Merci de recensez vos actions rps ici pour que le contexte les prenne en compte !
N'oubliez pas de voter !

Partagez | 
 

who are we for the each other ? + (loki&sigyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Dim 10 Nov 2013 - 23:35
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.


La vie sur Asgard ? En ce moment, on peut dire qu'elle est tout sauf monotone. Le mariage de Thor et Jane approche à grand pas, et Sigyn est bien décidé à aider au maximum ses amis dans tout les préparatifs de cet événement qui restera, à coup sur, dans l'esprit des Asgardiens. Et dire que leur relation semblait vouée à l'échec... Voilà aussi pourquoi Sigyn adore Thor, il n'abandonne pas ses idées, et ses convictions, et surtout, il a crus en l'amour pour son humaine.
Sigyn aimerait y croire à son tour, en l'amour, mais on ne peut pas dire que son cher et tendre semble du même avis qu'elle. Des centaines d'années qu'ils sont mariés, et voilà un temps indénombrable que Sigyn n'a au aucune nouvelle de lui. Elle apprécie Loki à sa juste valeur, mais ce qui lui fait le plus de mal, c'est que ceci ne semble pas réciproque. Elle arrive même à se demander pourquoi il a prit la place de Théoric ce jour là, le jour de leur mariage, pourquoi épouser une femme dont il n'assume plus les responsabilités ? Loki est encore un mystère pour beaucoup de gens, mais surtout pour elle.

La journée avait bien commencée ce jour là, Sigyn venait de terminer son entraînement de combat à la dague, plutôt prometteur cette fois-ci, et elle n'était pas peu fière de son travail. Elle attendait avec impatience le retour de Thor pour lui montrer les nombreux progrès qu'elle avait fait en matière de combat, et de magie. Depuis l'évasion de Loki, Sigyn n'a jamais cessé de se perfectionner, sans pour autant user de violence sur Asgard, mais elle préférait se préparer à toutes éventualités.
Sigyn regagna sa chambre avec sa meilleure amie, Aisling, pour se détendre un peu après cette séance de combat particulièrement mouvementé. Les deux jeunes femmes se connaissent depuis leur plus leur âge, et l'une à toujours aidé l'autre, dans les bons, comme dans les pires moments, et on peut dire qu'Aisling fut d'un grand secours à Sigyn lors de la mort de ses jumeaux.

« Alors, Sigyn, je t'es sentie bien énergique aujourd'hui, une raison particulière ? » Lui demanda-t-elle en souriant.

« Faut-il une raison à être énergique Aisling ? Ce doit être le mariage de Thor, j'ai tellement hâte de le voir s'unir avec Jane. »

« Oui, ce sera grandiose. »

Pourquoi le sourire de son amie s'effaça si soudainement ? Sigyn s'arrêta, la regardant dans les yeux, légèrement troublée. Quand son amie était dans cet état, c'est que quelque chose n'allait pas ce passer comme prévu.

« Passons par les jardins Sigyn. » Lui proposa-t-elle, presque hésitante.

C'est là que Sigyn se tourna dans la direction où son amie regardait, quelques secondes plus tôt. Et en effet, elles auraient peut-être mieux fait de passer par les jardins. La déesse ouvrit légèrement la bouche, la surprise l'avait gagnée à une vitesse folle. Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Aussi souriant que jamais à bavasser avec son frère ? Comme si leur problème n'avait pas eu l'ombre de la moindre existence dans leur vie ?

« Loki ? »

Le brun ténébreux se tourna vers elle. Il paraissait aussi surpris que sa femme. Non, Sigyn n'était pas prête à cette confrontation, elle avait voulu retrouver son mari, mais jamais elle n'aurait penser que les choses se feraient de cette façon, sur Asgard, et d'une façon aussi simple.  
La déesse resta là quelques secondes, probablement pour essayer de se convaincre de la véracité des faits.

« Je te retrouve dans ta chambre Aisling. »

Son amie n'opposa aucune résistance, elle savait qu'il valait mieux laisser Sigyn gérer tout ça à sa façon. Thor ne m'y pas longtemps à laisser son frère également, une discussion allait s'imposer entre les deux dieux, tout le monde en avait parfaitement conscience.
Sigyn fit quelques mètres en direction de Loki, ne le quittant pas une seule seconde du regard. Elle n'avait pas envie de le prendre dans ses bras, de lui dire qu'elle été ravie de le revoir, non, ce qu'elle voulait ? Lui faire prendre conscience de tout le mal qu'il a pu causer à son peuple.

« Que fais-tu sur Asgard ? Je te croyais déjà bien loin de ce royaume, et accessoirement de tes obligations. »

Elle a ses torts, mais lui aussi, il a les siens, et Sigyn n'en démordrait pas avant d'entendre ses raisons, peu importe ce qu'il souhaite, ou pense d'elle, Loki ne s'en tirera pas à si bon compte. La jeune femme vint replacer une mèche de ses cheveux derrière son oreille, croisant les bras sur sa poitrine, son visage était fermé, elle ne souhaite laisser passer aucune émotion, elle ne lui donnerait pas ce plaisir. Mais il avait une chose qu'elle ne pourrait pas faire plus longtemps, soutenir son regard. Alors la jeune femme baissa les yeux vers le torse de son mari, il serait plus facile pour elle de parler franchement de cette façon, même si elle n'était aucunement impressionnée par lui, ceci lui permettrait simplement de ne pas s'attendrir.

« Je ne savais même pas que tu voyais encore ton frère... »

Ce détail là, elle en parlerais à Thor en temps et en heure, elle avait aussi quelques questions à lui poser, et notamment pourquoi il ne lui avait rien dit par rapport à Loki et au fait qu'il savait où il se trouvait. Finalement, la déesse arrêta de parler, attendant une réponse de la part de son mari. La situation aurait presque pu être ironique, tout les deux ressemblaient à de parfaits étrangers, alors qu'ils sont mariés depuis plusieurs centaines d'années, et qu'ils ont même eu deux enfants ensemble, oui, une pure ironie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Lun 11 Nov 2013 - 17:51


« Once I was real
Once I had something to lose
But you treat me like a stranger
And that feels so rough»


Loki était de retour à Asgard. Pas de retour je me faufile en catimini pour voler une pomme d'idunn, récupérer quelque chose dont il avait besoin ou consulter un livre. De retour, pour de bon : il marchait librement dans les couloirs du palais avec son frère, discutant avec celui-ci avec animation. Pas de haine, pas de colère, juste de l'enthousiasme et beaucoup de choses à faire. Parcourir le palais, se promener dans les jardins, croiser des visages hostiles mais connus depuis des siècles, respirer l'air pur et odorant d'Asgard, revoir sa mère... Loki n'aurait jamais cru qu'Asgard lui manquerait autant. C'était sa place, son chez lui, malgré tout.

« - Alors, mon frère tu as fais ton choix pour la nuit de...

-Loki ? »


Cinq secondes auparavant, Loki souriait d'un goguenard à son frère, comme s'il était sur le point de rire avec lui et de lui donner un coup de coude amical. Le temps était reparti en arrière, et Loki semblait revenu le prince innocent qu'il avait été, heureux de passer du temps avec son frère. Soudain, tout le sang quitta les veines de Loki, et sa voix se bloqua dans sa gorge. Il connaissait cette voix, bien sûr, mais il ne s'attendait plus à l'entendre. Cela faisait si longtemps.

Le dieu se retourna pour voir Sigyn à quelques mètres de lui, en compagnie d'une amie à elle. Thor lui lança un regard qui disait long « je te laisse régler ça, c'est ton épouse, ton couple, à toi de gérer ça tout seul comme un grand »... oh il verrait quand il serait marié ! Loki lui lança un regard noir alors que le guerrier blond se carapatait discrètement, avec une subtilité qui lui était rare. Il préférait rester en-dehors des histoires des deux époux... Et Loki savourait d'avance la possibilité de faire la même chose lorsque le mariage aura été célébré. Oh, comme Thor comprendrait.
Mais pour l'instant, cela ne changeait pas grand chose pour Loki qui se retrouvait soudainement en tête-à-tête avec son épouse.

«- Sigyn. »

Ce n'était pas prévu. Il avait pensé à leurs retrouvailles, mais comme une chose lointaine et vague; il aurait le temps de se préparer, de préparer quoi lui dire, mais Sigyn s'avançait à présent vers lui, et sa langue d'or ne trouvait plus de mensonges. Il aurait voulu la prendre dans ses bras, le geste lui revenait si facilement... mais tout dans l'attitude de la jeune déesse montrait qu'il serait mal reçu et que ce ne serait pas un mouvement judicieux. Elle avait de quoi lui en vouloir .
Loki n'a pas oublié Sigyn, c'est juste que... Si en quelque sorte, elle était sortie de ses pensées durant un temps : sa nature de jotun, son adoption, son suicide du Bifrost, son séjour chez Thanos, l'invasion, la prison...Sa nouvelle vie sur Midgard, oui aussi. Il pensait régulièrement à elle, particulièrement lorsqu'il était avec Victoire. Oh, pas qu'il pensait à l'une dans les bras de l'autre, mais il était de plus en plus proche de la mortelle, ce qui ramenait à sa mémoire le souvenir de son épouse.

« Que fais-tu sur Asgard ? Je te croyais déjà bien loin de ce royaume, et accessoirement de tes obligations. » L'incrédulité passa sur le visage du dieu. Quelles obligations ? Il n'était rien sur Asgard. Rien, pas même un prince ou le petit frère inutile de Thor. Juste un boulet à traîner, un parasite adopté et rajouté. Rien ne le retenait sur Asgard, pas même ses enfants. Il lui restait ses obligations de mari, certes, ...mais cela n'étaient pas celles qu'il cherchait, pas celles qu'il avait l'habitude d'assumer. Pauvre Sigyn.  « Je ne savais même pas que tu voyais encore ton frère... » Difficile de tuer et de haïr quelqu'un qu'on ne voit pas. Dans la colère de Loki envers son frère, il y avait aussi la volonté de le forcer à le regarder, à s'occuper de lui plus que de ses amis ou que de son humaine. Les deux frères n'avaient pas passés autant de temps ensembles que depuis qu'ils étaient devenus ennemis.

«- Thor m'a demandé d'être son témoin. » expliqua finalement Loki, rompant son silence; «- Il y a de nombreuses choses à régler pour le mariage, et Pè..Odin a accepté de fermer les yeux sur ma présence. Je...je te pensais à la campagne. »

Etait-ce la chose à dire ? Peut-être pas, mais ils étaient mariés depuis des siècles, et ils restaient à distance l'un de l'autre comme deux pingouins, Sigyn évitant son regard, les bras croisés. Loki avança vers elle, cherchant à capter son regard.


All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Lun 11 Nov 2013 - 21:01

«- Thor m'a demandé d'être son témoin. Il y a de nombreuses choses à régler pour le mariage, et Pè..Odin a accepté de fermer les yeux sur ma présence. Je...je te pensais à la campagne. » Sigyn allait s'apprêter à répondre quand elle perçu le mouvement de Loki, il avait fait un pas vers elle, et ce rapprochement, encore inhabituel pour elle, avait relevé son attention. La déesse leva les yeux vers lui. Elle voulait le détester, lui dire combien les choses avaient été dures sans lui, lui dire qu'elle avait vraiment eu peur de le perdre tout ce temps... Et aussi combien ne pas savoir où il été passé l'avait rongée tout ce temps. Mais ça ne sortait pas. Sûrement encore trop tôt pour les grandes déclarations. La rancœur est toujours trop présente.

« Je suis revenue à Asgard quand j'ai appris ton emprisonnement. Avant que je puisse te voir, tu t'étais déjà évadé de ta prison. » Lui dit-elle, préférant fixer son torse plutôt que ses yeux, du moins pour le moment. « Je n'ai pas eu le temps de te parler. » Et ça, elle le regrettait amèrement.

Sigyn ne le remarquait que maintenant, mais les gens s'étaient éloignés d'eux, et pourtant, le couloir est toujours bien fréquenté à cette heure de la journée. Était-ce l'effet Loki, ou l'effet retrouvailles de Loki et son épouse ? Certainement les deux. Cette situation la déstabilisait vraiment. D'une part, elle avait envie de prendre Loki dans ses bras, lui dire à quel point il lui avait manquer, mais d'un autre côté, est-ce vraiment une idée judicieuse ? Et le pire, c'est que son rapprochement la faisait pencher pour la première option. Elle arrivait même à percevoir son odeur, ils n'étaient séparés que de quelques pas maintenant.

« C'est bien que ton père ai accepté ta présence au royaume. Et que les choses se passent bien avec ton frère me ravie. »

Contrairement à lui, elle avait décrit Odin comme son père, parce que c'est ce qu'il est. Un père n'est pas celui qui vous donne la vie, c'est celui qui prend soin de vous, qui vous éduque, et qui donne tout pour vous, c'est ce qu'Odin a fait, que ce soit avec Thor ou avec Loki. C'est peut-être une chose que Loki n'a pas encore assimilé, mais Sigyn reste persuadée que ça viendra. L'attachement que son mari a encore pour son frère est d'ailleurs quelque chose de très significatif. Elle a toujours appréciée ces deux jeunes hommes, et les voir se battre de la sorte lui avait briser le cœur, donc même si elle n'avait rien relevé, elle avait été contente de les voir proches, et que Thor choisisse son frère pour être son témoin.
Mais, elle avait toujours cette question qui tournait en rond dans son esprit, pourquoi n'avait-il jamais essayé de la retrouver... ? Quand elle se le demandait, son cœur se serrait, elle n'osait même pas imaginer ce qu'il pouvait lui répondre. Car malgré les événements, Sigyn l'aime encore. Qu'avait-il fait tout ce temps ? Il a forcément vu des femmes, toutes ces années, seul, ça ne lui ressemblait pas. Et voilà, son cœur se serrait une nouvelle fois. Rien que l'idée de savoir son mari dans les bras d'une autre lui donnait envie de pleurer. Loki restait son mari, et accepter le fait qu'il ai pu passer la nuit avec une autre la rendait dingue.
Mais... elle devait savoir.
Alors l'Asgardienne leva un peu plus les yeux, pour finir par établir le contact que son mari cherchait. Que ce regard lui avait manqué. Elle n'a jamais vu des yeux comme ceux de Loki, ils sont uniques, tout comme lui.

« Loki... » Sigyn prit une grande inspiration, elle devait prendre son courage à deux mains. « Si tu étais avec Thor tout ce temps, et si tu été encore persuadé que j'étais à la campagne, pourquoi n'as-tu jamais essayé de me retrouver ? De me contacter, seulement ? Rien que pour m'informer que mon mari était encore en vie... Je connais ta magie par cœur, tu me l'a même enseignée, j'aurais vu le moindre de tes signes...» Fini-t-elle par demander, hésitante.

Voilà, c'était dit. Et ce sentiment de libération était plutôt agréable. Néanmoins, l'appréhension de la réponse était encore là. Elle espérait qu'il parlerait vite, et qu'il serait honnête. Elle sait parfaitement que Loki est un menteur né, son surnom parlait pour lui. Mais Loki et sa langue d'or semblait aussi déstabilisait qu'elle à vrai dire. Un tas de question se chamboulaient dans sa tête, la déesse avait perdu son légendaire calme et son sourire. Sigyn garda son regard dans celui de Loki, une façon à elle de capter son attention, de lui faire comprendre qu'elle attendait une réponse, maintenant.

« Et je t'en pris, ne me ment pas. Quelque soit tes raisons, je veux les entendre de ta bouche, je veux que sa vienne de ton cœur... Même si c'est pour m'apprendre une chose que j'aurais du mal à accepter. »

Pourquoi avait-elle fait ce geste ? Pourquoi avait-elle posait sa main sur le cœur de Loki au moment où elle avait parler ? Peut-être parce que contrairement à certains, elle sait qu'il en a un, ou alors, parce qu'auprès de lui, elle retrouvait ses réflexes de femme mariée. Elle se souvient qu'elle avait l'habitude d'établir ce contact quand elle parlait sérieusement, et qu'elle attendait une réponse sincère, tout ceci les faits revenir plusieurs centaines d'années en arrière. Mais, pour le meilleur ou pour le pire ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Ven 15 Nov 2013 - 21:36


« Oh, take me back to the start »


Plus Sigyn fuyait son regard, plus Loki tentait d'intercepter celui-ci et de river son regard à celui de son épouse. Comme si cela allait lui éviter la conversation qu'ils allaient avoir, qu'ils devaient avoir. Il était extrêmement déstabilisant de converser avec quelqu'un qui s'obstinait à fixer votre torse plutôt que vos yeux. Loki avait l'impression d'être mis à nu par ce regard qui pourtant l'évitait. C'était désagréable, mais cela envoyait un message clair : elle lui en voulait et ne comptait pas céder aussi facilement. Au moins, elle ne recula pas lorsque Loki s'approcha. Il s'arrêta de lui même à quelques pas d'elle, hésitant. « Je suis revenue à Asgard quand j'ai appris ton emprisonnement. Avant que je puisse te voir, tu t'étais déjà évadé de ta prison. » Oh. La bouche de Loki s'arrondit  légèrement, trahissant à sa surprise.

Le dieu fourbe avait été ce qu'on appelle un monstre d'égoïsme, et ces derniers temps, depuis que sa vie toute entière s'était révélée un mensonge ignoble, il n'avait pensé qu'à lui, ne s'était tourné que vers sa propre petite personne. Pas un instant, il n'avait traversé son esprit que son épouse apprendrait la nouvelle de son emprisonnement, ni même de son suicide. C'était des décisions qu'il avait pris seul et de manière totalement égoïste, sans penser aux conséquences sur son petit monde. Cependant, le dieu restait semblable à lui-même et offrit à Sigyn un sourire narquois et moqueur, absolument non-troublé :

« - Je ne te pensais pas si avide de fréquenter un parloir de prison. »

Techniquement, Asgard n'avait pas de « parloir », mais il fallait croire que Loki avait, bien malgré lui, pris certaines habitudes et tics de langages des mortels. Il n'avait pas été très désireux de s'attarder à Asgard, encore moins en prison: pouvait-on l'en blâmer ? Bien sûr, il aurait aimé revoir Sigyn, après tout ce qui les avait séparés et éloignés...  Mais la perspective de revoir sa femme de l'autre côté d'une vitre de glace, tandis qu'il serait enfermé, misérable, muselé et vaincu...cela n'avait rien de réjouissant.

« C'est bien que ton père ai accepté ta présence au royaume. Et que les choses se passent bien avec ton frère me ravie. »
L'optimisme de Sigyn contrastait avec la vision cynique de Loki : accepté était un bien grand mot, puisque Odin refusait de lui parler ou de le croiser, et ne faisait que tolérer sa présence... et uniquement parce que Frigga et Thor avaient lourdement insisté. Quant au reste du royaume, il ne cachait pas la piètre opinion qu'il avait de leur ancien prince : à partir du moment où Thor était parti, les deux époux s'étaient retrouvés en un instant mystérieusement seuls dans ce couloir du palais. Loki n'avait jamais été extrêmement populaire, mais aujourd'hui personne ne voulait se retrouver en sa présence. Ils se maîtrisaient lorsque Thor était là, craignant sa colère et son amour pour son frère et témoin... Mais sinon..

Un sourire apparut sur les lèvres de Loki alors que Sigyn levait enfin les yeux vers lui et que leurs regards se croisaient. Il n'en avait à peine conscience, c'était simplement irrésistible. Thor, le mariage et maintenant Sigyn...il commençait presque à remettre sa vie sur rails. Presque, puisque sa folie et ses troubles n'étaient jamais très loin. « Loki... » Celui-ci lui lança un regard alerté, inquieté par le ton soudainement employé. « Si tu étais avec Thor tout ce temps, et si tu été encore persuadé que j'étais à la campagne, pourquoi n'as-tu jamais essayé de me retrouver ? De me contacter, seulement ? Rien que pour m'informer que mon mari était encore en vie... Je connais ta magie par cœur, tu me l'a même enseignée, j'aurais vu le moindre de tes signes...» Etre marié, cela signifiait surtout devoir répondre de ses actes auprès de sa femme. Loki ouvrit la bouche alors que son esprit s'agitait à la recherche d'un mensonge, de quelque chose à dire. De la bonne chose à dire. Non, il n'avait pas pensé à la contacter. Il avait pensé à elle...mais les choses étaient mieux ainsi.

« Et je t'en prie, ne me mens pas. Quelques soit tes raisons, je veux les entendre de ta bouche, je veux que sa vienne de ton cœur... Même si c'est pour m'apprendre une chose que j'aurais du mal à accepter. » Loki baissa les yeux sur la main vers de la jeune femme, de son épouse. Cela réveillait en lui des souvenirs enfouis depuis longtemps. Des souvenirs d'un temps où ils étaient un couple heureux, marié avec enfants. Les habitudes ont la vie dure et si Sigyn pouvait entendre son coeur battre sous le cuir asgardien, sans doute entendrait-elle le coeur de son époux battre plus vite.

Des choses qu'elle aurait du mal à accepter ? La liste serait longue, très longue. Il était un jotun, il avait exterminé sa race, tué son père, essayé de tuer son frère, l'avait trompé avec Victoire, Amora et Lorelei... Loki n'était pas ce qu'on pouvait appeler un bon mari, ni bon tout court. Cela faisaient de nombreuses raisons pour ne pas la recontacter, et il y en avait d'autres, nombreuses et toutes aussi susceptible de blesser la déesse. Ce qu'il ne voulait pas. Il voulait la mort de beaucoup de personnes, il voulait blesser Thor, il était cruel... Mais il n'avait pas envie de voir Sigyn souffrir, surtout à cause de lui.

Mais il ne pouvait pas lui mentir. Déjà car il ne voyait pas quoi dire, malgré son adresse pour le mensonge et ensuite... Il ne pouvait pas. C'était sans doute ça qui l'avait, de prime abord, attiré chez Victoire : il était incapable de lui mentir, et c'était une caractéristique qu'elle partageait avec Sigyn. Cela ne voulait pas dire qu'il ne leur mentait pas, bien au contraire, il faisait de son mieux pour déformer la réalité au mieux..Loki saisit délicatement la main de Sigyn dans la sienne et referma ses doigts sur les siens et déclara d'une voix douce mais persuasive, le regard planté dans les yeux de sa femme.

« - Je n'étais pas avec Thor, j'étais occupé à... à essayer de le tuer. Tu le vois bien, le couloir est vide et les neuf royaumes veulent ma mort. Je suis toléré pour le mariage, mais sitôt que celui se terminera... Je suis banni, un criminel et un jotun.  Nos enfants sont morts par ma faute, tu l'as dit toi-même. Je ne t'ai pas cherchée car j'étais occupé à semer le chaos, parce que tu mérites mieux. »


C'était la vérité, sans doute qu'une partie, mais c'était la vérité. Les choses avaient changés et il n'était plus un prince avec femmes et enfants, mais l'ennemi public numéro un, qui passait son temps à tuer et à massacrer. Et il aimait ça.  Loki doutait qu'elle l'aime même encore. Il ne le méritait pas, pas après tout ce qu'il avait fait pour mériter la haine et le titre de dieu de la destruction. Loki inspira à fond et lâcha la main de Sigyn. Derrière les propos de la déesse, il y avait une autre question, une question bien plus difficile à poser... mais la réponse était évidente, bien que dure à avouer.

« - Et sans doute aussi parce que … d'autres femmes m'ont distrait. »



All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Ven 15 Nov 2013 - 22:47


« - Je n'étais pas avec Thor, j'étais occupé à... à essayer de le tuer. Tu le vois bien, le couloir est vide et les neuf royaumes veulent ma mort. Je suis toléré pour le mariage, mais sitôt que celui se terminera... Je suis banni, un criminel et un jotun.  Nos enfants sont morts par ma faute, tu l'as dit toi-même. Je ne t'ai pas cherchée car j'étais occupé à semer le chaos, parce que tu mérites mieux. Et sans doute aussi parce que … d'autres femmes m'ont distrait. »

Après cette phrase, heureusement que Loki avait lâché sa main, parce qu'elle aurait sûrement eu un immense mouvement de rejet. Oui, elle avait voulu la vérité, et elle l'avait eu. Mais qu'est-ce qu'elle faisait mal... Sigyn continuait de le regarder, sans pour autant parvenir à prononcer un mot. Elle avait espérait, espérait qu'il essayerait d'arranger les choses entre eux, de lui prouver que leur mariage n'est pas voué à l'échec. Quand il a prit sa main dans la sienne, elle avait eu envie de lui sauter dans les bras, de l'embrasser, et de lui dire à quel point son homme lui avait manquer, et qu'elle était heureuse de voir qu'il allait bien, mais cette envie lui été très vite passée. Elle pensait qu'il avait tout fait pour être à ses côtés, il était aller jusqu'à subtiliser l'apparence de son promis pour pouvoir unir sa vie avec elle, alors, pourquoi ?

Parce que, si ça ne semblait pas être son cas, Sigyn aurait été prête à beaucoup pour lui, elle aurait fait tellement pour le sortir de tout ça, et l'espoir qui s'en sorte avait toujours été présent. Oui, elle l'a accusé de la mort de ses enfants, sa réaction avait-elle été dans l'excès ? Peut-être. Il ne les as pas tué de ses mains, mais elle reste persuadé que sa relation avec Odin y a jouer un rôle crucial.
Mais cette révélation.. On lui avait souvent parler de votre cœur qui se déchire quand on vous apprend une chose qui vous touche tout particulièrement, et bien, Sigyn redécouvrait ce sentiment une seconde fois, mais d'une différente façon. La première fois ? Quand elle a perdu ses fils. La seconde fois ? Elle venait tout juste de se rendre compte qu'elle avait perdu son mari.

Les secondes s'éternisaient, et Sigyn n'était toujours pas en mesure de parler, de dire ce qu'elle pensait de tout ça. Loki avait détruit tout espoir de reprendre une vie normale avec lui, que ce soit sur Asgard ou non, elle aurait tout abandonné. Mon Dieu, mais qu'est-ce que tu as pu être naïve. Pensa-t-elle, ravalant la boule qui s'était formé dans sa gorge.
La jeune femme se recula de quelques pas, sans jamais le quitter du regard. Et puis finalement, la parole lui revint.

« Et moi qui ai été assez naïve pour essayer de croire que tu me serais fidèle. Je m'en doutais, mais j'avais l'espoir que tu aurais eu assez de conscience pour ne pas franchir ce pas, pas que tu as visiblement franchit plus d'une fois. Pendant que je me faisais un sang d'encre pour toi, tu t'occupais dans le lit d'autres femmes.. incroyable. »

Oui, il avait employé le pluriel. Elle a toujours défendu son mari auprès des gens qui le détestent, elle a toujours tenter de faire ressortir son bon côté, aussi minime soit-il, parce qu'elle sait qui il est vraiment, ce qu'il vaut. C'est dans ce genre de moment qu'elle n'a plus envie de le défendre et de vanter ses mérites.

« Pourquoi m'as-tu épousé si c'est pour me tromper avec toute les femmes que tu croisent ? Tu n'aurais pas du te donner tout ce mal quelques centaines d'années en arrière, et ne me dit que tu ne savais pas à quoi t'engageait le mariage Loki. Je suis d'accord avec toi sur les problèmes que nous avons rencontrés, mais tu as toujours des obligations. J'aurais été prête à repartir sur une bonne base avec toi. » Mais tu as tout gâché.

Elle lui a toujours détesté ce côté méchant en lui, ce côté emplit de rage. Mais elle l'a plus d'une fois mis de côté, parce qu'elle voyait aussi l'homme qu'il était, homme qu'elle ne distingue même plus à présent. Sigyn avait serrée les poings quand elle lui avait parler, pour la première fois depuis longtemps, elle n'hésitait pas à parler franchement. Et ces questions, elle se les étaient posées plusieurs fois.
Loki avait été tellement aveuglé par la haine qu'il en avait oublié les gens qui l'aimaient vraiment pour ce qu'il est.

« Tu as pris tellement de temps à cultiver ta haine que tu en as oublié les gens qui t'aiment. Tu es peut être détesté par les 9 royaumes, mais j'ai toujours crus en toi, et je t'ai toujours aimé, que tu sois un jotun ou un criminel. J'espère que ces femmes t'aurons contenté. »

Sa dernière phrase avait été amère, emplit de colère et de tristesse. Mais au moins, elle savait, elle savait comment Loki avait occupé son temps loin d'elle. Être tirailler entre peine et amour, elle ne pensait pas se retrouver dans ce genre de situation un jour. La déesse n'avait pas quitter Loki du regard, examinant la moindre de ses réactions. Tout les deux sont devenus de vrais étranger, leur avenir ? Elle l'imagine très sombre soudainement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Mer 20 Nov 2013 - 21:00



« I feel the rage and I just can't hold it. »


Le dieu des mensonges a dit la vérité crue, nette et précise ; saluez l'exploit et cochez d'une croix le calendrier, c'est un exercice avec lequel il n'est que peu familier. C'est sans doute pour cela qu'il ne mesura pas assez vite à quel point un mensonge aurait été bien accueillit, cette fois. Le regard que lui lança la déesse trahissait aisément ce qu'elle ressentait, le mal qu'il lui avait causé, en quelques mots lancés sans émotion apparente. On fustige sans cesse le mensonge, mais en réalité le dieu du mensonge devrait être prié comme une divinité douce et rassurante, protectrice. Qui vous enveloppe dans un cocon d'illusion confortable. C'est l'irruption de la vérité qui blesse. Loki le sait bien, son cœur et son esprit se sont brisés à cause de la vérité sur sa naissance, mais il vient de commettre la même erreur.

Le silence s'éternisait entre les deux époux, faisant grandir dans l'estomac du dieu un douloureux et mauvais pressentiment. Jamais, aux côtés de Sigyn, durant tout leurs siècles de vie commune, n'avait plané un tel silence, si désagréable. Loki n'était pas confortable avec le silence, le dieu à la langue d'or et du mensonge avait toujours le besoin irrépressible de parler, encore et encore. On lui enjoignait de se taire plus souvent qu'on ne lui disait bonjour, mais cela ne l'avait jamais arrêter. Mensonges, vérités blessantes ou propos sarcastiques, sa langue était bien entraînée à toutes les situations pourvu que le silence ne dure pas.  

« -Si.. »


Le prince s'interrompit, le nom de son épouse mourant dans sa gorge alors qu'elle s'éloignait de lui et reprenait la parole. Les quelques pas faits en arrière par Sigyn les séparant plus que tout ce qui s'était passé auparavant, dans leur histoire pourtant riche en conflits. « Et moi qui ai été assez naïve pour essayer de croire que tu me serais fidèle. Je m'en doutais, mais j'avais l'espoir que tu aurais eu assez de conscience pour ne pas franchir ce pas, pas que tu as visiblement franchit plus d'une fois. Pendant que je me faisais un sang d'encre pour toi, tu t'occupais dans le lit d'autres femmes.. incroyable. » Loki ouvrit la bouche, mais ne répondit pas. Il ne s'attendait pas à une telle réprimande, soyons honnêtes. Pas parce qu'il ne la mérite pas, pas parce que ce n' est pas le genre de Sigyn. Parce qu'il a oublié, tout simplement. Oublié ses devoirs d'époux, oublié le monde réel dont il s'est séparé en commençant sa carrière de super-vilains. Oublié que des gens tenaient à lui, qu'il avait une épouse à qui il devait être fidèle, qui s'inquiétait pour lui.

« Pourquoi m'as-tu épousé si c'est pour me tromper avec toute les femmes que tu croisent ? Tu n'aurais pas du te donner tout ce mal quelques centaines d'années en arrière, et ne me dit que tu ne savais pas à quoi t'engageait le mariage Loki. Je suis d'accord avec toi sur les problèmes que nous avons rencontrés, mais tu as toujours des obligations. J'aurais été prête à repartir sur une bonne base avec toi. » Loki n'a aucune excuse, pas la moindre raison ni bon prétexte pour ce qu'il a fait. Oui, il s'est vautré dans les bras d'autres femmes que son épouse légitime. La seule chose qu'il pouvait dire, c'était que non, ce n'avait pas été avec toutes les femmes croisant son chemin. Mais c'était ridicule, ce n'était pas une défense.  Il avait couché avec elles. Pas par besoin physiologique : il était certes un mâle ( la plupart du temps ) mais savait très bien se maîtriser. Par... envie ? Possibilité ? Désir ? Parce que cela lui permettait d'avoir du pouvoir, d'avoir du pouvoir sur elles ou du pouvoir par elle – depuis Sleipnir, il ne considère plus son corps ou sa sexualité comme quelque chose à défendre -. Parce rien ne le retenait et qu'elles étaient désirables, qu'il était seul et qu'elles lui assuraient qu'il valait quelque chose. Pour se rapprocher d'elles.  Les raisons sont innombrables, mais aucune n'est bonne.

Il était en tord, tout simplement. Mais ce n'était pas quelque chose que le dieu avait l'habitude d'assumer, surtout pas depuis …. tout ça, les derniers événements, qui avaient tant modifiés son caractère et sa vision du monde. Il est en tord et le dieu ne connait qu'un moyen de défense, qu'une façon de sauver la face. De se voiler la face, aussi. Attaquer. Plus Sigyn s'énerve – avec raison – contre lui, plus le rage grandit en lui. Il serre les mâchoires en même temps qu'elle serre les poings, contrôlant mal à sa fureur.« Tu as pris tellement de temps à cultiver ta haine que tu en as oublié les gens qui t'aiment. Tu es peut être détesté par les 9 royaumes, mais j'ai toujours crus en toi, et je t'ai toujours aimé, que tu sois un jotun ou un criminel. J'espère que ces femmes t'aurons contenté. » Etre ainsi pris en faute n'est pas dans ses habitudes. Loki joue la victime depuis la découverte de ses origines, blâmant les autres et se défilant devant chaque accusation. Au point où cela est devenu pour lui une seconde nature.

« -  Et alors quoi ? Je peux tuer, exterminer, massacrer, mais pas être avec une autre femme ? Voilà un point de vue bien égoïste ! Est-ce que tu étais à mes côtés lorsque j'avais besoin de toi ? J'aurais du mourir chez Thanos, au moins n'aurais-je pas eu à subir tes plaintes ! Un super-vilain tenu en laisse par son épouse ? Pathétique, je suis libre de mes désirs et des actes. Veux-tu également que je te demande la permission de minuit ? Quant à mon contentement, ne t'inquiètes donc pas pour ça, ces femmes m'ont largement... »


Il est fier, arrogant et narquois. Il s'apprête à lui rétorquer fier de sa répartie, que oui, merci, c'était très bien avec elles, lorsqu'il s'interrompt brusquement.Est-ce qu'il s'est soudain entendu parler ? Est-ce qu'il a soudain réalisé ce qu'il disait et le mal qu'il faisait ? Est-ce que le visage de Sigyn l'a soudain rappelé à la réalité ? La colère irrationnelle du dieu s'évanouit soudain et son visage pâlit, blanchit. Soudain, c'est l'ancien Loki, le doux et fragile Loki qui réapparait. Un Loki qui a fait une gaffe, qui a dit ce qu'il ne fallait pas, et qui s'en veut réellement.

« -Sigyn... Je suis désolé. »


Son cœur tambourine violemment dans sa poitrine alors qu'il se rapproche précipitamment d'elle. Pitié, qu'elle ne s'écarte, pas qu'elle ne le fuit pas, elle aussi. Loki veut juste la prendre dans ses bras, la serrer contre lui...S'excuser aussi. Ses mots qui sont sortis de sa bouche..Une part de lui les pensaient, sans doute, mais c'est aussi une autre part de lui. Une part qui date de sa chute du Bifrost, de son séjour chez Thanos, de ses tentatives de suicide autant que de massacres. Il devient fou. Le jotun, le monstre, l'assassin est devenue une part intégrante de lui, et son côté enragé qu'il a toujours  eu, a pris une place...dominante. Incontrôlable. La gorge nouée, Loki se contente de murmurer :

« -Je fais tout de travers. Je...Je deviens fou. Je navré, mon amour, je suis tellement désolé.»




All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Dim 1 Déc 2013 - 18:26


« -  Et alors quoi ? Je peux tuer, exterminer, massacrer, mais pas être avec une autre femme ? Voilà un point de vue bien égoïste ! Est-ce que tu étais à mes côtés lorsque j'avais besoin de toi ? J'aurais du mourir chez Thanos, au moins n'aurais-je pas eu à subir tes plaintes ! Un super-vilain tenu en laisse par son épouse ? Pathétique, je suis libre de mes désirs et des actes. Veux-tu également que je te demande la permission de minuit ? Quant à mon contentement, ne t'inquiètes donc pas pour ça, ces femmes m'ont largement... »


Sigyn le regardait avec des yeux grands ouverts, il avait osé. Loki a osé la traiter comme il traite n'importe qu'elle personne de ce royaume, il a ramené au même rang la seule personne qui l'a toujours jugé comme l'être qu'il est vraiment, qui a toujours crus en lui, quel espèce d'hypocrite.
Mais il s'était arrêté avant de prononcer l'impardonnable.


« -Sigyn... Je suis désolé. Je fais tout de travers. Je...Je deviens fou. Je suis navré, mon amour, je suis tellement désolé. »


Pourquoi avait-elle la sensation qu'il était sincère dans son soudain changement de comportement ? Sigyn ne bougea pas, même quand il se rapprocha brutalement d'elle. Son visage... Elle venait de retrouver le Loki qu'elle avait connu. Néanmoins, son brutal changement la perturba, comment peut-il devenir l'un et l'autre en l'espace de quelques secondes ?
Ce que Loki avait dit s'imprégnait doucement dans sa peau, dans son esprit, dans tout son être. Elle essayait de se battre contre ça, mais elle n'avait jamais été assez forte pour résister à son mari, pas avec ce regard, pas avec ses mots et ce comportement. La déesse perdait toute sa puissance en face de lui.
Sigyn baissa les yeux vers le sol, serrant légèrement la mâchoire. On lui avait raconté les actes de son mari, mais jamais elle n'avait imaginé qu'il agirait comme ça avec elle. Au contraire, elle avait pensait qu'en face d'elle il redeviendrait l'homme qu'elle a connu, son ami, celui qui lui a tout apprit, elle s'était bien trompé, elle avait été bien naïve pour croire que sa seule personne le rendrait différent, même si ses dernières paroles la faisait douter.

« Ton amour... ? »

Elle ne voulait pas que ses mots prennent l'intensité d'une question, mais inconsciemment, elle voulait savoir si il le pensait vraiment. Ces mots ne sont pas anodins, et elle espérait qu'il en percevait l'importance.
La déesse releva à nouveau les yeux vers lui, plantant son regard dans le sien.

« Que dois-je faire Loki ? Que veut-tu que je fasse ? Qu'est-ce que je suis supposée penser de notre mariage, là, maintenant, à l'heure actuelle ? » Lui demanda-t-elle, renforçant la détermination de son regard, l'heure était aux réponses. « Tu t'excuses, tu m'appelle 'mon amour', mais es-tu prêt à assumer ta femme, ou une humaine m'a déjà volé ton cœur ? Parce que si c'est le cas Loki, peu importe qui elle est, je ne la laisserai pas faire, tu m'entends ? T'en que je ne l'entendrais pas de ta bouche, je continuerais à nous défendre, parce que je crois encore au 'nous'. »

Elle aurait du le haïr pour ses paroles, elle aurait dû tourner les talons, et laisser derrière elle cet homme qui a osé exprimer autant de méchanceté envers elle, mais elle ne peut pas s'y résoudre. Parce qu'à partir du moment où il s'est excusé, elle a vu dans son regard l'ancien Loki, le doux, le fragile, le compatissant ; celui qu'elle a apprit à aimer, l'homme qui lui a donné deux magnifiques garçons, il y a déjà bien longtemps. Oui, il a été dur d'accepter le fait de le pardonner pour tout ça, mais pour lui... elle l'aurait fait. Il a fallu des années, et des années pour comprendre que Loki n'a jamais été le principal responsable de leur mort, qu'Odin est et à toujours été le maître du jeu, que son mari aussi à perdu ses fils, et qu'il en a souffert autant qu'elle.

« Tu as raison Loki, je suis égoïste, mais je suis celle avec qui tu t'es mariée, et tu l'a voulu à cette époque. Je t'ai connu, je sais qui tu es, mieux que n'importe qui, bien mieux que ces femmes que tu fréquentes ! Je sais ce qui est bien pour toi, je sais ce que tu aimes, je sais reconnaître quand tu es vexé, je sais aussi comment agir avec toi quand tu es en colère, du moins, je le savais. Ces humaines ne te connaîtrons jamais aussi bien, elles ne sont pas ta femme. Crois-moi, j'irais loin pour récupérer l'homme que j'aime. Quel monstre d'égoïsme je suis, c'est vrai, pour défendre mon mariage. Oh, et estimes toi heureux que j'ai encore des plaintes à te faire entendre, ça prouve que je me préoccupe de toi, dans le cas contraire, je ne serais même pas venue à ta rencontre. »

Ces dernières paroles, elles étaient plus pour elle que pour lui. Mais elle les pensaient, et elle voulait que Loki le perçoive correctement. Son cœur battait la chamade, tout comme elle aurait pu percevoir celui de son mari. Sigyn transpirait la jalousie, et la déesse aurait très bien pu sortir ses griffes pour éloigner ces fichues humaines. Elle qui est d'ordinaire calme et aimante, elle aurait très bien pu mettre à profil sa magie et ses talents au combat à la dague si ces femmes auraient le courage de se positionner entre Loki et elle, elle sait défendre ce qui lui appartient.

« J'ai aussi à me faire pardonner mes actes, et les paroles que j'ai pu te dire à la mort de nos fils. Laisse moi croire que tu m'aime encore, vraiment... »

Pourquoi sa main vint-elle se poser sur la joue de Loki ? Un réflexe probablement. Mais elle avait eu besoin de ce moment de tendresse. Sigyn lui en avait bien assez voulu toutes ces années, elle n'avait plus la force, ni le courage de le repousser. Elle voulait juste le retrouver, elle voulait que les choses redeviennent comme avant, dans ce monde, ou dans un autre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Jeu 12 Déc 2013 - 21:17



« Ne fais pas cette tête
Je ne veux pas te blesser
C'est pas toi et moi
Toi et moi ça ne fait qu'un
Si c'est cassé nous allons réparer »


Loki avait toujours eu une part de malveillance en lui, ne nous voilons pas la face, il n'avait rien d'un ange ou d'un héros. Mais la nouvelle de son adoption, son suicide dans le Bifrost et son séjour dans les bras de Thanos...Tout cela l'avait poussé dans le précipice au bord duquel il jouait auparavant. Non seulement, cela avait accentué ses mauvais côtés, sa pente naturelle vers le mal, mais il était aussi devenu fou.
Il y avait deux Lokis qui se débattaient en lui. Le Loki d'avant, qui n'hésitait pas à mettre des serpents dans les lits, couper les cheveux de Sif, tuer le fiancé de Sigyn pour prendre sa place, menteur et fourbe, mais qui pouvait se révéler un bon époux, un frère aimant et un bon camarade. Celui qui avait épousé Sigyn et qui l'aimait terriblement. Qui aimait ses enfants, qui souffrait d'avoir laissé Odin les tuer ou les lui enlever. De l'autre côté, il y avait le Loki fou, celui qui était prêt à tout pour obtenir sa vengeance sur Odin et sur Thor, qui crachait sur tous ses souvenirs heureux et qui n'avait nulle pitié pour rien, ni personne . Massacrant, exterminant pour finir sur son trône. Celui qui avait osé parler ainsi à sa propre épouse, la rabaissant aux rangs des insectes qu'il voulait écraser. Celui qui s'était fait brutalement bâillonné avant de prononcer des paroles qui dépasserait sa pensée. Il devenait schizophrène et il se mordait les doigts de cet être furieux qui s'agitait en lui.

Loki avait conscience d'avoir laissé son démon prendre le dessus, d'avoir dit des mots qu'il n'aurait pas du. Elle ne pourrait lui pardonner. Aucune femme sensée le ferait. Ce qu'il venait de dire... c'était contraire à tout ce que sa mère lui avait jamais appris. Pourtant, il espérait, contre toute attente, qu'elle lui pardonnerait, pardonnerait sa méchanceté, son abandon, ses adultères, ses meurtres, la mort de leurs enfants. Lorsqu'elle baissa les yeux à son approche, le dieu se sentit se disloquer un peu plus, en même temps que son cœur, sa propre épouse lui échappait, s'éloignant lentement de lui. « Ton amour... ? »

« -Oui ! »

Souffla Loki, ses yeux écarquillés devant l'interrogation. Le terme affectueux, longtemps oublié, longtemps mis de côté, lui était revenu aux lèvres naturellement. Il la considérait toujours comme son épouse, il l'aimait toujours. Mais il était désarmé lorsqu'il était temps de le prouver. Sigyn releva les yeux vers lui, et il fut surpris de la soudaine détermination qu'il y lu. Sigyn était la déesse de la fidélité, et cela s'accompagnait d'une bonne dose d'obstination et de détermination, qualités qu'il avait toujours apprécié chez elle. Mais comme tout époux sur le point de se faire enguirlander par son épouse, il craignait le pire. Mais tout, n'importe quoi, tout sera mieux que la perspective de la voir tourner les talons et le laisser là, l'abandonner comme il le méritait.

« - Que dois-je faire Loki ? Que veut-tu que je fasse ? Qu'est-ce que je suis supposée penser de notre mariage, là, maintenant, à l'heure actuelle ?  Tu t'excuses, tu m'appelle 'mon amour', mais es-tu prêt à assumer ta femme, ou une humaine m'a déjà volé ton cœur ? Parce que si c'est le cas Loki, peu importe qui elle est, je ne la laisserai pas faire, tu m'entends ? T'en que je ne l'entendrais pas de ta bouche, je continuerais à nous défendre, parce que je crois encore au 'nous'. » Je ne sais pas. Je ne sais pas si je suis amoureux d'une humaine. C'était la seule chose que le dieu aurait été capable de répondre à cela, mais cela ne semblait pas la bonne chose à dire. Il avait déjà essayé la vérité, mais la réaction blessée de Sigyn lui avait prouvé que les mensonges étaient toujours supérieurs à cette fichue vérité. Il ne voulait pas lui faire de mal, pas à elle. Mais il ne savait pas s'il était amoureux de Victoire. Ce qui avait commencé par un jeu, par une manipulation de l'humaine s'était retourné contre lui, et s'il cessait de se mentir à lui-même...il y a plus que de la simple luxure dans sa relation à la rousse. Mais il aimait toujours son épouse. Et l'idée de voir les deux femmes s'affronter ne lui causait pas le plaisir que cela aurait du, au contraire. Un nouvel indice que la situation était compliquée. Cruelle et difficile.

« Tu as raison Loki, je suis égoïste, mais je suis celle avec qui tu t'es mariée, et tu l'a voulu à cette époque. Je t'ai connu, je sais qui tu es, mieux que n'importe qui, bien mieux que ces femmes que tu fréquentes ! Je sais ce qui est bien pour toi, je sais ce que tu aimes, je sais reconnaître quand tu es vexé, je sais aussi comment agir avec toi quand tu es en colère, du moins, je le savais. Ces humaines ne te connaîtrons jamais aussi bien, elles ne sont pas ta femme. Crois-moi, j'irais loin pour récupérer l'homme que j'aime. Quel monstre d'égoïsme je suis, c'est vrai, pour défendre mon mariage. Oh, et estimes toi heureux que j'ai encore des plaintes à te faire entendre, ça prouve que je me préoccupe de toi, dans le cas contraire, je ne serais même pas venue à ta rencontre. » Sigyn le connaissait mieux que quiconque, mieux que Thor même, puisqu'elle lui avait toujours accordé plus d'importance que ne l'avait fait son frère. On ne partage pas la vie d'une personne pendant des siècles sans finir par la connaître par cœur. Et Sigyn connaissait Loki, mieux qu'il ne se connaissait lui-même.

La douce Sigyn semblait prête à tout et son regard jetait des ombres sur sa réputation habituellement impeccable. Elle était jalouse, meurtrière et bien décidée à faire entendre ses plaintes aussi bien de son marié que des maîtresses de celui-ci. Elle était furieuse, et Loki sourit. Amoureusement. Il était aussi amoureux d'elle qu'au premier jour, malgré tout et il l'observait toujours de la même manière. Et le dieu était ravi de s'en rendre compte. Il ferma doucement les yeux alors que la main de la déesse se posait sur sa joue. Contact oublié qui pourtant portait toute la tendresse et l'amour d'un couple marié depuis des siècles. « J'ai aussi à me faire pardonner mes actes, et les paroles que j'ai pu te dire à la mort de nos fils. Laisse moi croire que tu m'aime encore, vraiment... » Le cœur de Loki se brisa complètement. Leurs enfants, leurs fils. Il y avait peu de choses qui lui donnaient un cœur aussi humain que lorsqu'il pensait à sa famille. Loki avait énormément souffert de la mort de ses deux fils, et ressentait encore la peine que cela lui avait causé, malgré les années. Cela ne faisait que renforcer sa détermination à libérer les enfants qui lui restait, avant qu'il ne soit trop tard. Mais Sigyn avait souffert elle aussi... Et malgré leur serment marital, les deux époux s'étaient éloignés au lieu de se soutenir mutuellement dans leur deuil. Loki rouvrit les yeux et les riva à ceux de la déesse.

« - Bien sûr que je t'aime, Sigyn. Tu es l'amour de mon éternité, ma femme. Beaucoup de choses nous ont séparés, et c'est surtout de ma faute. Je ne regrette pas de t'avoir épousé. J'ai pris cette décision en connaissance de cause, il y a des siècles, envers et contre tous. La seule raison...le seul regret est de t'emmener avec moi dans cet enfer. Je suis maudit, Sigyn. Mes enfants...ceux qui vivent encore m'ont été enlevé et sont des parias, et nos fils... »
Il avala difficilement sa salive, les souvenirs planant entre ses yeux. La mort de leurs enfants avait placé une ombre entre les époux. Loki avait beau accuser Odin, cela ne faisait pas revenir les garçons, pas plus que cela ne l'apaisait. «- Tu as été l'épouse du vilain prince d'Asgard, mais aujourd'hui je suis un criminel recherché, et ...Enfin tu vois bien, tout le monde m'évite. Et t'éviteras sans doute. »

Cela, il l'avait vu avec Victoire : à partir du moment où elle était tombée dans les bras du dieu, tous lui avaient tournés le dos, jusqu'à son cousin qui l'avait chassé. L'humaine l'avait supporté la tête haute, pour lui. Ce qui ramenait son esprit sur la question posée par Sigyn : aimait-il les femmes avec qui il l'avait trompé ? Amora, Lorelei ? Il les aimait certes, c'était des amies de longue date, mais cela n'avait rien à voir … Victoire ? Il refusait de se poser la question.

« - Tu as raison, tu es mon épouse, et je suis un époux déplorable. J'avais oublié la fierté d'être un homme marié, et... Oublie ces femmes, ce n'étaient que des aventures, elles n'ont même pas cherchés à m'enlever à toi... enfin il y a bien une humaine amoureuse, mais.. . »
Il saisit la main posée sur sa joue, déposant un baiser sur les doigts de son épouse et s'approcha d'elle, jusqu'à ce que seules leurs mains entrelacées les séparent.  « Je suis l'égoïste d'entre nous d'eux. Je suis un mauvais époux et un monstre, qui ne fait que te blesser. S'il y a bien une personne à qui je ne veux pas faire de mal, c'est toi.….Il y a une part de moi que tu ne connais pas cependant, et je...doute que tu puisses m'aimer en la connaissant, tu m'as entendu à l'instant...Mais si tu me laisses, il ne restera plus rien du gentil prince que j'étais, mon aimée, » termina-t-il, plus pour lui-même que pour elle, sa voix devenant un murmure.



All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Ven 20 Déc 2013 - 14:49


« - Bien sûr que je t'aime, Sigyn. Tu es l'amour de mon éternité, ma femme. Beaucoup de choses nous ont séparés, et c'est surtout de ma faute. Je ne regrette pas de t'avoir épousé. J'ai pris cette décision en connaissance de cause, il y a des siècles, envers et contre tous. La seule raison...le seul regret est de t'emmener avec moi dans cet enfer. Je suis maudit, Sigyn. Mes enfants...ceux qui vivent encore m'ont été enlevé et sont des parias, et nos fils... Tu as été l'épouse du vilain prince d'Asgard, mais aujourd'hui je suis un criminel recherché, et ...Enfin tu vois bien, tout le monde m'évite. Et t'éviteras sans doute. »


En entendant ces paroles, Sigyn leva les yeux vers lui, soudainement emplit d'un espoir qu'elle pensait effacé depuis longtemps. La façon de parler de son époux était celle qu'elle avait toujours aimé entendre, ce souvenir fit bondir son cœur, et briller ses yeux.

« - Tu as raison, tu es mon épouse, et je suis un époux déplorable. J'avais oublié la fierté d'être un homme marié, et... Oublie ces femmes, ce n'étaient que des aventures, elles n'ont même pas cherchés à m'enlever à toi... enfin il y a bien une humaine amoureuse, mais.. . Je suis l'égoïste d'entre nous d'eux. Je suis un mauvais époux et un monstre, qui ne fait que te blesser. S'il y a bien une personne à qui je ne veux pas faire de mal, c'est toi.….Il y a une part de moi que tu ne connais pas cependant, et je...doute que tu puisses m'aimer en la connaissant, tu m'as entendu à l'instant...Mais si tu me laisses, il ne restera plus rien du gentil prince que j'étais, mon aimée »

« Loki... »

Sigyn rompit à nouveau la distance qu'elle avait instaurée entre eux, pour se tenir qu'à quelques centimètres de son mari. L'honnêteté dont il avait fait preuve lui avait manqué, mais encore une chose la tracasse, cette humaine amoureuse. Sigyn fera tout pour récupérer l'homme qui lui appartient, mais briser le cœur d'une humaine ? Elle qui a toujours montré de la bienveillance envers ces mortels ? Serait-elle vraiment capable d'une telle chose ?... Oui. Pour Loki, elle irait loin. Et puis, cette humaine n'a pas les privilèges qu'elle a, Loki est son mari. On la dira jalouse, mais elle ne n'ira pas ce fait.

« Mon amour... Tu n'es pas un monstre. Tu ne m'emmène pas dans un enfer, si je te suis, ça sera mon choix. Tu es mon mari, et j'accepte ton passé, autant que ta vie actuelle. Je n'ai pas épousé un prince, bon ou mauvais, je t'ai épousé toi, pour ce que tu es. Crois moi, je me fiche des gens, ou de ce qu'ils pensent, je connais le vrai Loki, je connais tes véritables valeurs, quoi que tu dises, quoi que tu penses, et s'ils ne cherchent pas à te connaître, ça ne nous concerne plus. »

Ce qu'elle venait de dire, Sigyn le pensait vraiment. C'est d'ailleurs aussi pour ça que Sigyn est aussi proche de Thor, parce que ce dernier sait que la déesse apprécie Loki à sa juste valeur. Quand on a connu l'homme qu'il était, il est impossible de le détester vraiment. Peut-être est-elle trop naïve, ou simplement bien trop amoureuse, mais même si elle désapprouve totalement les faits de son mari, elle ne peut pas s'empêcher de le repousser, rien qu'avec le regard qu'il lui fait, elle craque, comme au premier jour.

« Cette part de toi... Je ne vais pas te cacher que je ne la cautionne pas, mais je ne te changerais pas. La seule chose que je veux, mon amour, c'est que tu me reviennes. Je n'ai jamais eu l'intention de te laisser, pas maintenant que je t'ai retrouvé. »

Elle aura beau avoir voulu tout oublier, et surtout son mariage, à une certaine époque de sa vie, elle ne peut plus nier que son mari est et restera toujours son mari. Elle espérait que Loki se rende compte de ce qu'elle était en train de faire pour lui. Sigyn n'est pas du genre à ravaler sa fierté si facilement, mais pour Loki, elle est prête à faire tellement de chose.

« Je t'aime Loki, je t'aime tellement si tu savais. » Lui dit-il, plongeant son regard dans le sien.

Même si Sigyn avait serré les dents à l'évocation de l'humaine amoureuse, elle préféra ne pas relever. Elle voulait croire les paroles de Loki, elle voulait croire au fait qu'elles n'avaient été que des aventures, et le 'mais' à la fin de la phrase de son mari lui laissait penser que les sentiments n'étaient pas forcément réciproque. Pour une fois, elle voulait lui accorder toute sa confiance à son mari, parce qu'elle est persuadé que beaucoup ne le font pas. Loki mérite d'être crus, et si il n'a pas le soutient de sa femme, elle a bien peur de le perdre vraiment, et cette fois-ci, définitivement.
Sigyn laissa sa main caresser la joue de Loki, soudainement particulièrement nostalgique, et animée par cet espoir de le retrouver. Sigyn s'approcha encore un peu, tout en gardant sa timidité naturelle, mais ça ne l'empêcha pas de venir se blottir contre le torse de Loki. Le sentir si près d'elle, pouvoir percevoir son odeur et les battements de son cœur... un sentiment qui lui avait manqué. La jeune déesse ferma les yeux, priant pour que Loki l'enlace à son tour, elle en avait besoin, autant qu'elle avait le sentiment qu'il en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Loki Liesmith
Loki
♠ EMPLOI : Président des USA
♠ GIF :
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   Mer 15 Jan 2014 - 23:03



« Ne fais pas cette tête
Je ne veux pas te blesser
C'est pas toi et moi
Toi et moi ça ne fait qu'un
Si c'est cassé nous allons réparer »


Avec Loki, rien n'était simple. Il était le dieu du chaos et transporté avec lui un lot inépuisable de contradictions, paradoxes et difficultés. Etre amoureux, se marier, avoir des enfants, cela devait être simple comme bonjour et pour bon nombre d'humains, ou même de dieux, c'était le cas. Mais même lorsque les mortels pensaient être dans une situation difficile et complexe, cela n'était rien à côté de celle de Loki. Se marier ? Très bien, mais pas sans avoir tué le fiancé de sa promise et d'avoir pris son apparence et place . Avoir des enfants ? Très bien, mais soit ils étaient morts, soit ils étaient considérés comme monstrueux pour la majorité des gens. Etre amoureux, éperdument de sa femme ? Très bien, mais pas sans lui briser le cœur, être un mauvais époux, un homme adultère et un psychopathe qui sème la mort sur son passage.

Ce qui les menait à avoir aujourd'hui cette discussion. Le dieu à la langue d'or était sincère dans son amour pour son épouse, et, même si le jotun ne s'estimait pas mériter la déesse, il était également sincère dans son envie de la convaincre. Reste auprès de moi. Lorsqu'elle leva les yeux vers lui, croiser son regard l'ému plus qu'il ne l'avait prévu. Sa Sigyn. Cela ne faisait qu'appuyer ses propos en réalité ; il revoyait ainsi la jeune déesse avec qui il avait grandit et choisi de passer une éternité en sa compagnie. Voir cette étincelle dans son regard ne faisait que le conforter dans son choix. Sigyn avait toujours eu un effet particulier sur le dieu sans cœur ni morale. C'était bien pour cela qu'il l'avait épousé, après tout. Parce qu'il avait beau avoir été avec d'autres femmes, elle était spéciale.

« Loki... »  
Etrange comme un nom peut être prononcé de différentes façons. Parfois le dieu avait l'impression qu'on ne faisait que lui dire « Loki » à longueur de journée. Sur tous les tons. Thor n'avait que ce nom à la bouche, pour l'empêcher de faire des bêtises ou, plus récemment pour le gronder de ses propositions loufoques à propos du mariage. Loki ne fais pas ci, Loki ne fais pas ça. Loki, laisse-moi d'aduler. Loki ne me tue pas. On passait son temps à lui dire Loki et le dieu ne savait plus ce qui allait suivre son nom. Surtout dans la bouche de sa femme.
« Mon amour... Tu n'es pas un monstre. Tu ne m'emmène pas dans un enfer, si je te suis, ça sera mon choix. Tu es mon mari, et j'accepte ton passé, autant que ta vie actuelle. Je n'ai pas épousé un prince, bon ou mauvais, je t'ai épousé toi, pour ce que tu es. Crois moi, je me fiche des gens, ou de ce qu'ils pensent, je connais le vrai Loki, je connais tes véritables valeurs, quoi que tu dises, quoi que tu penses, et s'ils ne cherchent pas à te connaître, ça ne nous concerne plus. »  
Mon amour. Un poids disparut de la poitrine du dieu. Contrairement à toute logique et à tout sens commun, la déesse ne le reniait pas, ne l'abandonnerait pas. Etre la déesse de la fidélité ne se réduisait pas à n'avoir d'yeux que pour son époux, mais à l'aimer coûte que coûte, malgré ses défauts. Malgré sa monstruosité, dans laquelle le dieu croyait à présent dur comme fer.

Il était un monstre. Un monstre à la peau bleu et aux yeux rouges, qui méritait la mort. Qui faisait tout pour la mériter. Un vrai Loki... Un faible rictus traversa à nouveau le visage du dieu mesquin. Sigyn comme Thor semblaient s'efforcer d'aimer un être qui n'existait, pas un vrai Loki qui ne serait pas celui qui tue et qui ment, un Loki qui vaudrait la peine d'être sauvé et qui méritait d'être aimé. Inepties; Il s'obstinait d'ailleursà prouver à Thor qu'il n'y avait de vrai Loki, pas de frère stupide et naïf caché dans cette enveloppe de crimes et de haine. Qu'il était le vrai Loki, enfin révélé au monde. Mais il était son témoin. Qu'est-ce que cela voulait dire sur lui, au final ?

« Cette part de toi... Je ne vais pas te cacher que je ne la cautionne pas, mais je ne te changerais pas. La seule chose que je veux, mon amour, c'est que tu me reviennes. Je n'ai jamais eu l'intention de te laisser, pas maintenant que je t'ai retrouvé. » C'était tout ce qu'il voulait entendre, en un sens. Trop beau pour être vrai; était-ce bien sa chère et fière Sigyn qui parlait ainsi ? Une part de Loki ne comprenait pas comment cela était possible, mais une autre voulait prendre cette déclaration comme elle était, sans chercher plus loin. Il voulait retrouver la femme qu'il aimait, le bonheur qui avait éclaté il y a si longtemps. Qu'avait-il fait pour mériter cet amour ? Un happy ending comme il en avait perdu l'habitude. Il était un vilain avec femme et enfants, un vilain qui recevait de l'amour en voici en voilà et qui épousait la princesse à la fin du conte. A ne rien y comprendre. « Je t'aime Loki, je t'aime tellement si tu savais. » La jeune femme vient se blottir contre son torse, y répandant une douce chaleur jusqu'au coeur de glace du jotun. Loki referma doucement ses bras autour de la jeune femme. Ses mains se posèrent dans le dos de son épouse, le caressant tendrement, délicatement alors qu'il la serrait dans ses bras. Etait-ce si difficile au final ?

« -Je t'aime. Je suis là, je suis à toi. Je l'ai toujours été. »


Et il avait juré de l'être jusqu'à ce que la mort les sépare. Mais cela n'arriverait pas. Jamais.
Il déposa un baiser sur la chevelure de Sigyn. Voilà qu'il se sentait comme un adolescent. Mais un adolescent en paix, et prêt à tout affronter avec la déesse de sa vie. Il ne demandait que ça, cinq minutes de pause. Cinq minutes de pause dans sa vie de psychopathe mégalomane sans pitié. Pire, cinq minutes dans les préparatifs affairés du mariage du siècle. Son frère pouvait bien aller se faire voir, il passerait la journée avec sa femme avant de s'occuper d'en trouver une à Thor.



All I've got is crippling hybris mixed with self-doubt. And pretty hair.
We can rewrite our stories, all of us. Write our own happy endings, our own redefinitions. We don’t have to be what we’re told to be, even by ourselves. But…if you really want to change, you can’t just trick yourself into thinking you already have. That’s a trick never worth playing.
 
   
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: who are we for the each other ? + (loki&sigyn)   
Revenir en haut Aller en bas
 

who are we for the each other ? + (loki&sigyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires

-
» You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn
» Précipitation...(PV Loki Kiraj)
» Si l'amour est un rêve, alors laissez moi dormir... [Loki ♥ ]
» loki manis,un marine plutôt METAL[En attente de validation]
» Loki, l'Ombre grise ( E.C )





Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Evolution Reborn :: La fin des temps :: Les Archives :: Archives rps New York-