout de même. Mais il ne sentait rien... Etrange cette jeune femme. Il toussota ensuite, un peu gêné et poursuivit:
- L'hôtel? Et bien je ne pense pas qu'il soit ouvert toute la journée si? Enfin, peu être, mais vous allez surement vous ennuyez toute seule à l'hôtel sinon... C'est vrai, il n'y a pas beaucoup d'occupation. Vous ne voulez pas que je vous ramène chez moi pour la fin de la journée et que je vous raccompagne à l'hôtel ce soir?
Il se rendit alors compte qu'on aurait dit qu'il la draguait... Il fut d'abord gêné et tenta de se rattraper en disant qu'elle pourrait bouquiner et il s'emporta dans des balbutiments gêné, comme ceux qu'il avait l'erreur de faire avec Peggy, dans le temps, ce qui ne faisait qu'empirer les choses. Il termina alors:
- Heu non, excusez moi, je... je n'entendais rien par là, c'est juste... enfin... Je me dois de vous aider et vous... vous êtes très charmante, heu non pardon... je veux dire vous êtes une très jolie femme... enfin je...
Steve soupira et détourna le regard, c'est dingue ce qu'il pouvait s'enfoncer quand il parlait avec une femme. Il la regarda alors à nouveau et poursuivit:
- Bon allez, pardonnez moi mais j'insiste, vous n'aller pas rester là toute seul après une agression! Je vais vous préparer quelque chose de chaud et vous pourrez rester chez moi aussi longtemps que vous voulez, le temps de vous remettre de tout ça. Allez venez.
Il mit une main dans son dos pour la guider vers sa moto pendant deux secondes et s'arrêta devant.
- Ah oui... Et j'espère que ça ne vous gêne pas la moto?
Il l'enfourcha alors, remettant son bouclier dans son dos, et attendit qu'elle monte derrière pour repartir en direction de son appartement, le sport aller attendre pour aujourd'hui.
Ils arrivèrent alors face à l'immeuble et Rogers guida la jeune femme vers son appartement. Ils entrèrent donc et Steve prit la parole:
- Faites comme chez vous mademoiselle... hum... ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Lun 18 Nov 2013 - 17:05






 ❝ How to Trap a Hero? ❞
~ Steven.R & Lorelei ~





Lorelei eut comme un petit sourire angélique, a ses midgardiens tous les mêmes ! Elle fut tout de même assez surprit qu’il ne posa aucune question vis-à-vis d’Asgard, ce n’était pas forcément tous les jours qu’il devait rencontrer des gens d’Asgard dans les coins de Brooklyn… Il devait être tellement subjugué par sa beauté qu’il en perdait tous sens des réalités. Que vous voulez vous ? C’est ça l’effet magicienne ! Ca sœur serait forte fière d’elle à l’heure actuelle. La jeune blonde le regarda sentir son bras discrètement avant de dire en chuchotant.

« C’est de l’énergie Asgardienne vous ne pouvez pas la sentir. Mais je vous rassure ce n’est pas du tout dérangeant Monsieur. »

Finit-elle sa phrase en lui accordant un sourire rayonnant de compassion et d’admiration, il était tout de même son " sauveur " entre guillemet c’est ce qu’il croyait en réalité ce pauvre jeune homme. Elle se recula de lui d’un petit pas titubant, comme si l’émotion lui monter à la tête ainsi que la fatigue. Ce n’est pas rien de se faire attaquer par trois malfrats après tout. La jeune asgardienne écouta ce qu’il disait alors qu’elle attrapait son bras pour ne pas glisser de ses escarpins. Loki lui avait dit qu’elle devrait se montrer affreusement subtile avec cet homme des glaces, il était d’une timidité excessive, n’avait jamais connu de femme dans le vrai sens du terme et était d’une ancienne époque humaine loin de ses coutumes propres. Effectivement il ne savait pas parler aux femmes, mais ça faisait rire le fond intérieur de Lorelei. Dans le fond… elle le trouvait plutôt attendrissant, il était très différent des autres hommes qu’elle avait peut rencontrer... et même de tous les hommes, asgardiens comme humains ! Il était si remplie d’amour, d’humanité et de gentillesse ça en était déstabilisant. Lorelei devait se reprendre, sa mission était de lui briser le cœur comme à tous les autres, car tous les hommes brisent dans tous  les cas ceux des femmes qu’ils pensent faible. Pourtant lui, n’avait pas l’air de le vouloir. Alors qu’elle était parti dans ses réflexions, elle en sorti brutalement en secouant la tête avant de dire d’une voix gênée.

« Non, non… c’est plutôt à moi de m’excuser monsieur ! Je vous ai mis dans cette situation alors que je ne vous connais pas… je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps et m’initier chez vous. »

Alors que celui-ci essayer de rattraper le coup pensant qu’il avait été dragueur, s’il savait, elle avait vu des hommes bien plus crus et dragueurs … sans parler de Loki bien entendu. Elle fit mine de rougir lorsque Steven dit : « …je veux dire vous êtes une très jolie femme …»

« Merci beaucoup, vous êtes adorables. » Elle attendit qu’il tourne les yeux de nouveau vers lui pour lui adresser un gentil regard compatissant. Il n’était pas un mauvais garçon dans le fond pensait-elle. Elle se laissa alors faire par Steve qui la poussa hors du parc, une main dans son dos. Elle ne dit rien et suivit le ton qu’il donnait à la direction. Sans dire un mot, elle marchait, regardant devant elle, Lorelei faisait sa timide, sans le regarder, comme farouche et prude. Elle sentait sa grande main chaude dans son dos, c’était agréable, même beaucoup. Arrivé devant sa moto, elle regarda l’engin. Elle était très belle, mais elle ne savait pas ce que s’était… elle ne connaissait pas tout du monde de Midgar.

« C’est ça une "moto" ? C’est la première fois que j’en vois une. » Lorelei s’approcha doucement, comme si cette chose pouvait l’attaquer, elle posa sa main dessus, regarda Steve monter dessus, celui-ci l’invitant à monter derrière. Lorelei remonta un peu sa jupe sur ses cuisses pour pouvoir monter dessus. Elle se doutait que cette action entrainerait une réaction immédiate chez Steven, elle en jubilait d’avance. La blonde passa ses mains autour de sa taille, se tenant à la ceinture du pantalon de Steve, l’un de ses pousses toucher son ventre par-dessus sa chemise. Il était incroyablement musclé s’emblait-il ! Pendant le chemin, elle lui dit assez forte pour qu’il l’entende.

« Vous vous appelez comment ? »

Une fois arriver devant l’appartement de Steve, la jeune femme descendit avec son aide. Et regarda l’immeuble en soulevant son visage vers le ciel. Et le suivit sans attendre. Lorelei le suivit jusque devant la porte de son appartement et entra à l’intérieur. « Faites comme chez vous mademoiselle... hum... ?  »

« Mélodie, je me prénomme Mélodie. » Elle pencha son visage et lui sourit timidement. Elle fit quelque pas dans son appartement et fini par dire.

« C’est simple chez vous, mais c’est très accueillant et chaleureux… je trouve. » Lorelei déposa son sac sur le canapé du salon et s’y posa également pour enlever ses escarpins noirs.

« Elles sont neuves et pas très confortables. » Dit-elle comme pour s’excuser poliment qu’elle retirait ses chaussures, se retrouvant pied nu. Elle se releva du fauteuil en regardant Steve de ses yeux yeux vert, elle voulait voir jusqu’où aller sa timidité et s’il se laissait assez facilement approcher par une superbe femme. Elle s’approcha de lui, monta sur la pointe des pieds pour lui faire un baisé tendre sur la joue gauche, sa main gauche sur son tors et sa main droite dans son dos, il faut dire qu’elle était bien plus petite que lui.

« Merci infiniment Steven, vous êtes un homme exceptionnelle. »

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Ven 29 Nov 2013 - 22:54
En lui disant que c'était la première fois qu'elle voyait une moto, Steve fut sur d'une chose: cette femme ne venait pas de ce monde... Une autre asgardienne? Étrange. Rogers ne pensait pas qu'il y en avait autant sur Terre. Mais passons, poser cette question serait trop indélicat. Arrivé dans l'appartement, Steve fit un grand sourire à la jeune fille qui contemplait son logement pourtant assez simple.
- Mélodie... Ce n'est pas très courant, mais c'est un très joli nom! Moi c'est Steve. Steve Rogers.
Elle s'assit dans le canapé et retira ses escarpins avant de s'excuser auprès de Steven. Il lui répondit en souriant d'un air rassurant:
- Oh ce n'est rien! Faites comme chez vous!
Il se tourna et retira sa veste en cuir qu'il accrocha au porte manteau avant de regarder une photo en noir et blanc des années 40 encadrée près de celui-ci. C'était une photo de Peggy. Elle lui manquait affreusement. Steve perdit son sourire pour laisser place à un air plus mélancolique. Il expira lentement par le nez en effleurant doucement la photo du bout des doigts avant de le redresser, bien qu'il ne fut pas vraiment penché, c'était juste un pur réflexe. Puis il se tourna à nouveau vers Mélodie qui le regardait dans les yeux. Elle était très belle elle aussi, magnifique même. C'est alors qu'elle se releva pour venir se coller à lui afin de lui déposer un baiser sur la joue gauche. Steve se laissa faire, repousser une femme n'était pas galant, et il fallait avouer qu'il avait déjà vu "pire", si l'on peut employer ce mot. Il rougit quelque peu.
- Non... Non, non, c'est normal.
Puis il se détacha doucement d'elle pour lui demander:
- Bon! Souhaitez-vous quelque chose, Mélodie?... Je peux vous appeler comme ça?... Un chocolat chaud? Une petite sieste? Prendre une douche? Dites moi tout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Ven 6 Déc 2013 - 21:32





 ❝ How to Trap a Hero? ❞
~ Steven R. & Lorelei ~





Lorelei sourit en entendant enfin le nom de son cher interlocuteur. Steve, il ne doit pas aimer qu’on l’appelle Steven. La jeune asgardienne lui accorda un autre sourire tendre et affectueux quand il complimenta son prénom. Il fallait bien qu’elle face comme s’il s’agissait du sien, si elle n’éprouvait aucun sentiment de gloire et de bonheur ça aurait été trop louche, ou fille trop sûr d’elle voir complètement égocentrique amoureuse d’elle… même si quelque part c’était vrai, haa bref passons ! Alors qu’elle faisait son petit train train dans la maison, avec la bénédiction de Steve. Elle le regarda discrètement, il semblait si triste en regardant cette vieille photo. Et cette femme, qui était assez jolie d’ailleurs mais beaucoup moins que Lorelei. Que voulez-vous on ne peut pas se refaire.

Après s’être brève accolade plutôt sensuelle, Lorelei décora du regard Steve qui était en train de rougir. Elle trouvait qu’un homme qui rougis s’était très sexy, puis il faut dire que dans sa globalité Steve était un homme sexy, très timide mais avec du sex-appeal sauf qu’il ne le sait pas encore pauvre petit ! Lorelei s’occupera de ça un autre jour. Maintenant s’était l’heure de la séduction, il devait tomber dans son filet diabolique. Doucement, Lorelei utilisa sa magie pour essayer de détendre Steve afin qu’il soit plus enclin à aller vers elle mais aussi à accepter son approche. « Non... Non, non, c'est normal. » Il se détacha d’elle, elle continuait de le regarder, avec un de ses regard à la fois gentil et mignon de jeune fille adorable. Elle poussa une mèche de cheveux derrière son oreille en lui faisant un grand sourire angélique. « Bon! Souhaitez-vous quelque chose, Mélodie?... Je peux vous appeler comme ça?... Un chocolat chaud? Une petite sieste? Prendre une douche? Dites-moi tout. »

« Oui bien sûr appelez-moi Mélodie. Et puis tutoyons nous aussi non ? »

La petite blonde le suivit dans l’appartement, avant de se rassoir dans son canapé, remontant sa jupe délicatement sur le haut de ses cuisses, elle regardait ses cuisses rouges de la poigne de son pseudo agresseur. On y voyait encore quelque trace de ses mains sur ses cuisses lorsqu’il l’avait plaqué contre l’arbre pour la violer éperdument devant ce beau Steve. Elle tourna son visage vers Steve qui avait sans doute regardé ce qu’elle faisait. Lorelei retira sa jupe normalement sur ses cuisses et dit.

« A vrai dire je ne sais pas vraiment ce que je voudrais… saurais-tu me conseiller ? »

Une petite partie de jambe en l’air pour me remonter le moral dit donc ?! Ca faisait un peu tâche, Lorelei réellement, ne savait pas choisir entre prendre d’abord peut-être un chocolat chaud pour se réchauffer ou aller prendre un bon bain, tant cas faire autant en profiter. On n’est pas une princesse tous les jours ! Et c’est ce qu’elle aimait Lorelei, être une princesse... Une vrai gosse celle-là !

© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   Dim 8 Déc 2013 - 22:10
- Oh et bien hum... Je ne sais pas trop, c'est comme vous... tu veux. Un bain peut être? Histoire de détendre un peu vos chocs?
Steve ne sous-entendait rien par là, il souhaitait faire autre chose pendant ce temps au contraire. Il lui fit un petit sourire timide et lui indiqua la direction de la salle de bain dans son petit appartement. Il ouvrit un placard d'où il sortit une serviette de bain bleue toute propre et la déposa encore pliée sur un petit meuble prêt de la baignoire. Il fit couler un peu d'eau chaude, puis de l'eau froide, afin de donner une bonne température à l'eau de la baignoire. Il n'aurait pas souhaitait que Mélodie se brûle ou soit frigorifié dans son bain, par simple galanterie. Puis il se redressa et passa ses mains sur son pantalon, regardant si tout était prêt. Puis il se retourna vers Mélodie et lui sourit à nouveau.
- Voilà! Désolé, mais je n'ai pas de shampoing pour femme... Ce qui me parait normal. Vous pouvez prendre le miens si vous souhaitez.
Puis, sur ces mots, il jeta un dernier regard derrière lui et sortit de la pièce pour aller s'asseoir dans le canapé. Il attrapa un petit carnet de dessin sur la table basse ainsi qu'un crayon et ouvrit le carnet pour poursuivre le dessin de son prochain projet de costume. Un costume plus discret que le précédent, pour moins être repérable par l'ennemi, avec aussi un aspect un peu plus militaire. Il contait tout de même conserver son costume actuel, par respect pour Phil Coulson qui l'avait si gentiment créé pour lui. Il chassa toute ses pensées de son esprit pour être plongé dans son dessin, oubliant même la belle jeune femme qui devait être en train de prendre un bain dans sa propre salle de bain au même moment.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: How to trap a hero? [Steve Rogers]   
Revenir en haut Aller en bas
 

How to trap a hero? [Steve Rogers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Sujets similaires

-
» Steven ''Steve'' Rogers [Captain America]
» Steve Rogers - Captain America
» Evasion et Complot (pv Steve Rogers) [FINI]
» Monde Libre
» Steve Rogers - Never Give Up





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-